Le NPA et la question des institutions européennes

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  stef le Sam 8 Sep - 8:06

LO (à propos des directions du FdG) a écrit:En fait, en reprochant au gouvernement français d'être soumis à l'Europe, à Merkel, ils gomment sa soumission bien réelle au patronat français. Ils se placent ainsi sur le terrain qu'affectionne l'extrême droite.

Pas de chance. Voici ce qu'on peut lire dans Le Monde du (8.9.2012) :
Mélenchon a écrit:Il y a une compétition entre le non de gauche, qui est social et le non d'extrême-droite, qui est nationaliste (...)

Afin d'éviter les faux-procès, j'indique que dans ce texte, Mélenchon précise qu'il refuse le terme "d'opposant" au gouvernement - ce qui est un désaccord béant.
Car pour moi, ce qui est décisif dans l'affaire du TSCG, c'est de pouvoir infliger une première défaite au gouvernement.

stef

Messages : 184
Date d'inscription : 25/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Achille le Sam 8 Sep - 9:01

stef a écrit:
Afin d'éviter les faux-procès, j'indique que dans ce texte, Mélenchon précise qu'il refuse le terme "d'opposant" au gouvernement - ce qui est un désaccord béant.

Afin d'éviter les fausses polémiques à partir de citation partielle voici la conclusion de l'article dans son ensemble :

M. Mélenchon refuse toujours le terme d'" opposant " au gouvernement, revendiquant celui d'" ayant droit " de la victoire. Cela commence pourtant fort à y ressembler. "


Par ailleurs la perception est différente dans l'opinion puisqu'il y a une semaine un sondage était publié :

Mélenchon jugé meilleur opposant à Hollande-sondage
Le 27-08-2012 par Le nouvel Observateur

http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20120827.REU4439/melenchon-juge-meilleur-opposant-a-hollande-sondage.html

Jean-Luc Mélenchon a été le meilleur opposant à François Hollande le mois dernier, devant Nicolas Sarkozy, d'après un sondage OpinionWay pour Le Figaro rendu public lundi.

Interrogés sur la personnalité qui fut le meilleur opposant à François Hollande pendant le mois passé, 15% des Français citent l'ancien candidat du Front de gauche à l'élection présidentielle et 11% l'ancien président Nicolas Sarkozy, malgré son retrait de la vie politique après son échec à la présidentielle.

Suivent ensuite, et à égalité, l'ancien Premier ministre et candidat à la présidence de l'UMP François Fillon et la présidente du Front national Marine Le Pen, cités par 10% des personnes sondées.

Le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé, qui a annoncé dimanche sa candidature dans la course à la tête de l'UMP, est de son côté cité par 9% des Français.

Ce sondage a été réalisé en ligne les 23 et 24 août auprès d'un échantillon de 998 personnes représentatif de la population âgée de 18 ans et plus.

Il faut croire que les Français entendent mieux ceux qui parlent peu ou pas. Sarkozy est ici seulement parce qu'une certaine aura l'entoure, mais il restera dans l'Histoire comme un président réactionnaire. Mais que Mélenchon devance largement tout les autres, même Marine LePen, est une bonne nouvelle pour nous. Les voyages au Venezuela tant décriées par Cohn-Bendit ne semblent pas les inquiéter. Nous devons continuer sur cette route. Mélenchon a choisi un ton offensif contre le gouvernement Ayrault en qualifiant les 100 premiers jours de "presque rien" (ce qui est totalement vrai), et il ne mache pas ses mots. En revanche son obstination pour un référendum sur la Traité européen me laisse perplexe.

En étant clairement dans l'opposition, le PCF et le Front de Gauche suivront la voie tracé par Syriza, le SP et Izquierda Unida.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  stef le Sam 8 Sep - 9:07

Tu peux faire toutes les contorsions que tu veux, tu n'effaceras pas le fait que le NPA se situe dans l'opposition à ce gouvernement alors Mélenchon et surtout le PCF ne se situent pas sur ce terrain.

J'entends bien que tu n'apprécies pas, mais ce sont les fait - même si la position de Mélenchon et de plus en plus intenable, ainsi que l'écrit la journaliste du Monde.

stef

Messages : 184
Date d'inscription : 25/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Achille le Sam 8 Sep - 9:57

C'est cadeau comme ça quand JLM passera d'es "ayants droit" à "opposant" tu pourras dire que c'est grâce à l'action résolue du NPA Laughing

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  stef le Sam 8 Sep - 12:24

Fais moi confiance pour être e la plus parfaite mauvaise foi quand il s'agit de combattre le réformisme. Very Happy lol!

stef

Messages : 184
Date d'inscription : 25/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Eugene Duhring le Sam 8 Sep - 19:42

stef a écrit:
Vals a écrit:
Contrairement à ce que nous chantent les truqueurs de LO, voici la vraie raison pour laquelle dans ses profondeurs les classes ouvrière d'Europe rejettent l'Union européenne.
Pas besoin d'aller chercher on ne sait quel "chauvinisme" là-dedans. Il est juste question de la défense des acquis ouvriers.


Puisque que tu démarres ta journée en chanson, on peut remarquer que tu nous chantes la tienne sur toute la gamme, toutes les latitudes et tous les tons...pour dire simplement, l'ennemi des travailleurs, ce sont les institutions et traités européens....
En "oubliant" dans chacun de tes couplets, que chaque bourgeoisie européenne, n'a pas attendu les aleas des "décisions européennes" pour s'attaquer à ses propres travailleurs, à leur emploi, à leurs droits, à leur pouvoir d'achat....
Et cet oubli aboutit finalement à exonérer ces bourgeoisies et leurs etats et à proposer aux travailleurs d'aller s'agiter derrière ton hochet européen....

Allons, allons, mon cher Vals.
Il est évident qu'il n'y a pas de combat contre l'impérialisme sans combat contre l'UE, la BCE et le reste, quoiqu'en disent tes médiocres dirigeants.
Il suffit d'ailleurs d'aller faire un tour en Grèce pour mesurer que le pouvoir bourgeois ne se limite plus à celui des bourgeoisies nationales.
Mais où as tu vu que je m'en limitais à l'UE et la BCE ? Là, tu dérapes une fois de plus....


C'est bien un vote à l'Assemblée nationale française qui aura lieu en octobre, ce qui est en jeu c'est tout simplement la premier affrontement d'ampleur entre le monde du Travail et le gouvernement français. C'est peut-être pour ça que j'accorde une telle importance à cette question. En réfléchissant bien, peut-être pigeras-tu que j'applique le principe selon lequel "l'ennemi principal demeure dans notre pays".

Sauf que pour moi, ce qui prime c'est le combat pratique et pas tes constructions idéologico-sectaires.
A l'époque du TCE en 2005, je n'avais pas vraiment prété attention à la position de LO. Je m'efforce donc de faire un travail d'archéologue politique en partant des textes, tract et comminqués de l'époque et ... je suis tombé sur un texte de la fraction à LO dans leur mensuel Tribune de la minorité - Référendum : Non... aux confusions, illusions et désillusions!
Leur position avance plus loin encore dans le deni de ce qui a pu alimenté le mouvement du NON au TCE et de la campagne qui a concourru à sa victoire. Je comprends mieux l'attitude de Vérié2 et de la fraction LO dans le NPA.
Une chose me frappe dans l'argumentaire de LO, c'est le parallèle qu'elle fait entre les Etats-Unis d'Amérique et l'aspiration à des Etats-Unis d'Europe même sous une forme bourgeoise. Mais ce parallèle est-il pertinent ? Peut-on raisonnablement considérer les USA comme des Etats au sens bourgeois fédérés dans un Etat plus grand ? N'est-ce pas là une incompréhension totale de l'histoire de cette nation et du mirage que constitue la baniière étoilée comme une addition de micro-états ?

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  verié2 le Dim 9 Sep - 10:05


Tribune de l'Etincelle
Notre organisation (LO) a certes refusé, à juste titre, de s'associer à une campagne électorale du Non avec des partis ou des hommes responsables de la dégradation sociale. Elle répète "qu'une victoire du non ne changera rien à l'organisation économique et sociale, au capitalisme, à la course au profit, à la concurrence qui sont les causes des crises, du chômage et de la pauvreté".

C'est bien ce que la suite des événements a largement montré : la victoire du non n'a strictement rien changé. Ensuite, voter Non comme l'a fait LO pouvait être un choix tactique pour assurer notre solidarité vis à vis des travailleurs qui votaient Non pour exprimer leur mécontentement de la politique du gouvernement.
Duhring
Une chose me frappe dans l'argumentaire de LO, c'est le parallèle qu'elle fait entre les Etats-Unis d'Amérique et l'aspiration à des Etats-Unis d'Europe même sous une forme bourgeoise. Mais ce parallèle est-il pertinent ? Peut-on raisonnablement considérer les USA comme des Etats au sens bourgeois fédérés dans un Etat plus grand ?

Il faut considérer l'argumentation de LO dans son ensemble.
-LO considère que ces campagnes sont des opérations de diversion, dans lesquelles l'extrême-gauche disparait globalement derrière les nationalistes, quels que soient ses propres mots d'ordre. Ce qui me semble évident.
-LO ne croit pas à la possibilité d'une Europe supra nationale et ne croyait pas à l'Euro, car LO pensait que chaque bourgeoisie est bien trop accrochée à son Etat pour défendre ses intérêts contre les autres. Sur ce point LO s'est trompée. L'avenir dira si cette erreur était conjoncturelle ou plus importante. L'accentuation de l'internationalisation de la production et de la finance ont - peut-être - changé la donne.
__
En ce qui concerne les Etats Unis, au départ il y avait en effet DES Etats, c'est la guerre de sécession qui a imposé une unité fédérale plus stricte. L'argumentation de LO est que cette unification ne peut être réalisée que par la violence, c'est à dire la guerre. Encore une fois, il est possible à mon avis d'émettre l'hypothèse que l'évolution de l'économie permette des unifications au moins partielles sans guerre, mais ce n'est évidemment pas certain.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  gérard menvussa le Dim 9 Sep - 11:05

la victoire du non n'a strictement rien changé.
un peu comme la "fameuse" gréve de 47 à Renaud, dirigée par les futurs fondateurs de LO. Qu'a t elle changée pour les travailleurs ? rien du tout ! Et mai 68 ? Donc si on dit qu'on ne lutte plus contre "notre propre bourgeoisie" quand celle ci met au point des mécanismes "supra nationaux" ? Ce genre de raisonnement me parait totalement absurde !

l'extrême-gauche disparait globalement derrière les nationalistes
C'est parfaitement vrai pour LO et le groupe l'étincelle : ceux ci ont totalement disparu "dérriére les nationalistes". Et pour cause, ils n'ont fait aucune campagne, et ont donc laissé les pires tendances du mouvement ouvrier faire ce qu'elles voulaient. Mais ce n'est pas vrai de la ligue communiste, qui a marqué des points a cette occasion, ou cela a été tout a fait payant d'expliquer que la réponse a la politique pro capitaliste de l'ue n'était pas de se réfugier dérriére un drapeau tricolore, mais de lutter pour une véritable convergence européenne des travailleurs. Des contacts ont été pris, etc. Plutot que de fustiger "le plombier polonais", nous avons préféré mette en avant le syndicaliste grec. Et ça marche !
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Eugene Duhring le Dim 9 Sep - 13:07

gérard menvussa a écrit:
la victoire du non n'a strictement rien changé.
un peu comme la "fameuse" gréve de 47 à Renaud, dirigée par les futurs fondateurs de LO. Qu'a t elle changée pour les travailleurs ? rien du tout ! Et mai 68 ? Donc si on dit qu'on ne lutte plus contre "notre propre bourgeoisie" quand celle ci met au point des mécanismes "supra nationaux" ? Ce genre de raisonnement me parait totalement absurde !

l'extrême-gauche disparait globalement derrière les nationalistes
C'est parfaitement vrai pour LO et le groupe l'étincelle : ceux ci ont totalement disparu "dérriére les nationalistes". Et pour cause, ils n'ont fait aucune campagne, et ont donc laissé les pires tendances du mouvement ouvrier faire ce qu'elles voulaient. Mais ce n'est pas vrai de la ligue communiste, qui a marqué des points a cette occasion, ou cela a été tout a fait payant d'expliquer que la réponse a la politique pro capitaliste de l'ue n'était pas de se réfugier dérriére un drapeau tricolore, mais de lutter pour une véritable convergence européenne des travailleurs. Des contacts ont été pris, etc. Plutot que de fustiger "le plombier polonais", nous avons préféré mette en avant le syndicaliste grec. Et ça marche !
Je me souviens en 2005 des salles dans les villes et les surtout les campagnes bondées avec d'un côté une tribune de la gauche et de l'"extrême-gauche", et de l'autre des travailleurs et travailleuses, des paysans, des professions libérales intervenant, posant des questions, etc. Bref, je n'avais jamais vu ça (je n'ai pas connu 68 !).
LO par sa ligne de repli se condamne et surtout condamne les prolétaires aux campagnes massue de la bourgeoise ... mais heureusement que les autres organisations ont le sens de leurs propres responsabilités.

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Eugene Duhring le Dim 9 Sep - 13:18

verié2 a écrit:
Duhring
Une chose me frappe dans l'argumentaire de LO, c'est le parallèle qu'elle fait entre les Etats-Unis d'Amérique et l'aspiration à des Etats-Unis d'Europe même sous une forme bourgeoise. Mais ce parallèle est-il pertinent ? Peut-on raisonnablement considérer les USA comme des Etats au sens bourgeois fédérés dans un Etat plus grand ?

-LO ne croit pas à la possibilité d'une Europe supra nationale et ne croyait pas à l'Euro, car LO pensait que chaque bourgeoisie est bien trop accrochée à son Etat pour défendre ses intérêts contre les autres. Sur ce point LO s'est trompée. L'avenir dira si cette erreur était conjoncturelle ou plus importante. L'accentuation de l'internationalisation de la production et de la finance ont - peut-être - changé la donne.
__
En ce qui concerne les Etats Unis, au départ il y avait en effet DES Etats, c'est la guerre de sécession qui a imposé une unité fédérale plus stricte. L'argumentation de LO est que cette unification ne peut être réalisée que par la violence, c'est à dire la guerre. Encore une fois, il est possible à mon avis d'émettre l'hypothèse que l'évolution de l'économie permette des unifications au moins partielles sans guerre, mais ce n'est évidemment pas certain.
Il serait bon Vérié2 que tu réfléchisse à l'Etat, son rôle, le mode de production capitaliste dans sa phase actuelle et te poser la question :
1) pourquoi cette unité bourgeoise que LO appelle de ses voeux en appuyant tacitement sa construction est un grave contre-sens
2) en admettant des Etats Unis d'Europe bourgeois, comment le supra-Etat balayant les Etats-nations s'appuierait sur des micro-Etats pour jouer son rôle de gendarme et comment ces micro-Etats perpétueraient à leur échelle les contradictions inhérentes au mode de production capitaliste en reproduisant les mêmes mécanismes entre micro-Etats. La bourgeoisie n'est pas une entité abstraite ...

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Vals le Dim 9 Sep - 16:52

Vals a écrit:
Cher Eduring, je t'ai connu plus chatouilleux quand on critiquait le Front de gauche ou son chef. Par contre, que LO les qualifie sans trop de nuance de quasi fasciste n'a pas l'air de te déranger. C'est ce qu'on appelle de l'indignation a éclipses.


Comme dirait le Canard Enchainé, Menvussa franchit (une fois de plus), "le mur du çon"..
C'est peut-être un moyen d'attirer l'attention sur toi, que de raconter de telles inepties, mais ça donne surtout l'impression qu'il faut que tu passes à la bière sans sans alcool.

Prétendre que LO qualifie Melenchon et le FdG de "quasi-fasciste" peut n'apparaitre qu'une pitrerie supplémentaire de ta part, mais c'est aussi une calomnie.
(à moins que tu nous sortes une publication de LO développant cette caractérisation).
Il y a beaucoup à dire du politicien Melenchon et de ce qu'est et raconte le Front de Gauche : beaucoup de critiques sur le politicien bourgeois, notable PS pendant 31 ans....beaucoup de choses aussi sur le positionnement et les manoeuvres politiciennes du FdG....
Mais elles n'ont rien à voir avec les minables mensonges que tu profères doctement.

Quant aux militants et sympathisants de base du FdG et surtout du PC, il ne fait aucun doute que beaucoup sont vraiment plus fréquentables et honnêtes que des gens comme toi dont les méthodes sont simplement écoeurantes....



J'écrivais ça et maintiens l'intégralité de mon propos, renforcé par l'argumentaire indigent de Menvussa qui ne rate pas l'occasion de montrer qu'il raisonne comme une buse....

Voici en effet ce que nous produit l'individu

Ils se placent ainsi sur le terrain qu'affectionne l'extrême droite.

Pour prétendre que LO qualifie Melenchon de "quasi-fasciste"....... Suspect

Que les buses veuillent bien m'excuser, mais là, notre facétieux et subtil intervenant montre encore tout son sens de la nuance politique.....
Bon, faut rester poli, alors je le reste....
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  gérard menvussa le Dim 9 Sep - 17:05

Dire que le "front de gauche se place sur le terrain de l'extréme droite" ne veut pas dire que ce sont des "quasi fascistes", bien entendu ! Les seuls fascistes sont arabes,c'est évident (donc Tarik ramadan peut sans difficulté etre qualifié de "fasciste", mais aucun représentant "réel" de l'extréme droite française, comme le fait avec tant de talent et de subtilité le regrettable vals) Personnelement, je m'en moque un peu, mais je trouve que tu traine l'idée de trotskysme dans la boue. En toute amitié, bien sur !
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Vals le Dim 9 Sep - 17:13

Les seuls fascistes sont arabes,

Faut vraiment que tu penses à ta santé, Menvussa, parce que là tu sombres dans un délire inquiétant....
Quel rapport entre Melenchon et le FdG (dont tu prétends que LO les qualifie de quasi-fasciste) et les arabes qui auraient, d'après toi, un penchant (génétique, ethnique ?) pour le fascisme ?
Tu sais, un petit jogging chaque matin, ça aère et dépoussière le cerveau....
Tente le coup !
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  gérard menvussa le Dim 9 Sep - 17:26

Cite moi quelqu'un de vivant que tu ai traité de fasciste, et qui ne soit pas arabe ? Ce n'est pas moi qui pense que "les arabes ont un penchant pour le fascisme", mais toi ! En passant, et pour qu'il n'y ait pas de mésinterprétation, ce n'est pas forcément la position de l'orga duquel tu te réclame qui est en discussion, mais toi !

Or tu est incapable de me répondre, parce que tu sais trés bien que tu ne peux pas produire des éléments "objectifs". Tu t'en tirera par une pirouette, comme d'habitude. Tu dira "c'est un rigolo, c'est un alcoolique, c'est un fou, c'est un insulteur" comme ton ami Achille. Et vous continuerez tout deux dans l'impuissance et l'imprécation.

Pour en revenir au sujet, il est idéniable que quand LO dit a propos du front de gauche :

Ils se placent ainsi sur le terrain qu'affectionne l'extrême droite.

Cela ne montre qu'une seule chose, leur impuissance, et leur veulerie petite bourgeoise. Il faut comprendre le front de gauche, avec sa "façon de fonctionner", ses limites et ses caractéristiques. Il n'ont aucune envie, ni besoin de se mettre "sur le terrain de l'extréme droite". Bien entendu qu'il y a des tendances "nationalistes bourgeoises" chez eux. Mais c'est une erreur que de penser que nous n'avons aucune marge de manoeuvre la dessus. Le probléme pour nous, c'est de faire plusieurs choses en même temps (parce qu'il ne faut pas lacher non plus d'autres terrains) et de passer d'une action "intelectuelle", a un truc plus matériel. Et là, on est au coeur des difficultés (et des limites) du npa...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Vals le Dim 9 Sep - 17:46

Ce n'est pas moi qui pense que "les arabes ont un penchant pour le fascisme", mais toi !

Mon pauvre Menvussa...
Un tel niveau d'imbécilité et d'attaque crasseuse dispense de toute réponse...
Sauf peut-être une que tu pourrais comprendre "c'est çui qui le dit qui y est"..... No
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  gérard menvussa le Dim 9 Sep - 18:38

rappel :


Or tu est incapable de me répondre, parce que tu sais trés bien que tu ne peux pas produire des éléments "objectifs". Tu t'en tirera par une pirouette, comme d'habitude
CQFD
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Achille le Dim 9 Sep - 18:47

Gégé décidément tu insultes tout ce qui bouge et tu cherches des noises à tout le monde. Laughing

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  gérard menvussa le Dim 9 Sep - 19:03

Je n'insulte personne. Je constate des faits qui sont parfaitement vérifiable : quand je dis que Vals "ne vois de fascistes vivants qu'arabes", tout le monde peut lire les interventions de vals, et constater (comme moi) que les seuls personnes vivantes qu'il traite de "fasciste" sont arabes. Ce n'est pas une question d'analyse, c'est un fait.

Par ailleurs, je me suis élevé contre une déclaration "officielle" de LO qui disait du front de gauche que

Ils se placent ainsi sur le terrain qu'affectionne l'extrême droite.

Que pense tu de cette accusation ? Il est assez symptomatique que la seule chose qui te semble important la dedans ce soit "ma petite personne". Or il n'en est rien : d'ailleurs je ne publie même pas sur mon vrai nom (donc tout cela est tout a fait dérisoire) Par contre, la déclaration de LO ne suscite aucune réaction de ta part. Etrange ! Serait ce que selon toi ils aient "visés juste", et que tu accuses toi aussi le front de gauche de chasser sur le terrain du front national ?
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Achille le Dim 9 Sep - 19:07

Je n'ai jamais confondu le général et le particulier, celà s'applique évidemment aux citations tronquées et hors contexte que tu affectionnes

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  gérard menvussa le Dim 9 Sep - 19:16

Donc tu pense toi aussi que le front de gauche "Ils se placent ainsi sur le terrain qu'affectionne l'extrême droite." Citation compléte et qu'on peut "replacer dans son contexte" (mais le sens me parait assez clair) Donc cela veut dire que tu refuse de voir quand on insulte ton organisation, si c'est fait dans un certain "contexte". Ma parole, tu t'enfonce de plus en plus, et ton role de provocateur apparait de plus en plus évident....

Puisqu'il est question de "contexte" et de "citation tronquée", on va remettre celle ci dans son entier :

Ces traités ne sont que des paravents. Faire de ces documents la cause des mauvais coups est une mystification, une diversion à laquelle se prêtent le Parti communiste et le Parti de gauche de Mélenchon.

Ils font en effet campagne pour réclamer un référendum et se distinguent par une surenchère cocardière qui consiste à rendre ce traité responsable de la situation des classes populaires.

Éric Coquerel (Parti de gauche) a dénoncé la « remise en question de la souveraineté nationale sur le budget ». Le Parti communiste, pas en reste, parle d' « un coup de poignard contre la république » et condamne « le transfert total de la souveraineté budgétaire de l'État vers des autorités extérieures au pays », prétendant que « cet oukase va constituer un cadenas austéritaire contre toute politique de gauche ».

En fait, en reprochant au gouvernement français d'être soumis à l'Europe, à Merkel, ils gomment sa soumission bien réelle au patronat français. Ils se placent ainsi sur le terrain qu'affectionne l'extrême droite.

Les mots ont un sens. De plus, ce ne sont pas des propos sur un forum, mais une déclaration officielle, sur une publication officielle, faite et relues par plusieurs personnes. Bref, il n'y a pas d'échapatoire pour toi, mon pauvre achille : que pense tu de cette déclaration ?
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Eugene Duhring le Dim 9 Sep - 19:23

Si les modérateurs pouvaient passer un coup de serpillères sur les derniers échanges entre Vals et GM, cela améliorerait grandement la lisibilité de ce fil. Ces échanges n'ont strictement rien à faire sur ce fil !!

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Achille le Dim 9 Sep - 19:32

Ce que j'en pense c'est qu'il est manichéen de ne considérer que la lutte contre le TSCG entrainerait forcément ses combattants dans la défense de leur bourgeoisie nationale. En effet chacune d'entre elle s'est dotée d'un arsenal matérialisé non seulement par les instruments dont elle dispose dans le cadre de leurs institutions respectives, mais aussi par des institutions supra-nationales : la commission européenne, la BCE, le MES, le traité de Lisbonne et le TSCG... Loin de voir une opposition il s'agit plutôt d'une continuité. La conséquence est que la lutte doit s'articuler contre une continuité indissociable entre les institutions nationales et européennes. Tes provocations misérables ne servent dont à rien en particulier lorsque l'on peut vérifier que dans le programme du NPA pour les dernières présidentielles deux chapitres seulement sont consacrés au TSCG sans demander son retrait. Maintenant vous vous réveillez, mieux vaut tard que jamais.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  gérard menvussa le Dim 9 Sep - 19:41

C'est que nous pensons qu'il faut être "dans les urnes et dans la rue", mais que nous sommes largement plus à l'aise dans la seconde que dans la premiére ! Et que par conséquent, si tu penses que nous n'étions pas assez présent dans ce combat pour les présidentielles, nous comptons bien nous rattraper dans les mobilisation auquels nous pensons bien contribuer, et pas pour servir de figurant !

Ces échanges n'ont strictement rien à faire sur ce fil !!
Il me semble au contraire que la caractérisation que fait LO du Front de gauche ( "Ils se placent ainsi sur le terrain qu'affectionne l'extrême droite.") est au contraire significatif de l'attitude de LO, de celle (différente) du npa, et donc que malgré le ton quelque peu agressif de Vals (ce qui lui permet de ne pas répondre sur le fond) ils ont parfaitement leur place ici. Aprés, on voit a l'absence de réaction de Achille (autrement plus féroce d'habitude) que notre attitude (celle du npa) les dérange bien plus que celle de LO. Normal : ces derniers les laissent faire.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Achille le Dim 9 Sep - 20:13

gérard menvussa a écrit:Aprés, on voit a l'absence de réaction de Achille (autrement plus féroce d'habitude) que notre attitude (celle du npa) les dérange bien plus que celle de LO. Normal : ces derniers les laissent faire.

Tu trouves que je ne réagis pas ? Tu sais lire ? :

Achille a écrit:Ce que j'en pense c'est qu'il est manichéen de ne considérer que la lutte contre le TSCG entrainerait forcément ses combattants dans la défense de leur bourgeoisie nationale. En effet chacune d'entre elle s'est dotée d'un arsenal matérialisé non seulement par les instruments dont elle dispose dans le cadre de leurs institutions respectives, mais aussi par des institutions supra-nationales : la commission européenne, la BCE, le MES, le traité de Lisbonne et le TSCG... Loin de voir une opposition il s'agit plutôt d'une continuité. La conséquence est que la lutte doit s'articuler contre une continuité indissociable entre les institutions nationales et européennes.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Vals le Dim 9 Sep - 20:17

Tu argumentes (et je ne suis pas d'accord)....
Mais tes propos ne sont pas assez orduriers pour exciter Menvussa...
Alors, sans grossièreté ou provocation, ce dernier considère que tu ne réagis pas....
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum