Mobilisations pour le droit à l'avortement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mobilisations pour le droit à l'avortement

Message  nico37 le Dim 29 Aoû - 22:02

MANIFESTATION NATIONALE LE 6 NOVEMBRE 2010 A PARIS pour défendre le droit des femmes à disposer de leur corps.

L'avortement est menacé.

La fermeture massive des centres d'interruption volontaire de grossesse menace ce droit que les femmes ont obtenu de haute lutte.

La loi Bachelot enterre l'hôpital public et l'avortement avec :
- Oui à la liberté d’avorter !
- Non au démantèlement de l’hôpital public !
- Non à la déshumanisation des soins !

A l'initiative de l'A.N.C.I.C. (Association Nationale des Centres d'Interruption de grossesse et de Contraception), la C.A.D.A.C. (Coordination Nationale pour le Droit l'Avortement et à la Contraception) et du Planning Familial.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mobilisations pour le droit à l'avortement

Message  sylvestre le Mar 18 Jan - 13:22

Il semblerait que la mobilisation ait remporté une victoire !

http://le75020.fr/paris-XXe-75020-20e-arrondissement/a-la-une/22924-tenon-reouverture-centre-ivg.paris-75020-info

Tenon va retrouver son centre IVG

le 75020 .fr, journal web du 20eme arrondissement | Ecrit par gdarbord on jan 17th, 2011 | 

Le centre IVG de l'hôpital Tenon devrait rouvrir avant l'été. Photo :DR

Le centre IVG de l'hôpital Tenon devrait rouvrir avant l'été. Photo :DR

Après un an et demi de mobilisation, le collectif unitaire pour les droits des femmes du 20e arrondissement qui demandaient la réouverture du centre IVG de l’hôpital Tenon a obtenu gain de cause. Tenon retrouvera donc prochainement un service d’orthogénie conforme aux besoins des femmes du 20e arrondissement et de l’Est parisien.

Incertitudes sur la date

Dès vendredi 14 janvier 2011, la maire PS du 20e, Frédérique Calandra annonçait dans un communiqué de presse avoir obtenu l’accord de principe de l’AP-HP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris) pour la réouverture du centre IVG. Saluant au passage le travail de Serge Wajeman, adjoint en charge des relations avec l’AP-HP qui a suivi le dossier depuis plus d’un an.

Si l’Assistance publique confirme cet accord de principe, aucune date n’est encore fixée. « La réouverture pourrait intervenir d’ici deux ou trois mois, mais rien n’est encore sûr. Nous étudions actuellement les modalités de cette réouverture, et notamment la question des recrutements », indiquait en fin de semaine dernière l’AP-HP.

« Mobilisé et vigilant »

Du côté du collectif unitaire pour les droits des femmes du 20e arrondissement, on célèbre la victoire tout en restant « mobilisé et vigilant » dans l’attente d’une rencontre avec la direction de l’hôpital Tenon « début février » au cours de laquelle le projet de réouverture sera dévoilé.

« Je resterai très vigilante quant aux moyens humains et financiers qui seront mis en œuvre pour permettre cette réouverture dans les meilleures conditions possibles et dans les meilleurs délais », a affirmé Frédérique Calandra.

Pour Ariane Calvo, élue du Parti de Gauche dans le 20e et adjointe à l’égalité Femme/Homme, « c’est une grande nouvelle. Mais il reste deux incertitudes, sur la date de réouverture du centre et sur les moyens qui seront mis en oeuvre. Nous resterons mobilisés pour obtenir un vrai service public d’orthogénie et pas seulement un centre d’IVG médicamenteuse. »

Le résultat d’une mobilisation solidaire

La mobilisation des associations, élus, habitants et personnels de l’hôpital est pour tous à l’origine du retour en arrière de l’AP-HP. « C’est un bel exemple de ce que nous pouvons faire en étant solidaires. Tenon est devenu en quelques mois un symbole de la lutte pour le droit à l’IVG et l’AP-HP a finalement pris conscience des besoins de l’arrondissement. »

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mobilisations pour le droit à l'avortement

Message  nico37 le Sam 22 Jan - 14:01

RASSEMBLEMENT CONTRE LA MANIFESTATION PRO-VIE DIMANCHE 23 JANVIER 2011 14H30 MÉTRO OBERKAMPF

Qui sont les « pro-vie » ?

Les pro-vie sont nés de l'opposition à la loi Veil légalisant l'avortement en 1975. Catholiques intégristes, d’extrême droite ou bien réactionnaires de tous bords, ils réclament l’abolition du droit à l’avortement et se posent en défenseur des embryons et des fœtus.
Dans les cliniques et les centres IVG, ils culpabilisent les femmes qui viennent chercher de l’aide pour avorter voire essayent d’empêcher des avortements. Ils sont influents dans les milieux politiques de la droite au pouvoir actuellement : l’accès à l’avortement est constamment fragilisé par la diminution des financements et la fermeture de centres IVG.


Pourquoi nous devons lutter aujourd’hui ?


Parce que toutes les femmes ont droit à disposer de leur corps et de leur vie, sans qu'aucune autorité extérieur n'intervienne.
Parce que l’avortement dans de bonnes conditions ne doit pas devenir un privilège réservé à celles qui ont les moyens de se payer une clinique privée.
Parce que nous pensons que notre vie est ailleurs que dans la procréation et la maternité.

A ceux qui pensent qu’avec les moyens de contraception nous ne devrions plus avoir besoin de recourir à l’avortement nous proposons que les hommes se chargent aussi du poids financier et de la contrainte physique que représente la contraception.

Aujourd’hui, nous avons le droit d’avorter, cependant le soutien moral est faible par rapport aux pressions qu’exercent la famille et la société qui tentent de nous imposer la maternité comme un passage obligé pour être « une femme accomplie ». De plus, il ne s’agit pas seulement d’élever un enfant mais surtout de s’accoupler avec un homme, d’être enceinte et d’accoucher : inutile de préciser qu’un couple de lesbiennes qui aurait le droit d’adopter ne serait pas considérées comme des « femmes accomplies » parce qu’elles auraient un enfant.

Ce mélange de catholiques intégristes et de réactionnaires ne manifestent pas seulement pour défendre des embryons, ils perpétuent ainsi la défense du modèle familial blanc, hétérosexuel, patriarcal, celui qui a toute sa place dans le système capitaliste, vecteur d’oppression pour toutes celles qui tentent de s’en libérer ou qui en sont exclues.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mobilisations pour le droit à l'avortement

Message  Gaston Lefranc le Dim 19 Fév - 0:15

http://tendanceclaire.npa.free.fr/breve.php?id=1517

En Allemagne, Prolife et une caisse d'assurance s'associent pour décourager les femmes d'avorter : http://fr.myeurop.info/2012/02/16/300-euros-contre-une-promesse-de-ne-pas-avorter-4607

En Espagne, le gouvernement veut mettre des conditions au droit à l'avortement dont l'accès libre datait tout juste de 2010 : http://fr.myeurop.info/2012/02/02/le-droit-a-l-avortement-menace-en-espagne-4473

En Hongrie, après la nouvelle constitution qui affirme "Depuis sa conception, la vie mérite d’être protégée comme un droit humain fondamental. La vie et la dignité humaine sont inviolables".",le gouvernment a réussi à faire financer une campagne anti IVG par l'UE : http://fr.myeurop.info/2011/06/09/hongrie-une-campagne-anti-ivg-financee-par-l-ue-2681

Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mobilisations pour le droit à l'avortement

Message  sylvestre le Sam 17 Mar - 11:20

http://www.bastamag.net/article2203.html

Une association défendant le droit à l’IVG frappée par un attentat

PAR IVAN DU ROY (14 MARS 2012)

Une enquête criminelle a été ouverte à la suite d’un attentat qui a frappé le siège de l’Association nationale des centres d’interruption de grossesse et de contraception (Ancic), domiciliée chez une bénévole de l’association à Paris. Dans la nuit du 10 au 11 février dernier, un engin incendiaire a été placé devant la porte, qui a brûlé, alors que l’alarme incendie de l’immeuble avait été débranchée. L’engin n’a provoqué que des dégâts matériels. La personne habitant l’appartement n’a pas été intoxiquée gravement par la fumée, mais demeure sous le choc, a raconté une responsable de l’Ancic à l’Agence de presse médicale (APM).

L’attentat n’a pas été revendiqué, mais l’activisme des anti-IVG est en pleine recrudescence. Des manifestations contre le centre IVG de l’hôpital Tenon, dans le XXe arrondissement de la capitale, sont ainsi régulièrement organisées par l’association intégriste catholique SOS Tout-petits.

L’association Ancic, fondée en 1979 après la légalisation du droit à l’avortement, regroupe des bénévoles et des professionnels (psychologues, psychiatres, sages-femmes, médecins) « participant à la défense des droits des femmes ».« L’Ancic continuera avec détermination à défendre le droit à l’avortement, à la prévention et à la contraception, et combattra les pratiques criminelles et obscurantistes », a assuré l’association dans un communiqué, début mars. De son côté, le ministère de l’Intérieur s’est bien gardé d’évoquer une menace de l’ultradroite catholique radicale. Étrange, non ?

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mobilisations pour le droit à l'avortement

Message  chejuanito le Mar 27 Mar - 7:20

avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mobilisations pour le droit à l'avortement

Message  dug et klin le Mar 27 Mar - 9:09

Que vois-je? geek le NPA est christianophobe et on ne me l'avais pas dit. affraid

Sinon sans plaisanter, elle a de la gueule cette manif,combien de participant(e)s?.
avatar
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mobilisations pour le droit à l'avortement

Message  panchoa le Lun 20 Aoû - 15:43

20 août 2012 le monde

EMPATHIE – « Un véritable viol provoque rarement une grossesse », affirme un candidat républicain au Sénat

"Un véritable viol provoque rarement une grossesse." Le candidat républicain au Sénat pour le Missouri, Todd Akin, a déclenché un véritable tollé outre-Atlantique en se livrant à une analyse médicale pour le moins discutable des conséquences d'un viol sur le corps des femmes.

Interrogé sur l'opportunité de légaliser l'avortement en cas d'agression sexuelle, Todd Akin, qui a été élu six fois au Congrès américain, a déclaré que, selon ce que lui en avaient dit des médecins, il était "très rare" qu'une femme tombe enceinte après un viol. "Si c'est un véritable viol, le corps féminin a des moyens d'empêcher la fécondation", a-t-il affirmé, sans s'étendre sur ce que signifiait à ses yeux un "véritable" viol. Le hashtag "legitimate rape" a aussitôt rassemblé les réactions indignées de nombreux Américains sur Twitter. "Supposons qu'éventuellement ces défenses ne fonctionnent pas. Vous savez, je pense qu'il doit y avoir des sanctions, mais ces sanctions doivent s'appliquer au violeur et non à l'enfant", a-t-il poursuivi.

Face à la polémique suscitée par sa prise de position, M. Akin a affirmé dimanche soir dans une déclaration officielle qu'il s'était "mal exprimé" pendant cet entretien sur la chaîne KTVI, sans pour autant préciser où se situait la méprise et donc sans revenir véritablement sur ses propos. Le politicien, qui s'enorgueillit d'être le membre du Congrès le plus conservateur du Missouri, insiste même sur le fait qu'il croit profondément à la protection de la vie sous toutes ses formes et que le fait de causer du mal à une autre victime innocente n'est pas une réaction appropriée, rapporte CNN.

Les statistiques en la matière sont extrêmement difficile à établir, les cas de viol étant rarement déclarés à la police, souligne CNN. Le Rape, Abuse & Incest National Network estime que 5 % des viols entraînent une grossesse. Une proportion également établie par la Medical University of South Carolina dans une étude menée en 1996, qui précisait que 32 101 grossesses étaient dues chaque année à des viols aux Etats-Unis.

L'an dernier, dans le cadre de la campagne "No Taxpayer Funding for Abortion Act", il défendait, entre autres, une notion bien étrange : le "viol forcé". L'objectif, déjà, était de limiter les avortements en cas de viol. Ce nouveau concept avait finalement été abandonné en raison des réactions ulcérées d'une partie de l'opinion.

Selon un sondage Gallup réalisé en mai 2012, 20 % des Américains pensent que l'avortement devrait être illégal en toute circonstance. La majorité (52 %) pense qu'il faut encadrer le droit à l'avortement, un chiffre stable depuis les années 1970, tendis que 25 % sont en faveur d'une légalisation absolue de l'avortement, quelles que soient les circonstances.


L'idée qu'un viol ne peut pas engendrer de grossesse ne date pas d'hier, rappelle le Guardian. L'argument légal selon lequel une grossesse serait la preuve qu'une relation sexuelle est consentie serait apparue en Grande-Bretagne au 13e siècle. Un des premiers textes légaux britanniques, Fleta, stipule ainsi que "sans son consentement, une femme ne peut pas concevoir".

Cet argument légal a été l'objet de longues controverses au fil des siècles, souligne le Guardian. En 1814, Samuel Farr, dans ses "Elements of Medical Jurisprudence" développe la même idée, allant même jusqu'à avancer que l'orgasme féminin, ou du moins le plaisir, est nécessaire à la procréation : "Sans une excitation sexuelle, ou un certain plaisir durant l'acte, aucune conception ne peut vraisemblablement avoir lieu. Si un 'viol absolu' devait avoir lieu, il est donc peu probable que la femme tombe enceinte", écrit-il.

M. Akin, un ancien législateur de l'État du Missouri, qui a été élu à la Chambre des représentants pour la première fois en 2000, bénéficie toujours d'un important soutien de la part des chrétiens évangéliques et a remporté la primaire républicaine de son État pour le Sénat avec une forte majorité et l'appui de plus cent pasteurs.

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mobilisations pour le droit à l'avortement

Message  nico37 le Dim 18 Nov - 18:37

Décès d'une femme enceinte en Irlande: des milliers de manifestants 18/11

Manifestation le 17 novembre 2012 devant le Parlement à Dublin après la mort d'une femme enceinte dans un hôpital

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi en Irlande pour protester contre la mort d'une Indienne dans un hôpital irlandais où des médecins ont refusé d'interrompre sa grossesse alors qu'elle faisait une fausse couche, au motif que l'avortement est interdit par la loi.
Plus de 10 000 personnes ont défilé à Dublin, selon la police. Les manifestants ont observé une minute de silence avant des interventions de militants qui ont réclamé un changement de la loi.

Plusieurs centaines de personnes portant des bougies se sont recueillies à Galway, sur la côte ouest de l'Irlande, où vivait la jeune femme, Savita Halappanavar, décédée dans un hôpital de cette ville.

Les manifestants ont placé leurs bougies devant un poster représentant la jeune Indienne et portant l'inscription "plus jamais ça". "Je suis venue ici pleine de colère, de tristesse et de déception. Ma propre mère est morte dans les mêmes circonstances il y a cinquante ans", confie Margaret Geraghty, protégeant la flamme de sa bougie du vent glacial.

"Je ne peux pas croire que cela puisse encore arriver de nos jours", a-t-elle ajouté, saluant l'attitude du mari de la jeune femme, Praveen, qui a "eu le courage d'en parler".

La jeune femme, enceinte de 17 semaines, s'était présentée le 21 octobre à l'hôpital en raison d'importantes douleurs dans le dos. Après avoir été informée qu'elle était en train de faire une fausse couche, elle a demandé à plusieurs reprises que l'on mette un terme à sa grossesse, a rapporté son mari au Irish Times. Mais le médecin a refusé et la jeune femme est morte de septicémie.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mobilisations pour le droit à l'avortement

Message  Roseau le Mer 24 Juil - 20:08

Rassemblement pour l'avortement libre, sûr et gratuit au Chili
http://www.demosphere.eu/rv/27444
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mobilisations pour le droit à l'avortement

Message  Roseau le Lun 23 Déc - 2:42

Pénaliser les femmes ou dépénaliser l’avortement en Haïti ?
http://www.alterpresse.org/spip.php?article15669#.UreGZdF3uHo
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Video Toulouse

Message  Roseau le Mer 5 Fév - 1:56

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mobilisations pour le droit à l'avortement

Message  Roseau le Sam 31 Jan - 14:20

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mobilisations pour le droit à l'avortement

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum