Philippe Poutou

Page 4 sur 28 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 16 ... 28  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  panchoa le Jeu 5 Avr - 11:07


panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  gérard menvussa le Jeu 5 Avr - 11:46

Rappelons quand même que quand on parle "unité" avec Mélenchon, c'est "ralliement" qu'il entend. Le sectarisme de ses fans est d'ailleurs sans limite, comme on peut s'en apercevoir ici dans les intervention de la plupart de ses "fans" (achille ou Gayraud de Marzard en particulier)
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  panchoa le Jeu 5 Avr - 11:57

gérard menvussa a écrit:Rappelons quand même que quand on parle "unité" avec Mélenchon, c'est "ralliement" qu'il entend. Le sectarisme de ses fans est d'ailleurs sans limite, comme on peut s'en apercevoir ici dans les intervention de la plupart de ses "fans" (achille ou Gayraud de Marzard en particulier)

tu as un renversement généralisé du sens des mots et des pratiques. l'unité c'est l'unité dans les urnes et dans un certain sens. fondamentalement c'est la pratique que le PCF a toujours eu mélange d'unité entre soit, excluant s souvent les gauchistes marcellin et sectarisme (seul le partie représente la classe ouvrière. j'ai bien peur qu'avec melenchon et ses afficionados on est cette version en pire.
le dessin de fanch est trés bon de ce point de vue.

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  gérard menvussa le Jeu 5 Avr - 12:18

Quel dessin de Fanch ? Un petit lien ne serait pas de trop !
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  panchoa le Jeu 5 Avr - 12:24

gérard menvussa a écrit:Quel dessin de Fanch ? Un petit lien ne serait pas de trop !

regarde poutou a caen. trés bon. pour fanch c'est au post Foutage de gueule

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Achille le Jeu 5 Avr - 13:05

gérard menvussa a écrit:Rappelons quand même que quand on parle "unité" avec Mélenchon, c'est "ralliement" qu'il entend. Le sectarisme de ses fans est d'ailleurs sans limite, comme on peut s'en apercevoir ici dans les intervention de la plupart de ses "fans" (achille ou Gayraud de Marzard en particulier)

Une des caractéristique du sectarisme c'est la solitude. Nous sommes nombreux et unis. Le NPA est seul et perd ses militants et son audience. Les camarades qui rejoignent nombreux le FdG n'ont reçu aucune demande de renoncement à leurs idées. Au contraire car bien des points de discussion restent ouverts dans le Front de Gauche comme la question des centrales nucléaires, par exemple, où des positions contradictoires s'expriment. C'est non seulement acceptable mais recommandable puisque ce qui compte c'est l'action commune sur ce qui rassemble. Lors d'échéance de débat nous discuterons pour dépasser les désacords restants. C'est ce cadre unitaire qui vous est proposé.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  verié2 le Jeu 5 Avr - 13:53


Achille
Une des caractéristique du sectarisme c'est la solitude
Non, la solitude est souvent - pas toujours - la conséquence du sectarisme. Pas toujours parce que, par exemple, le PCF stalinien n'a jamais cessé d'être un parti sectaire, du moins jusqu'à sa récente désagrégation, mais ça ne l'a pas empêché de s'allier au PS, aux Radicaux, voire aux gaullistes...

Le sectarisme, c'est à dire l'esprit de secte, en ce qui concerne les organisations se revendiquant du socialisme, consiste à considérer que son parti ou son clan est le seul détenteur de la vérité et des intérêts des travailleurs, que tous les autres sont, au mieux dans l'erreur, au pire dans la trahison. Cette vision n'empêche nullement les sectaires de conclure des alliances.

LO est, à mon avis, une organisation sectaire, monolithique (certes pas stalinienne), ça ne l'a pas empêchée de conclure des alliances aux municipales avec le PCF, le PS voire dans certains cas le Modem. Sectarisme et opportunisme font en général bon ménage.

Quant au NPA, actuel ou pré-bagarres avec la GA, on peut lui reprocher beaucoup de choses, mais certainement pas d'être sectaire ou hostile aux alliances. Ce serait plutôt le contraire. Quant à Mélenchon, il s'efforce de rassembler... autour de lui. Les sectaires ne sont jamais opposés à trouver des soutiens, même quand ils les méprisent et entendent les manipuler...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Roseau le Jeu 5 Avr - 14:00

Achille a écrit:
Une des caractéristique du sectarisme c'est la solitude.
Rhétorique vide.
Les réformistes qu'ils soient staliniens ou rêvent de capitalisme humain,
ont toujours été parfaiement sectaires avec les révolutionnaires.
Le grand FdG par ex, a refusé l'idée même d'une candidature commune faite par le NPA.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Roseau le Jeu 5 Avr - 14:01

4 avril- Nanterre
Meeting avec Philippe Poutou

5 avril - Lyon
Meeting avec P. Poutou

5 avril - St Denis
Meeting avec O. Besancenot

6 avril - Bar le duc
Meeting avec A. Krivine à Bar-Le-Duc à 20h

7 avril - Mulhouse
Meeting avec P. Poutou à 18h30

11 avril - Bourges
Journée avec O. Besancenot

11 avril - Dijon
Meeting avec P. Poutou à 20h30

12 avril - Paris
Meeting région parisienne à 20h
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Achille le Jeu 5 Avr - 14:19

verié2 a écrit:
Le sectarisme, c'est à dire l'esprit de secte, en ce qui concerne les organisations se revendiquant du socialisme, consiste à considérer que son parti ou son clan est le seul détenteur de la vérité et des intérêts des travailleurs, que tous les autres sont, au mieux dans l'erreur, au pire dans la trahison.

Partons donc de cette définition qui a contrario laisse entendre qu'un parti non sectaire considèrerait qu'un ou d'autres partis (de la base à sa direction) pourrait détenir représenter au moins partiellement les intérêts des travailleurs.
Considérons ces partis ou ces regroupements qui se réclame du socialisme : LO, POI, Front de Gauche (PG, PCF, GA...). Pour le NPA, lesquels correspondrait à cette définition ? Et corolaire, avec lesquels, et à quelles conditions l'unité serait possible pour un objectif revendicatif (lutte contre les fermetures et les licenciements par exemple) ou politique (battre Le Pen/Sarkozy aux élections présidentielles/législatives par exemple).

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  yannalan le Jeu 5 Avr - 14:25

L'unité est possible dans n'importe quelle lutte, avec tous ceux qui y participent,PS compris.
Participer à des élections pour avoir des sièges pour des bureaucrates, n'est pas une lutte. S'il s'agit de virer Sarko, autant voter Hollande direct.

yannalan

Messages : 2072
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  verié2 le Jeu 5 Avr - 15:11

Achille
Partons donc de cette définition qui a contrario laisse entendre qu'un parti non sectaire considèrerait qu'un ou d'autres partis (de la base à sa direction) pourrait détenir représenter au moins partiellement les intérêts des travailleurs.
On peut en effet admettre à mon avis que diverses tendances et partis, à un moment donné, représentent plus ou moins les intérêts des travailleurs ou de fractions de travailleurs.

Mais l'unité avec un autre parti, pour ceux qui se considèrent comme "marxiste révolutionnaires", n'est pas subordonnée au fait que des partis, leurs programmes, toutes leurs actions et prises de position, représentent l'intérêt des travailleurs. L'unité a pour objectif de renforcer la classe ouvrière (au sens large évidemment) face aux exploiteurs et à leur Etat. Il est donc fort possible de s'allier avec des partis qui organisent, rassemblent des travailleurs, sans pour autant que leurs directions et leurs programmes représentent ces intérêts. A ce titre, nous devons chercher à nous unir avec le PCF, qui organise des travailleurs, et même des travailleurs et militants combatifs, de toute évidence, mais dont le programme ne représente pas du tout leurs intérêts ! (Il en va de même au sein des syndicats, mais la meilleure forme d'alliance reste le comité de grève ou de lutte rassemblant syndiqués et non syndiqués.)

Mais l'unité avec d'autres forces, si elle représente bien des avantages, a aussi toutes sortes d'inconvénients, à commencer par celui de cautionner à des degrés divers des directions politiques qui ne défendent pas, selon nous, les intérêts des travailleurs. Ce n'est pas une fin en soi. Il est donc clair que cette unité doit se réaliser sur un programme minimum qui, s'il ne peut pas être notre propre programme (sinon cela revient à revendiquer un ralliement pur et simple) doit correspondre aux intérêts des travailleurs : salaires, durée du travail, lois social, retraites etc, même en retrait par rapport à ce que nous exigeons nous mêmes.

En ce sens, les accords conclus par LO aux municipales avec le PCF et le PS étaient purement opportunistes et sans principe, puisqu'ils ne reposaient sur aucun programme minimum de ce type, clairement présenté aux électeurs. Un soutien-ralliement à Mélenchon aurait été tout aussi, voire encore plus, opportuniste. Encore plus, car LO peut au moins se targuer d'avoir obtenu quelques élus, alors que la Présidentielle ne met en avant qu'un seul individu. C'est pourquoi d'ailleurs un candidat unique, même sur un programme, est assez difficile à mettre en avant à la Présidentielle. Le candidat en question va éventuellement signer un programme, mais tirer ensuite la couverture à lui, sans aucun contrôle, surtout s'il n'appartient pas à un véritable parti structuré dont les militants vont vérifier les engagements.

Soutenir un individu incontrôlé, que ce soit un Juquin, un Bové ou... un Mélenchon, c'est mettre en selle un personnage qui n'en fera ensuite qu'à sa tête. S'il est élu, il va expliquer qu'il est désormais le président de tous les Français, pas seulement de ceux qui l'ont élu. Même s'il n'est pas élu, on ignore à quelles combinaisons il va se livrer, par exemple un accord qui ne nous conviendra pas avec d'autres forces. Et c'est probablement ce qui va se passer dans l'avenir...

Donc, le choix de l'unité ou de l'isolement n'est pas une question de sectarisme mais de choix tactique politique. Et, comme il a été dit plus haut, si l'unité sur le terrain électoral ne va pas de pair avec une unité concrète sur le terrain, à la base, entre militants pour des objectifs clairs, elle n'est qu'une tromperie.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Achille le Jeu 5 Avr - 15:47

verié2 a écrit:
Achille
Partons donc de cette définition qui a contrario laisse entendre qu'un parti non sectaire considèrerait qu'un ou d'autres partis (de la base à sa direction) pourrait détenir représenter au moins partiellement les intérêts des travailleurs.
On peut en effet admettre à mon avis que diverses tendances et partis, à un moment donné, représentent plus ou moins les intérêts des travailleurs ou de fractions de travailleurs.
...
Il est donc fort possible de s'allier avec des partis qui organisent, rassemblent des travailleurs, sans pour autant que leurs directions et leurs programmes représentent ces intérêts. A ce titre, nous devons chercher à nous unir avec le PCF, qui organise des travailleurs, et même des travailleurs et militants combatifs, de toute évidence, mais dont le programme ne représente pas du tout leurs intérêts ! (Il en va de même au sein des syndicats, mais la meilleure forme d'alliance reste le comité de grève ou de lutte rassemblant syndiqués et non syndiqués.)
...Il est donc clair que cette unité doit se réaliser sur un programme minimum qui, s'il ne peut pas être notre propre programme (sinon cela revient à revendiquer un ralliement pur et simple) doit correspondre aux intérêts des travailleurs : salaires, durée du travail, lois social, retraites etc, même en retrait par rapport à ce que nous exigeons nous mêmes.
...Donc, le choix de l'unité ou de l'isolement n'est pas une question de sectarisme mais de choix tactique politique. Et, comme il a été dit plus haut, si l'unité sur le terrain électoral ne va pas de pair avec une unité concrète sur le terrain, à la base, entre militants pour des objectifs clairs, elle n'est qu'une tromperie.

Tu as exprimé une méthode générale. Bien mais quelle est la conséquence concrète dans la période ? C'est pour cela que je posais la question :
Avec quelles organisations et partis et à quelles conditions l'unité serait possible ?

La condition serait-elle le programme du NPA ? Dans ce cas on tombe dans le travers que tu dénonces toi même.
Est-ce la démarche utilisée à Quimper pour présenter un candidat soutenu par le NPA et le FdG, méthode qu'il faudrait généraliser ?
Évidemment cette méthode s'accompagne d'actions communes ce qui d'ailleurs est déjà le cas au niveau des luttes sociales ou politiques (participation aux CAC, aux luttes pour l'égalité des droits, pour le droit aux logement, etc...) ou revendicatives (comme c'est d'ailleurs le cas par exemple chez Ford comme le décris PP).


Dernière édition par Achille le Jeu 5 Avr - 16:07, édité 3 fois

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Roseau le Jeu 5 Avr - 16:00

A Ford comme dans toutes les luttes pour un objectif de notre classe,
le NPA est le plus unitaire de tous les partis, prenant même des risques signalés par Vérié...
Qui ne fait rien ne risque rien. Qui ne commet pas d'erreurs, n'en corrige aucune...

Aucune leçon à recevoir en matière d'unité, au contraire.
Mais plein à donner aux réformistes.
Les dirigeants réformistes, d'hier et en ce moment du grand F...d G..., répétion en farce de la Mitterandie,
quand la lutte peut menacer le système, la sabotent tout de suite.
Dernier exemple: le sabotage du mouvement des retraites.

Les MR disent toujours "Frappons ensemble, mais marchons séparément"
Les réformistes, ne frappent jamais le capital où ça fait mal, et marchent vers la soupe.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  verié2 le Jeu 5 Avr - 16:23

Achille
La condition serait-elle le programme du NPA ? Dans ce cas on tombe dans le travers que tu dénonces toi même.
Est-ce la démarche utilisée à Quimper pour présenter un candidat soutenu par le NPA et le FdG, méthode qu'il faudrait généraliser ?
Il va de soi que le NPA (ou toute autre parti/organisation) ne peut pas avoir la prétention de faire accepter son propre programme aux autres partis, avant de réaliser l'unité. Sinon, toute unité serait par définition impossible.

Je ne connais ni la situation de Quimper ni le contenu des accords signés, donc je serais bien en peine de me prononcer sur ce cas particulier.(Je sais seulement que le NPA avait recueilli sur la candidature Besancenot un pourcentage de voix très supérieur à la moyenne nationale.)

Le principe est évidemment de négocier un compromis, mais ce compromis, d'une part ne doit pas contenir des éléments que nous estimons contraires aux intérêts des travailleurs (à caractère nationaliste, xénophobe etc par exemple) ; d'autre part, il doit représenter des avancées, même limitées, pour la population laborieuse, en terme de conditions de vie et de travail, de lois progressistes etc. Prenons un exemple : je ne crois pas qu'il faudrait signer un accord rétablissant le droit à la retraite à soixante ans, mais maintenant 40 ou 42 annuités, car ce serait une arnaque.

Enfin et surtout, il faut que cet accord se double d'une volonté militante pour entraîner la population à lutter pour ses objectifs. Il ne faut pas que ce soit seulement un accord "sur le papier", en vue des élections et aussitôt oublié ensuite. Donc il faut qu'il se traduise dans la pratique. Cette bonne volonté doit être vérifiée sur le terrain...

On peut discuter de la façon dont a été abordé le problème par le NPA, de toutes sortes de détails, mais très sincèrement, Achille, je ne crois pas que Mélenchon et le PCF étaient prêts à signer un tel accord et à en tirer les conséquences pratiques. Car ce n'est pas du tout leur objectif, qui est uniquement de se remplumer électoralement.

Cela ne signifie pas qu'aucun accord ne sera jamais possible dans l'avenir avec le PCF ou avec le FdG s'il perdure, mais cela supposera une autre situation, un autre rapport de forces etc. Ce qui ne nous empêche pas de préconiser et pratiquer l'unité sur le terrain avec ces camarades chaque fois que c'est possible.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Roseau le Jeu 5 Avr - 16:39

verié2 a écrit: Prenons un exemple : je ne crois pas qu'il faudrait signer un accord rétablissant le droit à la retraite à soixante ans, mais maintenant 40 ou 42 annuités, car ce serait une arnaque.

Très bon exemple: la trahison des 37,5 annuités, c'est le choix du capital contre le travail, fait par le FdG, et défendu ici par Mélenchon
http://forummarxiste.forum-actif.net/t2050p735-front-de-gauche#37620
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sur France info ce jour

Message  Roseau le Jeu 5 Avr - 16:51

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Achille le Jeu 5 Avr - 17:30

verié2 a écrit:
Le principe est évidemment de négocier un compromis, mais ce compromis, d'une part ne doit pas contenir des éléments que nous estimons contraires aux intérêts des travailleurs (à caractère nationaliste, xénophobe etc par exemple) ; d'autre part, il doit représenter des avancées, même limitées, pour la population laborieuse, en terme de conditions de vie et de travail, de lois progressistes etc. Prenons un exemple : je ne crois pas qu'il faudrait signer un accord rétablissant le droit à la retraite à soixante ans, mais maintenant 40 ou 42 annuités, car ce serait une arnaque.

En effet le FdG propose un retour de la retraite à taux plein pour 40 annuités. Tu considères cela insuffisant mais par rapport à la situation actuelle ce serait même un progrès lorsqu'il va falloir cotiser 42, 43... ans et plus pour avoir un taux plein. Il y aura matière à discussion mais franchement fixer cette limite comme contraire aux "intérêts des travailleurs" me semble un peu exagéré.

verié2 a écrit:
On peut discuter de la façon dont a été abordé le problème par le NPA, de toutes sortes de détails, mais très sincèrement, Achille, je ne crois pas que Mélenchon et le PCF étaient prêts à signer un tel accord et à en tirer les conséquences pratiques. Car ce n'est pas du tout leur objectif, qui est uniquement de se remplumer électoralement.

Nous y voila. Un accord est donc inenvisageable entre le FdG et le NPA avec les dirigeants. C'est le refrain le NPA est pour l'unité avec le FdG mais SANS vos dirigeants qui sont des traîtres. Selon le NPA l'unité est donc impossible sur le terrain politique de ces élections. Compris !

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Roseau le Jeu 5 Avr - 18:00

Vérié a pris cet exemple symbolique de collaboration avec le capital:
le programme de F...d G... avalise la réforme qui démolit la conquête de nos anciens, les 37,5 annuités
(après trahison du mouvement des retraites dans la rue),
mais nous en avons donné plus de 10 autres sur le fil Flan(c) de Gôche.
A la volée, en voilà quelques uns:
-Refus d'exproprier les banques
-Refus d’annuler la dette
-Revenir sur la réduction des effectifs de police, constuire des commissariats
-Refus de la campagne unitaire sortir du nucléaire


Les nomenclatures caviar de toujours ont refusé l'offre du NPA de discuter d'un candidat ou programme commun.
En politiciens sûrs de leur soupe, ils ont exigé ralliement à un programme pas de révolution,
mais de consolidation du capital, qui a même exlu le mot socialisme !
Où a-t-on jamais vu des révolutionnaires se rallier au programme d'un politicien qui affirme
Interrogé lundi 17 octobre sur France Info, Jean-Luc Mélenchon affirmait :
« C’est quand même incroyable de voir qu’on passe pour un révolutionnaire
quand on est simplement keynésien ; où on dit il faut partager, c’est ça qui va faire respirer l’économie ».

Avec Achille et cie,
la Russie serait restée sous le tsarisme...
La Chine serait une colonie, avec le reste du tiers monde
Cuba serait toujours le bordel tropical des évangélistes
La Commune n'aurait pas eu un commencerment
On attendrait toujours les congés payés
De Gaulle serait mort à l'Elysée,
sans pour nous aucune des conquêtes de 68

Achille s'est trompé de forum.
Il est vrai que sur celui du F...d G... le débat démocratique est exclu.

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Roseau le Jeu 5 Avr - 18:15

POUTOU (NPA) ACCUSE SARKOZY DE « COUPS TORDUS » CONTRE LES SYNDICATS

RENNES, 2 avr 2012 (AFP) - Le candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) à la présidentielle, Philippe Poutou, a accusé lundi Nicolas Sarkozy de se livrer à des « coups tordus » contre les syndicats, après les accusations du président-candidat contre les syndicalistes CFDT d’ArcelorMittal.

« Sarkozy fait comme tous les patrons, ils ne supporte pas quand les gens relèvent la tête. Les coups tordus contre ceux qui se battent, les tentatives pour les discréditer, les calomnier, ça fait partie du lot quotidien dans les batailles sociales », a-t-il déclaré lors d’un point-presse à Rennes.

« C’est une tentative de diviser à l’intérieur des syndicats, de briser les résistances. Tout est bon, d’autant plus qu’on est en campagne électorale », a-t-il ajouté.

« Là, c’est la CFDT qu’il faut casser parce qu’elle a la cote. Arcelor a un côté lutte emblématique, beaucoup de gens s’y retrouvent, cela devient un peu le porte-parole de la colère de tout le monde », a dit M. Poutou.

Lundi, dans un entretien à la presse régionale, M. Sarkozy s’en est pris aux « permanents de la CFDT » d’ArcelorMittal à Florange (Moselle), disant qu’ils « trahissent la confiance des salariés » et font « de la politique au lieu de défendre l’intérêt des salariés ».

La semaine précédente, M. Sarkozy avait vivement pris à partie la CGT, accusant ses permanents « d’avoir scandaleusement empêché la diffusion de Ouest-France » où figurait une interview du président-candidat.

M. Poutou devait tenir dans la soirée un meeting dans la capitale bretonne.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Retournez à l'envoyeur !

Message  Roseau le Ven 6 Avr - 20:25

Lettre aux Français de Sarkozy: Besancenot propose un "retour à l'envoyeur"

PARIS, 5 avr 2012 (AFP) - Olivier Besancenot (NPA) a proposé de "retournerà l'envoyeur" la "lettre au peuple français" que le président-candidat Nicolas Sarkozy a présenté jeudi, un courrier tiré à plusieurs millions d'exemplaires.
Dans un texto à l'AFP, le facteur de Neuilly, soutien du candidat du NPA à la présidentielle Philippe Poutou, propose une "suggestion postale" avec une "opération retour à l'envoyeur".
"Pour tous ceux et toutes celles qui recevraient ce courrier, je suggère qu'ils le retournent à l'envoyeur, c'est-à-dire à l'Elysée, en le redéposant dans une boîte aux lettres, sans affranchissement, avec écrit +retour à l'envoyeur !", écrit-il.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  gérard menvussa le Ven 6 Avr - 22:56

Sur lyon info :

Philippe Poutou appelle à la « résistance unitaire »

Pas de « Poutou président », pas de drapeaux, jeudi soir dans la salle Victor Hugo (Lyon 6ème). 350 sympathisants étaient venus écouter le candidat NPA à la présidentielle. Un meeting aux allures de réunion syndicale où Philippe Poutou a tracé sa feuille de route et appelé à la « résistance » et la « riposte unitaire » dans la rue.

L’argent est là, il suffit de mieux le répartir, était en somme le message délivré par le candidat d’extrême gauche, qui a parlé pendant une heure sans notes. « C’est aux capitalistes de payer, pas à la population. Ça tombe bien, ils ont du pognon. »

Chiffres à l’appui, il a taclé les patrons du Cac 40 dont le salaire moyen (4,1 millions d’euros en 2011) a augmenté de 35% en un an. Il y a 11 nouveaux milliardaires en France en 2011, a clamé le candidat, estimant que « la France est le pays avec la plus forte densité de millionnaires au mètre carré ».

Pour illustrer ses propos il a ironisé sur la fortune de l’homme d’affaires Vincent Bolloré (4 milliards d’euros), « copain de Sarkozy ». « On nous dit que les riches sont riches parce qu’ils bossent dur, qu’il gagnent leur argent à la sueur de leur front, ne pensent pas aux loisirs, aux RTT », a-t-il raillé, calculant que « quelqu’un qui gagne 2000 euros par mois et ne dépense zéro doit travailler 160 000 ans pour arriver à 4 milliards. »

Face à ce constat, le candidat a égrené les propositions du parti : annulation de la dette, tranche maximale de l’impôt sur le revenu à 100%, hausse de 300 euros de tous les salaires, suppression de toutes les exonérations de cotisations sociales patronales, interdiction de licencier, retraite à 60 ans avec 37,5 annuités, mais aussi sortie du nucléaire en 10 ans et investissement massif dans les énergies renouvelables.

« Il est important que les opprimés soient représentés par eux-mêmes », a clamé celui qui se présente comme « un petit ouvrier de la campagne en province » (il travaille comme ouvrier-mécanicien chez Ford près de Bordeaux), avant de lancer : « Il y a très peu de chances qu’on soit élu. » Crédité de 0,5% dans les sondages, il dit ne pas être « gêné par la dynamique » déclenchée par Jean-Luc Mélenchon. « Il attire plus que moi, le con », a-t-il rigolé.

Pour Philippe Poutou le combat est de toute façon ailleurs. « Ça se joue dans la rue », a-t-il lancé, appelant ses sympathisants à « se préparer au combat social » et à la « grève générale » pour « renverser le capitalisme ». Et de conclure : « La gauche plurielle on a vu, on a donné, c’était de la désillusion. L’espoir n’est pas un nouveau gouvernement de gauche, il est entre nos mains. »http://www.lyon-info.fr/?Philippe-Poutou-appelle-a-la
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  verié2 le Sam 7 Avr - 17:41

Voilà au moins un artiste engagé qui n'est pas une girouette et n'a pas succombé à la Mélenchonite propagée par l'air du temps... Very Happy

mardi 3 avril 2012
Ken Loach fan de Poutou (Le Parisien)

Il ne votera pas le 22 avril, mais s’il avait pu le faire, le cinéaste britannique Ken Loach, réalisateur du film « Le vent se lève » (palme d’or 2006), aurait glissé dans l’urne un bulletin portant le nom de… Philippe Poutou, candidat à la présidentielle du Nouveau Parti anticapitaliste.

Alain Krivine, l’une des figures historiques du NPA, a reçu hier un mail du réalisateur engagé : « Il soutient totalement Poutou, il nous fait confiance.»

Il y a cinq ans, Ken Loach avait déjà apporté son soutien à l’ancien champion du NPA, Olivier Besancenot. En 1995, c’est Arlette Laguiller, la candidate de Lutte ouvrière, qu’il avait soutenue.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  gérard menvussa le Sam 7 Avr - 20:12

Et marie George reproche a Poutou de confondre "Mélenchon et Sarkozy"

dans l'huma :

Buffet: "Quelle mouche a piqué" Arthaud, Cohn-Bendit, Joly et Poutou?
Mots clés : élections 2011-2012, pcf, front de gauche, jean-luc mélenchon, présidentielle 2012, marie-george buffet, front de gauche info,

"Camarades Arthaud, Cohn-Bendit Joly et Poutou: consacrons nos efforts à combattre Sarkozy et Le Pen !", demande Marie-George Buffet ce vendredi. Dans un communiqué, la députée de Seine-Saint-Denis appelle les leaders des autres partis de gauche à cesser leurs attaques contre le Front de gauche et son candidat Jean-Luc Mélenchon.

"Quelle mouche vient de piquer" Nathalie Arhaud, Daniel Cohn-Bendit, Eva Joly et Philippe Poutou, s'interroge-t-elle. "A entendre leurs propos à l'encontre du candidat du Front de gauche, on pourrait croire que ce n'est plus Nicolas Sarkozy qui dirige la France après l'avoir dépecée, défigurée, fragilisée. On pourrait croire que (Marine)Le Pen et ses visées haineuses et racistes n'existent plus! Pourtant, hélas, ils sont toujours là! Alors consacrons ensemble tous nos efforts à les combattre."

"Jean-Luc Mélenchon n'est pas l'homme à abattre"

"La gauche, j'y crois et je veux qu'elle réussisse. Pour cela j'en appelle à ces camarades: Jean-Luc Mélenchon n'est pas l'homme à abattre mais celui par qui le bonheur de gagner peut arriver car la dynamique qui se lève avec le Front de gauche est celle qui peut faire gagner la gauche: soyez-en !", lance Marie-George Buffet.

L'eurodéputé écologiste Daniel Cohn-Bendit a ironisé ce vendredi sur "Mélenchon et Claude François", y voyant "la grande nostalgie" des années 70. Eva Joly, candidate EELV à l'Elysée, a souligné elle ne pas avoir "la même idée de la liberté démocratique" que M. Mélenchon, qui soutient "la Chine contre le Tibet", "Chavez et le régime castriste".

Nathalie Arthaud, candidate de Lutte ouvrière a récemment souligné que "Jean-Luc Mélenchon n'est pas anti-capitaliste" quant à Philippe Poutou (NPA) il y voit "un politicien depuis des tas d'années".
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Philippe sur Europe 1

Message  Roseau le Dim 8 Avr - 2:52

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 28 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 16 ... 28  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum