Le NPA et la question des institutions européennes

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Duzgun le Mer 12 Sep - 21:06

verié2 a écrit:Peut-être Poutou a-t-il été ambigu ou flou dans ses réponses, ce serait déjà différent...
C'est possible qu'il ait été flou, et ce par mauvaise interprétation du rapport de force (sans se rendre compte que personne ne suit le FDG sur ce terrain). Mais après, je n'ai jamais vu d'article "honnête" de l'Humanité traitant de près ou de loin du NPA. Il vaut mieux encore le Figaro sur ce sujet...
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  gérard menvussa le Mer 12 Sep - 21:14

Poutou a fait une réponse écrite. Comme il n'est pas fou, il l'a communiqué au npa Npa qui l'a publié in extenso. L'huma a publié le texte en "l'adaptant" a sa maniére. C'est quelques interventions plus haut :

texte de poutou : Nous sommes complètement favorables à la manifestation du 30, tout comme nous sommes favorables à la mise en place d'un collectif unitaire le plus large possible : syndical, politique, associatif. L'urgence, pour nous, est d'empêcher la ratification imminente du traité. C'est pourquoi la rue doit dire « stop » à cette politique d'austérité, à commencer par bloquer cette ratification. Cela redonnerait confiance pour lutter contre les licenciements, les fermetures d'usines, pour de meilleurs salaires, la défense des services publics, de la santé, de l'éducation.

texte de poutou selon l'huma
Au NPA, nous sommes complètement favorables à la manifestation du 30 septembre, comme à la mise en place du collectif unitaire syndical, politique, associatif, pour obtenir un référendum. Mais le problème urgent, pour nous, est d’empêcher la ratification imminente du traité. C’est pourquoi la rue doit dire stop à cette politique d’austérité, de manière à bloquer cette ratification. Cela redonnerait confiance pour lutter contre les licenciements, les fermetures d’usines, pour de meilleurs salaires, la défense des services publics, de la santé, de l’éducation.

Donc, deux choses sont possibles : soit l'huma est menteuse, soit poutou l'est. Personnelement, je fais plus confiance a lui qu'a eux. Mais tu fais ce que tu veux !

Sinon, tu n'as pas fait ce que je te demandais (et qui demande un peu de travail, c'est vrai) Donc, je fais uniquement sur la premiere page (et normalement, en moins de 5 minutes, je dois sortir 2 ou trois cas)
tu n'as pas fait la manip (toute simple) que je te recommandais : il y a 20 pages de résultats Comme je n'ai pas le temps, je vais juste travailler sur la premiére page

Premier résultat : Ségoléne royal dément avoir tenu des propos sur l'origine de NBK lors d'une interview au point

Ségolène Royal, aurait estimé dans Le Point que la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, ne "serait peut-être pas là" si elle s'appelait "Claudine Dupont". Des propos démentis par la suite dans un communiqué. L'actuelle ministre des Droits des femmes a été l'une des porte-parole de l'ex-candidate à la présidentielle de 2007.

Thomas Hollande dément ses propos sur Valérie Trierweiler

Le fils du président a nié avoir donné une interview au "Point" pour parler de la compagne de son père. La journaliste confirme la véracité de ses dires.


Annonces

Le journaliste Cheikh Yérim Seck dément avoir tenu les propos qu’on lui a prêté dans un article paru peu aprés la conférence de presse de Me Wade. » Je tiens à préciser que je n’ai jamais tenu les propos qui me sont prêtés dans un tel article. Jamais je ne me permettrai de parler de la sorte à un confrère, de surcroit à Allassane Samba avec qui j’entretiens une reation d’affection réciproque et un respect mutuel ».

Attention © Copyright Senego.com, si vous republier cet article sur votre site, un lien est vers l'article original est oblgatoire, : http://actu-senegalaise.senego.com/cheikh-yerim-seck-dement-avoir-tenu-des-propos-desobligeant-a-lendroit-de-allassane-samba-diop_18930.html#ixzz26HfphNug
Senego.com

sur une quinzaine de référence (c'est les propos "hors micro" donné par le canard qui tiennent la corde) Mais tu verra, si tu te renseigne un peu, que ce genre de chose arrive assez réguliérment ! Des tas de gens portent plainte ! Car les journaux sont assez peu nombreux a soumettre le texte de l'entretien avant publication (et pas l'huma; à ma connaissance)
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Duzgun le Mer 12 Sep - 21:20

gérard menvussa a écrit:Poutou a fait une réponse écrite. Comme il n'est pas fou, il l'a communiqué au npa Npa qui l'a publié in extenso. L'huma a publié le texte en "l'adaptant" a sa maniére. C'est quelques interventions plus haut :

texte de poutou : Nous sommes complètement favorables à la manifestation du 30, tout comme nous sommes favorables à la mise en place d'un collectif unitaire le plus large possible : syndical, politique, associatif. L'urgence, pour nous, est d'empêcher la ratification imminente du traité. C'est pourquoi la rue doit dire « stop » à cette politique d'austérité, à commencer par bloquer cette ratification. Cela redonnerait confiance pour lutter contre les licenciements, les fermetures d'usines, pour de meilleurs salaires, la défense des services publics, de la santé, de l'éducation.

texte de poutou selon l'huma
Au NPA, nous sommes complètement favorables à la manifestation du 30 septembre, comme à la mise en place du collectif unitaire syndical, politique, associatif, pour obtenir un référendum. Mais le problème urgent, pour nous, est d’empêcher la ratification imminente du traité. C’est pourquoi la rue doit dire stop à cette politique d’austérité, de manière à bloquer cette ratification. Cela redonnerait confiance pour lutter contre les licenciements, les fermetures d’usines, pour de meilleurs salaires, la défense des services publics, de la santé, de l’éducation.

Donc, deux choses sont possibles : soit l'huma est menteuse, soit poutou l'est. Personnelement, je fais plus confiance a lui qu'a eux. Mais tu fais ce que tu veux !
OK c'est donc une pure invention de l'Huma, afin de (tenter de) servir les intérêts du PCF.
Assez pitoyable!
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Eugene Duhring le Mer 12 Sep - 22:32

Duzgun a écrit:
gérard menvussa a écrit:Poutou a fait une réponse écrite. Comme il n'est pas fou, il l'a communiqué au npa Npa qui l'a publié in extenso. L'huma a publié le texte en "l'adaptant" a sa maniére. C'est quelques interventions plus haut :

texte de poutou : Nous sommes complètement favorables à la manifestation du 30, tout comme nous sommes favorables à la mise en place d'un collectif unitaire le plus large possible : syndical, politique, associatif. L'urgence, pour nous, est d'empêcher la ratification imminente du traité. C'est pourquoi la rue doit dire « stop » à cette politique d'austérité, à commencer par bloquer cette ratification. Cela redonnerait confiance pour lutter contre les licenciements, les fermetures d'usines, pour de meilleurs salaires, la défense des services publics, de la santé, de l'éducation.

texte de poutou selon l'huma
Au NPA, nous sommes complètement favorables à la manifestation du 30 septembre, comme à la mise en place du collectif unitaire syndical, politique, associatif, pour obtenir un référendum. Mais le problème urgent, pour nous, est d’empêcher la ratification imminente du traité. C’est pourquoi la rue doit dire stop à cette politique d’austérité, de manière à bloquer cette ratification. Cela redonnerait confiance pour lutter contre les licenciements, les fermetures d’usines, pour de meilleurs salaires, la défense des services publics, de la santé, de l’éducation.

Donc, deux choses sont possibles : soit l'huma est menteuse, soit poutou l'est. Personnelement, je fais plus confiance a lui qu'a eux. Mais tu fais ce que tu veux !
OK c'est donc une pure invention de l'Huma, afin de (tenter de) servir les intérêts du PCF.
Assez pitoyable!
Mais le NPA n'a jamais été clair non plus sur le référendum. Ainsi en septembre 2009 :
Votation sur La Poste: le gouvernement n'a qu'à faire un référendum (Besancenot)
samedi 3 octobre 2009

PARIS, 3 oct 2009 (AFP) - "Le gouvernement n'a qu'à faire un référendum sur le changement de statut de La Poste", a jugé Olivier Besancenot, porte-parole du NPA, répondant aux critiques sur la "votation citoyenne" qui s'achève samedi à l'appel d'un comité de 62 partis, syndicats et associations.
Et là difficile de s'en prendre aux pisse-copie : article NPA

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Duzgun le Mer 12 Sep - 22:55

Eugene Duhring a écrit:Mais le NPA n'a jamais été clair non plus sur le référendum. Ainsi en septembre 2009 :
Votation sur La Poste: le gouvernement n'a qu'à faire un référendum (Besancenot)
samedi 3 octobre 2009

PARIS, 3 oct 2009 (AFP) - "Le gouvernement n'a qu'à faire un référendum sur le changement de statut de La Poste", a jugé Olivier Besancenot, porte-parole du NPA, répondant aux critiques sur la "votation citoyenne" qui s'achève samedi à l'appel d'un comité de 62 partis, syndicats et associations.
Et là difficile de s'en prendre aux pisse-copie : article NPA
C'est ce qu'on appelle dévier la conversation.

Si tu veux discuter de ça, le mieux est d'ouvrir un sujet sur la question des référendums en général. Pratique démocratique ou bonapartiste? Je considère que c'est la 2ème option, mais c'est hors-sujet ici...
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  chejuanito le Jeu 13 Sep - 7:15

N'en déplaise à LO et au FdG, c'est bien une manif contre le traité et non pour un référendum que le NPA prépare dans l'unité pour le 30.
avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  verié2 le Jeu 13 Sep - 8:34

Dans un portrait de la ministre des Droits des femmes paru jeudi dans Le Point, l'ex-candidate socialiste à la présidentielle de 2007 reconnaît l'avoir promue dans son équipe du fait de ses origines.
Il s'agit donc d'un "portrait" et non d'une interview questions/réponses.

Thomas Hollande dément ses propos sur Valérie Trierweiler
Très mauvais exemple ! Il s'agit de propos "entendus" à la fin d'une réunion et non d'une interview...
Le journaliste Cheikh Yérim Seck dément avoir tenu les propos qu’on lui a prêté dans un article paru peu aprés la conférence de presse de Me Wade.

Idem. Tu vois que ce n'est pas si facile que ça de trouver une interview complètement falsifiée.
___
Cela-dit, on ne peut pas évidemment complètement exclure que L'Huma ait triché et je fais évidemment davantage confiance à Poutou qu'au journaliste. Mais, à en juger par l'attitude générale ambigue du NPA par rapport à la campagne anti traité, sa participation au référendum précédent ( la fameuse campagne du Non et pas le référendum sur la Poste...), le journaliste peut aussi l'avoir compris de cette façon si Poutou n'a pas mis les points sur les I...

La logique voudrait en effet que le NPA soutienne le projet de référendum. Sinon, pourquoi avoir participé à cette campagne du Non ?

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  stef le Jeu 13 Sep - 8:50

Tu peux insinuer tout ce que tu veux, il n'en demeure pas moins que pour l'instant la position du NPA n'est pas de demander un référendum.
Je comprends bien comment ça t'arrangerait de mettre un signe égal entre action anti-TSCG et revendication pour le référendum, mais c'est faux.

Voici la conclusion du texte d'appel au 30 (que je n'aurais par ailleurs pas signé) :
C’est pourquoi, nous, les organisations signataires de ce texte refusons ce Pacte budgétaire qui engage l’avenir. Nous demandons qu’un large débat démocratique ait lieu afin que les citoyen-es puissent s’emparer de ce sujet décisif et se prononcer à son propos. Nous voulons mettre le Président de la République, son gouvernement, les parlementaires devant leurs responsabilités.

Tu pourras d'ailleurs noter que de nombreuses réunions inter-organisation se sont saisies du sujet, en général pour rejeter cette pseudo-revendication.

J'ajoute qu'une discussion a effectivement lieu dans certains secteurs du NPA sur la question, mais elle ne concerne que très peu ceux qui se discréditent en insinuant qu'il y aurait du chauvinisme dans la lutte anti-TSCG ou qui expliquent que le TSCG "ne changerait rien". Bref, ceux qui cherchent à éviter que le NPA ne s'implique dans ce qui pourrait bien être la première journée anti-gouvernementale du gouvernement Hollande.


stef

Messages : 184
Date d'inscription : 25/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  verié2 le Jeu 13 Sep - 9:34

Nous demandons qu’un large débat démocratique ait lieu afin que les citoyen-es puissent s’emparer de ce sujet décisif et se prononcer à son propos. Nous voulons mettre le Président de la République, son gouvernement, les parlementaires devant leurs responsabilités.
Même si le mot référendum n'est pas employé, ce texte est pour le moins équivoque.
ça t'arrangerait de mettre un signe égal entre action anti-TSCG et revendication pour le référendum
Il me semble clair que les deux se situent sur le même terrain. Il n'y a que les modalités d'action qui changent...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Vals le Jeu 13 Sep - 10:03

Stef défend l'dée d'un bon pâté d'alouette : une tonne de cheval avec le FdG, quelques kilos d'alouette avec le NPA.
Quand on compare en effet, les poids respectifs du FdG (en fait du PC) et du NPA, il est difficile de croire et faire croire que c'est le NPA (pas homogène par ailleurs ) qui donnera le ton...
Pour l'article de l'Huma, il suffit que Poutou et le NPA fasse un démenti en dénonçant clairement la falsification ...
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  dug et klin le Jeu 13 Sep - 10:13

chejuanito a écrit:N'en déplaise à LO et au FdG, c'est bien une manif contre le traité et non pour un référendum que le NPA prépare dans l'unité pour le 30.


Mon cher Chejuanito,tu as beau crier comme un sourd,la pour le coup tu te plante,tu aurais du écrire que le NPA se préparait a participer a la manif du 30 uniquement contre le traité et non pour un référendum comme c'est le cas de la grande majorité des participants.

A propos de l'interview de Poutou dans l'huma,le rédacteur aurait du,par honneteté,mettre son rajout entre parenthese avec "ndlr:".Mais il faut bien reconnaitre qu'a cause de la stupidité de la position du NPA,ses membres ici présents en arrive a sodomiser des dypteres.Car en fin de compte,c'est + de 90% des appellants a cette manif qui lui font réclamer un référendum.Or le NPA est d'accord pour venir gouter une soupe aux choux,mais demande a ce que l'on mette des poireaux a la places des choux.
avatar
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  stef le Jeu 13 Sep - 10:32

verié2 a écrit:
Nous demandons qu’un large débat démocratique ait lieu afin que les citoyen-es puissent s’emparer de ce sujet décisif et se prononcer à son propos. Nous voulons mettre le Président de la République, son gouvernement, les parlementaires devant leurs responsabilités.
Même si le mot référendum n'est pas employé, ce texte est pour le moins équivoque.
ça t'arrangerait de mettre un signe égal entre action anti-TSCG et revendication pour le référendum
Il me semble clair que les deux se situent sur le même terrain. Il n'y a que les modalités d'action qui changent...

Tes propos sont de la calomnie.

stef

Messages : 184
Date d'inscription : 25/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  dug et klin le Jeu 13 Sep - 13:07

stef a écrit:
verié2 a écrit:
Nous demandons qu’un large débat démocratique ait lieu afin que les citoyen-es puissent s’emparer de ce sujet décisif et se prononcer à son propos. Nous voulons mettre le Président de la République, son gouvernement, les parlementaires devant leurs responsabilités.
Même si le mot référendum n'est pas employé, ce texte est pour le moins équivoque.
ça t'arrangerait de mettre un signe égal entre action anti-TSCG et revendication pour le référendum
Il me semble clair que les deux se situent sur le même terrain. Il n'y a que les modalités d'action qui changent...

Tes propos sont de la calomnie.

Ta méthode de défense est pitoyable,Verié ne fait que souligner la concordance entre la ligne du F.deG.,et celle de la G.de la G.version NPA.
avatar
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  chejuanito le Jeu 13 Sep - 16:21

dug et klin a écrit:
chejuanito a écrit:N'en déplaise à LO et au FdG, c'est bien une manif contre le traité et non pour un référendum que le NPA prépare dans l'unité pour le 30.


Mon cher Chejuanito,tu as beau crier comme un sourd,la pour le coup tu te plante,tu aurais du écrire que le NPA se préparait a participer a la manif du 30 uniquement contre le traité et non pour un référendum comme c'est le cas de la grande majorité des participants.

A propos de l'interview de Poutou dans l'huma,le rédacteur aurait du,par honneteté,mettre son rajout entre parenthese avec "ndlr:".Mais il faut bien reconnaitre qu'a cause de la stupidité de la position du NPA,ses membres ici présents en arrive a sodomiser des dypteres.Car en fin de compte,c'est + de 90% des appellants a cette manif qui lui font réclamer un référendum.Or le NPA est d'accord pour venir gouter une soupe aux choux,mais demande a ce que l'on mette des poireaux a la places des choux.

J'ai vraiment du mal à te comprendre. Tu commences par dire que je crie comme un sourd, or je n'ai pas écrit un mot plus haut que l'autre, pas un point d'exclamation, pas un mot en majuscule, en gras ou souligné (les principaux équivalents de crier sur le net). Ensuite tu dis que je me plante en disant que "c'est bien une manif contre le traité et non pour un référendum" qui se prépare, mais alors tu ne m'explique pas le fait que j'ai mis en ligne le seul flyer unitaire pour la manif, et que celui-ci dit "non au traité" mais qu'il n'y ait nul part le mot référendum, ou consultation ou débat... Je passe sur les "stupidités" des enculeurs de mouches pour en arriver à l'affirmation des 90% des orgas qui appelleraient à un référendum. Je ne sais pas d'où tu tires ça (moi, 90% des orgas je ne connais pas leur position), mais ce qui importe et ce dont je parlais, c'est le slogan unitaire et non celle des dites orgas, sans compter que si 90% des orgas étaient pour un référendum, ça signifierait qu'on aurait remporté une belle victoire seuls contre tous pour que ce ne soit pas mentionné dans l'intitulé de la manif.
En bref,les formules condescendante (mon cher X), faire passer son interlocuteur pour un énergumène énervé, réfuter d'un revers de bras ce que dit son interlocuteur en niant simplement ses arguments avancés, insulter puis apporter des arguments sans les asseoir sur quoi que ce soit, juste pour détourner le débat... voilà des méthodes auxquelles je suis plus habitué de la part des DRH et petits chef que des camarades du mouvement ouvrier, qui plus est communiste. Non, décidément je ne te comprends pas.
Le pire, c'est que oui, le cadre unitaire est bancale (comme tous les cadres unitaires) que oui, il est honteux de ne se consacrer qu'au TSCG au détriment des luttes contre les licenciements comme certains... Mais certains à LO sont tellement pressés de salir les autres qu'ils tapent aveuglément (donc sans faire mouche) plutôt que d'aller chercher là où ça fait mal!


Dernière édition par chejuanito le Jeu 13 Sep - 18:33, édité 1 fois
avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  stef le Jeu 13 Sep - 17:00

Voici la position du NPA
Toutes les forces qui, en 2005, ont construit le « Non de gauche au TCE » doivent se retrouver pour faire barrage au TSCG. Les délais sont courts, mais les points d’appui existent : cadres unitaires – national et locaux – contre la dette, appel lancé par Copernic et Attac« Non au Pacte budgétaire européen, oui au référendum », appel à manifester du Front de Gauche…, même la CES a pris position contre le traité. Une véritable mobilisation unitaire de l’ensemble de la gauche politique et sociale contre le traité et contre l’austérité est à l’ordre du jour. L’enjeu ? Dans l’immédiat, ne pas laisser Hollande faire passer son traité tranquillement, et occuper la rue au moment où députés et sénateurs prétendront voter en notre nom. Au-delà, prendre enfin ensemble le chemin de la contre-offensive, de la construction d’une opposition à gauche à ce gouvernement.

Une autre Europe est nécessaire et urgente : elle passe par le rejet du TSCG et par des mouvements sociaux et politiques capables d’imposer des mesures anticapitalistes, le partage des richesse et du temps de travail, l’annulation de la dette, la réquisition des banques dans un service public. Parce que la crise est à cette échelle, c’est à l’échelle européenne que se situe la seule réponse possible, pas dans le repli nationaliste, car sur ce terrain c’est toujours l’original de droite ou d’extrême droite qui emporte la mise.
Cette position n'est pas la mienne. Il ne me semble évidemment pas juste de peindre en rouge l'appel Copernic-Attac. Mais dire que le NPA revendique un référendum, c'est simplement malhonnête.
L'objectif de l'opération est évidente : il s'agit de dire que combattre l'UE et son TSCG, c'est au mieux se situer sur le terrain des réformards, au pire celui des chauvins.
C'est faux et vous le savez bien.

Soit dit en passant, tout les échos qui remontent des réunions dites unitaires qui se tiennent, c'est que la question du référendum s'avère intenable et que les structures locales du FdG l'abandonnent à toute vitesse.

PS pour Juanito. Si "se battre contre les licenciements", c'est appeler à soutenir une journée d'action CGT standard comme celle du 9 octobre, je te le dis sans le moindre soucis : sans moi (et je ne suis pas le seul) !

stef

Messages : 184
Date d'inscription : 25/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Duzgun le Jeu 13 Sep - 22:13

dug et klin a écrit:Car en fin de compte,c'est + de 90% des appellants a cette manif qui lui font réclamer un référendum.
C'est totalement faux. A ma connaissance, toutes les organisations appelantes sont unanimement CONTRE l'appel à référendum, à l'exception des composantes du FDG (et encore je n'ai pas suivi la position de toutes).

Et encore, il y a un fossé entre ce que défend le FDG nationalement (le référendum) et les déclinaisons locales où la plupart du temps, soit les militants locaux du FDG ne croient pas une seconde au coup du référendum, soit ils n'osent pas le défendre tellement ça ne tient pas la route et qu'ils sont seuls sur cette question, mais en tout cas ils ne défendent pas le mot d'ordre du référendum.
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  dug et klin le Ven 14 Sep - 9:40

Duzgun a écrit:
dug et klin a écrit:Car en fin de compte,c'est + de 90% des appellants a cette manif qui lui font réclamer un référendum.
C'est totalement faux. A ma connaissance, toutes les organisations appelantes sont unanimement CONTRE l'appel à référendum, à l'exception des composantes du FDG (et encore je n'ai pas suivi la position de toutes).


@ Duzgun et Chejuanito:

Effectivement,je n'ai pas suffisament bien expliqué ma pensée,j'aurai du écrire"...c'est plus de 90% des-militants-appellants...".Et vous,qui raisonnez plus en terme de cartel qu'en force militante, vous avez ajouté"organisations"trahissant ainsi ma pensée.Car j'ignore la liste totale des orgas qui appelent,et encore moins leur positions sur le référendum,Je ne connais que les initiateurs,Copernic et Attaque ainsi que la force essentielle,le F.deG.ce qui me suffit amplement pour dire"+ de 90%...".Je vous laisse les petits groupes qui n'appelent pas au référendum,et que vous courtisez.

Je maintient que la quasi totalité de ceux qui préparent cette manif appelent au référendum,et que si elle est réussi,sur mettons 30 000,il y aura plus de 28 000"référendumistes"et vous et vos amis serez quelques petites centaines,tout comme le POI(et probablement moins que lui),les médias ne retiendront que l'appel a un référendum,quelques uns,peut etre,montreront la maigreur de vos corteges,noyés dans une marée F.deG.,ou,a coté de leurs drapeaux rouges,il y aura certainement autant de BBR,plus les écharpes tricolores des zélus de la Raie-publique.
avatar
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Invité le Ven 14 Sep - 15:57

...


Dernière édition par ... le Jeu 8 Nov - 22:04, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Duzgun le Ven 14 Sep - 20:10

dug et klin a écrit:
Duzgun a écrit:
dug et klin a écrit:Car en fin de compte,c'est + de 90% des appellants a cette manif qui lui font réclamer un référendum.
C'est totalement faux. A ma connaissance, toutes les organisations appelantes sont unanimement CONTRE l'appel à référendum, à l'exception des composantes du FDG (et encore je n'ai pas suivi la position de toutes).


@ Duzgun et Chejuanito:

Effectivement,je n'ai pas suffisament bien expliqué ma pensée,j'aurai du écrire"...c'est plus de 90% des-militants-appellants...".Et vous,qui raisonnez plus en terme de cartel qu'en force militante, vous avez ajouté"organisations"trahissant ainsi ma pensée.Car j'ignore la liste totale des orgas qui appelent,et encore moins leur positions sur le référendum,Je ne connais que les initiateurs,Copernic et Attaque ainsi que la force essentielle,le F.deG.ce qui me suffit amplement pour dire"+ de 90%...".Je vous laisse les petits groupes qui n'appelent pas au référendum,et que vous courtisez.
Copernic et Attac rejettent le coup du référendum. Et l'affiche PG sur le TSCG est "Non au traité d'austérité", pas sur le référendum.
En fait, en dehors du PCF et l'Huma, je ne vois rien d'autre sur le mot d'ordre de référendum. Alors c'est sûr que le PCF ça fait du monde, mais rien ne dit qu'ils seront mobilisés sur cette manif, si peu après la fête de l'Huma. Et même s'ils le sont, ils vont se sentir bien seuls s'ils défilent sur la revendication d'un référendum.
Mais c'est vrai que le PCF a l'air bien seul à défendre sa position d'équilibriste dans les collectifs unitaires (faut ménager la chèvre et le chou, et pas trop taper sur le gouvernement pour avoir des places aux municipales 2014...).

dug et klin a écrit:Je maintient que la quasi totalité de ceux qui préparent cette manif appelent au référendum,et que si elle est réussi,sur mettons 30 000,il y aura plus de 28 000"référendumistes"et vous et vos amis serez quelques petites centaines,tout comme le POI(et probablement moins que lui),les médias ne retiendront que l'appel a un référendum,quelques uns,peut etre,montreront la maigreur de vos corteges,noyés dans une marée F.deG.,ou,a coté de leurs drapeaux rouges,il y aura certainement autant de BBR,plus les écharpes tricolores des zélus de la Raie-publique.
Je sais pas d'où tu tiens de tels chiffres, qui me paraissent assez fantaisistes, mais c'est évidemment un risque à prendre : Mélenchon peut tout à fait parader devant les télés et avancer le référendum. L'Huma peut tout à fait travestir la réalité en prétendant que la manif est pour un référendum. A nous d'y être justement présents avec nos mots d'ordres et nos porte-paroles pour y faire entendre un autre son de cloche!
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  gérard menvussa le Ven 14 Sep - 21:16

[quote],les médias ne retiendront que l'appel a un référendum,quelques uns,peut etre,montreront la maigreur de vos corteges,noyés dans
une marée F.deG.,ou,a coté de leurs drapeaux rouges,il y aura certainement autant de BBR,plus les écharpes tricolores des zélus de la Raie-publique.
Pour savoir si les chiffres donné au doigt mouillé par notre ami sont juste ou pas, il suffit peut être de rappeler la derniére initiative "commune" sur l'europe (ou il y avait les différentes factions du FdG, la LCR, etc) Or tu affabules, tout simplement : il n'y avait AUCUN ras de marée "BBR", bien au contraire ! Et les "zélus", s'ils étaient présent, n'étaient pas si nombreux que ça !
De fait vous allez une nouvelle fois être isolé de la classe ouvriére, de son ressenti, de son "état d'esprit". Tu me dira que ce n'est pas nouveau, mais est ce une escuse ?
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Vals le Sam 15 Sep - 3:05

De fait vous allez une nouvelle fois être isolé de la classe ouvriére, de son ressenti, de son "état d'esprit".

Venant de toi, le reproche à LO d'etre isolé de la classe ouvrière et de son "état d'esprit", c'est un effet comique garanti...
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  gérard menvussa le Sam 15 Sep - 8:00

Si tu crois t'en tirer par ce genre de pirouette... De toute façon, "ta" situation (ou la mienne) n'ont aucune espéce d'importance. "Etre traité d'idiot par un imbécile est une volupté de fin gourmet." Réciproquement, tu crois "etre pret de la classe ouvriére" parce que tu en a entendu parler dans les livres.
¨Pour en revenir au sérieux du débat, la premiere question est "faut il intervenir dans cette lutte" et la seconde (plus difficile) est comment y intervenir. Il me semble que la premiére question est résolue pour une bonne partie de l'assistance : oui il faut le faire. Reste a savoir comment. Et c'est là que rien n'est simple, puisque il faut participer "de façon proactive" comme on dit dans les formations professionnelles, mais sans se laisser manger la laine sur le dos par nos "partenaires". C'est aussi en participant aux bagarres qu'on a un minimum de "crédibilité" et qu'on a une relation de confiance (avec tous ceux avec lequel on a mené cette bataille)
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  panchoa le Ven 28 Sep - 8:37


panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le NPA et la question des institutions européennes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum