Parti Communiste Français

Page 2 sur 18 Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  Babel le Mar 1 Jan - 17:05

Pardon de ramener la discussion quelques pages en arrière, mais lorsque j'ai voulu répondre hier à roseau, pfuit !, mon post s'est perdu dans les oubliettes.
Je commence par la fin

Roseau a écrit: Donc quelques remarques
La catégorie ouvriers-employés représenterait environ 30% des adhérents ; 20% appartiennent au salariat d'encadrement moyen et aux professions intermédiaires ; 12% aux professions libérales ou aux cadres supérieurs.
Ca en laisse 38 % (retraités, agriculteurs, entrepreneurs individuels? )
Il faut également compter environ un tiers de retraités.

En 1997, au début de la législature de gauche, le PC avait remporté 36 sièges de députés ; il n'a plus que 20 sénateurs, dont 1 élu PCR, et 8 députés, dont 1 PCR, en 2012.
Il me semblait (?) que c'est moins de 20 sénateurs PC, quant aux députés, c'est seulement quelques uns PC, les autres sont FASE.
Au Sénat, le groupe CRC compte 20 membres, dont 19 PC.
A l'Assemblée Nationale, seuls deux députés sont membres de la FASE : Asensi et Fraysse. Braouezec, quant à lui, a été battu en juin 2012 par un petit jeune du PS, Hanotin, après 19 ans de règne.

(Bref, c'est un peu le désarroi : dedans, ça prend l'eau et dehors, ça craint !)

il dirige encore 800 municipalités... environ 500 maires
Tu veux dire qu'il dirige avec le PS 800 mais a seulement environ 500 maires ? Ne suis pas sûr, en tout cas à vérifier

Bonne remarque, et bien embarrassante, en vérité : concernant les résultats des dernières municipales (celles de 2008), les sources consultées s'accordent sur certains chiffres et pas sur d'autres.

1. Selon Rémi Lefebvre (Professeur en science politique à l’Université de Reims et co-fondateur du club Gauche Avenir.)
Le PCF revendique près de 10 000 élus locaux et 500 municipalités de toutes tailles, dont 89 dans des villes de plus de 9 000 habitants.
Gauche, état des lieux. Sociologie électorale, sociologie militante.
http://blogs.mediapart.fr/edition/forum-de-gauche-avenir-sur-l-etat-de-la-gauche/article/020709/gauche-etat-des-lieux-soc
Posté sur Mediapart par matthieu.vittu, le 02 juillet 2009.

2. L'article de Wikipedia au § "Implantation locale" parle quant à lui
de 10 000 élus locaux et 800 municipalités de toutes tailles, dont 89 maires de villes de plus de 9 000 habitants

3. L'article "Municipales 2008" du 6 nov. 2007 sur le site : http://www.politique.net/2007110602-municipales-2008-division-socialistes-communistes.htm indique
Un parti d'élus locaux :
800 mairies communistes
Le Parti Communiste n'a pas disparu du paysage politique grâce à sa forte implantation locale. Le Parti compte plus de 10 000 élus locaux (conseillers municipaux, généraux, régionaux) et détient un peu plus de 800 mairies. Les plus grandes municipalités communistes sont situées en Seine-Saint-Denis. Outre la survie politique, cette implantation locale assure au PC une manne financière indispensable : les élus communistes sont censés reversés une partie de leur indemnité au parti, ce qui représente une somme d'environ 10 millions d'euros.

Je hasarde deux explications :
- à ma connaissance, les maires des petites communes ne sont pas comptabilisés au plan national en fonction de leur étiquette politique ;

- il faut tenir compte des apparentés et des listes d'union : lors des municipales de 2008 le PC a adopté une double stratégie d'union qui lui a permis de limiter la casse et même de gagner plusieurs (dont Saint-Claude, Villeneuve-Saint-Georges, Firminy , Dieppe et Vierzon), tout en enregistrant des pertes sèches ( Calais, Montreuil) donc de maintenir grosso modo au niveau de 2001.

Cela expliquerait pourquoi le nombre de maires de communes de 9.000 et de 30.000 habitants et le nombre de conseillers municipaux sont les indicateurs les plus souvent retenus.

Ta question m'a tout de même permis de dénicher ce texte de Martelli qui en dit assez long sur l'état réel de l'implantation locale du PC :
Elus communistes: dire la Vérité

Car, comme le dit cette canaille de Gérin, Front de Gauche ou pas, «Les faits sont là. La baisse du nombre d’élus communistes dans les régions s’ajoute à la perte de 30 villes en 2001.»
http://www.liberation.fr/politiques/0101626952-malheureux-qui-communistes


Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  Roseau le Mar 1 Jan - 18:08

Le texte de Martelli, de 2008 je suppose, et que tu cites donne un complément d'infos
-sur le nombre d'élus, sans doute largement inférieur aux 10 000 cités à la louche:
Au lieu des 13 000 claironnés, l’ANECR comptabilise 6 849 élus communistes et apparentés et précise que les associations départementales « annoncent » des chiffres pour un total de 9 483 (sur un total général de 550 000 élus en France). Au mieux, le PCF a donc perdu un peu plus de 22% de ses élus depuis 2001, au pire 44%. Entre un quart et la moitié de perte depuis 2001 ; les trois quarts au mieux depuis 1977.

- sur le nombre de maires
Toujours entre 2001 et 2008, la population des communesadministrée par un maire communiste a baissé de 300000 habitants. En 1977, le PCF administrait 1 464 communes totalisant 8,6 millions d’habitants ; en 2008, il en compte 725 (dont 561 ayant à leur tête un membre du PCF) totalisant 3,2 millions d’habitants.
Je crois que ta "compilation" est suffisante pour mettre en forme un article.

Reste la question, qui peut être traitée à part, de la JC...
Irreconnaissable...
Je la fréquentais quand elle se battait contre l'arme atomique de l'impérialisme français.
Aujourd'hui, le PC s'est rangé derriere, avec JLM en ogive...
et embarqué sur un Rafale du criminel et protégé Dassault...

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  verié2 le Mar 1 Jan - 20:16

Rougevert
Continuer de reconnaître comme ouvrier, un état renversé et dont l'économie est privatisée pour l'essentiel, les conquêtes de la révolution d'octobre anéanties, n'est-ce pas un emprunt au stalinisme qui permet n'importe quoi
"Permettre n'importe quoi" n'est pas le propre du stalinisme. De tous temps, les textes sacrés ou considérés comme fondamentaux et intouchables ont permis de justifier n'importe quelles positions... Dans le domaine de l'idéologie, tout est possible.

Tu fais un contresens car l'acharnement de LO à refuser de reconnaître que la Russie de Poutine est un Etat bourgeois n'est absolument pas un choix destiné à plaire au PCF, même à ses vieux militants, parmi lesquels pas un seul ne partage ce point de vue. Dans l'esprit de LO, c'est plutôt une volonté de fidélité à la révolution de 1917, abandonnée par tous, dont la Russie d'aujourd'hui serait le dernier avatar. (Sans compter diverses considérations internes qui n'ont pas à être développées sur ce fil.)
J'ai dit (et je pense, et j'assume) que REDUIRE l'Histoire de la guerre d'Algérie A PARIS à la répression de la manifestation au métro Charonne, comme l'a fait Dug et Klin pour défendre la politique du PCF(à travers celle de la CGT) est un signe de l'abandon de l'internationalisme par LO et de son alignement ponctuel sur le chauvinisme colonial du PCF (la paix au lieu de l'indépendance étant une orientation de préservation de l'Algérie française) et sa soumission à l'impérialisme français.
Ce qui est absurde, c'est de prêter cette position à LO, dont Dug et Klin, je te le répète, n'est pas plus que moi le porte parole. Quant à la position du PCF pendant la guerre d'Algérie, tu la simplifies, la déformes et la caricatures - même si je m'accorde avec toi sur le fait que ce n'était pas une position internationaliste révolutionnaire.
Pas de réponse sur l'ouvrièrisme et la bobo-oisie, communs à LO et au PCF
Encore une fois, c'est un peu HS. L'ouvrièrisme que tu prêtes à LO n'a pas la même signification que celui du PCF (d'hier). Ca demanderait un développement qui n'a pas sa place ici. Quant aux "bobos", je ne sais pas trop à quoi tu fais allusion. Aujourd'hui, le PCF les flatte dans le sens du poil !

Je te rappelle que l'origine de cette discussion, c'est le post dans lequel tu affirmais que les militants de base du PCF étaient et seraient des canailles à l'égal de leurs dirigeants. Ce que tous ceux qui connaissent bien ce milieu ne peuvent admettre.
___
A Babel,
Il me semble en effet que tu pourrais essayer de peaufiner, structurer et développer ton ébauche d'étude, la soumettre, en discuter et la publier. Peut-être aussi l'enrichir de cas précis, de témoignages etc. Enfin, le conseil est facile...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  Eugene Duhring le Mar 1 Jan - 20:28

Babel a écrit:Pardon de ramener la discussion quelques pages en arrière, mais lorsque j'ai voulu répondre hier à roseau, pfuit !, mon post s'est perdu dans les oubliettes.
Je commence par la fin

Roseau a écrit: Donc quelques remarques
La catégorie ouvriers-employés représenterait environ 30% des adhérents ; 20% appartiennent au salariat d'encadrement moyen et aux professions intermédiaires ; 12% aux professions libérales ou aux cadres supérieurs.
Ca en laisse 38 % (retraités, agriculteurs, entrepreneurs individuels? )
Il faut également compter environ un tiers de retraités.

En 1997, au début de la législature de gauche, le PC avait remporté 36 sièges de députés ; il n'a plus que 20 sénateurs, dont 1 élu PCR, et 8 députés, dont 1 PCR, en 2012.
Il me semblait (?) que c'est moins de 20 sénateurs PC, quant aux députés, c'est seulement quelques uns PC, les autres sont FASE.
Au Sénat, le groupe CRC compte 20 membres, dont 19 PC.
A l'Assemblée Nationale, seuls deux députés sont membres de la FASE : Asensi et Fraysse. Braouezec, quant à lui, a été battu en juin 2012 par un petit jeune du PS, Hanotin, après 19 ans de règne.

(Bref, c'est un peu le désarroi : dedans, ça prend l'eau et dehors, ça craint !)

il dirige encore 800 municipalités... environ 500 maires
Tu veux dire qu'il dirige avec le PS 800 mais a seulement environ 500 maires ? Ne suis pas sûr, en tout cas à vérifier

Bonne remarque, et bien embarrassante, en vérité : concernant les résultats des dernières municipales (celles de 2008), les sources consultées s'accordent sur certains chiffres et pas sur d'autres.

1. Selon Rémi Lefebvre (Professeur en science politique à l’Université de Reims et co-fondateur du club Gauche Avenir.)
Le PCF revendique près de 10 000 élus locaux et 500 municipalités de toutes tailles, dont 89 dans des villes de plus de 9 000 habitants.
Gauche, état des lieux. Sociologie électorale, sociologie militante.
http://blogs.mediapart.fr/edition/forum-de-gauche-avenir-sur-l-etat-de-la-gauche/article/020709/gauche-etat-des-lieux-soc
Posté sur Mediapart par matthieu.vittu, le 02 juillet 2009.

2. L'article de Wikipedia au § "Implantation locale" parle quant à lui
de 10 000 élus locaux et 800 municipalités de toutes tailles, dont 89 maires de villes de plus de 9 000 habitants

3. L'article "Municipales 2008" du 6 nov. 2007 sur le site : http://www.politique.net/2007110602-municipales-2008-division-socialistes-communistes.htm indique
Un parti d'élus locaux :
800 mairies communistes
Le Parti Communiste n'a pas disparu du paysage politique grâce à sa forte implantation locale. Le Parti compte plus de 10 000 élus locaux (conseillers municipaux, généraux, régionaux) et détient un peu plus de 800 mairies. Les plus grandes municipalités communistes sont situées en Seine-Saint-Denis. Outre la survie politique, cette implantation locale assure au PC une manne financière indispensable : les élus communistes sont censés reversés une partie de leur indemnité au parti, ce qui représente une somme d'environ 10 millions d'euros.

Je hasarde deux explications :
- à ma connaissance, les maires des petites communes ne sont pas comptabilisés au plan national en fonction de leur étiquette politique ;

- il faut tenir compte des apparentés et des listes d'union : lors des municipales de 2008 le PC a adopté une double stratégie d'union qui lui a permis de limiter la casse et même de gagner plusieurs (dont Saint-Claude, Villeneuve-Saint-Georges, Firminy , Dieppe et Vierzon), tout en enregistrant des pertes sèches ( Calais, Montreuil) donc de maintenir grosso modo au niveau de 2001.

Cela expliquerait pourquoi le nombre de maires de communes de 9.000 et de 30.000 habitants et le nombre de conseillers municipaux sont les indicateurs les plus souvent retenus.

Ta question m'a tout de même permis de dénicher ce texte de Martelli qui en dit assez long sur l'état réel de l'implantation locale du PC :
Elus communistes: dire la Vérité

Car, comme le dit cette canaille de Gérin, Front de Gauche ou pas, «Les faits sont là. La baisse du nombre d’élus communistes dans les régions s’ajoute à la perte de 30 villes en 2001.»
http://www.liberation.fr/politiques/0101626952-malheureux-qui-communistes

Cette étude a au moins un mérite : celle de faire tomber une caractérisation erronnée et pourtant reprise à tue tête sur ce forum par les duettistes. Le PCF n'est pas un parti d'élus ceux-ci ne représentant pas plus de 13% des adhérents. Encore faut-il correctement apprécier ce qu'est un élu dans la grande majorité des municipalités de France, les communes de moins de 3000 habitants où le conseiller municipal ne gagne rien sinon des bosses !

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  Vals le Mar 1 Jan - 20:32

Cette étude a au moins un mérite : celle de faire tomber une caractérisation erronnée et pourtant reprise à tue tête sur ce forum par les duettistes. Le PCF n'est pas un parti d'élus ceux-ci ne représentant pas plus de 13% des adhérents. Encore faut-il correctement apprécier ce qu'est un élu dans la grande majorité des municipalités de France, les communes de moins de 3000 habitants où le conseiller municipal ne gagne rien sinon des bosses !

Eh oui, c'est bien que ce soit enfin précisé sur ce forum, en espérant que ça démontera quelques images ressassées et totalement erronées.
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  yannalan le Mar 1 Jan - 20:40

Sur les militants du PCF pendant la guerre d'Algérie, OK leur politique n'était pas révolutionnaire, ça on sait, mais individuellement, ils ne sont pas restés les mains dans les poches, ont essayé de faire un journal pour les appelés en envoyant des clandestins, certains ont refusé de se battre, comme un de mes anciens voisins qui s'est tapé deux ou trois ans de prison militaire au Sahara. C'est vrai que c'était pas une attitude générale, mais franchement, quand on voit le peu de réaction aux crimes impérialistes et aux interventions maintenant, c'était énorme en comparaison et les risques étaient incomparables.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  gérard menvussa le Mar 1 Jan - 22:14

Il me semble que "le pcf et l'attitude de ses militants pendant la guerre d'algérie" mériterait bien un sujet à lui tout seul Rolling Eyes Enfin, j'dis ça j'dis rien.
Revenons a autre chose de bien plus important, qui est l'importance de "l'appareil" dans le fonctionnement et le devenir du pcf.

Le PCF n'est pas un parti d'élus ceux-ci ne représentant pas plus de 13% des adhérents.
13% des adhérents "théoriques", mais bien 50% des votants aux différents congrés. Vous, camarades de la riposte, vous le savez bien, puisque vous tentez d'investir ce terrain là (et j'en ai quelques indications sur mon terrain militant) Sans compter "l'appareil", qui dépend assez étroitement du systéme des élus. Le pcf constitue une sorte de "parti des radicaux de gauche", sauf qu'il se situe dans le camp ouvrier (même si il oeuvre avec zéle pour la bourgeoisie, y compris ta secte, "la riposte")
Encore faut-il correctement apprécier ce qu'est un élu dans la grande majorité des municipalités de France, les communes de moins de 3000 habitants
C'est effectivement une discussion tout a fait intéressante. Car si il est exact que ce n'est pas des intérets matériels qui le motivent dans ce cas, ce n'est pas pour autant un "militant ouvriert", et c'est tout autant une cause de bureaucratisation. Et il est décidément trés rigolo de voir le sympathisant de LO se ruer la dessus, pour tenter de justifier la décision de son organisation de participer à la gestion municipale avec des organisations dont la nature bourgeoise ne fait aucun doute.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  nico37 le Mar 1 Jan - 22:36

gérard menvussa a écrit:Il me semble que "le pcf et l'attitude de ses militants pendant la guerre d'algérie" mériterait bien un sujet à lui tout seul Rolling Eyes Enfin, j'dis ça j'dis rien.
Revenons a autre chose de bien plus important, qui est l'importance de "l'appareil" dans le fonctionnement et le devenir du pcf.

Le PCF n'est pas un parti d'élus ceux-ci ne représentant pas plus de 13% des adhérents.
13% des adhérents "théoriques", mais bien 50% des votants aux différents congrés. Vous, camarades de la riposte, vous le savez bien, puisque vous tentez d'investir ce terrain là (et j'en ai quelques indications sur mon terrain militant) Sans compter "l'appareil", qui dépend assez étroitement du systéme des élus. Le pcf constitue une sorte de "parti des radicaux de gauche", sauf qu'il se situe dans le camp ouvrier (même si il oeuvre avec zéle pour la bourgeoisie, y compris ta secte, "la riposte")
Encore faut-il correctement apprécier ce qu'est un élu dans la grande majorité des municipalités de France, les communes de moins de 3000 habitants
C'est effectivement une discussion tout a fait intéressante. Car si il est exact que ce n'est pas des intérets matériels qui le motivent dans ce cas, ce n'est pas pour autant un "militant ouvriert", et c'est tout autant une cause de bureaucratisation. Et il est décidément trés rigolo de voir le sympathisant de LO se ruer la dessus, pour tenter de justifier la décision de son organisation de participer à la gestion municipale avec des organisations dont la nature bourgeoise ne fait aucun doute.

Pour l'ouverture d'un topic à part " PC et guerre d'Algérie " .
Sinon sur 36.000 votants, il y a maxi 12.000 élus et collaborateurs d'élus ce qui fait quand même 1/3 et il n'y a pas plus de 50.000 adhérents à jour de leur cotis ce qui fait que les élus frise 25% des adhérents ce qui est énorme Exclamation

Situation des Ateliers Industriels de l’Aéronautique

André Chassaigne interpelle Monsieur le ministre de la Défense sur la situation des Ateliers Industriels de l’Aéronautique (AIA) confrontés à une évolution préoccupante de leur charge de travail.

Les orientations stratégiques découlant de la réforme des armées, décidée par le Gouvernement précédent avec l’application de la loi de programmation militaire et la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP), ont pour conséquence l’externalisation croissante des missions des AIA et la perte de la maîtrise par l’Etat de l’activité de maintenance des aéronefs de toutes nos forces armées.

Cette situation créée les conditions pour que les compétences n’existent plus au sein des AIA en supprimant les postes et en perdant les savoir-faire. Avec des plans de charge toujours plus incertains, c’est l’avenir même des AIA qui est en jeu, avec les risques qui en découlent concernant l’indépendance et la souveraineté de l’Etat dans ce secteur essentiel de la Défense.

Ces orientations de l’Etat en terme de maintenance sont pourtant contradictoires avec le rapport parlementaire Viollet, du 25 octobre 2011, qui soulignait l’efficience des AIA en termes de disponibilité de la flotte, de réactivité et d’économies.

Les ouvriers d’Etat et personnels civils des AIA demandent que l’Etat revienne sur ces orientations politiques en réaffirmant que l’ensemble des activités de maintenance des aéronefs au sens large, comprenant les appareils de toutes les forces armées mais aussi des flottes de la sécurité civile, des douanes, de la gendarmerie ainsi que des drones, soient confiées aux établissements dépendant du service industriel de l’aéronautique (SIAé).

En conséquence, il demande à Monsieur le ministre quels engagements il compte prendre, en lien avec l’Armée de l’Air, pour pérenniser et développer la maintenance de nos aéronefs par le secteur industriel d’Etat.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  Vals le Mar 1 Jan - 22:56

Le pcf constitue une sorte de "parti des radicaux de gauche", sauf qu'il se situe dans le camp ouvrier (même si il oeuvre avec zéle pour la bourgeoisie, y compris ta secte, "la riposte")

Toujours aussi subtiles et honnêtes les "analyses" du politologue Menvussa...
Autant essayer de débattre avec une pintade...... No
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  Achille le Mar 1 Jan - 23:00


Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  Babel le Mer 2 Jan - 8:27

Eugene Duhring a écrit:
Cette étude a au moins un mérite : celle de faire tomber une caractérisation erronnée et pourtant reprise à tue tête sur ce forum par les duettistes. Le PCF n'est pas un parti d'élus ceux-ci ne représentant pas plus de 13% des adhérents. Encore faut-il correctement apprécier ce qu'est un élu dans la grande majorité des municipalités de France, les communes de moins de 3000 habitants où le conseiller municipal ne gagne rien sinon des bosses !
C'est juste. Sur le nombre, seuls 2-3 % se paient grassement sur la bête ; les autres se dévouent corps et âme à leurs administrés, en récoltant des baffes et des clopinettes.

Et les 87 % restants sont de jeunes militants ouvriers, authentiques cadres organisateurs du mouvement de masse, qui n'attendent qu'une intervention de la Riposte pour s'apercevoir que leur combat a été dévoyé par une direction usurpatrice.

Mais comme la divine révélation peine à leur apparaître, l'attente risque de durer fort longtemps.
Vals a écrit:
Encore faut-il correctement apprécier ce qu'est un élu dans la grande majorité des municipalités de France, les communes de moins de 3000 habitants où le conseiller municipal ne gagne rien sinon des bosses !
Eh oui, c'est bien que ce soit enfin précisé sur ce forum, en espérant que ça démontera quelques images ressassées et totalement erronées.
Belle défense de la veuve et de l'orphelin...
Vals a écrit:Autant essayer de débattre avec une pintade...... No
... de notre apprenti ornithologue.

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  Babel le Mer 2 Jan - 8:46

Achille a écrit:
Titre du prochain opus : "Allumez les cierges."

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  Achille le Mer 2 Jan - 10:20

Babel a écrit:Titre du prochain opus : "Allumez les cierges."

Pour l'enterrement du NPA ...

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  Copas le Mer 2 Jan - 10:58

Cérémonie festive à Marseille :

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  Eugene Duhring le Mer 2 Jan - 14:21

Babel a écrit:
Eugene Duhring a écrit:
Cette étude a au moins un mérite : celle de faire tomber une caractérisation erronnée et pourtant reprise à tue tête sur ce forum par les duettistes. Le PCF n'est pas un parti d'élus ceux-ci ne représentant pas plus de 13% des adhérents. Encore faut-il correctement apprécier ce qu'est un élu dans la grande majorité des municipalités de France, les communes de moins de 3000 habitants où le conseiller municipal ne gagne rien sinon des bosses !
C'est juste. Sur le nombre, seuls 2-3 % se paient grassement sur la bête ; les autres se dévouent corps et âme à leurs administrés, en récoltant des baffes et des clopinettes.

Et les 87 % restants sont de jeunes militants ouvriers, authentiques cadres organisateurs du mouvement de masse, qui n'attendent qu'une intervention de la Riposte pour s'apercevoir que leur combat a été dévoyé par une direction usurpatrice.

Mais comme la divine révélation peine à leur apparaître, l'attente risque de durer fort longtemps.
Ah quand l'intelligence se perd dans une ironie à deux balles ...
Par ta petite étude sur le PCF tu viens de démontrer que le PCF ce n'est plus un parti d'élus. C'est un fait incontestable. Cela semble te chagriner ?
Personne ne prétend que les 87% restants sont des jeunes militants ouvriers. Je ne sais pas où tu as pu lire ça ?
De l'ironie à deux balles probablement !
Quand aux élus, la majorité oeuvrent dans des communes de moins de 3000 habitants en tant que conseiller municipal. Personne ne prétend qu'ils forment un bataillon marxistes mais en faire des corrompus avides de prébendes, seuls des gauchos impénitents sont capables de faire ce lien. J'habite dans une commune de moins de 3000 habitants, j'ai des voisins conseillers travailleurs du rang qui passent leur week-end gratieusement ainsi que des soirées à leurs tâches d'administrateurs sans toucher un rond. Sont-ils des militants ouvriers ? Non ! Sont-ils avides de prébendes ? Pas davantage. Un babel tout à sa hargne de petit bobo gauchisant voit la vie en noir et blanc : le NPA c'est le top de l'organisation ouvrière, les autres que des chiens.
Ma foi, la vraie vie n'a cure des tes petites ironies et de tes petits accomodements avec certaines vérités ...

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  gérard menvussa le Mer 2 Jan - 14:54

Par ta petite étude sur le PCF tu viens de démontrer que le PCF ce n'est plus un parti d'élus. C'est un fait incontestable. Cela semble te chagriner ?
Sauf que c'est factuellement faux ! Ce que les chiffres montrent de façon incontestable, c'est que moins le pcf a d'élu, plus les élus prennent une part importante en terme de nombres de militants et a fortiori d'adhérent. Car si le pcf perd beaucoup d'élus, il perd encore plus d'adhérent !
Quand aux élus, la majorité oeuvrent dans des communes de moins de 3000 habitants en tant que conseiller municipal. Personne ne prétend qu'ils forment un bataillon marxistes mais en faire des corrompus avides de prébendes, seuls des gauchos impénitents sont capables de faire ce lien. J'habite dans une commune de moins de 3000 habitants,
During fait semblant (parce qu'il n'est pas si bête) de confondre "bureaucrates" et "corrompus". Tous les bureaucrates ne sont pas tous bureaucrates, mais la bureaucratie est un vecteur essentiel de corruption. Cette corruption ne se fait d'ailleurs pas automatiquement par de "gros" avantages matériels. Mais des petits oui !
Un babel tout à sa hargne de petit bobo gauchisant
Et during, frais adhérent d'un pcf qui lui même a perdu son stalinisme que récemment fait preuve de zèle en adoptant le vocabulaire et les méthodes du moustachu ! Soutenu par son vieux camarade Vals (je préfère mille fois être une pintade qu'un "cadre du social" comme s'en vante le dernier cité)
le NPA c'est le top de l'organisation ouvrière, les autres que des chiens.
Qui prétend ça ? Personne, mais During aime affabuler pour mieux étayer (croit il) son argumentation pourrie...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  Roseau le Mer 2 Jan - 15:06

Eugene Duhring a écrit:
Cette étude a au moins un mérite : celle de faire tomber une caractérisation erronnée et pourtant reprise à tue tête sur ce forum par les duettistes. Le PCF n'est pas un parti d'élus ceux-ci ne représentant pas plus de 13% des adhérents. Encore faut-il correctement apprécier ce qu'est un élu dans la grande majorité des municipalités de France, les communes de moins de 3000 habitants où le conseiller municipal ne gagne rien sinon des bosses !

C'est tout le contraire: autour de 8000 élus (la direction en annonce des fois même plus...).
Si on y ajoute les dépendants familiaux et les obligés (employés plus petits avantages)
on arrive à une majorité aisée des votants en décembre pour le Congrès.
On ne peut imaginer parti mieux verrouillé par les élus et la possibilité, grâce à eux,
de payer les retraites de quantités d’ex-permanents, vestiges du passé.
C'est l’image d'un orchestre terminant les petits fours sur le Titanic.
Duhring, lui, après la cuvée sans alcool Schivardi, sert la piquette Château Pierrot-Mélanchard…
A propos du Titanic, quelques lignes de Fanch
On peut comparer le destin du Parti Communiste Français à celui du Titanic. Il faudrait malgré tout faire subir à l’histoire d’origine quelques petites modifications. La Direction du parti remplacerait l’orchestre de violonistes. Il n’y aurait plus un seul iceberg mais une multitude de gros glaçons que le paquebot P.C.F se prendrait successivement en pleine face sans montrer le moindre signe de réaction. Imaginez qu’un petit malin ait l’idée de changer régulièrement le nom du rafiot en « Mutation », « Bouge l’Europe », « Gauche populaire et citoyenne » et enfin « Front de Gauche », en espérant le sauver du naufrage, et vous aurez une photographie assez nette de l’errance de ce parti ces dix dernières années.
Cette lente mais irréversible décrépitude peut se résumer en une seule formule : « changer constamment d’accoutrement sans jamais remettre en cause des décisions aux conséquences catastrophiques ».Pourquoi une telle attitude suicidaire ? Parce que cela fait bien longtemps que le P.C.F a fait le choix de sauver son cul plutôt que de nourrir l’espoir d’une société d’émancipation.
Source : http://blog.fanch-bd.com/index.php?2012/10/04/610-la-droite-de-la-gauche
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Thérapie de confort

Message  Roseau le Mer 2 Jan - 15:33

Campagne pour le 36ème Congrès !
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  verié2 le Mer 2 Jan - 17:27

Vals a écrit:
Cette étude a au moins un mérite : celle de faire tomber une caractérisation erronnée et pourtant reprise à tue tête sur ce forum par les duettistes. Le PCF n'est pas un parti d'élus ceux-ci ne représentant pas plus de 13% des adhérents. Encore faut-il correctement apprécier ce qu'est un élu dans la grande majorité des municipalités de France, les communes de moins de 3000 habitants où le conseiller municipal ne gagne rien sinon des bosses !

Eh oui, c'est bien que ce soit enfin précisé sur ce forum, en espérant que ça démontera quelques images ressassées et totalement erronées.
Bien sûr tous les élus ne sont pas des notables. Mais, comme il a été déjà précisé plus haut, il y a tous ceux qui dépendent des élus, du moins des élus importants, à commencer par le personnel municipal des quelques grandes communes que le PCF administre encore. Ca fait tout de même pas mal de gens. Ainsi, un technicien, un employé ou un ouvrier d'une administration municipale qui a sa carte en poche va figurer dans les statistiques dans la catégorie correspondante, rien n'indique ses liens avec la municipalités. Sans compter toute la clientèle plus large, par exemple celle des associations de diverses natures subventionnées. Même quand leurs membres vivent très modestement, comme les mini nomenklaturas culturelles locales, ce sont tout de même des obligés du parti et surtout du maire.

On a une preuve évidente de cet aspect clientéliste : quand un maire PCF est battu, même de peu, l'électorat du parti s'effondre généralement aux élections suivantes, et souvent cette chute est suivie de départs vers les diverses autres gamelles locale plus prometteuses : PS, écologistes etc.
__
Sinon, il y a aujourd'hui une interview d'un auteur d'un bouquin sur le PCF, sur le thème des relations du parti avec ses maires.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  Copas le Mer 2 Jan - 18:18

Tout à fait OK avec Vérié2...

Le PCF est largement dominé par des gens qui ont des intérêts matériels à y être. Et quand je parle de cela nous n'avons jamais parlé que des élus, contrairement aux sornettes racontées par certains. La structuration d’une nomenclatura fait comprendre comment, sur le long terme, se crée un appareil, avec des obligés matériels, qui va fonctionner comme une claque derrière la direction si celle-ci approvisionne, derrière un maire de ville grande ou moyenne si c'est un bantoustan municipal, derrière des directions syndicales, derrière des organisations associées, etc...

Il n'y a là rien d'inventé par le PCF , ce phénomène est largement répandu dans le mouvement ouvrier.

Ce ne sont pas forcement des ponts d'or mais ça ne change rien au fond et aux conséquences : quand des milliers de personnes sont en position dominante dans une organisation peu démocratique, qu'il en font métier, ils finissent par agir comme une couche sociale défendant en premier ce qu'elle pense être ses intérets.

Et ça ce n'est pas une question de divergences politiques mais une opposition de classe avec des appareils quand ils sont gros et secrètent une bureaucratie.
Mais elle ne peut survivre que dans la mesure d'un certain contrôle dans la classe populaire, si celui-ci baisse, privé de dessert ! C'est là un résumé violent des chevauchements qui existent vis à vis des luttes sociales, comme l’apparition de bantoustans dans le PC qui s'éloignent de Fabien car les rapports de force locaux, ou associatifs, ou syndicaux, qui leur permettent de vivre ne sont pas exactement les mêmes que ceux de la direction du PC. En période de baisse de l'influence (ce qui est le cas actuellement), c'est pour cela que ça fracture comme on voit (de gérin à la fase, à hue, à la direction de la CGT, etc)

Je précise pour ceux qui ont l'habitude de tenter de faire passer les autres pour des cons que quand nous parlons de bureaucratie ou de nomenclatura, il s'agit là d'une opposition à un appareil, pas à des militants ou des individus. Voir même individuellement des permanents.

Mais également, si il est exact de dire que pour l'essentiel le PCF est réformiste, il faut saisir que la bureaucratie n'est ni réformiste, ni révolutionnaire, ni keynésienne, ni bourgeoise, elle est bureaucratiste. Ceux qui tentent de débattre avec la direction du PCF en croyant avoir affaire à des réformistes font une cruelle erreur, ils sont bien autre chose bien avant cela.

Ca n’empêche pas de chercher l'unité dans tous les combats possibles. Mais en restant lucide et non comme le fit la direction du NPA qui s'est fait bouffer tout cru en oubliant cela.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  gérard menvussa le Mer 2 Jan - 21:55

vérié :
Sinon, il y a aujourd'hui une interview d'un auteur d'un bouquin sur le PCF, sur le thème des relations du parti avec ses maires
.
On pourrait en savoir plus (le titre du bouquin, son contenu, etc) ?
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  Babel le Mer 2 Jan - 22:41

verié2 a écrit:Sans compter toute la clientèle plus large, par exemple celle des associations de diverses natures subventionnées. Même quand leurs membres vivent très modestement, comme les mini nomenklaturas culturelles locales, ce sont tout de même des obligés du parti et surtout du maire.
On a une preuve évidente de cet aspect clientéliste : quand un maire PCF est battu, même de peu, l'électorat du parti s'effondre généralement aux élections suivantes, et souvent cette chute est suivie de départs vers les diverses autres gamelles locale plus prometteuses : PS, écologistes etc.
Exact. Les exemples des municipalités d'Argenteuil, de Bezons, de Nanterre et de Gennevilliers en constituent les parfaites illustrations. Autant de cas d'école.
Je peux en témoigner, pour avoir connu ce monde de près.

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  Eugene Duhring le Jeu 3 Jan - 0:33

Babel a écrit:
verié2 a écrit:Sans compter toute la clientèle plus large, par exemple celle des associations de diverses natures subventionnées. Même quand leurs membres vivent très modestement, comme les mini nomenklaturas culturelles locales, ce sont tout de même des obligés du parti et surtout du maire.
On a une preuve évidente de cet aspect clientéliste : quand un maire PCF est battu, même de peu, l'électorat du parti s'effondre généralement aux élections suivantes, et souvent cette chute est suivie de départs vers les diverses autres gamelles locale plus prometteuses : PS, écologistes etc.
Exact. Les exemples des municipalités d'Argenteuil, de Bezons, de Nanterre et de Gennevilliers en constituent les parfaites illustrations. Autant de cas d'école.
Je peux en témoigner, pour avoir connu ce monde de près.
Des cas d'école qui concernent les moins de 13% d'élus dans le PCF ? Ils se concentrent dans ces quelques communes ? Il y a quelques 36 000 communes dont 33 000 ont une taille inférieure à 2500 habitants. Vous allez aussi me dire que ces élus et obligés se concentrent dans les 3000 communes dont la taille est supérieure à 2500 habitants ? Allez Babel un petit effort d'analyse, tu n'as fait que le quart du chemin, ce quart dont s'enivrent tes camarades Vérié2, Copas, Roseau et qui suffit amplement à leur érudition étant entendu que ce quart concentre leur besoin de compréhension.
Vous me rappelez ces travailleurs qui sur la base de quelques forfaitures syndicales ou politiques rejettent en bloc les syndicats ou les partis, amalgamant tout et son contraire en éructant que le bon vieux dicton "qui rse essemble s'assemble" finalement s'applique parfaitement. Idem que pour Menvussa sur un autre fil : à vomir ! Avec quand même une mention pour les efforts ironiques de Babel cet art lui semblant un peu plus laborieux que la lecture de certains érudits ...

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  Roseau le Jeu 3 Jan - 0:43

Eugene Duhring a écrit:
Babel a écrit:
verié2 a écrit:Sans compter toute la clientèle plus large, par exemple celle des associations de diverses natures subventionnées. Même quand leurs membres vivent très modestement, comme les mini nomenklaturas culturelles locales, ce sont tout de même des obligés du parti et surtout du maire.
On a une preuve évidente de cet aspect clientéliste : quand un maire PCF est battu, même de peu, l'électorat du parti s'effondre généralement aux élections suivantes, et souvent cette chute est suivie de départs vers les diverses autres gamelles locale plus prometteuses : PS, écologistes etc.
Exact. Les exemples des municipalités d'Argenteuil, de Bezons, de Nanterre et de Gennevilliers en constituent les parfaites illustrations. Autant de cas d'école.
Je peux en témoigner, pour avoir connu ce monde de près.
Des cas d'école qui concernent les moins de 13% d'élus dans le PCF ?
Duhring ne veut pas compter: entre 8 et 10 000 élus sur 35 000 votants,
avec leurs dépendants familiaux et autres (travail et petits avantages)
cela fait plus de 50%, ce qui explique le verrouillage absolu,
y compris la déroute du groupuscule flanc de gauche mal nommé La Riposte...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  Vals le Jeu 3 Jan - 0:58

Eugene Duhring a écrit:
Babel a écrit:
verié2 a écrit:Sans compter toute la clientèle plus large, par exemple celle des associations de diverses natures subventionnées. Même quand leurs membres vivent très modestement, comme les mini nomenklaturas culturelles locales, ce sont tout de même des obligés du parti et surtout du maire.
On a une preuve évidente de cet aspect clientéliste : quand un maire PCF est battu, même de peu, l'électorat du parti s'effondre généralement aux élections suivantes, et souvent cette chute est suivie de départs vers les diverses autres gamelles locale plus prometteuses : PS, écologistes etc.
Exact. Les exemples des municipalités d'Argenteuil, de Bezons, de Nanterre et de Gennevilliers en constituent les parfaites illustrations. Autant de cas d'école.
Je peux en témoigner, pour avoir connu ce monde de près.
Des cas d'école qui concernent les moins de 13% d'élus dans le PCF ? Ils se concentrent dans ces quelques communes ? Il y a quelques 36 000 communes dont 33 000 ont une taille inférieure à 2500 habitants. Vous allez aussi me dire que ces élus et obligés se concentrent dans les 3000 communes dont la taille est supérieure à 2500 habitants ? Allez Babel un petit effort d'analyse, tu n'as fait que le quart du chemin, ce quart dont s'enivrent tes camarades Vérié2, Copas, Roseau et qui suffit amplement à leur érudition étant entendu que ce quart concentre leur besoin de compréhension.
Vous me rappelez ces travailleurs qui sur la base de quelques forfaitures syndicales ou politiques rejettent en bloc les syndicats ou les partis, amalgamant tout et son contraire en éructant que le bon vieux dicton "qui rse essemble s'assemble" finalement s'applique parfaitement. Idem que pour Menvussa sur un autre fil : à vomir ! Avec quand même une mention pour les efforts ironiques de Babel cet art lui semblant un peu plus laborieux que la lecture de certains érudits ...

Malheureusement obligé d'admettre qu'Eugène résume assez bien le problème, je pense tout de même qu'l faut un peu mieux repérer la répartition des rôles entre les membres du "noyau dur" qui piaffent de rage en voyant leurs potes qui partent à tire d'ailes vers un autre conglomérat que leur propre attrappe-mouches informe :
Le ton sentencieux, prétentieux et creux de Babel, sensé compenser la goujaterie inculte d'un Menvussa, qui lui même tente de légitimer ses turpitudes asinesques en s'appuyant sur les aigreurs vermoulues de Roseau et les petits reniements gauchistes de Vérié (qui est comme d'habtude celui qui a le moins d'excuses pour se prêter à à cette pantalonnade, car il a eu, en d'autres temps de vértables engagements communistes)....
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti Communiste Français

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 18 Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum