Islamophobie

Page 3 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  gérard menvussa le Ven 24 Mai - 11:42

Donc ... ? le FdG, LO et le npa sont des partis islamophobes recrutant pour ... le FN.
Donc l'islamophobie (définie comme l'hostilité aux seuls musulmans) est un axe de passage de la gauche, même la plus a gauche, à la droite la plus à droite. En ne luttant pas contre l'islamophobie, en niant contre l'évidence son existence et ses dégâts, Achille, Vals, Dug et klin et quelques autres sont les "idiots utiles" du fhaine.
Concernant un "front raciste" : deux question distinctes sont en jeu dans cette question : le fait de qualifier des organisations telles LO, le parti de gauche comme "racistes" en ce qu'elles refusent de voir et de constater les ravages de l'islamophobie, et l'existence d'un "front", c'est a dire d'une convergence stratégique et tactique avec d'autres organisations ouvertement racistes.

En ce qui concerne l'existence d'un "front", il me semble qu'il n'y a aucune manifestation de ce fameux "front commun" (contrairement par exemple à Riposte Laique, dont les dérives sont devenues de plus en plus ouvertement défendues, et qui a depuis complétement jeté le masque.)

Quand à qualifier LO ou le front de gauche de raciste, disons que leur refus de qualifier l'islamophobie de raciste fait le jeu des racistes, pour le moins. Mais avec beaucoup d'hypocrisie, cet hommage du vice à la vertu...


Dernière édition par gérard menvussa le Ven 24 Mai - 11:49, édité 1 fois
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  dug et klin le Ven 24 Mai - 11:44

gérard menvussa a écrit:

..."Mais la seule logique de ce parcours, en dehors de l'opportunisme politique, c'est l'islamophobie."...


Et non,mon pauvre ami,ton explication est réductrice,tu veut faire croire que ce type est simplement un "réactif"anti Musulmans.j'ai lu sa production littéraire,il a rejoint le FN/Bleu-marine,pour l'ensemble de sa politique,Patriotisme chauvin,nationalisme éxacerbé,racisme(et pas seulement anti Arabes,mais anti tout étrangers qui viennent manger notre pain et nous prendre nos emplois),anti-homos,machisme(la femme au foyer=moins de chomeurs)...etc...
avatar
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Achille le Ven 24 Mai - 11:47

gérard menvussa a écrit:Achille, Vals, Dug et klin et quelques autres sont les "idiots utiles" du fhaine.

et oui vérié2 Une fois de plus tu tentes de transformer un désaccord de fond que tu n'acceptes pas tout comme lors de tes caractéristations des échanges avec D&K et Vals en blocage du débat et en appel à la censure. On voit très bien ta conception de la démocratie : celle d'une opinion unique sans contradicteur.
Alors arrête ton hypocrisie triviale : tu martèles que l'islamophobie est plus que présente à LO ou au PCF et au FdG, tu soulignes sans arrêt que c'est un point commun aux partis bourgeois et enfin tu conclues que cela mène au FN. Cette argumentation est débile et tu t’arque-boutes. Assume tes positions comme le moustachu ! Vous êtes seuls, isolés, discrédités... et vous allez le restez très longtemps discrédités avec cette ligne aussi ultra sectaire et clivante et tellement étrangère à la réalité.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  gérard menvussa le Ven 24 Mai - 11:53

Vous êtes seuls, isolés, discrédités..
Sur la question de la lutte contre l'islamophobie, non, nous ne sommes pas "seul, isolé et discrédité", comme le prétend le stalinien de service. Bien au contraire. Déja parce que du coté de la gauche de la gauche, on se rend compte de la dynamique entrainée par la complaisance envers l'islamophobie. Mais aussi parce que dans les quartiers, une fraction sensible des classes populaires (et y compris des gens trés "laiques") comprend la dynamique délétére entrainée par l'opportunisme sans principe d'un Achille...
Par ailleurs, il y a une trés grosse différence entre le pcf et le parti de gauche à ce niveau. Autant le pcf peut être parcouru par des positions antagonistes et contradictoires, autant le parti de gauche, s'en tenant à sa vulgate "républicaine laique" est arcboutée sur un laicardisme qui cache mal un opportunisme vis a vis des fractions développant les préjugés les plus réactionnaires vis a vis des musulmans. Il n'y a qu'a voir ici les génuflexions d'un Achille devant la canaille islamophobe.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  verié2 le Ven 24 Mai - 12:07

Dug et Klin
ton explication est réductrice,tu veut faire croire que ce type est simplement un "réactif"anti Musulmans.j'ai lu sa production littéraire,il a rejoint le FN/Bleu-marine,pour l'ensemble de sa politique,Patriotisme chauvin,nationalisme éxacerbé,racisme(et pas seulement anti Arabes,mais anti tout étrangers qui viennent manger notre pain et nous prendre nos emplois),anti-homos,machisme(la femme au foyer=moins de chomeurs)...etc...
Quant on rejoint un parti, avec l'espoir d'y faire carrière comme Engelmann, d'une façon générale, on approuve publiquement l'essentiel de sa politique. Mais, au delà de cette approbation, il y a des motivations qui ont pesé plus que d'autres. Par exemple, pour ma part, quand j'ai rejoint le PCF, c'était sur la base de mon hostilité à la guerre d'Algérie. Je m'intéressais très peu à l'URSS ou au syndicalisme. Ce n'est venu qu'ensuite.

On ne peut pas nier que l'Islamophobie constitue une passerelle. L'avantage sur les autres formes de racisme et de xénophobie, c'est que l'islamophobie est politiquement respectable, qu'on peut la justifier au nom du féminisme, voire de la lutte contre l'homophobie. C'est plus classe pour quelqu'un qui vient de la gauche voire de l'extrême-gauche que de dire "Je déteste les Noirs et les Arabes"... pour rester poli.

Un pont idéologique est presque toujours nécessaire pour les transfuges de toutes sortes, qui ont besoin d'une justification, y compris souvent à leurs propres yeux. Par exemple, les transfuges intellectuels du PCF, nombreux dans les années cinquante-soixante, sont rarement passés directement à droite. Ils ont commencé par former des petits groupes, adhérer au PS, écrire des articles anti-communistes dans la presse de gauche, puis de droite etc. Il en va de même aujourd'hui par exemple des transfuges de la LCR/NPA, ils ne se sont pas mis à chanter La Marseillaise ni à vanter les bienfaits de l'impérialisme du jour au lendemain.

Nier cette fonction de l'islamophobie, c'est refuser de comprendre la société dans laquelle nous vivons. Bien entendu, ni LO, ni le NPA, ni le FdG ne recrutent pour le FN, qu'ils haïssent très sincèrement. Mais, quand on se place sur le même terrain du chauvinisme, comme le Parti de Gauche et le PCF, on fait le jeu du FN. Quand on se place sur le même terrain qu'un Gérin pour dénoncer "La marée noire des burqas, on fait le jeu du FN. Car, bien entendu, ni LO, ni une partie du NPA et du PCF ne sont islamophobes et racistes comme le sont le FN et les Identitaires, ils conservent toutes sortes de barrières et de principes. Mais les gens les moins solides politiquement et psychologiquement on tendance à aller vers ceux qui vont jusqu'au bout de la logique nationaliste ou islamophobe.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  verié2 le Ven 24 Mai - 12:22

Dug et Klin
LO ne nie pas l'éxistance de l'Islamophobie,mais considere que c'est la tout petite parti d'une gangrenne bien plus dangereuse et sournoise:le racisme
Ne plus nier l'existence de l'Islamophobie, c'est déjà un point de désaccord en moins. Mais je ne vois pas en quoi la lutte contre l'antisémitisme dans les années trente aurait empêché de lutter aussi contre la xénophobie à l'encontre des Italiens et des Polonais, ou, déjà, des Roms ? Ni pourquoi la lutte contre l'Islamophobie nous empêcherait de dénoncer les attaques contre les Roms ?

Personne ne défend l'idée que l'islamophobie serait la seule forme de racisme à combattre ! Mais l'islamophobie n'est pas non plus aujourd'hui "une toute petite partie", elle joue un rôle considérable et spécifique, en raison notamment de cet aspect "politiquement respectable" souligné plus haut. Ni Le Point, ni L'Express, ni même Valeurs actuelles(facho) ne font des Unes contre les Arabes, ils les font contre l'Islam.

Sur l'importance et le danger de l'Islamophobie, il suffit de voir les émeutes, avec incendies de mosquée, attaque de quartier, ratonnades etc qui se sont déroulées à Londres, suite au meurtre d'un jeune soldat par deux islamistes.
__
Encore sur le rôle de passerelle de l'Islamophobie. On peut noter que cela a aussi été, dans une certaine mesure, le rôle de l'antisémitisme. On ne peut nier qu'il y ait eu des courants antisémites dans le mouvement ouvrier. Ils n'avaient évidemment pas la même signification qu'aujourd'hui après le génocide, mais on ne va pas attendre un nouveau génocide, non ?

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  gérard menvussa le Ven 24 Mai - 12:28

LO ne nie pas l'éxistance de l'Islamophobie
Ses affidés sur ce site (et sur d'autres, quand ils éxistaient) si par contre. Et au moins, elle le relativise trés fort, comme le montre le reste de ta brillante démonstration.

il y a aujourd'hui,dans notre pays,des remugles nauséabonds,anti Arabes,Anti noirs,anti Juifs,anti roms,et meme anti Américains,anti Japonais et anti Chinois,Bref il y a une montée du racisme,de la haine de l'étranger,de tous les étrangers.
Bref, le racisme est partout, ma pauv' dame...

Il y a donc nécessité d'unir toutes les victimes et les travailleurs dit "Français de souche",et cela ne peut se faire que dans la lutte pour les revendications communes.
Il ne peut y avoir de "revendications communes" quand le racisme bien ordinaire, et bien présent, est nié.

laissez les curés,rabins ou imams se démerder tout seuls,ils sont assez grand pour se défendre,et rigolent bien de vos gesticulations de"Gaulois"sympas mais étrangers a leur communauté.
Dans les quartiers ou je milite, je dois dire que je n'ai jamais trop vu de curés, rabins, ou imams, ou alors de façon complétement anecdotique. Par contre j'ai de nombreux camarades travailleurs et travailleuses, qui ne supportent pas le racisme voilé qui se cache sous le masque de l'islamophobie. Et y compris des gens ouvertement athée, mais auquel on renvoi en permanence leur identité supposée de "musulmans", ou dont on insulte en permanence la famille, les amis, etc.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Roseau le Ven 24 Mai - 12:46

dug et klin a écrit:
LO ne nie pas l'éxistance de l'Islamophobie,mais considere que c'est la tout petite parti d'une gangrenne bien plus dangereuse et sournoise:le racisme
Les camarades font bien de le célébrer. On avance enfin!
L'islamophobie enfin condamnée par ce camarade de LO comme racisme,
ce qui est une évidence qui éclate tous les jours, en France et ailleurs.

La candidate aux législatives de Marseille passée hier au FN
en est un témoignage de plus:
http://www.marsactu.fr/politique/une-candidate-front-de-gauche-aux-legislatives-rejoint-le-fn-31257.html

Il est temps donc que Vals retire son affirmation sur le FMR
où il se réclamait publiquement "islamophobe".
Chacun a le droit de se tromper et rectifier.
C'est ainsi que l'on avance.

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Toussaint le Ven 24 Mai - 13:03

Ne plus nier l'existence de l'Islamophobie, c'est déjà un point de désaccord en moins.

Parfait.
A ceci près que LO, que je sache, n'a jamais cessé d'encenser et de recommander la lecture des livres de Chahdortt Djavann qui sont des livres ouvertement islamophobes. D'encourager et soutenir bruyamment un film comme La journée de la jupe. On constate cela régulièrement et encore récemment sur ce fil. Ils viennent de déclarer qu'ils soutiendront une loi d'interdiction professionnelle contre les musulmanes visibles.
Donc, bravo l'artiste, ils reconnaissent du bout des lèvres ce que leurs représentants sur ce forum dénoncent à grands cris réitérés, à savoir l'existence de l'islamophobie. Tout en diffusant et en tenant des propos parfaitement islamophobes. Tout en encourageant la répression des musulmanes visibles, tout en soutenant leur licenciement lorsqu'il a lieu et en soutenant une nouvelle loi contre elles.

Face aux musulman-e-s visibles, il y a aujourd'hui une série de courants, de partis et d'organisations, qui des Identitaires à LO en passant par le PS, l'UMP, le FN, tirent à boulets rouges sur les musulmans, et en particulier ce qui est le plus visible, c'est à dire les musulmanes voilées.

Vous pouvez vous rassurer en disant qu'il n'y a pas de front, il existe bel et bien. Lorsque l'on prend au niveau de l'état la décision de s'engager dans une nouvelle loi contre les femmes musulmanes visibles, on liste les oppositions et les soutiens, on les aligne. Parmi les soutiens à une loi d'interdiction professionnelle, il y a le PS, l'UMP, le FN, les Identitaires, et LO. Je ne sais pas à ce jour ce qu'ont dit les autres, mais on a vu des Gérin, on a vu des Mélenchon à l'œuvre, et il n'y a pas de grand suspense. On verra jusqu'où ils iront en fonction des réactions dans leurs rangs. Pour ce qui est des réactions dans les rangs de LO, Very Happy , on a vu au moment du licenciement à la crèche.

Que le FDG soit sur des positions racistes sur les musulmanes visibles en particulier, j'ai déjà dit et je persiste que le débat existe dans la GA, dans le PG, dans le PC, on le voit régulièrement affleurer jusque sur ce fil pour la GA et le PG. On verra. Pour LO, c'est vu, on le voit tous les jours.

Evidemment la base du discours, c'est "Tout le monde sait que je ne suis pas raciste, donc je ne le suis pas même lorsque je m'associe à des campagnes de discrimination, même lorsque je diffuse des textes racistes. A croire que telle Jésus, tout ce que touche une orga comme LO ou d'autres devient saint. Non, les livres de Djavann sont des textes racistes islamophobes et LO les recommande, les diffuse activement. Alors on peut dire que puisque c'est LO qui diffuse ces textes racistes ils ne le sont pas, cela n'est pas sérieux. De même on va bientôt me dire que LO n'est pas raciste puisqu'ils diffusaient Bas les Voiles. Sûr en tout cas qu'Engelmann n'avait pas de problème sur ce point avec eux. Very Happy

Une organisation qui diffuse des textes racistes ciblant une population déjà visée par une campagne d'état discriminatoire (et qui continue à cibler les musulmanes qui veulent porter le voile dans ses textes comme le montrent ceux obligeamment postés par vals), que l'on n'a jamais vue dénoncer la moindre exclusion scolaire, le moindre licenciement pour cause d'islam visible, au contraire, est une organisation qui participe de cette campagne. Qu'à l'occasion elle se pince le nez comme le fait la droite et comme le fait le PS devant Riposte Laïque, comme certains animateurs de la Manif pour tous prétendent s'indigner de dérapages homophobes, cela ne change rien à son positionnement.

Dans le front raciste, chacun joue sa partition. Celle de LO joue sur le registre féministe athée, l'unité de la classe, d'autres jouent sur le féminisme et l'unité de la nation.

Au final, leur cible est la même: les musulmanes qui veulent porter le voile. Par choix. Les propos indignés des fans de la secte arrogante ne m'impressionnent pas et les concessions sur le mode "mais non, vous n'êtes pas racistes, on se connaît", ne me convainquent pas. Les faits ont la vie dure. Dans les faits? On licencie une musulmane voilée pour son voile? LO applaudit. Hollande, la droite et le PS annoncent une loi d'interdiction professionnelle? LO applaudit. Des filles voilées dans des lycées? Les militants de LO les virent. Une loi les excluant? LO l'applique avec entrain.Les musulmanes voilées sont désignées comme des menaces et des relais de l'intégrisme, des femmes qui veulent voiler les autres par tous les moyens? C'est LO qui le dit.

Nooon, pas de racisme à LO, honni soit qui mal y pense... Very Happy
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  gérard menvussa le Ven 24 Mai - 13:14

Totalement d'accord sauf avec l'appel au npa. Le moustachu, tous saints (amen), "moi aussi moi aussi" trollseau, verié2... ne représentent rien au npa, on n'est même pas sur qu'ils y soient.
Est on sur que tu soit au front de gauche ? Je suis au npa, Toussain ne l'a jamais été, vérié non plus. Mis a part ça il y a les positions "officielles", reconnues du npa et c'est celles là qui importent : quelques prises de positions du npa, qui dessinnent quand même une orientation sans aucune ambiguité, contrairement aux zig zag de LO et du Parti de Gauche

Les musulman-e-s ne sont pas un danger, l'islamophobie si !
Samedi 4 août 2012
Image Les musulman-e-s ne sont pas un danger, l'islamophobie si !

Tract des militants du NPA de Gennevilliers
Tu fais Ramadan : t’es viré !

Le « défaut d’alimentation et d’hydratation pouvait conduire ces agents à ne plus être en pleine possession des moyens requis pour assurer […] la sécurité physique des enfants », voilà la raison invoquée par la Mairie de Gennevilliers pour justifier la suspension le 20 juillet (annulée le 31 juillet et qu’elle n’appliquera pas aux équipes du mois d’août) de 4 animateurs qui jeûnaient, du lever au coucher du soleil, en ce mois de Ramadan.

Le jeudi 2 août, c’est un licenciement (rupture de période d’essai), celui de Belkacem, dans une colonie de Cherves-Richemont, qui a été rapporté par le Bondyblog. Ce blog est celui qui a révélé « l’affaire » de Gennevilliers, générant la mobilisation d’associations, de collectifs anti-racistes et du syndicat Solidaires, ce qui a permis d’ouvrir la polémique dans la presse et de faire reculer le maire (qui a, lui, reçu le soutien, un peu encombrant pour un communiste, du FN).

L’argumentation utilisée par l’équipe de direction du centre de Cherves-Richemont est la même que celle de la Mairie de Gennevilliers.
La « sécurité des enfants » : fantasme et réalités ou l’inversion des responsabilités.

Alors que jamais un accident n’a eu ses causes attribuées au jeûne de Ramadan dans un centre d’animation (l’accident qui a eu lieu en 2009 dans une colo de Gennevilliers ne résulte pas du jeûne de l’animatrice selon les rapports médicaux utilisés dans le procès), des directeurs de centres de vacances décident que faire Ramadan c’est, a priori, dangereux.

Par ailleurs, le risque de faire un malaise ou de baisser sa vigilance ne sont pas réservés aux jeûneurs et des dizaines de raisons peuvent mener à ce type de défaillances : ce qui permet de palier cela, c’est l’embauche d’assez de personnel pour qu’en cas de mise en défaut d’un animateur (quelle qu’en soit la cause !), les enfants ne se retrouvent pas sans adulte de référence.

En réalité, la sécurité des enfants ne peut être assurée qu’à travers une présence d’adultes en nombre important et non réduit au minimum, comme c’est le cas dans l’immense majorité des structures d’animation : les suspenseurs/licencieurs inversent donc totalement les responsabilités.

Par ailleurs, dans son communiqué, la fédération syndicale Solidaires a très bien démontré que, pour la sécurité des enfants, la première urgence serait de ne pas faire des contrats de travail ne garantissant aucun temps de repos journalier et obligeant les animateurs à travailler 6 jours sur 7.

Et n’oublions pas le scandale du salaire des animateurs qui ressemble bien plus à de l’argent de poche qu’à la paie d’un poste à responsabilités.
Stigmatisation, exclusion, paternalisme = islamophobie.

Quelle que soit l’intention de départ, nous sommes face à une décision intolérable qui alimente, en même temps qu’elle repose sur, la logique raciste islamophobe actuelle : stigmatisation, discriminations, criminalisation et exclusion croissantes des musulmanes et musulmans (ou « d’apparence musulmane » selon l’explicite formule de feu Sarkozy).

Cette décision, en plus d’être contraire au droit du travail, est discriminatoire quelles que soient les intentions des décideurs.En effet, les licencieurs/suspenseurs ont pris une décision d’exclusion ne s’appliquant concrètement qu’aux seuls musulmans.

Ils ont considéré et entretenu l’idée que des adultes qui décident de faire Ramadan sont, en plus d’être dangereux, irresponsables ou immatures, car incapables de savoir eux-mêmes s’ils sont en capacité d’assurer leur mission auprès des enfants dans ces conditions.

Ils se sont opposés pratiquement à la liberté de conscience et de culte. Enfin ils ne pouvaient ignorer que cette décision allait encourager les actes et les préjugés islamophobes que la droite et l’extrême droite ont alimenté à fond ces dernières années. La profanation de la

mosquée de Montauban le 1er août en est la triste illustration.

Il est heureux que la mairie de Gennevilliers ait retiré cette décision scandaleuse.

Quant à nous nous continuerons notre combat contre le racisme et l’islamophobie, avec toutes celles et tous ceux qui s’y opposent.

À BAS LE RACISME ET L’ISLAMOPHOBIE !

Non au rassemblement raciste et islamophobe à Paris!
Mercredi 26 septembre 2012

Samedi 29 septembre, un groupe ouvertement fasciste et raciste « les jeunesses nationalistes » appelle à une manifestation Place de la République à Paris sur les mots d’ordre « Islam hors d’Europe », « Français maîtres chez nous ».Après des opérations similaires à Lyon, ces nazillons entendent déambuler dans les quartiers populaires de la capitale.

Dans un contexte marqué par la stigmatisation des musulmans, des immigrés et une offensive raciste des forces réactionnaires de droite et d’extrême droite, alors que l’UMP s’apprête à faire de la lutte contre le droit de vote des étrangers son cheval de bataille et où le Front National passe à l'offensive en stigmatisant musulmans et juifs, l’appel à une telle manifestation raisonne comme une nouvelle provocation, un appel à la haine et à la violence.

Bien que la préfecture de police de Paris soit au courant depuis le début du mois de Septembre, nous n’avons entendu aucune réaction du ministre de l’intérieur socialiste Manuel Valls, pourtant si prompt à interdire toute réaction à la diffusion d’un film ouvertement anti-musulman.

Le NPA joint sa protestation à celle du MRAP. Il appartient à toutes les forces démocratiques de gauche, les forces du mouvement ouvrier de s'entendre pour agir ensemble afin de contrecarrer cette offensive réactionnaire qui profite du désarroi engendré par la crise pour mener une offensive qui vise à diviser le monde du travail, les classes populaires.

Montreuil, le 26 septembre 2012

Sorties scolaires, Mamans toutes égales !
Samedi 2 juillet 2011
Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 109 (30/06/11)

Le 15 avril, l’UMP lance son « grand débat sur la laïcité ». Parmi les mesures annoncées figure l’interdiction pour les accompagnateurs de sorties scolaires du port de signes religieux ostensibles, c’est-à-dire, en clair, l’interdiction des sorties pour les mères portant un foulard. Il s’agit d’étendre le principe de neutralité auquel sont astreints les fonctionnaires à « l’ensemble des personnes collaborant à un service public », y compris « de manière occasionnelle ».

Derrière le paravent de la laïcité, ce sont les musulmans qui sont visés et les femmes qui en font les frais. En la matière, la droite pratique ouvertement le deux poids deux mesures. À Paris, cette année, une religieuse s’est ainsi présentée en « habit » pour participer aux réunions de correction du bac. Cela ne pose pas de problème au rectorat de Paris qui déclare : « l’enseignante n’étant pas fonctionnaire puisque travaillant dans le privé, n’était pas tenue à l’obligation de laïcité ».

En s’investissant dans la scolarité de leurs enfants, les parents d’élèves exercent leur rôle sans entrer dans la fonction pédagogique des enseignants. À ce titre, ils ne devraient pas être soumis à l’obligation de neutralité, et pouvoir comme tous les citoyens bénéficier de la liberté d’expression, notamment religieuse. Le principe de laïcité est ici complètement dévoyé et ne constitue qu’un prétexte à une mesure supplémentaire stigmatisant les musulmanEs.

Cette pratique existe déjà dans certaines écoles avec le soutien du ministère de l’Éducation nationale. À Montreuil (93), l’inspection d’académie a pris l’initiative de s’adresser à chaque directeur et directrice d’école pour l’enjoindre de mettre à l’écart les mères portant un foulard. Des sorties ont été annulées. Cette mesure a des conséquences désastreuses : les enseignantEs sont somméEs de faire le tri entre « bons » et « mauvais » parents ; les relations entre l’équipe enseignante et les parents se dégradent, des sorties deviennent impossibles faute de personnes pour accompagner. Surtout, des mères investies dans la vie de leur école en sont exclues, elles et leurs enfants se sentent humiliés.

Il est difficile de mesurer l’ampleur actuelle de ces discriminations : dans bien des cas, les mères, sans recours, subissent la situation en silence. Mais fort heureusement la mobilisation se construit et des motions ont été votées dans certains conseils d’école à l’initiative de parents ou d’enseignantEs. L’intervention unie des parents d’élèves a pu également faire cesser l’exclusion. Surtout, des mères en proie à la discrimination ont été à l’initiative d’un collectif de défense, « Mamans toutes égales », avec le soutien d’associations et d’organisations politiques dont le NPA. Les objectifs du collectif, qui tenait dimanche 26 juin sa première réunion publique, sont doubles :
- favoriser l’organisation des mères discriminées, recueillir les témoignages et engager des recours juridiques ;
- créer un large mouvement d’opinion, en s’adressant à toutes les forces du mouvement antiraciste, pour favoriser la construction d’un rapport de forces national.

Pour le moment, le gouvernement semble hésiter à proposer un projet de loi. Il n’est cependant pas exclu que le ministre de l’Éducation envisage des initiatives à la rentrée, éventuellement au cas par cas. Dans tous les cas, la mobilisation est à l’ordre du jour contre la stigmatisation de la population musulmane, pour l’égalité des droits de tous les parents, de toutes les mères d’élèves. Mamans toutes égales !

Capucine Larzillière
http://mamans-toutes-egales.tumblr.com

Retour sur les oppressions croisées
Lundi 8 novembre 2010
Publié dans : Revue Tout est à nous ! 14 (octobre 2010)

Cet article est une réponse à celui de Pierre Rousset « Laïcité et solidarité à l’heure de la crise capitaliste » paru dans Tous est à nous! la revue n°12.

Pour commencer...

Il y a tout d’abord des faits énoncés qui ne sauraient retenir notre attention. C’est le cas de ce qui, pour Pierre Rousset, relève de la « communautarisation du droit ». En ce qui concerne les soi-disant tribunaux confessionnels, il faut rappeler que ces instances n’ont aucune prééminence sur le droit commun, et que leurs jugements peuvent être invalidés à tout moment par une décision de justice, dans l’ensemble des pays séculiers où ils sont en service. ChacunE reste, à titre personnel, évidemment libre de mener sa vie selon des préceptes et mariages (ou divorces) religieux, c’est une conséquence de la liberté d’opinion et de pratiques religieuses. Et rien n’empêche celles qui, au regard du droit commun, se sentent lésées par leur divorce confessionnel, de porter leur affaire devant des tribunaux de droit commun.

Quant à l’affaire concernant Amnesty International, il est faux de prétendre que Claudio Cordone, son secrétaire général, ait affirmé que le djihad défensif des talibans soit compatible avec les droits humains. Son propos ne concernait que le discours de Moazzam Begg, ancien détenu à Guantanamo, et son association. En l’occurrence, Moazzam Begg considère les talibans comme des belligérants à part entière dans le conflit qui a lieu en Afghanistan, et, tout en critiquant leur action sur le plan des droits de l’homme, préconise un dialogue entre eux et les gouvernements qui les combattent. Il n’y a là, en effet, rien d’incompatible avec les droits humains.

Islamophobie et Grand Moyen-Orient

La situation n’est pas seulement marquée par un déclin des solidarités et une montée de la xénophobie et des nationalismes. L’ordre néolibéral est surdéterminé par une composante impérialiste renouvelée depuis la chute du mur de Berlin. « C’est au début de 2004 [...] que l’administration américaine dévoila son projet de Grand Moyen Orient (GMO) [...], il promettait paix, démocratie, développement et prospérité aux peuples qui occupent une région s’étendant de la Mauritanie au Pakistan. »1 Le projet est vaste, et l’on comprend dès lors pourquoi l’islamophobie est devenue le dénominateur commun des discriminations en Europe. Elle permet de mener une politique de tutelle humanitaire à l’extérieur – combattre la barbarie islamiste et venir en aide à des populations passives –, et alimenter un racisme qui s’attaque de plus en plus prioritairement au prolétariat musulman des pays d’Europe, fût-il pakistanais, maghrébin ou d’Afrique Noire. Les impérialismes occidentaux justifient ainsi leurs occupations, guerres ou interventions en Afghanistan, en Irak, au Soudan ou en Somalie, et la politique de leur allié sioniste.

Il ne faut alors pas confondre : d’une part, des mesures répressives produites par une partie des classes dominantes des pays du GMO à l’encontre de toute dissidence, assimilée au blasphème, variante fondamentaliste du crime de lèse majesté ou d’insulte à la patrie ; d’autre part, le refus légitime des communautés musulmanes à voir leur religion caricaturée par les élites occidentales, que ce soit pour justifier l’occupation des pays du GMO, ou pour produire un consensus raciste qui les réduit le plus souvent à des sous-citoyens en Europe ou aux États-Unis.

De ce point de vue, si des pays aussi disparates que la Chine, Cuba, la Bolivie, ou l’ensemble de l’Organisation pour la conférence islamique, se retrouvent à l’ONU pour condamner la « diffamation des religions », on a plus affaire à un alignement tiers-mondiste à l’occasion des « caricatures de Mahomet » qu’à une victoire des fondamentalistes sur le droit international. L’opération a beau être risible, elle indique aussi que les révolutionnaires peuvent et doivent faire entendre leur voix propre, pour dénoncer les caricatures de la religion ayant une visée raciste dans leurs pays. Le soutien de la gauche républicaine apporté à Redeker, ou à Charlie Hebdo lors de l’affaire des caricatures, avait ceci d’infamant qu’il supposait une posture acritique sur le contenu des propos ou des dessins, au nom de la liberté d’expression et du « droit au blasphème ».

Si les révolutionnaires condamnent la diffamation des religions qui camoufle le racisme, ils n’apportent pas pour autant leur soutien aux persécutions au Pakistan. De la même façon, ce n’est pas parce qu’il peut exister une pression pour porter le voile que lutter contre une loi qui le prohibe dans les établissements secondaires relève d’un soutien aux « islamistes » ou au « patriarcat familial ». S’engager avec détermination dans un mouvement qui vient enrayer la logique raciste et sexiste d’une loi dont le principe était de renvoyer les filles voilées chez elles, c’est même disputer la conduite du mouvement aux éventuels tenants doctrinaires du port du voile. L’inénarrable « ni loi ni voile » renvoya d’ailleurs plus un message de confusion quant à la réelle volonté de se battre contre les exclusions, qu’un gage d’indépendance, et vis-à-vis des tenants de la loi, et vis-à-vis des « courants réactionnaires [...] à l’offensive dans toutes les religions ».

« Maillon faible » et nouvel athéisme

Il ne s’agit donc pas de faire d’un « ennemi principal » l’alpha et l’oméga du combat anticapitaliste, il s’agit de définir, dans la conjoncture, le point de faiblesse de l’ennemi. Cet ennemi n’est pas un oppresseur principal ou secondaire, mais un système qui, pour exploiter les travailleur-se-s, se reproduire et s’étendre, a besoin d’un complexe de dominations et d’oppressions qui privilégie certainEs subalternes contre d’autres. Ainsi, déterminer stratégiquement le chaînon le plus faible, à partir duquel toute la chaîne de la domination peut être entamée, ce n’est pas livrer les oppriméEs à un ennemi secondaire, c’est produire les conditions pour que le traitement de toutes les oppressions soit possible. Ces conditions, on les trouve dans la grève des femmes voilées de Mahalla en Égypte de l’usine textile occupée avec des hommes. Ce sont dans les mouvements étudiants et féministes en Iran, dans les années 1990, que les féministes islamiques ont réalisé l’unité avec les féministes séculières. En 2006 au Liban, la résistance à Israël a vaincu car « [elle] a réussi à transcender les barrières confessionnelles sur lesquelles est bâti l’inique régime politique libanais. »2

L’action des anticapitalistes doit donc être en mesure de favoriser les expériences qui condensent les oppressions croisées, et de donner une intelligibilité aux moments où la race, le genre, la nation ou la classe, se répondent les uns aux autres. Ceci implique également de se démarquer nettement des alliances opportunistes entre le pouvoir et ses mouvements privilégiés – l’instrumentalisation des filles qui refusent légitimement de porter un voile imposé –, et des divisions occasionnées par le privilège – l’exclusion des filles voilées, non seulement des écoles, mais aussi du mouvement féministe. Une femme non voilée n’est pas plus « libre » ou « émancipée » qu’une femme voilée.

À ce propos, le débat sur la religion a pu être l’occasion d’une défense aveugle de l’héritage des Lumières, dont le marxisme serait l’héritier direct, en contradiction avec toute croyance religieuse, assimilée à la simple superstition. L’histoire récente nous rappelle que, là encore, il faut se méfier des schémas simplistes voire grossiers sur la foi. Un « nouvel athéisme » se répand en best sellers sur le « poison religieux ». Il a pris la tournure, chez Christopher Hitchens, ancien trotskiste, d’une justification des récentes interventions en Irak et en Afghanistan, à partir d’un constat de régression généralisée depuis la chute du mur. L’idée de « retour du religieux » s’accompagne alors d’un mépris pour les peuples épris de superstition, sans référence aucune à l’impérialisme ou à l’idéologie. Quand ces repères s’étiolent, et que les idées religieuses sont réduites aux « courants réactionnaires » qui s’appuient sur la superstition, alors on devient prêt à avaler toutes les couleuvres.

Félix Boggio

Burqa, laïcité « Choc des civilisations » à la française
Vendredi 15 avril 2011
Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 98 (14/04/11)

Un mot est en train de devenir pour Sarkozy et l’UMP un des axes majeurs de 2012. Il ne s’agit pas bien évidemment d’un vrai problème, du type nucléaire, chômage, crise économique… Non, il s’agit du mot « laïcité ». Ce faux débat est monté en épingle par tout le gouvernement, repris par la plupart des médias. Il ne sert qu’à viser une partie de la population, les musulmanEs, et à propager le racisme, sur lequel le FN prospère.
Il existe une forme d’hystérie médiatique et politique qui vise à alimenter l’idée que l’islam constitue une menace pour « nos valeurs républicaines ». Depuis que Marine Le Pen a lancé le débat pour interdire les prières des musulmans dans la rue, la surenchère est permanente, avec encore cette semaine la sortie puante de Guéant, pour qui « l’accroissement du nombre des fidèles » musulmans et « un certain nombre de comportements posent problème ».
L’application à partir du 11 avril de la loi « antiburqa » le montre bien. C’est une mesure discriminatoire, qui va aboutir à un harcèlement policier de quelques milliers de femmes. Loin de les « libérer », la loi va restreindre leurs sorties. L’idéologie dominante instrumentalise les valeurs républicaines qui deviennent le paravent d’une campagne islamophobe.
Pour Sarkozy, cette politique a un double intérêt. Premièrement, diviser la population tout en soudant une partie des classes populaires sur le thème de « l’identité nationale ». Deuxièmement, cela affaiblit la gauche car une grande partie tombe dans le panneau de « l’union nationale » et du soutien aux valeurs républicaines face à la « menace islamiste ». Lors du vote en 2010, seuls le NPA et les Verts se sont opposés à la loi. Le PS l’a soutenue. Mélenchon s’est prononcé « pour une loi interdisant la burqa » et contre les prières dans la rue. Le PCF s’est abstenu, et n’a pas exclu Gerin qui s’était rangé du côté des plus islamophobes. La gauche est donc profondément divisée sur cette question de la laïcité et la droite cherche à en profiter.
Il y a fort à craindre que la loi contre le niqab ne soit qu’une première étape vers l’interdiction plus générale du « foulard islamique ». Le 11 avril, le gouvernement a sorti 100 000 affiches et 400 000 tracts « la République se vit à visage découvert » afin de relayer sa campagne raciste contre les femmes musulmanes portant le foulard, avec l’interdiction d’accompagner les sorties scolaires. Les 26 propositions de l’UMP sur la laïcité vont dans ce sens. L’objectif affiché est de « rédiger un code [de la laïcité] au sens strict du terme » afin de passer « d’un islam en France à un islam de France ». Organisé et dirigé par l’État français ! Le document de l’UMP est digne des codes de l’indigénat colonial. Une des propositions signifie l’interdiction du foulard islamique dans les lieux publics : « consacrer, par voie législative, l’interdiction faite à quiconque de se prévaloir de ses croyances religieuses pour s’affranchir des règles communes régissant les relations entre collectivités publiques et particuliers ».
Ne laissons pas faire, refusons la logique de stigmatisation, qui fait des musulmanEs les boucs émissaires de la crise. Il y a urgence à ne pas tomber dans le piège d’un « choc des civilisations » à la française.

Antoine Boulangé

avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Achille le Ven 24 Mai - 13:31

l'autre croit qu'il va avoir raison au nombre de mots. Mais dans les communiqués du npa où sont les accusations d'islamophobie à l'encontre de LO ou du PG, où sont les caractérisation de "racisme" à l'égard de ces organisations. Nulle part car en effet vos positions clivantes et sectaires sont pas celles du npa. Vous êtes donc bien les réprésentants d'une ligne marginale coupée des réalités de la luttes des classes et des organisations ouvrières

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  yannalan le Ven 24 Mai - 13:38

Si dénoncer dez dérives de quelques membres d'orgas ouvrières, c'est "cliver",je trouve ça grave... Mazis tu peux faire l'autruche. Le racisme ça s'infiiltre partout, et personne ne peut en être indemne parce qu'il a la carte d'un parti de gauche


Dernière édition par yannalan le Ven 24 Mai - 13:44, édité 1 fois

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  gérard menvussa le Ven 24 Mai - 13:40

Mais dans les communiqués du npa où sont les accusations d'islamophobie à l'encontre de LO ou du PG, où sont les caractérisation de "racisme" à l'égard de ces organisations.
Je n'ai jamais dit que LO ou le PG étaient islamophobes, j'ai juste déploré leur manque de dénonciation de ce phénomène, ce qui fait le jeu du racisme. Et tu le sais fort bien.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  gérard menvussa le Ven 24 Mai - 13:43

une ligne marginale coupée des réalités de la luttes des classes et des organisations ouvrières
encore une fois, je n'ai pas du tout l'impression de défendre une "ligne marginale et coupée des réalités de la lutte des classes", bien au contraire. Quand a la dénonciation de l'islamophobie de certaines organisation "ouvriére", je suis largement en deca de ce qui se fait dans les QP.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Achille le Ven 24 Mai - 13:49

gérard menvussa a écrit:
Mais dans les communiqués du npa où sont les accusations d'islamophobie à l'encontre de LO ou du PG, où sont les caractérisation de "racisme" à l'égard de ces organisations.
Je n'ai jamais dit que LO ou le PG étaient islamophobes, j'ai juste déploré leur manque de dénonciation de ce phénomène, ce qui fait le jeu du racisme. Et tu le sais fort bien.

je sais surtout lire :

gérard menvussa a écrit:
les génuflexions d'un Achille devant la canaille islamophobe...
Quand à qualifier LO ou le front de gauche de raciste, disons que leur refus de qualifier l'islamophobie de raciste fait le jeu des racistes, pour le moins. Mais avec beaucoup d'hypocrisie, cet hommage du vice à la vertu...

Ces positions sont donc bien celles d'une poignées de bavards diviseurs et calomniateurs sur ce forum totalement marginalisés au sein du npa (quand ils y sont) et de la lutte des classes car le npa n'a JAMAIS porté de telles accusations contre LO ou le PG

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Roseau le Ven 24 Mai - 14:35

Achille rêve d'un NPA mis au normes de sa caserne, qui ignore tout de la liberté d'expression.

Sur le fond, le NPA, comme la LCR, a toujours dénoncé le racisme,
et son expression maximale dans la guerre des civilisations lancées par Washington,
qui est l'islamophobie.
Un seul exemple:
http://npa2009.org/content/les-musulman-e-s-ne-sont-pas-un-danger-lislamophobie-si
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  gérard menvussa le Ven 24 Mai - 14:42

Par ailleurs, je n'ai effectivement pas vu de dénonciation "directe" du refus de LO de dénoncer clairement l'islamophobie, par contre il y a réguliérement des dénonciations du caractére xénophobe du front de gauche Et pas seulement sur l'islamophobie !
Derniére exemple en date :

Xénophobie et PCF, le triste cas montreuillois
Samedi 20 avril 2013
Publié dans : Revue Tout est à nous ! 42 (avril 2013)

Par Thibault Blondin

Montreuil, comme le reste de la Seine Saint Denis, compte une forte communauté Rrom qui vit le plus souvent, entre squats et bidonvilles, dans une grande misère.

La municipalité EELV a créé une MOUS (maitrise d’œuvre urbaine et sociale) et mis en place des logements « passerelle » destinés à accueillir des familles Rroms vivant dans la rue ou dans des squats dans les pires conditions sanitaires. Nous avons régulièrement critiqué cette politique car elle est loin de répondre aux besoins. Mais ces dernières semaines, elle s’est heurtée de la part du… PCF montreuillois à d’autres formes de « critiques » et d’actes, qui ne sont pas sans rappeler les actes xénophobes commis récemment à Marseille.

Lors du lancement d’un de ces chantiers, consistant à assembler des algecos pour accueillir 11 familles Rroms sur un terrain vague resté en l’état bdepuis des années, des engins lourds (grues et autres) ont vu la totalité de leurs pneus (32) crevés à la perceuse.

Des « citoyens » rassemblés au petit matin, en présence de l’ancien maire (apparenté PCF) Jean-Pierre Brard, du conseiller général PCF du canton, de sa suppléante et de quelques militants PCF, étaient là pour dire « non au ghetto, oui au jardin ». Des tracts PCF visibles depuis quelques jours dans cette rue appelaient à résister « comme à Notre-Dame-des-Landes ». Ce qui prêterait presque à rire quand on connaît les positions du PCF sur la question de l’Ayrault-port. Une semaine plus tard, alors que le chantier redémarrait, l’ancien maire laissait sa voiture bloquer la rue et l’accès au chantier.

Racisme primaire

Bien entendu, tout ce petit monde se garde bien de revendiquer ce qui relève pourtant du racisme le plus primaire. On argue de la promiscuité, de la sécurité, du fait d’avoir des logements à moins de trois mètres de sa fenêtre dans une rue étroite et sombre aux immeubles peu entretenus... Les échanges étaient difficiles ce matin-là, avec des riverains clamant que nous ne pouvions pas parler de cette question puisque nous n’habitions pas dans la rue et pas depuis trente ans.

Le problème se pose au quotidien dans ce quartier, où aider les Rroms n’est pas vraiment bien vu. Un habitant du Bas-Montreuil connu pour sa solidarité envers les familles Rroms a eu depuis un an sa portière de voiture fracturée, sa serrure forcée, des mains mystérieuses sonnant à sa porte toute la nuit… Lors d’un meeting de défense d’un centre de santé fermé par la municipalité, auquel le NPA participait, des dirigeants politiques locaux proches du PCF ont expliqué qu’il y avait de l’argent pour loger des Rroms à la MOUS mais pas pour la santé des montreuillois !

Dans ce climat, le NPA Montreuil a pris l’initiative d’interpeller toutes les forces politiques de gauche pour que cessent ces actes xénophobes qui font craindre le pire pour l’installation des familles Rroms. Alors que toutes les composantes du Front de gauche s’étaient désolidarisées du PCF par communiqué de presse, outre ce dernier la GU et le PG n’ont pas répondu à un appel commun, signé (outre le NPA) par l’AL, la GA, le MRAP, la FASE, RESF et la LDH, à un apéro fraternel sous le signe de l’égalité des droits dont évidemment le droit au logement pour les Rroms. Cette initiative lançait une intervention antiraciste unitaire sur le terrain, avec en perspective une réunion publique, visant à démonter les arguments xénophobes distillés dans le quartier.

Les trois organisations manquantes sont aussi les forces motrices d’une liste Front de gauche pour les prochaines élections municipales…
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Achille le Ven 24 Mai - 14:51


une calomnie basée sur une falsification : le tract national du NPA cité n'accuse ni LO ni le PG d'islamophobie. Les trollseau, GM, toussaint..etc sont donc bien des marginaux y compris au sein de leur propre mouvance ou parti

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  gérard menvussa le Ven 24 Mai - 16:07

Le camarade Achille nous amusera toujours. Est il bien du front de gauche ? Alors, il devrait se souvenir de l'affaire dont il est question ici, et de la position qu'avait pris a cette occasion le front de gauche. Et c'est bien elle qui a été dénoncée comme islamophobe par le tract cité par Roseau, ainsi que de l'ensemble des articles que j'ai rapporté un peu plus haut.

Mais Achille aime utiliser les pires combine du mouvement ouvrier teinté fortement de stalinisme : calomnie, mensonge, faits truqués, montages divers et varié. C'est une synthése à lui tout seul.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  verié2 le Ven 24 Mai - 17:36

La fausse barbe de « l’islamophobie »
ce néologisme, qu’affectionnent les musulmans religieux, peut avoir tellement de sens différents qu’il n’en a aucun
Il s'agit d'un article de 2010 dans la LDC N° 126. Mais trois ans se sont écoulées et, dans le N° 149 de mars 2013 de la même LDC, on peut lire :
En allant chercher leurs thèmes de campagne dans le même fonds de commerce, sur le terrain de la xénophobie et de l’islamophobie, dans plusieurs États de l’Union européenne, des partis issus de la droite extrême ont rencontré des succès électoraux et ont pu intégrer des majorités gouvernementales.
Cette fois l'islamophie n'est plus citée comme un "néologisme" qui n'a pas de sens, mais comme un terme/concept représentant un phénomène et/ou une idéologie utilisé(es) comme arme par des partis réactionnaires voire fascistes.

Alors que penses-tu de cette évolution ?

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Toussaint le Ven 24 Mai - 18:52

sa cause communautariste

Very Happy Je suis corse, athée, prof... de français. Vals est un délice à lire, perso, je ne m'en lasse pas.

quand et où son parti le npa a-t-il écrit que le PG et/ou LO était islamophobe voire raciste ?

Very Happy Ce fil a connu bien pire, Achille. Et il n'a jamais connu le quart du dixième de ce que fut le "beep" dans l'ancien FMR. Very Happy Very Happy Tu ne le pourriras pas.

Le NPA n'a jamais accusé LO de faire partie d'un front raciste et d'être gravement imprégnée de racisme, de s'être livrée, de se livrer à des campagnes de diffusion d'ouvrages racistes, et autres choses nauséabondes.

Moi, je ne suis pas au NPA, n'y ai jamais été, n'y serai probablement jamais, et je le fais. Et je le répète.

Quant au FDG, il est divisé, le PG aussi. Ce sont des orgas républicaines françaises, des orgas volontiers cocardières parlant des "leurs" soldats pour désigner les troupes impérialistes françaises et dans lesquelles des camarades se battent contre l'islamophobie. Le NPA a périodiquement pointé ici et là des choses qu'il a condamnées, il le refera sans doute, c'est son problème. Je ne suis pas un militant du NPA.

En revanche, le NPA a précisé ses positions sur l'islamophobie et s'est engagé précisément, nationalement et localement. Sans ambigüités. Il y a encore des gens au NPA qui ne seront pas sur cette ligne, certes, mais cette fois ils sont minoritaires. J'ai connu "foulard-mino" à la LCR. Maintenant, au NPA, c'est "foulard-majo", visiblement.

des travailleurs d’origine maghrébine et africaine

Un exemple délicieux de la prose raciste. Les travailleurs musulmans en France sont le plus souvent des travailleurs français, d'origine française. Mais le fait d'être musulmans les place aux yeux de LO comme des gens d'origine étrangére... Very Happy Jusqu'à quand on est d'origine étrangère pour les Dupont de LO?

ce néologisme, qu’affectionnent les musulmans religieux

La secte devrait s'ouvrir au vaste monde... Very Happy Là encore, c'est nier la réalité pour pouvoir ne pas avoir à rendre compte du racisme que l'on développe. Et c'est aussi qualifier de musulman religieux toute critique de l'islamophobie de LO, chose que l'on peut en effet voir dans le comportement d'un vals.
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Toussaint le Sam 25 Mai - 1:26

Certains se réveilleront tard, des fois trop tard, comme on l'a vu avec l'antisémitisme.

Au rythme où la secte se réveille, et vu d'où elle part, il faudra quelques décennies avant qu'ils passent de leur participation au racisme antimusulman, c'est à dire au racisme tout court, à une activité contre le racisme antimusulman, aux côtés de leurs anciennes victimes.

Ces gens-là, il faut le dire à tout musulman et toute musulmane qui se respectent, à tout antiraciste, à tout militant assiciatif de cités il ne faut pas les tolérer, ni débattre, il faut les traiter pour ce qu'ils sont. S'ils viennent insulter les musulmanes dans les cités, il faut les virer par tous les moyens nécessaires, comme on doit virer toute propagande raciste. Qu'ils se disent ceci ou cela n'a aucune importance, l'important, c'est ce qu'ils font, c'est la merde qu'ils répandent. Après avoir mené la chasse aux élèves voilées, ils veulent chasser les musulmanes visibles des entreprises, ils appellent régulièrement à la répression policière contre les jeunes chômeurs et les jeunes en révolte dans les cités comme en 2005, avec des insultes d'un mépris qui n'a rien à envier aux délires sarkozystes et frontistes. Ils disent, je cite le porte parole de la secte ici, vals, "DEHORS" les femmes voilées des entreprises, les appelant les "militantes de la femme sous-merde". Ce qui veut dire qu'elles sont des "femmes sous-merdes" elles-mêmes si les mots ont un sens. Et ce n'est pas un lumpen-prolétaire (comme ils appellent ces jeunes qu'ils méprisent et craignent) que leur éducation national-iste a massacré, c'est quelqu'un qui sait ce que les mots veulent dire dans sa langue.

Moi, je dis, "DEHORS" ces gens-là, hors des endroits où vivent des personnes qui en bavent, qu'ils passent leur temps à mépriser et insulter. Et par tous les moyens nécessaires, comme ils y invitent dans le film haineux qu'ils diffusent, qui montre que ces "lumpens" ne méritent que cela, "ils ne comprennent que la force". DEHORS ces profs racistes et méprisants qui se sentent le droit de parler d'êtres humains comme on ne le faisait plus dans ce pays depuis 1945.

Marre de voir que l'on discute ici entre potes, entre gens de bien, militants prrrrolétairrrres, Kkkkamarades, pour savoir si c'est raciste de diffuser des livres qui enseignent doctement que "les musulmans lavent leur honneur dans le sang des femmes", entre autres joyeusetés. Les gens qui diffusent ce genre de prose sont des gens qui ont essayé de laver l'échec du mouvement de 2003 dans la chasse aux musulmanes. Ce sont des gens qui maintenant se préparent à envoyer des femmes au chômage, à promouvoir et soutenir une nouvelle loi islamophobe et sexiste, qui applaudissent lorsqu'on vire une femme parce qu'elle porte un voile. Vous appelez cela des militants ouvriers? Des camarades? Grand bien vous fasse. Gardez-les pour vous, bien au chaud entre vous, entre cousins et cousines, c'est vrai, j'oubliais, vous êtes parents, en effet, et généralement de la même communauté majoritaire, en effet, faut jamais l'oublier.

Alors, bon, discutez entre vous, vous direz aux musulmanes visibles à quel moment elles pourront se montrer. En somme, nouvelle version, FMR 2013, du "touche pas à ma pote". Et de savourer les nuances homéopathiques comme jadis les kremlinologues guettaient les indices pour supputer les évolutions au sein du Politbureau... il y a des gens dehors, que ces salauds insultent comme ils respirent et virent, un coup des collèges, un coup des lycées, bientôt des entreprises. Et il faut dire aux musulmans et aux autres "ils diffusent des films et des livres racistes, ils virent des établissements d'enseignement les musulmanes visibles, ils veulent virer des entreprises les musulmanes visibles, ils les accusent d'être des menaces et des militantes d'extrême droite lorsqu'ils s'aperçoivent qu'elles se voilent par conviction, mais ce ne sont pas des racistes, ils ne veulent que votre bien, qui aime bien châtie bien", etc...?

Pfff...


Dernière édition par Toussaint le Sam 25 Mai - 2:07, édité 1 fois
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Toussaint le Sam 25 Mai - 1:35

Des pans entiers de ce fil mériteraient une large publicité en vérité.
Il est dommage que si peu de gens en France connaissent le vrai visage de gens comme vals et d'une organisation comme LO. Dans des forums de cités, cela serait bien de mettre quelques liens vers le fil du FMR.

Et à votre avis, comment certains posts seraient -ils perçus?

En vérité, les propos de vals et de quelques autres et les textes "de fond" Very Happy de LO mériteraient une ample publicité, dans les milieux concernés, non?

Quoique... non. Pas pour le FMR, pas pour le NPA, ni pour LO ou d'autres, mais pour les gens qu'ils poursuivent de leur haine compulsive, les musulmans et les musulmanes, les jeunes en révolte des cités. Ils ne méritent pas de lire cela, en plus de tout ce que les médias déversent quotidiennement. Certaines catégories ouvrières vivent mieux dans une saine ignorance de ce que la secte raconte.
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  verié2 le Sam 25 Mai - 10:43

LO 2010
Si cela signifie être critique vis-à-vis de l’islam, en tant que matérialistes, que « mécréants » comme ils disent, oui nous sommes islamophobes, comme certains pourraient dire de nous que nous sommes christianophobes, judéophobes, bouddhistophobes, pour ne pas parler de religions plus exotiques
Déjà, ce texte ne relève pas d'une compréhension marxiste de la religion. Etre critique envers l'islam d'un point de vue matérialiste-marxiste, ce n'est pas être "islamophobe".
Etre islamophobe, cela signifie ressentir une crainte et une hostilité spécifiques et irrationnelles à l'encontre de l'islam. C'est la définition même du terme "phobie". Les marxistes révolutionnaires n'ont pas la phobie des religions.

L'auteur de ce texte et ceux qui l'ont relu trahissent donc une ignorance assez crasse pour une organisation qui compte une forte proportion d'enseignants. Cet auteur mériterait un zéro pointé.

Cela-dit, il me semble que LO n'écrirait plus ce texte de la même façon aujourd'hui, comme le montre le texte de la LDC de 2013 dont j'ai cité un passage plus haut, où est employé le terme "islamophobie" dans son véritable sens. Non pas qu'une commission de LO se soit penchée sur le sens de ce terme et ait découvert son erreur, mais parce que la situation a évolué. Non seulement le terme "islamophobie" s'est imposé à tous, mais, hélas, le phénomène s'est aggravé à l'échelle de l'Europe et du monde occidental
(comme le note d'ailleurs LO). Au point qu'il n'est plus possible de nier la réalité.

Toussaint encore une fois, sous le coup de la colère, se lance dans une diatribe incendiaire contre LO qui n'a guère de sens. Les militants de LO ne vont pas se lancer dans une chasse aux enfoulardées, ni dans les entreprises ni dans les quartiers. Les profs qui rédigent les articles se contentent d'exprimer leur hargne à distance et n'ont affaire qu'à leurs élèves, pour ceux qui sont encore en activité. On peut d'ailleurs espérer que certains sont, face à leurs classes, un peu plus nuancés. Quant à ceux qui font circuler La journée de la jupe, on peut craindre en effet qu'ils soient irrécupérables, du moins dans un avenir proche.

Mais il y a un point sur lequel je rejoins en partie Toussaint. Ce n'est pas la discussion qui fera avancer les militants et sympathisants de LO, mais la pression collective. Le fait que le NPA ait pris position plus clairement, même si ce n'est peut-être pas unanime, que des manifestations contre l'islamophobie se multiplient avec la participation de nombreuses organisations, de militants du PCF, libertaires, féministes, associatifs, de groupes de quartier etc contraindra LO, soit à se joindre à ce mouvement, soit à s'isoler en ne se retrouvant plus qu'en compagnie de laico-républicains et de réactionnaires. LO devra choisir. LO n'est pas une secte, contrairement à ce que répète Toussaint, c'est pourquoi LO ne pourra pas rester complètement à l'écart de la réalité si ça bouge sur le terrain.

Quoi qu'en dise Toussaint, le fait que LO évoque l'islamophobie dans la LDC, que des sympathisants pourtant très sectaires comme Dug et Klin (même s'il ne parle qu'en son nom, tout comme Vals) reconnaissent l'existence de l'islamophobie atteste tout de même d'une évolution. Quant à l'autocritique, LO n'en a jamais fait une seule à ma connaissance en 60 ans d'existence, pourquoi en ferait-elle une aujourd'hui ? Mais LO peut parfaitement changer de position sans faire la moindre autocritique, comme pour l'homophobie, ou en justifiant son virage par un tour de passe-passe, comme pour les municipales.

Quant il y a virage, dans n'importe quelle organisation, il y a toujours des gens, plus ou moins nombreux, qui ne suivent pas, ne comprennent pas, restent sur l'ancienne ligne qu'ils croyaient éternelle. Ca sera certainement la même chose pour l'islamophobie, d'autant plus que la pression de l'idéologie dominante est forte, même si une contre-pression militante se développe. Peut-être Vals restera-t-il seul avec une poignée de ses camarades. Ou peut-être son attachement à l'organisation avec laquelle il sympathise l'aménera-t-il à faire contre mauvaise fortune bon coeur. On n'en sait rien et ce n'est pas ce qui importe. LO reste aujourd'hui l'organisation marxiste révolutionnaire la plus implantée dans la classe ouvrière, ses dérives ne justifient pas de la rejeter comme le fait Toussaint. Aucune organisation à vocation révolutionnaire ne peut subsister et encore moins se développer pendant 60 ans dans une société capitaliste tolérante et prospère sans subir toutes sortes de pressions et déformations.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Babel le Sam 25 Mai - 13:11

verié2 a écrit:
LO 2010
Si cela signifie être critique vis-à-vis de l’islam, en tant que matérialistes, que « mécréants » comme ils disent, oui nous sommes islamophobes, comme certains pourraient dire de nous que nous sommes christianophobes, judéophobes, bouddhistophobes, pour ne pas parler de religions plus exotiques
Déjà, ce texte ne relève pas d'une compréhension marxiste de la religion. Etre critique envers l'islam d'un point de vue matérialiste-marxiste, ce n'est pas être "islamophobe".
Etre islamophobe, cela signifie ressentir une crainte et une hostilité spécifiques et irrationnelles à l'encontre de l'islam. C'est la définition même du terme "phobie". Les marxistes révolutionnaires n'ont pas la phobie des religions.

L'auteur de ce texte et ceux qui l'ont relu trahissent donc une ignorance assez crasse pour une organisation qui compte une forte proportion d'enseignants. Cet auteur mériterait un zéro pointé.

Cela-dit, il me semble que LO n'écrirait plus ce texte de la même façon aujourd'hui, comme le montre le texte de la LDC de 2013 dont j'ai cité un passage plus haut, où est employé le terme "islamophobie" dans son véritable sens. Non pas qu'une commission de LO se soit penchée sur le sens de ce terme et ait découvert son erreur, mais parce que la situation a évolué. Non seulement le terme "islamophobie" s'est imposé à tous, mais, hélas, le phénomène s'est aggravé à l'échelle de l'Europe et du monde occidental
(comme le note d'ailleurs LO). Au point qu'il n'est plus possible de nier la réalité.

Toussaint encore une fois, sous le coup de la colère, se lance dans une diatribe incendiaire contre LO qui n'a guère de sens. Les militants de LO ne vont pas se lancer dans une chasse aux enfoulardées, ni dans les entreprises ni dans les quartiers. Les profs qui rédigent les articles se contentent d'exprimer leur hargne à distance et n'ont affaire qu'à leurs élèves, pour ceux qui sont encore en activité. On peut d'ailleurs espérer que certains sont, face à leurs classes, un peu plus nuancés. Quant à ceux qui font circuler La journée de la jupe, on peut craindre en effet qu'ils soient irrécupérables, du moins dans un avenir proche.

Mais il y a un point sur lequel je rejoins en partie Toussaint. Ce n'est pas la discussion qui fera avancer les militants et sympathisants de LO, mais la pression collective. Le fait que le NPA ait pris position plus clairement, même si ce n'est peut-être pas unanime, que des manifestations contre l'islamophobie se multiplient avec la participation de nombreuses organisations, de militants du PCF, libertaires, féministes, associatifs, de groupes de quartier etc contraindra LO, soit à se joindre à ce mouvement, soit à s'isoler en ne se retrouvant plus qu'en compagnie de laico-républicains et de réactionnaires. LO devra choisir. LO n'est pas une secte, contrairement à ce que répète Toussaint, c'est pourquoi LO ne pourra pas rester complètement à l'écart de la réalité si ça bouge sur le terrain.

Quoi qu'en dise Toussaint, le fait que LO évoque l'islamophobie dans la LDC, que des sympathisants pourtant très sectaires comme Dug et Klin (même s'il ne parle qu'en son nom, tout comme Vals) reconnaissent l'existence de l'islamophobie atteste tout de même d'une évolution. Quant à l'autocritique, LO n'en a jamais fait une seule à ma connaissance en 60 ans d'existence, pourquoi en ferait-elle une aujourd'hui ? Mais LO peut parfaitement changer de position sans faire la moindre autocritique, comme pour l'homophobie, ou en justifiant son virage par un tour de passe-passe, comme pour les municipales.

Quant il y a virage, dans n'importe quelle organisation, il y a toujours des gens, plus ou moins nombreux, qui ne suivent pas, ne comprennent pas, restent sur l'ancienne ligne qu'ils croyaient éternelle. Ca sera certainement la même chose pour l'islamophobie, d'autant plus que la pression de l'idéologie dominante est forte, même si une contre-pression militante se développe. Peut-être Vals restera-t-il seul avec une poignée de ses camarades. Ou peut-être son attachement à l'organisation avec laquelle il sympathise l'aménera-t-il à faire contre mauvaise fortune bon coeur. On n'en sait rien et ce n'est pas ce qui importe. LO reste aujourd'hui l'organisation marxiste révolutionnaire la plus implantée dans la classe ouvrière, ses dérives ne justifient pas de la rejeter comme le fait Toussaint. Aucune organisation à vocation révolutionnaire ne peut subsister et encore moins se développer pendant 60 ans dans une société capitaliste tolérante et prospère sans subir toutes sortes de pressions et déformations.
cheers

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum