L'affaire Cahuzac

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Cahuzac

Message  Babel le Sam 15 Déc - 10:40

(pour sacrifier à la mode des jeux de mots douteux... Very Happy)

J'avoue que j'étais passé à côté de cette affaire, estimant que les coups médiatiques de Médiapart, ça va un moment. Jusqu'à la lecture assez édifiante de ces deux articles du nouvelobs. com. Pas de quoi se lever en pleine nuit en criant à la révélation, mais une belle leçon de choses. Je reproduis le premier in extenso. Le second est mis en lien.

Cahuzac : de la chirurgie esthétique au Budget, le roi du scalpel
Créé le 25-09-2012 à 12h02 - Mis à jour le 05-12-2012 à 10h59
Par Sophie Fay
http://tempsreel.nouvelobs.com/portrait/20120925.OBS3436/cahuzac-de-la-chirurgie-esthetique-au-budget-le-roi-du-scalpel.html

"Amusant, non ?" Sourire ultrabright, torse bombé, Jérôme Cahuzac est content de lui. Au cinquième étage de Bercy, en face de son bureau - la fameuse table de Cambacérès, pur style Empire -, le ministre délégué au Budget a accroché deux portraits originaux de Picsou offerts par des amis pour ses 60 ans. Autant afficher la couleur quand on a la charge de couper dans les dépenses de ses collègues du gouvernement. Soit pas moins de 10 milliards d'euros, dès cette année, pour ramener le déficit budgétaire à 3% du PIB en un an. Et ce n'est pas fini ! Le rythme des économies doit aller crescendo en 2014 et 2015. Alors, forcément, il est le méchant de l'histoire. Un rôle qu'il assume fièrement : "Dans le programme de François Hollande, 'le redressement des finances publiques, acte I de la réforme', c'est moi."

L'Harpagon du gouvernement
L'Harpagon du gouvernement s'acquitte de sa tâche avec un zèle qui a déclenché plus d'une colère contre lui cet été. "J'ai reçu quelques coups de fil...", sourit Pierre Moscovici, son ministre de tutelle, qui a souvent arrondi les angles. Plusieurs ministres ont demandé l'arbitrage de Matignon. "Globalement, les réunions se sont bien passées, sauf avec trois collègues", corrige le responsable du budget, qui donne volontiers la liste : Cécile Duflot, Aurélie Filippetti et Michel Sapin. "Preuve que ce n'est pas une question de sexe", précise Jérôme Cahuzac, soucieux de démentir sa réputation de misogyne.

La ministre du Logement a trouvé insupportable de le voir souffler ostensiblement à chaque fois qu'elle invoquait les engagements du candidat Hollande, et sa collègue de la rue de Valois n'a pas goûté de découvrir dans la presse sa volonté de défendre la culture ramenée à un différend de personnes. Quant à la confrontation avec Michel Sapin, elle a failli carrément mal tourner. Les deux hommes, qui se détestent cordialement tant l'un est rond et l'autre sec, ont fait sortir leurs collaborateurs le temps d'une explication virile. Les pistolets fument encore.

"Heureusement qu'il est boxeur"
"Il y a des choses que l'on n'a pas envie de dire devant l'ancien conseiller budgétaire de Fillon", tacle Sapin en visant le directeur du Budget, Julien Dubertret, nommé par Sarkozy, mais en phase avec la politique de coupes budgétaires de Cahuzac. "Sapin aurait mieux fait de négocier avec nous qu'avec Matignon : il a obtenu une meilleure enveloppe pour 2013, mais il a perdu au change pour 2014 et 2015", riposte l'entourage du ministre du Budget, qui décidément n'aime pas perdre. "A ce poste, il vaut mieux un battant ! Il n'y a que des coups à prendre !", assure Gilles Carrez, le président UMP de la commission des Finances, qui a croisé le fer avec lui à l'Assemblée. "Heureusement qu'il est boxeur."

Monter sur un ring est son sport favori.
L'hiver dernier, Jérôme Cahuzac enfilait encore les gants pour des combats amateurs jusqu'à ce qu'un mauvais coup lui défonce le palais. Opération, douleur. Mais il continue à s'entraîner, surveillant sa ligne et sa musculation. Cet été, entre deux réunions pour préparer le projet de loi de Finances 2013, il a fait l'ascension du mont Ventoux à vélo... en deux heures quinze. Il aime "rouler" avec son ami Michel Drucker, comme un certain Nicolas Sarkozy. Et gare à ceux qui n'ont pas sa discipline : un "défi à la médecine", une "erreur statistique", lâche l'ascète lorsqu'il croise trop d'embonpoint. "Il se croit super beau gosse", s'agace le conseiller d'un ministre qui s'est opposé à lui.

Clinique Cahuzac
Dans le marigot socialiste, personne ne conteste l'aisance de Jérôme Cahuzac en matière de finances et de fiscalité, ni sa culture. Il est "brillant", reconnaissent ministres et parlementaires. Là n'est pas la question. Mais est-il vraiment de gauche, ce dandy qui a réussi ? Et d'où lui vient ce goût pour la rigueur ? Passionné par la politique - ses parents, résistants, étaient amis de Pierre Mendès France -, le jeune chef de clinique a mis entre parenthèses sa carrière hospitalière pour entrer au cabinet de Claude Evin en 1988. Une fois l'aventure terminée, le rocardien ne retrouvera pas le poste qu'il espérait. Sans états d'âme, il se lance alors dans la spécialité la plus lucrative, la chirurgie esthétique, et crée la Clinique Cahuzac dans le 8earrondissement de Paris. Toutefois, l'envie de politique ne l'a pas quitté.

Parachuté à Villeneuve-sur-Lot, la capitale du pruneau, dans une circonscription réputée ingagnable, il devient député en 1997. L'as du scalpel décide de ne garder de ses activités d'entrepreneur que le département "le plus productif" : les implants capillaires, une activité qu'il peut exercer avec sa femme Patricia, dermatologue, mère de ses trois enfants, dont il est aujourd'hui séparé (elle a gardé la clinique). Les cheveux de François Patriat, président de la région Bourgogne, ou du gourou de la com, Stéphane Fouks : c'est lui.

Il paie l'impôt sur la fortune
Jospiniste, puis strauss-kahnien, Cahuzac a mis plus de dix ans à se faire un nom en politique. A coups de nuits de travail à l'Assemblée, il a fini par se hisser à la présidence de la commission des Finances, écartant ses rivaux Michel Sapin ou Jean-Pierre Balligand. Son patrimoine et ce parcours hors des cercles hollandais, son "parler-vrai" économique en font un oiseau à part dans le gouvernement. Font-ils pour autant de lui un homme de droite, comme le disent ses détracteurs socialistes ? Ou, comme le moque Valérie Pécresse, "un représentant de la gauche caviar", propriétaire d'une villa et d'un bateau en Corse... ?

Comme parlementaire autant que comme ministre, lui qui paie l'impôt sur la fortune a combattu le bouclier fiscal et plaidé pour que les revenus du capital soient imposés comme ceux du travail, envers et contre l'avis de nombreux économistes. S'il n'était pas enthousiaste à l'idée de taxer à 75% les revenus supérieurs à 1 million d'euros, il a poussé pour une tranche à 60%. Le ministre du Budget connaît les disparités, sait où se niche la richesse en France, et là où elle fait défaut. Une augmentation d'impôts est toujours plus douloureuse pour une famille dans un bassin d'emploi sinistré que pour les familles aisées des beaux quartiers. Picsou a lu les grands maîtres de l'histoire socialiste.

Sur l'affaire :
http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20121205.OBS1474/mediapart-contre-cahuzac-que-sait-on.html

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'affaire Cahuzac

Message  Roseau le Dim 16 Déc - 21:32

Suis d'accord. Un travail d'orfèvres...à savourer.

[dailymotion]
En direct de Mediapart : Jérôme Cahuzac et son... por Mediapart[/dailymotion]

Cette vidéo est aussi une leçon de journalisme...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'affaire Cahuzac

Message  gérard menvussa le Jeu 27 Déc - 15:41

"Formidable leçon de choses", aurait dit autrefois le camarade Tinville... Le ministre "socialiste" ami des patrons, et qui dissimule ses avoirs en suisse, cela est quand même un effet de révélateur sur des pratiques qui ne devraient pas surprendre, et qui pourtant... Profitons de ce que "Médiapart" a mis en libre accés le dossier qu'il a constitué sur ce personnage pour s'informer : http://www.mediapart.fr/journal/france/261212/laffaire-cahuzac-pour-ceux-qui-ne-veulent-pas-voir

L'affaire Cahuzac pour ceux qui ne veulent pas voir

Les cercles du pouvoir en parlent depuis deux semaines : pour quand un remaniement gouvernemental, et de quelle ampleur ? En « off », des conseillers de l’Élysée démentent que le sujet soit à l’étude. Peu importerait l’impopularité historique de l’exécutif dans les sondages, les dysfonctionnements multiples des sept ministres et ministres délégués de Bercy en charge de la politique économique, les critiques contre le premier ministre Jean-Marc Ayrault, l’affaiblissement de la majorité parlementaire (avec le rejet de plusieurs textes par les sénateurs), l’absence de sursaut face à l’envolée du chômage et à la dégradation violente de la conjoncture économique.
Jérôme CahuzacJérôme Cahuzac© Reuters

À ce contexte s’ajoute désormais l’affaire Cahuzac. Ou plutôt celle de ce compte suisse non-déclaré détenu pendant une vingtaine d’années, jusqu’en février 2010, par l’actuel ministre du Budget. Officiellement, le soutien de l’Élysée et de Matignon à leur ministre est sans faille. En réalité, les nombreuses informations révélées par Mediapart, tout comme les questions laissées sans réponse par M. Cahuzac, ont enclenché ce qui ressemble fort à un compte à rebours.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Cahuzac

Message  gérard menvussa le Jeu 27 Déc - 19:15

Gégé a raison d'en faire un fil à part, car je connais très bien Edwy.
Je m'en fout totalement d'Edwy ! Ce qui est intéressant, la dedans, c'est que ce cas constitue une formidable "leçon de chose" sur ce qu'est la "social démocratie". Domage que tu ne t'en soi pas rendu comte...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Cahuzac

Message  Gayraud de Mazars le Jeu 27 Déc - 19:36

Salut Gérard,

Tu parles de la "formidable leçon de chose", ici sur l'affaire Cahuzac, appréciation générale d'Alain Krivine, en la circonstance, ici, c'est fort juste !

Fraternellement,
GdM
avatar
Gayraud de Mazars

Messages : 544
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 49
Localisation : En Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Cahuzac

Message  Roseau le Jeu 27 Déc - 19:38

gérard menvussa a écrit: Domage que tu ne t'en soi pas rendu comte...
Au contraire, je viens de dire que j'étais le premier, avec Babel, à relayer l'info,
et sur le fil concernant la social-démocratie justement !

Et je suis sûr que connaissant Edwy, que MDP ne va pas lâcher le morceau.
La "leçon de chose" est en train de devenir énorme:
le ministre chargé de traquer les fraudeurs
pris la main dans la confiture.
Ajoutons la solidarité de Hollande et du PS.
Enfin pas entièrement, mais c'est pour les prochains épisodes...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ouvrons la chasse au Dahuzac...

Message  Roseau le Jeu 27 Déc - 21:27

Puisqu'on en parle, faisons effectivement une "leçon de chose".

C'est pas connu de tout le monde, mais Cahuzac traine déjà une belle casserole

Il a été reconnu coupable en 2007 (mais pas condamné !)
d'avoir employé une femme de ménage philippine sans papier
payée en liquide de juillet 2003 à novembre 2004
pour 40 heures mensuelles à raison de 250 € par mois !
http://www.ladepeche.fr/article/2007/11/10/223413-jerome-cahuzac-reconnu-coupable-mais-sans-peine.html

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Cahuzac

Message  sylvestre le Mer 13 Fév - 10:22

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'affaire Cahuzac

Message  Babel le Sam 16 Mar - 16:33

Affaire Cahuzac : l'enquête préliminaire aurait validé l'enregistrement de Mediapart
http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/03/15/affaire-cahuzac-l-enquete-preliminaire-aurait-valide-l-enregistrement-de-mediapart_1849348_3224.html

et, pour un compte-rendu plus complet :

Mediapart-Cahuzac : le bras de fer
LE MONDE | 16.01.2013, par Emeline Cazi et Ariane Chemin
http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/01/16/mediapart-cahuzac-le-bras-de-fer_1817487_823448.html

Twisted Evil

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Cahuzac

Message  verié2 le Mer 20 Mar - 18:00

L'affaire Cahuzac vient donc de prendre un tournant décisif avec la démission (forcée) du ministre. Par ailleurs, je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais l'information judiciaire ne porte pas seulement sur la fraude fiscale et le blanchiment d'argent, mais sur un possible conflit d'intérêt.

En effet, et les médias ne nous en avaient pas (ou pas beaucoup) parlé, en dehors de sa clinique de chirurgie esthétique, Cahuzac possédait un cabinet-conseil qui travaillait avec les labos pharmaceutiques et qui continuait à le faire alors qu'il était ministre ! Un témoin a même affirmé qu'une partie de l'argent du compte UBS viendrait de pots de vin versés par les mêmes labos.

Si ça se confirme, c'est énorme et ça n'arrange pas les affaires de Hollande. En tout cas, constatons que, pour imposer l'austérité au bon peuple et lui donner des leçons d'économie, Hollande a fait appel aux services d'un affairiste de la pire espèce. Ce qu'il pouvait tout de même difficilement ignorer ! On est moins regardant sur le CV d'un candidat ministre que sur celui d'un candidat à un stage ou un CDD !
__
PS J'ai procédé à une correction : il ne s'agit pas d'une mise en examen mais de l'ouverture d'une "information judiciaire".

A noter, dans Le Monde d'aujourd'hui un article éclairant sur le milieu dans lequel gravite Cahuzac.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mis en examen

Message  Babel le Mar 2 Avr - 18:37

Mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale, Cahuzac reconnaît sur son blog qu'il détient bien un compte bancaire à l'étranger depuis vingt ans.

L'édition du Monde du 2/04 met à jour un article de décembre dernier qui éclaire le fonctionnement du microcosme auquel appartient le bonhomme.

Par ailleurs, loin d'être enterrée avec la démission de l'intéressé, l'affaire risque de continuer à faire du grabuge si, après avoir fait chorus avec la bande à Ayrault, la droite se met à sortir les carabines pour une partie de balltrap...

Jérôme Cahuzac : l'accroc
LE MONDE | 08.12.2012 à 10h38 • Mis à jour le 02.04.2013

Par Emeline Cazi et Ariane Chemin

Il devait camper le radin, l'économe, l'empêcheur de dépenser en rond des ministres de François Hollande. Le "père la rigueur", le gardien de l'orthodoxie budgétaire de la gauche élue au printemps dernier. Cet été, tout le gouvernement avait défilé auprès de Jérôme Cahuzac à Bercy, pour quémander des rallonges. Il les avait presque toujours refusées et l'avait fait savoir. "Il tient le rôle du méchant, mais contrairement aux autres, il existe...", se félicitait il y a peu son complice Stéphane Fouks, le coprésident d'Havas Worldwide (ex-Euro RSCG), qui le conseille personnellement.

En ces temps de crise et de "normalitude" affichée, le ministre du budget, 60ans, était la machine à dire non qui avait tant manqué à la gauche en 1981. Une image de rigueur que Mediapart a écornée d'un coup, mardi 4 décembre. Depuis une semaine, le site accuse le ministre d'avoir placé pendant une dizaine d'années de l'argent dans une banque genevoise, échappant ainsi à l'administration fiscale. La première tourmente d'un parcours ministériel sans accroc.

"Je n'ai pas, je n'ai jamais eu de compte à l'étranger. Ni maintenant, ni avant." Jérôme Cahuzac a beau nier avec énergie, en quelques jours, son image s'est brouillée. Il campe désormais le faux austère, politique fortuné rattrapé par son passé, celui d'un chirurgien esthétique spécialisé dans les implants capillaires. Un compte en Suisse ! Le nouveau scandale qui plane sur les politiques... "Avant, pour vous discréditer, on vous accusait de financer les campagnes électorales avec de l'argent africain. Aujourd'hui, on tombe pour la taille d'un appartement ou pour un compte off-shore", soupire un membre du gouvernement.

Il voulait rester discret, tous les projecteurs sont désormais braqués sur lui. On savait à peine que ce réformiste social-libéral avait rejoint François Hollande, après avoir été, comme Manuel Valls ou Marisol Touraine, rocardien, jospiniste, puis strauss-kahnien. Ce n'est ni sur les barricades de Mai68 ni sur les bancs de la fac de médecine qu'il entre en politique; mais au hasard d'une rencontre sur le palier de l'appartement de ses parents, rue Saint-Jacques, à Paris, où se sont installés son père, ingénieur, et sa mère, professeur d'anglais en khâgne, à Henri-IV. Le voisin d'en face est un spécialiste de droit constitutionnel et surtout l'homme des réseaux mondains de la rocardie: Guy Carcassonne.
Interne en médecine, le jeune Cahuzac avait choisi la chirurgie viscérale et a laissé de bons souvenirs à ses collègues de bloc de Beaujon et de Broussais. Comme aux conseillers du cabinet du ministre de la santé de Michel Rocard, Claude Evin, qu'il rejoint en juin1988. Il y a gagné "une réputation de probité", assure Martin Hirsch. "Il a réussi à réguler le système de santé avec intelligence et en prenant des risques", ajoute le père du RSA. Un autre ancien du cabinet, Didier Tabuteau, souligne que c'est "grâce à sa pugnacité qui deviendra légendaire" que la loi Evin voit le jour. Le jeune médecin se met à dos les lobbies de l'alcool et du tabac, et les publicitaires privés d'une ressource substantielle.
Ce n'est jamais facile pour un interne des hôpitaux de Paris de quitter l'Assistance publique pour le privé. Encore moins de justifier pourquoi on choisit d'abandonner ses patients pour se lancer en politique. Dans le cas de Jérôme Cahuzac, les versions divergent. Hostilité des mandarins auxquels il avait reproché voyages et autres croisières tous frais payés par les labos? Ou volonté de faire du business? Une seule certitude, "la politique a entraîné pour moi une vraie perte de revenus", a souvent confié Jérôme Cahuzac.

"MACHINE DE GUERRE"
Pour ne se fermer aucune porte, il continue à servir le "toujours candidat" Rocard. Ainsi accompagne-t-il l'ancien premier ministre, en jet privé, déjeuner au château du... tout-puissant patron de laboratoire Pierre Fabre, dans les environs de Castres, en compagnie de Jacques Limouzy, ancien ministre giscardien des relations avec le Parlement, et du centriste Philippe Douste-Blazy. En ce milieu des années 1990, il ouvre aussi avec sa femme, la dermatologue Patricia Ménard, dont il est aujourd'hui séparé, la clinique Cahuzac, où les quinquagénaires du tout-Paris viennent se faire implanter des cheveux.

La dissolution, en 1997, lui fait découvrir la région du pruneau, et lui ouvre les portes de l'Assemblée: il devient député de la 3e circonscription du Lot-et-Garonne. C'est simple: "Il passe le dimanche en famille; le lundi, il opère; du mardi au jeudi, il siège à l'Assemblée. Et le vendredi et le samedi, il parcourt Villeneuve-sur-Lot et ses alentours en 205", résume son attachée de presse. Sa voiture parisienne est d'un autre standing.

En bon élève, Jérôme Cahuzac porte la parole jospiniste dans l'Hémicycle, comme Eric Besson et quelques autres. En vain, il milite pour une nouvelle candidature Jospin, en 2007 et retrouve, après la défaite de Ségolène Royal, sa circonscription perdue cinq ans plus tôt. "Il avait des réseaux dans les deux camps, soupire son rival de droite malheureux, le juge Jean-Louis Bruguière. Il a mis en place une vraie machine de guerre et continue à se rendre à Villeneuve-sur-Lot tous les week-ends. On ne peut pas dire que la gestion de la ville soit mauvaise."

A l'Assemblée aussi, il soigne sa réputation de gros bosseur. "Il apprenait à toute vitesse les polys de médecine; il se met à avaler toutes les lignes budgétaires, comme Sarkozy lorsqu'il est arrivé au budget", raconte un député. Mais c'est la nomination de Didier Migaud à la Cour des comptes par Nicolas Sarkozy qui lui ouvre, avec la présidence de la commission des finances, les portes de la notoriété. "Un club très fermé, où droite et gauche ne cessent de se rendre des hommages réciproques", observe un conseiller ministériel. Encore un lieu où s'effacent les frontières.

MÊMES RÉSEAUX, MÊMES AMIS QUE DSK
C'est alors qu'il préside ce cénacle qu'éclate l'affaire Bettencourt. Jérôme Cahuzac ne hurle pas avec les loups, même si le ministre de Nicolas Sarkozy, Eric Woerth, est aussi le grand argentier de la campagne UMP. Coïncidence ou pas, c'est à ce moment-là qu'il s'adjoint les services de l'actuelle responsable des relations extérieures du ministère du budget, Marion Bougeard, une protégée de Stéphane Fouks à Euro RSCG. La jeune femme y était chargée de la communication de Liliane Bettencourt, gérant l'image et les interviews de la milliardaire.

Pour la présidentielle de 2012, le champion de ce pragmatique-réaliste est tout naturellement Dominique Strauss-Kahn. "Cahuzac était l'un des invités du riad d'Anne Sinclair à Marrakech, à Noël 2010, avec les socialistes Jean-Paul Huchon et François Kalfon, l'avocat Jean Veil ou l'écrivain Dan Franck", se souvient l'un des invités. "DSK nous recevait les uns après les autres sur un pouf, comme Saint Louis sous son chêne. C'est avec Jérôme qu'il a parlé le plus longtemps." De retour à Paris, il confie à la presse, qui s'interroge sur la candidature du patron du FMI: "Il en parle, il a conscience de son destin. Ma conviction, c'est qu'à partir du moment où la France aura besoin de lui, il répondra présent."

De Bercy, Jérôme Cahuzac continue aujourd'hui à consulter l'ex-candidat socialiste à la présidentielle. Les deux hommes partagent ces réseaux qui, comme la franc-maçonnerie, transcendent la droite et la gauche pour se retrouver dans les affaires, les mêmes amis aussi. Ainsi, Stéphane Richard, le patron d'Orange, et Henri Proglio, qui a nommé en janvier l'ancien banquier d'HSBC Antoine Cahuzac, frère de Jérôme, à la tête d'EDF Energies nouvelles. Ou encore l'avocat d'affaires chiraquien Gilles August, qui vient de déposer plainte pour Jérôme Cahuzac contre Mediapart, et compte parmi les nombreux associés de son cabinet l'ancien ministre socialiste Christian Pierret.

La gauche caviar est souvent proche de la droite bling-bling. Qui, avant le cambriolage du mois d'octobre révélé par le Parisien, imaginait que Jérôme Cahuzac possédait une collection de montres –Rolex, Breitling, Chaumet – dont les huit disparues sont estimées à 100000euros ? "Une valeur surtout sentimentale", s'est empressé de préciser Bercy pour préserver l'image de son ministre. On sait qu'il dîne en ville, mais pas forcément qu'il joue au golf à la Boulie, à Versailles, propriété du Racing Club de France, qu'il est membre du très sélect Cercle Interallié, installé tout près de l'Elysée, ou qu'il fait du vélo avec Michel Drucker. "C'est un sportif", plaide Guy Carcassonne, qui skie avec lui au-dessus du lac Léman.

Est-ce parce qu'elle est trop occupée à se déchirer ? Cette semaine, alors que le ministre s'appliquait à déminer les accusations portées contre lui, la droite s'est montrée magnanime. Jean-François Copé lui a même fait part de son "estime personnelle". Chacun y est allé de son petit mot pour l'ancien collègue de la commission des finances. Quelques-uns ont rappelé la bronca menée contre son prédécesseur au budget, Eric Woerth, soupçonné, sous Sarkozy, d'avoir bradé l'hippodrome de Compiègne, dans l'Oise. A peine arrivé à Bercy, Jérôme Cahuzac a nommé un expert indépendant pour éclaircir les conditions de la vente du champ de courses, en 2010. Ses conclusions ont été rendues publiques par le ministre, laissant "peu de place" à une cession frauduleuse.

"Je pense qu'il faut rester zen et tranquille", a conseillé le député (UDI) Yves Jégo. Zen et tranquille, c'est aussi l'attitude qu'a recommandée Stéphane Fouks à son ami de vingt ans. Boxeur invétéré, ami et médecin du super-moyen Christophe Tiozzo, le ministre est réputé "sanguin", "cogneur", "physique". Toujours sûr de lui, souvent excédé, volontiers arrogant. "Il ne fait pas de cadeau", dit de lui Lionel Jospin, qui, assurent les mauvaises langues, "n'a jamais réussi à lui prendre un jeu au tennis".

Jeudi matin, Jérôme Cahuzac a tenu à publier sur son blog le plan de financement du 140m2 qu'il occupait avenue de Breteuil pour répondre à l'accusation de Mediapart sur les "origines douteuses" des fonds utilisés pour l'achat de cet appartement, en 1994. Puis, il a choisi de se taire. Jeudi soir, il assistait à une exposition de photos, avenue de Messine. Formé à la communication de crise, son cabinet tient à faire savoir que, vendredi midi, le ministre du budget était chez Darty.

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Cahuzac

Message  gérard menvussa le Mar 2 Avr - 20:22

La déclaration de cahuzac

Par lettre du 26 mars 2013, j’ai demandé à Messieurs les juges d’instruction Roger Le Loire et Renaud Van Ruymbeke de bien vouloir me recevoir afin que, délivré des obligations de ma fonction, je puisse enfin donner les explications qui s’imposent au regard de la détention à l’étranger d’un compte bancaire dont je suis le bénéficiaire depuis une vingtaine d’années.



J’ai rencontré les deux juges aujourd’hui. Je leur ai confirmé l’existence de ce compte et je les ai informés de ce que j’avais d’ores et déjà donné les instructions nécessaires pour que l’intégralité des actifs déposés sur ce compte, qui n’a pas été abondé depuis une douzaine d’années, soit environ 600.000 €, soient rapatriés sur mon compte bancaire à Paris.



A Monsieur le Président de la République, au Premier Ministre, à mes anciens collègues du gouvernement, je demande pardon du dommage que je leur ai causé. A mes collègues parlementaires, à mes électeurs, aux Françaises et aux Français j’exprime mes sincères et plus profonds regrets. Je pense aussi à mes collaborateurs, à mes amis et à ma famille que j’ai tant déçus.



J’ai mené une lutte intérieure taraudante pour tenter de résoudre le conflit entre le devoir de vérité auquel j’ai manqué et le souci de remplir les missions qui m’ont été confiées et notamment la dernière que je n’ai pu mener à bien. J’ai été pris dans une spirale du mensonge et m’y suis fourvoyé. Je suis dévasté par le remords.



Penser que je pourrais éviter d’affronter un passé que je voulais considérer comme révolu était une faute inqualifiable. J’affronterai désormais cette réalité en toute transparence.

La réaction de Matti (Filoche)
http://videos.tf1.fr/infos/2013/le-coup-de-gueule-de-gerard-filoche-contre-jerome-cahuzac-7912155.html
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Cahuzac

Message  fée clochette le Mar 2 Avr - 21:08

avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Cahuzac

Message  Roseau le Mar 2 Avr - 21:18

Je connais ce numéro depuis 1968.
Je l'ai toujours admiré, dès les premières rencontres, pour ses qualités de comédien.
Mais son disque est rayé depuis longtemps: "le PS est un parti sain"... Laughing
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Cahuzac

Message  Roseau le Mar 2 Avr - 22:01

Cahuzac la main dans le sac : crise majeure de la V° République
Communiqué NPA

Cahuzac est obligé d’avouer devant les juges qu’il a fraudé, qu’il a menti à tout le monde. Il l’a fait avec une assurance, une arrogance sans nom. Lui, le héraut de la lutte contre la fraude fiscale, le donneur de leçon de la rigueur, qui a prôné pour les autres l’austérité, planquait son argent comme n’importe quel margoulin.

Qui peut croire que personne n’était au courant ? Qui peut croire qu’il a pu mentir et tromper tout le monde. L’affaire Cahuzac c’est la crise d’un régime où argent et pouvoir ne font qu’un. Hollande doit rendre des comptes à tout le pays. Il doit dire comment un tel personnage s’est retrouvé en situation de pouvoir.

C’est le symbole de la crise de régime de la V° République. Pour empêcher ces voyous d’opérer, il est temps d’imposer l’interdiction du cumul des mandats, la limitation des revenus, le contrôle direct et la révocabilité des élus par la population
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Cahuzac

Message  Eugene Duhring le Mar 2 Avr - 22:36

Babel a écrit:Mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale, Cahuzac reconnaît sur son blog qu'il détient bien un compte bancaire à l'étranger depuis vingt ans.

L'édition du Monde du 2/04 met à jour un article de décembre dernier qui éclaire le fonctionnement du microcosme auquel appartient le bonhomme.

Par ailleurs, loin d'être enterrée avec la démission de l'intéressé, l'affaire risque de continuer à faire du grabuge si, après avoir fait chorus avec la bande à Ayrault, la droite se met à sortir les carabines pour une partie de balltrap...

La droite sortir les carabines ? T'es naïf ou quoi ? Tout juste quelques coups de semonce à blanc. Ils détiennent tous les uns contre les autres toutes les informations nécessaires à faire éclater un scandale par jour. Tu penses que la droite est prête à entamer une guerre dont l'issue risque de lui être tout aussi fatale ? Combien de ces hommes politiques détiennent des comptes cachés, planquent du fric ? Je parie ma chemise du dimanche que cela concerne un paquet de monde. Cette affaire va rapidement être évacuée de l'espace médiatique et chacun à gauche comme à droite reprendra le cours de ses activités : les attaques contre les travailleurs ! Ils sont mandatés pour cela et non pour s'étriper.

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Cahuzac

Message  Babel le Mar 2 Avr - 23:16

Roseau a écrit:
Je connais ce numéro depuis 1968.
Je l'ai toujours admiré, dès les premières rencontres, pour ses qualités de comédien.
Mais son disque est rayé depuis longtemps: "le PS est un parti sain"... Laughing
On dirait Devos : même rondeur, quasiment le même phrasé, limite apoplectique... mais l’auto-dérision en moins, malgré une fréquentation de l'absurde au moins équivalente dans la durée. Affaire de lucidité, sans doute, et d'éthique, probablement.

Car tout de même, quel talent dans le chiqué !

(Et puis, ça fait tout drôle de les voir là, face à face, quarante ans après, tels Roux et Combaluzier, ou Réaumur et Sébastopol, nous commenter dans le tube les conséquences déplorables pour la santé de nos institutions d'un boulot d'investigation journalistique opéré sous le magistère d'un troisième luron de la belle époque...)


Dernière édition par Babel le Mar 2 Avr - 23:17, édité 1 fois

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Cahuzac

Message  Achille le Mar 2 Avr - 23:17


Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Cahuzac

Message  Roseau le Mar 2 Avr - 23:23

Il ose parler de "politiciens qui se tiennent par la main...."
Lui, le vieux cheval de retour de 30 ans de sinécure avec ces politiciens.
Et dont le FdG continue dans les éxécutifs régionaux, départementaux et municipaux.
Sans parler des bureaucrates qui parasitent les syndicats...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Cahuzac

Message  Babel le Mar 2 Avr - 23:33

Eugene Duhring a écrit:
Babel a écrit:Mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale, Cahuzac reconnaît sur son blog qu'il détient bien un compte bancaire à l'étranger depuis vingt ans.

L'édition du Monde du 2/04 met à jour un article de décembre dernier qui éclaire le fonctionnement du microcosme auquel appartient le bonhomme.

Par ailleurs, loin d'être enterrée avec la démission de l'intéressé, l'affaire risque de continuer à faire du grabuge si, après avoir fait chorus avec la bande à Ayrault, la droite se met à sortir les carabines pour une partie de balltrap...

La droite sortir les carabines ? T'es naïf ou quoi ? Tout juste quelques coups de semonce à blanc. Ils détiennent tous les uns contre les autres toutes les informations nécessaires à faire éclater un scandale par jour. Tu penses que la droite est prête à entamer une guerre dont l'issue risque de lui être tout aussi fatale ? Combien de ces hommes politiques détiennent des comptes cachés, planquent du fric ? Je parie ma chemise du dimanche que cela concerne un paquet de monde. Cette affaire va rapidement être évacuée de l'espace médiatique et chacun à gauche comme à droite reprendra le cours de ses activités : les attaques contre les travailleurs ! Ils sont mandatés pour cela et non pour s'étriper.
Merci de la leçon, Herr Professor, mais je parlais d'une partie de balltrap. D'assiettes cassées, si tu préfères. On meurt rarement, à ce jeu-là, et on n'y va pas pour s'étriper, mais pour prendre un peu de bon temps en épatant la galerie.

Et je te signale que, tant que Cahuzac n'était que soupçonné, l'esprit de corps a prévalu sur le reste : rien de plus normal.

Maintenant que le voilà mis en examen, ils ont tout autant intérêt à prendre leur distance, tous autant qu'ils sont, au moins en public : "Je ne mange pas de ce pain-là, moi, mossieu !" On connaît la chanson. Affaire de notoriété, d'image publique, bref de marketing politique.

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Cahuzac

Message  Achille le Mer 3 Avr - 0:02

La position de JLM est intéressante. Elle vise à démontrer la collusion entre le fraudeur/menteur et tout un système PS qui l'a mis à la tête d'une des fonctions les plus importantes pour ponctionner la poche des contribuables,... C'est ce que JLM dit. Après comme d'habitude certains ne vont pas prendre à la lettre son discours et vont lui prêter d'autres intentions juste pour leurs intérêts boutiquiers pour tenter de nous faire croire que le NPA c'est bien mieux que le PG Rolling Eyes

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Cahuzac

Message  Roseau le Mer 3 Avr - 0:45

Achille a écrit: tenter de nous faire croire que le NPA c'est bien mieux que le PG
Certainement pas.
Les MR n'entendent pas du tout concurrencer une écurie politicienne.
Le PS est pourri car au service de la bourgeoisie, depuis très longtemps.
JLM s'est identifié et a fait son nid dans ce pourri pendant 30 ans.
Il a échoué à y devenir le parrain
et veut maintenant assouvir son ambition en s'imposant de l'extérieur.

Pour comprendre le degré de cynisme et de fraude dont est capable
un vieux politicien mitterrandien,
visionner cette vidéo incroyable, tournée à son insu:
http://www.dailymotion.com/video/xph940_j-l-melenchon-sur-f-hollande-en-2009_news#from=embediframe
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Cahuzac

Message  Achille le Mer 3 Avr - 10:10

Le trollseau a encore frappé : il a déjà publié des dizaines de fois cette vidéo. Il se répète. Il copie et colle, il truque, il trafique les citations, c'est son unique manière de participer à ce forum en empêchant toute discussion; à peine j'aurais terminé cette réponse qu'il va encore faire du copier coller de citations qu'il a déjà publiées n fois.
Dans sa compétition de troll avec Louismichel trollseau a deux avantages qui lui permettent de remporter haut la main le mimile d'or du troll. D'abord son antériorité (ça fait des années qu'il nous bassine) et ensuite sont appartenance au NPA grâce à la longue pratique fractionniste il reçoit des soutiens mollasons des membre de sa fraction.
Proposition : Trollseau et louismichel vous ne voudriez pas faire un forum tous les deux et nous discuter calmement ici même.


Dernière édition par Achille le Mer 3 Avr - 14:17, édité 1 fois

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Cahuzac

Message  Achille le Mer 3 Avr - 10:41


Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Cahuzac

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum