Sauce et soupe hollandaise

Page 14 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Ven 3 Oct - 15:39


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Dinky le Ven 3 Oct - 21:45

Si je ne m'abuse, ce type en est a plus de 16000 messages sur ce forum, et de demandes d'exclusions à celles de censures, il passe sa vie devant son ordi à diffuser sa bonne parole et rappeler ses "faits d'arme"...effrayant.!....
Heureusement que le mouvement ouvrier communiste n'a rien à voir avec cette triste caricature de vieux gauchiste aigri...
Il est peut-être temps de dire que le mouvement communiste n'a rien à voir avec cet humour de chiottes et ces vieilles stupidités réactionnaires.

Dinky

Messages : 400
Date d'inscription : 02/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Ven 3 Oct - 23:26



PS Le message plus haut de Dinky est très instructif.
Sur la forme et le fond, c'est un clone de ceux d'un certain Jacqouille déjà banni du forum,
précisément pour attaques personnelles qui violent les règles élémentaires du forum.
Alors un peu de respect des lecteurs et de soi-même.

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Dinky le Sam 4 Oct - 2:46

Sur la forme et le fond, c'est un clone de ceux d'un certain Jacqouille déjà banni du forum

Je ne suis clone de rien du tout ni de personne.
Je te dis seulement ce que je pense de ton "humour" douteux, de tes provocations permanentes et de ton comportement exaspérant en général.
C'est vrai que j'aurais pu m'abstenir de le dire, mais voilà,c'est fait, je me contenterai désormais d'éviter de lire tes productions.

Dinky

Messages : 400
Date d'inscription : 02/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Sam 4 Oct - 3:59



PS. Ici chacun est libre de lire ce qu'il veut.
Mais chacun est responsable de ce qu'il écrit.
Les attaques personnelles de Dinky, copier coller de celles du banni Jacquouille,
pourrrissent le forum et n'ont rien à y faire.
Ce n'est pas le mur des ressentiments.
Il est temps qu'il respecte les forumeurs et se respecte lui-même.

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Babel le Sam 4 Oct - 12:17

Roseau a écrit:

PS. Ici chacun est libre de lire ce qu'il veut.
Mais chacun est responsable de ce qu'il écrit.
Les attaques personnelles de Dinky, copier coller de celles du banni Jacquouille,
pourrrissent le forum et n'ont rien à y faire.
Ce n'est pas le mur des ressentiments.
Il est temps qu'il respecte les forumeurs et se respecte lui-même.

Pas du tout d'accord.
1. Je ne trouve pas que le dessin que tu as posté plus haut ait sa place ici. En aucune manière. D'un point de vue tant moral (= relevant de l'éthique individuelle) que politique, le genre d'attaque ad hominem dont relève ce soi-disant dessin humoristique, qui consiste à dégrader l'individu plus que dénoncer sa politique, est à mon sens d'un goût déplorable.
2. Dinky est Dinky, et personne d'autre. Et sûrement pas le "clône" de Jacquouille/Dug et Klin (il suffit d'ailleurs de comparer leurs styles respectifs pour s'en apercevoir).
Discréditer un interlocuteur de cette manière, en l'assimilant à un "tiers honni" (ou banni), est une façon de faire qui ne te grandit pas.

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Sam 4 Oct - 13:44

Babel a écrit: le genre d'attaque ad hominem dont relève ce soi-disant dessin humoristique, qui consiste à dégrader l'individu plus que dénoncer sa politique, est à mon sens d'un goût déplorable.
100 % d'accord sur le principe.
Mais il ne concerne nullement ce dessin humoristique.
Babel ne voit pas qu'il dénonce la politique de Hollande,
car il n'est pas au courant des propos du Près-y-dent
sur les pauvres, qualifiés de sans dents.
Ces propos sont politiques,
à moins d'en exclure le thème de la pauvreté (?!)
et ont donc bien le droit d'être commentés et critiqués.

Par ailleurs, je salue la réaction de Dinky
qui reconnait qu'il aurait du s'abstenir d'attaques personnelles.
Toujours temps d'apprendre.
C'est la règle d'un forum sérieux, à suivre pour tous...

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Babel le Sam 4 Oct - 17:08

Roseau a écrit:
Babel a écrit: le genre d'attaque ad hominem dont relève ce soi-disant dessin humoristique, qui consiste à dégrader l'individu plus que dénoncer sa politique, est à mon sens d'un goût déplorable.
100 % d'accord sur le principe.
Mais il ne concerne nullement ce dessin humoristique.
Babel ne voit pas qu'il dénonce la politique de Hollande,
car il n'est pas au courant des propos du Près-y-dent
sur les pauvres, qualifiés de sans dents.
Ces propos sont politiques,
à moins d'en exclure le thème de la pauvreté (?!)
et ont donc bien le droit d'être commentés et critiqués.
Au courant, je le suis. Qui ne le serait pas, vu le tapage dont cette formule a fait l'objet, au moment de la parution du bouquin de Trierweller ? Mais c'est justement, vois-tu, le genre d'information de seconde main dont on doit se passer pour dénoncer une politique menée.

Depuis quand les communistes alimentent-ils leur propagande avec ce genre de "révélation" digne de la presse de caniveau ?

Car, soit c'est un bobard lancé par un entourage et des milieux malveillants, qui cherchent nuire en jetant le discrédit sur l'individu. Et s'en faire l'écho nous sort du politique stricto sensu, pour nous faire emprunter des méthodes dignes, au bas mot, de l'extrême-droite.

Soit ce sont des mots qu'il a effectivement prononcés mais, ignorant tout du contexte et des intentions de leur énonciation (humour "pince-sans-rire", typique des "plaisanteries fines" que ce genre de milieu doit charrier à la pelle...), les colporter relève de la simple diffusion de rumeurs. Alors même que pour méprisables qu'ils sont, ils ne méritent que notre mépris.

D'ailleurs, imaginons l'inverse : Hollande serait un type bien (humain, charitable, etc.), capable de compassion pour la misère d'autrui et de générosité, cela rendrait-il sa politique plus acceptable ?

Quant au dessin... le comparer aux productions iconoclastes du Hara-Kiri de la belle époque ne le rend pas moins abject, mais ne fait que souligner par contre coup la médiocrité d'inspiration de son auteur.

Affaire de goût.

__________________________________

Pour parler d'autre chose : un article du Monde, lu ce matin, rend compte des péripéties entourant une récente interview accordée par Rebsammen à un quotidien de son ancienne circonscription... et que ses services se sont empressés de retirer à sa parution, car il leur paraissait compromettant.

Non qu'il nous apprenne quoi que ce soit que nous ne sachions déjà, mais sa teneur est une illustration éloquente de l'orientation prise. C'est, presque fard ni langue de bois, un instantané des mutations en cours.


On pouvait y avoir accès encore ce matin, jusqu'à ce que sa mise en ligne soit définitivement retirée. En voici quelques morceaux choisis.

Le parti socialiste est en pleine mue idéologique. Moi je l’ai effectuée depuis longtemps. Il faut donc l’expliquer. Il est très grave de voir des socialistes siffler un ministre lorsqu’il dit qu’il aime l’entreprise. Franchement, c’est quoi le socialisme ? Ce n’est pas la richesse pour chacun. Ah bon, certains socialistes doutent que ce soit l’entreprise qui crée des richesses ? L’entreprise, c’est des salariés.
(...)

Lorsque je rencontre les branches, je leur rappelle que pendant dix ans, elles n’ont rien dit. C’est incroyable. Les entreprises ont perdu marges et compétitivité, sans rien dire. Et là, sous prétexte qu’il s’agit d’un gouvernement socialiste, elles viennent pleurer. Nous faisons un effort sans précédent pour redonner des marges aux entreprises : nous restituons 41 milliards d’euros, l’équivalent de deux points de PIB pour permettre l’investissement, la création d’emploi, l’apprentissage. En un mot nous demandons de préparer l’avenir.

[Sur Montebourg]
Arnaud s’est investi dans sa mission. Il aime l’industrie, l’industrie lourde, l’industrie tricolore. Il préférait une entreprise allemande à une autre parce qu’elle était américaine. Arnaud Montebourg est un personnage complexe : il s’accrochait avec des patrons en arrivant, puis les câlinait. Il a bien fait son boulot pour les entreprises en difficulté. Il s’est investi, mais avait une approche particulière. Un peu “olé olé” ! C’est un comédien, un avocat. (...)

Ces événements ont parasité la communication du gouvernement dont la première promesse était d’inverser la courbe du chômage en 2017. Y croyez-vous encore ?
Les entreprises continuent de créer de l’emploi, mais pas assez pour faire face à l’afflux de nouveaux entrants sur le marché du travail comme les jeunes et les femmes. J’ai rencontré le patronat allemand lundi 29 septembre, je me suis fait un petit plaisir. Ils voulaient donner des leçons, mais oublient plusieurs choses : l’Allemagne connaît une baisse de sa démographie et a donc de moins en moins de jeunes entrant sur le marché du travail, elle n’encourage pas non plus les femmes à travailler. Notre système de protection du chômage est fort et permet d’éviter la pauvreté. Le taux de pauvreté des chômeurs français, au sens du BIT, est de 38%. Chez nos voisins allemands, il est de 62%.

Pôle emploi dispose de plusieurs dispositifs pour protéger les demandeurs d’emploi. Il y a donc des personnes qui ne recherchent pas d’emploi et qui sont comptabilisées dans les chiffres. Il s’agit par exemple de personnes en situation de préretraite, qui sont dispensées de recherche. Au sens du BIT, ils ne sont plus demandeurs d’emploi.

La phrase que vous évoquez a en effet provoqué un tollé, au sein même du parti socialiste. La regrettez-vous ?
Où ce fut un véritable tollé médiatique. Politique aussi. Ce qui n’a pas empêché 60% de la population d’approuver ce message. Ils ont conscience qu’il faut adapter notre système social, par ailleurs très protecteur : en renforçant les contrôles, en assouplissant les seuils, la législation sur les 35 heures, en autorisant le travail le dimanche. Ils sont bien plus en avance que nous sur la nécessité d’un certain pragmatisme en politique.
Malheureusement, le parti socialiste, ou du moins son secrétariat national refuse toutes ces avancées. Il ne veut pas casser les tabous, se pose en garant de l’ordre social établi. Je ne suis pas là pour stigmatiser les chômeurs, encore moins pour casser les droits sociaux, mais pour rappeler les règles. Et c’est parfois dur. Je ne suis pas un ennemi de l’entreprise, je ne suis pas pour l’économie administrée ni pour les pays communistes. Je me bats depuis longtemps pour une vision libérale de l’économie, de la vie de l’entreprise. Avec des droits sociaux, avec une protection de l’individu.
Les citoyens des classes populaires se rendent bien compte que la droite ou la gauche ne sont pas prêtes à appliquer ces réformes alors ils se tournent vers les extrêmes. C’est ça que je veux éviter.

Les socialistes ne vivent plus comme les gens : les élus ne connaissent pas le terrain. Ils ne savent pas comment la vie se déroule dans un HLM, dans le quartier de la Fontaine-d’Ouche, qui rassemble toutes les nationalités, dans sa diversité…

Selon vous les élus sont donc totalement déconnectés du terrain ?
Ils ne l’ont surtout pas connu. Il faut être maire, conseiller municipal conseiller général pour connaître cette réalité. Valls la connaît. A Évry, il l’a vécu. Moi aussi. Beaucoup d’élus n'ont pas fait de combat politique. Dans les quartiers, ils auraient rencontré des citoyens qui touchent le Smic, qui triment et qui peuvent en voir d’autres profiter du système. Ils se disent “pourquoi eux et pas moi” ? Pourquoi c’est comme ça ? Il faut être rigoureux et proche.

(...)
Les 41 milliards d’euros que nous avons débloqués doivent permettre de redonner des marges de compétitivité aux entreprises. Nous voulions essentiellement les réserver au secteur concurrentiel, mais le Conseil Constitutionnel en a décidé autrement : du coup, cette possibilité sera donnée à toutes les entreprises. Cette mesure va finir par porter ses fruits, le Président en est persuadé. Peut-être que ceci nous fera perdre la prochaine élection Présidentielle mais nous pensons que ceci est une nécessité pour le bien du pays. Si la droite et l’extrême droite reviennent, les entreprises se débrouilleront pour garder leur compétitivité. Quand on fait une politique de l’offre, on est obligé d’être en accord avec l’entreprise.

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Sam 4 Oct - 17:28



La dessin plus haut du camarade Karak (de Montpellier) est sur le site du NPA 34
et celui ci-dessus du camarade Faujour sur le site national.
Hollande nie avoir utilisé l'expression, chacun le sait.
Mais chacun sait à quel point il tire sur les pauvres, au service du MEDEF.
Un parti de purs commentateurs "intelligents" peut en effet laisser au FN
le soin de profiter des conflits au sein des dirigeant bourgeois,
et de se faire passer comme défenseur des pauvres.

On peut penser par contre, comme le NPA,
qu'il faut faire feu contre le QG de la bourgeoisie,
pour rassembler les travailleurs et les jeunes,
les arracher à temps des griffes de l'ED
et eviter la barbarie qui menace.
Je pense même que le temps est désormais compté.
Dans ce combat qui vient, il faudra plus que du "bon goût"...

Par ailleurs, Babel fait bien de rappeler ici les propos réactionnaires, là aussi,
du ministre Rebsamen, que j'avais déjà signalé sur le fil PS:
http://forummarxiste.forum-actif.net/t1305p165-parti-socialiste#95371

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Dim 5 Oct - 3:02


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  alexi le Dim 5 Oct - 21:30

Roseau :
La dessin plus haut du camarade Karak
Non, "la" dessin n'est pas de Karak.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Dim 5 Oct - 22:17



Merci à Alexi: c'est un dessin de son ami Rami que Karak a mis sur le site NPA 34.

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  verié2 le Lun 6 Oct - 14:11

Babel
Depuis quand les communistes alimentent-ils leur propagande avec ce genre de "révélation" digne de la presse de caniveau ?
Le dessin mis en ligne évoque en effet Harakiri/Charlie Hebdo. Je ne serais pas partisan de le publier dans un journal du NPA, en raison de son côté raccoleur et sexiste - du moins il peut être interprété comme sexiste et choquer. Quant à l'utilisation des propos prêtés par Trierweiler à Hollande sur les "sans dents", bien sûr nous ignorons ce qu'il y a de vrai là-dedans et il faut le dire. Mais on peut profiter de l'occasion, car ça a fait beaucoup discuter, pour dire que le mépris de Hollande pour les travailleurs et les démunis apparait clairement au travers de sa politique.

Voici par exemple l'écho que nous avons publié dans le bulletin SNCF de Paris Sud Est :
Les « Sans dents » en gardent une contre Hollande
Personne ne peut savoir ce qu’il y a de vrai dans le livre de ragots que Trierweiler vient de sortir, mais ce n’est certainement pas un scoop de révéler que Hollande préfère les riches aux pauvres. Toute sa politique le prouve chaque jour !
Si cette histoire de « Sans dents » fait tant de bruit, c’est bien parce que Hollande a déjà perdu toute crédibilité, du moins auprès des travailleurs. Les patrons, eux, ont acclamé Valls.
L’expression remonterait à Victor Hugo. A son époque, les « Sans dents » ont maintes fois montré les crocs, lors des révolutions de 1848 et 1871 par exemple. Ils pourraient remettre ça aujourd’hui et faire avaler leur râtelier à tous ces exploiteurs cyniques et méprisants
Ca fait pas mal discuter et, dit de cette façon, je ne pense pas que ce soit ni démagogique ni une attaque ad hominem/

verié2

Messages : 8449
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

« My government is pro-business! »,

Message  Roseau le Lun 6 Oct - 16:12

lance Valls à la City de Londres !
... « J'estime que mon rôle c'est d'aller au devant des acteurs économiques, ceux qui créent la richesse ..."
Et d'ajouter...

Valls :"Un Premier ministre français socialiste... por BFMTV

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  verié2 le Dim 12 Oct - 15:48


verié2

Messages : 8449
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Jeu 16 Oct - 0:26


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Ven 17 Oct - 4:49


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Dinky le Lun 20 Oct - 12:19

Total : pas un centime d'impôt, mais un chèque du fisc de 80 M€

Depuis deux ans, Total n'a pas versé l'impôt sur les sociétés en France. Si l'activité du pétrolier reste déficitaire dans l'Hexagone, il touchera en différé les déductions d'impôt auxquelles il a droit.


Et si, dans trois ans, le Trésor public signait un chèque d'environ 80 M€ à Total ? Puis un second de 85 M€ en 2018 ? Le géant pétrolier français — régulièrement accusé de ne pas payer assez d'impôt en France — a beau réaliser des bénéfices colossaux (5,4 Mds€ de dividendes distribués en 2013), le scénario n'a rien d'improbable.

.. Non à cause d'une faille juridique ou d'un schéma sophistiqué d'optimisation fiscale, mais simplement par le jeu tout à fait légal du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) et du crédit d'impôt recherche (CIR).

En 2013, Total a en effet obtenu 19 M€ de droits à déduction d'impôt au titre du CICE et 60 M€ au titre du CIR. Des créances reportables sur l'impôt sur les sociétés des trois exercices suivants.

Un changement du mode de calcul du CICE avantageux

Sauf que... depuis deux ans, le géant pétrolier réalise des pertes dans l'Hexagone sur ses activités de raffinage et d'exploitation des stations-service (voir ci-contre). Total n'a donc pas payé l'impôt sur les sociétés en 2012 et 2013. Si le géant reste déficitaire en France au cours des trois prochaines années, il ne pourra donc pas récupérer sa créance de CICE-CIR pour l'année 2013. Un cas de figure prévu par la loi, laquelle stipule que les droits à déduction d'impôt sont alors directement « remboursables ».

En clair : l'administration fiscale lui fera un chèque de 80 M€. A l'heure de la chasse aux économies, cela fait grincer quelques dents. Et ce n'est pas tout... En 2014, le mode de calcul du CICE a changé, passant de 3 % à 6 % de la masse salariale (hors salaires supérieurs à 2,5 fois le smic). Ainsi, ce n'est plus 19 M€ de droits à déduction d'impôt que Total obtiendra mais... entre 25 et 29 M€.

« Il s'agit d'un dispositif de droit commun », insiste-t-on chez Total en rappelant avec un brin de malice les propos de Christophe de Margerie, le PDG, qui « rêve » de payer plus d'impôts en France -- sous entendu d'y réaliser à nouveau des bénéfices. Le groupe fait aussi valoir qu'il ne se dérobe pas aux taxes dans les pays où il gagne de l'argent et qu'il a payé 11,1 Mds€ d'impôt dans le monde en 2013 (dont plus de 50 % en Afrique).

« Ces 19 M€ du CICE, ce n'est pas ça qui va déterminer notre politique d'embauche, souligne par ailleurs un responsable. ll faut les rapporter à notre masse salariale de 2,9 Mds€ en France. » En effet, si le pétrolier n'a pas payé d'impôt en France en 2012 et 2013, sa contribution indirecte reste majeure. Total verse chaque année plus de 1 Md€ au titre des cotisations sociales. Et ses salariés français acquittent l'impôt sur le revenu. En France, une douzaine de cadres dirigeants du groupe sont concernés par la tranche d'imposition à 75 %.

Le Parisien

Dinky

Messages : 400
Date d'inscription : 02/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Eugene Duhring le Lun 20 Oct - 13:13

Dinky a écrit:
Total : pas un centime d'impôt, mais un chèque du fisc de 80 M€

Depuis deux ans, Total n'a pas versé l'impôt sur les sociétés en France. Si l'activité du pétrolier reste déficitaire dans l'Hexagone, il touchera en différé les déductions d'impôt auxquelles il a droit.


Et si, dans trois ans, le Trésor public signait un chèque d'environ 80 M€ à Total ? Puis un second de 85 M€ en 2018 ? Le géant pétrolier français — régulièrement accusé de ne pas payer assez d'impôt en France — a beau réaliser des bénéfices colossaux (5,4 Mds€ de dividendes distribués en 2013), le scénario n'a rien d'improbable.

.. Non à cause d'une faille juridique ou d'un schéma sophistiqué d'optimisation fiscale, mais simplement par le jeu tout à fait légal du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) et du crédit d'impôt recherche (CIR).

En 2013, Total a en effet obtenu 19 M€ de droits à déduction d'impôt au titre du CICE et 60 M€ au titre du CIR. Des créances reportables sur l'impôt sur les sociétés des trois exercices suivants.

Un changement du mode de calcul du CICE avantageux

Sauf que... depuis deux ans, le géant pétrolier réalise des pertes dans l'Hexagone sur ses activités de raffinage et d'exploitation des stations-service (voir ci-contre). Total n'a donc pas payé l'impôt sur les sociétés en 2012 et 2013. Si le géant reste déficitaire en France au cours des trois prochaines années, il ne pourra donc pas récupérer sa créance de CICE-CIR pour l'année 2013. Un cas de figure prévu par la loi, laquelle stipule que les droits à déduction d'impôt sont alors directement « remboursables ».

En clair : l'administration fiscale lui fera un chèque de 80 M€. A l'heure de la chasse aux économies, cela fait grincer quelques dents. Et ce n'est pas tout... En 2014, le mode de calcul du CICE a changé, passant de 3 % à 6 % de la masse salariale (hors salaires supérieurs à 2,5 fois le smic). Ainsi, ce n'est plus 19 M€ de droits à déduction d'impôt que Total obtiendra mais... entre 25 et 29 M€.

« Il s'agit d'un dispositif de droit commun », insiste-t-on chez Total en rappelant avec un brin de malice les propos de Christophe de Margerie, le PDG, qui « rêve » de payer plus d'impôts en France -- sous entendu d'y réaliser à nouveau des bénéfices. Le groupe fait aussi valoir qu'il ne se dérobe pas aux taxes dans les pays où il gagne de l'argent et qu'il a payé 11,1 Mds€ d'impôt dans le monde en 2013 (dont plus de 50 % en Afrique).

« Ces 19 M€ du CICE, ce n'est pas ça qui va déterminer notre politique d'embauche, souligne par ailleurs un responsable. ll faut les rapporter à notre masse salariale de 2,9 Mds€ en France. » En effet, si le pétrolier n'a pas payé d'impôt en France en 2012 et 2013, sa contribution indirecte reste majeure. Total verse chaque année plus de 1 Md€ au titre des cotisations sociales. Et ses salariés français acquittent l'impôt sur le revenu. En France, une douzaine de cadres dirigeants du groupe sont concernés par la tranche d'imposition à 75 %.

Le Parisien
Mécanisme bien connu maintenant dans les boites sur le report du CICE. Dans ma boite c'est la même histoire.

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Mar 21 Oct - 13:59


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Ven 31 Oct - 12:17


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Ven 7 Nov - 13:15




Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Dim 9 Nov - 3:40


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Mer 12 Nov - 13:51

Le degré zéro de la politique

Par Edwy Plenel


Cadeau inespéré pour Nicolas Sarkozy et pour Marine Le Pen, l’affaire Jouyet n’est pas une affaire Fillon mais une affaire Hollande. Les confidences du secrétaire général de l’Élysée engagent le président de la République qui les a permises et cautionnées. Analyse d’une énième illustration d’une politique sans grandeur sous une présidence sans hauteur.
Suite:
http://www.mediapart.fr/journal/france/121114/le-degre-zero-de-la-politique?onglet=full

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Jeu 13 Nov - 12:20




Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:36


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum