Algérie

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Re: Algérie

Message  Sparta le Mer 19 Jan - 16:50

sylvestre a écrit:

Ce que je voulais pointer c'est qu'il n'est pas correct de poser "les jeunes" d'un côté et "la classe ouvrière" de l'autre. Rien ne montre que les jeunes qui se révoltent en Algérie soient d'une autre classe que la classe ouvrière (prolétariat, etc.). Il y a peut-être quelques enfants de petits commerçants, mais de toute évidence leurs revendications sont des revendications de classe : accès à l'éducation et à l'emploi.
Maintenant, comme pour tout secteur de la classe ouvrière, la force vient avec l'organisation et le développement d'une stratégie. De ce côté-là il semble que la classe ouvrière algérienne dans son ensemble ait encore du boulot, comme du reste la classe ouvrière française.

Sylvestre, loin de moi l'idée de polémiquer sur cette question relativement importante. Nous devons poser "jeunes "et classe ouvrière" politiquement d'une manière distincte. Comme toi, je ne considère pas que tous les jeunes appartiennent à la bourgeoisie. Ce fait admis, une frange importante de ces jeunes, comme tels, peut participer au projet révolutionnaire de la classe ouvrière, sans toutefois remplacer cette dernière dans cette mission. Comme "jeunes", Ils accompagnent la classe dans le processus révolutionnaire. Comme "jeunes ouvriers", ils sont dans le processus révolutionnaire. Les jeunes, dans leur totalité, combatifs, soient-ils, ne sont pas forcément révolutionnaire du point de vue de la prise du pouvoir pour le socialisme. Seule la classe ouvrière, en tant que classe, peut assimiler, de par sa position dans le processus de production capitaliste, cette mission révolutionnaire et être capable de la réaliser. Les jeunes en "général" sont une couche sociale diffuse et hétérogène que la classe ouvrière se doit de diriger.


Dernière édition par Sparta le Mer 19 Jan - 17:25, édité 1 fois
avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  sylvestre le Mer 19 Jan - 17:05

Sparta a écrit:
Sylvestre, loin de moi l'idée de polémiquer sur cette question relativement importante. Nous devons poser "jeunes "et classe ouvrière" politiquement d'une manière distincte. Comme toi, je ne considère pas que tous les jeunes appartiennent à la bourgeoisie. Ce fait admis, une frange importante de ces jeunes, comme tels, peuvent participer au projet révolutionnaire de la classe ouvrière, sans toutefois remplacer cette dernière dans cette mission. Comme "jeunes", Ils accompagnent la classe dans le processus révolutionnaire. Comme "jeunes ouvriers", ils sont dans le processus révolutionnaire. Les jeunes, dans leur totalité, combatifs, soient-ils, ne sont pas forcément révolutionnaire du point de vue de la prise du pouvoir pour le socialisme. Seule la classe ouvrière, en tant que classe, peut assimiler, de par sa position dans le processus de production capitaliste, cette mission révolutionnaire et être capable de la réaliser. Les jeunes en "général" sont une couche sociale diffuse et hétérogène que la classe ouvrière se doit de diriger.

Je suis d'accord que le concept de "jeunesse" comme groupe social n'a pas de valeur stratégique révolutionnaire. Mais il faut faire attention de ne pas faire de cette juste critique un aveuglement envers des révoltes ouvrières qui se trouvent être menés par des parties jeunes de la classe ouvrière. Deuxième point : la classe ouvrière, même en lutte, n'atteint pas pour autant automatiquement une conscience révolutionnaire, pour cela il lui faut construire des organisations, et en particulier un parti révolutionnaire, sur les bases du marxisme, etc. Sans cela la direction des organisations ouvrières existantes, réformistes et bureaucratique, peut être un frein à la combativité de la jeunesse, la dévoyer, etc.
Du coup à l'heure actuelle, plutôt que de dire "les jeunes algériens doivent être dirigés par la classe ouvrière", je dis donc "la classe ouvrière algérienne doit suivre l'exemple de sa jeunesse" !

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  verié2 le Mer 19 Jan - 17:20

c'est parce ces jeunes, qui manifestent leur raz-le-bol en Algérie ou ailleurs, appartiennent à différentes classes sociales que ça pose problème de leur laisser la décision politique dans cet affrontement au capital.




De toute manière, les jeunes, en tant que "catégorie", peuvent difficilement avoir la direction politique de quoi que ce soit. Leur mouvement, s'il dépasse le stade de la révolte du genre de celle des banlieues de 2005 et se donne une direction politique, se donne nécessairement une direction qui est sur les bases politiques de la bourgeoisie ou sur celles de la classe ouvrière. Ou alors une direction petite bourgeoise qui oscille entre les deux et va se rallier probablement à la bourgeoisie si l'ensemble de la classe ouvrière ne lui offre pas d'alternative. Donc, ta remarque est mal formulée, mais je suppose que nous sommes d'accord sur le fond.

Cela-dit, la classe ouvrière, en tant que corps social, n'est pas une garantie non plus, car elle peut très bien elle aussi se donner une direction bourgeoise ou petite bourgeoise...

Donc, ce qu'on peut dire, c'est que même si elle avait une direction révolutionnaire (ce qui n'est pas le cas pour le moment), la jeunesse n'aurait pas la capacité à elle seule à prendre le pouvoir, le conserver et transformer la société, car l'intervention d'au moins une grande partie de la classe ouvrière est indispensable. Néanmoins, la jeunesse, en particulier la jeunesse ouvrière et populaire, peut très bien se comporter comme l'avant-garde de la révolution, en tant que fraction de la classe ouvrière, et en être l'élément le plus dynamique.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Sparta le Mer 19 Jan - 17:30

Globalement, nous sommes d'accord sur le fond. Merci à vous deux.
avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Sparta le Jeu 20 Jan - 17:00

Je reprends ici un texte de Zine Cherfaoui, journatilste d'El Watan:

La Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (Laddh) version Bouchachi organise, demain vendredi (ndlr, 21/01/11), à la Maison des syndicats de la capitale, conjointement avec quatre syndicats autonomes – Snapap, CLA, Satef, Coordination sections CNES – une rencontre nationale pour «débattre de la situation actuelle et des moyens à mettre en œuvre et des actions à mener pour empêcher la marginalisation d’un nombre de plus en plus important de jeunes et, par la même occasion, empêcher que le pays ne s’enfonce encore plus dans le chaos».

Au-delà de l’importance de son ordre du jour, ce rendez-vous a surtout le mérite de rassembler des organisations de la société civile issues d’horizons divers autour d’un thème éminemment politique. En dehors des alliances conjoncturelles qui les ont liés sur, par exemple, la question des salaires ou des libertés syndicales, les syndicats autonomes ne se sont, en effet, presque jamais avancés sur un terrain autre que le leur.


A l’instar du monde politique, les nombreuses tentatives de constituer un front syndical libre en Algérie ont, pour une raison ou pour une autre, toujours avorté par le passé. Le fait qu’aujourd’hui autant de syndicats soient parvenus à s’unir autour d’un «SMIG» politique et social peut laisser penser qu’une prise de conscience s’est produite au sein de la société civile. A ce propos, Rachid Malaoui, le président du Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (Snapap) s’est félicité, dans une déclaration faite hier à El Watan, que les participants à cette rencontre, qu’il a qualifiée d’«importante», n’aient pas fait dans le corporatisme et se soient sentis interpellés par la situation catastrophique qui prévaut actuellement dans le pays.

Colère de la jeunesse

Evoquant les dernières émeutes qui ont secoué de nombreuses grandes villes du pays et l’état d’extrême détresse dans lequel se trouve la jeunesse algérienne, M. Malaoui fera savoir que les cinq signataires de l’appel plaidant en faveur de la tenue d’une telle rencontre conviennent tous «que l’on ne peut pas laisser les choses en l’état» et s’accordent tous sur le fait qu’«il est urgent de faire quelque chose». «Avec le temps, tout le monde a compris que le changement viendra non pas du pouvoir mais de la société civile. Par ailleurs, nous ne pouvons plus agir comme s’il ne s’était rien produit», a expliqué notre interlocuteur, avant d’ajouter que leur action consiste aussi à accompagner et à donner du contenu à la colère de la jeunesse. Même si Rachid Malaoui s’est voulu très prudent et s’est refusé à anticiper sur les résultats des débats qui auront lieu vendredi, il dit espérer tout de même que «malgré la diversité de nos préoccupations, de nos champs d’intérêt et des différends qui peuvent exister, pouvoir montrer la maturité qui doit absolument nous habiter afin de dépasser les clivages et par la même fédérer les efforts pour la construction d’un avenir meilleur pour les Algériennes et Algériens».

Dans un communiqué rendu public mardi, la Laddh, le Snapap, le CLA, le Satef et le CNES ont néanmoins annoncé la couleur et donné une idée sur la direction dans laquelle iront les débats de vendredi. Connues pour leur engagement pour la défense des libertés et des droits de l’homme, les cinq organisations ont demandé «à ce que soient libérés ceux qui sont considérés comme ’émeutiers’ car ceux qui ont contribué, par leurs décisions et actes de gestion autoritaire, à fabriquer les ‘émeutiers’ sont les premiers à devoir comparaître devant la justice».

Elles exigent, par ailleurs, la levée de l’état d’urgence et l’ouverture du champ médiatique, politique, syndical et associatif «afin que les conflits puissent être réglés par la force d’un droit qui prend en charge les intérêts et les préoccupations de la majorité de la population et non pas par le droit d’une force qui protège les intérêts d’une minorité».

Zine Cherfaoui

Si la participation des syndicats gage de quelque chose de tentant, attendons tout de même demain pour voir ce que veut dire "le changement viendra non pas du pouvoir mais de la société civile".
avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  verié2 le Sam 22 Jan - 15:51

Note RCD algérien = Rassemblement pour la Culture et la Démocratie, rien à voir avec le RCD tunisien...


Heurts lors d'une manifestation à Alger

Le chef du groupe parlementaire du RCD et sept policiers ont été blessés. Cinq personnes ont été interpellées. Ce rassemblement pour la démocratie avait été interdit par les autorités.

Sept policiers ont été blessés samedi 22 janvier dans des heurts avec des partisans du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD, opposition) devant leur siège à Alger d'où devait partir un cortège pour une manifestation interdite par les autorités, selon des sources officielles. Deux des policiers blessés sont dans un état grave, a indiqué une source policière à l'agence algérienne APS.

Le chef du groupe parlementaire du RCD, Othmane Amazouz, a également été blessé lors de la tentative de manifestation et évacué. Le porte-parole du parti, Mohsen Belabbes, avait fait état auparavant de six blessés, sans préciser si des policiers en faisaient partie.

Les forces de l'ordre ont également interpellé cinq personnes, selon le policier cité par l'APS.

Les autorités d'Alger avaient interdit cette manifestation pour la démocratie mais le RCD avait confirmé qu'il la maintenait. Elle devait se diriger vers l'Assemblée nationale populaire (parlement). Quelque 300 personnes, bravant l'interdit de cette manifestation se sont rassemblées devant le siège du RCD sur l'avenue Didouche Mourad pour se rendre sur la Place de la Concorde d'où devait partir la marche en direction de l'Assemblée nationale populaire (parlement) mais en ont été empêchées par un important dispositif des forces de l'ordre qui quadrillent toute la capitale, a constaté une journaliste de l'AFP.


verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  yannalan le Sam 22 Jan - 17:34

Le RCD algérien est surtout un parti kabyle qui n'a des élus que là-bas et dans les lieux d'émigration (Alger, France Nord).
Ils sont ce que les algériens appellent "éradicateurs", c'est à dire ceux qui appuient l'armée contre le islamistes, sans négociation aucune et ont fait des compromis avec le pouvoir dans ce sens.
Faut voir...

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Sparta le Sam 22 Jan - 18:50

yannalan a écrit:Le RCD algérien est surtout un parti kabyle qui n'a des élus que là-bas et dans les lieux d'émigration (Alger, France Nord).
Ils sont ce que les algériens appellent "éradicateurs", c'est à dire ceux qui appuient l'armée contre le islamistes, sans négociation aucune et ont fait des compromis avec le pouvoir dans ce sens.
Faut voir...

Effectivement, Yan, il fait partie des "éradicateurs" (opposés aux "réconciliateurs", dont font partie le Pt algérien, le Ffs et le Fln des années 90)) pour ses positions anti-ilslamistes, allant jusqu'à contracter des compromis avec des parties influentes du pouvoir politique et militaire bourgeois algérien. Cependant, même si sa base sociale militante est essentiellement kabyle, il n'est pas kabyle du point de vue de son programme politique et économique. Il possède un programme qui couvre les besoins et intérêts de la bourgeoise algérienne dans son ensemble. Ceux-ci sont définis dans le cadre démocratique bourgeois. Il est pour le rééchelonnement de la dette extérieure et pour une Algérie très solvable. Il est laïque et, par-là, est contre l'enseignement de toute religion (l'islam) à l'école. Il défend la constitutionnalisation des langues populaires (tamazight et arabe algérien). Il est contre le code de la famille, le considérant comme une réduction de la femme algérienne. Il est sous certains aspects ultra-libéral, puisqu'il presse l'état à tout libéraliser (dont, privatisation des usines...). Dans son ensemble, il est un partie bourgeois moderne.

Certaines questions, maintenant, se posent : quelle sera l'attitude des masses populaires algériennes relatives à cette marche/répression du Rcd dans un contexte très électrique ? Quel est l'objectif du Rcd avec cette marche (surtout, sa répression, puisqu'il s'y attendait) ? Quelle sera la réaction des partis d'opposition, surtout de gauche ?
avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  yannalan le Sam 22 Jan - 19:07

Je suis d'accord en gros.Mais même si son programme est pour toute l'Algérie, il est quand même vu comme un parti kabyle, ainsi que le FFS, d'ailleurs.
Mais ce ne sont pas des partis autonomistes non plus.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Roseau le Sam 22 Jan - 21:04

http://www.elwatan.com/actualite/algerie-le-pouvoir-reprime-la-marche-pacifique-du-rcd-22-01-2011-108284_109.php

avatar
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Sparta le Sam 22 Jan - 21:16

http://www.elwatan.com/edito/attention-a-la-marche-22-01-2011-108213_171.php
avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Copas le Dim 23 Jan - 0:35

sur la question de la jeunesse et le prolétariat urbain, tout porte à penser en l'exprimant d'une façon grossière, que la première fait partie du second .

C'est d'ailleurs, (toujours en l'exprimant d'une façon caricaturale) un des traits des mouvements de jeunesse dans le monde (sauf dans des pays à forte paysannerie) que d'indiquer que la jeunesse en mouvement est le flanc remuant du prolétariat moderne, qui se positionne de plus en plus sur des revendications sociales .

C'est une énorme rupture avec les mouvements dans la jeunesse du passé (disons il y a plus de 20 ans) qui étaient en grande partie des mouvements de jeunes de la petite bourgeoisie aimantées par la puissance de la classe ouvrière et l'espérance révolutionnaire.

les sociétés du Maghreb (du moins l'Algérie et la Tunisie qui se ressemblent beaucoup, le Maroc étant plus en retard sur ce phénomène) dans leurs proportions sociales, sont relativement comparables à celle des vieux pays industrialisés (et ça joue dans des tas d'autres zones du monde), les immenses efforts de scolarisation et d'éducation (je distingue les deux)ont créé des situations où une grande partie de la jeunesse ne raisonne que par un destin de futurs prolétaires . C'est la donnée lourde des mouvements de jeunesses britanniques, étatsuniens, français, italiens, du Maghreb, etc. le point de vue que j'exprime est bien là une simplification, mais me semble valide.

les mouvements de jeunesse perdent un peu de romantisme mais gagnent beaucoup en âpreté sociale. la jeunesse est un flanc interne du mouvement du prolétariat pas un allié, les revendications politiques sont éclairées par la bataille sociale. Avec un peu de ferment les revendications politiques deviendront fondamentalement sociales, expressions d'une classe qui joue le pouvoir.

On assiste à la même chose qu'en Europe dans des conditions sociales encore plus rudes et dans des conditions politiques explosives (la question des revendications démocratiques, l'hyper-violence de l'appareil d'état, l'instabilité de la classe dirigeanteà

Mais en revenant à la jeunesse, il y a un processus de plus en plus fusionnel , il s'est vu de façon éclatante où il n'y a pas eu la moindre divergence séparant une jeunesse diplômée, précaire, au chômage et la classe populaire tunisienne en mouvement.

montée en puissance numérique du prolétariat moderne, mis au broyeur des couches sociales intermédiaires entre bourgeoisie et bureaucratie de l'appareil d'état, mise au broyeur des couches hautes du prolétariat, mise au broyeur de la paysannerie, jeunesse éduquée, prolétarisée et très communicatrice, nous avons là les ingrédients qui donnent à la révolution tunisienne une portée universelle ne ressemblant pas aux révolutions d'antan du tiers monde dans des états colonisés et/ou essentiellement paysans.

L'Algérie est très proche de la Tunisie par ces aspects, et la portée de ces batailles pèseront lourd dans le monde suivant leur issue .
avatar
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Sparta le Dim 23 Jan - 2:52

yannalan a écrit:Je suis d'accord en gros.Mais même si son programme est pour toute l'Algérie, il est quand même vu comme un parti kabyle, ainsi que le FFS, d'ailleurs.
Mais ce ne sont pas des partis autonomistes non plus.

Comme tu dis "il est vu". Au fond, c'est le pouvoir qui a mené contre tous les partis, hormis le Fln et le Rnd, une compagne de désinformation et de dénigrement. A une époque, tous les opposants étaient des pro-impérialistes, des réactionnaires. Aujourd'hui, ça a un peu changé. Il faut assortir le dénigrement au goût du temps.


Dernière édition par Sparta le Dim 13 Fév - 5:17, édité 1 fois
avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Sparta le Mar 1 Fév - 8:54

"Algérie : Le PT appelle à autoriser les marches à Alger"

http://www.elwatan.com//actualite/algerie-le-pt-appelle-a-autoriser-les-marches-a-alger-31-01-2011-109640_109.php

"La conjoncture nécessite une vrai démocratisation de la vie politique et une réforme politique institutionnelle", a expliqué Mme Hanoune qui a estimé que c'est "l'urgence de l'heure".

Le pt suggère indirectement au pouvoir de prendre des mesures de démocratisation avant qu'il ne soit emporté par le vent de la rue. Le peuple algérien se prépare à la guerre et n'attend qu'une petite vibration émanant de n'importe quel point du pays pour occuper la rue jusqu'au départ de Boutef et son régime, et le pt se met derrière la charrette pour revendiquer une réforme des institutions tout en feignant de ne pas se souvenir que le régime est aussi pourri que celui de Ben Ali et Moubarak et que n'importe quelle réforme politique, ni le changera, ni le sauvera.

Le comité central du PT a aussi décidé d'organiser un rassemblement à Alger le 5 févier prochain pour soutenir les peuples tunisiens et égyptiens et tous les peuples qui luttent et se révoltent pour améliorer la situation dans leur pays.

Ainsi, le 05 février, c'est la marche du pt pour la solidarité aux peuples en lutte. On se demande bien comment le pt a simplement occulté de marcher contre le régime algérien. Bon sang, pourquoi cette spontanée marche, décidée hier et à quelques jours de celle du 12 févier qui, elle, vise le départ du système (selon déclaration). Le pt aurait-il reçu instruction de la présidence d'aller vider l'espace devant la Coordination Nationale pour le Changement et la Démocratie ?

Le PT a décidé, par ailleurs, de convoquer le plénum du conseil du parti, issu du dernier congrès afin d'aider ses cadres à "mieux comprendre les situations de l'heure", a indiqué Mme Hanoune.

Mieux comprendre... ? Voyez vous ça. C'est vrai que le porte parole du pt s'était si profondément enterré (en enterrant tout le pt avec lui) dans la défense de son président, de sa nation, de son rnd centriste, qu'il se réveille aujourd'hui sans ne rien comprendre et il lui faut tout un plénum pour comprendre. Les masses déshéritées, délaissées par le pt durant tous ces licenciements, ces fermetures d'usines, ces restructurations, ces démantèlements, cette corruption, ces mises à tabac des marches, des sit-in, des meeting, des syndicats, des associations, des partis..., seront bien obligées de lui rendre sa monnaie. Il n'est pas futile de rappeler qu'aujourd'hui lorsque l'on parle de pt en Algérie, cela est bizarrement synonyme de pouvoir algérien.

Interrogée sur la levée de l'état d'urgence, Mme Hanoune a indiqué que son parti est pour "la levée de toutes les restrictions"mais ne s'immisce pas dans la stratégie de lutte antiterroriste.

Que c'est bon élève. Que c'est révélateur d'un à côté de la plaque impitoyable. Cela revient à dire que l'armée est libre de faire. Cela revient à valider indirectement l'état d'urgence instauré depuis 20 ans. Et, avec ça, le porte parole du pt déclare d'une manière minable : "si il y a révolution en Algérie, c'est le pt seul qui sera en mesure de la faire." Le bon élève est souvent brillant dans sa classe, pas dans la cour.



Dernière édition par Sparta le Mer 2 Fév - 7:28, édité 1 fois
avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  sylvestre le Mar 1 Fév - 13:25

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/02/01/algerie-des-greves-prevues-avant-une-marche-de-l-opposition-a-alger_1473334_3212.html

Algérie : des grèves prévues avant une marche de l'opposition à Alger

Une série de grèves doit débuter, mardi 1er février, en Algérie avec des mouvements du personnel paramédical et de l'éducation alors que l'opposition vient d'appeler à une marche à Alger pour demander "le départ du système".

Le Syndicat algérien des paramédicaux (SAP) a appelé lundi le personnel paramédical des hôpitaux et des polycliniques à observer dès mardi une grève de deux jours pour faire pression sur le ministère de la santé. "Un service minimum sera assuré dans les principaux établissements hospitaliers. Quelque 90 000 salariés sont concernés par ce mouvement", a précisé  le responsable du SNAP. L'Algérie compte actuellement 300 hôpitaux généraux, quatorze centres hospitalo-universitaires et 1 200 polycliniques.

MARCHE LE 12 FÉVRIER

Les personnels du corps commun du ministère l'éducation envisagent de leur côté de se rassembler le 14 février devant le siège de leur ministère à Alger. Ils réclament notamment une augmentation de salaire et une hausse de la prime de rendement.

Les chômeurs prévoient pour leur part le 6 février un mouvement de protestation devant le siège du ministère du travail, à Alger, où ils comptent déposer une plate-forme de revendications.

L'annonce de ces mouvements intervient alors que la toute nouvelle Coordination nationale pour le changement et la démocratie, qui regroupe des mouvements d'opposition et organisations de la société civile, a appelé à une marche le 12 février à Alger.


avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Sparta le Mar 1 Fév - 21:17

Tizi Ouzou : Imposante marche des étudiants avec des slogans hostiles au pouvoir algérien

http://www.elwatan.com/actualite/tizi-ouzou-imposante-marche-des-etudiants-01-02-2011-109767_109.php

Bejaïa : Le SETE (Syndicat des Travailleurs de l'Education - UGTA) a défié, ce mardi 01-02-2011, le pouvoir, brisant la loi du silence, en observant 02 jours de grève dans tout le département de Bejaïa et en tenant un rassemblement-meeting devant le siège de la wilaya (département) avec un discours très radical et des "Pouvoir, y en a marre !" En attendant d'autres actions... comme la marche du 12-02-2011.
avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  sylvestre le Mer 2 Fév - 11:31

"Souci d'éclairage - c'est cela, oui. Rolling Eyes

http://www.20minutes.fr/ledirect/662798/sports-le-match-algerie-tunisie-annule

Le match Algérie - Tunisie annulé

Mis à jour le 01.02.11 à 21h04

Officiellement, c’est un problème de «disponibilité de stades» qui justifie l’annulation du prochain Algérie – Tunisie, le 9 février à Annaba en amical. La fédération algérienne publie un communiqué dans lequel elle explique que «les fédérations algérienne et tunisienne, après avis des entraineurs des deux sélections, ont décidé d'un commun accord le report de ce match à une date ultérieure».

Prévu initialement au stade du 5 juillet d'Alger, le match avait été d'abord délocalisé au stade du 19 mai d'Annaba, pour un souci d’éclairage. Avant d’être annulé pour les raisons évoquées. La question de la sécurité pourrait également justifier cette annulation. Les mouvements de protestation prévus en Algérie dans les semaines à venir auraient eu une incidence sur cette décision.

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un avant-goût du 12 février 2011

Message  Sparta le Lun 7 Fév - 7:26

http://www.elwatan.com//une/chomeurs-en-colere-07-02-2011-110547_108.php

http://www.lematindz.net/news/3673-lettre-publique-a-bouteflika.html

http://www.tsa-algerie.com/politique/le-ffs-evoque-une-arnaque-et-denonce-une-vente-concomitante_14110.html

http://www.elwatan.com//une/c-est-le-systeme-qui-doit-changer-06-02-2011-110396_108.php

avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Sparta le Sam 12 Fév - 7:51

Aujourd'hui, tout risque de basculer en Algérie. La révolution est possible. Le pouvoir bourgeois s'apprête à frapper fort. Les masses populaires et la jeunesse s'apprêtent à répondre fort.

http://www.elwatan.com//une/la-marche-de-la-liberte-12-02-2011-111258_108.php

Hier, marche de soutien spontanée des jeunes et travailleurs algériens aux révolutions tunisienne et égyptienne. La répression a frappée faisant plusieurs blessés. La réponse a été aussi forte dans les rues de Messonnier (un quartier d'Alger). Le grand rendez-vous de l'espoir et de la liberté est pris pour aujourd'hui.
avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  BouffonVert72 le Dim 13 Fév - 1:59

La révolution par la rue a, une nouvelle fois, échoué.

http://www.rue89.com/2011/02/12/manifs-en-algerie-la-police-a-gagne-pour-linstant-190257



Par Rue89 | 12/02/2011 | 11H58

Manifs en Algérie : la police a gagné (pour l'instant)






Les manifestations de ce samedi en Algérie, contre le régime d'Abdelaziz Bouteflika, président depuis onze ans, ont été « efficacement » réprimées par la police. Commencés à 11 heures à Alger et Oran notamment, les défilés se sont interrompus en fin d'après-midi.

35 000 policiers environ auraient été mobilisés dans tout le pays, dont 30 000 pour la seule capitale où s'étaient réunis, place du 1er mai, entre 250 (autorités) et 3 000 (organisateurs) opposants – malgré l'interdiction de manifester. Abed Charef, journaliste et écrivain algérien :

« Je ne m'attendais pas vraiment à un rassemblement plus grand. Les organisations et les personnalités qui l'ont organisé n'étaient pas mobilisateurs et le dispositif sécuritaire était très important.
La conjonction de tout ça fait que cette journée a fait un bide total, contrairement à ce qu'il a été dit. »
Saïd Saadi, chef très médiatique du RCD, est une personnalité qui ne fait pas consensus en Algérie. Loin de là. Celui « qui fait des belles phrases » est même considéré, par certains jeunes, comme un repoussoir. Sur Twitter, @hocinedim :

« Pour la plupart des Algériens, Saïd Saadi et la plupart des leaders d'opposition sont pires que Bouteflika. »
Selon un jeune manifestant algérien, qui rentre déçu de la manifestation :

« La colère du peuple est terrible. Cette marche a fait avorter quelque chose qui aurait pu arriver dans quelque temps. Elle a peut-être tué une explosion qui se préparait. J'espèrais que cela déborde un peu. Même pas. » N.L.B.



avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 46
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Sparta le Dim 13 Fév - 5:14

Le facteur déterminant de cet échec est bien l'impressionnant dispositif policier (35000 pour la seule Alger et 5000 pour le reste du pays) mis en place pour quadriller toute Alger. Il était pratiquement impossible de passer d'un quartier à un autre tellement les aller-retours étaient rigoureusement contrôlés par la police. Bref, malgré tout ce dispositif de dissuasion répressif, toute Alger était, hier, en fièvre.

Un autre facteur, pas moins important, est celui de la division des forces démocratiques tout courant confondu. Plusieurs partis politiques (FFS, PST...), syndicats (Cnapest...) et associations (culturelles, de quartier, professionnelles...) se sont retirés de la Coordination Nationale pour le Changement et la Démocratie à quelques jours du 12 février. Certains membres se sont même livrés à des déclarations d'annulation de la marche sur la chaine El Djazira. Enfin, le médiatique Said Saadi (Président du Rcd algérien voulant toujours s'imposer comme seul homme politique alternatif) est perçu comme l'homme d'un certain clan du pouvoir et n'aspire guère confiance. D'ailleurs, la plupart de ceux qui n'ont pas voulu faire partie de la Cncd ou s'en sont retirés par la suite l'ont fait pour ce seul motif.

La situation en Algérie est extrêmement tendue. Tout risque de basculer dans les moments à venir. La contestation est très ressentie.

Dans la nuit, affrontement entre les habitants des Bananiers (quartier d'Alger) avec les forces de police (tirs de balles) pour les logements.

https://www.youtube.com/watch?v=NTvN4R1DVi0
avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  yannalan le Dim 13 Fév - 12:13

L e petit tour d'Ali Belhadj à la manif n'a pas été apprécié du tout non plus par pas mal de gens.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  BouffonVert72 le Dim 13 Fév - 20:54

Après cet echec cuisant, une autre marche aura lieu le 19 février... Certains parlent d'une manifestation tous les samedis... lol Ca me rappelle l'intersyndicale française avec une manif tous les 3 mois...


http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/02/13/algerie-l-opposition-appelle-a-une-nouvelle-manifestation-le-19-fevrier_1479543_3212.html#xtor=AL-32280184


Algérie : l'opposition manifestera "jusqu'à ce que le régime tombe"



LEMONDE.FR avec AFP | 13.02.11 | 17h44 • Mis à jour le 13.02.11 | 19h20
Au lendemain d'une manifestation qui a réuni entre 2 000 et 3 000 personnes à Alger, le mouvement d'opposition algérien Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNDC) a appelé à de nouvelles mobilisations dans la capitale algérienne tous les samedis "jusqu'à ce que le régime tombe", selon un porte-parole du parti d'opposition Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), Mohsen Belabes. "Chaque samedi, nous maintiendrons la pression", a-t-il expliqué. Peu de temps avant, Moustepha Bouchachi, membre du CNCD, avait déclaré qu'une manifestation aurait lieu le 19 février, sans préciser que le mouvement était appelé à se renouveler toutes les semaines.

La coordination, qui réunit des partis d'opposition, de la société civile et de syndicats autonomes, était à l'origine d'une première marche à Alger, qui a été empêchée par un important dispositif estimé à quelque 30 000 policiers. Plusieurs centaines de manifestants avaient néanmoins bloqué la Place du 1er-Mai pendant plusieurs heures, malgré l'interdiction de la marche par les autorités. Les organisateurs cherchent maintenant à mobiliser davantage de personnes.

"LES GENS ONT BRAVÉ L'INTERDICTION"

Le lieu de rendez-vous, samedi 19 février, sera le même, ont précisé les organisateurs. Lors de sa réunion, la CNDC a fait le bilan de la tentative de marche de samedi, jugeant le bilan de cet événement "positif"."Les gens ont bravé l'interdiction pour venir manifester pacifiquement", s'est réjoui M. Bouchachi. Samedi, des rassemblements de très durée s'étaient également tenus à Oran, la grande ville de l'ouest algérien, où une trentaine de participants ont aussi été interpellés, ainsi qu'à Constantine, Annaba, Tizi Ouzou et Bejaia.

Créée le 21 janvier dans la foulée des émeutes du début de l'année contre la vie chère, la CNCD avait promis " un grand jour pour la démocratie en Algérie." L'initiative a toutefois été rejetée par plusieurs syndicats et formations d'opposition historiques, dont le Front des forces socialistes, le Front national algérien (15 députés sur 389) et le Parti des travailleurs.

Dimanche, des affrontements ont eu lieu à Annaba, dans l'est de l'Algérie, entre policiers et jeunes chômeurs qui dénoncaient les lenteurs de l'administration. Les chômeurs s'étaient rendus dans la matinée à des guichets publics d'offres d'emploi à durée déterminée pour jeunes, avec ou sans diplômes, initiés par l'action sociale. Mais las de revenir tous les jours et d'attendre des heures d'être reçus par les fonctionnaires pour espérer bénéficier de ces contrats, ils s'en sont pris aux employés de l'administration qui ont pris la fuite. Quatre policiers ont été blessés.


BV72 ki/ 600ièm message
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 46
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  yannalan le Dim 13 Fév - 22:16

Tu sais ,les algériens, ils se sont tapé 25 ans de dictature militaire, plus de dix ans de guerre civile avec 200 000 morts, alors ils restent prudents encore. Aujourd'hui, la marche était appelée par le RCD?quine plaît ps à beaucoup et il y a eu des contre-appels de pas mal d'autres partis. De plis, le gouvernement a laissé parader l'ancien chef du FIS, Belhadj qui est hai par pas mal de monde

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Algérie, les leçons d’une révolte

Message  Roseau le Jeu 24 Fév - 0:27

http://www.npa2009.org/content/alg%C3%A9rie-les-le%C3%A7ons-d%E2%80%99une-r%C3%A9volte
avatar
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum