La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  gérard menvussa le Mar 6 Nov - 14:17

Tract diffusé à Aulnay par le réseau "ou va la cgt"


PSA Aulnay : l'intersyndicale abandonne la défense des emplois !



Nous le pressentions ("PSA Aulnay : nouvelle étape le 8 novembre"), mais c'est malgré tout un coup de tonnerre !

A la suite du CCE du 25 octobre, l'intersyndicale CGT SIA CFTC FO et CFDT (sans SUD) a lancé une consultation des salariés pour définir les renvendications à défendre lors de la réunion tripartite du 8 novembre à Bobigny, et la synthèse vient de sortir (voir ci-dessous).

Or, si l'on consulte les salariés sans défendre un point de vue ferme et clair sur la défense intransigeante de l'emploi, il est évident que le point de vue dominant va être celui du fatalisme, de la résignation et de la négociation des conditions de départ - "vendre sa peau le plus cher possible" comme dit Lutte Ouvrière, mais en abandonnant le combat contre la fermeture et la défense des emplois.

Encore plus quand on a en face un gouvernement prétendument de gauche qui valide semaine après semaine la logique des restructurations du capital dans la guerre économique mondiale. Qu'il s'agisse du rapport Sartorius sur PSA ("PSA : des expertises pour quoi faire ?") ou ces jours-ci du rapport sur la compétitivité de Gallois. Cela pèse dans les esprits.



Ce qui devait arriver arriva... Nous voici avec un cahier de revendications qui n'exige plus le maintien de l'usine, seulement jusqu'en 2016, qui ne demande même plus le maintien des emplois mais qui négocie un PSE qui ne dit pas son nom... et valide donc la fermeture, les licenciements et la dégradation des conditions de vie des travailleurs (négocier le transfert à Poissy... 45 kilomètres de plus !).

Quant aux reclassements espérés, faut-il une nouvelle fois rappeler la situation des Contis deux ans après la fermeture, et le coup de gueule de Xavier Mathieu à ce propos ("Xavier Mathieu à propos de PSA : c'est la guerre !") ?

C'est quelque part un tournant pour la lutte à Aulnay, et on peut dire un abandon des intérêts ouvriers.



Nous attendons maintenant avec inquiétude l'expression de la CGT de PSA Aulnay à propos de cette synthèse, de la CGT en tant que telle et pas de l'Intersyndicale.

Nous espérons qu'elle saura garder son point de vue autonome, continuer mordicus à défendre l'emploi, s'allier avec SUD qui malgré tous ses défauts refuse ces compromissions.



Loin de nous de nier la difficulté du combat pour l'emploi, de la nécessité de rassembler le plus largement possible. Mais c'est une illusion de croire que l'on va mieux mobiliser et plus largement sur des revendications au rabais, toute l'histoire du mouvement ouvrier est là pour nous le rappeler.

C'est la même difficulté pour les camarades de Goodyear à Amiens. Nous avons beaucoup de reproches et de discussions à mener avec eux ("Que se passe-t-il à Goodyear ?"), mais il faut reconnaître qu'ils refusent d'abandonner le combat pour l'emploi au nom du départ des seniors. Il y a eu une assemblée difficile le 22 octobre où cela a été débattu et redébattu et où Mickaël Wamen n'a cessé de répéter que la CGT avait été élue sur la base de la défense de l'emploi de tous, et qu'il n'était pas question de trahir cet engagement au nom de la lassitude et l'urgence du départ des plus anciens... Nous y reviendrons.

Si la CGT d'Aulnay s'aligne sur l'intersyndicale au nom d'un supposé élargissement, du rêve de la participation "du plus grand nombre" en rabaissant les exigences, finalement elle s'alignera sur un syndicalisme raisonnable et négociateur, doublé peut-être d'un discours ronflant mais sans enjeu. Si au contraire la CGT sait maintenir un point de vue syndical clair et radical, anticapitaliste, contre la fermeture et pour la défense des emplois, elle pourra combattre les illusions réformistes et progresser pour que le secteur le plus combatif de l'usine prenne la direction de la lutte et entraîne derrière lui la grande masse des ouvriers inquiets et attentistes, mais néanmoins révoltés par le sort qu'on veut leur promettre.


avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  Barber le Dim 11 Nov - 19:22

Article publié dans Seine Saint-Denis Matin, supplément au Parisien du 9/11/2012.

Des tensions entre syndicats lors de la manifestation

L'incident est survenu à la fin de la manifestation, hier à Bobigny. Sur le parvis de la préfecture, alors que les représentants syndicaux se succédaient au micro, devant quelques centaines de personnes, le représentant de SUD a dû faire face à des huées et à quelques invectives. Selon Mohamed Khenniche, les relations seraient "surtout tendues avec la CGT". "Mardi, on m'a coupé le micro en assemblée générale", assure-t-il, y voyant une tentative de pression: "On est les seuls à dire clairement qu'on est contre la fermeture de l'usine, et ça dérange."

"Sud dit non à la fermeture sans tenir compte des revendications des salariés, c'est pour ça que les salariés le rejettent", rétorque le délégué CGT Philippe Julien. Hier, lors de la réunion tripartite, Mohamed Khenniche a indiqué ne pas vouloir entrer "dans des négociations qui incluent l'abandon et la fermeture du site d'Aulnay".

Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  Vals le Dim 11 Nov - 19:41

Certains ont l'air d'avoir beaucoup de mal à admettre que les militants CGT d'Aulnay ne s'assoient pas tout simplement sur ce que veulent les travailleurs de la boite, qu'ils le relaient et milite pour un renforcement de la mobilisation .
Eh bien, la démocratie, syndicale, la démocratie ouvrière, ce n'est pas le diktat de quelques grandes gueules gauchistes qui ne représentent qu'elles mêmes et passent leurs temps à faire une surrenchère stupide, ne correspondant ni aux rapports de forces, ni à une volonté de maintenir l'unité des travailleurs...
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  verié2 le Dim 11 Nov - 20:06

Vals
la démocratie, syndicale, la démocratie ouvrière, ce n'est pas le diktat de quelques grandes gueules gauchistes qui ne représentent qu'elles mêmes et passent leurs temps à faire une surrenchère stupide
Si tu fais allusion à Sud-PSA, son leader est en effet une grande gueule, mais pas vraiment un "gauchiste" dans le sens où nous l'entendons, c'est à dire proche de l'extrême-gauche.
Certains ont l'air d'avoir beaucoup de mal à admettre que les militants CGT d'Aulnay ne s'assoient pas tout simplement sur ce que veulent les travailleurs de la boite, qu'ils le relaient et milite pour un renforcement de la mobilisation
Ca ne fait pas de doute qu'il faut prendre en considération les revendications exprimées par les travailleurs, qu'elles nous plaisent ou non, (sauf quand elles sont réactionnaires ou racistes évidemment). Mais il faut aussi et surtout leur expliquer inlassablement la situation, leur rappeler ce qu'il est advenu aux victimes des précédents plans sociaux, en dépit des promesses patronales. Ca n'empêche pas de faire inlassablement de la propagande pour une convergences des luttes de toutes les boîtes qui licencient, ce qui est la seule perspective réaliste.

Quant à savoir s'il fallait accepter ou non de participer à des négociations tripartites dont on savait à l'avance qu'il ne pouvait rien sortir, avec la participation des seuls représentants syndicaux, donc une majorité de bureaucrates pro-patronaux, c'est une question tactique qui se discute.

Que Sud (ultra minoritaire) fasse de la surenchère à des fins boutiquières est une chose, ça n'implique pas que la politique de l'intersyndicale où le SIA, entre autres, pèse très lourd, soit la meilleure dans l'intérêt des travailleurs. Ce qui permet à Sud de faire de la surenchère, c'est tout de même l'acceptation globale par cette intersyndicale de négocier le plan social...

Si LO était minoritaire dans la CGT ou dirigeait un "petit" syndicat minoritaire, comme cela a souvent été le cas dans diverses boîtes par le passé, je ne suis pas certain qu'elle tiendrait le même langage...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  Barber le Dim 11 Nov - 20:14

Je n'ai rien fait d'autre que reproduire un article de presse, n'étant pas à PSA. Je vois que certains vomissent aussitôt un chapelet d'injures stalino-compatibles qui m'aident à me faire une opinion plus précise.

SUD, ce n'est pas ma tasse de thé. Mais interdire que la revendication "aucun licenciement" soit exprimée? Aller discuter avec le patronat et le gouvernement de la fermeture? Interdire que cette participation soit mise en cause?

Si cela n'est le fait que d'une "grande gueule minoritaire" (marque déposée place du Colonel Fabien), alors de quoi LO a-t-il peur?

Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  verié2 le Dim 11 Nov - 20:29

Voici un article de CLAIRE sur le sujet
http://ouvalacgt.over-blog.com/article-les-ouvrier-e-s-la-cgt-et-sud-a-psa-aulnay-112273376.html

A part sur SUD (syndicat sur lequel CLAIRE a peut-être quelques illusions), pas mal de choses me semblent justes dans cet article, bien qu'il soit un peu "extérieur". Il manque aussi le rappel nécessaire d'oeuvrer pour une convergence des luttes qui serait seule à pouvoir redonner confiance aux travailleurs de PSA, qui savent bien qu'ils ne parviendront pas à empêcher la fermeture de leur boîte tout seuls, mais n'imaginent pas trop non plus une extension pour le moment.

Barber
certains vomissent aussitôt un chapelet d'injures stalino-compatibles
Personne ne t'a insulté sur ce fil. Je suis souvent en désaccord avec Vals, pas toujours, tu peux désapprouver sa réponse mais c'est plutôt toi qui l'insultes en laissant entendre qu'il se comporte comme les staliniens.

Sur l'interdiction de s'exprimer au représentant de Sud rapportée par Khénniche lui-même dans le Parisien, j'attends d'avoir des infos plus précises...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  verié2 le Dim 11 Nov - 20:50

Sur le site de la CGT PSA Aulnay, l'intervention de JP Mercier après la tripartite :

http://cgt-psa-aulnay.fr/video/conference-de-presse-la-fin-de-la-reunion-tripartite
On relève tout de même dans cette intervention des propos très ambigus et parfois contradictoires. Par exemple repousser la fermeture "le temps que les négociations se déroulent dans un climat serein" (sic) ou la présentation des négociations comme un recul de la direction (langage très syndicaliste). Néanmoins, il avance à la fin le mot d'ordre de négociation à l'échelle du groupe PSA, ce qui sera difficile vu l'attitude des syndicats de Rennes.

Les camarades semblent coincés, à la fois par leur choix de privilégier l'unité des syndicats, alors que fondamentalement le SIA ne veut pas de lutte, et par l'absence de mobilisation d'ampleur des travailleurs. Ils se trouvent donc réduits à se battre sur le terrain d'une négociation "traditionnelle" dont les travailleurs sortent toujours perdants.

Bon, il peut encore y avoir toutes sortes de rebondissements...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  Barber le Dim 11 Nov - 21:22

verié2 a écrit:Néanmoins, il avance à la fin le mot d'ordre de négociation à l'échelle du groupe PSA, ce qui sera difficile vu l'attitude des syndicats de Rennes.

Négociation pour "rééquilibrer la production sur l'ensemble des usines". De mieux en mieux...

Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  toma95 le Dim 11 Nov - 23:25

Barber a écrit: Négociation pour "rééquilibrer la production sur l'ensemble des usines". De mieux en mieux...

INADMISSIBLE !
avatar
toma95

Messages : 203
Date d'inscription : 10/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  chejuanito le Lun 12 Nov - 8:53

Je pense que sur ces "négociations", cette brève du site NPA auto en partie reprise dans le tract du site de la janais indique une ligne correcte. Il en va tout à fait autrement d'un Vals disant ne pas s'asseoir sur les revendications des salariés. évidemment il faut tenir compte du niveau de conscience des collègues, partir de ce qu'ils pensent réellement et non qu'on aimerait qu'ils pensent, mais s'aligner sur ce que pensent les collègues, ce n'est pas très digne d'un syndicat, encore moins de militants syndicaux qui sont communistes révolutionnaires. Un syndicat, ce n'est pas une simple représentation du personnel, ce ne sont pas les délégués d'un comité de grève (qui lui, doit effectivement défendre la ligne du comité de grève), c'est une organisation militante qui se dote d'une ligne propre et essaye de la diffuser parmi les collègues, même si elle est minoritaire.
Le peu que je connaisse de Sud PSA, il m'ont effectivement l'air de grandes gueules sectaires qui divisent la frange combattive du mouvement (mais en soit la CGT n'est pas non plus exempte de toute responsabilité dans la division qui règne entre les deux orgas un tant soit peu combattive du site d'Aulnay), mais le vrai problème, c'est que sur le fond, ce sont évidemment eux qui ont raison! La seule revendication à défendre, c'est zéro licenciements, pas une boite pas un atelier fermé. Et les manœuvres de diversion doivent être dénoncées comme telles.
avatar
chejuanito

Messages : 566
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  ottokar le Lun 12 Nov - 9:20

chejuanito a écrit: La seule revendication à défendre, c'est zéro licenciements, pas une boite pas un atelier fermé
Bien dit... cela dit depuis 20 ans que ça ferme un peu partout, on ne l'a JAMAIS obtenu. L'avoir signifierait une situation de double pouvoir, où on peut empêcher les capitalistes de mettre leur argent où ils veulent et où on leur prend leurs usines et on les fait tourner nous-mêmes, s'ils veulent casser un outil de travail socialement utile.

Comme dans toute lutte, il faut unir les travailleurs. Donc avancer des objectifs généraux ("non à la fermeture") mais aussi des objectifs qui protègent ceux qui veulent autre chose, préretraite, mutation, argent pour refaire leur vie... Sinon, on a connu cela dans les années 80, la CGT et le PC qui s'enfermaient dans les boîtes, traitaient ceux qui cherchaient à s'en sortir de traîtres, les empêchaient de négocier quoi que ce soit collectivement et finalement n'obtenaient rien, ni pour eux mêmes, ni pour ceux qui ne voulaient plus rester dans cette usine.

Les anciens se souviennent de la fermeture de Billancourt (un symbole) de la SKF d'Ivry, de l'imprimerie Chaix à St Ouen (occupée des ANNEES !!! en vain), etc. Même à Ford Bordeaux, le clip vidéo de Poutou lors des présidentielles montrait bien qu'il y avait eu réduction d'emploi malgré les efforts des camarades.

Au moment où le PC a arrêté de terroriser tout le monde et d'empêcher que les revendications s'expriment, toutes les revendications, afin que "personne ne se retrouve sur le carreau", ce serait piquant que l'extrême gauche reprenne cette attitude !

ottokar

Messages : 196
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  verié2 le Lun 12 Nov - 10:37

Ottokar
depuis 20 ans que ça ferme un peu partout, on ne l'a JAMAIS obtenu. L'avoir signifierait une situation de double pouvoir, où on peut empêcher les capitalistes de mettre leur argent où ils veulent et où on leur prend leurs usines et on les fait tourner nous-mêmes, s'ils veulent casser un outil de travail socialement utile.

Comme dans toute lutte, il faut unir les travailleurs. Donc avancer des objectifs généraux ("non à la fermeture") mais aussi des objectifs qui protègent ceux qui veulent autre chose, préretraite, mutation, argent pour refaire leur vie...
On n'a jamais empêché la fermeture d'une usine depuis 30 ans au moins, c'est vrai. Mais c'est aussi parce qu'on n'a jamais réussi à imposer le rapport de forces nécessaire au niveau national. Toutes ces luttes ont été isolées par les appareils syndicaux, en s'appuyant sur le corporatisme spontané des travailleurs, leurs illusions sur leurs compétences, leur outil de travail exceptionnel etc.

On n'a donc jamais réussi à faire converger les luttes contre les plans sociaux. Mais il n'y a jamais eu non plus autant de plans sociaux simultanément. Et jamais non plus il n'a été aussi difficile de se recaser après un plan social, même avec des indemnités, une formation etc. Cela pourrait favoriser une convergence des luttes et c'est cet objectif que nous devons mettre en avant. Les travailleurs comprennent en effet instinctivement qu'ils n'ont aucune chance à l'échelle de leur seule entreprise ou pire de leur seul site. C'est pourquoi il est absurde de revendiquer la production de tel ou tel modèle, de discuter pour savoir s'il serait possible financièrement de maintenir un site, de raconter que c'est à cause de la perte du marché iranien ou autre que ça va mal etc.

Ca ne veut pas dire qu'on ne doit pas tenir compte des revendications des travailleurs qui n'y croient pas et préfèrent un chèque tout de suite. Mais engager des négociations sur le montant de ce chèque, sans s'appuyer sur une mobilisation, c'est perdu d'avance. Qui peut le plus peut le moins. Même si on ne gagne pas contre la fermeture, combat qu'on ne peut pas proclamer perdu d'avance comme tu le fais, du moins si on a l'extension pour objectif, plus on se bagarrera durement, plus on obtiendra, même si on doit se replier sur le chèque, comme l'a montré l'exemple de Continental. C'est cela qu'il faut expliquer.

Tes propos hyper défaitistes montrent tu ne ne crois pas ou plus à cette possibilité d'extension (et LO dont tu défends la politique non plus). La différence devient donc mince entre des syndicalistes qui croient que l'extension n'est pas possible et des syndicalistes qui n'en veulent pas... Les badges et banderoles "Non à la fermeture" deviennent dans ces conditions des cache-sexes destinés à dissimuler le repli vers la négociation des plans sociaux. Et pire une négociation "à froid" dont on sait qu'elle ne peut donner que des miettes et des promesses qui ne seront pas tenues.

Ottokar
Au moment où le PC a arrêté de terroriser tout le monde et d'empêcher que les revendications s'expriment, toutes les revendications, afin que "personne ne se retrouve sur le carreau", ce serait piquant que l'extrême gauche reprenne cette attitude !
Ca n'a strictement rien à voir, et tu devrais le savoir. Car le PCF et les directions syndicales ont toujours oeuvré à isoler, morceler les luttes. Ils n'ont cessé de mettre en avant des plans industriels alternatifs etc. Ils n'ont jamais eu pour perspective la convergence et la coordination des luttes.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  Barber le Lun 12 Nov - 14:16

chejuanito a écrit:
mais le vrai problème, c'est que sur le fond, ce sont évidemment eux qui ont raison! La seule revendication à défendre, c'est zéro licenciements, pas une boite pas un atelier fermé. Et les manœuvres de diversion doivent être dénoncées comme telles.

Parfaitement d'accord avec ça.

Le problème, ce n'est pas SUD contre CGT... c'est que la CGT d'Aulnay devrait rejeter toute "discussion" sur la mise en oeuvre des licenciements! Or ce que signifie la proposition de Mercier: que les licenciements soient saupoudrés un peu partout!

Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  ulm le Lun 12 Nov - 15:15

En fait le debut du fil est la reaction d'hostilité qu' a reçu un syndicaliste de sud aulnay.
La realité est que la ligne dure de ce délégué apparait décalé à la grande majorité du site. Qu'on le veuille ou pas Aulnay est une usine ou les conflits s'organisaient en comité de lutte et une tradition existe. Donc accusés les militants et les ouvriers de ce site d'etre des traitres est ridicule.

Pour l'instant les travailleurs d' Aulnay ne veulent pas se mobiliser pour "sauver" les emplois mais semblent vouloir partir avec du pognon. La CGT Aulnay milite depuis plus d' un ans pour pouvoir organiser la riposte. Pour l' instant, un militant de SUD se fait huer parce qu' il durcit le ton.

Attention, la proposition pourra etre' acclamé dans 15 jours ou 3 trois mois. Il ne faut surtout s'isoler et rester credible dans l' usine.

Ce n' est pas la panacée pour des gens qui se revendiquent du communisme revolutionnaire mais nous ne pouvons faire qu' avec les travailleurs d'Aulnay. Si certains pensent faire le bonheur des prolos sans leur demander leurs avis, voila l' exemple de Sud.

Attention quand meme, un mouvement peut se durcir rapidement mais on le voit pour SUD et la minorité de la CGT qui l'ont suivi, l'interet est d' etre compris et d'etre suivis.

ulm

Messages : 385
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  Barber le Lun 12 Nov - 15:48

ulm a écrit:
Pour l'instant les travailleurs d' Aulnay ne veulent pas se mobiliser pour "sauver" les emplois

C'est ridicule et malhonnête d'écrire un truc pareil. Que les travailleurs soient démoralisés et ne croient pas dans un combat pour sauver leur poste, on peut très bien le concevoir. D'autant plus que leur syndicat, leur dirigeant syndical fait exactement le contraire!

Mais que ce soient eux, spontanément, qui huent un mec qui appelle au refus des licenciements, je n'en crois pas un mot... ou alors Mercier aurait dû se faire huer pendant la campagne électorale.

Nous faire gober un conte pour enfants selon lequel les travailleurs ne veulent pas garder leur boulot, c'est ahurissant.

Faire endosser aux travailleurs d'Aulnay la responsabilité de la capitulation de Mercier - qui en vient à proposer de répartir les licenciements ailleurs - c'est il faut bien le dire une combine de stalinien.

Je n'aimerais pas être dans la peau du bonhomme en ce moment. Ca se voit qu'il a les boules d'énoncer des conneries pareilles. Mais personne ne l'oblige à le faire.

Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  verié2 le Lun 12 Nov - 16:36

Ulm
Si certains pensent faire le bonheur des prolos sans leur demander leurs avis, voila l' exemple de Sud.
Sud fait de la surenchère. Je ne crois pas que son leader ait l'intention de faire le bonheur des gens malgré eux.

Mais, sur le fond, il y a des cas où il faut accepter d'être minoritaire et de ne pas être entendu par une partie où la majorité des travailleurs d'une boîte. Ca ne signifie pas qu'il faut cracher sur leurs revendications, mais que, tout en les défendant, il ne faut pas hésiter à leur dire qu'ils ont tort et que, de cette façon, ils vont se faire avoir une fois de plus. Leur répéter que la seule issue réaliste est l'extension de la lutte, car il n'y a que ça qui fera peur aux patrons et au gouvernement. La tripartite, c'est leur terrain, autour du tapis vert, sans mobilisation, ils nous prennent pour des bouffons. Vous voulez qu'on y aille ? On y va, mais on vous aura prévenus.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  Vals le Lun 12 Nov - 16:47

Barber a écrit:
ulm a écrit:
Pour l'instant les travailleurs d' Aulnay ne veulent pas se mobiliser pour "sauver" les emplois

C'est ridicule et malhonnête d'écrire un truc pareil. Que les travailleurs soient démoralisés et ne croient pas dans un combat pour sauver leur poste, on peut très bien le concevoir. D'autant plus que leur syndicat, leur dirigeant syndical fait exactement le contraire!

Mais que ce soient eux, spontanément, qui huent un mec qui appelle au refus des licenciements, je n'en crois pas un mot... ou alors Mercier aurait dû se faire huer pendant la campagne électorale.

Nous faire gober un conte pour enfants selon lequel les travailleurs ne veulent pas garder leur boulot, c'est ahurissant.

Faire endosser aux travailleurs d'Aulnay la responsabilité de la capitulation de Mercier - qui en vient à proposer de répartir les licenciements ailleurs - c'est il faut bien le dire une combine de stalinien.

Je n'aimerais pas être dans la peau du bonhomme en ce moment. Ca se voit qu'il a les boules d'énoncer des conneries pareilles. Mais personne ne l'oblige à le faire.

C'est sûr que ça a l'air plus confortable pour toi d'être dans ta propre peau et tes pantoufles de baratineur, de donneur de leçons et de calomniateur....
Le "ridicule" et malhonnête", c'est toi et pour les "combines de stalinien", ou au moins pour les méthodes de dicussion tu as l'air très à l'aise.

Quand on en sait un minimum sur la difficulté de mener les bagarres en ce moment, et que justement on n'est pas un stal arrogant, on essaie au moins de comprendre et de discuter honnêtement sans cracher au visage de ceux qui sont aux manettes depuis des mois et rament tous les jours pour mobiliser leurs camarades, pour défendre ce qui peut l'être en tenant compte de ce que veulent et peuvent la majorité des travailleurs, y compris et surtout de ceux qui luttent et veulent se défendre.

Ton discours de commentateur gauchiste est méprisant, non seulement pour les militants ouvriers mais plus globalement pour la classe ouvrière .
Mais il est aussi méprisable pour tous ceux qui savent ce que c'est que la lutte de classe au quotidien et qui ne t'attendent pas pour mener la bagarre en surmontant des difficultés qui n'ont rien à voir avec tes tristes attaques de docteur es gauchisme en chambre.


Dernière édition par Vals le Lun 12 Nov - 17:02, édité 1 fois
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  ulm le Lun 12 Nov - 17:01

C'est ridicule et malhonnête d'écrire un truc pareil. Que les travailleurs soient démoralisés et ne croient pas dans un combat pour sauver leur poste, on peut très bien le concevoir. D'autant plus que leur syndicat, leur dirigeant syndical fait exactement le contraire!

Mais que ce soient eux, spontanément, qui huent un mec qui appelle au refus des licenciements, je n'en crois pas un mot... ou alors Mercier aurait dû se faire huer pendant la campagne électorale.

Nous faire gober un conte pour enfants selon lequel les travailleurs ne veulent pas garder leur boulot, c'est ahurissant.

Faire endosser aux travailleurs d'Aulnay la responsabilité de la capitulation de Mercier - qui en vient à proposer de répartir les licenciements ailleurs - c'est il faut bien le dire une combine de stalinien.

En gros tu veux faire croire que ce sont les militants de LO qui ont sifflé SUD. J'espere que tu seras capable d'apporter une source autre que ton anti LO primaire.

Je n'aimerais pas être dans la peau du bonhomme en ce moment. Ca se voit qu'il a les boules d'énoncer des conneries pareilles. Mais personne ne l'oblige à le faire..
Barber
Effectivement je n' aimerais pas etre dans ta peau, barber, parce enoncer autant de haine parce que on ne fait pas parti de ton orga cela depasse l' entendement. Razz Shocked





ulm

Messages : 385
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  Barber le Lun 12 Nov - 17:12

Parlez d'autre chose, mais nous on ne perdra pas le fil: votre camarade, il propose que soit discuté d'une autre manière de restructurer le groupe PSA. C'est inadmissible.

Vous essayez d'abord d'en faire porter la responsabilité aux travailleurs d'Aulnay, et maintenant vous faites des gloses sur la caractérisation que je donne de ce procédé. Vous devez vous sentir mal dans votre peau vous aussi, et dans vos baskets - on le serait à moins!

Si LO restait ne serait-ce que sur une position de principe ferme - le refus des licenciements - je serais le premier à respecter cette attitude. Que vous le veuilliez ou non, ce qui se passe à PSA concerne des gens bien au-delà de cette usine.

Quoiqu'il arrive, si la CGT d'Aulnay poursuit sur ce terrain pourri, ça laissera des traces, et LO le paiera.

Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  Vals le Lun 12 Nov - 17:18

Quoiqu'il arrive, si la CGT d'Aulnay poursuit sur ce terrain pourri, ça laissera des traces, et LO le paiera.

Même pas peur.... No
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  ulm le Lun 12 Nov - 17:22

Quoiqu'il arrive, si la CGT d'Aulnay poursuit sur ce terrain pourri, ça laissera des traces, et LO le paiera.

tu te rends compte de ce que tu racontes??????????????????????? Tu es train de nous convaincre que tu ne comprends rien à ce qui se passe dans la realité. Entre tes fantasme et la realité, ce sont les prolos qui vont te rappeler à la realité pas LO.

ulm

Messages : 385
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  Barber le Lun 12 Nov - 17:34

"Rééquilibrer la production sur l'ensemble des usines", tout le monde comprend ce que ça veut dire. Et ce n'est pas le patron qui le propose... c'est le dirigeant de la CGT Aulnay!

Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  Vals le Lun 12 Nov - 18:05

Barber, tu devrais aller directement discuter avec les travailleurs d'Aulnay PSA....S'ils acceptent te t'expliquer, ça tévitera peut-être de radoter des âneries en tirant n'importe quelle phrase de son contexte pour nous la jouer à "plus radical que moi, tu meures !"....
Ca n'impressionne personne et surtout pas ceux qui connaissent bien la situation à Aulnay ...alors, évite de perdre ton temps : informe toi et réfléchis, t'as du boulot.
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  Barber le Lun 12 Nov - 18:43

Ca n'est pas "n'importe quelle phrase". Pas dite par n'importe qui. Quant au contexte... parlons-en!

Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  verié2 le Lun 12 Nov - 19:28

Il y a tout de même un point très important, que souligne Barber, bien que sa critique de la politique de LO soit excessive à mon avis. C'est que de nombreux militants et travailleurs suivent avec attention l'affaire de PSA Aulnay. La bagarre contre la fermeture de ce site a pris un caractère emblématique et, d'ailleurs, les patrons le savent, c'est pourquoi ils tiennent à régler ça sans bavure, dans le climat le plus serein possible. Comment des travailleurs d'une boîte de dimensions moyennes, quelques centaines de personnes, pourraient-ils espérer faire reculer leur patron si les milliers de salariés de PSA n'en sont pas capables et si, dès le départ, leurs dirigeants censés être les plus "radicaux" présentent la négociation d'un plan social comme un recul de la direction ?

Alors, bien sûr, LO n'est pas responsable si les travailleurs de PSA Aulnay ne se mobilisent pas, ou pas suffisamment. En revanche, ce conflit offre une tribune à la CGT-PSA. Mercier est passé plusieurs fois par semaine à la TV depuis la rentrée, et même avant les vacances d'été. Ce qu'il dit prend donc une importance considérable. Or il s'exprime quasiment comme un syndicaliste CGT "classique" un peu combatif, jamais il ne met en avant dans les interventions grand public la nécessité d'une extension et d'une convergence des luttes, jamais il ne lance d'appel aux travailleurs des autres boîtes qui licencient. (Il le réserve pour la fête de LO) Dénoncer les milliards empochés par la famille Peugeot, certes, mais ça ne distingue pas les militants révolutionnaires des autres syndicalistes. Même Montebourg dénonçait cela avant de s'être fait taper sur les doigts.

Défendre au jour le jour les revendications avancés par les travailleurs eux-mêmes ne devrait pas empêcher de tenir un tout autre langage quand on se sait écouté par des centaines de milliers de travailleurs anxieux pour leur avenir.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La politique de LO/CGT à PSA Aulnay

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum