Faire converger les luttes

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Faire converger les luttes

Message  sylvestre le Mer 18 Juin - 15:17

http://fdg-info13.com/2014/06/18/appel-de-la-cgt-ce-jeudi-manifestation-interprofessionnelle-contre-le-pacte-de-valls/

Après un mois de mai « social » rassembleur et contestataire, la CGT lance un nouvel appel à la manifestation interprofessionnelle, jeudi 19 juin, à 11h30 à Montparnasse, au moment où les cheminots sont en grève depuis une semaine.

Intermittents, fonctionnaires, infirmiers, chercheurs… La CGT souhaite que la solidarité interprofessionnelle se fasse entendre demain dans les rues de Paris face au pacte de responsabilité de Manuel Valls.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cheminots et intermittents à Lille

Message  Roseau le Mer 18 Juin - 20:04

LILLE, 18 juin 2014 (AFP) - Environ 200 cheminots et intermittents du spectacle étaient rassemblés mercredi matin devant le siège de la Fédération PS du Nord, à Lille, illustrant une "convergence des luttes" contre la "précarisation" de leurs emplois, a constaté une journaliste de l'AFP.

Les cheminots, à l'appel de la CGT et de Sud-Rail, en grève depuis une semaine contre le projet de réforme ferroviaire, et les intermittents, "en lutte depuis quatre mois", manifestaient dans le calme, alors qu'une délégation était reçue par un représentant de la Fédération socialiste en milieu de matinée.

"On essaye de mettre un petit peu la pression au PS car c'est en ce moment que nos chers députés se penchent sur la réforme ferroviaire. On va se mobiliser jusqu'au bout contre la précarisation de la SNCF", a déclaré à l'AFP Romain Vermersch, du syndicat Sud-Rail Hellemmes.

Les revendications des intermittents et des cheminots "se rejoignent beaucoup. Le gouvernement rejette tout en bloc. On aimerait que la colère monte chez la populace, les usagers sont concernés aussi. Quand les spectacles vont augmenter, quand les prix des billets vont augmenter, ce sera trop tard", a poursuivi le syndicaliste.

"On ne fait pas ça pour notre petit cul (...). La convergence des luttes des cheminots et des intermittents est une évidence. Ce qui nous réunit, c'est notre avenir, contre l'envie de faire un avenir où nos emplois deviennent précaires, où le régime social devient précaire", a renchéri Camille, un des membres du collectif des Interluttants 59/62.

"On est en lutte depuis quatre mois, on n'a jamais été entendus. Aujourd'hui, il y a un mécontentement global de tous les travailleurs en lutte en France", a-t-il ajouté, devant une banderole en noir proclamant: "La précarité nous concerne tous".

Mardi, cheminots et intermittents ont occupé le hall de la mairie (socialiste) de Lille pendant une heure, après un rassemblement devant la gare Lille-Flandres.

Des intermittents du spectacle occupent également, depuis mardi après-midi, la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles), à Lille, et 25 y ont passé la nuit, selon le collectif.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire converger les luttes

Message  Roseau le Jeu 19 Juin - 0:44

Samedi 21 Juin 2014, 09:30
Paris.


« Sortir de l’austérité, combattre les inégalités, réinventer la démocratie »
De 9 h 30 à 17 h à la bourse du travail de Paris (3, rue du Château-d’Eau, métro République).

10 h-10 h 15 : Introductions
Retour sur le succès de la marche du 12 avril et son caractère inédit : travail en commun entre des personnalités, des militantes et des militants d’associations, d’organisations syndicales, de partis politiques.
Affirmation de la volonté de poursuivre en s’organisant localement, en proposant des mesures alternatives d’urgence, en se mobilisant sous des formes multiples et diverses tant au niveau national que dans les régions. L’objectif est de définir des axes de mobilisation pour sortir de l’austérité, combattre les inégalités, réinventer la démocratie.
10 h 15-11 h : Interventions de militantEs de secteur en lutte
Fralib, Cheminots, Coordination des hôpitaux, Alstom, Logement, Précaires, Notre-Dame-des-Landes, Sans-papiers, Sanofi, IntermittentEs...
11 h-13 h : Ateliers
– SalariéEs, chômeurEs, retraitéEs : sortons de la précarité
– Reconquérir et développer la Sécurité sociale et les droits sociaux
– S’attaquer à la finance (banque, finances, dettes, fiscalité...)
– Reconquérir et refonder l’action publique de l’État et des collectivités territoriales au service de toutes et tous
– Donner le pouvoir aux travailleurs, aux citoyens dans la cité, les entreprises, les services publics
– Promouvoir la transition écologique et un nouveau développement industriel
– Défendre et développer les droits, les libertés
– Imposer le droit à l’emploi
14 h-16 h : Séance plénière
Restitution des travaux des ateliers avec des propositions
16 h-18 h 30 : Conclusions
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire converger les luttes

Message  Roseau le Sam 21 Juin - 17:15

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire converger les luttes

Message  Roseau le Mer 25 Juin - 10:26

Appel du congrès de l’Union Départementale CGT des Hauts de Seine

Préparons la confrontation sociale pour bloquer la politique du gouvernement

Les syndicats de la Confédération Générale du Travail, réunis dans le cadre du congrès de leur Union Départementale en appellent à tous les syndiqués CGT, à tous les salariés, femmes et hommes, en activité ou retraités, précaires ou privés d’emploi.

Nous sommes totalement solidaires de la grève des cheminots pour le retrait du projet de réforme ferroviaire.
Nous dénonçons la campagne honteuse de dénigrement dont ils sont l’objet.
Sur le fond, cet acharnement médiatique témoigne de la grande crainte éprouvée par les gouvernants devant ce conflit social de classe qui pourrait converger avec d’autres luttes tout aussi légitimes.
C’est d’ailleurs ce qu’ont exprimé de nombreux délégués en affirmant que le combat des cheminots c’est le combat des enseignants, des animateurs et des personnels de services qui s’insurgent contre la réforme des rythmes scolaires et demandent le retrait des décrets Hamon-Peillon, celui des agents de l’inspection du travail pour la défense de leurs sites, des intermittents du spectacle pour exiger l’annulation de la convention Unedic, des agents de l’équipement et des Finances publiques pour leurs postes etc.

Cette grève des cheminots fait honneur à l’ensemble du monde du travail ! Ce n’est pas une grève pour défendre des intérêts corporatistes, comme tentent de le faire croire les ragots médiatiques. C’est une grève pour défendre le service public, c’est une grève pour s’opposer à l’éclatement de la SNCF, entreprise publique nationale, en trois entités distinctes et pour affirmer que ce n’est ni aux cheminots, ni aux usagers de payer la dette de RFF.

Nous en appelons à toutes les forces vives de la CGT sur le département : pas une seule, pas un seul camarade ne peut rester passif et ne doit faillir pour soutenir leur grève. Partout un seul mot d’ordre : tous dans l’action militante pour aller à la gagne avec les cheminots ! Diffusons les tracts CGT adressés aux usagers, partout, sur nos lieux de travail et avec nos Unions Locales dans les lieux publics, faisons connaître les véritables raisons de la grève des cheminots. C’est un premier soutien indispensable.

Nous appelons tous les syndicats CGT à s’emparer de la journée d’action interprofessionnelle nationale unitaire du 26 juin, lancée par la CGT et reprise par la CGT et FO en Ile de France.
Agir le 26 juin, se mobiliser sur les revendications, se déployer sur les lieux de travail pour aller à la rencontre des salariés durant toutes la semaine du 23 au 27 juin, pour mener la bataille des idées, faire grandir l’idée du tous ensemble et le construire, ce sera la meilleure façon de manifester notre solidarité aux côtés des cheminots, pour faire reculer le gouvernement, imposer le retrait du projet de loi d’éclatement de la SNCF.
La CGT n’a rien d’utile à faire en participant à la pseudo conférence sociale convoquée par le gouvernement les 7 et 8 juillet.

Quel sens pourrait-il y avoir à participer à la Conférence sociale alors que les deux précédentes conférences ont chacune été suivies de régressions sociales majeures imposées par le gouvernement avec l’ANI réduisant les droits du travail et l’allongement de la durée de cotisation à 43 années pour prétendre partir en retraite ?
Quel sens pourrait-il y avoir alors que le gouvernement multiplie les décisions antisociales et se fait ainsi l’exécuteur fidèle des volontés du MEDEF ?

Pourtant rejeté nettement lors des élections municipales et européennes, le gouvernement poursuit dans tous les domaines sa politique réactionnaire, une politique élaborée en commun avec les autres gouvernements dans le cadre
de l’Union Européenne !
Cette politique est en tout point conforme aux intérêts des grandes multinationales, de leurs actionnaires ; elle répond aux intérêts des banques et de leurs pratiques spéculatives, intérêts défendus, les uns comme les autres, par le patronat, avec le MEDEF à sa tête.
- Les conséquences de l’ANI, retranscrit dans la loi de pseudo sécurisation de l’emploi se font sentir dans les entreprises du département au travers de multiples tentatives de remises en cause des accords RTT notamment, et de vastes plans de suppressions d’emplois, comme à EADS Airbus.
- La réforme des retraites, se situant dans la parfaite continuité des loisBalladur – Fillon - Woerth augmente à 43 annuités la durée de cotisation pour bénéficier d’un droit à la retraite à 60 ans qui, de fait, n’est plus que théorique.
- Le pacte de responsabilité lancé par François Hollande et finalement signé entre le MEDEF, la CFDT et la CFTC remet en cause les cotisations sociales Famille versées par les entreprises.

C’est un changement de braquet dans la fiscalisation et le démantèlement de la Sécurité sociale. En 3 ans il n’y aurait plus de branche famille ! Cette attaque sans précédent vient s’ajouter aux 230 milliards d’exonérations accordés aux patrons depuis 1996.
C’est également pour répondre aux exigences du grand capital que le pacte de responsabilité se combine avec une réforme sur la territorialité que le gouvernement veut imposer à marche forcée.
La métropole du Grand Paris est une arme anti démocratique qui s’inscrit dans la réduction massive des dépenses publiques. Elle remet en cause les prérogatives des collectivités territoriales, les services publics de proximité, les droits des citoyens à décider pour leurs communes et leurs départements. Elle veut poursuivre la politique de désindustrialisation.

Combinée avec la réforme en cours du statut de la fonction publique sur l’inter-ministérialité la métropole visera directement les emplois de centaines de milliers de fonctionnaires et d’agents territoriaux, menacés d'être supprimés et de subir des mobilités forcées.
Dans un entretien donné au Figaro, la directrice de l’IFRAP, Institut français pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques, l’avoue crûment : la suppression des départements a pour objectif de « réduire la masse salariale ». A cet effet, elle propose de supprimer 56.000 des 360.000 emplois existant dans les collectivités territoriales des départements.
Le combat pour l’abrogation de cette loi est à l’ordre du jour : « Hollande ta réforme territoriale, on en veut pas ! » La Métropole ne devrait être créée que le 1erjanvier 2016. Nous devons donc tout faire pour empêcher sa mise en place effective.

Il est vital pour notre démocratie de bloquer la politique mise en place par le gouvernement Valls. En effet, le « pacte de responsabilité », ce plan d’austérité qui camoufle son nom est socialement inacceptable. Il doit être défait.
Les cheminots en grève ouvrent la voie et posent la bonne question : bloquer le pays pour faire reculer la politique d’austérité et imposer une alternative.

Les délégués au 18ème congrès de l’UD considèrent qu’une riposte d’ensemble est nécessaire. La question de la grève interprofessionnelle pour bloquer les plans destructeurs du gouvernement est posée. C’est pourquoi ils appellent les syndicats à mettre en débat partout, sous toutes les formes la nécessité du « tous ensemble » public privé.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire converger les luttes

Message  Roseau le Mer 25 Juin - 18:10

La grève contre la réforme ferroviaire, une étape vers l’affrontement avec ce gouvernement

http://www.npa2009.org/agir/la-greve-contre-la-reforme-ferroviaire-une-etape-vers-laffrontement-avec-ce-gouvernement
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire converger les luttes

Message  Roseau le Dim 29 Juin - 16:33

MARSEILLE, 26 juin 2014 (AFP) -
Plusieurs milliers de personnes, dont un important cortège d'intermittents, ont défilé jeudi à Marseille à l'appel de plusieurs organisations syndicales et partis de gauche contre la politique du gouvernement.

Quelque 15.000 personnes selon les organisateurs (dont CGT, Solidaires, Lutte ouvrière, NPA, FG, CNT), 1.300 selon la police ont battu le pavé en empruntant le traditionnel parcours marseillais entre le Vieux Port et la préfecture, pour finir devant les locaux du Medef, cible de la colère des intermittents.

Dans le cortège l'on pouvait voir des délégations de plusieurs entreprises des Bouches-du-Rhône en lutte notamment des personnels de la SNCM en grève depuis mardi, derrière une banderole "SNCM scandale d'Etat", aux côtés de salariés du secteur pétrochimique, d'Air France, de cheminots, d'intermittents ou de retraités.

L'un de ces derniers proclamait sur une pancarte "Désolé Manuel, la gauche c'est nous et on est bien vivant", alors que plusieurs slogans contre le gouvernement étaient scandés en rythme par les manifestants.

En queue de cortège une importante représentation d'intermittents avait organisé une marche funèbre avec une collection de cercueils en carton portant chacun la mention d'un des métiers de culture menacés, disent-ils, par la nouvelle convention d'assurance chômage, notamment "sonorisateur", "régisseur", "électricien", "chef d'orchestre", "trapéziste" ou encore "acteur X".

Certains de ces cercueils représentaient également les festivals de la région "en péril", avec des bières pour le "festival d'Avignon", le "festival des cinq continents" à Marseille ou le "festival d'Uzès danse".

"Plus ou moins Belle la vie par intermittence", proclamait enfin une pancarte, au milieu d'une importante délégation desintermittents de la célèbre série de France 3, épaulés par quelques uns des acteurs.

En fin de manifestation, les intermittents ont brûlé leurs cercueils devant les locaux de l'organisation patronale qu'ils accusent de vouloir casser leur système d'assurance chômage "pour l'exemple".
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire converger les luttes

Message  Roseau le Mar 8 Juil - 22:27

Leur dialogue social est malade, vive nos mobilisations !
http://www.npa2009.org/agir/leur-dialogue-social-est-malade-vive-nos-mobilisations
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire converger les luttes

Message  Roseau le Mer 16 Juil - 22:15

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tous ensemble

Message  Roseau le Mer 6 Aoû - 16:25

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire converger les luttes

Message  Roseau le Sam 13 Sep - 12:23

Hôpitaux : convergence des luttes, nouvelle étape

http://npa2009.org/actualite/hopitaux-convergence-des-luttes-nouvelle-etape
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire converger les luttes

Message  Roseau le Sam 20 Sep - 18:07










.





avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire converger les luttes

Message  Roseau le Ven 24 Oct - 20:45

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De l'Etat...

Message  Roseau le Mer 12 Nov - 22:08

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire converger les luttes

Message  Roseau le Sam 15 Nov - 12:27



Dernière édition par Roseau le Sam 15 Nov - 16:39, édité 3 fois
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire converger les luttes

Message  Carlo Rubeo le Sam 15 Nov - 15:53

manifester au service du capital ...

manifestation patronale btp pour l'aéroport nddl

contre-convergence et contre-conscience de classe :



au-delà de nos luttes et de nos convergences le patronat et la bourgeoisie organisent la riposte aussi
avatar
Carlo Rubeo

Messages : 251
Date d'inscription : 03/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire converger les luttes

Message  Roseau le Lun 17 Nov - 16:35

Santé : contre l’« Hôstérité », la Convergence continue !
http://npa2009.org/actualite/sante-contre-l-hosterite-la-convergence-continue
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Magnifiques témoignages

Message  Roseau le Sam 20 Déc - 2:36


Le travail en miettes : état des luttes por Mediapart
Avec :
Frédéric Dippah, ancien chef d'entreprise prestataire de Chronopost qui s'est fait laminer par cette sous-traitance

Christian Lahargue, ancien secrétaire CGT du CE de l'usine Continental de Clairoix

Isabelle Maurer, au chômage, membre du Mouvement national des précaires et des chômeurs. En octobre 2013, sur France 2, elle avait renvoyé dans les cordes Jean-François Copé

Karl Ghazi, responsable de CGT-commerce et du Clic-P, l’intersyndicale (CGT, CFDT, Sud, CGC et Unsa) qui lutte contre toute extension du travail dominical et du travail de nuit
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire converger les luttes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum