anipassion.com

Front de Gauche

Page 1 sur 40 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Front de Gauche

Message  Copas le Sam 27 Oct - 23:07

Petit bonhomme a écrit:
Prado a écrit:Eh, les gars, ce n'est pas une résolution du Front de Gauche, mais du Parti de Gauche !
Le Front de Gauche est loin d'avoir une CN. Il n'a même pas d'adresse !
C'est une confusion de ma part. Désolé.
Mais le PG est l'un des deux piliers du FdG et son orientation pèse dans ce grand machin. Et sa résolution montre bien des faiblesse... alors le reste... et le PCF surtout !

Avec l'évolution de la crise capitaliste et l'agressivité de plus en plus forte du gouvernement contre la classe populaire, on se doit de regarder un peu quand même les tensions qui habitent le FdG, notamment entre PG et PC.

Mais pas que...

Il est évident que des tensions se font jour pour ceux qui participent à certaines résistances sociales sans que le FdG ne leur serve d'une quelconque façon pour tenter de gagner dans leurs combats.

L'impasse stratégique du FdG demeure très grande.
Historiquement même des partis réformistes, pour se constituer en grands partis, ont du être capables de mener des lutes et de les gagner.
Le FdG et les deux grands courants qui le constituent en sont totalement incapables jusqu'à maintenant faute de se souvenir qu'un grand parti réformiste se constitue d'abord dans le feu de la lutte des classes, même pour des réformistes.

Leur positionement de se glisser dernière les directions syndicales, largement corrompues et bureaucratisées, n'ayant pas gagné une seule bataille en 15 ans, leur barre tout chemin, leurs manœuvres de débauchage de bureaucrates syndicaux , leur barre le chemin de toute progression sérieuse vers des victoires sociales et obère les lutteurs de terrain qui ont pu les rejoindre.
La grande crise fait osciller d'autant le FdG à cause de cette toile de fond singulière du type de partis réformistes qui sont dans le FdG. Ces oscillations peuvent dessiner à un moment une scission entre le PG et le PC.


avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Roseau le Sam 27 Oct - 23:27

Je suis d'accord avec l'analyse de Copas.
L'inutilité du FdG pour les travailleurs le mènera à l'effondrement.
Il n'y a pas, dans la crise terrible en cours, un espace pour construire un fort mouvement réformiste.

Mais je me permets de revenir sur ses contradictions internes,
que j'avais déjà soulevé, mais ne sais plus où...

Il me semble, et j'aimerais avoir l'avis des camarades,
que le tacle de Chassaigne contre JLM, lors de l’abstention du FdG sur le budget,
illlustre bien, encore une fois, qu'il y a deux stratégies et deux écuries dans la lutte des places

"Je ne suis pas dans l’opposition mais dans la construction",
assure M.Chassaigne avant d’envoyer dans les dents de JLM :
"Je ne serai jamais sur une posture de recours ou sur celle de miser sur un échec du gouvernement."
(conférence de presse du 23 octobre)

- D’un côté, les politiciens qui apportent un soutien critique au gouvernement bourgeois,
car ils veulent conserver leurs sinécures municipales et régionales.
C’est-à-dire tous les cadres du PC.
Quelques politiciens du PG aussi, mais moins nombreux et surtout qui n’ont pas la parole dans le PG,
parti totalement antidémocratique, au seul service de l’ambition de JLM.

- En face, JLM, qui compte sur un désastre économique, social et politique
qui lui permettrait de viser le pouvoir suprême, les ors de l’Elysée.
Il a aussi dit que ce désastre pourrait être si rapide que Hollande pourrait l’appeler avant 2017

Des infos sortent déjà sur les bagarres entre les deux écuries
dans la perspective des municipales.

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  nico37 le Dim 28 Oct - 1:54

Le FDG 76 s’adresse à la population de Petit-Couronne et de l’agglomération rouennaise

Ami-e-s et camarades,

La décision du Tribunal de commerce du 16 octobre – en clair, la liquidation de l’entreprise au 5 novembre si aucun nouveau dossier n’est accepté – est inhumaine, indigne et inique. Comme vous, nous la refusons. Elle obéit, ni plus, ni moins à la loi de la finance, aux intérêts des capitalistes. Il est impossible de laisser les tribunaux de commerce arbitrer la vie des salariés et de leurs familles ainsi que la politique industrielle de la France.

C’est à vous, salariés, dans le cadre de votre intersyndicale, de décider des suites de votre lutte. Sachez que nous appuierons vos décisions.

En tant que militant-e-s et élu-e-s du Front de gauche, nous n’acceptons pas une nouvelle fois d’entendre que « l’État ne peut pas tout. » Oui, l’État peut et doit sauver la raffinerie et les emplois.

C’est sa responsabilité.

C’est en son pouvoir.

C’est un enjeu politique majeur.

Il y a urgence !

Le gouvernement doit agir en décidant, dès maintenant, la réquisition et la nationalisation de la raffinerie sous contrôle social de la raffinerie, et ce, sous le contrôle des salariés eux-mêmes. Ils ont montré depuis près d’un an qu’ils possédaient le savoir-faire, la compétence pour faire fonctionner l’entreprise. Qui, mieux que les salariés connaît leur outil de travail ? Ils ont remis en route la raffinerie. Ils ont à cœur, concrètement, la protection de l’environnement.

Pour son indépendance énergétique, le pays a besoin de ses raffineries. La France ne raffine pas assez aujourd’hui pour répondre à ses besoins de consommation. Importer, c’est exploiter des peuples à l’autre bout de la planète, c’est dégrader l’environnement à grande échelle.

Il existe à l’Assemblée nationale et au Sénat une majorité de parlementaires pour voter sans attendre les lois nécessaires. Exigeons la nationalisation, le droit de veto des salariés sur la politique de leur entreprise, un pôle de l’énergie incluant le raffinage, les visas sociaux environnementaux aux frontières.

Partout, nous appelons à soutenir votre lutte, dans la plus grande solidarité, dans la plus grande unité. Nous appelons à la convergence de toutes les luttes en cours pour faire entendre la voix des salariés pour la satisfaction de leurs revendications, pour une vie digne et humaine. Nous voulons mettre en œuvre une rupture concrète avec la loi du profit et de la finance, une véritable politique de gauche.

Nous avons toujours été à vos côtés et de toutes les mobilisations. Nous vous assurons que nous répondrons toujours présents. On ne lâche rien ! On peut changer la donne. Nous avons la force et le nombre avec nous. Toutes et tous ensemble, c’est possible !

Nos fraternelles salutations

Front de Gauche 76

(Parti communiste Français, Parti de Gauche, Gauche Unitaire, Fédération pour une Alternative Socialiste et Ecologique, République et Socialisme )

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  nico37 le Lun 29 Oct - 3:40

Le choix de libéraliser, tue ! Marie Pierre Vieu, Conseillère régionale Midi Pyrénées, Présidente du groupe Front de gauche.

Ce matin, dans le lot, un nouveau né est mort, faute de la présence d'une maternité suffisamment proche. Ce fait divers est d'autant plus bouleversant qu'il était prévisible.
Le 11 octobre dernier, l'Assemblée Régionale émettait un avis défavorable sur le projet régional de santé de l'ARS conduisant en Midi Pyrénées, à la fermeture de cinq blocs opératoires, six maternités et la casse organisée des hôpitaux de proximité. Le groupe Front de Gauche dénonçait alors la logique comptable sous tendant ce carnage de l'offre publique de santé, et disait l'urgence d'abroger la loi Bachelot et la Tarification à l'Activité, qui, en quelques années, ont réduit à néant les bases de solidarité construite dans l'immédiate après guerre par Ambroise Croizat.
Aujourd'hui, on découvre que ce choix de libéraliser le secteur, tue. C'est intolérable et il faut que cela cesse. C'est pourquoi nous demandons un moratoire suspensif des décisions de l'ARS. Il en va d'une responsabilité immédiate de la gauche gouvernementale élue en juin dernier.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Achille le Lun 29 Oct - 18:52



à 24'40" un débat à distance entre Olivier Besancenot et Jean-Luc Mélenchon.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  cerise75 le Lun 29 Oct - 19:16

ben oui jlm propose à OB de le rejoindre quoi de plus normal, le fdg est la seule force capable de s'opposer à hollande aujourd'hui faut venir le renforcer et le construire c'st la seule voie pour gagner, sinon je vois pas ah oui , l'intersyndicale appelle à déscendre dans la rue le 14 novembre et celle d'ile de france décide ce soir, bon c'est un début.
eh oui le fdg est utile , tout n'est pas parfait bien sur, ya que ceux qui font rien qui critiquent toujours!!!


cerise75

Messages : 219
Date d'inscription : 21/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Roseau le Lun 29 Oct - 20:22

cerise75 a écrit: ya que ceux qui font rien qui critiquent toujours!!!
Voilà le comble du sectarisme. Qui ne fait rien ?
Des noms et on va rire un moment...
Restons un peu sérieux.

Quand les réformistes ou toute autre personne est prête à se bouger
dans une lutte dont la cause est bonne,
les MR les accueillent à bras ouvert. Ils l’ont toujours fait.

Par contre aucune révolutionnaire n’a eu l’idée de se rallier à des défenseurs du capitalisme,
qu’il s’agisse de Blum, Mollet, Mitterrand ou Mélenchon.
Ce serait une trahison de sa classe.

Or le FdG ne s’oppose pas vraiment à Hollande,
et encore moins au capital.

Certes, il peut connaitre rapidement des ruptures,
la masse des militants choisissant la lutte des classes
et laissant la lutte des places aux politiciens de toujours…
Nous ferons tous pour les aider à trouver le chemin de l'action unitaire,
mais pour notre classe, pas pour les écuries politiennes de toujours.

En attendant que la crise le secoue, le FdG:

- a toujours le même programme bourgeois, économique, politique et même répressif
(renforcement de l'armée et la police!, voir détails dans ma signature)

- se tait sur la politique impérialiste de la France (JLM la défend même)

- a approuvé le collectif budgétaire d'austérité, enterrinant des contre-réformes de Sarko

- s'est abstenu sur la déclaration de politique générale

- a voté pour le renforcement du précariat avec les "emplois sans avenir",
outil de discrimination et exploitation accrue de la jeunesse
(son programme veut consilider de 5 à 10 % de précaires !)

- vient de s'absternir (!) sur le budget d'austérité du gouvernement des patrons

Tout cela est cohérent, car comme le rappellait le 23 octobre
le dirigeant des parlementaires Flan(c) de Gôche, Chassaigne

« nous ne sommes pas dans l’opposition mais dans la construction » !
ou le porte-voix des nomenclatures

« je ne suis pas révolutionnaire, mais keynésien »,
soit la définition même de l’infirmier au chevet du capital quand il est malade

Et JLM vient d'en rajouter une ce jour à son bréviaire de serviteur de la république mitterrandienne:

“Je ne suis pas d’extrême gauche, voyons, je suis un ancient minister et sénateur!”.
Welcome in boboland !

Nous appelons tous les travailleurs, sans distinction, à l'action unitaire,
cad à rejoindre l'opposition des travailleurs au gouvernement bourgeois,
et en premier lieu à participer à une grande marche nationale contre les licenciements.


avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Achille le Lun 29 Oct - 20:53

Roseau a écrit:
une grande marche nationale contre les licenciements.

Organisée par quelles organisations ? Le NPA et...

PS : on appréciera au passage le trollage du sujet Front de Gauche par la propagande du NPA.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Roseau le Lun 29 Oct - 21:12

Achille a écrit:
Organisée par quelles organisations ? Le NPA et...

!Conception d'appareil bureaucratique.
Organisée en premier lieu par les travailleurs menacés de licenciement,
et toutes les autres victimes de la crise, que cela soit par la précarité,
la baisse du pouvoir d'achat ou la destruction des services publics.
Bref, tous ceux qui ne négocient pas des strapontins
aux municipales avec le PS et n'abandonnent pas l'opposition au FN!

Et le NPA heureusement, n'est pas le seul à promouvoir l'auto-oranisation des travailleurs,
ni à comprendre qu'ii faut s'opposer à ce gouvernement sans perdre de temps.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Achille le Lun 29 Oct - 21:21

Quel démagogie : organisée par les inorganisés... La belle manipulation gauchiste: les inorganisés et le ...NPA jocolor

Et roseau continue de troller le fil du FdG avec la propagande du NPA.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Roseau le Lun 29 Oct - 21:39

Achille a écrit:Quel démagogie : organisée par les inorganisés...
Plongeon encore plus profond dans les profondeurs bureaucratiques et de mépris de classe:
les travailleurs auto-organisés réduits aux concept d'"inorganisés".
Voilà qui me rappelle les pires bureaucrates de la CGT,
ceux que JLM appelle à suivre sans jamais contester leur sabotage des luttes.

Et toujours rien sur les positions FdG..., dont j'ai parlé pourtant.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Roseau le Lun 29 Oct - 22:42

Dur mais essayons de maintenir le sujet...
Les énoncés de JLM dans cette vidéo sont bien plus gratinés encore que ceux de Achille,
et à retenir.
Non seulement la phrase que j'ai déjà cité:
“Je ne suis pas d’extrême gauche, voyons, je suis un ancient ministre et sénateur!”
mais aussi celle-ci:
Question journaliste:
- Les socialistes ont-il fait des choses positives ?
- ...Ils l’ont l’air de se soucier de la répartition entre capital et travail.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Achille le Lun 29 Oct - 22:50

Roseau abuse ici d'un espace de liberté dont il ne dispose pas au npa. S'il faisait le 1/10ème de ce qu'il fait ici dans le npa la réaction de ses camarades serait immédiate exiger de lui le respect de la démocratie et des débats.



Dernière édition par Achille le Lun 29 Oct - 23:07, édité 1 fois

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Roseau le Lun 29 Oct - 23:02

Encore une information utile de cette video:

Mélenchon se plaint que le PS ne l'a pas invité à son Congrès de Toulouse,
mais qu'il a invité le PCF...

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Achille le Lun 29 Oct - 23:07

Les tripatouillages de citations par le troll en chef roseau pour empêcher l'écoute et le débat autour des propositions du FdG me contraignent à republier l'interview :

Achille a écrit:

à 24'40" un débat à distance entre Olivier Besancenot et Jean-Luc Mélenchon.


Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  nico37 le Mar 30 Oct - 1:44


nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Roseau le Mar 30 Oct - 2:31

Le budget recette du PS est un abandon absolu de sa promesse de réforme fiscale.
C'est un budget des riches, pour les riches...et par les riches
(où sont les ouvriers, les précaires, les privés d'emplois dans cette majorité ?)
Et bien bla, bla des dépités, et ils se font complices, i
ils s'abstiennent tous PC comme PG!
C'est bien le double jeu depuis toujours du FdG, ni soutien, ni opposition.
Marchandages pour garder les mangeoires municipales, obligent, déjà !
Après viendront les sinécures régionales,
entre temps, le PS se sera effondré et devra accepter le renfort du FdG,
en leur donnant quelques porte-feuilles, comme les deux compères l'ont toujours fait.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Roseau le Mar 30 Oct - 4:35

Achille a écrit:Les tripatouillages de citations par le troll en chef roseau pour empêcher l'écoute et le débat autour des propositions du FdG me contraignent à republier l'interview

Puisque Achille publie deux fois la vidéo sur le même fil, à quelques heures d'intervalles,
soulignons que la cellule "décryptage" du Monde a détecté des affirmations fausses dans cet entretien.
En voici une, intéressante dont chacun tirera sa conclusion...

Ce qu’a dit JLM :
"Moi j'ai soutenu... Moi j'ai la caractéristique d'avoir soutenu Lula alors que personne ne le recevait à Paris."

Pourquoi c’est exagéré ? Passionné par le "modèle" de l'Amérique latine qu'il cite fréquemment, M. Mélenchon affirme qu’il allait à contre-courant en soutenant l'ancien président brésilien Luis Ignacio Lula da Silva, dit “Lula”. Pourtant, il est difficile de trouver trace d'un soutien à contre-courant : la gauche française a toujours été en bons termes avec Lula.

Lula a été élu en 2002, date à laquelle le pouvoir a changé en France avec la réélection de Jacques Chirac. Il a été reçu officiellement en France en 2005, où Jacques Chirac l’avait enrôlé dans sa cause pour une fiscalité mondiale. Les deux hommes avaient ensuite multiplié les signes d’amitié, et Nicolas Sarkozy a poursuivi dans cette voie et maintenu des relations proches entre France et Brésil.

Mais même avant son élection à la tête du pays, M. Lula était plutôt apprécié de la gauche française. Selon sa biographie, M. Mélenchon a connu le futur président brésilien en marge du forum social de Porto Alegre. Or la plupart des membres du gouvernement Jospin se sont rendus à cet évènement.

Citons cet article du Monde du 28 janvier 2002: "En pleine campagne, les socialistes ne pouvaient pas se tenir à l'écart du Forum social mondial de Porto Alegre. Mercredi, une réunion interministérielle a tenté de caler les agendas des six ministres – 'un quart du gouvernement et près d'un million de francs', soupire un conseiller – qui seront du voyage. C'est à celui qui sera le plus brésilien, le plus « légitime ». 'J'emmène François Hollande dans mon avion', se vante Jean-Luc Mélenchon, ravi de retrouver 'ses amis du Parti des travailleurs'. 'J'y étais l'année dernière', rappelle le Vert Guy Hascoët. 'J'étais identifié par Matignon comme le candidat le plus normal', glisse, l'air de rien, le ministre de la coopération, Charles Josselin, qui se trouve un peu trop entouré. Lui dînera 'en tête à tête' avec Lula, le candidat du PT à l'élection présidentielle. 'La gauche française a besoin de se coloriser, et Lula cherche une caution social-démocrate avant son rendez-vous électoral', résume un socialiste. 'Franchement BEURK', écrit, vendredi, Olivier Besancenot, le candidat de la LCR, dans un communiqué, écœuré par cette 'gauche world company'.

Et "Lula", alors simple candidat, est ainsi venu à un meeting de soutien de Lionel Jospin à Bordeaux au printemps 2002. Difficile de croire que M. Mélenchon ait été le seul soutien de Lula en France.

Source: http://decodeurs.blog.lemonde.fr/2012/10/29/jean-luc-melenchon-invite-de-tous-politique-nos-verifications/

PS. le double trollage, c'est
1. mettre deux fois la vidéo et
2. parler de tripatouillage sans apporter la moindre preuve,
pour plus de 10 fois en 10 jours...Bingo!
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Achille le Mar 30 Oct - 12:25

nico37 a écrit:

L'opposition du FdG, ayant droit du départ de Sarko, se matérialise de manière incontestable à l'assemblée nationale et dans tous les conflits sociaux où nos militants sont particulièrement actif dans l'animation et la solidarité.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Guide Miche en long de cuisine bourgeoise (suite)

Message  Roseau le Mer 31 Oct - 0:24

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  nico37 le Jeu 1 Nov - 20:52


nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Budget : Le Front de Gauche à l’épreuve des faits

Message  Roseau le Ven 2 Nov - 23:52

vendredi 2 novembre 2012
Publié dans : Hebdo Tout est à nous!

Ils en ont dit le plus grand mal de cette loi de finances, et à juste titre. En effet, fondamentalement injuste, cette première loi de finances de la majorité PS-EÉLV se situe de plein pied dans le cadre des politiques d’austérité, notamment dans la suite du TSCG défendu par cette même majorité. Pourtant, mardi 22 octobre, les députés du Front de Gauche se sont timidement abstenus sur la partie « recettes », premier tronçon budgétaire soumis au vote des parlementaires. Le « ni ni » en action...



Ce même jour étaient soumis au vote de l’Assemblée nationale deux textes : le projet de programmation des finances publiques (PLFPP) fixant le cap des dépenses publiques pour les cinq prochaines années et la partie « recettes » du projet de loi de finances pour 2013. Si les députés du Front de Gauche ont su s’opposer de façon conséquente en votant contre le premier, avec à peu près les mêmes arguments ils ont justifié de s’abstenir sur le second.

Être ou ne pas être une opposition ?

À défaut de communiqués du PCF ou du PG pour expliquer le positionnement de leurs députés, la lecture de l’Humanité du mercredi 23 octobre est assez éclairante. Dès l’introduction de l’article consacré à cette question, le cadre d’analyse politique est posé : « La droite s’est opposée au nom du toujours plus d’austérité, les élus PS et écologistes s’arc-boutaient sur la réduction du déficit, le Front de Gauche prônait la rupture ».

Ainsi donc, s’opposer à ce gouvernement ne peut être visiblement qu’un positionnement de droite, le Front de Gauche étant lui dans une perspective plus radicale, « la rupture ». Dans les faits, c’est André Chassaigne, président du groupe à l’Assemblée qui a avancé toutes les raisons de fond qui ont amené le Front de Gauche à s’abstenir. « Les avancées, réelles, sont bien trop timides », ce budget n’est pas « un budget de rupture » pouvant « répondre aux attentes du pays ». C’est le moins qu’il pouvait dire.

Une attitude ambiguë face au PS

Des justifications à mettre en relation avec l’attitude du PCF vis-à-vis du congrès du PS à Toulouse. Alors qu’une manifestation de la gauche sociale et politique avait lieu à l’extérieur, les représentantEs du PCF sont eux allés au congrès pour porter une lettre signée Pierre Laurent, lettre qui sera bientôt suivie d’une rencontre bilatérale PS-PCF.

En s’adressant directement au nouveau secrétaire général du PS (« Cher Harlem »), le PCF se dit « inquiet du cours pris par la politique gouvernementale ». « En totale opposition à la droite et à l’extrême droite », le PCF et le Front de Gauche appuient « tout ce qui va et ira dans le sens du changement voulu par les Français ».

Un positionnement volontairement ambigu, critique de la politique du PS mais qui ne dit pas si ce « changement voulu » se fera avec ou sans lui, ni même contre lui. L’abstention à l’Assemblée nationale se situe donc bien dans cette ambiguïté. Les députés du Front de Gauche ont voté contre le projet de budget de la Sécurité sociale mardi 30 octobre, et au PCF, certains annoncent déjà un vote contre le volet « dépenses ». Mais jusqu’au vote final mi-novembre, la route est encore longue et il faudra faire des choix.

Manu Bichindaritz
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  fée clochette le Sam 3 Nov - 14:36

Quel courage ces "NI NI"......


http://www.20minutes.fr/ledirect/1028302/abstention-deputes-front-gauche-recettes-budget-2013

Abstention des députés Front de gauche sur les recettes du budget 2013
Mis à jour le 23.10.12 à 14h51

Les députés du Front de gauche s'abstiendront lors du vote sur les recettes du budget 2013 et ont «toutes les raisons de voter contre» le projet de loi de financement de la Sécurité sociale, dans l'état actuel du texte, a déclaré mardi leur chef de file André Chassaigne.

S'ils voteront contre le projet de loi de programmation des finances publiques 2012-2017, ils s'abstiendront sur le volet recettes du projet de loi de finances 2013, a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse. Le budget, dans sa première partie, comporte des «avancées extrêmement timides», notamment un début de taxation du capital via une nouvelle fiscalisation des dividendes.
«Recul pas acceptable» face aux «pigeons»

Mais le député du Puy-de-Dôme a aussi évoqué des «éléments négatifs» comme le refus du dégel du barème et la progressivité insuffisante de l'impôt sur le revenu ou le «recul pas acceptable» sur la taxation des plus-values de cessions d'entreprise face à la fronde des «pigeons».

Autre sujet majeur de mécontentement: le gel de la Dotation globale de fonctionnement (DGF) au bénéfice des collectivités locales, avant une baisse en 2014 et 2015. «Cela représente une baisse de 6 à 7% des recettes sur deux ans. Les effets seront catastrophiques et se répercuteront soit dans une hausse des impôts locaux, soit dans une baisse des prestations», a-t-il prévenu.
«Toutes les raisons de voter contre» le budget de la Sécu

Et «que les sénateurs communistes s'abstiennent ou votent contre, les recettes du budget ne seront pas votées par le Sénat, de sorte que les dépenses n'(y) seront pas discutées» et reviendront à l'Assemblée, selon lui. Quant au projet de budget de la Sécu, «dans l'état actuel du texte, nous avons toutes les raisons de voter contre», a dit André Chassaigne, parlant d'un budget «d'une extrême gravité, sans rupture avec le gouvernement précédent qui fait courir à la catastrophe, en particulier dans les hôpitaux».

Il a cependant évoqué quelques «points intéressants» comme le remboursement à 100% des interruptions volontaires de grossesse (IVG), la retraite à 60 ans pour les travailleurs de l'amiante ou la lutte contre les fraudes des employeurs, malgré des réserves sur ces deux dernières mesures. «Nos votes sont réfléchis. Nous ne sommes pas sur une posture politique. Nous ne sommes pas dans l'opposition mais dans la construction», a martelé le député auvergnat.

Sur le volet dépenses du budget, les députés Front de gauche se prononceront «au cas par cas», décidés par exemple à voter pour le budget de la Justice.
© 2012 AFP
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Rougevert le Sam 3 Nov - 15:09

Je serais curieux de savoir ce qui conduit le FdG à voter par contre, la partie "dépenses" du budget, poste par poste, dans le détail.
Notamment les dépenses militaires (coût de l'intervention au Mali), dans le secteur hospitalier, et l'éducation.
Lula était très fréquentable, en effet, mais par qui?
A cela a-t-il mis fin?
http://www.scienceshumaines.com/l-esclavage-moderne-au-bresil_fr_27787.html
Non.
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Rougevert le Sam 3 Nov - 15:21

Achille a écrit:Roseau abuse ici d'un espace de liberté dont il ne dispose pas au npa. S'il faisait le 1/10ème de ce qu'il fait ici dans le npa la réaction de ses camarades serait immédiate exiger de lui le respect de la démocratie et des débats.

Achille a écrit:
Roseau a écrit:
Achille a écrit:Quel démagogie : organisée par les inorganisés...

Citation charcutée comme à l'habitude du chefs des trolls roseau qui parasite sans cesse le sujet du fdg avec ses bidonnage de citations.
La citation complète est :

Achille a écrit:Quel démagogie : organisée par les inorganisés... La belle manipulation gauchiste: les inorganisés et le ...NPA jocolor
Le sujet c'est le fdg, mais ce n'est pas le sujet DU FdG : tu saisis la nuance?
Donc ici on parle du FDG, ce n'est pas le point de chute de la propagande du FdG.
Et donc tu ne peux pas empêcher qu'on ne reçoive pas passivement les paroles de la locomotive du Peuple.


Dernière édition par Rougevert le Sam 3 Nov - 21:32, édité 1 fois
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front de Gauche

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 40 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum