Le Parti ouvrier internationaliste en Anjou (1936-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Parti ouvrier internationaliste en Anjou (1936-

Message  oxy le Ven 26 Avr - 17:57

Henri Molinier(1898-1944), frère aîné de Raymond Molinier, était lui aussi dirigeant trotskyste. Responsable militaire du PCI réunifié en 1944, il fut tué par un obus allemand pendant les combats de la Libération de Paris.

Certes mais la mémoire du rédacteur est sélective ce type participa au noyautage du RNP de Marcel Déat en créant une fraction clandestine et il prendra la parole à un de ses congres . Comment cet "entrisme", était-il motivé : il disait : " il faut savoir apprendre à vivre dans un monde fasciste " car les nazis domineront le monde". Il changea de position à l'invasion de l'URSS et se fit tuer à la libération .

Ce programme sera dénoncé par "le comité français pour la 4ème" avec son organe la Vérité ( Marcel Hic, David Rousset,Yvan Craipeau ) qui écrit :

""Devant les succès militaires allemands, un certain nombre d'ex-militants révolutionnaires révélant ce qu'ils valaient, ont tourné casaque et se sont plus ou moins ouvertement transformés en fascistes, apôtres de la collaboration des bourreaux des peuples allemands et français. Ceux-là sont jugés définitivement et quelle que puisse être leur attitude ultérieure, nous saurons un jour les traiter comme ils le méritent""

Comme quoi le trotskysme mène à tout ....



oxy

Messages : 141
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Parti ouvrier internationaliste en Anjou (1936-

Message  Vals le Ven 26 Avr - 18:14

Comme quoi le trotskysme mène à tout ....



Une démonstration aussi brillante, pour une conclusion aussi pointue, comment a-t-on fait pour s'en passer jusqu'à maintenant.......
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Parti ouvrier internationaliste en Anjou (1936-

Message  gérard menvussa le Ven 26 Avr - 20:04

Tu veux dire que Oxy est le Raymond Molinier de notre époque ? Amusant...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Parti ouvrier internationaliste en Anjou (1936-

Message  oxy le Sam 27 Avr - 7:30

Je sais ce sujet est douloureux pour les trotskystes alors ce fut le silence radio .On parlait uniquement des trotskystes assassinés par les staliniens et des nazis, on les connait sur le bout des doigts .

Je conseille la lecture de Jacqueline Pluet Despatin: les trotskistes et la guerre 1940 1944" .
Ce livre montre la complexité des positions des groupes trotskystes pendant cette période et sur les débats entre le POI et le CCI (ex PCI) puis sur la fusion de 1944 ... Cette historienne donne des détails en particulier sur Molinier Henri qui fut l'animateur du journal la Commune . Son frère Raymond a joué un rôle avec Pierre Frank (courant SU /LCR) à la libération dans la fusion des groupes trotskystes.

Mais le passé de Henri fut passé son silence .....même cette excellente revue n'a jamais approfondi ce sujet

On pourrait parler du Mouvement national révolutionnaire (MNR), qui opte pour une stricte clandestinité. Le MNR fut crée par des anciens entristes au PSOP (Jean Rous), d'anciens membres de ce PSOP (Maurice Jaquier) ou du POI (Fred Zeller ce dernier futur grand-maître du Grand Orient de France , ils soutiennent aussi le RNP de Deat, ils changèrent de position à l’invasion de l’URSS.

On peut s’interroger sur les raisons qui poussent ""d'authentiques militants trotskistes à se rallier à la charte fasciste du RNP de Marcel Déat,puis à changer de position enfin pas tous….
lire aussi de Yvan Craipeau mémoire d'un dinosaure trotskyste

A vrai dire je veux pas désespérer les croyants trotskystes , leur foi doit leur servir à mieux supporter le capitalisme , alors je la respecte …. Continuer vos débats puissants avec un vrai contenu de classe ...

oxy

Messages : 141
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Parti ouvrier internationaliste en Anjou (1936-

Message  gérard menvussa le Sam 27 Avr - 10:05

Je sais ce sujet est douloureux pour les trotskystes alors ce fut le silence radio
Grossier mensonge. Cet épisode est rappelé dans le bouquin de Michel Lequenne "Le trotskysme, une histoire sans fard"

Cela dit, ne pas parler (ou parler peu) des gens qui ont "tourné mal" est une constante, toutes familles confondue. La "famille trotskyste" ne vaut peut être pas mieux (ça reste à démontrer) mais elle ne vaut pas pire. Les anarchistes ne rappellent pas a toute occasion nombre des leurs passé a la croix gammée, les pacifistes ne rappellent pas que ce sont des "pans entiers" qui ont terminé à Vichy, les conseillistes eux sont passés tout tranquillement dans le cabinet d'Albert Bonnard. Bref, il faudrait peut être remettre ça dans son contexte.

Par ailleurs, il y a quand même certains qui ont abondemment rappelé ces épisodes, c'est les staliniens dans les années 50. Qui justifiaient ainsi les exécutions sommaires, les attaques physiques, les licenciements d'opinion, les ostracismes politiques sous le qualificatif infamant d'hitléro trotskyste.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Parti ouvrier internationaliste en Anjou (1936-

Message  Eugene Duhring le Sam 27 Avr - 14:59

gérard menvussa a écrit:
Je sais ce sujet est douloureux pour les trotskystes alors ce fut le silence radio
Grossier mensonge. Cet épisode est rappelé dans le bouquin de Michel Lequenne "Le trotskysme, une histoire sans fard"

Cela dit, ne pas parler (ou parler peu) des gens qui ont "tourné mal" est une constante, toutes familles confondue. La "famille trotskyste" ne vaut peut être pas mieux (ça reste à démontrer) mais elle ne vaut pas pire. Les anarchistes ne rappellent pas a toute occasion nombre des leurs passé a la croix gammée, les pacifistes ne rappellent pas que ce sont des "pans entiers" qui ont terminé à Vichy, les conseillistes eux sont passés tout tranquillement dans le cabinet d'Albert Bonnard. Bref, il faudrait peut être remettre ça dans son contexte.

Par ailleurs, il y a quand même certains qui ont abondemment rappelé ces épisodes, c'est les staliniens dans les années 50. Qui justifiaient ainsi les exécutions sommaires, les attaques physiques, les licenciements d'opinion, les ostracismes politiques sous le qualificatif infamant d'hitléro trotskyste.
Je confirme qu'il s'agit d'un gros mensonge. Par exemple au CCI (POI), cet épisode est étudié et a fait l'objet de nombreuses parutions sous une forme ou une autre. Après Oxy a bien le droit de crier Eureka en pensant avoir découvert quelques lois de la physique plusieurs millénaires après !

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Parti ouvrier internationaliste en Anjou (1936-

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum