OGM

Page 22 sur 24 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: OGM

Message  Roseau le Lun 9 Déc - 15:09

Désolé Philipulus.
Effectivement je lis qu'il y a un dossier sur la science dans le numéro décembre de la revue NPA:
DOSSIER

H.Sandor - Science : un terrain à ne pas délaisser P20

Hubert Krivine - Du bon usage du doute en sciences et peut-être un peu ailleurs P21

Hubert Krivine - A propos du relativisme La science n’est pas un « discours » comme un autre P24

Dominique Cellier - OGM : la preuve du doute ? P27

Mais ne l'ai pas là où je me trouve en ce moment.

Sans doute un débat libre, comme toujours au NPA,
ce qui ne se confond pas avec la position officielle,
déjà indiquée.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

OGM:: la preuve du doute ?

Message  Roseau le Mar 17 Déc - 18:26

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM

Message  philippulus le Mar 17 Déc - 19:08

Merci Roseau.

Bon article.

philippulus

Messages : 170
Date d'inscription : 19/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM

Message  Roseau le Mar 17 Déc - 19:38

J'ai bien apprécié aussi cet article.
Je fais circuler.
Fort utile dans un journal militant,
car à 99% on est des béotiens en écologie...
On a besoin de comprendre enfin des choses un peu techniques.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM

Message  Rougevert le Mer 18 Déc - 1:57

Compte tenu de ces remarques, le plan d’expérience aurait dû tenir compte des limites imposées par le financement afin de garantir une interprétation fiable des résultats. Donnons un exemple : on dispose d’une pièce non truquée que l’on jette 10 fois et on obtient 2 piles et 8 faces. La probabilité d’obtenir un écart aussi grand est d’environ 11 %. Cette dernière est trop élevée pour que, si cet événement arrive, on puisse affirmer que la pièce est truquée : ce résultat peut très bien être dû au hasard du jeu. Il était donc prévisible que le choix de groupes de 10 rats ne pourrait pas permettre de conclure que « les différences observées sont significatives ». Les résultats ne pouvaient alors pas apporter une preuve même s’ils mettaient en évidence des indices qui nécessitaient d’être analysés. Il aurait fallu pour cela limiter l’architecture de l’expérimentation pour garantir des effectifs plus importants dans chacun des groupes expérimentaux. Cette question conditionnait à son tour les analyses et méthodes statistiques. Ces dernières se définissent a priori en amont, en fonction de la question posée, conditionnent la planification de l’expérience et ne s’adaptent pas en fonction des observations expérimentales.

Il va alors de soi que l’analyse statistique proposée dans l’article souffre de ces limites. La description de la survie des rats et de l’apparition des pathologies reste partielle et ne peut être interprétée comme significative d’un point de vue statistique, même si elle doit être prise au sérieux. Seule une reproduction de l’expérience avec un plan d’expérience mieux adapté pourra apporter des éléments de réponse. Rappelons que les statistiques ne sont là que comme aide à la décision, en indiquant et contrôlant les risques d’erreur dans l’interprétation des résultats (et dans le cas présent ils sont importants). Ces remarques valent aussi pour l’analyse statistique des données concernant les paramètres biochimiques, sanguins, urinaires et hormonaux.
Un monument de tartufferie, oui.
Si les différences observées ne sont pas significatives, elles ne doivent pas être prises au sérieux
Du tout.
Et il n'y alors aucune raison de se poser des questions.
Cet article reprend (en ce qui concerne l'étude de Séralini) les mêmes arguments que l'EFSA et l'ANSES.
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

OGM: un autodafé !

Message  Roseau le Jeu 19 Déc - 12:30

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM

Message  Rougevert le Jeu 19 Déc - 21:03

http://forummarxiste.forum-actif.net/t260p195-ogm
Reporterre : Sur dix individus par groupe, la valeur statistique des résultats observés sur les groupes est très faible.

On peut dire cela de toutes les études. 98% des études toxicologiques de recherche portent sur trois à quatre rats par groupe. Les études réglementaires sur les OGM, qui ne durent que trois mois [alors que son étude a suivi les animaux pendant deux ans, ndlr], comprennent dix rats par groupe.

C’est d’ailleurs un reproche qu’ont émis les agences réglementaires à l’égard d’un test présenté par la société Monsanto ; mais elles n’ont pas exigé le retrait du maïs transgénique concerné.

Reporterre : La souche de rats utilisée, Sprague-Dawley, présente spontanément des tumeurs cancéreuses.

Cette souche de rats est utilisée dans presque tous les tests, et c’est en particulier la souche qui a servi pour homologuer tous les OGM. Cette étude a duré plus longtemps, et il est exact que des tumeurs se développent en fin d’expérience.

Mais ce qui compte, c’est le différentiel par rapport au « groupe » contrôle ». Et il faut aussi une souche « suffisamment sensible aux tumeurs pour représenter quelque chose de proche de l’humain ». Ici, l’étude a montré les perturbations hormonales [induites par l’alimentation comprenant un OGM et le pesticide Roundup, ndlr].

Par ailleurs, il y a de nombreuses observations sur chaque rat, donc de nombreuses valeurs qui, par des méthodes statistiques complexes, ont permis de mettre en évidence diverses corrélations. Les observations ont été de plusieurs types : anatomopathologiques, biochimiques, microbiologiques, et comportementales.

Reporterre : D’autres études ont été menées avec des animaux nourris aux OGM sur de longues durées, au moins trois. Cette étude ne serait donc pas exceptionnelle.

Les trois études présentées ne sont pas toxicologiques. Mon étude est la plus longue, vie entière, sur cet OGM, le maïs NK 603. Il n’existe pas, par ailleurs, d’étude à longue durée sur l’exposition au pesticide Roundup, qui est le plus répandu dans le monde.

Des études existent sur son composant principal, le glyphosate, mais pas sur le Roundup en tant que tel.


Je crois que j'avais trouvé une réponse sur le caractère significatif des résultats, mais il me faut relire tout le sujet.
Sur les moteurs de recherche on ne trouve plus que des résultats évoquant l'affaire du retrait de l'article.
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM

Message  Roseau le Jeu 19 Déc - 23:24

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM

Message  Rougevert le Mar 24 Déc - 12:45

Rougevert a écrit:


Je crois que j'avais trouvé une réponse sur le caractère significatif des résultats, mais il me faut relire tout le sujet.
Sur les moteurs de recherche on ne trouve plus que des résultats évoquant l'affaire du retrait de l'article.
Voilà, j'ai retrouvé le message:
http://forummarxiste.forum-actif.net/t260p270-ogm

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/646458-etude-sur-les-ogm-une-methodologie-statistiquement-bonne.html

Extrait:

Des reproches statistiques infondés : explications concrètes



On reproche, par exemple, à G.E. Seralini d'avoir réalisé son étude avec des blocs de 10 animaux cobayes, alors que l'usage le plus courant est d'en utiliser 50.


Cette critique est infondée. En effet, dans une étude statistique, on peut chercher soit à démontrer l'innocuité d'un produit, soit à mettre en évidence sa nocivité.  


Prenons l'exemple d'un produit qu'on soupçonne être un poison. Si on l'administre à 5 patients et s'il y a 5 morts, il n'y a pas besoin d'aller plus loin pour décider qu'il est toxique. Si, par contre, les 5 patients survivent, cela ne veut pas dire pour autant que le produit soit inoffensif, car les 5 patients ne sont pas nécessairement représentatifs de toute la population.

C'est pour cette raison que les études commanditées par les entreprises qui souhaitent qu'on admette l'innocuité de leurs produits imposent que les échantillons utilisés soient d'une importance minimale.

Dans le cas présent, il est naturel d'imposer un minimum de 50 cobayes (ici, des rats) pour les analyses comparatives. C'est tout à fait différent si on recherche des effets toxiques. Dans ce cas, le fait de déceler des différences significatives sur des petits groupes  (10 dans le cas de l'étude de G.E.Seralini) renforce la conclusion, au lieu de l'affaiblir.

Deux types d'erreurs dans les études statistiques

Je conclus en insistant sur le principe suivant. Dans une étude statistique, si on décèle des effets toxiques, il y a toujours un risque de se tromper, mais l'erreur, s'il y a, peut facilement être dissipée par des analyses ultérieures. En revanche, si des études ne décèlent pas d'effets, on commet généralement une faute en en déduisant que ces effets n'existent pas. Car il y a deux types d'erreurs:

1. Déceler une toxicité alors que celle-ci n'existe pas;

2. Admettre l'innocuité alors que la toxicité existe.

La plupart du temps, on contrôle le risque (1) (le standard est de fixer les règles de décision de sorte que sa probabilité soit fixée à 5%). En revanche, le risque (2) dépend de la taille de l'étude, et est souvent très important (40% voire 60% ou plus).

C'est pour limiter le risque (2) qu'on cherche à imposer des études faisant intervenir beaucoup d'expériences individuelles (ou de cobayes). Par contre, lorsqu'on décèle la toxicité, il n'y a que 5% de probabilité d'erreur, quel que soit le nombre de cobayes utilisés.



Par Paul Deheuvels
Membre de l'Académie des Sciences
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM

Message  Rougevert le Jeu 26 Déc - 18:31

irving a écrit:
Rougevert a écrit:Hum, hum...
Vous n'avez pas l'air de savoir à quoi vous avez adhéré... et donc ce qui vous lie au NPA.
Je ne m'adresse pas à Roseau, là.
Il m'a l'air bien mieux informé et moins dans le doute.Very Happy 
Votre cas, contrairement à celui d'autres camarades sur cette question ou d'autres, n'est pourtant pas désespéré (je plaisante).
Extrait des PF du NPA (page 5)
Le NPA s’oppose à toute production d’OGM.
Aucune liberté là dedans: quand on prend sa carte, on adhère à ça (comme tous les autres principes) ou on ne la prend pas.
Dura lex, sed lex.
Sur quel type d'arguments repose cette position du NPA vis-à-vis de la production d'OGM à des fins médicales ?
Je m'aperçois Irving, que je n'ai pas répondu à ta question.
D'abord parce que ce n'est pas à moi d'y répondre.
J'ai adhéré au NPA après qu'il ait adopté, en Congrès, ces principes fondateurs et je n'ai pas pu participer ni à leur écriture, ni à leur amendement.
Donc, je ne sais pas, pour répondre à ta question concernant le NPA.

La phrase est concise et ne donne guère d'explication.

Mais elle a le mérite de ne pas pouvoir être interprétée...en son contraire.

Toutefois, j'y adhère et je peux dire pourquoi moi, j'y adhère.
Les PGM réellement existantes (et non pas celles des contes de fées) sont toutes conçues pour poursuivre la fuite en avant de la monoculture intensive.
C'est à dire qu'elles sont toutes liées au problème des "ravageurs", posé par ce type d'agriculture.
Elles sont faites pour être traitées massivement avec des pesticides ou pour les fabriquer elles-mêmes.
La monoculture intensive crée les conditions idéales pour que les ravageurs prolifèrent: il s'agit donc de les éliminer.
Chimiquement...
Alors quelle base scientifique?
Les pesticides sont des produits toxiques et il n'existe pas de produit toxique sélectif. Quand un produit est toxique pour une espèce vivante, il l'est pour quasiment toutes à des intensités diverses, dépendant des doses ingérées et de leur masse corporelle.
En effet, ces produits s'accumulent dans les tissus et ne sont pas éliminés par les reins. Il y a concentration le long de la chaîne alimentaire.
Il y a plutôt des réseaux que des chaînes, mais de toute façon, le taux d'espèces affectées est proche de 100 %.

Les pesticides sélectionnent dans un deuxième temps les individus qui peuvent ne pas être affectés par ce produit. Ce sont eux qui se reproduisent avec succès..
Beaucoup d'anti-écologistes l'admettent (ça les touche de près) concernant les antibiotiques, mais refusent curieusement de voir les faits quand ils concernent cet "immense progrès" que constituerait la monoculture intensive.
Elle a allongé l'espérance de vie en faisant reculer la malnutrition dans un premier temps.
Dans un deuxième temps (fin de vie de la génération qui a connu le début de leur utilisation massive) on s'aperçoit que les pesticides abrègent l'espérance de vie en bonne santé, diminuent la fertilité masculine et provoquent des cancers. Personne n'est capable d'expliquer autrement l'augmentation du nombre des cancers chez des sujets de plus en plus jeunes et en bonne santé ("mieux" nourris) par rapport à la génération qui a précédé l'utilisation des pesticides et qui n'en a pas consommé.
Le pouvoir cancérogène de nombreux pesticides est démontré (ne serait-ce que par des études cliniques) et n'est plus sérieusement contesté.

Même la justification initiale est mise à mal: les rendements agricoles diminuent.
Pour trois raisons:
-la sélection des ravageurs (qui alimente la recherche de nouveaux produits, et donc l'apparition de nouvelles pathologies ou effets sur les espèces vivantes)
-la mort des sols, qui ne peuvent se regénérer à cause de l'utilisation de nouveaux produits après l'interdiction des anciens (exemple: l'atrazine)
-le changement climatique, dans lequel la monoculture intensive est grandement impliquée.

Il y a une autre raison: la monoculture intensive implique tout aussi logiquement une diminution de la variété des "races" cultivées (en raison des limites des surfaces cultivables face aux rendements et des quantités attendus).
Or, c'est la diversité et la variabilité génétique qui permettent à la vie de s'adapter aux changements des conditions du milieu.
Depuis Darwin, on devrait le savoir.
Les PGM (et la monoculture intensive) les réduisent.

Donc la culture des PGM IMPLIQUE la poursuite de la monoculture intensive.
Voilà les bases scientifiques sur lesquelles j'appuie mon opposition à toute culture (en plein champ) de PGM.
Pour nourrir l'Humanité, il ne suffira pas de renverser le capitalisme si on utilise ses méthodes en agriculture, comme cela a été fait en URSS.
Les alternatives existent, comme pour l'énergie.
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM

Message  gérard menvussa le Jeu 6 Fév - 17:09

Rougevert a écrit:http://forummarxiste.forum-actif.net/t260p195-ogm
Reporterre : Sur dix individus par groupe, la valeur statistique des résultats observés sur les groupes est très faible.

On peut dire cela de toutes les études. 98% des études toxicologiques de recherche portent sur trois à quatre rats par groupe. Les études réglementaires sur les OGM, qui ne durent que trois mois [alors que son étude a suivi les animaux pendant deux ans, ndlr], comprennent dix rats par groupe.

C’est d’ailleurs un reproche qu’ont émis les agences réglementaires à l’égard d’un test présenté par la société Monsanto ; mais elles n’ont pas exigé le retrait du maïs transgénique concerné.

Reporterre : La souche de rats utilisée, Sprague-Dawley, présente spontanément des tumeurs cancéreuses.

Cette souche de rats est utilisée dans presque tous les tests, et c’est en particulier la souche qui a servi pour homologuer tous les OGM. Cette étude a duré plus longtemps, et il est exact que des tumeurs se développent en fin d’expérience.

Mais ce qui compte, c’est le différentiel par rapport au « groupe » contrôle ». Et il faut aussi une souche « suffisamment sensible aux tumeurs pour représenter quelque chose de proche de l’humain ». Ici, l’étude a montré les perturbations hormonales [induites par l’alimentation comprenant un OGM et le pesticide Roundup, ndlr].

Par ailleurs, il y a de nombreuses observations sur chaque rat, donc de nombreuses valeurs qui, par des méthodes statistiques complexes, ont permis de mettre en évidence diverses corrélations. Les observations ont été de plusieurs types : anatomopathologiques, biochimiques, microbiologiques, et comportementales.

Reporterre : D’autres études ont été menées avec des animaux nourris aux OGM sur de longues durées, au moins trois. Cette étude ne serait donc pas exceptionnelle.

Les trois études présentées ne sont pas toxicologiques. Mon étude est la plus longue, vie entière, sur cet OGM, le maïs NK 603. Il n’existe pas, par ailleurs, d’étude à longue durée sur l’exposition au pesticide Roundup, qui est le plus répandu dans le monde.

Des études existent sur son composant principal, le glyphosate, mais pas sur le Roundup en tant que tel.


Je crois que j'avais trouvé une réponse sur le caractère significatif des résultats, mais il me faut relire tout le sujet.
Sur les moteurs de recherche on ne trouve plus que des résultats évoquant l'affaire du retrait de l'article.
Celui qui a fait l'article sur la question n'est pas n'importe qui : il s'agit d'un des participants du CRIIGEN et un chercheur éminent dans son domaine :
http://www.criigen.org/SiteFr/index.php?option=com_content&task=view&id=62&Itemid=105
Nous voyons la différence entre une organisation comme le npa et LO sur cet exemple : jamais LO n'aurait laissé la parole à ce chercheur ! Et ne parlons pas de l'ifis, qui est toute entiére occupée à une défense des industries polluantes....
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM

Message  Roseau le Dim 9 Fév - 4:05

La DGCCRF refuse de communiquer les détails d’une enquête,
Inf’OGM saisit la CADA

http://www.infogm.org/spip.php?article5601
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM

Message  mykha le Sam 15 Mar - 17:57

http://www.imposteurs.org/article-pesticides-et-vieilles-ficelles-le-seralinisme-sans-limite-par-wackes-seppi-122426720.html

Pourquoi se gêner ?



Après la débâcle de l'« étude » de la toxicité d'une plante génétiquement modifiée, le maïs NK 603, et du Roundup sur le rat – étude qui a été dépubliée avec fracas [1] – M. Gilles-Éric Séralini remet le couvert avec une autre recette de l'alterscience militante : les séances de baignade pour cellules humaines.



La nouvelle « étude » a pour titre : « Major pesticides are more toxic to human cells than their declared active principles ». Voilà une déclaration péremptoire qui relève davantage du journalisme style tabloïd que de la littérature scientifique. Un titre que la revue, Biomed Research International, au facteur d'impact affiché avec trois décimales à 2,880, a accepté sans barguigner. Il est vrai que cette revue du groupe Hindawi n'est pas très regardante sur ce qu'elle publie [2] ; bien qu'elle soit à comité de lecture. MM. Séralini et Cie n'ont pas manqué de souligner l'existence de ce comité dans leur communication pour donner plus de lustre à leur article, comme si nous n'avions pas été douchés par le fiasco et le scandale de son article précédent... Réflexe pavlovien peut-être...



L'article est donc de MM. Robin Mesnage, Nicolas Defarge, et Gilles-Éric Séralini, tous se réclamant de l'Université de Caen (et d'elle seulement...), et Joël Spiroux de Vendômois, qui, lui, se prévaut du CRIIGEN. La présence du CRIIGEN est donc modeste, et c'est somme toute nouveau... Mais l'auteur de référence pour la correspondance est M. Séralini que l'on peut joindre par une adresse courriel qui renvoie au... CRIIGEN à Caen tout de même) ! Les auteurs ont peut-être répondu aux critiques, notamment de ce site, mais il reste des réflexes conditionnés (ou une bonne dose de bêtise).
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM

Message  Rougevert le Sam 15 Mar - 18:41

Voici un lien vers un site moins "militant" et qui expose les choses de façon bien plus claire que ces éructations scientistes...qui "connaissent" DEJA le contenu de cette étude dont une chose est certaine; ce sont ses conclusions qui dérangent  "Mykha" et les chasseurs d'imposteurs (un nouveau terrain de la LdC)?
http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/biotech-chimie-thematique_6343/pesticides-le-pr-seralini-persiste-et-signe-dans-une-nouvelle-etude-article_88797/

Au passage, je fais remarquer que personne n'a annoncé une étude réfutant les conclusions (en la reproduisant, il ne devrait pourtant pas être difficile de montrer si ses résultats sont le produit du hasard ou non) de l'étude précédente. Question de courage?

Et nous approchons de la fin de la durée de deux ans nécessaire...
Serait-ce pour cela que "Mykha" s'impatiente? Very Happy
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM

Message  philippulus le Dim 16 Mar - 0:14

Pourquoi se fatiguer à répondre à Mykha/Vals ?
Il n'exprime jamais rien, il ne pense rien, il reproduit à l'envi la pire prose de caniveau de sites acoquinés avec nos pires ennemis (voir contrepoints) et c'est bien triste.

philippulus

Messages : 170
Date d'inscription : 19/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

En Argentine, la résistance populaire met fin aux

Message  Resistance-politique le Mer 9 Avr - 23:15

En Argentine, la résistance populaire met fin aux projets de Monsanto




Monsanto pensait bien voir son projet aboutir en Argentine. Le numéro un sur le marché des semences génétiquement modifiées avait à vrai dire mis le paquet : un investissement de 160 millions de dollars et la perspective de créer quelque quatre cents emplois dans une des régions les plus pauvres du pays. L’urgence sociale, selon les dirigeants de la multinationale, aurait dû faire taire les protestations. Mais les choses ont pris une tournure pour le moins inattendue.

Les habitants de Malvinas Argentina et des groupes de protection de l’environnement ont réussi à obtenir de la justice que leurs revendications soient entendues. En effet, les travaux entrepris par Monsanto sont pour le moment arrêtés tant qu’un rapport n’aura pas prouvé la non-dangerosité de ses produits sur l’environnement. Mieux, la pression sociale commencée il y a quelques mois a conduit le gouvernement provincial à revenir sur le projet-même de l’entreprise. Federico Mavciocchi, avocat de l’association « Malvinas lucha por la vida » est très clair : « nombre d’études ont déjà été menées et toutes mettent en évidence les dangers que Monsanto représente pour l’environnement. On peut parler de contamination ».

Le mouvement contre Monsanto gagne des forces en Amérique latine ainsi que dans les Caraïbes : les mouvements et les populations locales, en Argentine mais aussi en Haïti, au Brésil  et au Pérou, luttent pour l’interdiction des OGM et des pesticides et pour un contrôle local indépendant des semences et de l’agriculture. Les petits paysans se trouvent aujourd’hui aux premières lignes de la bataille contre l’augmentation des cultures transgéniques, puisque ce sont eux qui poussent vers la souveraineté alimentaire et la mettent en pratique. Le modèle agricole néo-libéral pourrait être supplanté si le modèle d’agriculture familiale, qui actuellement produit la plus grande partie de l’alimentation en Amérique latine, recevait les investissements publics destinés aux entreprises agricoles industrielles pour les cultures de canne à sucre, pour l’éthanol, pour le soja et autres monocultures agro-industrielles.

L’Argentine semble avoir pris la tête de ce mouvement de contestation. En 2011, un tribunal a confirmé une injonction interdisant l’épandage de pesticides près des habitations dans la province de Chaco. Le tribunal a réaffirmé le principe de précaution qui appelle à prendre des mesures de protection en cas de risque probable de dommages environnementaux. Il a surtout mis l’accent sur la priorité à la santé de la population qui est plus importante que la production agricole.

Ces décisions marquent une étape importante et montrent l’intensification nécessaire des luttes internationales contre la production industrielle de soja transgénique. Cette production doit être arrêtée avant que l’utilisation de pesticides toxiques, le déplacement en masse de populations locales et la commercialisation d’aliments transgéniques dangereux ne créent d’autres victimes.

Au moment où la bonne santé du groupe américain est saluée par la presse économique (un chiffre d’affaires de 5,83 milliards de dollars, en hausse de 6,6 %), le géant Monsanto a été contraint de battre en retraite. La globalisation a été cette fois-ci du côté des luttes et de l’espérance. David a vaincu Goliath en terre argentine.

Capitaine Martin

http://www.resistance-politique.fr/article-en-argentine-la-resistance-populaire-met-fin-aux-projets-de-monsanto-123278926.html
avatar
Resistance-politique

Messages : 113
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://www.resistance-politique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM

Message  mykha le Ven 18 Avr - 12:10

http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-riz-dore-maintenant-123350772.html



L’avitaminose A
Le manque de vitamine A est responsable d’affections de la vision et indirectement de la mort de 2 millions d’enfants chaque année (notamment là où le riz est l’aliment de base). L’éradication de l’avitaminose A en 2000, envisagée dans des résolutions de l’OMS, a échoué : seuls des succès limités par des distributions de gélules ont été enregistrés.

Une solution existe pour répondre à l’urgence

Le Golden Rice (Riz Doré) produit du béta-carotène (précurseur de la vitamine A) dans l’albumen de la graine. On sait aujourd’hui que la consommation de quantités minimes de ce riz (40 g de riz sec par jour) éliminerait les symptômes les plus graves de la déficience en vitamine A.

Greenpeace en accusation
Certains, comme Greenpeace, continuent de désinformer sur le Riz doré qui, à leurs yeux, a le tort d’être un « OGM ».
La destruction d’un essai de cet OGM humanitaire aux Philippines en août 2013 a suscité la réprobation

Réconcilier Ecologie et Ethique
Dans sa vision idéologique, l’«écologie» politique a accumulé les mensonges sur les OGM et ne peut plus s’en dégager.
Condamner à mort des centaines de milliers d’enfants plutôt que de regarder les faits n’est pas moralement défendable.

Plus que jamais, il faut poser la « question politique » au sujet de l’opposition aux OGM.
Le livre "OGM, la question politique".
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM

Message  philippulus le Ven 18 Avr - 17:27

Cela faisait longtemps que Mykha ne nous avait pas fait un copier/coller.
Donc, aujourd'hui, Marcel Kuntz, contributeur régulier et officiel du site Atlantico qui est un tout petit moins à droite (toute) que "Contrepoints" qui publie volontiers des auteurs que Mykha semble tenir en haute estime.
Comme d'habitude, Vals Mykha ne nous fera pas l'honneur d'une analyse personnelle de cette affaire du riz doré.

Voilà pour la forme.

Le fond maintenant.
La révolution verte, en systématisant la monoculture intensive (du riz en l'occurrence), a eu pour conséquence un effondrement de la diversité nutritionnelle des populations les plus pauvres du sud et du sud-est asiatique (et d'Afrique).
D'où des avitaminoses plus ou moins sévères et notamment l'avitaminose A.
Celle-ci est aisément évitée par la consommation journalière d'une centaine de grammes de légumes (carottes, patates douces) et/ou de fruits (mangues) et/ou de nutriments d'origine animale (lait, beurre, oeufs, abats). Il s'agit là de combattre la pauvreté nutritionnelle et, en fait, la pauvreté tout court.
Mais, plutôt que de chercher à atteindre cet objectif, certains prônent l'introduction massive d'une variété GM de riz, le riz doré, riche en bêta-carotène précurseur de la vitamine A. A noter que la première génération de riz doré ne pouvait pas résoudre ce pb d'avitaminose car il aurait fallu absorber plus d'un kilo de riz sec par jour pour obtenir la dose journalière requise. Il semble que la seconde génération (contenant 20 fois plus de Bêta-carotène) ait résolu ce sérieux inconvénient. Dans ce cas, il y a maintien d'une dépendance à la quasi-monoculture du riz et des semenciers.

Choix politique, choix écologique et choix social.

Mais en réalité, Mykha se contrefout de tout ça. Son copier/coller n'avait qu'un objectif : rendre les "écologistes" responsables de la cécité et de la mort de millions d'enfants. A vomir.

philippulus

Messages : 170
Date d'inscription : 19/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM

Message  Rougevert le Ven 18 Avr - 18:34

Changement de refrain.
Ce n'est plus le capitalisme qui est à l'origine de la malnutrition et de l'avitaminose.
Bon: la solution n'est bizarrement plus la révolution (rouge).
C'est sésormais le riz doré produit par les capitalistes.

Un site pro-OGM:
http://www.ogm.org/OGM%20et.../OGM%20et%20alimentation/la-production-de-vitamine-a.html
Le bêta-carotène existe naturellement dans le riz (synthétisé dans l'enveloppe) mais ne s'exprime pas dans son albumen (dans le grain). En effet, l'enveloppe du riz étant éliminée de manière à améliorer sa conservation, les grains consommés ne contiennent plus de bêta-carotène.
Grâce à l'introduction de ces nouveaux gènes, ce nouveau riz produit naturellement du bêta-carotène dans son albumen. Cette molécule colore alors les grains en jaune, d'où le surnom de "riz doré". Une fois assimilé, le corps humain transforme le bêta-carotène en vitamine A.

Les teneurs obtenues jusqu'à présent ne fourniraient pas aux populations démunies en vitamine A, les quantités qui leur seraient nécessaires - en tous cas pas par cette seule voie. Mais, les effets de carences plus ou moins prononcés pourraient être sensiblement allégés.
Il y a une deuxième raison: les pesticides se fixent dans l'envellope du grain.
Comment expliquer que l'on trouve du riz complet...bio?

Si on supprime les CAUSES (le capitalisme) de cette avitaminose, a-t-on vraiment besoin de ce gadget?


Dernière édition par Rougevert le Sam 19 Avr - 1:34, édité 1 fois
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM

Message  Eugene Duhring le Ven 18 Avr - 23:18

mykha a écrit:http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-riz-dore-maintenant-123350772.html



L’avitaminose A
Le manque de vitamine A est responsable d’affections de la vision et indirectement de la mort de 2 millions d’enfants chaque année (notamment là où le riz est l’aliment de base). L’éradication de l’avitaminose A en 2000, envisagée dans des résolutions de l’OMS, a échoué : seuls des succès limités par des distributions de gélules ont été enregistrés.

Une solution existe pour répondre à l’urgence

Le Golden Rice (Riz Doré) produit du béta-carotène (précurseur de la vitamine A) dans l’albumen de la graine. On sait aujourd’hui que la consommation de quantités minimes de ce riz (40 g de riz sec par jour) éliminerait les symptômes les plus graves de la déficience en vitamine A.

Greenpeace en accusation
Certains, comme Greenpeace, continuent de désinformer sur le Riz doré qui, à leurs yeux, a le tort d’être un « OGM ».
La destruction d’un essai de cet OGM humanitaire aux Philippines en août 2013 a suscité la réprobation

Réconcilier Ecologie et Ethique
Dans sa vision idéologique, l’«écologie» politique a accumulé les mensonges sur les OGM et ne peut plus s’en dégager.
Condamner à mort des centaines de milliers d’enfants plutôt que de regarder les faits n’est pas moralement défendable.

Plus que jamais, il faut poser la « question politique » au sujet de l’opposition aux OGM.
Le livre "OGM, la question politique".
Franchement pas terrible ce soutien de ta part à cette saloperie sans nom. Les pauvres n'ont qu'à bien se tenir, la condamnation à la malbouffe plutôt qu'à la famine au lieu de tenter de leur apporter ou mieux qu'ils produisent eux-mêmes, les moyens de subsistance qui manquent à leur nutrition sans non plus se poser de questions sur les raisons économiques politiques et sociales de cette dénutrition.
Et demain pour lutter contre le résultat d'une absence de prise en charge médicale, les pauvres n'auront plus qu'à bouffer des aliments génétiquement transformés avec des médicaments : les alicaments ; ça vaut toujours mieux que de se poser la question pourquoi seulement les pauvres et pourquoi on peut pas faire autrement !! Vraiment nulle ton intervention même si tu te contentes de rependre un article de mdr.

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM

Message  mykha le Sam 19 Avr - 14:49

Eugene Duhring a écrit:
mykha a écrit:http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/article-riz-dore-maintenant-123350772.html



L’avitaminose A
Le manque de vitamine A est responsable d’affections de la vision et indirectement de la mort de 2 millions d’enfants chaque année (notamment là où le riz est l’aliment de base). L’éradication de l’avitaminose A en 2000, envisagée dans des résolutions de l’OMS, a échoué : seuls des succès limités par des distributions de gélules ont été enregistrés.

Une solution existe pour répondre à l’urgence

Le Golden Rice (Riz Doré) produit du béta-carotène (précurseur de la vitamine A) dans l’albumen de la graine. On sait aujourd’hui que la consommation de quantités minimes de ce riz (40 g de riz sec par jour) éliminerait les symptômes les plus graves de la déficience en vitamine A.

Greenpeace en accusation
Certains, comme Greenpeace, continuent de désinformer sur le Riz doré qui, à leurs yeux, a le tort d’être un « OGM ».
La destruction d’un essai de cet OGM humanitaire aux Philippines en août 2013 a suscité la réprobation

Réconcilier Ecologie et Ethique
Dans sa vision idéologique, l’«écologie» politique a accumulé les mensonges sur les OGM et ne peut plus s’en dégager.
Condamner à mort des centaines de milliers d’enfants plutôt que de regarder les faits n’est pas moralement défendable.

Plus que jamais, il faut poser la « question politique » au sujet de l’opposition aux OGM.
Le livre "OGM, la question politique".
Franchement pas terrible ce soutien de ta part à cette saloperie sans nom. Les pauvres n'ont qu'à bien se tenir, la condamnation à la malbouffe plutôt qu'à la famine au lieu de tenter de leur apporter ou mieux qu'ils produisent eux-mêmes, les moyens de subsistance qui manquent à leur nutrition sans non plus se poser de questions sur les raisons économiques politiques et sociales de cette dénutrition.
Et demain pour lutter contre le résultat d'une absence de prise en charge médicale, les pauvres n'auront plus qu'à bouffer des aliments génétiquement transformés avec des médicaments : les alicaments ; ça vaut toujours mieux que de se poser la question pourquoi seulement les pauvres et pourquoi on peut pas faire autrement !! Vraiment nulle ton intervention même si tu te contentes de rependre un article de mdr.

Tu ne sais pas ce que je soutiens ou non.
Là, comme quelquefois, je mets en ligne un article qui apporte un contrepoint aux lobbies anti-ogm et au bétonnage débile de la galaxie technophobe.
Je ne considère pas comme "une saloperie sans nom" le fait d'examiner si le riz doré peut-être considéré comme un nutriment utile à la population.
Je précise également que mon avis sur la recherche en matière d'OGM ne concerne pas spécifiquement les pays ou les populations pauvres de la planète, mais la recherche agronomique en général et l'intérêt qu'elle présente pour l'avenir de l'ensemble de l'humanité.
Cela vaut évidemment pour la recherche médicale, scientifique et technologique.
Non, ni les OGM ni des techniques nouvelles ne permettront d'éradiquer la pire des maladies dont souffre l'humanité, le système capitaliste et la cohorte de misère, de gaspillage, de freins au développement des forces productives qu'il engendre.
Mais il n'est pas certain que le socialisme fasse disparaître du jour au lendemain les vieilles lunes obscurantistes, mystiques ou technophobes qui viennent de loin; et il me parait élémentaire que le mouvent ouvrier, les communistes ne se laissent pas enfumer aujourd'hui par les âneries des courants écolos réacs.
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM

Message  Rougevert le Sam 19 Avr - 19:17

Ceci ne répond pas la question.
Rougevert a écrit:Changement de refrain.
Ce n'est plus le capitalisme qui est à l'origine de la malnutrition et de l'avitaminose.
Bon: la solution n'est bizarrement plus la révolution (rouge).
C'est sésormais le riz doré produit par les capitalistes.

Un site pro-OGM:
http://www.ogm.org/OGM%20et.../OGM%20et%20alimentation/la-production-de-vitamine-a.html
Le bêta-carotène existe naturellement dans le riz (synthétisé dans l'enveloppe) mais ne s'exprime pas dans son albumen (dans le grain). En effet, l'enveloppe du riz étant éliminée de manière à améliorer sa conservation, les grains consommés ne contiennent plus de bêta-carotène.
Grâce à l'introduction de ces nouveaux gènes, ce nouveau riz produit naturellement du bêta-carotène dans son albumen. Cette molécule colore alors les grains en jaune, d'où le surnom de "riz doré". Une fois assimilé, le corps humain transforme le bêta-carotène en vitamine A.

Les teneurs obtenues jusqu'à présent ne fourniraient pas aux populations démunies en vitamine A, les quantités qui leur seraient nécessaires - en tous cas pas par cette seule voie. Mais, les effets de carences plus ou moins prononcés pourraient être sensiblement allégés.
Il y a une deuxième raison: les pesticides se fixent dans l'envellope du grain.
Comment expliquer que l'on trouve du riz complet...bio?

Si on supprime les CAUSES (le capitalisme) de cette avitaminose, a-t-on vraiment besoin de ce gadget
?


avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 22 sur 24 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum