anipassion.com

Après le Loup, les vautours

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Après le Loup, les vautours

Message  Rougevert le Dim 4 Aoû - 17:41

http://www.buvettedesalpages.be/2013/08/vautours-des-effarouchements-avant-des-tirs.html

L’appel de Roger Mathieu (naturaliste, auteur de "La chasse à la Française" )
A toutes et tous,
“On” nous informe que le plan “Vautours et pastoralisme”, qui était totalement en sommeil, vient de se réveiller et, toujours “On”, nous annonce que ce plan serait bouclé en urgence pour fin Juillet 2013.
Ce plan introduirait l’effarouchement et demanderait de supprimer tout équarrissage hors placette.
En clair, on commence à préparer les esprits au tir des vautours (voir ce qui s’est passé avec le loup…) et on refuserait que les vautours fassent ce qu’ils ont toujours fait et qui est autorisé explicitement par l’Europe ; on refuserait que les vautours interviennent sur les estives… Et qu’ils ne se nourrissent QUE sur les placettes (éleveurs et placettes d’équarrissage centralisées).
Si ce plan prenait cette direction NOUS DEVRIONS LE REFUSER VIGOUREUSEMENT ; accepter ce plan serait une très mauvaise nouvelle pour l’avenir des vautours fauves et moines.
L’effarouchement et la suppression de l’autorisation de l’équarrissage en pleine nature, autorisée par l’Europe (Estives et accès difficile) doit marquer la ligne rouge à ne pas franchir…
Si nous cédons la dessus, je ne donne pas cher de l’avenir des vautours fauves ET DE TOUTE LA NATURE SAUVAGE (Blaireaux, renards, phoques, bouquetins, busards, lynx, ours, loups, castors…). Tout ce qui ne se chasse pas et/ou ne se mange pas devra disparaître….
Roger Mathieu





Ce qui motive ce "plan" ce sont les plaintes d'éleveurs concernant un changement  de comportement  des vautours s'en prenant maintenant à du bétail  vivant, viable et en bonne santé.

Le Vautour Fauve est un grand rapace charognard.

Depuis maintenant les années 90, les médias et certains professionnels de la rumeur entretiennent l'idée, en rapportant régulièrement des témoignages d'éleveurs, que les vautours fauves auraient changé de comportement, passant de celui, toujours observé jusqu'ici, de charognard strict à celui de prédateur attaquant le bétail.
Ca continue, je l'ai constaté cet été, comme tous les étés.

Les "preuves":

La brebis roule sur la pente dès qu'on la voit apparaître et ne se relève jamais. On voit bien alternativement les pattes et le ventre, puis le dos. Et ça recommence plusieurs fois. Les pattes sont flasques, signe d'inertie. Elle roule sur elle-même. Les vautours tentent seulement de l'arrêter. Elle est DEJA morte.
Sans doute les vautours en se disputant la carcasse ont provoqué sa chute sur ce terrain glissant (fougères).

On aimerait savoir:
1) Comment font les vautours pour "acculer" une brebis dans un creux, comme le prétend le commentaire visuel, qui nous dit ce que nous devons voir et qui ne correspond pas aux images.
2) Comment trois carcasses rassemblées (fin de la vidéo) peuvent être le résultat d'une attaque sur des animaux capables de fuir.


J'ai déjà vu ce genre de scène(des vautours provoquant le déplacement d'une carcasse)..
Il m'est même arrivé une fois de trouver une brebis morte au matin, en descendant de l''Artzamendi (montagne bien connue du Pays Basque près d'Itsasu, Bidarrai et Cambo). Je suis allé chercher mon matériel photo pour attendre les vautours (l'endroit était propice à un affût).
J'étais sur les lieux deux heures après. Les vautours étaient déjà passés, mais la carcasse, bien nettoyée, se trouvait à 50 m de l'endroit où elle se trouvait avant.
50 m plus bas.


Une "victime" témoigne:

Déjà "attaqué par UN vautour" montre le sérieux de la pipelette auteur du reportage.
L'éleveur, lui, parle de 40 à 50 vautours.
Ensuite, on voit que le veau est en parfait état


Normalement en deux minutes, à 40 ou 50, il ne serait pas resté en un seul morceau et au moins il porterait de sérieuses marques ... bien qu'il ait été "attaqué" par une quarantaine de vautours volant au-dessus de lui...après avoir été mis en fuite.
Ils devaient être particulièrement obstinés.
Les propos de l'éleveur sont incohérents.
Un veau n'a pas le cuir si épais pour être vidé par l'anus, comme le font les vautours pour un cheval adulte ou une vache et il est de toute façon trop léger (il "viendrait" à la moindre tirée de bec) pour que cette "technique" soit possible.
Donc si la peau du veau est intacte, c'est qu'il n'a même pas été touché (vivant ou mort) par un seul vautour.
Ensuite, l'éleveur dit que la vache a léché le veau, qu'il était donc vivant, qu'il en est sûr!
Un éleveur qui "oublie" qu'une vache lèche son veau qu'il soit vivant ou mort, c'est très surprenant...
Plus surprenant qu'un journaliste ignorant et peu critique, pour ne pas dire incompétent.
Certaines races de vache (dont la Blonde d'Aquitaine) sont connues pour avoir des mises bas difficiles.
Le veau est mort né (il semble cyanosé) et il a donc attiré les vautours.
Tout cela le "journaliste" citadin l'ignore et l'éleveur se garde bien de le lui dire.




Les tenants de cette théorie surprenante "expliquent" que les vautours pyrénéens du versant nord (français) des Pyrénées sont rejoints en masse par les vautours vivant en Espagne, affamés par le gouvernement espagnol et les gouvernements autonomes appliquant une directive européenne datant de 2003 interdisant la pratique des charniers (les "placettes" où l'on dépose les carcasses du bétail).
Cette pratique consistait à déposer en un endroit consacré et en nombre les bêtes mortes dans les élevages, notamment pendant l'hiver pour que les carcasses disparaissent sans équarrissage, dévorées par les charognards.

Cette "explication" ne tient pas la route une seconde, puisque les premiers cas "d'attaques" signalés et "prouvant"  un prétendu changement de comportement sont antérieurs à 2003.

Dès 2003, le gouvernement espagnol décide curieusement d'indemniser (sans aucune vérification rigoureuse des faits) les éleveurs alors que ceux-ci ne le réclament pas officiellement.

Curieusement aussi les premières "attaques" évoquées par les éleveurs sont toutes situées dans une région réduite située près de Valcarlos et c'est depuis que la presse espagnole en parle que les cas se multiplient...jusqu'en France.
Les vautours de Valcarlos ont probablement des talents cachés de pédagogues et ont rapidement transmis leur nouveau savoir-faire à leurs congénères à des centaines de kilomètres à la ronde...Very Happy

Les chasseurs espagnols ont d'ailleurs une autre théorie: d'après eux, c'est avant tout  parce que les vautours fauves sont protégés (en clair plus régulés par eux) qu'il deviennent si abondants et ne trouvent plus assez à manger... au point de ne plus attendre sagement que le bétail meure.
L'air est connu: en France, les chasseurs les pêcheurs et les éleveurs (y compris de poissons et de pigeons ) dénoncent la protection des cormorans, des hérons, des buses et des busards, voire du faucon pèlerin.

Rappelons quelques faits:
1) Le vautour n'est pas "équipé" pour la prédation. Certes, son bec est encore plus impressionnant que celui d'un aigle,


mais ses pattes sont beaucoup plus frêles, fragiles et ses serres ne méritent pas vraiment ce nom.


Ce sont des griffes peu développées.

Des serres de...charognard.

Or ce sont les serres et la puissance des pattes alliées à la vitesse de l'attaque qui tuent: elles sont l'arme du rapace quand il est chasseur.
Le bec sert surtout à déchiqueter la viande et à découper le cuir (dans le cas du vautour fauve).
Le vautour se déplace trop maladroitement au sol pour pouvoir se servir autrement (pour tuer) de son bec, y compris à plusieurs, et c'est ce qu'on observe dans la vidéo.
Quant à lancer une attaque depuis le ciel, c'est se briser les pattes à coup sûr.

2) Le vautour a une technique très particulière de recherche de la nourriture: elle est à la fois individuelle (en apparence) et collective.
Si l'envol, à partir des sites de repos nocturne, est plus ou moins collectif (on confond souvent le tournoiement des vautours dans une ascendance pour prendre de l'altitude avec la découverte d'une charogne, annonçant un déplacement en sens inverse), les oiseaux ayant pris une altitude suffisante se dispersent ensuite.
Ils restent cependant en contact visuel et c'est le comportement de l'un d'entre eux descendant pour se nourrir qui provoque la plupart du temps le rassemblement vers ce point de tous ceux qui l'ont vu faire, suivis évidemment des autres de loin en loin.
Dans ce cadre régulièrement et réellement observé (y compris aujourd'hui) comment expliquer le choix (par combien de vautours?) d'une proie vivante et sans problème vital, alors que le bétail abonde partout?
Comment choisir une "proie" parmi toutes ces bêtes "en bonne santé" pour se rassembler sur elle?
Mystère.

3) Il est indéniable que les décisions espagnoles ont affamé les vautours (24 000 couples en 2004 en Espagne) et provoqué des déplacements plus importants de ceux-ci, à la recherche de nourriture. Le principal effet n'est pas sur le bétail, mais sur les vautours: c'est une mortalité aggravée en particulier celle des jeunes vautours et un déclin rapide de la population, principalement en Aragon.

4) Aucune prétendue attaque n'a été prouvée de manière irréfutable. Les  vidéos tournées ne montrent rien d'inhabituel et de probant. Les vautours se disputent toujours en mangeant et ce sont toujours leurs "tirées" surtout sur un sol pentu qui provoquent des mouvements de la carcasse (qui roule et dévale). Les vautours sont aussi coutumiers de la recherche de placenta, lors des vêlages, poulinages et agnelages (en plaine proche et dans le piémont).
Les scènes de curée sont mal interprétées par l'éleveur qui voit sa ou ses bêtes dévorées.
Après enquête, c'est souvent la seule vérité qui apparait, quand ce n'est pas tout simplement  un pur et simple mensonge de l'éleveur qui fait de la propagande pour être indemnisé. Il est troublant de constater à cet égard  la coïncidence de la nouveauté de ces fameuses "attaques" avec la mise en place en France des indemnisations pour les attaques de loups (1993) et le début d'une crise sérieuse de l'élevage ovin, concurrencé par celui de la Nouvelle-Zélande et de l'Irlande.
Il est vrai que les éleveurs sont beaucoup moins présents auprès de leurs bêtes qu'autrefois et qu'ils perçoivent maintenant l'existence des éléments naturels (la faune sauvage) comme un anachronisme insupportable.

L'Ours et le Loup en savent quelque chose.

D'ailleurs ce sont souvent les mêmes, chasseurs et éleveurs ennemis des grands prédateurs, qui relaient ces accusations contre le Vautour fauve.
Mais le rôle démagogique des médias n'est pas à négliger comme le montre ce reportage de TF1, où Jean-Pierre Pernaut reprend une argumentation d'autrui sans en vérifier l'authenticité.

http://videos.tf1.fr/jt-13h/attaques-de-vautours-dans-les-pyrenees-5926494.html

Non, les vautours ne "suivent" pas les troupeaux (leur "garde-manger") pour bouffer aux frais de l'éleveur.

La présence des vautours (pas des "journalistes" de TF1) dans les Pyrénées est bien antérieure à l'apparition de l'élevage dans ces montagnes, comme en témoigne une flûte en os de vautour trouvée dans la grotte d'Isturitz et datant de l'Aurignacien: 30 000 ans avant JC (période du Paléolithique).

Mais Monsieur Pernaut n'est pas très intéressé par l'Histoire, ni par l'éthique de son métier.
C'est le moins qu'on puisse dire.
Il a eu (l'élevage, pas Jean Pierre Pernaut) comme conséquence l'extermination des grands ongulés sauvages peuplant les vastes forêts défrichées qui nourrissaient  les vautours.
Leurs restes étaient recherchés sur la pelouse alpine (zone naturelle non boisée au-dessus de la forêt, ou sur le versant Sud des Pyrénées, plus aride et moins couvert.
S'il y a débat sur la légitimité des... parasites, ce n'est pas du côté des accusés qu'il faut chercher.
Les moutons ont remplacé en grande partie les ongulés (cerfs, bouquetins, chevaux sauvages, chevreuils) dans le régime alimentaire des vautours, parce qu'ils les ont remplacés tout court .
Y a nuance, non?
On notera aussi la conclusion du "reportage" qui donne la "clé" de tout ceci, l'éleveur dit:
"'Il faudrait indemniser les éleveurs".
C'est particulièrement limpide ici:
http://www.ladepeche.fr/article/2013/08/03/1683373-rapaces-et-corbeaux-ont-attaque-son-troupeau.html
Hé té, pardi!  Faisons payer le cochon des villes qui veut conserver des animaux sauvages.


D'autres confondent une situation banale: un jeune vautour affamé parce qu'il est descendu dans un creux par la maladresse du débutant et qu'il ne peut plus se ré-envoler pour aller se nourrir avec un état global de la population de vautours.

Il suffit d'aller voir sur les estives du Pays Basque pour savoir que les vautours ont encore de quoi manger...
Vraiment pas la peine de courir après le repas. :-)
Et que les éleveurs, pour autant qu'ils colportent ces rumeurs, ne sont pas inquiets au point de garder plus leurs troupeaux, alors que les traces de curées sont très nombreuses, les vautours très abondants et.... que donc, ils le devraient, s'ils croyaient eux-mêmes à ce qu'ils racontent aux touristes.
Faudrait pas pousser Mémé dans les orties.  clown


Du Vautour Fauve (espèce protégée)



dépendent ces deux espèces là en danger de disparition en France:

avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  Rougevert le Jeu 3 Oct - 21:37

La société capitaliste pue.
Avec la crise, les boucs émissaires sont de retour.
Musulmans, Roms...et loups.
Réapparus en 1992 dans le Sud Est de la France, mais "protégés" par la loi et malgré un braconnage important, des tirs dérogatoires, ils sont environ 250 aujourd'hui en France.
Il t en a 300 au Portugal, près de 1000 en Italie, plus de 2000 en Espagne où leur existence est bien mieux acceptée.
En France, c'est le retour du Loup du Petit Chaperon Rouge, de la Bête du Gévaudan, des chouettes clouées à la porte des granges.
Le lobby réactionnaire des éleveurs et des chasseurs, qui veulent transformer la montagne en parc à moutons et les forêts en garde manger viennent d'obtenir un "plan Loup" qui prévoit d'abattre 10% (24 loups, compte non tenu du braconnage clandestin) de la population.
En moins d'une semaine 3 loups ont été abattus.
Voilà pourquoi je suis moins présent sur le forum ces jours-ci.

Des infos ici:
http://www.buvettedesalpages.be/
Et ici:
http://www.ferus.fr/
Parfaite indifférence des "éco"socialistes du PG au NPA.


avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  Achille le Jeu 3 Oct - 21:57

Rougevert a écrit:La société capitaliste pue.
Avec la crise, les boucs émissaires sont de retour.
Musulmans, Roms...et loups.
Le parallèle est répugnant : comment peut on comparer une situation humaine et une situation animale. Marxiste tendance Bardot ?

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  Rougevert le Jeu 3 Oct - 22:01

Il n'y a que toi pour voir une comparaison.
Je dis simplement que la crise favorise un retour en force de l'obscurantisme et de la superstition.
Cette tendance s'applique tous azimuths.
Mais tu nous donnes là l'occasion d'apprécier à sa juste valeur ton "éco" socialisme.
De la pacotille.
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  Achille le Jeu 3 Oct - 22:04

Je préfère encore la pacotille à la vision qui met sur le même plan la situation humaine des victimes du racisme comme les Roms et celle d'animaux comme les loups : Bardot / RV même combat ?

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  Rougevert le Jeu 3 Oct - 22:10

Je te laisse volontiers tes heu... "préférences".
Et bien sûr tes provocations ridicules.
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  Achille le Jeu 3 Oct - 22:20

Rougevert a écrit:provocations.
qui a écrit :

Rougevert a écrit:
Avec la crise, les boucs émissaires sont de retour.
Musulmans, Roms...et loups.
La situation humaine des victimes du racisme comme les Roms et celle d'animaux comme les loups mises sur le même plan signé RV il suffit de lire. Tu peux brailler à la provocation les faits sont les faits.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  Rougevert le Jeu 3 Oct - 23:16

Mêmes causes, pas même plan.
Et tous victimes.
Qui braille, à part toi?
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  Achille le Jeu 3 Oct - 23:38

Non non nous savons lire c'est bien le même plan les victimes du racisme et les ... loups .

Tu t'entêtes et c'est bon !

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  philippulus le Ven 4 Oct - 12:12

Il me semble que ce que RV tente de mettre sur le même plan, c'est l'urgence écologique et l'urgence sociale (voir les PF du NPA).
Mais en ces temps difficiles à tous points de vue, il apparait clairement que beaucoup sont tentés de faire leur la fameuse sortie d'un certain Nicolas Sarkozy : "l'environnement ça commence à bien faire". Et a fortiori, l'écologie aussi. On s'occupera de tout ça plus tard. Quand il sera trop tard.

Achille trouve répugnant que RV formule, en substance, musulmans, roms...et loups, même combat. Mais par contre RV = Bardot, ce n'est pas répugnant ?
D'autres n'hésitent jamais à sortir des qualificatifs comme "réactionnaire", "obscurantiste", "malthusien", etc...

Faut-il en conclure que marxisme (orthodoxe) et écologie sont définitivement inconciliables...

philippulus

Messages : 170
Date d'inscription : 19/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  yannalan le Ven 4 Oct - 13:56

La discussion est assez sérieuse pour ne pas s'encombrer du Père la Morale Achille et de ses jérémiades interminables...

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  Achille le Sam 5 Oct - 11:24

yannalan a écrit:La discussion est assez sérieuse pour ne pas s'encombrer du Père la Morale Achille et de ses jérémiades interminables...
C'est sur que l'avatar Yannalan Donald Duck lui fait des contributions passionnantes (comme celle ci dessus) Razz

philippulus a écrit:
Achille trouve répugnant que RV formule, en substance, musulmans, roms...et loups, même combat. Mais par contre RV = Bardot, ce n'est pas répugnant ?
Ce n'est pas tout à fait exact pour "Bardot / RV même combat ?" était la phrase interrogative. C'est une formule polémique car en effet sur ce forum il est très difficile de débattre et d'échanger.
Il va de soi que Bardot va beaucoup plus loin que RV puisqu'elle fait passer les animaux avant les humains elle et de plus elle est membre du FN.
Donc au delà de la formule polémique polémique ce que je voulais dire était que jamais l'on ne doit comparer une situation animale à une situation humaine sans un risque de dérive.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  gérard menvussa le Sam 5 Oct - 16:00

ce que je voulais dire était que jamais l'on ne doit comparer une situation animale à une situation humaine sans un risque de dérive.
Il me semble au contraire que comparer n'est pas (forcément) adopter un point de vue de stricte égalité entre deux situations. Or c'est bien ce dont tu as accusé RV. Qui, dans le passage qui a ouvert à polémique de ta part, ne traçait un égalité que comme conséquence d'une même situation sociale et politique. Ce n'est pas parce qu'on montre que le même mécanisme améne à la violence contre les humains et les animaux qu'on considère que la violence envers les humains et les animaux soit équivalente...

Le danger me semble plutot celui du relativisme, mais il ne me semble pas évident dans le passage précis qui a donné lieu à polémique.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  philippulus le Dim 6 Oct - 14:19

Achille trouve "que sur ce forum il est très difficile de débattre et d'échanger". Certes, certes, mais dans ce cas précis, c'est bien toi Achille qui porte la responsabilité de la bonne grosse provoc. Même de façon interrogative, comparer le combat de Rougevert et les positions de B. Bardot n'est pas "débattre et échanger".
Je soumet de nouveau à un éventuel échange de qualité la citation suivante de Claude Lévy-Strauss qui me semble être pertinente dans ce débat. "L'humanisme bien ordonné, met le monde avant la vie et la vie avant l'homme (et le respect de l'autre avant son amour propre)". Lévy-Strauss n'hésite pas à mettre la vie en tant que globalité (ce qui est au centre de l'écologie) AVANT l'homme. Si tout le monde ici sera d'accord avec la logique historique qui sous-tend cette proposition, il semble qu'il y ait de fortes réticences (litote) pour admettre son second sens. La vie humaine dépend absolument des processus vitaux généraux. Ce n'est pas une question de morale.

philippulus

Messages : 170
Date d'inscription : 19/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  Achille le Dim 6 Oct - 14:32

philippulus a écrit:Achille trouve "que sur ce forum il est très difficile de débattre et d'échanger". Certes, certes, mais dans ce cas précis, c'est bien toi Achille qui porte la responsabilité de la bonne grosse provoc. Même de façon interrogative, comparer le combat de Rougevert et les positions de B. Bardot n'est pas "débattre et échanger".
Je soumet de nouveau à un éventuel échange de qualité la citation suivante de Claude Lévy-Strauss qui me semble être pertinente dans ce débat. "L'humanisme bien ordonné, met le monde avant la vie et la vie avant l'homme (et le respect de l'autre avant son amour propre)". Lévy-Strauss n'hésite pas à mettre la vie en tant que globalité (ce qui est au centre de l'écologie) AVANT l'homme. Si tout le monde ici sera d'accord avec la logique historique qui sous-tend cette proposition, il semble qu'il y ait de fortes réticences (litote) pour admettre son second sens. La vie humaine dépend absolument des processus vitaux généraux. Ce n'est pas une question de morale.
Pourquoi c'est pire que de ce faire traiter de stalinien par le même RV. Tu vas bien sur dire que ce n'est pas un bonne méthode de régler ces comptes. Et bien si car j'ai maintenant l'expérience de ce forum RV et d'autres ne sont pas ici pour échanger et débattre il sont là uniquement pour casser du PG et du FdG quel que soit le sujet du fil de discussion. Je suis donc décidé avec ce clan de procéder comme un boomerang, ou un miroir...

Mais je suis tout à fait à discuter avec toi.
Qu'entends par des "processus vitaux généraux" ? Quels sont ces processus ? Quels sont ceux qui sont indépendants de l'activité humaine et ceux qui en dépendent ? Quels seraient les processus s'appliquant à la fois au ROMs, aux mulsumans et aux loups ?
Pourquoi ce n'est pas une question de morale ? En quoi une morale humaniste ne serait pas concernée voire inopérante ?


Dernière édition par Achille le Dim 6 Oct - 15:46, édité 1 fois

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  Rougevert le Dim 6 Oct - 14:38

Tu exagères.
J'ai cessé de te traiter de stalinien dès que j'ai su que tu n'étais pas au PCF.
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  Rougevert le Lun 7 Oct - 19:45

http://www.npa2009.org/node/38894
Enfin, rien sur les moyens nécessaire à l’agence de la biodiversité"
Pourtant rien sur les problèmes et les conflits sur la biodiversité sur le site du NPA.
 
Par contre...
http://www.npa2009.org/node/39001
Un long communiqué sur un épiphénomène.
Cherchez l'erreur.
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  gérard menvussa le Mar 8 Oct - 14:03

"L’épiphénomène" méritait au moins CE communiqué. On peut déplorer en effet le peu d'importance pris par les thèmes "environnementaux" dans notre presse (et même dans notre réflexion) mais peut être pas comme tu le fais....
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  Rougevert le Mar 8 Oct - 18:48

Je suis ouvert aux suggestions.
Comment dois-je m'y prendre?Wink 
La Commission Ecologie (et non "Environnementalisme") du NPA a été informée.
Pas de réaction.
Pourtant nous nous réclamons de l'écosocialisme et non de l'environnementhal'eausocialisme.
Je pense que les problèmes posés par la "régulation" du Loup (et du Vautour Fauve) ou de l'Ours et du Lynx ont plus d'importance que les états d'âme de Noël Mamère.
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  Rougevert le Mer 9 Oct - 14:34

Pas d'accord avec les sympathies politiques de Vadrot.
Mais là, il a raison.
Verra-t-on un jour des articles comme celui-ci dans "l'Anticapitaliste"?
http://www.politis.fr/Municipales-ours-loups-lynx,23944.html
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  Achille le Mer 9 Oct - 14:46

Le pouvoir veut prouver qu’il agit avec la même fermeté et la même absence de remord contre les Roms et les loups que beaucoup d’élus rangent sans la moindre honte dans la catégorie des prédateurs « impossibles à assimiler ». Alors les démagogues et les chasseurs crient au loup en maquillant les chiffres à la tribune de l’Assemblée nationale et du Sénat, dans les journaux régionaux ou dans Le Figaro qui accueillent leurs diatribes et statistiques mensongères. Des fantasmes qui, comme pour les Roms, n’ont rien à voir avec la réalité. Car s’il est incontestable que les 250 à 300 loups désormais présents sur le territoire mangent aussi des brebis, les dégâts n’ont rien à voir avec les statistiques brandies par ceux qui crient au loup. Les 4524 brebis tuées ou blessées en 2012 par canis lupus représentent 0,06 % du cheptel français de 7 millions d’ovins. Victimes toutes remboursées en 2012 aux éleveurs pour une somme de 1 ,5 million d’euros, loin des bilans financiers faramineux assénés par les élus de tous bords.
Toujours à mettre sur le même plan la situation des loups et des...Roms face à la politique gouvernementale.
Faut-il des mots d'ordre sur un même banderole ? :
"Non à l'expulsion des Roms et au prélèvements de loups"

Toujours la même confusion...

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  Rougevert le Mer 9 Oct - 19:50

Achille a écrit:
Le pouvoir veut prouver qu’il agit avec la même fermeté et la même absence de remord contre les Roms et les loups que beaucoup d’élus rangent sans la moindre honte dans la catégorie des prédateurs « impossibles à assimiler ». Alors les démagogues et les chasseurs crient au loup en maquillant les chiffres à la tribune de l’Assemblée nationale et du Sénat, dans les journaux régionaux ou dans Le Figaro qui accueillent leurs diatribes et statistiques mensongères. Des fantasmes qui, comme pour les Roms, n’ont rien à voir avec la réalité. Car s’il est incontestable que les 250 à 300 loups désormais présents sur le territoire mangent aussi des brebis, les dégâts n’ont rien à voir avec les statistiques brandies par ceux qui crient au loup. Les 4524 brebis tuées ou blessées en 2012 par canis lupus représentent 0,06 % du cheptel français de 7 millions d’ovins. Victimes toutes remboursées en 2012 aux éleveurs pour une somme de 1 ,5 million d’euros, loin des bilans financiers faramineux assénés par les élus de tous bords.
Toujours à mettre sur le même plan la situation des loups et des...Roms face à la politique gouvernementale.
Faut-il des mots d'ordre sur un même banderole ? :
"Non à l'expulsion des Roms et au prélèvements de loups"

Toujours la même confusion...
Personne ne dit qu'il faut se mobiliser en mélangeant les deux problèmes.
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  Achille le Mer 9 Oct - 22:44

Rougevert a écrit:
Achille a écrit:
Le pouvoir veut prouver qu’il agit avec la même fermeté et la même absence de remord contre les Roms et les loups que beaucoup d’élus rangent sans la moindre honte dans la catégorie des prédateurs « impossibles à assimiler ». Alors les démagogues et les chasseurs crient au loup en maquillant les chiffres à la tribune de l’Assemblée nationale et du Sénat, dans les journaux régionaux ou dans Le Figaro qui accueillent leurs diatribes et statistiques mensongères. Des fantasmes qui, comme pour les Roms, n’ont rien à voir avec la réalité. Car s’il est incontestable que les 250 à 300 loups désormais présents sur le territoire mangent aussi des brebis, les dégâts n’ont rien à voir avec les statistiques brandies par ceux qui crient au loup. Les 4524 brebis tuées ou blessées en 2012 par canis lupus représentent 0,06 % du cheptel français de 7 millions d’ovins. Victimes toutes remboursées en 2012 aux éleveurs pour une somme de 1 ,5 million d’euros, loin des bilans financiers faramineux assénés par les élus de tous bords.
Toujours à mettre sur le même plan la situation des loups et des...Roms face à la politique gouvernementale.
Faut-il des mots d'ordre sur un même banderole ? :
"Non à l'expulsion des Roms et au prélèvements de loups"

Toujours la même confusion...
Personne ne dit qu'il faut se mobiliser en mélangeant les deux problèmes.
Mais alors pourquoi parler des Roms ? Il y a d'autres sujets connexes avec plus de sens comme les prélèvements de requins bulldog à la Réunion par exemple.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  Rougevert le Mer 9 Oct - 23:17

Pourquoi les requins bouledogues plutôt que les loups?
Développe un peu...
Les loups auraient-ils dévoré quelqu'un?
A l'heure actuelle la gauche de gouvernement fait comme le droite et l'extrême droite: elle fait diversion et oriente la frustration vers des boucs-émissaires: pour l'opinion toute entière vers les Roms, pour les agriculteurs (quoique ceux-ci ont une haine atavique du Loup et n'ont guère besoin de propagande bourgeoise) vers les loups


Dernière édition par Rougevert le Mer 9 Oct - 23:30, édité 1 fois
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après le Loup, les vautours

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum