Refus de la légion d'honneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Refus de la légion d'honneur

Message  verié2 le Jeu 3 Jan - 10:02

Le dessinateur Tardi (ex Mao) vient de refuser la légion d'honneur et de s'en expliquer publiquement. Avant lui, récemment, la médecin Anne-Marie Gouvet avait elle aussi refusé ce hochet au moment où le gouvernement s'attaquait à la recherche et la santé.

Ces attitudes dignes mettent en lumière le côté assez minable de ceux qui acceptent ce symbole de l'Etat bourgeois, du moins en ce qui concerne ceux qui se présentent comme contestataires, socialistes, communistes etc.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refus de la légion d'honneur

Message  gérard menvussa le Jeu 3 Jan - 10:24

Marc Pedchansky sort de ce corps ! santa
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refus de la légion d'honneur

Message  alexi le Jeu 3 Jan - 14:17

Le nom de ce militant LO s'écrit Peschanski.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refus de la légion d'honneur

Message  alexi le Ven 11 Jan - 0:32

C'est le camarade Marc Peschanski qui va être content Very Happy :

Lutte Ouvrière n°2319 du 11 janvier 2013

Jacques Tardi refuse le ruban : l'honneur de ne pas être de la légion


L'auteur de bandes dessinées Jacques Tardi a refusé la Légion d'honneur qui lui avait été attribuée le 1er janvier, sans même qu'on l'en ait averti. Dans un communiqué, il a déclaré qu'étant « farouchement attaché à [sa] liberté de pensée et de création, [il] ne veut rien recevoir, ni du pouvoir actuel ni d'aucun autre pouvoir politique, quel qu'il soit », ajoutant que « le jour où l'on reconnaîtra les prisonniers de guerre, les fusillés pour l'exemple, ce sera peut-être autre chose ».

Tardi a plus d'une fois dénoncé dans ses albums les guerres, que ce soit la Première Guerre mondiale dans, entre autres, Putain de guerre ou C'était la guerre des tranchées, ou la Seconde : son dernier album, Moi René Tardi, prisonnier de guerre, Stalag II B, est basé sur les témoignages de son père lorsqu'il était prisonnier.

Tardi n'est pas le premier à avoir refusé cette décoration dite suprême, créée par Napoléon 1er, que les gouvernants utilisent souvent pour récompenser des bons services ou tenter de s'attacher des personnalités. Avant lui, parmi les écrivains et les artistes, il y eut entre autres Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre, Georges Brassens et Léo Ferré qui dénonça « ce ruban malheureux et rouge comme la honte ». Dernièrement, Annie Thébaud-Mony, spécialiste des cancers professionnels, l'a aussi refusée pour dénoncer « l'indifférence qui touche la santé au travail » et « l'impunité des crimes industriels ». Jacques Tardi est donc là en bien meilleure compagnie qu'il ne le serait avec des décorés.
M.L.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refus de la légion d'honneur

Message  Giaches_de_Wert le Ven 2 Jan - 22:21

verié2 a écrit:

Ces attitudes dignes mettent en lumière le côté assez minable de ceux qui acceptent ce symbole de l'Etat bourgeois...

Par contre les prix littéraires décernés par je ne sais plus quelle officine policière...

Giaches_de_Wert

Messages : 117
Date d'inscription : 12/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refus de la légion d'honneur

Message  alexi le Sam 3 Jan - 0:52

De Wert :
Par contre les prix littéraires décernés par je ne sais plus quelle officine policière...

Le prix du Quai des orfèvres est attribué par un jury, sans qu'il soit accepté ou quémandé par le lauréat.

Au vu du nombre de livres publiés dorénavant par des militants de LO, leur tour risque d'arriver également.
Patience ! Laughing

En tout cas, la portée du prix du quai des orfèvres me semble bien différente que d'accepter une légion d'honneur de l'Etat français. Mais voilà, puisqu'un militant de LO l'a accepté, il faut bien défendre le camarade honoré.




alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refus de la légion d'honneur

Message  Giaches_de_Wert le Sam 3 Jan - 1:21

Je n'ai rien défendu du tout.
Mais j'ai trouvé "minable" l'usage du terme "minable".

Giaches_de_Wert

Messages : 117
Date d'inscription : 12/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refus de la légion d'honneur

Message  artza le Sam 3 Jan - 7:57

Giaches_de_Wert a écrit:Je n'ai rien défendu du tout.
Mais j'ai trouvé "minable" l'usage du terme "minable".

Ben oui, car tout est question de contexte et d'intentions.

Ici tout le monde peut comprendre une fois averti des lubies de Vérié sur ce forum, qu'il ne s'agit pas des tords ou des mérites de ceux qui acceptent ou refusent la légion d'honneur.

Vérié a-t-il vanté la dignité de Brigitte Bardot refusant la légion d'honneur?
Et celle d'Aragon?
Individu bien plus malfaisant et peu digne s'il en est que celui que Vérié voulait montrer du doigt non pour lui même, mais pour éclabousser au prés  d'un public restreint qui se nourrit de petits racontars, Lutte ouvrière et le communisme dont parfois se réclame celui que Vérié dénonçait courageusement sans le nommer (lire une belle tribune dans Libé du 15 mai 2014).

Voilà c'est pas plus compliqué que ça.

Maintenant sur les distinctions, médailles et autres prix que doit faire l'ouvrier conscient, le révolutionnaire?
Ben d'abord ne pas s'en laisser compter, ni les solliciter par exemple en étalant ses états de service. Ce n'est que mon point de vue qui jusqu'à aujourd'hui ne pas engagé.
Pour la légion d'honneur Breton disait (je crois) "c'est pas le tout de la refusée, encore faudrait-il ne pas l'avoir  méritée".
Bref les individus s'en débrouillent jamais très bien car les dés sont toujours pipés.

Maintenant pour en venir au fait un parti se réclamant du communisme peut-il accepter le soutien public d'un individu décoré de la légion d'honneur à mon avis oui comme il peut accepter le soutien public d'un écrivain primé, et de bien d'autres personnes au parcours les plus divers.

En son temps Daniel Bensaïd fut très fier d'enregistrer l'adhésion à Toulouse en 68 d'un ancien résistant et déporté mais qui antérieurement député PC en 36 vota les pleins pouvoirs à Pétain! Je n'ai jamais reproché cette adhésion à la LCR.

J'avais rencontré cet homme âgé pour moi à l'époque plusieurs fois auparavant.
Pour tout dire je passais lui remettre Voix ouvrière.
Lorsqu'il m'a raconté ça j'en suis tombé de l'armoire.
Il m'a dit très simplement qu'il avait plié devant l'événement."Il aurait fallu être Liebknecht, je ne l'étais pas".

D'autres plièrent en d'autres circonstances comme le vote Chirac mais là il suffisait d'être...Arlette Laguiller!

Bonne année à tous ceux que j'estime.

artza

Messages : 112
Date d'inscription : 29/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refus de la légion d'honneur

Message  verié2 le Sam 3 Jan - 11:12

Giaches_de_Wert a écrit:
verié2 a écrit:

Ces attitudes dignes mettent en lumière le côté assez minable de ceux qui acceptent ce symbole de l'Etat bourgeois...

Par contre les prix littéraires décernés par je ne sais plus quelle officine policière...
Je n'avais pas remarqué cette attaque. Précision : le prix du Quai des Orfèvres n'est pas attribué par une "officine policière", mais par un jury qui comprend des journalistes, des avocats, un éditeur, des juges et des flics. Mais ça peut en effet se discuter de l'accepter, comme beaucoup d'autres prix littéraires ou non, bien que ça n'ait pas grand chose à voir avec la légion d'honneur...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refus de la légion d'honneur

Message  verié2 le Sam 3 Jan - 11:17

Artza
un parti se réclamant du communisme peut-il accepter le soutien public d'un individu décoré de la légion d'honneur
Bien sûr et je l'ai déjà écrit plusieurs fois, ce n'est pas la trahison suprême d'accepter ce hochet. C'est juste un peu ridicule. D'ailleurs, LO a fait l'éloge de la chercheuse médicale qui l'a refusée.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refus de la légion d'honneur

Message  alexi le Sam 3 Jan - 11:53

Artza :
Individu bien plus malfaisant et peu digne s'il en est que celui que Vérié voulait montrer du doigt non pour lui même, mais pour éclabousser au prés d'un public restreint qui se nourrit de petits racontars, Lutte ouvrière et le communisme dont parfois se réclame celui que Vérié dénonçait courageusement sans le nommer
En somme, d'après Artza, il ne faudrait jamais porter de jugement sur le choix public d'un militant de LO ?!
Les racontars, c'est bien autre chose, cela existe partout y compris chez ceux qui les dénoncent dans leur milieu tout aussi restreint.


Maintenant sur les distinctions, médailles et autres prix que doit faire l'ouvrier conscient, le révolutionnaire?
Ben d'abord ne pas s'en laisser compter, ni les solliciter par exemple en étalant ses états de service.
Il y a distinction et distinction !
Quant à la légion d'honneur de l'Etat français, elle doit être sollicitée.

Maintenant pour en venir au fait un parti se réclamant du communisme peut-il accepter le soutien public d'un individu décoré de la légion d'honneur à mon avis oui comme il peut accepter le soutien public d'un écrivain primé, et de bien d'autres personnes au parcours les plus divers.
Accepter le soutien d'un porteur de légion est une chose, la solliciter en est une autre !!!

Bonne année à tous ceux que j'estime.
Une estime restreinte elle aussi ?

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refus de la légion d'honneur

Message  Giaches_de_Wert le Dim 4 Jan - 21:33

alexi a écrit:
Quant à la légion d'honneur de l'Etat français, elle doit être sollicitée.

C'est apparemment faux, du moins concernant la personne directement concernée. On ne comprendrait pas, d'ailleurs, qu'elle soit parfois refusée.

wikipédia a écrit:Modalités

Les ministres adressent leurs propositions au grand chancelier trois fois par an : les 1er janvier, 1er avril et 1er octobre. Le Premier ministre, auquel il est rendu compte de ces propositions par chaque ministre, adresse directement au grand chancelier les avis et observations qu’elles appellent éventuellement de sa part. Depuis 2008, une procédure d’« initiative citoyenne » permet à tout citoyen de proposer une personne qu’il estime méritante pour une première nomination dans la Légion d’honneur ou dans l’ordre national du Mérite. Si cette proposition est soutenue par cent personnes dans le même département, elle est examinée par le préfet et, s’il juge la proposition justifiée, la transmet au ministre de tutelle ainsi qu’au grand chancelier.

Les propositions sont communiquées par le grand chancelier au conseil de l’ordre qui vérifie si les nominations ou promotions sont faites en conformité des lois, décrets et règlements en vigueur et se prononce sur la recevabilité des propositions en les appréciant d’après les critères fixés ci-dessus et en conformité des principes fondamentaux de l’ordre. Le conseil rejette environ 15 % des propositions (pour diverses raisons : mérites insuffisants, délais pas respectés, intervalles entre deux décorations insuffisants, antécédents judiciaires, problèmes fiscaux).

Les nominations ou promotions sont officialisées par un décret du président de la République, visé pour son exécution par le grand chancelier et contresigné par le Premier ministre et, le cas échéant, par le ministre compétent. Lorsqu'ils concernent les nominations directes, les nominations et promotions à titre exceptionnel, les promotions au grade de commandeur et aux dignités de grand officier et de grand'croix, ces décrets sont pris en conseil des ministres.

L’admission et l’avancement dans l’ordre sont prononcés dans la limite de contingents fixés par décret du président de la République pour une période de trois ans. Ces contingents sont répartis entre le président et les différents ministres qui adressent leurs propositions au grand chancelier.

Giaches_de_Wert

Messages : 117
Date d'inscription : 12/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refus de la légion d'honneur

Message  gérard menvussa le Dim 4 Jan - 22:52

elle doit être sollicitée.
Il me semble que c'est d'être membre de l’académie française qui demande une campagne complète ! Cela dit, je ne pense pas que l'impétrant au prix du quai des orfèvre puisse directement solliciter (et obtenir) son épée au quai conti. Il faut d'abord être publiée dans la "blanche" de chez Gallimard...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refus de la légion d'honneur

Message  alexi le Lun 5 Jan - 0:05


alexi a écrit:
Quant à la légion d'honneur de l'Etat français, elle doit être sollicitée.
Giaches_de_Wert :
C'est apparemment faux, du moins concernant la personne directement concernée.

Exact.
La légion d'honneur ne se sollicite pas, en revanche on peut la refuser après avoir été cité par décret du président de l'Etat français.
Cela n'a pas été le choix du militant de LO.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refus de la légion d'honneur

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum