Parti Communiste Français

Page 9 sur 18 Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 13 ... 18  Suivant

Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  nico37 le Dim 14 Avr - 14:47

André Chassaigne souffle le froid et le chaud avec les socialistes 14/04

Président du groupe Front de gauche à l'Assemblée nationale, le député communiste du Puy-de-Dôme André Chassaigne est de tous les combats. Jusqu'en début de semaine dernière, il a mené la "reine des batailles" au Palais Bourbon contre l'accord national interprofessionnel. Pour autant, il est à mille lieues de la stratégie et des postures du président du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon.

"Les petites phrases et les mots outranciers, ça ne fait pas une politique", assure André Chassaigne, ce dimanche 14 avril, dans La Montagne, qui passe le député communiste sur le gril. Et revient sur son ambition nationale

(...)

nico37

Messages : 7047
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  nico37 le Mar 16 Avr - 16:14

PCF : Mélenchon, l'empêcheur d'être réélu en rond ? GÉRALD ANDRIEU 08/04

C'est devenu une règle scientifique au Front de gauche. Prenez un Mélenchon bien mûr. Plongez-le dans «le bruit et la fureur.» Chauffez-le au fer rouge. Faites-le enfin parler «dru et cru» et, par réaction chimique, vous obtiendrez de beaux communistes cuits à cœur expliquant, agacés, qu'il ne faut pas offenser les camarades socialistes, que, certes, le gouvernement ne les fait pas rêver, mais que tout n'est quand même pas à jeter.

Mais si certains élus PCF ne veulent pas insulter les cousins socialistes, c'est d'abord qu'ils ne veulent pas insulter l'avenir. Car derrière ces réactions outragées se cache une peur : celle de perdre leurs postes aux prochaines municipales s'ils ne vont pas au combat associés au PS. L'enjeu actuel pour le Parti de gauche se résume donc en un mot : «autonomie», comme «listes Front de gauche autonomes.»

«La question des villes déjà détenues par le PCF n'est pas une question secondaire et il est normal et légitime que nos camarades communistes s'interrogent, explique Alexis Corbière, secrétaire national du Parti de gauche et élu parisien. Mais ils ne doivent pas oublier qu'ils ont été élus dans un contexte totalement différent. En 2008, Nicolas Sarkozy venait d'être élu. Aujourd'hui règne une confusion entre la droite et la gauche et, en 2014, il ne nous faudra pas être assimilés à la politique catastrophique du gouvernement.»

D'autant que deux mois seulement après les municipales se dérouleront les européennes, une campagne au cours de laquelle le Front de gauche avancera bel et bien uni et pourra faire entendre une musique différente de celle du PS.

Ce serait donc une question de «cohérence», dit-on, du côté des soutiens de Mélenchon. Pour ce faire, le PG avance déjà une liste de 60 grandes villes où, «quoi qu'il arrive», explique Eric Coquerel, le «M. Elections» du PG, il y aura des listes Front de gauche au premier tour. «Soit parce que le PCF a déjà dit oui, soit parce qu'il n'a pas les forces pour s'associer au PS», précise-t-il malicieusement.

En 2010, la stratégie d'autonomie aux régionales avait échoué dans cinq des 22 régions (Bretagne, Basse-Normandie, Lorraine, Bourgogne et Champagne-Ardenne). Mais Coquerel se veut confiant : «A l'époque, Marie-George Buffet disait que, si l'on parvenait à des listes Front de gauche dans la moitié des régions, ce serait déjà bien. Je pronostique le même processus en 2014.»

A voir...

nico37

Messages : 7047
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  nico37 le Mer 17 Avr - 14:47

Ces biens de section… qu’on liquide ! André CHASSAIGNE

L’Assemblée nationale examinait la semaine dernière une proposition de loi présentée par le sénateur cantalien PRG Jacques Mézard, adoptée par le Sénat, et soutenue par le Gouvernement, « visant à moderniser le régime des sections de commune ». Ce texte ne visait en réalité qu’à remettre en cause l’existence de ces biens privés collectifs qui ont pourtant permis de maintenir une population sur de nombreux territoires ruraux et participé à la mise en valeur de terres agricoles et espaces forestiers.

Ces sections de commune ont généralement été cédées en des temps anciens à des communautés villageoises, tout simplement parce qu’on ne voulait pas que les serfs partent en ville pour « s’affranchir »… et devenir ainsi des hommes libres. Les seigneurs avaient besoin de cette main-d’œuvre et c’est pour la maintenir sur place qu’ont été octroyés en jouissance des biens collectifs. Dès 1789, le législateur révolutionnaire a ensuite conforté et étendu, par plusieurs décrets, la notion de biens appartenant à des fractions d’habitants. Aux XIXe et XXe siècles, sans ces biens collectifs, dans des départements comme la Lozère, l’Aveyron, le Cantal, la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme, la désertification aurait été beaucoup plus forte, voire rédhibitoire pour le maintien de la vie rurale. Il n’était pas possible de vivre sur de petites exploitations sans ces revenus complémentaires.

En fait, le texte de loi qui nous était soumis a été construit et amendé avec la ferme volonté de pousser rapidement au transfert des biens de sections vers les communes. J’ai mené bataille en démontrant que cette forme de spoliation de la propriété privée était clairement orientée… parce qu’il s’agit d’une propriété collective. Une propriété privée, cela ne choque personne, mais qu’elle soit collective, mutualisée, gérée de façon participative, cela devient absolument insupportable à la pensée dominante. C’est cet enjeu de maintenir et développer des biens communs que défend l’Américaine Elinos Ostrom, prix Nobel de l’Economie 2009, et que j’ai abordé dans mon ouvrage « Pour une Terre commune ».

C’est ainsi que la présentation des sections de commune par le Gouvernement et le rapporteur s’est acharnée à les présenter comme un obstacle, source de problèmes et frein au développement des communes. Certes, les difficultés sont réelles dans certains territoires. Mais la plupart des biens de section sont pourtant gérés en bonne intelligence depuis des décennies, on pourrait même dire depuis des siècles. J’ai pu ainsi m’appuyer sur de nombreux exemples dans le secteur du Livradois-Forez, notamment dans le canton et la commune dont j’ai été l’élu pendant plus de 25 ans.

Mais cette forme de propriété gêne. Elle gêne parce qu’elle est collective. Elle gêne parce qu’on ne peut pas admettre que des gens qui habitent en milieu rural, et qui connaissent des difficultés, puissent percevoir un revenu provenant de pâturages ou coupes d’arbres que leurs ancêtres ont plantés et entretenus. On admet que des actionnaires touchent des millions et des millions et suppriment des sites industriels rentables. Mais on est scandalisé quand une famille habitant en milieu rural touche 1 000 ou 1 500 euros tous les 5 ou 10 ans ! Derrière cette attaque contre des biens communs, c’est aussi le refus idéologique qu’il puisse y avoir des citoyens faisant vivre une démocratie directe.

Une autre raison est passée sous silence : l’asphyxie financière de nos communes et plus particulièrement de nos petites communes. Leurs dotations ont été gelées par la droite, elles le sont encore pour trois ans avec le gouvernement actuel. D’un côté, les maires sont pris à la gorge et s’échinent à chercher de l’argent, de l’autre survivent ces biens collectifs qui peuvent constituer des revenus supplémentaires. Bien évidemment, on n’ira pas chercher l’argent chez le gros propriétaire qui possède 150 hectares de forêts. Le respect de l’article XVII de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, sur le droit de propriété, est décidément à géométrie variable !

nico37

Messages : 7047
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  nico37 le Sam 20 Avr - 17:51

Visite de François Hollande à Dijon : la colère d'Isabelle de Almeida, Membre du Conseil national du PCF, Membre de la Coordination, Responsable des questions de jeunesse et secrétaire départementale du PCF Côte-d'Or.

Oui à Dijon aussi, il y a de la souffrance sociale et humaine, et elle s'exprime comme hier dans le quartier des Grésilles où le président Hollande était en déplacement. Ici, la population vit durement la crise, le chômage, l'exclusion et la pauvreté depuis des décennies.

Alors venir dire aujourd'hui qu'il faut tous faire des efforts, des efforts justes, qu'il nous faut des entreprises compétitives et qu'il nous faut croire en l'avenir ! Et surtout en finir avec les conflits et passer à l'ère du compromis social, c'est un peu difficile à admettre quand à deux pas de ce quartier, il y a un site, celui de la multinationale Sanofi, championne du CAC 40, qui va bénéficier de 47 millions d'euros de cadeaux d'argent public (pour le groupe, mais c'est déjà beaucoup trop), tout en supprimant 2000 emplois et en réduisant sa recherche et en offrant de 3 à 4 milliards de dividendes à ces actionnaires. Alors oui, c'est indécent de venir ici, dans ce quartier comme aujourd'hui à Sombernon et à Venarey-les-Laumes dire qu'il faudrait faire un effort juste pour faire avancer notre pays.

Et promettre aux jeunes que les emplois d'avenir et les contrats de générations seront la solution pour eux alors qu'ils sont maintenant 25 % au chomage et que ni les collectivités locales (y compris Dijon ) ni les associations ne peuvent se permettre de créer des emplois d'avenir en grand nombre. D'ailleurs la preuve, le préfet de Côte d'Or a lancé il y a peu l'ouverture des emplois d'avenir aux secteurs marchands (cela fait quand même 35% du salaire payé avec notre argent ). Aujourd'hui, à Dijon sur 4 contrats signés, un est du secteur marchand. Car les réductions des dotations aux collectivités locales (-4, 5 milliards prévus pour les 3 ans à venir ) et dans la foulée, moins de subventions aux associations n'incitent pas à s'engager dans l'insertion réelle et sérieuse pour les jeunes.

Quant au message envoyé aux salariés et aux jeunes, avec le soi disant compromis social autour de l'accord Medef et quelques syndicats minoritaires, c'est leur faire accepter d'etre corvéables et moins bien rémunérés (les jeunes en premier et les autres salariés aussi ), de ne pas être considérés dans la société et d'être privés de leurs droits sociaux. J'avais cru entendre dans les promesses de campagne et surtout les jeunes que la jeunesse devrait mieux vivre en 2017 qu'en 2012. Avec moins de droits dans l'entreprise ? En étant toujours plus précaires et corvéables ?

Pour respecter votre parole envers les jeunes, Monsieur le Président, il vous faut changer de cap.

Des propositions sont sur la table, qu'elles viennent des organisations syndicales, des organisations de jeunesse et des parlementaires du Front de gauche : par exemple, la sécurisation de l'emploi et l'interdiction des licenciements boursiers, la taxation pour dissuader l'emploi précaire, l'allocation d'autonomie pour les jeunes (étudiants, en formation ou en recherche du premier emploi ), c'est cela en partie qui sortira le pays de la crise, et c'est ainsi que les jeunes et les citoyens qui aspirent au changement reprendront confiance et croiront en leur avenir et en l'avenir de leur pays et de la société. A Dijon comme ailleurs.

nico37

Messages : 7047
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Xénophobie et PCF, le triste cas montreuillois

Message  Roseau le Sam 20 Avr - 23:58

Revue TEAN
http://npa2009.org/node/36752
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  nico37 le Dim 21 Avr - 17:58

Pour construire le progrès social, des solutions à la crise et bâtir un monde de paix, d’émancipation, de bien-être. 21/04

Que l’on soit salarié du secteur public, du secteur privé, retraité, que l’on soit étudiant, apprenti, lycéen… le 1er mai, nous manifestons pour :

- Défendre et promouvoir l’emploi, les services publics, l’intérêt général
- Augmenter les rémunérations et les pensions.
- De bonnes conditions de travail.
- Une meilleure protection sociale.

Des réponses aux aspirations de la jeunesse qui subit particulièrement l’aggravation de la précarité et de l’exclusion.

Le 1er mai, journée internationale des travailleurs, est l’occasion de réaffirmer notre exigence de paix.

Mobilisons-nous pour le « vivre ensemble », la solidarité entre les salariés et l’égalité des droits, le choix de la paix, le choix du social. C’est de cette façon que reculeront l’exclusion, le racisme, le rejet de l’autre.

1er MAI 2013 : MANIFESTATION à METZ 10H30, place de la République

nico37

Messages : 7047
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Le cocu rue dans le brancard...

Message  Roseau le Lun 22 Avr - 14:07

Les sinécuristes communistes faisaient bien de s’inquiéter samedi
quand Méluche a commencé son show « On est pas couché »...
Ils se sont vite étranglés devant l’écran notamment devant cette déclaration:
« Il va bien falloir attendre 2014, cad les élections européennes,
car les municipales, c’est Clochemerle-les-bains… »
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  nico37 le Mer 24 Avr - 1:03

Vente de logiciels d’espionnages à des pays tiers

M. André Chassaigne attire l’attention de Mme la ministre déléguée auprès du ministre du redressement productif, chargée des petites et moyennes entreprises, de l’innovation et de l’économie numérique, sur la vente de logiciels d’espionnages à des pays tiers.

Le dernier rapport de Reporters sans frontières (RSF) sur les « ennemis d’Internet » porte sur les pays appliquant une surveillance généralisée de leurs citoyens et les entreprises leur fournissant les moyens de cette surveillance. Pour les pays ayant appliqué le contrôle le plus strict des réseaux en 2012, le rapport détaille les moyens de répression utilisés, notamment les logiciels espions, le vol de comptes sur les services Internet ou encore la surveillance ciblée et le piratage de connexions. Pour la première fois, cette liste des pays concernés est accompagnée de celles des entreprises leur apportant les technologies nécessaires.

Elles fournissent du matériel de surveillance du réseau Internet et des logiciels permettant notamment d’espionner le contenu de disques durs, récupérer des mots de passe, accéder au contenu de messageries électroniques, suivre les communications téléphoniques par internet (VOIP) et mettre en œuvre une censure numérique. Selon l’organisation, ces entreprises, dont la société française Amesys, filiale de Bull, ne pouvaient ignorer que leurs produits étaient utilisés pour identifier, surveiller et arrêter des journalistes, dissidents ou « net-citoyens ».

Il lui demande quelles mesures sont prévues dans « la feuille de route du numérique », présentée le 28 février 2013, pour contrôler les exportations de ces technologies.

Question N° : 24192 Question publiée au JO le : 16/04/2013

nico37

Messages : 7047
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Rebellion dans la mangeoire PeuCeuFeu

Message  Roseau le Ven 26 Avr - 23:05

Ils ont assez soupé du "Sénateur PS honoraire"...
http://vivelepcf.fr/1976/pourquoi-nous-nappelons-pas-a-marcher-derriere-melenchon-le-5-mai-apres-le-cn-du-pcf-du-13-avril-2013-emmanuel-dang-tran-dominique-negri/
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  gérard menvussa le Sam 27 Avr - 11:35

Cher roseau, il me semble que se servir d'un regroupement de vieux stals nostalgiques (par ailleurs défenseurs acharnée de la mémoire de Léo Figuiére, célébrant son fameux "le trotskysme, cet anti léninisme ") est parfaitement contre productif.
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 62
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  Duzgun le Sam 27 Avr - 12:36

gérard menvussa a écrit:Cher roseau, il me semble que se servir d'un regroupement de vieux stals nostalgiques (par ailleurs défenseurs acharnée de la mémoire de Léo Figuiére, célébrant son fameux "le trotskysme, cet anti léninisme ") est parfaitement contre productif.
Ben c'est une info qui reste intéressante, de savoir comment les stals orthodoxes se positionnent.
Je ne vois pas en quoi poster l'info veut dire "se servir de ...".
Duzgun
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  gérard menvussa le Sam 27 Avr - 12:51

simplement que le commentaire engageait a trouver "positive" ce point de vue. De mon point de vue, c'est plutot un encouragement à participer à cette manif, la certitude que les nostalgiques de la Stasi n'y seront pas...
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 62
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  nico37 le Sam 27 Avr - 13:50

" Oui, une 6e République est plus que nécessaire, je vous appelle à marcher avec nous le 5 mai à Paris " (Sébastien Migliore, syndicaliste CGT)

Aujourd’hui la démocratie dans notre pays est a bout de souffle. Pas un jour sans annonce de corruptions, affaires en tout genre de la part de grand patrons, d'hommes politiques......
Notre pays s’enlise dans l'austérité, engendrée par les choix politiques libéraux des gouvernements successifs à la botte du patronat et du capitalisme.
Le monde ouvrier, les privés emploi, les retraités, les étudiants : tous souffrent de ces choix politique inhumain qui privilégie l'argent au détriment de l’humain.

La désindustrialisation de la France est programmé :
- les fermetures d'entreprises se succèdent et le taux de chômage n’a jamais été aussi élevé en France,
- l’accord ANI, cadeau au MEDEF, qui détricote le code du travail,
- les délocalisations, ultime casse du savoir faire des salarié-es,
- répressions syndicales violentes,
- baisses des salaires...
- etc…
-
Nous, syndicalistes remparts des attaques du patronat et des politiques d'austérités, luttons pour défendre l’emploi et les acquis sociaux issu du conseil national de la résistance.

Nous sommes de plus en plus stigmatisé, traîné-es devant les tribunaux pour des faits futiles, quand ils existent, ou fabriqués de toutes pièce pour nous empêcher de lutter contre cette agression envers les militant-e-s.

Syndicaliste poursuivi moi-même en justice depuis 3 ans suite aux manifestations contre la réforme de retraite de 2010, je viens d’être condamné en 2013, sous un gouvernement socialiste, à 5 ans d'inéligibilité, 2 mois de prison avec sursis, 1000 euros d'amende et 100 euros de dédommagement pour les 9 neufs policiers violentés par un soi-disant jet d’œuf.
Cet acharnement porte le nom de « criminalisation de l'action syndicale ».

Condamné sans preuves, relaxé en première instance, je suis aujourd’hui dans l’obligation de me pourvoir en cassation pour démonter la stratégie politique engagée contre moi.

Je passe sur le fait que je suis également élu conseiller municipal de Cendras (dans le Gard) et délégué communautaire. Ceci peut expliquer la violence du verdict qui a été rendu contre moi.

Alors oui, une 6e République est plus que nécessaire, vitale pour les citoyennes et les citoyens de notre pays.

Je vous appelle à marcher avec nous le 5 mai à Paris.

Vite et vive la 6e République !

Sébastien Migliore Syndicaliste CGT poursuivi en justice Elu au Parti Communiste Français

nico37

Messages : 7047
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  nico37 le Mar 30 Avr - 2:55

Recyclage des téléphones portables

M. André Chassaigne attire l’attention de Mme la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie sur le recyclage des téléphones portables.

22 millions de téléphones portables sont vendus chaque année en France. L’estimation du taux de recyclage varie entre 10 % et 15 %, loin des 50 % de retour qui caractérise le marché anglo-saxon.

Entre 80 et 100 millions d’appareils dormiraient dans les tiroirs des Français, soit entre trois et quatre mobiles par ménage. Or produire un téléphone portable n’est pas une opération neutre : près de 60 matériaux précieux et rares sont nécessaires pour fabriquer chaque unité. La question du recyclage soulève donc de nombreuses problématiques.

Écologiques, tout d’abord, puisque les ressources impliquées dans la production des portables peuvent être aussi rares que toxiques. Sociales, ensuite, car de plus en plus d’initiatives solidaires se développent pour encourager les consommateurs à faire don de leurs téléphones à des associations qui se chargerons de les revaloriser. Économiques, enfin, avec l’explosion d’un nouveau marché dont le potentiel se chiffre en centaines de millions d’euros.

La directive européenne de 2002 sur le recyclage de tous les appareils électriques et électroniques usagés a été transposée dans le droit français en 2005. La réglementation DEEE (Déchets d’équipements électriques et électroniques) organise la collecte et l’élimination des déchets. Elle vise notamment à éviter l’enfouissement et l’incinération des portables, deux techniques polluantes de destruction des appareils.

La directive de 2002 vient d’être révisée et fixe pour 2008 des objectifs ambitieux : doubler le niveau du recyclage dans chaque État membre. Les téléphones portables, objet emblématique de la frénésie consommatrice de notre société, sont plus particulièrement concernés. Pour les associations, le développement du marché de l’occasion et la nécessité de recycler les téléphones portables constituent une véritable aubaine, avec une marge d’amélioration considérable. Elles doivent cependant convaincre les particuliers de l’intérêt de leur confier leurs vieux appareils.

Il l’interroge sur les actions qu’elle compte mettre en œuvre pour améliorer le recyclage des téléphones portables, très symbolique des possibilités de l’économie circulaire.

Question N° : 24616 Question publiée au JO le : 23/04/2013

nico37

Messages : 7047
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  nico37 le Jeu 9 Mai - 18:28

Parti Communiste Français - Page 9 Agression-PCF-IndreLoire

nico37

Messages : 7047
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  nico37 le Lun 13 Mai - 1:58

COMMÉMORATION DU 42eme ANNIVERSAIRE DE LA STÈLE AU CIMETIERE RUSSE A VALLEROY ET LE 70ème ANNIVERSAIRE DE LA LIBÉRATION DE STALINGRAD
La section du PCF du Jarnisy était présente à la commémoration du 42ème anniversaire de la stèle.
Au nom de la section, Chantal et Malou ont déposé une gerbe en mémoire des soldats soviétiques morts au fond des mines de Lorraine, de faim et de froid sous la tyrannie nazie.

nico37

Messages : 7047
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Un lynchage en toute humanité au PCF d’Amiens

Message  Roseau le Ven 17 Mai - 3:46

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article135423
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  nico37 le Dim 19 Mai - 13:30

HOLLANDE : AVEUGLEMENT OU OBSTINATION LORS DE SA CONFERENCE DE PRESSE

Alors que la France est en récession, que le pays traverse une crise toujours plus violente avec des conséquences dramatiques pour les Français, le Président refuse une nouvelle fois de voir la réalité en face. Il n'annonce rien, pire, il persiste et signe.
Privatisation, partenariat public privé, baisse de la dépense publique, imposition sur la plus-value mobilière, allongement de la durée de cotisation...voici les seuls horizons qu'a tracé François Hollande. Les Français qui connaissent le chômage et qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts peuvent se faire du souci.
L'offensive européenne annoncée par le Président reste dans les rails des politiques d'austérité voulues par Angela Merkel et la commission européenne.
Après plus de deux heures de conférence de presse, il faut se demander si le Président de la
République fait preuve d'aveuglement ou d'obstination. Si c'est de l'aveuglement, l'heure est à la prise de conscience et au changement de cap. Si c'est de l'obstination, c'est une erreur politique lourde - car ne permettant pas le redressement du pays.

« Oui, nous sommes une grande Nation avec un président qui tourne le dos au changement. »

nico37

Messages : 7047
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  Toussaint le Lun 20 Mai - 4:12

nous sommes une grande Nation

Décidément...
Toussaint
Toussaint

Messages : 2238
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  dug et klin le Lun 20 Mai - 10:10

[quote="nico37"]
HOLLANDE : AVEUGLEMENT OU OBSTINATION LORS DE SA CONFERENCE DE PRESSE

« Oui, nous sommes une grande Nation avec un président qui tourne le dos au changement. »

Oui, c'est vrai,et la Belgique aussi,et elle c'en est meme deux. lol!
dug et klin
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  nico37 le Dim 26 Mai - 14:34

Assises pour une alternative politique : la « dynamique majoritaire » ou la rupture ? Hebdo Tout est à nous ! 196 (23/05/13)

Le 16 juin prochain se tiendront des assises nationales pour porter une alternative politique, assises initiées par le PCF et co-organisées par un ensemble d’organisations politiques et d’associations. Lors de sa prochaine réunion de direction, le NPA décidera de son positionnement vis-à-vis de cette initiative. Mais le débat est d'ores et déjà engagé.
Le 13 mai dernier s’est tenue la première réunion initiée par le PCF pour la mise en place d’assises nationales baptisées « changer de cap pour la France et l'Europe ». Dès cette première réunion, nous avons défendu la nécessité d’ouvrir une réelle discussion pour tenter de formuler des réponses communes contre le Medef et le gouvernement, et aider à la mobilisation, dans un contexte où il y a une offensive des forces réactionnaires favorisée par la politique du gouvernement. Cette nécessité est soulignée par la bataille engagée par le patronat et le gouvernement sur la question des retraites, une bataille qu'il nous faut préparer dès aujourd'hui.

Quel pouvoir ?

Préparer une contre-offensive, œuvrer à changer le rapport de forces pose la question d'une alternative politique qui ne peut se concevoir ni dans le cadre de la majorité actuelle ni dans celle du quinquennat. Nous avons des divergences importantes sur cette question avec les autres forces politiques, elles font partie du débat.
Mais cela impliquent au moins que, pour nous, ce débat ne peut s’inscrire dans le cadre proposé notamment par Gauche avenir de la socialiste Marie-Noëlle Linemann, « une alternative politique majoritaire dans le cadre du quinquennat actuel », ou dans celui défini par la proposition de l'appel (tel qu'il est à cette étape) « d’engager une nouvelle dynamique majoritaire porteuses d’espoir. »
Le NPA n’ignore évidemment pas les questions de pouvoir et la nécessaire construction d’une perspective politique, mais le but est bien d'amorcer une rupture avec ce système, pas de s'y inscrire.

nico37

Messages : 7047
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  gérard menvussa le Dim 26 Mai - 14:53

Déja publié (par mes soins) Sans d'ailleurs de réaction.
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 62
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  gérard menvussa le Dim 26 Mai - 15:37

Autre chose, dans la rubrique "stalinisme pas mort (pour certains) mais bons réflexes de certains responsables de l'humanité"

David Rousset, Roger Martin et « l’Humanité » : une mise au point
ROUSSET Pierre, ROUSSET Luc
25 mai 2013

Le 2 mai 2013, l’Humanité publiait en page 19, dans sa rubrique « tribunes-idées », la chronique d’un livre de Roger Martin, Dernier convoi pour Buchenwald, paru aux Editions Le Cherche-Midi. Philippe Pivion, auteur de cette chronique, y affirmait que David Rousset « ressemblait à s’y méprendre » à l’un des personnages centraux de l’ouvrage, un jeune trotskiste arrêté, puis retourné par les nazis et envoyé dans les camps pour assassiner le dirigeant communiste Marcel Paul. Une très grave mise en cause.
Sommaire

A propos de David Rousset
Histoire : Résister dans (...)

La parution de cette chronique a soulevé bien des interrogations. Maintenant que L’Humanité a publié la lettre que nous avons envoyée à la rédaction à ce sujet et que Roger Martin lui-même a tenu à clarifier sa propre position, il nous paraît utile et nécessaire de faire le point. L’article de Philippe Pivion a en effet beaucoup circulé.

Dans le courriel que nous avons envoyé à la rédaction de l’Humanité introduisant notre réponse, nous disions ne vraiment pas comprendre pourquoi une telle mise en cause de notre père avait été publiée dans ce quotidien et nous disions qu’« en plus de la parution de notre lettre nous aimerions bien avoir quelques explications. Nous avons en effet été autant surpris que choqués à la lecture de l’article. »

Dany Stive, journaliste à l’Humanité et responsable des pages « tribunes-idées », nous a répondu que, se trouvant en sous-effectif et les équipes étant réduites au minimum le Premier Mai, la vigilance de la rédaction avait été prise en défaut. « Les théories défendues par l’auteur du texte n’ont plus cours dans « l’Humanité » depuis longtemps. Nous allons donc passer votre droit de réponse sans tarder. Avec nos excuses. »

Après la parution de notre réponse dans l’Humanité du 23 mai (à nouveau en page 19), nous avons reçu un courriel de Roger Martin, auteur du roman Dernier convois pour Buchenwald. « J’ai pris connaissance aujourd’hui de la lettre que votre frère et vous-même avez adressée à l’Huma. (…) Je comprends parfaitement votre réaction. La lecture de mon livre, cependant, montre clairement que sa figure centrale, un jeune instituteur breton pacifiste ayant été gagné aux idées trotskistes, ne peut en aucune façon apparaître comme inspirée par votre père. » D’autant plus que « les références à votre père qui figurent dans la bibliographie sont sans équivoque. Voici ce qui est écrit noir sur blanc : « …je ne peux manquer de recommander les livres de David Rousset et Jorge Semprun, bien que je me sois gardé de les relire avant d’entreprendre ce travail, de crainte d’être paralysé par l’authenticité et la grandeur d’une œuvre nourrie de l’expérience concentrationnaire. »

« Pour la petite histoire, j’ai lu « Les Jours de notre mort » à 17 ans, en 1967, alors que je venais de quitter la JC pour la JCR et que je ne savais pas grand-chose du trotskisme. Cette lecture m’a alors bouleversé et je n’ai jamais cessé de la recommander, alors même que j’avais regagné les rangs de l’UEC puis du PC. »

Dont acte. Le personnage créé pour son roman par Roger Martin n’est en rien inspiré par notre père.

Nous reproduisons ci-dessous notre réponse à la chronique de Philippe Pivion et l’article de ce dernier.
A propos de David Rousset

Lettre à la rédaction de l’Humanité

L’Humanité a publié dans son édition du 2 mai 2013 un article de Philippe Pivion sur un livre de Roger Martin, Dernier convoi pour Buchenwald. L’auteur y affirme que notre père, David Rousset, « ressemble à s’y méprendre » à un « jeune trotskiste » arrêté par l’occupant pour son activité militante en direction des soldats allemands, puis « retourné et expédié à Buchenwald avec pour mission d’assassiner Marcel Paul, dirigeant communiste interné… ».

Nous considérons une telle mise en cause particulièrement indigne. Arrêté par la gestapo le 12 octobre 1943, notre père a été déporté à Buchenwald, ainsi que dans d’autres camps : Porta Westphalica, Neuengamme et les mines de sel de Helmstedt. Il a vécu la terrible condition du concentrationnaire jusqu’en avril 1945. Il avait alors perdu plus de quarante kilos, attrapé le typhus et souffrait d’une congestion pulmonaire. Il n’aurait pas survécu à un hiver de plus ni même à un retard dans son hospitalisation, après son rapatriement. Drôle de sort réservé par les nazis à l’un de leurs supposés agents !

Philippe Pivion affirme de plus que notre père n’aurait produit aucune « réflexion politique approfondie de ce que représentent le nazisme et Hitler ». Or David Rousset est l’auteur de deux œuvres majeures sur le nazisme et ses camps, devenues des classiques : L’Univers concentrationnaire (1946) et Les Jours de notre mort (1947). Rappelons aussi qu’avant-guerre déjà, le mouvement trotskiste se référait au livre de Daniel Guérin, Fascisme et grand capital. Italie-Allemagne (1936), un ouvrage qui lui aussi fit date.

Tout l’article de Philippe Pivion affiche des relents du stalinisme et de l’anti-trotskisme des années 1950. Comment comprendre qu’une telle tribune soit publiée, sans même un commentaire ou une prise de distance, dans les colonnes de l’Humanité en 2013 ?

Luc et Pierre Rousset

[Publiée dans l’Humanité du 23 mai 2013.]
Histoire : Résister dans l’enfer de Buchenwald

Dernier convoi pour Buchenwald, de Roger Martin, Éditions Le Cherche-Midi. 19 euros.

Une fois ouvert, on ne quitte plus le livre ­Dernier Convoi pour Buchenwald. Dans un style ­remarquable de fluidité, Roger Martin nous fait revivre les heures noires de l’Occupation et celles indicibles du quotidien de Buchenwald.

Robert Danglars, jeune trotskiste courageux, diffuse des tracts aux travailleurs allemands en uniforme de la Wehrmacht afin de fraterniser. Son réseau est démantelé, lui est dénoncé par un Français. En prison, il est retourné et expédié à Buchenwald avec pour mission d’assassiner Marcel Paul, dirigeant communiste interné, afin de décapiter l’organisation de résistance du camp et d’annihiler des perspectives politiques futures, la libération approche… Grâce à cette intrigue passionnante, Roger Martin revisite l’histoire de la résistance en Bretagne – et quelle histoire  ! – et celle méconnue des militants trotskistes. Un travail remarquable.

Le héros ressemble à si méprendre à David Rousset, fondateur du Parti ouvrier international, qui, par faiblesse d’analyse ou parce que sa haine de Staline l’aveugle, ne produit pas une réflexion politique approfondie de ce que représentent le nazisme et Hitler. Il considère que les travailleurs de tous les pays font partie d’une seule et même classe ouvrière et qu’ils ne doivent que s’unir pour mettre à bas l’exploitation.

Dans cette logique, les militants trotskistes sont appelés à faire de l’entrisme comme ils l’avaient fait dans la SFIO et la CGT. Ils choisissent alors le Rassemblement national populaire, parti de Marcel Déat, classé à gauche sur l’échiquier de la collaboration, dans une confusion idéologique totale.

Cette dérive politique connaîtra son paroxysme avec un article publié le 22 juin 1944 dans le journal clandestin la Vérité, organe central de la IVe  Internationale, sous le titre «  Ils se valent  ». Il fait le parallèle entre Hitler et Eisenhower et lance  : «  Refuse de te faire mobiliser dans “l’armée de libération”, prépare-toi à un nouveau juin 1936, tu éliras ton comité d’usine, ton soviet, pour te libérer toi-même de ton esclavage de prolétaire.  » Cet article figure à côté d’un autre indiquant  : «  Parlons amicalement aux soldats allemands. Diffusons parmi eux des paroles de fraternisation  », sous le titre «  Nos alliés  ».

Le mérite de Dernier Convoi pour Buchenwald est aussi de faire vivre le camp, d’en décrire les affres, et surtout de montrer cette résistance organisée qui permettra aux martyrs de se rendre maîtres du camp avant même l’arrivée des Américains, en s’appuyant sur les Allemands internés, ces hommes reclus, depuis une décennie pour certains, qui résistent encore et toujours derrière les barbelés, organisant des répartitions alimentaires pour ceux qui peuvent être sauvés, chapardant des armes, mettant sur pied un comité international. Roger Martin rend justice à ces hommes, à leur lutte pour la dignité humaine menée jusque dans l’enfer.

Dans cet ouvrage, vous suivrez pas à pas les méandres suivis par Robert Danglars, ses atermoiements. Vous vibrerez à la destinée des personnages, étoufferez à la narration des convois et palpiterez à la vie du camp de Buchenwald. Après le Complot de l’ordre noir, et Dès lors ce fut le feu, parus également au Cherche-Midi, c’est à nouveau du grand Roger Martin.

Philippe Pivion

[L’Humanité du 2 mai 2013]
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 62
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  nico37 le Mar 28 Mai - 1:24

Xénophobie et PCF, le triste cas montreuillois Revue Tout est à nous ! 42 (avril 2013)

Montreuil, comme le reste de la Seine Saint Denis, compte une forte communauté Rrom qui vit le plus souvent, entre squats et bidonvilles, dans une grande misère.

La municipalité EELV a créé une MOUS (maitrise d’œuvre urbaine et sociale) et mis en place des logements « passerelle » destinés à accueillir des familles Rroms vivant dans la rue ou dans des squats dans les pires conditions sanitaires. Nous avons régulièrement critiqué cette politique car elle est loin de répondre aux besoins. Mais ces dernières semaines, elle s’est heurtée de la part du… PCF montreuillois à d’autres formes de « critiques » et d’actes, qui ne sont pas sans rappeler les actes xénophobes commis récemment à Marseille.

Lors du lancement d’un de ces chantiers, consistant à assembler des algecos pour accueillir 11 familles Rroms sur un terrain vague resté en l’état bdepuis des années, des engins lourds (grues et autres) ont vu la totalité de leurs pneus (32) crevés à la perceuse.

Des « citoyens » rassemblés au petit matin, en présence de l’ancien maire (apparenté PCF) Jean-Pierre Brard, du conseiller général PCF du canton, de sa suppléante et de quelques militants PCF, étaient là pour dire « non au ghetto, oui au jardin ». Des tracts PCF visibles depuis quelques jours dans cette rue appelaient à résister « comme à Notre-Dame-des-Landes ». Ce qui prêterait presque à rire quand on connaît les positions du PCF sur la question de l’Ayrault-port. Une semaine plus tard, alors que le chantier redémarrait, l’ancien maire laissait sa voiture bloquer la rue et l’accès au chantier.

Racisme primaire

Bien entendu, tout ce petit monde se garde bien de revendiquer ce qui relève pourtant du racisme le plus primaire. On argue de la promiscuité, de la sécurité, du fait d’avoir des logements à moins de trois mètres de sa fenêtre dans une rue étroite et sombre aux immeubles peu entretenus... Les échanges étaient difficiles ce matin-là, avec des riverains clamant que nous ne pouvions pas parler de cette question puisque nous n’habitions pas dans la rue et pas depuis trente ans.

Le problème se pose au quotidien dans ce quartier, où aider les Rroms n’est pas vraiment bien vu. Un habitant du Bas-Montreuil connu pour sa solidarité envers les familles Rroms a eu depuis un an sa portière de voiture fracturée, sa serrure forcée, des mains mystérieuses sonnant à sa porte toute la nuit… Lors d’un meeting de défense d’un centre de santé fermé par la municipalité, auquel le NPA participait, des dirigeants politiques locaux proches du PCF ont expliqué qu’il y avait de l’argent pour loger des Rroms à la MOUS mais pas pour la santé des montreuillois !

Dans ce climat, le NPA Montreuil a pris l’initiative d’interpeller toutes les forces politiques de gauche pour que cessent ces actes xénophobes qui font craindre le pire pour l’installation des familles Rroms. Alors que toutes les composantes du Front de gauche s’étaient désolidarisées du PCF par communiqué de presse, outre ce dernier la GU et le PG n’ont pas répondu à un appel commun, signé (outre le NPA) par l’AL, la GA, le MRAP, la FASE, RESF et la LDH, à un apéro fraternel sous le signe de l’égalité des droits dont évidemment le droit au logement pour les Rroms. Cette initiative lançait une intervention antiraciste unitaire sur le terrain, avec en perspective une réunion publique, visant à démonter les arguments xénophobes distillés dans le quartier.

Les trois organisations manquantes sont aussi les forces motrices d’une liste Front de gauche pour les prochaines élections municipales…

nico37

Messages : 7047
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  nico37 le Mer 29 Mai - 15:13

Le PCF renvoie à l’automne la question de ses alliances pour les élections municipales 29/05

Listes autonomes, liste d’alliance avec le Parti Socialiste, ou listes d’Union de la Gauche, pour les élections municipales de l’année prochaine ? L’enjeu pour le Parti Communiste Français (PCF) est bien sûr politique : retrouver ses 8 800 élus municipaux, reconquérir des villes perdues en 2008. Mais il est aussi financier puisque le reversement des indemnités des 9 200 élus constitue 46 % des revenus du PCF.

Pour l’heure, le PCF met en avant le débat sur le fond : logement, emploi, services publics, démocratie locale avant de s’attaquer à la constitution des listes. Il estime que, compte tenu des situations locales, « il s’agira d’unir le plus largement à gauche afin de faire reculer l’austérité ».

Cependant, le 25 mars, à l’issue du congrès du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon annonçait son intention de présenter 60 listes autonomes, notamment à Lyon et Villeurbanne, composées de candidats du Parti de gauche et du PCF. À quoi, par exemple, la secrétaire départementale du PCF du Rhône Danièle Lebail a rétorqué que « des listes du Front de Gauche, ce serait dogmatique et réducteur, pour les municipales ».

Selon le quotidien Le Monde (2 janvier 2013), les maires PCF d’une quarantaine de villes, de plus de 20 000 habitants, souvent élus sur des listes d’Union de la gauche, veulent maintenir l’entente entre socialistes et communistes.

Le cas de Paris donnera peut-être une indication sur les choix nationaux. La décision de présenter au premier tour des listes d’union avec le PS ou des listes autonomes serait tranchée par le vote des militants les 29 et 30 juin.

nico37

Messages : 7047
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Parti Communiste Français - Page 9 Empty Re: Parti Communiste Français

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 18 Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 13 ... 18  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum