Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  sylvestre le Mer 11 Avr - 21:57

verié2 a écrit:
Sylvestre
Si Sarkozy gagne, une démoralisation, si Hollande gagne, l'idée qu'il y a du monde qui veut autre chose, même si l'instrument qu'ils ont employé est inefficace.

Ce genre de calcul est vraiment hasardeux ! Si on considère l'expérience de l'Union de la gauche de 1981, dans une période où la crise était pourtant moins profonde, donc laissait davantage de marge de manoeuvre, on constate que le gouvernement Mitterrand a mené une politique beaucoup plus anti sociale que celle... de Giscard, mis à part quelques décisions surtout symboliques.

Hasardeux, ça veut dire qu'il y a un risque. Quel risque y a-t-il à voter Hollande contre Sarkozy ? Je n'en vois pas. Il y en aurait bien sûr à prétendre qu'il faut faire confiance à Hollande pour améliorer le sort des travailleurs, mais personne ici n'y songe.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  irving le Mer 11 Avr - 22:48

sylvestre a écrit:

C'est encore trop abstrait. La question est : quel effet sur le moral des éléments conscients de la classe ouvrière ? Si Sarkozy gagne, une démoralisation, si Hollande gagne, l'idée qu'il y a du monde qui veut autre chose, même si l'instrument qu'ils ont employé est inefficace.

Il me semble, sylvestre, que Vérié pointe pourtant une vraie contradiction dans ton argument.
Si les éléments de la classe ouvrière dont tu parles sont "conscients", alors leur moral ne dépend pas des résultats électoraux car ils n'entretiennent pas d'illusions vis-à-vis des élections. A l'inverse, si leur moral est réellement affecté par un résultat électoral, alors ils ne sont pas des "éléments conscients de la classe ouvrière".


irving

Messages : 150
Date d'inscription : 23/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  Roseau le Mer 11 Avr - 23:42

C'est une vision statique, ce qui est la grande erreur des réformistes,
qui prennent les travailleurs pour des blocs de marbre.

La conscience des travailleurs est aliénée par l'oppression de classe.
C'est pourquoi il ne sert à rien de croire que dans leur écrasante majorité
ils puissent faire autre chose que de voter pour Blum, Mollet, Duclos,
Mitterand, Jospin, Mélanchon, Hollande ou autres politiciens bonimenteurs.

Ils ne prennent "conscience" politique (ne devienne classe consciente)
que lors des affrontements ouverts avec l'Etat et son appareil
qui en quelques jours, ou heures, démontrent la démagogie des "révolutions par les urnes",
et autres fadaises de politiciens allant à la soupe dans le système.

Et cela peut aller très vite, comme l'ont montré toutes les révolutions, anciennes et contemporaines,
que ce soit La Commune, ou la Russie, Cuba, le Nicargua, et récemment la Tunisie ou l'Egypte.

J'en fai fait les expériences, en France même en 68, alors à ma grande surprise:
en quelques jours ou heures, les Mélenchon, Laurent et Buffet passent pour ce qu'ils sont.

Mais toutes les révolutoins ont eu besoin d'une organisation révolutionnaire,
qui vise clairement à détruire le pouvoir en place.
Pas d'exception.
C'est aujourd'huui, dans la crise sans précédent, la tâche la plus urgente.
En tirant les bilans des échecs et impasses.
(comme rappelle souvent Duhring, qui a raison sur ce point)
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  Copas le Jeu 12 Avr - 0:08

irving a écrit:
sylvestre a écrit:

C'est encore trop abstrait. La question est : quel effet sur le moral des éléments conscients de la classe ouvrière ? Si Sarkozy gagne, une démoralisation, si Hollande gagne, l'idée qu'il y a du monde qui veut autre chose, même si l'instrument qu'ils ont employé est inefficace.

Il me semble, sylvestre, que Vérié pointe pourtant une vraie contradiction dans ton argument.
Si les éléments de la classe ouvrière dont tu parles sont "conscients", alors leur moral ne dépend pas des résultats électoraux car ils n'entretiennent pas d'illusions vis-à-vis des élections. A l'inverse, si leur moral est réellement affecté par un résultat électoral, alors ils ne sont pas des "éléments conscients de la classe ouvrière".


La conscience n'est pas un tout ou rien, elle a ses degrés, ses fluctuations qui s'expriment dans toute leur complexité sur les questions électorales.

Je connais bien des révolutionnaires italiens qui ont sablé le champagne quand Berlusconi a sauté. Et pourtant l'autre qui a succédé, que vaut-il ?

C'est comme ça .

Et pourtant quel bonheur de remplir les verres de rouge avec mes amis italiens.

Che Guevarra explique que dans une colonne de militaires il faut toujours flinguer celui qui est en tête, comme ça les suivants savent que d'être à l'avant-garde de la troupe c'est la mort assurée. Ca ne facilite pas l’héroïsme. ca refroidit les ardeurs, ça contribue au défaitisme de l'en face.

Comparaison osée mais Sarko était à la tête de l'armée des bourgeois, sa sortie a coup de botte dans le train, outre qu'elle est un plat savoureux pour les prolétaires, est également un message à envoyer aux politiciens bourgeois : Si vous voulez être tête de gondole de l’exécutif, vous finirez dans la fosse à purin !

Ca les calme un petit peu et ça améliore la race en la rendant plus précautionneuse.

Voila une remarque périphérique que je voulais faire sur la question tactique qui a fait l'objet du sujet du fil.

Par ailleurs, également, je signalerai ici à la direction du NPA qu'il n'y a pas lieu de se précipiter et d'en trop faire sur ce sujet, si faut le FdG peut très bien se faire tirer l'oreille pour appeler à voter Hollande? Vous ne voudriez pas mes amis être plus petits bras que le conducator des ménagères en charentaises de la gauche ?

Pas possible ?

Hummmmm, vous ne connaissez pas grand chose de l'aspect élastique des politiciens bourgeois (de même que je répète depuis des années que ce n'est pas la relation au PS de la part du FdG qui pose problème mais la relation à l'état bourgeois).
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  Roseau le Jeu 12 Avr - 1:34

Copas a écrit:
Hummmmm, vous ne connaissez pas grand chose de l'aspect élastique des politiciens bourgeois (de même que je répète depuis des années que ce n'est pas la relation au PS de la part du FdG qui pose problème mais la relation à l'état bourgeois).

C'est l'évidence même.
Le projet des politiciens aux dents longues du FdG,
de Buffet à Mélenchon, en passant par Autain, Martin et autre mauvaise Picquette,
ce n'est pas de servir les plats aux éléphants, c'est de prendre leur place,
rémunérée à prix d'or par la bourgeoisie.

De fait, il y a un espace, pour un temps limité par la crise, mais la faim est immédiate,
pour un nouveau front puis parti "ouvrier" bourgeois, le F...de G...
C'est par son programme, proclamé keynésien,
et sa pratique, de collaboration de classe et de soutien à l'apareil d'Etat bourgeois,
la pratique de TOUJOURS de ses nomenclatures,
qu'ils sont des obstacles à l'émancipation de notre classe,

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  irving le Jeu 12 Avr - 23:14

Je sais pas comment le dire poliment, mais ça ne me paraît pas très équilibré de tout ramener comme ça au FdG...
Copas, bien sûr que la conscience de classe a des degrés. On pourrait affiner ce que je dis, mais ça n'en change pas le fond.
Roseau, bien sur que la conscience de classe se forge dans les luttes, dans l'expérience, et non dans les urnes et les abstractions idéalistes (merci de me prendre pour un con).

Mais vos remarques ne répondent en rien à ce que j'avançais. La consigne de voter Hollande au second tour ne repose sur aucune justification politique sérieuse. Après, je suis d'accord avec sylvestre pour dire qu'il s'agit vraiment d'un sujet tout à fait mineur.

irving

Messages : 150
Date d'inscription : 23/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  Roseau le Ven 13 Avr - 0:03

irving a écrit:Après, je suis d'accord avec sylvestre pour dire qu'il s'agit vraiment d'un sujet tout à fait mineur.

On est très nombreux à être d'accord: c'est très secondaire.
Pas pour les politiciens qui vont se démener, après avoir critiqué Hollande, pour faire sa campagne ensuite.
Ils attendent un poste, sinon pour eux, pour la cousine, le beau-frère ou la compagne.

Pour notre classe, ce qui est important, c'est de prendre nos affaires en main, donc
- résister, organiser les luttes, unitaires,
- construire le parti révo indispensable pour offrir une alternative,
dans les luttes par exemple aider le mouvement à résister aux sabotages des politiciens du système,
par ex ceux du PS et FdG qui ont saboté le mouvement pour défendre nos retraites.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  Eleanor le Ven 13 Avr - 16:19

sylvestre a écrit:Si Sarkozy gagne, une démoralisation.
Ca me semble en effet l'élément majeur sur cette question. Une réélection de Sarkozy serait un coup énorme contre les luttes de notre classe.

Il faudra bien sûr s'opposer à la politique du gouvernement PS-EELV-FDG, mais pour le faire encore faut-il ne pas être encore face à un gouvernement UMP...

Eleanor

Messages : 79
Date d'inscription : 18/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.critique-sociale.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  verié2 le Ven 13 Avr - 17:14


Eleanor
Ca me semble en effet l'élément majeur sur cette question. Une réélection de Sarkozy serait un coup énorme contre les luttes de notre classe
L'importance que tu accordes à cette question traduit des illusions électoralistes assez surprenantes. La classe ouvrière ne peut ni remporter des victoires "énormes" ni essuyer des défaites "énormes" dans les urnes !

La meilleure preuve en est que, au cours de la période récente, les conditions de vie de la classe ouvrière se sont aussi bien dégradées sous des gouvernements de gauche que sous des gouvernements de droite dans les différents Etats européens. Le rapport de forces dépend essentiellement de la combativité et de l'organisation de la classe ouvrière, et non de l'individu qui occupe le poste de président.

Les gouvernements de gauche comme ceux de droite présentent des avantages et des inconvénients pour les travailleurs. Au nombre des inconvénients, il y a la capacité de la gauche à tromper les travailleurs, à les encadrer avec l'aide des syndicats - sous la droite, la gauche le fait d'ailleurs aussi, en essayant de ramener les luttes sur le terrain électoral, mais elle utilise aussi parfois les luttes comme moyens de pression pour revenir au pouvoir, obtenir divers avantages, de sorte qu'elle les freine parfois moins.

Alors, si Sarkosy repassait, la déception serait certainement bien plus grande parmi une minorité de militants du genre FdG que parmi l'ensemble des travailleurs, qui ne semblent pas avoir cette fois énormément d'illusions dans Hollande. Mais ce ne serait en aucun cas une "énorme défaite", cela c'est que veulent nous faire croire les partis de gauche, car ça en serait une pour eux... qui attendent les places et se les disputent déjà.

Une vraie défaite, c'est, sans aller jusqu'à l'écrasement du mouvement ouvrier, un combat important perdu accompagné d'une assez vigoureuse répression, comme la grève des mineurs anglais sous Thatcher. Même le mouvement pour la défense des retraites n'est pas une énorme défaite, car le combat n'a pas vraiment été livré.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  gérard menvussa le Ven 13 Avr - 19:19

La classe ouvrière ne peut ni remporter des victoires "énormes" ni essuyer des défaites "énormes" dans les urnes !
Bien entendu que si ! C'est quoi ces points de vue gauchistes (au sens originel de Lénine) Effectivement, on ne va pas avoir le point de vue d'un politicien bourgeois pour lequel seule les élections comptent. Mais entre cette attitude et celle consistant à ne pas du tout considerer les élections et les résultats électoraux. C'est de plus étonnant pour quelqu'un qui se reconnais peu ou prou dans Trotsky ! Tu dirais au vieux que l'election de hitler au poste de chancelier n'a pas été une "énorme" défaite de la classe ouvriére, tu l'aurait fait bondir !

si Sarkosy repassait, la déception serait certainement bien plus grande parmi une minorité de militants du genre FdG que parmi l'ensemble des travailleurs, qui ne semblent pas avoir cette fois énormément d'illusions dans Hollande.
Les travailleurs n'ont pas du tout d'illusion dans Hollande. Mais ils sont tout a fait clair dans leur rejet unanime de Sarkozy ! Contrairement à 2004 (ou son discours "méritocrate" marchait dans une fange de la classe ouvriére)

Il est clair que si hollande était élu, ce ne serait en aucun cas une "victoire". Mais si Sarko repassait, c'est ça qui serait incontestablement une défaite !

Le rapport de forces dépend essentiellement de la combativité et de l'organisation de la classe ouvrière, et non de l'individu qui occupe le poste de président.
Sauf que la combativité et l'organisation de la classe ouvriére dépend aussi d'un ensemble de facteur, dont entre autre les résultats des élections... Evidemment, il n'y a pas que ça, mais il y a aussi ça
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  verié2 le Ven 13 Avr - 21:17

la combativité et l'organisation de la classe ouvriére dépend aussi d'un ensemble de facteur, dont entre autre les résultats des élections..
Tu te contentes d'affirmer sans démontrer quoi que ce soit.
Pour ma part, je ne peux que te répéter que la présence d'un président et/ou d'un gouvernement de gauche n'est pas nécessairement un avantage.$

Les élections ne sont qu'un thermomètre, rien de plus. Alors, évidemment, si Nathalie + Philippe faisaient 20 %, ça signifierait quelque chose...

Quant au nazisme, ce n'est pas dans les urnes qu'il a écrasé le prolétariat, mais physiquement dans la rue. Je te rappelle que Hitler n'a pas été majoritaire et est venu au pouvoir grâce à la droite traditionnelle alors que les suffrages du KPD progressaient.
Et surtout, le prolétariat avait déjà subi une sévère défaite physique sous les coups... des sociaux-démocrates.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  gérard menvussa le Ven 13 Avr - 22:39

la présence d'un président et/ou d'un gouvernement de gauche n'est pas nécessairement un avantage

Non, pas forcément. Mais ce n'est pas forcément un inconvénient non plus. Aprés tout la situation la plus proche d'une situation révolutionnaire s'est déclarée alors que la "gauche" était au pouvoir : le "front populaire" en 36

Aprés, il y a un ensemble de facteurs qui influent l'état d'esprit de la classe...


Quant au nazisme, ce n'est pas dans les urnes qu'il a écrasé le prolétariat, mais physiquement dans la rue.
Je suis totalement étonné que tu répandes cette conception totalement erronée. Ce qui pourrait se discuter (et encore !) pour l'italie est totalement faux pour l'allemagne. Ce n'est pas parce que les nazi ont brisé la classe ouvriére qu'ils ont gagnés les elections, mais bien parce qu'ils ont gagnés les elections qu'ils ont pu briser la classe ouvriére allemande, ce qui a été une catastrophe historique ! Profitant d'une grave crise politique (qui leur a permis de "prendre le pouvoir" alors qu'ils n'étaient pas majoritaire)

Je ne saurais trop te recommander "comment vaincre le fascisme" de Lev Davidovitch Bronstein
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  Eugene Duhring le Sam 14 Avr - 1:33

verié2 a écrit:
la combativité et l'organisation de la classe ouvriére dépend aussi d'un ensemble de facteur, dont entre autre les résultats des élections..
Tu te contentes d'affirmer sans démontrer quoi que ce soit.
Pour ma part, je ne peux que te répéter que la présence d'un président et/ou d'un gouvernement de gauche n'est pas nécessairement un avantage.$

Les élections ne sont qu'un thermomètre, rien de plus. Alors, évidemment, si Nathalie + Philippe faisaient 20 %, ça signifierait quelque chose...

Quant au nazisme, ce n'est pas dans les urnes qu'il a écrasé le prolétariat, mais physiquement dans la rue. Je te rappelle que Hitler n'a pas été majoritaire et est venu au pouvoir grâce à la droite traditionnelle alors que les suffrages du KPD progressaient.
Et surtout, le prolétariat avait déjà subi une sévère défaite physique sous les coups... des sociaux-démocrates.
Pris entre le marteau et l'enclume sans espoir de sortie, ce que je recommanderai c'est de ne pas donner de consigne de vote en rappelant tout de même que la gauche au pouvoir ce sera probablement du même tonneau que la Grèce et l'Espagne mais qu'il y a un rejet réel de Sarkozy et de son gouvernement chez les travailleurs, rejet que l'EG comprend et partage.

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  Roseau le Sam 14 Avr - 4:41

Eugene Duhring a écrit:
Pris entre le marteau et l'enclume sans espoir de sortie, ce que je recommanderai c'est de ne pas donner de consigne de vote en rappelant tout de même que la gauche au pouvoir ce sera probablement du même tonneau que la Grèce et l'Espagne mais qu'il y a un rejet réel de Sarkozy et de son gouvernement chez les travailleurs, rejet que l'EG comprend et partage.

C'est la position que je défendais sur ce fil il y a quelques jours,
http://forummarxiste.forum-actif.net/t2115p15-pourquoi-nous-n-appellerons-pas-a-voter-hollande#38322

en attendant de recevoir de meilleurs arguments dans les discussions.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  gérard menvussa le Sam 14 Avr - 8:50

c'est de ne pas donner de consigne de vote en rappelant tout de même que la gauche au pouvoir ce sera probablement du même tonneau que la Grèce et l'Espagne mais qu'il y a un rejet réel de Sarkozy et de son gouvernement chez les travailleurs, rejet que l'EG comprend et partage.

Rejet que l'extréme gauche ne comprend et ne partage pas, puisque elle ne donne pas de consigne de votes ! Et la, deux choses peuvent se produire : soit on a de la chance, et nos electeurs nous prennent pour des baltringues, et élisent quand même François Hollande, soit Sarkozy repasse. Et la heureusement pour Roseau et During, ils ne seront pas devant les travailleurs ! Qui leur diront ce qu'ils pensent de leur inconséquence, de leur manque de réflexion, de leurs réflexes à la gomme...

Et d'ailleurs, je fais le pari que LO et NPA vont appeler a voter pour hollande. Sans enthousiasme ni illusion, bien entendu, mais appeler quand même !
On bat sarkozy dans les urnes et hollande dans la rue !
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  Eugene Duhring le Sam 14 Avr - 14:25

gérard menvussa a écrit:
c'est de ne pas donner de consigne de vote en rappelant tout de même que la gauche au pouvoir ce sera probablement du même tonneau que la Grèce et l'Espagne mais qu'il y a un rejet réel de Sarkozy et de son gouvernement chez les travailleurs, rejet que l'EG comprend et partage.

Rejet que l'extréme gauche ne comprend et ne partage pas, puisque elle ne donne pas de consigne de votes ! Et la, deux choses peuvent se produire : soit on a de la chance, et nos electeurs nous prennent pour des baltringues, et élisent quand même François Hollande, soit Sarkozy repasse. Et la heureusement pour Roseau et During, ils ne seront pas devant les travailleurs ! Qui leur diront ce qu'ils pensent de leur inconséquence, de leur manque de réflexion, de leurs réflexes à la gomme...

Et d'ailleurs, je fais le pari que LO et NPA vont appeler a voter pour hollande. Sans enthousiasme ni illusion, bien entendu, mais appeler quand même !
On bat sarkozy dans les urnes et hollande dans la rue !
T'as raison les travailleurs trépignent d'impatience de connaitre la consigne de vote du NPA ou de LO. Les travailleurs voteront en conscience comme chacun de nous d'ailleurs et n'ont aucun besoin d'une quelconque consigne. Si je devais me trouver face aux travailleurs comme je leurs faits face au quotidien dans ma boite, je leur dirai simplement pour qui j'ai voté ou pourquoi je me suis abstenu comme à chaque fois. Et je tremble à l'idée que les travailleurs puissent déjuger ma position. Clac ... Clac ...
Et pourquoi pas une parodie de Questions pour un champion où le candidat du NPA lancerait finalement sa consigne de vote ?

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  irving le Sam 14 Avr - 15:39

gérard menvussa a écrit:

Rejet que l'extréme gauche ne comprend et ne partage pas, puisque elle ne donne pas de consigne de votes ! Et la, deux choses peuvent se produire : soit on a de la chance, et nos electeurs nous prennent pour des baltringues, et élisent quand même François Hollande, soit Sarkozy repasse. Et la heureusement pour Roseau et During, ils ne seront pas devant les travailleurs ! Qui leur diront ce qu'ils pensent de leur inconséquence, de leur manque de réflexion, de leurs réflexes à la gomme...

Et d'ailleurs, je fais le pari que LO et NPA vont appeler a voter pour hollande. Sans enthousiasme ni illusion, bien entendu, mais appeler quand même !
On bat sarkozy dans les urnes et hollande dans la rue !

1. On peut partager un sentiment de rejet de Sarkozy sans appeler à voter contre lui parce qu'on estime que celui qui est en face ne vaut pas mieux.
2. Les consignes de vote ne sont pas un élément très pris au sérieux par les électeurs : ils n'attendent pas qu'un parti se prononce pour savoir quoi faire, ou alors à la marge (et encore heureux). Peu de risque d'être pris pour des "baltringues" comme tu dis.
3. Hollande n'a pas besoin des votes des sympathisants de l'EG pour remporter le second tour.

irving

Messages : 150
Date d'inscription : 23/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  gérard menvussa le Sam 14 Avr - 18:48


T'as raison les travailleurs trépignent d'impatience de connaitre la consigne de vote du NPA ou de LO.
Je ne crois pas du tout que les travailleurs "trépignent d'impatience". Pär contre, si par malheur Sarkozy venait a être réélu, surtout d'un poil (et si il était réélu, alors cela serait de quelques cheveux) ils nous désigneraient comme responsable. Et sans doute pas à tord ! Regardez tous comment LO ne s'est jamais remis d'un point de vue électoral, de la consigne de vote qui traçait un point d'égalité entre Le pen et Chirac. Et même ceux qui aprés se sont dit "quels cons !"
Donc je fais le pari que le npa et LO vont appeler à voter pour le mou ! Sauf évidemment en cas de second tour hollande mélenchon...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  GGrun le Sam 14 Avr - 18:55

Système électoral républicain français : au premier tour on choisit, au deuxième on élimine.
Y a pas a discuter, ni abstention, ni comptablilisation du vote blanc, ni enculage de mouche au plafond.
Il y a des fils qui sont pour les martiens.

GGrun

Messages : 311
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  verié2 le Sam 14 Avr - 19:07


Gérard Ménussa
LO ne s'est jamais remis d'un point de vue électoral, de la consigne de vote qui traçait un point d'égalité entre Le pen et Chirac.
Parce que tu crois vraiment qu'en 2007, les électeurs (enfin une partie) se sont prononcés en fonction des positions prises par LO en 2002 ? Tu as bu un coup, ou quoi ? No

J'ai pu observer que, si l'hostilité à LO était grande en 2002 dans les milieux PS et dans quelques milieux de "la gauche de la gauche", les réactions étaient complètement différentes dans les milieux PCF, et encore plus dans la population, malgré l'énorme bourrage de crânes sur le danger fasciste.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  Eugene Duhring le Sam 14 Avr - 19:11

gérard menvussa a écrit:
T'as raison les travailleurs trépignent d'impatience de connaitre la consigne de vote du NPA ou de LO.
Je ne crois pas du tout que les travailleurs "trépignent d'impatience". Pär contre, si par malheur Sarkozy venait a être réélu, surtout d'un poil (et si il était réélu, alors cela serait de quelques cheveux) ils nous désigneraient comme responsable. Et sans doute pas à tord ! Regardez tous comment LO ne s'est jamais remis d'un point de vue électoral, de la consigne de vote qui traçait un point d'égalité entre Le pen et Chirac. Et même ceux qui aprés se sont dit "quels cons !"
Donc je fais le pari que le npa et LO vont appeler à voter pour le mou ! Sauf évidemment en cas de second tour hollande mélenchon...
C'est très légèrement contradictoire avec une critique féroce du PS qui elle aussi peut détourner des votants du PS. Personnellement mon choix est fait depuis 2/3 mois, un choix où Hollande recevra mon bulletin. Ceci dit c'est mon choix et il ne saurait être d'une quelconque manière une consigne de vote. Les travailleurs feront le leur en leur âme et conscience.
Ton argument sur le "poil" ne tient pas une seconde car ces mêmes travailleurs qui selon toi se tourneront vers le NPA pour reprocher l'absence de consigne, pourront de la même manière faire ce reproche sur les critiques contre le PS. Ton argument est complètement inconsistant.

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  Eugene Duhring le Sam 14 Avr - 19:14

GGrun a écrit:Système électoral républicain français : au premier tour on choisit, au deuxième on élimine.
Y a pas a discuter, ni abstention, ni comptablilisation du vote blanc, ni enculage de mouche au plafond.
Il y a des fils qui sont pour les martiens.
C'est une vision très mécaniste binaire d'une élection bourgeoise. Un peu court mon ami. Et en 2002, ce schématisme aurait donné quoi comme consigne de vote ?

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  gérard menvussa le Sam 14 Avr - 19:15

Tu as bu un coup, ou quoi ?
Non, pas encore. Mais je suis ouvert a toute proposition (à condition que cela ne soit pas un réformiste qui me le propose, on a sa fierté) Bref, c'est quand tu veux !

les réactions étaient complètement différentes dans les milieux PCF, et encore plus dans la population
De mon coté, je n'ai pas tellement vécu cela ! Peut être parce que la population que je fréquentais (en particulier à l'époque) disposait de noms "difficiles a prononcer" et ressentait (à tort ou à raison) le vote le pen comme une insulte toute particuliére... Et je connaissait quelques "supporter" d'Arlette qui n'ont pas supporté non plus... Mais peut être était ce a cette époque le fait de travailler dans et avec les "ghettos ethniques et sociaux"...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  GGrun le Sam 14 Avr - 19:21

Eugene Duhring a écrit:
GGrun a écrit:Système électoral républicain français : au premier tour on choisit, au deuxième on élimine.
Y a pas a discuter, ni abstention, ni comptablilisation du vote blanc, ni enculage de mouche au plafond.
Il y a des fils qui sont pour les martiens.
C'est une vision très mécaniste binaire d'une élection bourgeoise. Un peu court mon ami. Et en 2002, ce schématisme aurait donné quoi comme consigne de vote ?
Tu étais sur Mars ou t'es alzaheimer

GGrun

Messages : 311
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi nous n'appellerons pas à voter Hollande

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum