Algérie

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Re: Algérie

Message  sylvestre le Ven 7 Mar - 12:47

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un pouvoir en survie

Message  Roseau le Jeu 13 Mar - 22:18

http://npa2009.org/content/algerie-un-pouvoir-en-survie
avatar
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

A Batna, les manifestants promettent : «Ce n’est q

Message  Achille le Sam 22 Mar - 10:37

A Batna, les manifestants promettent : «Ce n’est qu’un début»

le 21.03.14 | 10h00 15 réactions

Plus de 5000 personnes ont marché hier à Batna contre Abdelmalek Sellal, le 4e mandat et le système, en soutien à Liamine Zeroual ou par solidarité avec Ghardaïa.


Les manifestants étaient venus hier de tout le pays pour protester contre les propos de l’ex-Premier ministre. «Les Chaouis n’accepteront jamais les excuses de celui qui a méprisé leur histoire et leur akhenfouf (honneur, en chaoui, ndlr). L’Aurès a des hommes mais aussi des femmes qui ont enfanté la Kahina et ont hérité de son courage et de sa bravoure. Nous sommes ici pour nous indigner et demander à ce que Sellal soit traduit en justice pour ses propos injurieux. Non aux hommes d’Etat qui dénigrent le peuple algérien !», s’emporte une manifestante. Mais au mot d’ordre d’origine, lancé par le Mouvement citoyen des arouch de l’Aurès contre la mauvaise blague de Abdelmalek Sellal sur les Chaouis, se sont ajoutés d’autres motifs de mécontentement. Chaque groupe avait ses propres slogans.

Au son d’une chanson de Matoub Lounès, des jeunes glissent à la tête du véhicule pour scander : «Pour une république démocratique et unie !» «Nous sommes là pour dire que nous n’acceptons pas qu’une région de l’Algérie se fasse attaquer par quiconque. Ce n’est que le début d’un élan de solidarité né à Batna», promettent ces jeunes, venus de Kabylie. Juste après eux, défile un autre groupe composé de jeunes, filles et garçons. Ils sont venus de l’ouest du pays, exactement de Sidi Bel Abbès, ils brandissaient une banderole sur laquelle on pouvait lire : «La wilaya de Sidi Bel Abbès soutient les Chaouis». «On est tous Algériens et nous n’acceptons pas d’être touchés dans notre dignité», affirme l’un d’entre eux. Parmi les slogans scandés tout au long de la marche : «Djich, chaâb, maak ya Zeroual. L’armée et le peuple sont avec Zeroual», «Non au 4e mandat», «Yaskout ennidham, pour la chute du système», «Ya Sellal ya haqir, faqou bik el faqaqir, Sellal le vil, vous avez été démasqué par les faqaqir» ou même «Pour le rejet de l’élection».

Policiers dépassés

D’autres mouvements ont pris part à la manifestation comme le mouvement Barakat de Batna, B’zayed, le Mouvement des libres de l’Aurès et d’autres encore dont plusieurs intellectuels et artistes de la wilaya. Parmi eux Saïd Berkane, connu ici sous le nom de Don Quichotte. Les policiers, dépêchés pour l’encadrement de la marche, ont été dépassés par le nombre des manifestants. Malgré les tentatives pour orienter l’itinéraire et éviter que les marcheurs ne rejoignent la maison de Liamine Zeroual, les policiers n’ont pu faire barrage. Ameur Derradji, un youtuber qui fait le buzz avec ses vidéos comiques est reconnu.

Applaudissements. «Nous voulons nous débarrasser de cette machine humaine qui pille les richesses du peuple algérien. Pour que Bouteflika, Saïd, Sellal et tous ceux qui leur ressemblent quittent le pouvoir !, s’emporte Ameur Derradji, poète, comique et activiste politique. Je suis ici pour m’indigner et demander le départ de tout le système. Nous voulons une IIe République. Nous voulons enfin respirer et espérer un avenir meilleur pour notre chère patrie, l’Algérie.» A 13h, une conférence de presse a été animée par les représentants des arouch en présence d’un membre de Sétif à l’hôtel Chilia du centre-ville.

Satisfaits par l’ampleur de la marche, ils se sont fixé un autre rendez-vous samedi à 11h à Khenchela et Biskra. «Nous ne nous arrêterons pas là, le combat continue», promet Fateh Achoura, président du Mouvement citoyen des arouch de l’Aurès. Des réunions des arouch de plusieurs wilayas s’organisent aussi dans la foulée. «Nous préparons la réunion des arouch de l’Aurès qui aura lieu lundi prochain (24 mars) à Timgad dans la wilaya de Batna. Celle des arouch de 44 wilayas se tiendra aussi à Timgad le jeudi 27», conclut Fateh Achoura.

Zeroual, star de Batna

La lettre adressée au peuple algérien par l’ex-président Liamine Zeroual a pimenté la marche organisée hier à Batna. Son nom a été scandé tout au long de la manifestation. Les protestataires n’ont pas arrêté de crier : «Djich Chaab, maak ya Zeroual. L’armée et le peuple sont avec Zeroual». Lors de la conférence de presse animée à l’hôtel Chilia par l’ensemble des mouvements qui ont pris part à la manifestation, le président du Mouvement citoyen des arouch de l’Aurès a tenu à remercier Zeroual pour être sorti de son silence. «La lettre était claire et nous la considérons comme soutien à notre action. Nous le remercions au nom du mouvement pour sa prise de position, notamment, dans ce moment crucial», a déclaré Fateh Achoura, le président.

Dans la rue, les avis divergent entre nostalgiques du père de la concorde civile et ceux qui ne voient pas la nécessité d’une telle prise de position après tant d’années de mutisme. Rencontré sur le boulevard Mustapha Ben Boulaïd, Kamel, ex-militant du FLN, appelle aujourd’hui à mettre l’ancien parti unique au musée et regrette l’époque de Liamine Zéroual. «Seul Zeroual a l’aptitude de mener à bien le pays. Je partage absolument tout ce qu’il a dit. Malheureusement, nous sommes gouvernés par des gens qui ont fait de la Constitution un torchon avec lequel ils s’essuient chaque matin. Zeroual avait limité le nombre de mandats à deux. Pourquoi, Bouteflika l’a-t-il ouvert ?» s’indigne Kamel, 40 ans, universitaire.

Hamza et Hocine, la trentaine, ne voient, actuellement, aucune issue à la crise. «La vérité, je ne m’intéresse pas à la politique car nous restons sous un système qui ne cesse de clochardiser le peuple algérien, explique Hamza, ingénieur en électronique. Quant à Zeroual, rien ne m’intéresse de ce qu’il a déclaré, car les paroles ne peuvent pas à elles seules constituer une solution à nos problèmes. On a beaucoup parlé et peu agi», ajoute-t-il. Parmi les personnes rencontrées et qui ne partagent pas le texte de Zeroual, Gaya, 32 ans, militant de gauche, affirme : «Il n’y a rien de nouveau par rapport à tout ce qui a été dit auparavant. Son texte est usé. Ce n’est que la couleur du manteau qui a changé. Car en fin de compte, il vise la pérennité du système.»

Certains vont plus loin en expliquant que Zeroual soutient en réalité Benflis. «Si Zeroual est contre le 4e mandat en appelant à un vote massif, c’est qu’il est pour un autre candidat qui ne peut être à mon avis que Ali Benflis», affirme Moussa, 28 ans, enseignant dans une école primaire de la ville.
http://www.elwatan.com/actualite/a-batna-les-manifestants-promettent-ce-n-est-qu-un-debut-21-03-2014-249967_109.php

Achille

Messages : 2738
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Copas le Sam 22 Mar - 15:27

Achille a écrit:
A Batna, les manifestants promettent : «Ce n’est qu’un début»

le 21.03.14 | 10h00 15 réactions

Plus de 5000 personnes ont marché hier à Batna contre Abdelmalek Sellal, le 4e mandat et le système, en soutien à Liamine Zeroual ou par solidarité avec Ghardaïa.


Les manifestants étaient venus hier de tout le pays pour protester contre les propos de l’ex-Premier ministre. «Les Chaouis n’accepteront jamais les excuses de celui qui a méprisé leur histoire et leur akhenfouf (honneur, en chaoui, ndlr). L’Aurès a des hommes mais aussi des femmes qui ont enfanté la Kahina et ont hérité de son courage et de sa bravoure. Nous sommes ici pour nous indigner et demander à ce que Sellal soit traduit en justice pour ses propos injurieux. Non aux hommes d’Etat qui dénigrent le peuple algérien !», s’emporte une manifestante. Mais au mot d’ordre d’origine, lancé par le Mouvement citoyen des arouch de l’Aurès contre la mauvaise blague de Abdelmalek Sellal sur les Chaouis, se sont ajoutés d’autres motifs de mécontentement. Chaque groupe avait ses propres slogans.

Au son d’une chanson de Matoub Lounès, des jeunes glissent à la tête du véhicule pour scander : «Pour une république démocratique et unie !» «Nous sommes là pour dire que nous n’acceptons pas qu’une région de l’Algérie se fasse attaquer par quiconque. Ce n’est que le début d’un élan de solidarité né à Batna», promettent ces jeunes, venus de Kabylie. Juste après eux, défile un autre groupe composé de jeunes, filles et garçons. Ils sont venus de l’ouest du pays, exactement de Sidi Bel Abbès, ils brandissaient une banderole sur laquelle on pouvait lire : «La wilaya de Sidi Bel Abbès soutient les Chaouis». «On est tous Algériens et nous n’acceptons pas d’être touchés dans notre dignité», affirme l’un d’entre eux. Parmi les slogans scandés tout au long de la marche : «Djich, chaâb, maak ya Zeroual. L’armée et le peuple sont avec Zeroual», «Non au 4e mandat», «Yaskout ennidham, pour la chute du système», «Ya Sellal ya haqir, faqou bik el faqaqir, Sellal le vil, vous avez été démasqué par les faqaqir» ou même «Pour le rejet de l’élection».

Policiers dépassés

D’autres mouvements ont pris part à la manifestation comme le mouvement Barakat de Batna, B’zayed, le Mouvement des libres de l’Aurès et d’autres encore dont plusieurs intellectuels et artistes de la wilaya. Parmi eux Saïd Berkane, connu ici sous le nom de Don Quichotte. Les policiers, dépêchés pour l’encadrement de la marche, ont été dépassés par le nombre des manifestants. Malgré les tentatives pour orienter l’itinéraire et éviter que les marcheurs ne rejoignent la maison de Liamine Zeroual, les policiers n’ont pu faire barrage. Ameur Derradji, un youtuber qui fait le buzz avec ses vidéos comiques est reconnu.

Applaudissements. «Nous voulons nous débarrasser de cette machine humaine qui pille les richesses du peuple algérien. Pour que Bouteflika, Saïd, Sellal et tous ceux qui leur ressemblent quittent le pouvoir !, s’emporte Ameur Derradji, poète, comique et activiste politique. Je suis ici pour m’indigner et demander le départ de tout le système. Nous voulons une IIe République. Nous voulons enfin respirer et espérer un avenir meilleur pour notre chère patrie, l’Algérie.» A 13h, une conférence de presse a été animée par les représentants des arouch en présence d’un membre de Sétif à l’hôtel Chilia du centre-ville.

Satisfaits par l’ampleur de la marche, ils se sont fixé un autre rendez-vous samedi à 11h à Khenchela et Biskra. «Nous ne nous arrêterons pas là, le combat continue», promet Fateh Achoura, président du Mouvement citoyen des arouch de l’Aurès. Des réunions des arouch de plusieurs wilayas s’organisent aussi dans la foulée. «Nous préparons la réunion des arouch de l’Aurès qui aura lieu lundi prochain (24 mars) à Timgad dans la wilaya de Batna. Celle des arouch de 44 wilayas se tiendra aussi à Timgad le jeudi 27», conclut Fateh Achoura.

Zeroual, star de Batna

La lettre adressée au peuple algérien par l’ex-président Liamine Zeroual a pimenté la marche organisée hier à Batna. Son nom a été scandé tout au long de la manifestation. Les protestataires n’ont pas arrêté de crier : «Djich Chaab, maak ya Zeroual. L’armée et le peuple sont avec Zeroual». Lors de la conférence de presse animée à l’hôtel Chilia par l’ensemble des mouvements qui ont pris part à la manifestation, le président du Mouvement citoyen des arouch de l’Aurès a tenu à remercier Zeroual pour être sorti de son silence. «La lettre était claire et nous la considérons comme soutien à notre action. Nous le remercions au nom du mouvement pour sa prise de position, notamment, dans ce moment crucial», a déclaré Fateh Achoura, le président.

Dans la rue, les avis divergent entre nostalgiques du père de la concorde civile et ceux qui ne voient pas la nécessité d’une telle prise de position après tant d’années de mutisme. Rencontré sur le boulevard Mustapha Ben Boulaïd, Kamel, ex-militant du FLN, appelle aujourd’hui à mettre l’ancien parti unique au musée et regrette l’époque de Liamine Zéroual. «Seul Zeroual a l’aptitude de mener à bien le pays. Je partage absolument tout ce qu’il a dit. Malheureusement, nous sommes gouvernés par des gens qui ont fait de la Constitution un torchon avec lequel ils s’essuient chaque matin. Zeroual avait limité le nombre de mandats à deux. Pourquoi, Bouteflika l’a-t-il ouvert ?» s’indigne Kamel, 40 ans, universitaire.

Hamza et Hocine, la trentaine, ne voient, actuellement, aucune issue à la crise. «La vérité, je ne m’intéresse pas à la politique car nous restons sous un système  qui ne cesse de clochardiser le peuple algérien, explique Hamza, ingénieur en électronique. Quant à Zeroual, rien ne m’intéresse de ce qu’il a déclaré, car les paroles ne peuvent pas à elles seules constituer une solution à nos problèmes. On a beaucoup parlé et peu agi», ajoute-t-il. Parmi les personnes rencontrées et qui ne partagent pas le texte de Zeroual, Gaya, 32 ans, militant de gauche, affirme : «Il n’y a rien de nouveau par rapport à tout ce qui a été dit auparavant. Son texte est usé. Ce n’est que la couleur du manteau qui a changé. Car en fin de compte, il vise la pérennité du système.»

Certains vont plus loin en expliquant que Zeroual soutient en réalité Benflis. «Si Zeroual est contre le 4e mandat en appelant à un vote massif, c’est qu’il est pour un autre candidat qui ne peut être à mon avis que Ali Benflis», affirme Moussa, 28 ans, enseignant dans une école primaire de la ville.
http://www.elwatan.com/actualite/a-batna-les-manifestants-promettent-ce-n-est-qu-un-debut-21-03-2014-249967_109.php

Merci Achille pour le lien qui est représentatif du volcan qui gronde souterrainement encore en Algérie.
Nous ne savons pas quand, ni où, ni comment, mais un jour ça pètera partout malgré la pression policière et les militaires corrompus jusqu’à la moelle qui pillent l'Algérie .

Il est utile de voir une partie des messages qui sont de menaces et de calomnies sur le net pour faire taire les révoltés, les chômeurs, les travailleurs, etc, qui seraient bien sur, forcement manipulés et agents de l'étranger, manipulés par l'impérialisme, Al Qaïda, etc. C'est toujours gouteux comme discours quand on connait les liens des dirigeants avec le capital internationnal, les copains du président mouillés dans d'immenses scandales de corruption sur le gaz, etc. On sent l'ombre de policiers en mission dans certains commentaires sur le net.

Un des cortèges de Batna :


avatar
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Marco Pagot le Sam 22 Mar - 18:53

Ca me rappelle, sur l'algérie, j'avais trouvé ca

http://ecoutevoisparle.over-blog.net/article-parti-mondial-de-la-revolution-socialiste-28-fevrier-2011-100285452.html
http://juralib.noblogs.org/2013/05/06/sur-la-propagande-des-lambertistes-en-algerie/

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
avatar
Marco Pagot

Messages : 940
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Copas le Sam 22 Mar - 19:18

Marco Pagot a écrit:Ca me rappelle, sur l'algérie, j'avais trouvé ca

http://ecoutevoisparle.over-blog.net/article-parti-mondial-de-la-revolution-socialiste-28-fevrier-2011-100285452.html
http://juralib.noblogs.org/2013/05/06/sur-la-propagande-des-lambertistes-en-algerie/

Je n'ai pas souhaité en parler sur le moment mais les positions du PT algérien (les lambertistes en Algérie) ces derniers temps ont littéralement été insupportables, notamment en soutenant le DRS et demandant qu'il n'y ai pas d'enquête sur le DRS car ça affaiblirait la patrie et la résistance à l'impérialisme. Pour résumer.

Je n'ai pas oser en parler tellement cela me répugnait de voir un parti issu du trotskysme se comporter en auxiliaire de l'appareil d'état bourgeois et de sa police politique. Une police politique qui défend les généraux et leur corruption, leur système de vente des intérets du peuple algérien à l''impérialisme. Comme si on soutenait une DST mâtinée de SAC dans une dictature bourgeoise, ou bien, comme si on avait soutenu Poutine dans la défense de la nation russe en rencontrant les dirigeants du FSB...

Voir là : Louisa Hanoune : En attaquant le DRS, on donne des prétextes à une intervention étrangère

On peut aussi lire cela sur cette curiosité d'aller génuflexer et supplier un général au gouvernement :
http://algeriepatriotique.com/article/ce-qui-s-est-dit-entre-louisa-hanoune-et-gaid-salah
http://www.algerieinfos-saoudi.com/2014/02/pourquoi-l-op%C3%A9ration-m%C3%A9diatique-sp%C3%A9ciale-de-louisa-hanoune.html
http://www.algerie1.com/zoom/la-grosse-inquietude-de-louisa-hanoune/
avatar
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Marco Pagot le Sam 22 Mar - 22:54

Ah ouais quand même, c'est pire que tout ce que j'aurais pu imaginer  Shocked

Puisque tu connais l'algérie j'aurais quelques questions à te poser...

- La section du SU, c'est bien le PST ? Ils sont corrects ou pas ?
- Qu'est ce qu'il faut penser du PADS (l'ancien PCA si je me gourre pas), du FFS et des kabyles du MAK ?
- Et au niveau syndical, ça se passe comment ?

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
avatar
Marco Pagot

Messages : 940
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Copas le Dim 23 Mar - 3:17

Marco Pagot a écrit:Ah ouais quand même, c'est pire que tout ce que j'aurais pu imaginer  Shocked

Puisque tu connais l'algérie j'aurais quelques questions à te poser...

- La section du SU, c'est bien le PST ? Ils sont corrects ou pas ?
- Qu'est ce qu'il faut penser du PADS (l'ancien PCA si je me gourre pas), du FFS et des kabyles du MAK ?
- Et au niveau syndical, ça se passe comment ?

Non, je ne connais pas l'Algérie. je travaille avec des Algériens (et une vingtaine d'autres nationalités quasi-toutes de l'espace méditerranéen). On parle mais non je ne prétends à rien sur l'Algérie.
Le PST il me semble a scissionné récemment, c'est très localisé et très petit. Le FFS c'est des dinosaures apparemment. Tout ça bouge vite.

La poussée des secousses dans quasi-tous les états de l'espace méditerranéen fait que la marmite bouillonne, c'est tout ce que je sais, ainsi qu'un très grand nombre de grèves en Algérie de travailleurs et de secousses dans la jeunesse. Cela aussi est une info aisée à trouver.

Quand ?
avatar
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Copas le Sam 5 Avr - 21:51

L'attrape-couillons de la mise en route progressive des accords de libre-échange entre l'UE et l'Algérie :


L’accord d’association qui liait l’Algérie à l’Union européenne (UE) n’a pas avantagé l’Algérie notamment en matière de démantèlement tarifaire.
http://www.algerienews.info/nouveau-plan-pour-le-demantelement-tarifaire/
Le ministre du Commerce, Mustapha Benbada, a rappelé hier à Alger lors d’une journée de sensibilisation et d’information sur le nouveau schéma de démantèlement tarifaire avec l’Union européenne que «la politique de démantèlement tarifaire dont l’Algérie a pris engagement dans l’accord d’association avec l’Union européenne depuis septembre 2005 n’a pas trop avantagé ni l’économie nationale, ni le Trésor public». En effet, le Trésor public a subi un manque à gagner de plus de 2,5 milliards de dollars de 2005 à 2009. Ce manque à gagner risque d’atteindre les 8 milliards de dollars en 2017.

De ce fait, l’Algérie a introduit en 2010 une demande formelle pour la révision du démantèlement tarifaire pour les produits industriels ainsi que des concessions pour les produits agricoles et agroalimentaires. Pour les produits agricoles et agroalimentaires, les deux parties se sont mises d’accord pour l’annulation de 25 contingents tarifaires accordés à l’UE et la modification de deux autres, avec la réouverture de 9 autres contingents tarifaires préférentiels dans les produits agricoles.

La suite : http://www.algerienews.info/nouveau-plan-pour-le-demantelement-tarifaire/

Et ne sont pris en compte que les rentrées fiscales...
L'intégration économique progressive de l'Algérie à l'UE sous la houlette des bandes corrompues qui dirigent l'Algérie précipite la crise politique algérienne. Le report de 2017 à 2020 de la zone de libre échange repousse de quelques mois le chaos qui arrive.
avatar
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Roseau le Sam 5 Avr - 23:41

e camp du président Abdelaziz Bouteflika a annulé samedi un meeting électoral en Kabylie,
dans le cadre de la présidentielle du 17 avril, en raison de violences,
a annoncé le directeur de campagne Abdelmalek Sellal sur la chaine En-Nahar TV...
avatar
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Copas le Dim 6 Avr - 21:24

Pendant la campagne électorale les combats des travailleurs et de la jeunesse continuent :

On retiendra le tabassage de paysans venus réclamer de l'eau pour leurs lopins de plantations de pommes de terre du du barrage Oued Lekhal , 2 blessés graves.
Des jeunes ont bloqué l’accès  à la cimenterie de Meftah, à 35 kilomètres à l’est de Blida, pour protester contre le recrutement de personnes étrangères à la commune de Meftah.
«Nous allons continuer à nous insurger jusqu’à ce que les responsables de cette cimenterie nous offrent des emplois car nous sommes tous des chômeurs» «Comment pouvons-nous fermer les yeux sur les conséquences qu’engendrent cette cimenterie quand nous savons que des enfants de notre quartier sont aujourd’hui malades à cause de la pollution et que d’autres sont morts noyés dans les étangs d’eau occasionnée par les explosions de dynamite».  intervention de la Gendarmerie nationale
Des lycéens du quartier Bendali, à Larbaâ ont bloqué hier matin la route principale menant vers le centre-ville pour protester contre l’état défectueux des routes. Ils demandent l’aménagement de trottoirs afin de pouvoir rejoindre leurs établissements scolaires en toute sécurité.
Les travailleurs de Eter-Algérie (ex-ECVE Guelma) (porcelaine de table) ont débrayé  pour réclamer  le paiement de 6 mois d’arriérés de salaire.
L’Union nationale des personnels de l’éducation et de la formation (Unpef) a mis fin à la grève qu’elle a initiée pour la reprenre dimanche de façon illimitée . L’Unpef refuse que le statut particulier des travailleurs de l’éducation qui est proposé maintenant.
Le Syndicat national des personnels de la circulation aérienne (SNPCA) menace de recourir à une nouvelle démonstration de force. La cause ?
«Il y a non-respect» de la part de l’employeur «de la législation nationale, notamment les volets relatifs à la procédure de conciliation et au droit de grève»
Une grève de six heures du personnel navigant commercial (PNC) d’Air Algérie a provoqué une paralysie totale du trafic aérien durant toute une  matinée.  

Les sbires du président reçus fermement à Béjaïa
(pleurnicheries sur cet incident de la part de Louisa Hanoune )


Pouvoir assassin !

Le meeting des serviteurs du président tourne à l'affrontement avec la jeunesse

Dégage dégage dégage !

avatar
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Armenteros le Jeu 10 Avr - 20:39



Le mouvement Barakat organise, samedi à partir de 11 heures, des manifestations dans plusieurs villes de l'Est.
Communiqué de Barakat
Le pouvoir continue de recourir à des tentatives brutales pour réprimer toutes les voix de contestation, c'est ainsi que le mouvement citoyen pacifique Barakat s'est vu attaqué et par le régime et ses relais qui usent de viles manœuvres afin de tenter de décrédibiliser l'élan populaire que le cri de Barakat suscite, lui imputant des actes de violence qui sont en contradiction totale avec la ligne du mouvement qui est pacifique, alors qu'il est un fait certain que la violence est la seule responsabilité de ce régime totalitaire qui l'a toujours utilisé comme moyen pour discréditer toutes les luttes et les forces d'opposition. Le mouvement Barakat continue à mobiliser à travers tout le territoire national, pour le changement du système en place, lequel cherche à se pérenniser à travers une énième mascarade électorale, une pratique qui ne cesse de confisquer la volonté populaire. Ce simulacre mènera une nouvelle fois notre patrie à l'impasse. Ainsi le mouvement Barakat appelle les citoyens à se joindre à ses rassemblements pacifiques organisé le samedi 12 avril 2014, a partir de 11h, pour exiger le changement pacifique du système, pour laisser place à une période de transition, pour instaurer un état de droit et une démocratie réelle.

https://www.facebook.com/50snabarakat


Armenteros

Messages : 26
Date d'inscription : 30/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Armenteros le Jeu 10 Avr - 20:41

TEXTE FONDATEUR النص التاسيسي
16 mars 2014, 13:27

MOUVEMENT BARAKAT !


TEXTE FONDATEUR



Barakat au système, à ses hommes, ses pratiques et ses méthodes !


Le mouvement Barakat ! est un mouvement national citoyen pacifique, autonome et non partisan qui milite pour l’instauration de la démocratie et d’un Etat de droit et de justice en Algérie.


Le mouvement Barakat ! a été lancé à Alger le 1er mars 2014 par un groupe de citoyennes et de citoyens, soucieux de préserver l’avenir de leur pays, suite à la prise de conscience quant à la grave crise multidimensionnelle qu’il traverse, porteuse de tous les périls.


Le mouvement Barakat ! est la résultante d'un sursaut collectif pour rendre sa dignité au citoyen algérien, le droit à la participation politique des citoyennes et des citoyens, le respect de l’opinion et de la liberté d’expression, le droit de réunion et de manifestation. instaurer la justice sociale, garantir une juste répartition des richesses nationales.


Le mouvement Barakat ! c’est dire barakat à la hogra, barakat à la corruption généralisée, barakat aux pratiques et méthodes du système, barakat aux méthodes répressives du régime , barakat au 4e mandat, barakat aux élections truquées, barakat à la marginalisation de la jeunesse, barakat à 52 ans de confiscation de la volonté populaire, barakat à la confiscation et la falsification de l’histoire, barakat à la gabegie et à l’instrumentalisation des valeurs et constantes de la nation algérienne.


Le mouvement Barakat ! se veut une force de proposition et d’action autour d'une solution politique pacifique et civile consensuelle à la crise structurelle occasionnée par le système anachronique. Ses méthodes d'action sont la manifestation pacifique, l'argumentation rationnelle et le dialogue sérieux et constructif avec tous les acteurs politiques où qu’ils se trouvent qui partagent le même projet de société et œuvrent à sa réalisation, en excluant à l’exemple du mouvement Barakat toutes formes de violence.


Attaché au caractère républicain de notre Etat, défenseur du projet démocratique et moderne de notre pays, le mouvement Barakat ! est un cadre national de mobilisation et d’organisation qui puise sa raison d’être des aspirations légitimes au changement de notre peuple, prônant les valeurs de citoyenneté, de tolérance, de dialogue, de paix et des droits de l’homme universellement reconnues.


Né dans un contexte spécifique, dominé par les luttes qui tendent à imposer la continuité d’un système dépassé comme seule alternative possible, en le légitimant par une élection inscrite dans un processus qui a atteint ses limites, le mouvement Barakat refuse de s’inscrire dans cette logique suicidaire et rejette le 4e mandat ainsi que l’élection présidentielle prévue pour le 17 avril qui représente un affront supplémentaire aux citoyennes et aux citoyens. Pour le mouvement Barakat, ces élections ne peuvent être la réponse idoine aux aspirations du peuple et ne peuvent constituer, en aucun cas, la solution aux crises cycliques que vit l’Algérie depuis 1962.


Le mouvement Barakat ! propose l’établissement d’une période de transition gérée par les forces vives et saines de la Nation, dans l’objectif d’instaurer une IIe République et en finir avec les 52 ans de marginalisation du peuple algérien.Le mouvement Barakat ! appelle à instaurer un véritable Etat de droit moderne doté d’une constitution fondée sur les valeurs positives de la société et les principes universels de liberté, dans un cadre démocratique, une constitution qui consacre la citoyenneté et l’algérianité dans toute sa diversité culturelle, linguistique et civilisationnelle, une constitution qui garantit et défend toutes les libertés individuelles et collectives, l’égalité entre citoyennes et citoyens sur un pied d’égalité, un Etat civil de droit basé sur la justice sociale, la tolérance et le vivre ensemble, une constitution qui assure la séparation absolue des pouvoirs législatif, exécutif et juridique,Le mouvement Barakat se définit comme un cadre rassembleur qui tend à faire converger toutes les luttes exprimant les revendications légitimes du peuple algérien au changement pacifique du système actuel.


Pour une Etat démocratique et souverain ! Pour une Algérie moderne et citoyenne ! Vive L’Algérie libre et démocratique !


Mouvement Barakat !Alger, le 9 mars 2014

Armenteros

Messages : 26
Date d'inscription : 30/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Armenteros le Dim 13 Avr - 0:14

Printemps berbère : Des détenus d’avril 1980 appellent à des marches en Kabylie

le 12.04.14 | 21h36 1 réaction

Des détenus des événements d’avril 1980 auxquels se sont joints d’autres militants de la cause amazigh et des universitaires ont appelé à des marches pour célébrer le Printemps berbère dans la wilaya de Tizi Ouzu, Bejaia et Bouira.

L’appel à ces manifestations de rue pour le 20 avril, à 11 heures, a été appuyé par une pétition signée, entre autres, par Mouloud Lounaouci Saïd Doumane, Arezki Abbout, Aziz Tari, Saïd Khelil (détenus d’avril 80) Idir Ait Maâmar ( ancien délégué du mouvement citoyen des Aarch) et Saïd Boukhari( animateur des commissions nationales du MCB lors du boycott scolaire) ainsi que Saïd Chemakh et Rachid Oulebsir(universitaires).

« Nous célébrons, cette année, le 34ème anniversaire du printemps amazigh dans un contexte particulier marqué par l’organisation d’une élection présidentielle qui engage le pays dans de grandes incertitudes et menace par les enjeux de pouvoir qui se dessinent de porter atteinte au lien social qui fonde toute communauté politique. Oui, les conditions dans lesquelles sont préparées ces élections ne sont pas de nature à favoriser l’expression de la souveraineté populaire dans un climat libre et serein. La pérennité du système rentier liberticide responsable d’un délitement sans précédant des institutions de l’Etat est sans conteste le seul objectif recherché par les tenants du pouvoir », estiment les initiateurs de ces actions qui se veulent, selon eux, un élan rassembleur des militants de toute la mouvance amazighe.

« Par attachement à nos valeurs et pour le respect de notre mémoire collective, nous, signataires de cette déclaration, appelons à une présence massive aux marches commémoratives du 20 Avril suivies de recueillement à la mémoire des martyrs de la cause amazigh de la crise antiberbère de 1949 jusqu’aux événements sanglants de 2001 en Kabylie. Nous réaffirmons notre attachement aux valeurs d’avril 1980 et notre combat pour la reconnaissance de l’identité et de la langue amazighes et le respect des libertés démocratiques », ajoute, entre autre, le même document.
http://www.elwatan.com/actualite/printemps-berbere-des-detenus-d-avril-1980-appellent-a-des-marches-en-kabylie-12-04-2014-253047_109.php

Armenteros

Messages : 26
Date d'inscription : 30/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  sylvestre le Jeu 17 Avr - 10:17

Présidentielle en Algérie : Yacine Zaïd, l’homme qui fait trembler les multinationales
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Copas le Ven 18 Avr - 10:19

Ca y est la clique corrompue a repassé Boutef... Au 1er tour évidemment . Officiellement 51% de participation.



avatar
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Marco Pagot le Ven 18 Avr - 11:44

Sérieusement, vous êtes sûrs qu'il est encore en vie Bouteflika ? On dirait les grenouilles de Galvani...

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
avatar
Marco Pagot

Messages : 940
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Roseau le Lun 21 Avr - 8:57

La « victoire » de Bouteflika cache mal l'effritement de sa légitimité
http://npa2009.org/content/la-victoire-de-bouteflika-cache-mal-leffritement-de-sa-legitimite
avatar
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  sylvestre le Lun 21 Avr - 11:02

Beau portrait d'un pays en ébullition, passé récemment sur Arte :
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Copas le Mar 22 Avr - 20:47

Les émeutes sont sporadiques depuis plusieurs jours en Algérie.

Béjaïa et Bouira, Tizi Ouzou, Boumerdès, Bouira, Souk El Tenine et Saharidj, les manifs ont été agressées par les forces de police des corrompus aux affaires repassant un mort vivant vendu à l'impérialisme US et UE par un vote trafiqué...

Mais, sans déc'... :



avatar
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  sylvestre le Mer 30 Avr - 11:00

SOLIDARITÉ AVEC LES SALARIES DE LAFARGE EN ALGÉRIE EN GREVE DE LA FAIM DEPUIS LE 9 MARS
April 29, 2014

Face à la suppression d'un tiers de salariés et de surcharge de travail au site Lafarge Oggaz en Algérie en quelques années, et aux promesses non tenues par la direction, en novembre 2013, les travailleurs désignent des délégués syndicaux pour des négociations.

Suite à une manifestation dans l'usine, 17 salariés ont été suspendus par Lafarge. L'entreprise les a attaqué en justice, leur reprochant d’avoir « interdit l’accès de l’usine aux employés désireux de travailler » et « mis en danger l’intégrité des installations industrielles ». Ces plaintes ont été déboutées par la justice algérienne qui a innocenté les grévistes.

La direction de leur syndicat, l'UGTA (Union générale des travailleurs Algériens), au lieu de soutenir les salariés, dissout l'union locale et retire ainsi la protection légale des représentants syndicaux.

Les salariés suspendus ont entamé depuis le 09 mars, une grève de la faim pour obtenir :

leur réintégration,

le paiement des salaires et primes depuis leur suspension,

le retrait des plaintes déposées par Lafarge contre eux,

l'engagement de Lafarge de respecter les droits des travailleurs reconnus par la constitution algérienne,

le droit de se syndiquer librement,

la prise en charge par Lafarge des soins médicaux des travailleurs en grève de la faim.

Lafarge poursuit les pressions et menaces de sanctions sur les salariés qui se solidariseraient avec les grévistes.

Des actions de la part des familles des grévistes et des organisations algérienne continuent de s'organiser suite à l'appel à solidarité des grévistes de Lafarge.

Relayant cet appel, un comité de solidarité aux grévistes vient d'être créé en France, lieu du siège social de cette multinationale. Il est nécessaire et possible ici de faire plier Lafarge !

Solidarité internationale avec les grévistes de Lafarge !

Liberté d'organisation syndicale et respect du droit des travailleurs ici, en Algérie et ailleurs !

Rejoignez le comité de solidarité aux grévistes de Lafarge (Oggaz – Algérie) !

comite-lafarge@laposte.net

Le comité de solidarité aux grévistes de Lafarge du site Oggaz

https://www.facebook.com/comitesolidaritegrevisteslafarge?fref=nf
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Copas le Sam 7 Juin - 10:35

L'armée algérienne aurait attaqué le sud-ouest libyen  en coordination avec les commandements français et US en Afrique :  http://forummarxiste.forum-actif.net/t2343p780-libye#90863

La place du régime algérien, de son appareil d'état, comme allié de l'impérialisme US, signalé  sur ce fil , est confirmée.
En négatif ceux qui pensaient qu'il faut défendre l'armée algérienne comme rempart à l’impérialisme, qui demandaient que les services du DRS soient protégés d'enquêtes sur leurs agissements, car cela affaiblirait l'armée algérienne, au nom de l'anti-impérialisme et de l'indépendance nationale, ont montré leur place de satellites du régime et de l'impérialisme.
avatar
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Copas le Sam 7 Juin - 11:26

Copas a écrit:L'armée algérienne aurait attaqué le sud-ouest libyen  en coordination avec les commandements français et US en Afrique :  http://forummarxiste.forum-actif.net/t2343p780-libye#90863

La place du régime algérien, de son appareil d'état, comme allié de l'impérialisme US, signalé  sur ce fil , est confirmée.
En négatif ceux qui pensaient qu'il faut défendre l'armée algérienne comme rempart à l’impérialisme, qui demandaient que les services du DRS soient protégés d'enquêtes sur leurs agissements, car cela affaiblirait l'armée algérienne,  au nom de l'anti-impérialisme et de l'indépendance nationale, ont montré leur place de satellites du régime et de l'impérialisme.

Les embrassades et la visite de Fabius avec Boutef éclaire les éventements en cours .

Actualisation en musique sur le régime :



avatar
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Copas le Mer 11 Juin - 23:08

Pendant que l'armée algérienne intervient aux côtés des troupes US, françaises et tchadiennes en Libye, pour la première fois depuis longtemps l'essentiel de l'opposition s'est réunie à l’hôtel Mazafran de Zéralda, à l’ouest d’Alger :

http://www.elwatan.com/actualite/un-grand-complet-inedit-11-06-2014-260764_109.php

La conférence de l’opposition, organisée hier après-midi à l’hôtel Mazafran de Zéralda, à l’ouest d’Alger, a réussi à faire asseoir côte à côte Saïd Sadi, l’ancien président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), et maître Mokrane Aït Larbi, qui ont d’ailleurs longuement devisé avant le début des travaux. Il faut dire que la crème de la classe politique algérienne était là. C’est l’ancien chef de gouvernement, Ahmed Benbitour, qui a présidé la conférence, aux côtés de Laloui Belmokhi d’Ennahda, de Fatiha Benabou (constitutionnaliste) et de Salah Dabouz (militant politique).

Ont répondu aussi à l’appel de la Coordination nationale pour les libertés et la transition démocratique l’ancien chef de gouvernement Mouloud Hamrouche, l’ancien candidat à l’élection présidentielle du 17 avril Ali Benflis, qui a prononcé un discours au nom du Pôle pour le changement qu’il préside, ainsi que Ali Yahia Abdennour, l’infatigable militant des droits de l’homme qui, du haut de ses 90 ans, veut apporter sa contribution à la construction d’une alternative démocratique. Aux côtés, évidemment, des initiateurs de la conférence, en l’occurrence les présidents du RCD Mohcine Belabbas, du Mouvement de la société pour la paix (MSP) Abderrazak Makri, Abdallah Djaballah du Parti pour la justice et le développement et Soufiane Djilali président de Jil Jadid. Parmi les invités à cette conférence, d’anciens dirigeants du Front islamique du salut (FIS) : Abdelkader Boukhamkham, Kamel Guemazi et Ali Djeddi. C’est ce dernier qui a parlé au nom du parti dissous. Et c’est la première fois depuis la dissolution du FIS qu’un de ses responsables est invité à discourir à une tribune.

Le Front des forces socialistes (FFS), qui a décidé à la dernière minute de prendre part à cette conférence, était représenté par son premier secrétaire, Ahmed Betatache. D’autres personnalités politiques ont pris part à ce congrès de l’opposition, entre autres Djamel Zenati, Saïd Khellil, Mustapha Bouhadef et Ahmed Hamadache (anciens responsables du FFS). L’on comptait aussi la présence d’anciens cadres du RCD, à l’instar de Hocine Nia ou encore de Madjid Yousfi. Abdelaziz Ben M’hidi, ancien militant du RND, n’a pas non plus manqué à l’appel.

Sans oublier Karim Tabbou en dissidence avec l’ancien parti de Hocine Aït Ahmed dont il a été pendant longtemps le premier secrétaire avant de projeter de créer sa propre formation politique. A noter aussi la présence d’universitaires, dont Rachid Tlemçani. Le seul à avoir manqué ce rendez-vous est l’ancien chef de gouvernement Sid Ahmed Ghozali, qui se trouverait à l’étranger. Autrement dit, toute la classe politique s’identifiant aux idéaux et au projet de la Coordination nationale pour les libertés et la transition démocratique était présente, hier, à la conférence de Mazafran que l’ancien président du RCD, Saïd Sadi, a quitté précipitamment. Il serait, selon des indiscrétions, mécontent du déroulement des travaux
.
avatar
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Avec Boutef, ça gaze

Message  Roseau le Sam 14 Juin - 1:24

L’Algérie : nouveau terrain de jeu des Français pour le gaz de schiste

« Les sous-sols algériens regorgent de promesses. Selon les estimations du département américain de l’Energie (DoE), le pays détiendrait les troisièmes plus importantes ressources de gaz de schiste au monde. Privées de fracturation hydraulique dans l’Hexagone, certaines compagnies françaises, GDF Suez en tête, ont déjà annoncé leur intention de s’y déployer. »
http://www.terraeco.net/L-Algerie-nouveau-terrain-de-jeu,55422.html
avatar
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Algérie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum