mariage pour tous-tes

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  alexi le Sam 25 Mai - 20:45

Je ne crois pas que ce texte, que je n'approuve pas, de l'ARS a déjà été mis sur le forum :

Combat n°62 - Hiver 2012 2013


Mariage pour tous : Les autres enjeux du débat !


Depuis plusieurs mois, défilés pros ou hostiles au mariage homosexuel se succèdent. Mais bien souvent, les positions qui sont exprimées sur le sujet reflètent la méconnaissance de l'ensemble des enjeux qui découlent du projet de loi gouvernemental et qui va bien au-delà du seul mariage homosexuel.


S'il s'agissait simplement de reconnaître légalement les unions de couples homosexuels, avec les mêmes droits fiscaux, testamentaires que les couples hétérosexuels, de leur donner la possibilité de célébrer leur union selon la même procédure qu'eux, alors, le débat n'aurait certainement pas pris cette ampleur, 65 % des Français y sont favorables.


Et nous disons avec eux que la société doit favoriser et reconnaître les liens d'affection entre ses membres. Les couples homosexuels ont droit à la sécurité que confère le mariage, au même titre que les couples homosexuels. Aussi, la reconnaissance par la société des unions homosexuelles, crée des conditions favorables à l'instauration de rapports de soutien mutuel et peuvent contribuer à faire reculer les préjugés homophobes. De la même façon nous ne voyons aucune objection à ce que, les unions à plus de deux personnes soient reconnues socialement et légalement dans la mesure bien sûr où celles-ci sont consenties. Nous disons que dans le domaine du droit familial aussi, nous devons passer du règne de la nécessité à celui de la liberté.


La question de l’adoption


Mais les associations qui ont choisi de se battre pour la reconnaissance du mariage des couples homosexuels posent dans leur majorité la question de l'adoption pour ces mêmes couples. Et sur ce point, il faut affirmer, face aux furies d'un égalitarisme caricatural et borné, que ce n'est pas être homophobe que de poser la question, à notre tour, de l'impact psychologique et affectif sur l'enfant élevé par un couple homosexuel. Car si la famille a toujours évolué, il n'y a jamais eu à notre connaissance de familles constituées de membres d’un seul et même sexe. Et avant le « droit à l'enfant », il y a ceux DE l'enfant...


La grande majorité des études menées sur le sujet aujourd'hui concluent qu'il n'y a pas de différences significatives pour les enfants élevés par des couples homosexuels. Cependant, d'une part le recul dont nous disposons est faible, et de l'autre les biais dans ces études sont nombreux et reconnus. Entre autres, la taille des échantillons extrêmement réduite, ou encore le fait que les couples des échantillons soient fournis le plus souvent par certaines associations militantes homosexuelles partisanes. Nous sommes donc en droit et en devoir d'exiger la prudence en la matière et la réalisation d'études rigoureuses, conséquentes et non biaisées. Nous pouvons aussi considérer les nombreuses études qui ont démontré l’impact négatif de l’absence du père sur le développement de l’enfant.


Mais la question de l'adoption en elle-même n'a en réalité que bien peu de conséquences pratiques. Le parcours pour un couple hétérosexuel souhaitant adopter un enfant est déjà aujourd'hui de plus en plus long et incertain. Et cela ne vient pas tant d'artificielles rigueurs administratives, comme le voudrait un préjugé répandu, mais simplement du fait du faible nombre d'enfants adoptables en France et dans le monde, un nombre qui de plus décroît rapidement. 25 000 personnes ont l'agrément pour adopter tandis que moins de 2 000 enfants sont adoptés tous les ans.


La question de la PMA


C'est pourquoi la réelle question qui se pose dans ce débat, c'est celle de la PMA (Procréation Médicalement Assistée), des mères porteuses et plus généralement des procédés visant à une procréation humaine à la demande. Il ne s'agit ni plus ni moins que de la socialisation et l'industrialisation du processus même de reproduction de l'humanité.


Nous avons toutes les raisons d’exprimer notre réserve, excusez du peu, à ce type de projet ! Et nous affirmons notre opposition catégorique à une nouvelle extension de la sphère marchande au domaine de la procréation humaine.


La PMA est aujourd'hui réservée aux couples hétérosexuels infertiles. C'est son élargissement aux couples de lesbiennes, au nom du concept d'« infertilité sociale » qui les frapperait, avec la constitution de banque de spermes et d'ovocytes, qui doit être examiné par le parlement quelques mois après le vote concernant le mariage homosexuel. Cet élargissement signifierait très certainement à son tour l'ouverture de la PMA à l'ensemble de la population. Qui peut alors prédire les conséquences pour l'évolution humaine de la création d'un marché des gamètes, de la rupture institutionnalisée et volontaire du lien biologique qui unit le parent à son enfant, et surtout qui pourra prévenir l'utilisation qui en sera faite dans la société du règne de la marchandise qui est la nôtre ?!


En effet, puisque les gamètes qui seront fécondés ne sont pas nécessairement ceux des parents de l'enfant, pourquoi alors ne pas choisir les gamètes les plus performants «pour le bien de l'enfant »?


Ainsi de nombreux pays qui ont légalisé la PMA comme la Belgique, les Pays-Bas ou les USA permettent de choisir les caractéristiques physiques ou sociales du donneur. Aux USA par exemple un ovocyte « normal » coûte 25 000 $, et il faut ajouter 10 000 $ supplémentaire pour avoir celui d'une diplômée des grandes écoles. Ces pratiques ne sont pas sans rappeler la théorie nazie eugéniste de triste mémoire, revisitée à la sauce libérale puisqu’ici c'est au nom de la « liberté du parent » qu'elle est justifiée.


Les risques seraient réels pour la diversité du patrimoine génétique de l'humanité puisque des parents, soumis au même environnement culturel et idéologique, choisiraient souvent des donneurs aux caractéristiques communes.


La question de la GPA


Dans la continuité de cette logique de « l'égalité des couples » dans le « droit à l'enfant », qui signifie en réalité le droit à posséder un enfant, qui pourra s'opposer à la légalisation de la gestation pour autrui, c'est-à-dire les mères porteuses, seul moyen en dehors de l'adoption pour les couples homosexuels-homme à avoir LEUR enfant ? Et comment empêcher demain son extension à tous les couples, au nom pourquoi pas, d'une « infertilité économique » ou « professionnelle », liée à la difficulté de concilier emploi, carrière professionnelle et procréation ?


Avec la création d'entreprises de mères porteuses, c'est un nouveau domaine de l'activité humaine qui s'ouvre à la pénétration et à la valorisation du capital, celui de la gestation humaine. C'est la création d'un corps de « spécialistes de la gestation », c'est-à-dire une nouvelle division du travail au cœur de l'activité humaine la plus intime qui soit, la sous-traitance de la gestation humaine. Encore une fois la France ne serait pas pionnière puisque la Grande-Bretagne ou encore la Belgique pratiquent déjà cette forme ultime de prostitution du corps de la femme.


Mais pourquoi pas après-demain permettre l'utilisation d'utérus artificiels, technologie aujourd'hui près d'être mature, permettant de garantir l' « exclusivité » de la relation à l'enfant, et d'automatiser le process de gestation?


Avec l'industrialisation de l'activité de procréation humaine, c'est notre dépossession d’un élément essentiel de notre vie qui s'annonce. D'exception elle pourrait progressivement s'ériger en norme. La sélection et le contrôle des gamètes pour « le bien de l'enfant», le recours aux « spécialistes de la gestation », comme assurance supplémentaire contre les accidents de grossesse.


Pour le capital, l’enjeu du mariage homosexuel est véritablement là, un moyen pour élargir le champ de l’accumulation et du profit, la création d’un nouveau marché déterminant un nouveau modèle de reproduction à l’espèce humaine.


Mais le modèle scientiste et mortifère du capital, nous n’en voulons pas ! Chacun doit pouvoir contribuer à l’éducation et l’instruction des enfants, par l'exercice d'un métier de l'enfance, ou encore via la participation et la création d'associations d'aide à l'éducation des enfants. Et c'est certainement vers le développement d'une éducation des enfants avec des acteurs multiples qu'il faudrait s'engager, plutôt que vers la création d'une industrie de la procréation au nom du «droit à l’enfant» ! Nous voulons le contrôle de notre propre évolution !


Galois

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  gérard menvussa le Dim 26 Mai - 17:08

Par contre celui du npa est largement plus intéressant :


Les enjeux du mariage pour tous
Lundi 13 mai 2013
Publié dans : Revue Tout est à nous ! 43 (mai 2013)

Par Philippe Pignarre

La violence utilisée par les opposants au mariage pour tous ne peut que rappeler un autre épisode de la vie politique française : l’affaire Dreyfus. C’est la même haine, une coalition semblable regroupant une vieille France crispée autour de ses « valeurs » : autrefois l’armée et l’Église plus l’antisémitisme, aujourd’hui la famille hétérosexuelle, l’homophobie et, toujours, l’Église. C’est bien pourquoi ce combat est si important pour les anticapitalistes.

Derrière la haine des homosexuels, en apparaît une autre : celle des femmes. Une des interventions les plus significatives dans le débat à l’Assemblée nationale était celle d’un obscur député de Bretagne : nous rencontrons dans « nos circonscriptions », se plaignait-il, de plus en plus de femmes qui élèvent seules un enfant. Et ce peut être le résultat d’un choix ! Voilà des femmes qui se passent des hommes ! Des hommes qui non seulement perdent chaque jour un peu plus de leur pouvoir de domination, mais dont des femmes apprennent à se passer. C’est bien ce qui est le plus intolérable pour le machisme : la multiplication des familles hors du modèle patriarcal.

Les raisons d’une panique

On comprend pourquoi les opposants au mariage pour tous ont tellement mis l’accent sur la PMA. C’est la technique (qui n’a rien d’ailleurs d’une prouesse technologique – elle peut être réalisé de manière « artisanale ») qui permet aux femmes de faire un enfant sans homme identifié, donc sans père social. Elle représente un bouleversement historique de ce que Claude Lévi-Strauss définissait comme les « structures de la parenté » à la base de la domination patriarcale : les groupes d’hommes font circuler les femmes comme des biens échangeables.

Avec la PMA, ce sont les femmes qui prennent la maîtrise du processus et, inversion des choses, les hommes sont réduits à du sperme qui circule ! Le problème des machistes est qu’ils ne pourront pas s’opposer à ce droit des femmes de faire un enfant selon les modalités qu’elles désirent, même si le gouvernement n’a pas le courage de faire une loi inclusive. Aucune interdiction légale ne pourra en empêcher les femmes qui ont ce désir. D’où le sentiment de panique qui les gagne, la rage impuissante qui les anime !

Le féminisme nous a appris à distinguer le sexe (mâle et femelle), le genre (homme et femme) et la sexualité. Pour le machisme, ce qui compte c’est l’existence de deux sexes, à la base de tout : le genre n’existe pas de manière indépendante et la sexualité normale est hétérosexuelle. A l’inverse, le féminisme nous a appris que le genre (comment on devient un homme ou une femme) est un enjeu essentiel : le fait de se comporter comme un homme « normal » ou une femme « normale » (se maquiller, se coiffer, jouer ou s’habiller d’une certaine manière, etc.) ne découle en aucune manière du sexe biologique auquel on appartient.

C’est toujours une construction ancrée dans la domination masculine. Or, cette construction est destinée à stabiliser, d’un côté, le sexe et, de l’autre, la sexualité. Car le sexe n’est en aucun cas quelque chose de stable : 1 enfant sur 60 naît avec des caractéristiques biologiques intermédiaires. Ces intersexués sont quelque chose d’insupportable et ils sont victimes d’une violence inouïe faite au nom du genre pour les rendre invisibles : on les opère le plus vite possible (et, le plus souvent, on les « transforme » en fille car c’est plus facile !) Qui a parlé de l’abomination de l’excision ? Quant à la sexualité, on pourrait dire que si le sexe est un « petit fouillis », c’est pour le moins un « grand fouillis » !

Egalité des droits et indépendance de l’Etat

Le mariage pour tous est présenté comme une bataille pour l’égalité des droits et la reconnaissance des familles de même sexe. C’est exact. Mais au-delà, c’est une bataille contre le fait que l’État s’occupe du sexe des gens.

On avait une multitude de lois et règlements qui distinguaient les droits en fonction du sexe. Grâce aux luttes féministes, elles ont Les enjeux toutes été abrogées (même s’il n’échappe à personne que l’inégalité perdure dans la réalité sociale). L’État ne s’intéresse plus au sexe des personnes qu’à deux moments : à la naissance (avec les catastrophes qui en découlent pour les intersexués) et au moment du mariage. Avec le mariage pour tous, l’État se retire de cette seconde affaire. Tant mieux ! Notre corps ne lui appartient pas.

La Cage aux folles : ultime remake ?

Mais à quoi nous fait donc penser Frigide Barjot avec son pseudonyme, sa manière de s’habiller, son scooter rose et ses fausses outrances ? A La cage aux folles, bien sûr ! Tout évoque ici la mise en scène de l’homosexualité qui date du début des années 1970 et dont la pièce de théâtre puis les fi lms du même nom ont été un sommet. Voilà comment on aimait les homosexuels : « quand ils nous faisaient rire, nous les gens normaux. Qu’ils sont devenus tristes maintenant à vouloir se marier et élever des enfants. Décidément, on les préférait avant ». Frigide Barjot mime ce bon vieux temps pour un public complaisant. Évidemment, il y avait un revers à cette mise en scène de cabaret de l’homosexualité (et des homosexuels « que l’on aime » comme dit Frigide Barjot) : la clandestinité – mais aussi les suicides, en particulier des adolescents – de tous ceux qui ne pouvaient pas supporter que ce soit la seule image que la société leur renvoie, que ce soit l’univers dans lequel on les enferme, qu’Albin ou Renato soit leur destin. Symboliquement, une première page s’est tournée quand un groupe de militants gays a créé les Soeurs de la perpétuelle indulgence. C’était l’anti-cage aux folles : ils se déguisaient en curés, bonnes soeurs et cardinaux à toutes les gay-prides. Ça n’a pas fait rire les mêmes. D’un seul coup, ceux qui avaient tant aimé La Cage aux folles trouvaient les homos déjà moins rigolos ! Ils dépassaient les bornes. Une autre page se tourne aujourd’hui, dont témoignent les manifestations pour le mariage pour tous. Les homos, dans l’imagerie de La cage aux folles, ce sont toujours des hommes. Or, voilà que ce sont les lesbiennes, et plus généralement les jeunes femmes, qui ont composé les cortèges les plus dynamiques (en particulier les Oui ! Oui ! Oui !). Pour une fois, les gays ne monopolisaient plus la direction du mouvement. Avec le mariage pour tous, c’est peut-être le féminisme qui s’impose.

L’homosexualité change de visage. Frigide Barjot et ses amis qui nous disent « je ne suis pas homophobe, au contraire je les aime, regardez, je suis comme eux » ont quarante ans de retard. En continuant à proposer cette image dégradante qui a toujours tant plu aux homophobes (mais aussi à Nicolas Sarkozy, pas spécialement connu pour son assiduité au théâtre mais qui s’est précipité pour assister à la reprise de la pièce en 2009), Frigide Barjot et ceux qui la suivent se trompent d’époque. On en arrive à plaindre les pauvres catholiques qui n’ont que cette image de l’homosexualité à montrer à leurs enfants. Comment ceux d’entre eux qui se révéleront demain homosexuels pourront-ils l’assumer face à leurs parents ?
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  Roseau le Mer 29 Mai - 6:38

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  sylvestre le Ven 7 Juin - 16:16



Au Pays basque, un maire et son conseil municipal refusent de marier deux hommes

«La prochaine fois, il ne mariera pas les Juifs? Les Arabes?»
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  Joe Hill le Lun 10 Juin - 20:49

http://www.vp-partisan.org/article1037.html

C’est en 1969 à New-York que tout commence : Stonewall. Une série d’émeutes qui éclate dans le quartier de Greenwich Village contre la police d’un État homophobe, lesbophobe, biphobe, transphobe.
Le Stonewall Inn était un établissement où les personnes trans, trav’, putes, jeunes sans abris, et d’autres considérées comme marginaux-nales se retrouvaient alors que la police y faisait des descentes très fréquentes et ultra violentes. Quelques semaines ont suffit aux habitant-e-s du quartier pour s’organiser dans le but de lutter ensemble et pour répondre à toutes ces attaques policières. Une série d’émeutes a alors éclaté fin mai : l’année suivante, les premières marches des fiertés sont apparues aux États-Unis, et peu à peu à travers le monde.

Bien loin des émeutes de Stonewall, quelle est censée commémorer et des pressions que la société patriarcale et genrée font peser sur les individu-e-s, la Marche des Fiertés est devenue largement une foire consumériste où le côté commercial a pris le pas sur le contenu revendicatif.

Parce que nous ne devons pas oublier que pendant et depuis ces émeutes, des milliers de personnes ont été tuées en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre, nous sommes ici aujourd’hui pour rappeler ces faits

Parce qu’aujourd’hui encore, des agressions homophobes, lesbophobes, biphobes, transphobes blessent et tuent tous les jours. Et parce que ces derniers mois notamment, les intimidations et agressions se sont multipliées (hausse de 27% sur la dernière année).

Parce que l’épidémie du VIH/Sida tue encore et que les gouvernements successifs avec la complicité de l’industrie pharmaceutique sont responsables de son expansion (diminution des subventions aux associations, lois sécuritaire à l’encontre des étrangers, putes, des usagers de drogues, remise en cause de notre système de santé solidaire ; précarisation des personnes vivant avec le VIH) .

Parce que tout un tas de groupes et partis réactionnaires (Manif pour tous, CIVITAS, le Printemps français, UMP, FN et groupuscules d’extrême droite) déversent leur haine dans nos rues et dans les médias.

Parce que nous refusons l’ordre moral hétérosexiste de la « famille traditionnelle » et patriarcale, qui impose des rôles genrés et hiéarchisés.

Parce que nous luttons contre toutes les formes d’oppressions et d’exploitations.

Parce que l’égalité des Droits ne s’arrête pas aux portes du mariage. La lutte continue : contre l’homophobie, la lesbophobie, la biphobie, la transphobie dans la vie quotidienne et au travail.

Parce que ces luttes sont nos luttes, nous nous mobilisons ensemble :

Pour la reconnaissance de toutes les formes de familles.

Parce que notre combat ne peut être qu’internationaliste, nous réaffirmons notre soutien aux transpédésbiEgouines du monde entier. En particulier, nous exigeons la libération de tout-es les militant-e-s, comme par exemple CeCe McDonald (une femme trans’ afro-américaine de 22 ans incarcérée aux États-Unis pour s’être défendue contre un agresseur transphobe et raciste).

Pour l’accès aux soins et moyens de prévention, libre et gratuit, pour toutes et tous.

Pour le changement d’état civil libre, gratuit et sans conditions pour les personnes trans’ .

Nous ne laisserons plus personnes porter atteinte à nos libertés, nos corps, nos vies, nos désirs, nos identités, nos amours, sans opposition radicale, sans manifester notre colère, sans riposter tant qu’il le faudra !

Rejoins le cortège le 15 juin lors de la Marche des Fiertés rendez vous 14h rue Lafayette ( Poste Métro Capitole )

A l’appel de : Act Up Sud Ouest, Alternative Libertaire, Confédération Nationale du Travail, OCML Voie Prolétarienne


Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  iztok le Mer 12 Juin - 15:00

avatar
iztok

Messages : 241
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 28
Localisation : toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  sylvestre le Sam 22 Juin - 15:16

Quand Taubira prive 11 nationalités de mariage pour tous

StreetPress a écrit:Algériens, Serbes, Tunisiens… Comme les ressortissants de 8 autres pays, ils n'ont pas le droit au mariage homosexuel, bien qu'ils vivent en France. C'est la ministre de la justice, Christiane Taubira qui le précise dans une circulaire.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  yannalan le Sam 22 Juin - 19:43

Il y a un problème juridique assez lourd à régler, comme l'article l'explique. Il faut que dans ces pays, ils arrivent aussi à obtenir ce droit.

yannalan

Messages : 2072
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  sylvestre le Dim 23 Juin - 19:50

Ou que les accords bilatéraux soient répudiés. Mais pourquoi donc les avoir signés ? Et pourquoi seulement avec ces Etats-là ?
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  yannalan le Dim 23 Juin - 19:57

Ca, ça se fait au cours des années, pour essayer d'éviter les conflits de juridiction d'un pays à l'autre en respectant les lois de chacun. Abolir le traité unilatéralement pourrait sans doute avoir des conséquences graves autres (problèmes de garde d'enfants, divorces, etc...).
Je ne défends rien, j'essaie juste de comprendre.

yannalan

Messages : 2072
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  Gauvain le Lun 24 Juin - 14:49

Mais alors en vertu de quoi se fait-il qu'une femme algérienne musulmane puisse épouser un homme français non musulman ? Avec ces histoires de traités bilatéraux ça devrait être interdit, non ?
Et puis est-ce que ça implique aussi que si deux personnes du même sexe, françaises toutes les deux, veulent se marier en Pologne ou en Algérie, ces pays doivent les marier ?
Je suppose que non. Mais du coup, je ne comprends pas l'argument des traités. Est-ce que c'est vraiment une question de droit, ou juste une question de diplomatie ? Autrement dit, est-ce que la France est vraiment contrainte par ces traités, ou est-ce qu'elle n'a juste pas envie de se fâcher avec les pays concernés ?
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  yannalan le Lun 24 Juin - 15:04

En droit international, un traité contraint. Le problème que tu cites, de la conversion, ne peut pas être vérifié en France, et si l'Algérie vérifie, le mariage sera déclaré non-existant ou il y aura une conversion vite fait, c'est pas difficile en Islam. ça se fait en dix minutes.
Que les conjoints sont un homme et une femme, ça c'est vérifiable...
Les traités en question n'ont pas été faits en pensant au mariage gay, a priori et ils datent de bien avant Taubira. Et pour les autres pays, même en l'absence de traité, si le pays du conjoint est homophobe à donf, il n'aura pas intérêt à aller exhiber son livret de famille trop fort.

yannalan

Messages : 2072
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  alexi le Sam 14 Sep - 17:02

Stéphane Audoin-Rousseau vient de sortir un livre, Quelle histoire, où il fait parler des membres de sa famille ayant connu la guerre.
L'un d'eux évoque "les petits mariages" qui se pratiquaient au front lors de la guerre 14-18.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  Prado le Ven 20 Sep - 22:30

Frigide Barjot qui se proclame "porte parole des Français" a tous les culots !!

Question :Vous annoncez ce mardi chez nos confrères de 20 Minutes le lancement d'un appel aux dons pour votre association "Les Z'amis de Frigide Barjot". Pouvez-vous nous en dire plus ?

Réponse de F.B. : L'objectif de cette association est de me donner les moyens, en me salariant, de pouvoir continuer à développer mes activités de porte-parole des Français.
lol! 

Suite de l'interview : ICI

Prado

Messages : 1278
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  alexi le Sam 21 Sep - 19:13

Incroyable les prétentions de la dame !

Elle dit ne pas avoir de revenus mais ne compte pas non plus rechercher du travail, elle préfère être assistée par ses amis et vivre entièrement à leurs crochets pour son logement, sa nourriture, ses déplacements, ses vacances.
Pas question pour elle d'aller habiter l'appartement qu'elle possède, jugé trop petit, alors qu'il ferait le bonheur de bien des familles parisiennes en manque de logement.
Quant aux questions de la journaliste sur le patrimoine qu'elle aurait dû vendre, no comment, ça ne regarde personne.
Nous verrons bien si le Ciel se montrera ingrat avec sa brebis.

Metronews
17/09/13


Propos recueillis par Aurélie Sarrot

Frigide Barjot en appelle à la générosité des Français pour poursuivre son activité et garder son toit.



Pour sa "survie", Frigide Barjot en appelle à la générosité des Français

POLÉMIQUE - L'ex-leader de la Manif pour tous, aujourd'hui meneuse d'un nouveau combat contre la loi Taubira baptisé "L'avenir pour tous", a décidé de lancer un appel aux dons pour "survivre". Menacée d'expulsion par la Régie immobilière de la ville de Paris, sans revenu, Virginie Merle demande ainsi aux âmes généreuses de l'aider via "Les Z'amis de Frigide Barjot".



Vous annoncez ce mardi chez nos confrères de 20 Minutes le lancement d'un appel aux dons pour votre association "Les Z'amis de Frigide Barjot". Pouvez-vous nous en dire plus ?
L'objectif de cette association est de me donner les moyens, en me salariant, de pouvoir continuer à développer mes activités de porte-parole des Français. Ces fonds me permettront de continuer à avoir une existence dans le débat public. Il pourra aussi permettre de nous aider pour notre logement. Bien sûr, si jamais on est viré de notre appartement, il faudra bien que l'on trouve une location quelque part... Après la Manif pour tous, je n'ai pas d'autre revenu aujourd'hui...

Ces dons vous seront donc intégralement reversés...
A moi et à mon équipe constituée aujourd'hui de bénévoles. Je ne peux me financer avec l'argent de L'avenir pour tous, mon nouveau projet, car la réforme de la loi Taubira n'est pas un sujet aussi fédérateur que ça... Certains n'ont pas envie d'adhérer à L'avenir pour tous mais veulent m'aider moi. Beaucoup me disent : "Ton combat on s'en fout mais on veut que tu continues d'exister en tant que personne". Ils peuvent désormais le faire avec "Les Z'amis de Frigide Barjot". Cela permettra notamment mes déplacements, mes fournitures, la nourriture et notre appartement, notre duplex où il n'y a que trois chambres, pour nous quatre...

Quel "salaire" espérez-vous obtenir ainsi ?
Je n'en ai aucune idée, tout dépendra des dons de chacun. De la générosité de ceux qui veulent que Frigide Barjot continue d'exister... On va voir si les Français sont prêts pour soutenir cette personnalité que je suis, s'ils veulent qu'il y ait une liberté d'expression dans le débat public en dehors des partis politiques, en dehors des grands médias. Je veux faire vivre la démocratie.

Vos revenus étaient de combien jusqu'à présent ?
Je n'avais pas de revenu de particulier. Je touchais des droits d'auteur. Aujourd'hui, je gagne zéro, je n'ai pas de métier, vous voyez bien ! Les dons aux "Z'amis de Frigide Barjot" me permettront d'avoir un toit, de nourrir ma famille, de payer l'éducation de mes enfants qui sont à l'école publique et de pouvoir aller éventuellement de temps en temps en vacances. C''est pour notre survie. Aujourd'hui, nos ressources à moi et Basile sont infimes. Nous avons du vendre notre patrimoine...

Vous avez vendu votre 64m2 dans le 10e ?
Non, cet appartement est en travaux. Et si nous sommes expulsés, nous ne pourrons pas y aller pour plusieurs raisons, notamment parce que ce logement est trop petit... Quant au patrimoine vendu, il s'agit de mobilier, je n'en dirai pas plus... Ça nous regarde.

Quelles garanties auront les donateurs du bien-fondé et de la destination de leur contribution ?
Il y aura un commissaire aux comptes ou un expert-comptable qui rendra compte de tout cela. Un avocat s'occupe actuellement du statut juridique et du reste. Il travaille notamment à ce que ces associations soient tout à fait claires et inattaquables.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mariage pour tous retour sur 9 mois...

Message  Roseau le Mar 24 Sep - 15:28

Audio Session U d'été NPA 2013
avec Philippe Pignare
https://soundcloud.com/user468951501/mariage-pour-tous-retour-sur-9
Analyses de fond sur sexe, genre et sexualité.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  Joe Hill le Lun 30 Sep - 23:48

http://www.vp-partisan.org/article1109.html

Homophobie : Pastorale Etudiante complice ! (Zap Toulouse)

Lundi 30 Septembre, des militantEs d’Act Up Sud Ouest, d’Alternative Libertaire d’OCML-Voie Prolétarienne de l’Union Antifasciste Toulousaine et des Panthères Enragées ont zappé la pastorale étudiante de Toulouse à l’occasion d’un débat sur l’éthique et la protection de la vie lors du festival « Open Church ».

Cette paroisse, membre du diocèse de Toulouse, est depuis bien longtemps un lieu de rendez-vous de la droite réactionnaire, de l’extrême-droite toulousaine, et depuis plusieurs mois, de La Manif Pour Tous 31.

Par cette action, nous dénonçons touTEs ensemble l’homophobie, la biphobie, la lesbophobie et la transphobie que véhicule et encourage le collectif de la Manif Pour Tous, avec la complicité et l’appui stratégique de la pastorale étudiante, et plus largement du diocèse de Toulouse (organisation de bus pour les Manifs dites « pour tous » parisiennes, organisation de débats, hébergement de réunions,appui financier. Spécialement en ce jour où est organisé un débat autour des questions d’éthiques de dignité de la personne et de protection de la vie nous dénonçons les discours d’exclusion, anti avortement (présence d’Alliance Vita et d’autres groupuscules anti-IVG), sexistes, homophobes et transphobes qui vont s’y tenir.

Depuis plusieurs mois, en France et à Toulouse, la Manif Pour Tous, encouragée par l’église catholique et l’ensemble des composantes de la droite, déverse dans les médias et dans la rue son « venin » homophobe sous couvert de protection de la famille soi-disant traditionnelle.

Ainsi nous, personnes LGBTI avons été la cible de leurs violences par leurs attaques verbales morales et physiques. Depuis le début des manifestation anti-mariage et adoption, les agressions physiques envers les trans, les gouines, les biEs et les pédés n’ont fait qu’augmenter.

Le faux sang déversé aujourd’hui est le symbole de celui versé par nos amiEs, amourEs et camarades que ces divers collectifs homophobes ont fait couler et font toujours couler en France et dans le monde entier.

A Toulouse et partout ailleurs, nous refusons cette libération de la parole et des actes homophobes, et nous seront toujours prêtEs à les dénoncer et à les combattre.

Act-Up Sud-Ouest, Alternative Libertaire, OCML Voie Prolétarienne, les Panthères Enragées, l’Union Antifasciste Toulousaine


Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  alexi le Sam 12 Oct - 10:24

Le Figaro
11/10/13


Premier mariage homosexuel franco-marocain autorisé


La convention entre les deux pays, qui fait obstacle au mariage entre personnes de même sexe, a été écartée. La décision pourrait faire jurisprudence.

«C'est un vrai événement en France!», jubilent-ils. Dominique, un garagiste de 55 ans, et Mohamed, un jeune étudiant marocain, parlent de leur mariage: annulé en septembre deux jours avant la cérémonie, il vient d'être autorisé, vendredi, par le tribunal de grande instance de Chambéry. En dépit d'une convention bilatérale signée en 1981 entre la France et le Maroc, faisant obstacle à la célébration en France de mariages entre deux personnes de même sexe, l'homosexualité étant illégale au Maroc. Le parquet, «pour l'instant», n'a pas fait appel. La décision pourrait donc ­faire jurisprudence, espère Me Didier Besson, leur avocat, qui reçoit déjà «de multiples demandes similaires de couples binationaux»…

Une circulaire, publiée fin mai, après la promulgation de la loi Taubira, précise que les ressortissants de onze pays (Maroc, Tunisie, Algérie, Laos, Cambodge, Bosnie-Herzégovine, Monténégro, Serbie, Kosovo, Slovénie, Pologne) ne peuvent épouser une personne de même sexe, les conventions bilatérales entre la France et ces pays ayant «une autorité supérieure à la loi» française. Face à ces «discriminations», plusieurs associations homosexuelles avaient demandé au ministère de la Justice d'élaborer une «réponse politique et rapide».

Arguments sur le fond

Il y a quelques jours, Mme Taubira avait prié son «cabinet, notamment (s)on conseiller diplomatique» de «retravailler» la circulaire. Mais, pour Me Besson, «ce jugement va régler d'un seul coup toutes les difficultés mises en avant par la circulaire!» Avec ses clients, l'avocat «en appelle à la garde des Sceaux pour qu'elle n'interjette pas appel: ainsi, il n'y aura plus besoin de tout renégocier, convention par convention…»


«La loi marocaine interdit le mariage entre une musulmane et un non-musulman, et pourtant ça n'est pas appliqué en France!»
Me Didier Besson
Pour convaincre le tribunal, Me Besson a plaidé que «le droit marocain était contraire à l'ordre public international français»: «La loi marocaine interdit le mariage entre une musulmane et un non-musulman, et pourtant ça n'est pas appliqué en France!», argumente-t-il. «Ce n'est pas sur les arguments de forme, mais sur le fond du dossier que le tribunal s'est prononcé», assure-t-il. Dans ses attendus, le jugement rappelle que la loi Taubira «a implicitement mais nécessairement modifié l'ordre public international français, de sorte qu'une discrimination à l'accès au mariage fondée sur le sexe justifie l'éviction de l'article 5 de la convention franco-marocaine».

Dominique et Mohamed veulent désormais se marier très vite, «peut-être dans huit jours», pour «mettre la pression sur la ministre de la Justice», insistent-ils. «Si on s'opposait maintenant à nouveau à notre union, ce serait de l'acharnement!, lance Dominique. Surtout qu'on n'est pas les seuls dans ce cas…» Selon Me Besson, «le jugement permet désormais d'écarter les accords internationaux au profit de la loi française». «Au-delà de mes clients, affirme-t-il, il s'applique à tous les homosexuels concernés par la circulaire».

L'Association pour la reconnaissance du droit des personnes homosexuelles et transsexuelles à l'immigration et au séjour (Ardhis) assure avoir été contactée par «plus d'une trentaine de couples concernés». «Mme Taubira a reconnu que la situation n'était pas satisfaisante, regrette son président Philippe Collomb, mais depuis notre rendez-vous, le 5 septembre, à la Chancellerie, nous n'avons vu aucune avancée tangible.»

Stéphane Kovacs

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  sylvestre le Mer 30 Oct - 12:58

Le premier divorce gay

Le Point.fr - Publié le 29/10/2013 à 21:23 - Modifié le 30/10/2013 à 06:19
Six mois après l'adoption de la loi autorisant le mariage entre personnes de même sexe, deux femmes ont demandé le divorce.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  Byrrh le Mer 30 Oct - 13:04

sylvestre a écrit:Le premier divorce gay

Le Point.fr - Publié le 29/10/2013 à 21:23 - Modifié le 30/10/2013 à 06:19
Six mois après l'adoption de la loi autorisant le mariage entre personnes de même sexe, deux femmes ont demandé le divorce.
Si j'ai bien compris ce que sous-entend l'article, elles divorcent pour se remarier selon le régime de la séparation de biens.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  sylvestre le Mer 30 Oct - 13:58

J'avais supposé qu'elles désiraient se remarier avec quelqu'un d'autre - il est possible de changer de régime matrimonial sans passer par un divorce.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  Byrrh le Mer 30 Oct - 15:18

sylvestre a écrit:J'avais supposé qu'elles désiraient se remarier avec quelqu'un d'autre -  il est possible de changer de régime matrimonial sans passer par un divorce.
Au temps pour moi.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  alexi le Jeu 31 Oct - 0:14

Lors de son appel aux dons, Frigide Barjot indiquait :
"Cela permettra notamment mes déplacements, mes fournitures, la nourriture et notre appartement, notre duplex où il n'y a que trois chambres, pour nous quatre..."

Elle avait oublié de préciser qu'il y avait aussi le budget "prostituées" de son mari.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  Joe Hill le Dim 1 Déc - 21:55

http://riposteradicale.wordpress.com/2013/12/01/charte-de-riposte-radicale-collectif-transpedebigouines-non-mixte/

Charte de Riposte Radicale – collectif transpédébigouines non mixte

Nos principes :

Parce qu’aujourd’hui encore, des agressions homophobes, lesbophobes, biphobes, transphobes blessent et tuent tous les jours.

Parce que l’épidémie du VIH/Sida tue encore nombre d’entre nous et que les gouvernements successifs avec la complicité de l’industrie pharmaceutique sont responsables de son expansion.

Parce que de nombreux groupes et partis réactionnaires déversent leur haine dans nos rues et dans les médias.

Parce que les LGBTIphobies sont au cœur de l’État.

Parce que nous refusons l’ordre moral hétérosexiste de la « famille traditionnelle » et patriarcale, qui impose des rôles genrés et hiéarchisés.

Parce que nous luttons contre toutes les formes d’oppressions et d’exploitations.

Parce que ces luttes sont nos vies, nous avons crée ensemble « Riposte Radicale – collectif transpédébigouines non mixte » afin de combattre les LGBTIphobies partout où elles se trouvent et par tous les moyens nécessaires.

Notre fonctionnement

« Riposte Radicale – collectif transpédébigouines non mixte » est un collectif d’individuEs qui fonctionne sur le principe de l’Assemblée Générale avec le consensus comme prise de décision.

Nous nous donnons comme objectif de combattre toutes formes de lesbophobies, homophobies, biphobies, transphobies et ceci par tous les moyens nécessaires, y compris la violence symbolique.

Nous nous dotons d’outils (Blog, Facebook) afin de mener aussi un travail d’informations sur les LGBTIphobies à Toulouse et ailleurs.


Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mariage pour tous-tes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum