Sauce et soupe hollandaise

Page 1 sur 15 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Lun 7 Mai - 21:32

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Lun 7 Mai - 22:14

La bourse est en hausse de 1.8% à 17h15, c’est un des leurs qui a été élu !
Après la fermeture ils désigneront le premier ministre Basketball
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  verié2 le Ven 11 Mai - 20:11

Sur la 2 ce soir aux infos de 20 H, Hollande explique déjà que le déficit est plus important que ne le prétend Sarkozy et les prévisions plus mauvaises. Très cynique, le commentateur
- de la clique des "économistes" autoproclamés - explique que ce n'est pas forcément une mauvaise chose pour Hollande car ça va lui donner des arguments pour résister aux pressions de sa gauche...

Certes, c'est classique, les gouvernements, c'est comme les plombiers, c'est toujours de la faute de celui qui est passé avant. Mais, ça n'a pas traîné, ils n'ont même pas attendu les législatives pour sortir ce discours...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Mer 16 Mai - 17:11

Communiqué du NPA. Le "redressement dans la justice"
mardi 15 mai 2012

La formule est toute neuve, comme le Président. Mais on sait déjà à quoi s’en tenir : beaucoup de redressement, peu de justice, et rien de vraiment neuf. Un peu à l’image de la passation de pouvoir qui vient d’avoir lieu, dans la meilleure tradition républicaine : main dans la main pour rendre hommage à la Nation et à son armée le 8 mai, main dans la main le 15 mai pour se refiler les codes de l’arme nucléaire et saluer un ex-ministre des colonies.

Les têtes changent, mais pas les institutions ni le sens de l’Etat, ni bien sûr la politique de rigueur qui va avec.

Passées les mesures symboliques pour se faire bien voir, et qui ne coûtent rien comme retirer le nouveau décret sur l’évaluation des profs, ou revenir à la retraite à 60 ans pour les carrières longues mais sans compter les périodes de chômage (quelques dizaines de milliers de personnes), il faudra du sérieux. C’est à dire au mieux la rigueur, avec en plus son lot de licenciements annoncés en rafale, maintenant que la trêve électorale est terminée. Au pire, vraiment le pire, si les remous du côté de la Grèce entrainent une nouvelle vague spéculative contre la dette publique et l’euro.

Il n’y aura évidemment pas d’autre choix que se bouger pour que ça change. Et fédérer sans attendre toutes les résistances et toutes les oppositions à cette prétendue gauche au pouvoir, sur le terrain des mobilisations, dans la rue et dans les grèves
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Mer 16 Mai - 21:21

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Bernard Quellmalz le Mer 16 Mai - 21:52

Roseau a écrit:Communiqué du NPA. Le "redressement dans la justice"
mardi 15 mai 2012

La formule est toute neuve, comme le Président. Mais on sait déjà à quoi s’en tenir : beaucoup de redressement, peu de justice, et rien de vraiment neuf. Un peu à l’image de la passation de pouvoir qui vient d’avoir lieu, dans la meilleure tradition républicaine : main dans la main pour rendre hommage à la Nation et à son armée le 8 mai, main dans la main le 15 mai pour se refiler les codes de l’arme nucléaire et saluer un ex-ministre des colonies.

Les têtes changent, mais pas les institutions ni le sens de l’Etat, ni bien sûr la politique de rigueur qui va avec.

Passées les mesures symboliques pour se faire bien voir, et qui ne coûtent rien comme retirer le nouveau décret sur l’évaluation des profs, ou revenir à la retraite à 60 ans pour les carrières longues mais sans compter les périodes de chômage (quelques dizaines de milliers de personnes), il faudra du sérieux. C’est à dire au mieux la rigueur, avec en plus son lot de licenciements annoncés en rafale, maintenant que la trêve électorale est terminée. Au pire, vraiment le pire, si les remous du côté de la Grèce entrainent une nouvelle vague spéculative contre la dette publique et l’euro.

Il n’y aura évidemment pas d’autre choix que se bouger pour que ça change. Et fédérer sans attendre toutes les résistances et toutes les oppositions à cette prétendue gauche au pouvoir, sur le terrain des mobilisations, dans la rue et dans les grèves

Là encore je trouve que cette manière de jouer les Madame Soleil est un peu débile. En politique, je crois que ça ne sert à rien de "prédire" ce qui va se passer. Sur le moment, tu es inaudible (tout le monde te dit "tsss, attends, on verra") et après coup, personne n'est là pour dire "regardez, ils avaient raison". D'autant que les choses ne se passent jamais e-x-a-c-t-e-m-e-n-t comme on les a prédites (ça peut être moins pire comme bien pire encore que ce que laisse entendre le NPA, qui sait?). Et puis dire "il faut fédérer sans attendre toutes les résistances et toutes les oppositions à cette prétendue gauche au pouvoir" n'a aucun sens : pour l'instant il n'y a pas encore de prétendue gauche au pouvoir (les prises de fonction dans les ministères n'ont pas encore eu lieu - pas encore la moindre mesure prise) et il n'y a en conséquence pas de résistance ni d'opposition, à part celle des Nostradamus anticapitalistes. Il n'y a donc rien à fédérer. Bref, ça ne sert à rien.

Dans la période actuelle, dire qu'on est méfiants, qu'on a "pas confiance", c'est bien, lancer des appels à Hollande pour qu'il tienne ses très maigres engagements, c'est bien aussi, mais donner des coups dans l'eau comme ça c'est inutile. En plus, répéter en boucle la litanie des "luttes dans la rue" et des grèves, ça affaiblit même le message : quand on appelle 365 jours par an à des "luttes", comment savoir quand c'est vraiment essentiel de se mobiliser? Tout le monde sait qu'il serait ridicule de descendre demain après-midi dans la rue pour se battre contre le gouvernement Ayrault. Chaque chose en son temps.

Bernard Quellmalz

Messages : 102
Date d'inscription : 16/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Mer 16 Mai - 22:38

Chacun son rôle.
Mélenchon a déclaré vis à vis de Hollande : "laissons le respirer, donnons une chance à notre pays"
Le rôle des MR est autre.

Les pronostics foireux ne sont pas du côté des MR,
mais ce ceux qui vont se reveiller très vite.
Faut arrêter de rêver de rupture, de peser à gauche et autres cache-sexe, depuis toujours, de la collaboration de classe
des vieux sénateurs et bureaucrates réformistes.

La bourgeoisie, sait elle, qu'elle tient le manche.
Dassault, avec ses Rafales promues par JLM, et l'armée impérialiste aussi.
La police pareil, ravie d'avance de son ministre.
A ce propos, il suffit de sortir un peu pour comprendre, comme à Toulouse:
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article127852#forum479616
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

JLM anesthésiste: "laissons le respirer"

Message  Roseau le Mer 16 Mai - 23:14

"Le contrat se substituera à la loi" : Royal, DSK, Hollande, MEDEF sur le même bateau
http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/le-contrat-se-substituera-a-la-loi-98407
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  alexi le Mer 16 Mai - 23:18

Vous avez vu qu' Hollande a conservé le même chef d'Etat-major particulier (un légionnaire) que celui qu'avait Sarkosy ?

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Mer 16 Mai - 23:28

alexi a écrit:Vous avez vu qu' Hollande a conservé le même chef d'Etat-major particulier (un légionnaire) que celui qu'avait Sarkosy ?
Il n'y a que les dirigeants du FdG pour faire croire que l'Etat s'investit de l'intérieur, par les urnes.
Mais chut, le grand chef a dit à propos de Hollande "Laissons le respirer, donnons une chance à notre pays". What a Face
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Jeu 17 Mai - 15:31

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  yannalan le Jeu 17 Mai - 15:39

alexi a écrit:Vous avez vu qu' Hollande a conservé le même chef d'Etat-major particulier (un légionnaire) que celui qu'avait Sarkosy ?
Le cheptel des généraux d'armée et des amiraux n'est pas extensible et le rôle du gars est de coordonner ses relations avec un état-major général dont il prendra la tête souvent après. Qu'il ait été officier de la Légion parfois ne change rien à l'affaire.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Valls, un flic de plus...

Message  Roseau le Jeu 17 Mai - 18:52

Source : http://www.mediapart.fr/journal/france/170512/valls-et-bauer-les-amities-encombrantes

Le directeur de communication de l'équipe de François Hollande obtient le ministère de l'intérieur, un ministère cependant délesté d'une de ses principales directions, celle des collectivités locales, et donc de la gestion de préfets. Manuel Valls devra gérer une forte mobilisation des policiers, qui, après cinq ans de réduction des effectifs et de politique du chiffre, se sont soudain réveillés dans l'entre-deux tours de la présidentielle pour crier leur mécontentement.




Classé très à droite au sein du PS, Manuel Valls s'est imposé durant la campagne comme un des hommes clés de l'équipe du candidat socialiste. Le 26 avril, lors d'une rencontre avec les syndicalistes policiers, il figurait sur la photo aux côtés de François Hollande, tandis que François Rebsamen, responsable du pôle sécurité dans l'équipe de campagne et organisateur de la rencontre, était en déplacement en Moselle.

Dans l'entre-deux tours, le député maire d'Évry a multiplié, in extremis, les rendez-vous avec les secrétaires généraux des syndicats de police (à part Alliance Police), ainsi que plusieurs généraux de gendarmerie. Une façon de prendre ses distances avec les réseaux d'Alain Bauer, cet ami encombrant, parrain d'un des fils de Manuel Valls, ex-rocardien devenu conseiller officieux de Nicolas Sarkozy ? Leur amitié remonte à la fac de droit et à la fondation en 1980 des Jeunesses rocardiennes aux côtés de Stéphane Fouks, aujourd'hui patron d'Euro RSCG.



Alain Baueur et Brice Hortefeux

« Manuel Valls savait que s'il arrivait au ministère avec la marque Alain Bauer, c'était terminé », explique un élu PS. Alain Bauer lui a depuis facilité la tâche, déclarant qu'il démissionnerait de la présidence du conseil d'orientation de l'Observatoire national de la délinquance (ONDRP), du conseil d'administration du Conseil supérieur de la formation et de la recherche stratégique (CSFRS) et du groupe de contrôle des fichiers de police et de gendarmerie, aussitôt le nouveau gouvernement constitué. « Je ne me vois pas en train de présenter les chiffres de la délinquance avec un ministre qui est un ami de très longue date », a déclaré Alain Bauer à Marianne, le 12 mai. Nommé en 2009 par décret présidentiel à la chaire de criminologie du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), il ne déserte pas pour autant le terrain, rappelant son rôle de conseiller de l'ombre : « J’ai fourni des idées depuis trente ans, d’abord à Michel Rocard, puis à de nombreux responsables qui n’avaient pour point commun que d’être républicains, et j’en suis fier. »

En parallèle de ces conseils “gratuits”, Alain Bauer vendait son “expertise” (via sa société AB Associates puis AB Conseil) dans un premier temps aux municipalités friandes de “diagnostics de sécurité”, et désormais uniquement aux entreprises. Une situation, à la limite du conflit d'intérêts, face à laquelle le nouveau ministre de l'intérieur devra donc se positionner clairement.



Maire d'Évry depuis 2001, élu député de la 1re circonscription de l'Essonne l'année suivante, Manuel Valls, bientôt 50 ans, a fait de la sécurité et de son expérience d'élu local en la matière un de ses thèmes favoris. Même s'il critique vertement le bilan de la politique sécuritaire de Nicolas Sarkozy, Manuel Valls n'hésite pas à en reprendre plusieurs aspects, sous couvert de « pragmatisme ».

En juin 2009 par exemple, dans une tribune au Figaro, il défendait la proposition de loi contre les bandes de Christian Estrosi et reprenait, avec un langage à peine différent, les critiques de l'UMP contre un prétendu laxisme des juges. « De nombreux délinquants multiréitérants, interpellés par la police, font trop souvent l'objet d'un simple rappel à la loi, déplorait le maire d'Évry. La multiplication de ce genre de décision (…) contribue à annihiler l'autorité de la loi en développant un sentiment de totale impunité chez les délinquants. (…) Il semble donc opportun d'ouvrir de nouvelles pistes de réflexion sur la manière d'assurer une meilleure connaissance des juges des réalités du terrain. »



Une vision “décomplexée” de la sécurité, que Manuel Valls, alors candidat à la primaire socialiste, explicite dans son ouvrage Sécurité – la gauche peut tout changer. Il y plaide pour la création de zones de sécurité prioritaires en fidélisant des policiers expérimentés grâce à des avantages financiers, l'utilisation des caméras de surveillance, la création de nouvelles places de prison, et des sanctions plus immédiates en direction des mineurs délinquants. Un discours qui fait mouche parmi les policiers.



À Évry, Manuel Valls a plus que doublé les effectifs de la police municipale, passés de 14 à 40 depuis 2001, et a généralisé la vidéosurveillance sur tout le territoire de la commune. « À terme, l’objectif est d’assurer une présence policière 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, par des agents équipés d’armes de 4e catégorie (armes à feu, Flashballs ou Tasers) », notait le magazine Megalopolis, qui a consacré une enquête à sa gestion en mai 2010. Entre vidéosurveillance et police municipale accrues, « les polices municipales de villes PS comme Évry ou Strasbourg n'ont rien à envier à celle de Nice », estimait en juin 2011 Frédéric Foncel, syndicat national des policiers municipaux (SNPM). 



Sa grande obsession, la “déghettoïsation” des quartiers, lui a valu plusieurs dérapages remarqués. En 2002, aux Pyramides, une zone urbaine sensible (ZUS) de sa ville, Manuel Valls avait obtenu la fermeture d'une enseigne Franprix transformée en boucherie halal par ses deux repreneurs. Fustigeant dans un courrier une « approche communautariste », le jeune maire avait menacé les nouveaux commerçants d'utiliser « tous les pouvoirs de police » s'ils ne rétablissaient pas « le fonctionnement normal de ce magasin ».

En juin 2009, nouveau scandale. Filmé dans les allées d'une brocante à Évry, Manuel Valls déclare : « Belle image de la ville d'Évry… Tu me mets quelques blancs, quelques whites, quelques blancos… » Des propos revendiqués dans son petit livre, L'Énergie du changement, paru en août 2011. « Je ne renierai pas cette phrase, écrit-il. Tout simplement parce qu'elle décrit une réalité. »
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De nouveaux ministres ne font pas le changement !

Message  Roseau le Ven 18 Mai - 4:01

Communiqué du NPA.

Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, a nommé le gouvernement qui sera en place jusqu'au lendemain des législatives des 10 et 17 juin. Un gouvernement sans surprise qui donne satisfaction aux différentes composantes du PS et aux soutiens de François Hollande dont Europe Ecologie - Les Verts. «C'est la première fois que nous avons un gouvernement totalement paritaire» se félicite Ayrault. Certes, mais la tonalité ne donne pas une indication de grand changement. Laurent Fabius ancien ministre des finances dans le gouvernement de Lionel Jospin, Manuel Valls, champion de la politique sécuritaire, obtient le ministère de l'Intérieur. À l'économie et aux finances, on retrouve ainsi Pierre Moscovici, ancien vice-président du « Cercle de l'industrie », lobby patronal influent. La baisse annoncée de 30% du salaire des membres du gouvernement ne suffira pas à faire croire à un réel changement sur les questions essentielles, le pouvoir d'achat, les salaires, le chômage, l'austérité, l'Union européenne des capitalistes. Ce nouveau gouvernement continuera la politique de rigueur et d'austérité au nom de la lutte contre les déficits et pour rembourser la dette aux banques privées en se pliant au pacte budgétaire renégocié ou pas.

Le changement ne pourra venir que des mobilisations du monde du travail, de la jeunesse. Le NPA, en continuité de la politique défendue par Philippe Poutou durant la campagne présidentielle, appelle à la plus large unité de toutes les forces de la gauche syndicale et politique pour mettre en échec les mesures d'austérité que la gauche libérale au pouvoir sera amenée à prendre.

Montreuil, le 16 mai 2012
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  irving le Ven 18 Mai - 13:25

Tu pourrais noter qu'aucun membre du PC ou du PG n'est au gouvernement (pour le moment, j'espère que ce sera toujours le cas après les législatives), alors que toi et d'autres avez prophétise à longueurs de pages pendant des mois que le FdG irait à la soupe une fois les voix de la gauche de la gauche rabattue vers Hollande.

irving

Messages : 150
Date d'inscription : 23/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Duzgun le Ven 18 Mai - 14:07

irving a écrit:Tu pourrais noter qu'aucun membre du PC ou du PG n'est au gouvernement (pour le moment, j'espère que ce sera toujours le cas après les législatives), alors que toi et d'autres avez prophétise à longueurs de pages pendant des mois que le FdG irait à la soupe une fois les voix de la gauche de la gauche rabattue vers Hollande.
Non, le PCF a toujours dit très clairement qu'il n'irait pas au gouvernement avant les législatives.

Après les législatives, nous verrons bien, mais rien ne garantit effectivement que le PCF aille au gouvernement. Il se contentera peut-être d'un soutien parlementaire à ce gouvernement. Tout dépend de l'accord qui a été passé pour les législatives et dont nous ne connaissons pas tout...
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  verié2 le Ven 18 Mai - 16:14

Irving
toi et d'autres avez prophétise à longueurs de pages pendant des mois que le FdG irait à la soupe une fois les voix de la gauche de la gauche rabattue vers Hollande.
Personne n'a affirmé que le FdG irait immédiatement à la soupe. Il existe diverses possibilités, qui dépendent aussi du PS bien entendu. Même si le PCF souhaite avoir des ministres, Hollande peut estimer plus utile de les garder en réserve pour une recomposition, en cas de crise sociale - c'est très classique. Les calculs personnels de Mélenchon sont sans doute différents de ceux du PCF et de ceux des minis cliques qui ont rejoint le FdG et ne laisseront probablement pas passer une chance d'obtenir des strapontins si elle se présente, car il leur sera difficile de parier à plus long terme.

Mais les chances sont néanmoins assez fortes pour qu'une partie au moins du FDG tente d'accéder à la soupe après les législatives. Encore faut-il que Hollande accepte de la leur servir.

Donc, ne caricature pas les propos tenus sur ce forum. Mais, encore une fois, pour comprendre et essayer de prévoir la tactique de Mélenchon et du FdG, il faut commencer par comprendre leur nature, à la lumière des expériences passées...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  irving le Ven 18 Mai - 17:55

Je ne pense pas caricaturer Vérié, et je t'invite à relire certains fils sur le FdG ou le PC pour t'en convaincre.
J'entends bien ce que tu dis, une fois de plus, l'avenir nous le dira. Ce que je pense aujourd'hui néanmoins, c'est que le PC suivra Mélenchon car s'il quitte le FdG maintenant, il se tire une balle.
Sur la question de la majorité ou de l'opposition parlementaire, nous verrons après les élections législatives selon les résultats pour en discuter.

irving

Messages : 150
Date d'inscription : 23/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  verié2 le Ven 18 Mai - 18:39

irving a écrit:Je ne pense pas caricaturer Vérié, et je t'invite à relire certains fils sur le FdG ou le PC pour t'en convaincre.
J'entends bien ce que tu dis, une fois de plus, l'avenir nous le dira. Ce que je pense aujourd'hui néanmoins, c'est que le PC suivra Mélenchon car s'il quitte le FdG maintenant, il se tire une balle.
Sur la question de la majorité ou de l'opposition parlementaire, nous verrons après les élections législatives selon les résultats pour en discuter.
Donc, nous sommes quasiment d'accord sur ce point, si je comprend bien ?
Ce qui est fondamental, ce n'est pas de deviner à quel moment précis le FDG va participer, tout ou partie, à une majorité gouvernementale. C'est de comprendre que la vocation du FDG est de gouverner dans le cadre de l'Etat bourgeois, de gérer le système. Il ne s'en est d'ailleurs jamais caché. Son problème est de définir la tactique la plus payante en termes de places de députés, de ministres, de notables locaux, tout en conservant le semblant d'unité qui a fait son succès, de ne pas avoir l'air de se déchirer trop tôt pour les places en question.

Alors, si quelqu'un a prédit que le FDG irait certainement au gouvernement dès le lendemain de la Présidentielle, il n'a visiblement rien compris à la tactique de Mélenchon et du FDG. Voire à celle du PS, qui n'a pas nécessairement besoin du FDG pour le moment, car celui-ci sera de toute façon obligé de voter pour lui au second tour des législatives. Mais ce n'est pas pour autant une accusation calomnieuse, car ce n'est pas contraire aux objectifs fondamentaux du FDG, à sa nature de parti/cartel de gouvernement.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Ven 18 Mai - 18:41

Personne n'a jamais défendu ici qu'ils iront nécessairement à la soupe avec des ministres.

Hollande n'est pas con, il sait que l'on va vers des affrontements sociaux sans précédent,
à l'échelle de l'Europe.

C'est surtout là qu'il aura besoin des "lieutenants du capital dans le mouvement ouvrier",
de donner le change avec la complicité de toujours des bureaucrates.
Mélenchon et cie n'ont jamais RIEN fait d'autre dans leur vie,
au gouvernement comme à l'extérieur.

Ils ont déjà participé activement à des gouvernements
envoyant les CRS matraquer les ouvriers, réprimant les syndicalistes,
bombardant des peuples, assassinant sans hésitation,
licenciant à tour de bras, maximisant le taux d'exploitation,
bref des gouvernements bourgeois,
dont Mélenchon et cie défendent le bilan.

Ils sont parfaitement fiables pour la bourgeoisie.
Elle a intérêt à ce que le FdG maintienne son contrôle maximum sur le mouvement ouvrier,
ne se grille que lorsqu'elle aura besoin de lui casser les reins.
Et après le sale boulot des réformistes, comme toujours,
si notre classe leur résiste, le fascisme.

Pour l'instant, ce qui convient le mieux au capital,
c'est que les réformistes se tiennent sur la ligne du NININI (voir ma signature)

Quant à la soupe, les dirigeants du FdG y sont déjà , partout où ils ont pu accéder,
dans les régions et municipalités.
C'est la trahison quotidienne de tout ce qu'ils ont pu raconter dans la campagne.

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Jeu 31 Mai - 17:41

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Jeu 31 Mai - 22:52

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Leçon de redressement productif

Message  Roseau le Mar 5 Juin - 22:57

Ce que ne seront jamais les Montebourg et autres Flambettes
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Roseau le Mer 13 Juin - 0:55

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauce et soupe hollandaise

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 15 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum