Lutte ouvrière

Page 2 sur 40 Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  gérard menvussa le Ven 5 Oct - 10:04

centre social de Carrefour
Séralini, sort de ce corps ! Ok, je Arrow
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Vals le Sam 6 Oct - 15:49


MEETING DE LUTTE OUVRIERE A MONTREUIL LE 5 OCTOBRE 2012.

Interventions de Jean Marie NOMERTIN (Combat Ouvrier) , de Jean Pierre MERCIER et de Nathalie ARTHAUD
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nico37 le Sam 6 Oct - 20:07

Le " gouvernement à plat ventre devant le patronat " , selon Nathalie Arthaud AFP

"Nous avons au pouvoir un gouvernement qui se dit socialiste et qui est à plat ventre devant le patronat", a fustigé Nathalie Arthaud, ex-candidate Lutte ouvrière (LO) à la présidentielle qui effectuait vendredi soir sa rentrée avec un meeting à Montreuil (Seine-Saint-Denis).

"Je suis la seule à ne pas avoir appelé à voter François Hollande, et j'en suis fière", a annoncé avec le sourire Nathalie Arthaud qui se dit "clairement dans l'opposition" au gouvernement.

"Les choses s'aggravent et tout porte à coire que cela va continuer", attaque la porte-parole de Lutte ouvrière. "Sarkozy a fermé Gandrange, Hollande va fermer Florange", a-t-elle ajouté.

"On va arriver à ce que le patronat soit servi aussi bien que sous la droite", a expliqué Nathalie Arthaud qui a donné rendez-vous aux "travailleurs" à la manifestation nationale du 9 octobre à l'appel de la CGT.

Une manifestation "pour que les travailleurs mettent en avant leurs revendications, se battent pour empêcher les licenciements", selon l'ex-candidate à la présidentielle.

Au sujet de l'absence de Lutte ouvrière à la manifestation contre le traité budgétaire européen, Nathalie Arthaud a affirmé que "c'est une diversion".

"Si on avait à le voter, on voterait contre mais les travailleurs ont mieux à faire que de lutter contre un bout de papier qui ne change rien", a assuré Mme Arthaud. "C'est Hollande qui nous concocte un plan d'austérité drastique", a-t-elle encore déclaré.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  gérard menvussa le Dim 7 Oct - 17:21

un bout de papier qui ne change rien
De toute façon, les travailleurs ne savent pas ce qui est bon pour eux. Epicétout !
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Vals le Dim 7 Oct - 17:59

"Si on avait à le voter, on voterait contre mais les travailleurs ont mieux à faire que de lutter contre un bout de papier qui ne change rien",

Oui, c'est vrai...et Nathalie a bien raison de rappeler qu'elle n'a pas voté Hollande qui, dès le lendemain de son élection, a constitué son gouvernement de combat contre les travailleurs.....et se vautre aujourd'hui aux pieds de la bourgeoisie dès qu'elle lève un sourcil....!
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Vals le Dim 7 Oct - 19:41

FÊTE DE LUTTE OUVRIERE à REIMS (51)
en présence de notre camarade Nathalie ARTHAUD.

Christian PACCOUD nous fera le plaisir de sa présence, avec son accordeon, son talent, ses chants de colère et d'espoir....

...C'est le Samedi 27 Octobre 2012 , à la Salle ROSSINI, à partir de 15h.

Animations scientifiques, musique, expos, librairie, espace enfants.....
Apéritif à 19h , repas à 20H.......Participation 13 Euros (5 euros sans le repas).

Venez partager avec nous ces moments de fraternité !
Réservez vos places auprès de nos camarades.


Dernière édition par Vals le Lun 8 Oct - 15:17, édité 1 fois
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  vilenne le Lun 8 Oct - 14:44

FÊTE DE LUTTE OUVRIERE à REIMS (51)
en présence de notre camarade Nathalie ATHAUD.
Ca manque d'air !

vilenne

Messages : 264
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Vals le Lun 8 Oct - 15:43

vilenne a écrit:
FÊTE DE LUTTE OUVRIERE à REIMS (51)
en présence de notre camarade Nathalie ARTHAUD.
Ca manque d'air !

Peut-être, mais une baudruche pleine d'air, c'est toujours une baudruche, si tu vois ce que je veux dire.....
et quand ça se dégonfle.....
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  vilenne le Lun 8 Oct - 15:46

Aaaah je vois que ton pompage d'air a au moins servi à ton égérie. C'est chouette, Nathalie t'a trouvé une utilité sociale Razz

vilenne

Messages : 264
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Eugene Duhring le Lun 8 Oct - 17:48

vilenne a écrit:Aaaah je vois que ton pompage d'air a au moins servi à ton égérie. C'est chouette, Nathalie t'a trouvé une utilité sociale Razz
C'est de l'utilité sociale que l'on tire la valeur d'usage d'une marchandise, reste à lui trouver une valeur d'échange. On peut donc considérer Vals sa force de travail comme une marchandise, une marchandise à brasser de l'air ... mais une marchandise tout de même Razz

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  gérard menvussa le Lun 8 Oct - 19:18

La valeur d'échange et d'usage de ce genre "d'échange" me parait à moi totalement nul ! Pas que je soit béa devant les militant(e)s de LO (quoique ça dépend !) mais bon...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nico37 le Lun 8 Oct - 21:44

Taxation des plus values sur les cessions d’entreprises : le gouvernement à genoux devant les patrons

Il aura suffi de quel­ques heures de pro­tes­ta­tions du patro­nat, à propos de la hausse de la taxa­tion des plus-values sur les ces­sions d’entre­pri­ses, pour que le gou­ver­ne­ment recule en rase cam­pa­gne, sur une mesure pour­tant bien indo­lore.

Mercredi, le Medef affir­mait que la taxa­tion sur ces plus-values pour­rait passer de 34,5 à 62,2%, et tout ce que ce pays compte de défen­seurs des patrons se met­tait à hurler à la mort, Laurence Parisot osant même parler de « racisme anti-entre­pri­ses ».

Le gou­ver­ne­ment s’est aus­si­tôt excusé, et le minis­tre de l’Économie a poussé l’apla­tis­se­ment jusqu’à décla­rer mer­credi à l’Assemblée natio­nale : « Vous ne nous pren­drez pas en défaut en matière d’esprit d’entre­prise ! » Et jeudi, il annon­çait, au lieu de la hausse prévue, une « exo­né­ra­tion totale » de la taxe si la plus-value réa­li­sée sur la ces­sion d’entre­prise était réin­ves­tie.

Lorsque les patrons se sen­tent atta­qués, si peu que ce soit, ils sont aus­si­tôt enten­dus et leurs désirs sont exau­cés. Il n’aura fallu que quel­ques heures pour que les repré­sen­tants du patro­nat soient reçus à Bercy, pour être ras­su­rés. Combien de semai­nes, de mois de mobi­li­sa­tion a-t-il fallu aux sala­riés de PSA Aulnay pour être reçus par un minis­tre… non pour être ras­su­rés, mais pour qu’on leur signi­fie que l’État lais­se­rait leur usine être fermée ?

La ser­vi­lité de ce gou­ver­ne­ment, qui se pré­tend de gauche, face aux patrons grands et petits, est écoeurante.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nico37 le Mer 10 Oct - 1:32

Arthaud : " Ce gouvernement est l’adversaire des travailleurs "

INTERVIEW - Après avoir recueilli 0,56 % des voix à la dernière présidentielle, la porte-parole de Lutte ouvrière, Nathalie Arthaud, a fait sa rentrée politique vendredi avec un meeting à Montreuil. L’occasion pour LeJDD.fr de l’interroger sur les débuts du quinquennat de François Hollande, les plans sociaux, et son absence lors de la dernière manifestation unitaire de la gauche de la gauche contre le traité européen.

On vous a peu entendue depuis l’élection de François Hollande. Quel bilan tirez-vous des premiers mois de sa présidence ?

D’abord, je fais le constat que rien ne change. Et qu’en réalité, la situation s’aggrave même pour les travailleurs. La barre des trois millions de chômeurs franchis, des cascades de licenciement et de fermeture d’usine… Et à cela, vient s’ajouter le plan d’austérité drastique du gouvernement Ayrault, qui n’a rien à envier à ceux de François Fillon et Nicolas Sarkozy, et que les classes populaires finiront par payer. Nous, nous disons : il n’y a rien à attendre de ce gouvernement. Ce gouvernement est l’adversaire des travailleurs.

« Arnaud Montebourg brasse de l’air, et ne fait qu’enregistrer les licenciements »

Êtes-vous rassurée par l’activisme affiché par Arnaud Montebourg sur le dossier des fermetures d’usine ?

Je ne vois pas bien ce qu’il y a de rassurant. Arnaud Montebourg brasse de l’air, et ne fait qu’enregistrer les licenciements. Il laisse faire les patrons. C’est de l’impuissance, mais c’est de l’impuissance voulue.

Il a annoncé pourtant qu’une loi obligeant un industriel à céder une usine viable promise à la fermeture serait votée avant "trois mois". Cela va plutôt dans le sens de ce que vous souhaitez, non ?

Pas du tout. C’est de l’enfumage, des paroles en l’air. En attendant, les sidérurgistes de Florange se retrouvent dehors. Ils savent bien que la reprise n’intéresse pas les capitalistes. Il faudrait interdire purement et simplement les licenciements. De la même façon qu’en hiver, on interdit les expulsions. Le gouvernement ne doit plus laisser les entreprises licencier, et semer la désolation et la misère.

« Il est hypocrite de dédouaner François Hollande de ses responsabilités »

Pourquoi n’avez-vous pas participé à la manifestation unitaire du 30 septembre contre le traité européen?
Il n’y a rien de bon pour les travailleurs dans ce traité, il n’est fait que pour plaire aux financiers. Mais faire croire que l’austérité vient de l’Europe de Merkel, non, nous ne sommes pas d’accord avec ça. Jean-Luc Mélenchon nous a même expliqué que ce n’était pas une manifestation contre Hollande, mais contre l’Europe. Mais qui a décidé du plan d’austérité présenté la semaine dernière? Il est hypocrite de dédouaner François Hollande de ses responsabilités.

Avec dix élus à l'Assemblée nationale, et une présence médiatique importante, le Front de Gauche semble avoir le vent en poupe. Comment expliquez-vous que votre mouvement ne rencontre pas le même succès?

On me pose souvent la question… Qu’est-ce que vous voulez, nous sommes un parti qui explique les choses, qui défend l’idée que les travailleurs vont devoir se battre par eux-mêmes. Actuellement, nous sommes dans une situation ou les travailleurs ont du mal à s’organiser à se défendre. Peut-être est-on, quelque part, trop en avance? Jean Luc Mélenchon nous explique lui qu’il saurait mieux gérer cette société capitaliste que le gouvernement. Nous nous disons que cette société capitaliste est ingérable. Il faut en finir avec cette économie qui n’en a que pour la bourgeoisie. Il faut sortir du cadre !

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nico37 le Ven 12 Oct - 1:06

500 personnes à la fête de Lutte ouvrière de Lille et environs

Nathalie Arthaud participait pour la première fois à la fête locale de Lutte ouvrière ce samedi.
La fête de Lutte ouvrière de Lille et des environs s’est tenue samedi, de 15h à minuit. Plus de 500 personnes se sont retrouvées pour réclamer l’interdiction des licenciements et la répartition du travail entre tous, sans diminution de salaires.
Des exposés-débats portaient sur des sujets aussi variés que le boson de Higgs ou la place du droit des femmes chez les philosophes des Lumières.
Un des débats a rassemblé une centaine de participants pour discuter des plans de licenciements actuels. Aux côtés d’Eric Pecqueur, porte-parole régional, Nathalie Arthaud a appelé à manifester le mardi 9 octobre à l’appel de la CGT, pour exiger l’interdiction de tout licenciement.
Après l’Internationale, un repas a réuni 400 personnes suivi d’un spectacle de cabaret, organisé par une compagnie de danseurs et chanteurs, venue d’Haisnes-La Bassée.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Vals le Ven 12 Oct - 15:35

"Les époques réactionnaires comme la nôtre non seulement désagrègent et affaiblissent la classe ouvrière en isolant son avant-garde, mais aussi abaissent le niveau idéologique général du mouvement en rejetant la pensée politique loin en arrière, à des étapes dépassées depuis longtemps. Dans ces conditions, la tâche de l’avant-garde est avant tout de ne pas se laisser entraîner par le reflux général. Il faut aller contre le courant. Si le rapport défavorable des forces ne permet pas de conserver les positions politiques précédemment occupées, il faut se maintenir au moins sur les positions idéologiques, car c’est en elles qu’est concentrée l’expérience chèrement payée du passé. Une telle politique apparaît aux yeux des sots comme du "sectarisme". En réalité elle ne fait que préparer un nouveau bond gigantesque en avant, avec la vague de la prochaine montée historique."

Léon Trotsky dans "Bolchevisme contre stalinisme"
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  gérard menvussa le Ven 12 Oct - 16:37

Il faudrait effectivement que vous en preniez de la graine ! Trés bonne citation du camarade Vals (qui est croyant, mais pas pratiquant, on commence à en avoir l'habitude !)
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Jonhy le Ven 12 Oct - 17:32

Chouette à mon tour :

Ainsi les circonstances rendent tout à fait possibles, dans toute une série de questions vitales, les actions communes des ouvriers unis dans ces trois sortes d'organisations, ainsi que des masses non organisées qui les soutiennent.

Non seulement les communistes ne doivent pas s'opposer à ces actions communes mais au contraire, ils doivent en prendre l'initiative justement parce que plus grandes sont les masses attirées dans le mouvement, plus haute deviens-la conscience de leur puissance, plus sûre elle devient d'elle-même, et plus les masses deviennent capables d'aller de l'avant, si modeste qu'aient été les mots d'ordres initiaux de la lutte. Cela veut aussi dire que l'extension du mouvement aux masses accroît son caractère révolutionnaire et crée des conditions plus favorables aux mots d'ordre, aux méthodes de lutte et en général à la direction du Parti Communiste.

Les réformistes ont peur de l'élan potentiel révolutionnaire du mouvement des masses ; la tribune parlementaire, les bureaux des syndicats, les cours arbitraires, les antichambres des ministères, sont leurs arènes favorites.

Nous sommes, au contraire intéressés en dehors de toutes autres considérations, à faire sortir les réformistes de leurs abris et à les situer à nos côtés sur le front des masses en lutte. Avec une bonne tactique ce ne peut être qu'à notre avantage.

Le communiste qui en doute ou qui en a peur ressemble à un nageur, qui aurait approuvé des thèses sur le meilleur moyen de nager, mais ne se risquerait pas à se jeter à l'eau.

Léon Trostky dans " Le Front Unique et le communisme"

Trop bien ce jeu, c'est à qui ?

Jonhy

Messages : 211
Date d'inscription : 17/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  GGrun le Ven 12 Oct - 19:19

"En réalité elle ne fait que préparer un nouveau bond gigantesque en avant, avec la vague de la prochaine montée historique"
Depuis plus de 40 j'en connais qui prépare le "bond en avant gigantesque" (formule pour le moins optimiste de celui qui en a dirigé un en 1917) en disant toujours qu'il ne faut pas se disperser, aventurisme, tralalla la lère pour sauvegarder les acquis idéologiques. Beaucoup y voient crispations en arrière.

GGrun

Messages : 311
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  GGrun le Ven 12 Oct - 19:23

Jonhy a écrit:Chouette à mon tour :

Ainsi les circonstances rendent tout à fait possibles, dans toute une série de questions vitales, les actions communes des ouvriers unis dans ces trois sortes d'organisations, ainsi que des masses non organisées qui les soutiennent.

Non seulement les communistes ne doivent pas s'opposer à ces actions communes mais au contraire, ils doivent en prendre l'initiative justement parce que plus grandes sont les masses attirées dans le mouvement, plus haute deviens-la conscience de leur puissance, plus sûre elle devient d'elle-même, et plus les masses deviennent capables d'aller de l'avant, si modeste qu'aient été les mots d'ordres initiaux de la lutte. Cela veut aussi dire que l'extension du mouvement aux masses accroît son caractère révolutionnaire et crée des conditions plus favorables aux mots d'ordre, aux méthodes de lutte et en général à la direction du Parti Communiste.

Les réformistes ont peur de l'élan potentiel révolutionnaire du mouvement des masses ; la tribune parlementaire, les bureaux des syndicats, les cours arbitraires, les antichambres des ministères, sont leurs arènes favorites.

Nous sommes, au contraire intéressés en dehors de toutes autres considérations, à faire sortir les réformistes de leurs abris et à les situer à nos côtés sur le front des masses en lutte. Avec une bonne tactique ce ne peut être qu'à notre avantage.

Le communiste qui en doute ou qui en a peur ressemble à un nageur, qui aurait approuvé des thèses sur le meilleur moyen de nager, mais ne se risquerait pas à se jeter à l'eau.

Léon Trostky dans " Le Front Unique et le communisme"

Trop bien ce jeu, c'est à qui ?
joker
mais mi kif ce texte

GGrun

Messages : 311
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Rougevert le Ven 12 Oct - 19:28

Vals a écrit:
"Les époques réactionnaires comme la nôtre non seulement désagrègent et affaiblissent la classe ouvrière en isolant son avant-garde, mais aussi abaissent le niveau idéologique général du mouvement en rejetant la pensée politique loin en arrière, à des étapes dépassées depuis longtemps. Dans ces conditions, la tâche de l’avant-garde est avant tout de ne pas se laisser entraîner par le reflux général. Il faut aller contre le courant. Si le rapport défavorable des forces ne permet pas de conserver les positions politiques précédemment occupées, il faut se maintenir au moins sur les positions idéologiques, car c’est en elles qu’est concentrée l’expérience chèrement payée du passé. Une telle politique apparaît aux yeux des sots comme du "sectarisme". En réalité elle ne fait que préparer un nouveau bond gigantesque en avant, avec la vague de la prochaine montée historique."

Léon Trotsky dans "Bolchevisme contre stalinisme"
Oui, d'accord, sauf si par "positions idéologiques" on comprend AUSSI "représentation du réel", car alors on peut se trouver dans une position parfaitement réactionnaire et antiscientifique...au nom de la science.

avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Vals le Sam 13 Oct - 0:19

"Les époques réactionnaires comme la nôtre non seulement désagrègent et affaiblissent la classe ouvrière en isolant son avant-garde, mais aussi abaissent le niveau idéologique général du mouvement en rejetant la pensée politique loin en arrière, à des étapes dépassées depuis longtemps. Dans ces conditions, la tâche de l’avant-garde est avant tout de ne pas se laisser entraîner par le reflux général. Il faut aller contre le courant. Si le rapport défavorable des forces ne permet pas de conserver les positions politiques précédemment occupées, il faut se maintenir au moins sur les positions idéologiques, car c’est en elles qu’est concentrée l’expérience chèrement payée du passé. Une telle politique apparaît aux yeux des sots comme du "sectarisme". En réalité elle ne fait que préparer un nouveau bond gigantesque en avant, avec la vague de la prochaine montée historique."

Léon Trotsky dans "Bolchevisme contre stalinisme".

Bon...On n'est pas forcemment d'accord....
Mais ce n'est pas si grave...
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nico37 le Sam 13 Oct - 0:48

NATHALIE ARTHAUD EN MEETING À MARSANNAY-LA-CÔTE

Le 21 octobre, Lutte Ouvrière organisera sa fête à la Maison de Marsannay. A partir de 11h, banquet, braderie, librairie, animations et débats seront au programme. A 15h30, l’ex candidate à la présidentielle 2012, Nathalie Arthaud, tiendra un meeting, abordant des sujets tels que la crise économique, les annonces de plans de licenciements, les prix de produits de première nécessité ou encore le plan de déficit présenté dernièrement par François Hollande.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Vals le Lun 15 Oct - 11:39

Qui sont ces « pigeons » ?

Les pétitionnaires qui ont réussi en deux jours à faire se dégonfler le gouvernement se présentent, et sont présentés par le gouvernement dans ses excuses, comme des « entrepreneurs ».
Sous ce vocable flatteur, le public croit distinguer des capitalistes qui, bien sûr, exploitent leurs ouvriers et ramassent les fonds publics, mais qui, au moins, construisent quelque chose : des chemins de fer, des tonnes de fonte, des millions de boîtes de corned-beef, bref quelque chose qui peut servir.
C'est mal connaître « l'entrepreneur » contemporain, celui qui crée une « entreprise » pour la revendre rapidement en ramassant quelques dizaines, voire quelques centaines de millions d'euros. Le promoteur des « pigeons », par exemple, a fait fortune en inventant le site de rencontres Meetic. Son « génie » consiste donc à avoir, mieux que ses concurrents il est vrai, informatisé le thé dansant pour célibataires consentants.
Cela correspond certes à un besoin social, mais ça fait plus penser à l'aigrefin qu'au capitaine d'industrie, et à l'épervier qu'au pigeon...
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Rougevert le Lun 15 Oct - 17:50

1)Pour une fois d'accord...
Peut-être que si les syndicats se faisaient appeler dindons, les travailleurs seraient plus écoutés...

2)
Vals a écrit:Le promoteur des « pigeons », par exemple, a fait fortune en inventant le site de rencontres Meetic. Son « génie » consiste donc à avoir, mieux que ses concurrents il est vrai, informatisé le thé dansant pour célibataires consentants.
Cela correspond certes à un besoin social, mais ça fait plus penser à l'aigrefin qu'au capitaine d'industrie, et à l'épervier qu'au pigeon...
Serait-ce un début de critique de la notion de "progrès"? Very Happy
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 40 Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum