Philippe Poutou

Page 1 sur 28 1, 2, 3 ... 14 ... 28  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Face aux journalistes sur LCP

Message  Roseau le Ven 30 Mar - 7:28

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Eugene Duhring le Ven 30 Mar - 8:32

Babel a écrit:
verié2 a écrit:Je viens d'entendre Philippe Poutou sur France Info, entre 13 H 20 et 13 H 30. (...) Quels progrès ! bravo camarade ! Very Happy
+1
Et moi Krivine après les guignols sur C+ ce jeudi soir. Lamentable ! Un dillétantisme à tout épreuve et une pique sur les professionnels de la politique mettant en avant la qualité de travailleur de Poutou ; seul hic, Krivine n'a jamais travaillé en dehors de la LCR en 35 ans . A ce titre il est lui-même un professionnel de la politique.

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  chejuanito le Ven 30 Mar - 9:01

Enfin, le programme du NPA est disponible!

Extrait:
Mais, « pourquoi voter pour vous
alors que vous refusez de gouverner
? » Ce que nous ne voulons pas
et ne ferons pas, c’est participer
ou soutenir un gouvernement ou
une majorité parlementaire qui
ne réglerait aucun des graves problèmes
que rencontrent les classes
populaires et appliquerait des plans
d’austérité pour sauver le système
capitaliste. François Hollande, le
PS et ses alliés n’ont pas d’autre
perspective que cette politique,
celle qui a déjà été menée, avant
eux, par les « socialistes » grecs,
espagnols ou portugais.
Nous luttons pour un gouverne-ment
des travailleurs et de la population
qui n’hésitera pas à s’en prendre
aux intérêts des capitalistes pour
augmenter les salaires, créer des
emplois et défendre les services
publics, annuler la dette publique
illégitime et s’emparer des banques.
Une telle transformation ne pourra
pas être menée dans le cadre des institutions
actuelles. Un gouvernement
des travailleurs ne peut voir le jour
que s’il y a de fortes mobilisations,
et si les travailleurs, les jeunes se
mobilisent et s’organisent : un gouvernement
ne défendra nos intérêts
que s’il s’appuie sur les travailleurs
mobilisés eux-mêmes, sinon il ne
pourra rien faire ou pire, il nous
trahirait comme l’a fait la gauche
traditionnelle par le passé.
Il est clair que pour mettre en place
les mesures que nous défendons, il
faudra une mobilisation d’ampleur,
comme en 36 ou en 68... comme
au moment des retraites mais en
allant jusqu’au bout, jusqu’à une
grève générale. Tous nos droits,
que ce soient les droits politiques
ou sociaux, ont été gagnés lors de
grandes mobilisations ou de révolutions
: le droit de vote, les congés
payés, la Sécu... Des revendications
simplement vitales pour le monde
du travail comme l’augmentation
de 300 euros de tous les revenus, le
retour aux 37,5 annuités de cotisation
ou l’interdiction des licenciements,
ne pourront être arrachées que par
une lutte d’ensemble.
Mais une grève générale, ça ne
tombe pas du ciel. Il faut la préparer,
en commençant par fédérer les
luttes actuelles.
C'est bien, mais pourquoi ouvrir un paragraphe sur une question (qu'un nombre conséquent de sympathisants se posent réellement) pour ne pas y répondre! Je vais finir par croire que les camarades de l'équipe de campagne ne savent pas eux-mêmes, il y a pourtant à dire sur le sujet.
Au delà de ça, voilà un document utile, pour les élections, mais au-delà pour le NPA, ça pourra servir.
avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  panchoa le Ven 30 Mar - 10:12

toute la journée de ce vendredi : la journée de Poutou sur BFM TV organisé comment je sais pas ?

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  verié2 le Ven 30 Mar - 11:20

Krivine n'a jamais travaillé en dehors de la LCR en 35 ans . A ce titre il est lui-même un professionnel de la politique.
Eugene Duhring
Sauf que ce n'est plus Krivine qui se présente à la Présidentielle depuis un bail...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Marco Pagot le Ven 30 Mar - 13:48

chejuanito a écrit:
Marco Pagot a écrit:
le petit scarabée a écrit:Je parlais de tracts et d'affiches, effectivement Poutou n'est pas doté d'ubiquité donc il doit être remplacé par d'autres sur certains meetings, c'est logique... mais sur des tracts et affiches, voir un appel à voter Poutou avec la tête de Besancenot en gros, euh... ça fait mauvais effet.

Ouais je vois ce que tu veux dire...
Et bien moi pas du tout. Il s'agit de tracts et d'affiches appelant à des meetings de Besancenot en soutien à Poutou, il est logique que ce soit la personne qui intervient au meeting qui soit en gros, question de respect pour l'intervenant et d'honnêteté pour les lecteurs. Si on met le candidat en plus gros que l'intervenant (ce que font d'autres orgas) ça veut dire soit qu'on joue le jeu de l’ultra-personnalisation des présidentielles, soit qu'on tente de duper les gens en espérant que certains pensent que le candidat sera là (c'est hélas souvent le cas de bien des orgas).

Sinon rien à voir, mais j'ai vu faire référence plus haut à la prestation de Philippe au petit journal de canal +. Sans vouloir accabler le camarade qui n'en a pas besoin, je l'ai trouvée assez désastreuse. Il a très peu profité des rares espaces de parole dans cette émission de divertissement pour parler politique (ce qui est pourtant possible) et surtout, s'il est passé, comme toujours, pour quelqu'un de sympa et plein d'auto-dérision, il a joué la loose attitude à fond, et ça, ça a trop duré. Entre les blagues sur la douleur quand il se réveille et qu'il se rappelle qu'il est candidat, les blagues de Besancenot disant que si PP était élu il serait grave dans la merde (alors qu'il y avait quand même pas mal de chose intéressantes à répondre à la question sur ce que ferait PP s'il était élu), les remarques de PP sur le fait qu'il y a plus d'ambiance dans les concerts de hardrock que dans ses meetings... Donner une image de perdant qui subissons la campagne contre notre gré, il n'y en a pas besoin.

Je vois, ca veut pas dire que j'approuve Idea

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Video France Inter

Message  Roseau le Ven 30 Mar - 19:10

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Olivier sur RFI

Message  Roseau le Sam 31 Mar - 2:34

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  chejuanito le Sam 31 Mar - 9:38

chejuanito a écrit:Enfin, le programme du NPA est disponible!
Oups, le lien a été modifié: programme
avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Copas le Sam 31 Mar - 11:32

Eugene Duhring a écrit:
Babel a écrit:
verié2 a écrit:Je viens d'entendre Philippe Poutou sur France Info, entre 13 H 20 et 13 H 30. (...) Quels progrès ! bravo camarade ! Very Happy
+1
Et moi Krivine après les guignols sur C+ ce jeudi soir. Lamentable ! Un dillétantisme à tout épreuve et une pique sur les professionnels de la politique mettant en avant la qualité de travailleur de Poutou ; seul hic, Krivine n'a jamais travaillé en dehors de la LCR en 35 ans . A ce titre il est lui-même un professionnel de la politique.

C'est exact, mais pas spécialement au même salaire...

Krivine, un révolutionnaire professionnel, pas un carriériste.

La trajectoire de Krivine c'est tout à fait anecdotique dans le NPA, même si elle est un rare exemple d'abnégation avec le salaire donné qui n'a rien à voir avec les rentes et les appareils autour qui font que ce qu'on appelle, par raccourci exagéré peut-être, des politiciens professionnels, représente une petite couche sociale avec de solides prébendes qui a ses terrains de connivence et une défense globale de ses intérets en tant que couche sociale dans une société aimantée par le conflit entre deux grandes classes.

Mais ce n'est pas bien le sujet du fil...
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  louhans le Dim 1 Avr - 4:35


je viens de le regarder Y a quand même deux types de problème dans ce reportage. le premier truc, c'est que malgré ses gros progrès depuis le début de la campagne, il continue d'y avoir des maladresses de la part de philippe. par exemple le gars le branche sur les questions de fin de meeting, philippe en cite une, et il cite celle... d'un gars qui va voter front de gauche... un peu maso :-). dans le même ordre d'idées, les petits rires de philippe à la fin de la plupart de ces phrases donnent l'impression que philippe (que je ne connais pas personnellement) est un gars très sympa, mais donnent aussi l'impression qu'il est moyennement convaincu, ou moyennement déterminé. bon je suis peut-être contaminé par les normes lourdingues du système politique, peut-être le problème vient de moi, mais quand même, je me demande si y aurait pas moyen, sans "pervertir" philippe, sans lui faire perdre sa spontanéité et sa fraîcheur très appréciables, qu'il atténue un peu ce type de maladresses.

mais sinon, sur le fond, en 15 minutes de reportages, les seuls trucs politiques qui ressortent c'est la nécessité de lutter après le 6 mai, et la convergence des luttes. c'est évidemment très pertinent de dire ça d'ores et déjà, mais est-ce que ça vaudrait pas le coup de mettre en avant ne serait-ce qu'un élément du programme du NPA ? enfin bref ce reportage (et c'est peut-être injuste aussi, j'imagine que peut-être la chaîne a fait des coupes) ce reportage donne l'impression que la direction a déjà renoncé à un score honorable, et se projette directement sur l'après. bon... pourtant, ce serait mieux de faire 2% que de faire 0,2%, pour le futur du npa et des luttes...

louhans

Messages : 44
Date d'inscription : 28/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  nico37 le Dim 1 Avr - 9:52

Philippe POUTOU : « Je ne serai pas triste quand ce sera fini » Ava Djamshidi | 01.04

ANGERS (MAINE-ET-LOIRE), VENDREDI. S’il avoue que « la vie normale [lui] manque », pour Philippe Poutou, être « candidat à la présidentielle, c’est une tâche militante ».

Ouvrier de l’usine Ford à Blanquefort (Gironde), Philippe Poutou, 44 ans, a été propulsé candidat à la présidentielle du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) il y a neuf mois.

Que pensez-vous des conséquences sur la campagne de l’affaire de Toulouse ?

PHILIPPE POUTOU. La suspension du décompte du temps de parole par le CSA pendant deux jours a permis de laisser parler les mêmes. Nous, on a été complètement squizzés. Et on a vu arriver la dérive sécuritaire. Place aux cow-boys maintenant! Cette politique et cet affolement tombent à pic, puisque comme ça, on ne discute plus du reste. Dans le même temps, le chiffre du chômage a augmenté.

Quelle serait votre première mesure si vous étiez élu ?

L’interdiction des licenciements. Ce serait un début de réponse concrète à la montée du chômage et de la précarité. 23 Mds€ de fortune pour la famille Arnault (LVMH), 21 milliards du côté des Mulliez (groupe Auchan)… Cela offre de sacrées possibilités! Faisons payer les capitalistes, annulons toutes les réformes fiscales de ces vingt dernières années et exproprions les banques. Avec un monopole public sous le contrôle des salariés, les banques joueraient enfin un rôle utile à l’économie. On a besoin d’une politique anticapitaliste radicale pour répondre à l’urgence sociale.

Le directeur d’une Fnac parisienne a été brièvement séquestré jeudi par des salariés en colère. Comprenez-vous ce genre d’action ?

Oui… d’autant que je l’ai fait moi aussi à une époque. Avec des collègues, nous avions séquestré mon patron. C’est l’expression d’une colère légitime contre les profits qui s’accumulent d’un côté et les licenciements de l’autre. Les petits contrats et la précarité, c’est ça la Fnac. Mais ce type d’actions n’est pas forcément efficace : elles permettent juste de signifier un ras-le-bol. Et puis on dit, « bah toi, tu vas rester dans ton bureau et on va s’occuper de toi ». Mais ces séquestrations ne se passent jamais mal.

L’ancien bras droit d’Olivier Besancenot vient de rallier le Front de gauche, comme d’autres militants du NPA. Vous êtes tenté vous aussi ?

(Rires.) Pas du tout ! Je ne peux pas dire que je suis indifférent aux départs. S’ils préfèrent Mélenchon, ils ont raison d’appeler à voter pour lui. Et puis ça fait de l’air : qu’ils nous laissent tranquilles ! On côtoie les militants communistes ou du Parti de gauche dans nos syndicats, dans les manifs. Mais nos perspectives politiques ne sont pas les mêmes. Le candidat du Front de gauche croit que cela passe par les urnes. Pour nous, ça se réglera dans la rue. Mélenchon discute pour forcer Hollande sur sa gauche, mais après… Est-ce qu’il participerait à un gouvernement socialiste ou pas ?

Il a dit que non…

Aux élections législatives, des accords auront nécessairement lieu. Dans toutes les régions sauf le Limousin, des élus du Front de gauche votent les budgets socialistes, qui mènent une politique libérale de privatisation des services publics. En Aquitaine, chez moi, le PS a donné de l’argent à l’usine Ford, où je travaille, alors que cette multinationale supprime des emplois. C’est scandaleux. Cela montre que leurs dirigeants ont un problème de crédibilité. Il y a une petite entourloupe…

Sur ces aspects, Lutte ouvrière est sur la même ligne que vous…

On n’a aucun rapport avec eux. Dans nos programmes politiques, il n’y a certes pas beaucoup de différences, sauf sur le nucléaire : nous sommes pour la sortie, pas eux. Mais à LO, ils sont dans leur coin. On a essayé de les approcher au moment de la mobilisation contre la réforme des retraites : on n’a jamais eu de réponse.

Y a-t-il de la place pour trois candidats d’extrême gauche dans une élection présidentielle ?

Bien sûr. La preuve, c’est qu’on a eu 572 parrainages. Nous sommes donc légitimes. Et implantés sur le territoire.

Pour vous, l’UMP et le PS, c’est la même chose ?

Ce sont deux partis qui entendent mener une politique libérale, une politique d’austérité. Et dans leurs directions, on retrouve la même oligarchie financière. La différence, c’est qu’au PS il y a des militants que l’on trouve dans les manifs. Avec des gens de l’UMP, jamais ! Quand on se bat dans une usine pour nos emplois, on trouve quand même des élus PS pour soutenir le combat. Je suis moi-même issu d’une famille socialiste. Et une partie de nos parrainages a été fournie par des élus PS.

Dans l’hypothèse d’un duel Sarkozy-Hollande au second tour, vous appelleriez donc à voter pour le candidat socialiste ?

C’est relativement clair : il faut dégager Sarkozy. Si l’élection peut être utile à quelque chose, il faut les dégager, ce c… et sa bande d’enf… qui gouvernent actuellement. Il n’y a pas de consignes aujourd’hui, on verra après le premier tour. Mais on ne devrait pas rester neutres au second.

Vous n’êtes pas un professionnel de la politique. Comment vivez-vous cette campagne ?

Sans surprise, c’est compliqué. Au fil du temps, je m’habitue un peu. Depuis quelques semaines, je ne travaille plus à l’usine, et c’est dur. Ça me permettait de respirer, de rester en contact avec les collègues, mon milieu, ma famille et mes potes. La vie normale me manque.

Vous êtes-vous fait à votre nouvelle notoriété ?

Je craignais d’être reconnu dans la rue. L’idée ne me plaisait pas du tout. Et finalement, qu’est-ce que ça fait du bien quand les gens viennent me voir ! Ils me touchent, me disent : « Bravo, continuez, on est avec vous. » C’est marrant, il y en a même qui me disent : « On votera Mélenchon mais c’est super ce que vous faites. » Ça file la pêche.

Au début de la campagne, meetings et passages télé vous mettaient mal à l’aise. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Je flippe autant. J’ai peur du blanc, de ne pas comprendre la question, même si je sais que j’ai fait des progrès. Les meetings, c’est toujours difficile! Etre celui qui porte la parole est un peu anormal, je ne serai jamais à l’aise avec ça. Parfois, je me demande pourquoi je suis là… Sans doute parce que candidat à la présidentielle, c’est une tâche militante !

Comment envisagez-vous l’avenir de votre carrière politique ?

Si je perds l’élection présidentielle, je retournerai à l’usine. Je resterai le militant que je suis depuis de nombreuses années.

Donc vous ne serez pas candidat dans cinq ans ?

Ce n’est pas prévu… (Rires.)

Pressé d’en finir ?

Non, parce que, même si c’est dur, il faut le faire, et occuper l’espace pendant encore trois semaines. Mais je ne serai pas triste quand ce sera fini.

VIDEO. Philippe Poutou égratine (presque) tous ses adversaires

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  dug et klin le Dim 1 Avr - 10:27

Eugene Duhring a écrit:


.....Et moi Krivine après les guignols sur C+ ce jeudi soir. Lamentable ! Un dillétantisme à tout épreuve et une pique sur les professionnels de la politique mettant en avant la qualité de travailleur de Poutou ; seul hic, Krivine n'a jamais travaillé en dehors de la LCR en 35 ans . A ce titre il est lui-même un professionnel de la politique.....



Mon cher Eugene,que tu trouves Krivine "lamentable"dans un interwiev,c'est ton droit de le penser et de le dire.Mais que tu le qualifie de professionel de la politique,le mettant dans le meme sac que les autres,c'est pas tres correct.Ceux que l'on range dans cette appellation sont ces gens(de l'UMP au F.deG.)qui ont un"plan de carriere"pour grimper dans leurs partis,et obtenir des places(maires,députés,sénateurs,ou au minimum dans les régions ou départements).A.Krivine ne fait pas parti de ce sérail,lui c'est un révolutionnaire professionnel.Alors oui,il l'a été toute sa vie et il l'est encore,c'est tout a son honneur de ne pas avoir flanché comme ses ex amis Weber ou Dray.

Quand a son mode de vie,j'ai eu l'occasion de cotoyer A.Krivine dans le début des années 80,il gagnait l'équivalant du salaire d'un ouvrier P3 en région Parisienne(donc niveau de vie égal a P.Poutou)et il roulait en Renault9.....sans chauffeur.
avatar
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Eugene Duhring le Dim 1 Avr - 10:41

dug et klin a écrit:
Eugene Duhring a écrit:


.....Et moi Krivine après les guignols sur C+ ce jeudi soir. Lamentable ! Un dillétantisme à tout épreuve et une pique sur les professionnels de la politique mettant en avant la qualité de travailleur de Poutou ; seul hic, Krivine n'a jamais travaillé en dehors de la LCR en 35 ans . A ce titre il est lui-même un professionnel de la politique.....



Mon cher Eugene,que tu trouves Krivine "lamentable"dans un interwiev,c'est ton droit de le penser et de le dire.Mais que tu le qualifie de professionel de la politique,le mettant dans le meme sac que les autres,c'est pas tres correct.Ceux que l'on range dans cette appellation sont ces gens(de l'UMP au F.deG.)qui ont un"plan de carriere"pour grimper dans leurs partis,et obtenir des places(maires,députés,sénateurs,ou au minimum dans les régions ou départements).A.Krivine ne fait pas parti de ce sérail,lui c'est un révolutionnaire professionnel.Alors oui,il l'a été toute sa vie et il l'est encore,c'est tout a son honneur de ne pas avoir flanché comme ses ex amis Weber ou Dray.

Quand a son mode de vie,j'ai eu l'occasion de cotoyer A.Krivine dans le début des années 80,il gagnait l'équivalant du salaire d'un ouvrier P3 en région Parisienne(donc niveau de vie égal a P.Poutou)et il roulait en Renault9.....sans chauffeur.
C'est anecdotique, ce qu'il fallait retenir dans cette interview c'était l'improvisation totale, le manque de sérieux de Krivine. Pour revenir à l'anecdote, Krivine a livré cette phrase sans plus de commentaire à une heure de grande écoute, et si nous savons faire la part des choses, il n'en va pas de même de tout le monde. Quand Krivine parle de professionnel de la politique, que faut donc t'il comprendre pour un citoyen lambda ? Que les personnes en question n'ont pas d'autre gagne-pain que la politique indépendamment de leurs qualités. Lénine, Trotsky était aussi des professionnels de la politique et ils le revendiquaient. Alors on peut leurs coller l'adjectif révolutionnaire, il n'empêche que ce sont des professionnels. La différence se fait ailleurs, la différence c'est la cause que l'on sert ...

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Copas le Dim 1 Avr - 11:40

Eugene Duhring a écrit:
C'est anecdotique, ce qu'il fallait retenir dans cette interview c'était l'improvisation totale, le manque de sérieux de Krivine. Pour revenir à l'anecdote, Krivine a livré cette phrase sans plus de commentaire à une heure de grande écoute, et si nous savons faire la part des choses, il n'en va pas de même de tout le monde. Quand Krivine parle de professionnel de la politique, que faut donc t'il comprendre pour un citoyen lambda ? Que les personnes en question n'ont pas d'autre gagne-pain que la politique indépendamment de leurs qualités. Lénine, Trotsky était aussi des professionnels de la politique et ils le revendiquaient. Alors on peut leurs coller l'adjectif révolutionnaire, il n'empêche que ce sont des professionnels. La différence se fait ailleurs, la différence c'est la cause que l'on sert ...

Ce qui est visé sous l’appellation populaire de "professionnels de la politique", c'est une petite couche sociale qui vit des prébendes de la bourgeoisie, au service de l'état bourgeois, en échange d'un contrôle politique d'une partie de la classe ouvrière.

Cela définit bien JLM .

Ses précédentes et récentes sorties sur les questions stratégiques et son désir de démontrer dans les Echos qu'il serait un meilleur gestionnaire que les autres ôtent tout doute sur ce qu'il est . (on s'est focalisé sur le désir de rassurer les investisseurs mais un autre point apparait dans cette interview, le désir de démontrer à la bourgeoisie qu'il est un bon gestionnaire).

Il y a toujours une relative imprévisibilité des individus.
A ce compte il a existé bien des bourgeois et des petits bourgeois qui ont rejoint le camp de l’émancipation. Mais là, il s'agit bien d'une couche sociale spécifique qui n'a jamais démenti son caractère pro-bourgeois, la question étant juste d'en connaitre les formes spécifiques et si le baisage est aujourd'hui, demain ou après demain, si il y a une influence ou pas sur le mouvement ouvrier.

Pour ce qui est des appareils de permanents qui ne vivent matériellement que de leurs relations à l'appareil d'état, tout en dominant les partis dont ils sont membres, il n'y a eu jamais, hélas, de surprises dans l'aptitude à faire des enfants dans le dos à la classe populaire.

Je n'ai certainement pas fait le tour du monde entier mais je n'ai pas connaissance de nomenclaturas qui soient devenues révolutionnaires. Ca doit exister, mais je n'en ai pas eu connaissance.

JLM est dans cette couche sociale, en est un échantillon brillant et représentatif.
Krivine n'a strictement aucun rapport avec ça, tout le monde le sait.

On peut choisir d'autres mots plus heureux que professionnels de la politique, car cela décrit mal ce que c'est ni ne permet d'appréhender une couche sociale et ses fonctionnements .

Par contre ce qui est sur c'est qu'il n'y a rien à voir entre un politicien bourgeois professionnel, nommenclaturiste affirmé (il n'a rien perdu dans le PG comme dans le FdG de méthodes tirées du hierarchisme bourgeois), n'a rien perdu de l'orientation au fond au service de l'état bourgeois.

Il est évident qu'un parti de l'émancipation doit faire l'effort permanent de promouvoir les révolutionnaires les plus exploités dans les responsabilités politiques .

Dans le FdG il existe maintenant un certain nombre d'ouvriers (pas organisés politiquement dans les entreprises mais...) qui en sont proches et ont participé à des batailles sociales importantes, mais il est symptomatique et éclairant que le FdG ait un mal extrème d'accepter de promouvoir aux responsabilités, dans les élections, y compris la présidentielle, des travailleurs. Les cas qui existent ne sont pas très nombreux, datés et tendent plus à s'enserrer dans des processus d'autonomisation vis à vis de leur classe d'origine.

A la place on voit un mec qui n'a jamais travaillé de sa vie ou presque, qui a été un politicien bourgeois richement doté pendant des dizaines d'années, une camarade qui est parvenue aux responsabilités en ayant été femme de... et propulsée par un dirigeant, un autre qui est parvenu en étant fils de... Tout cela très loin des batailles politiques démocratiques dans un parti.

Pour le gauchisme, il s'agit pas là de faire de l'ouvrierisme mais il est rassurant de voir qu'on peut promouvoir des ouvriers et ils apprennent plus vite politiquement à riposter que si on mettait des politiciens bourgeois à bosser dans une usine (avec le salaire qui va avec bien sur) et à lutter dans ce cadre là.

Il n'y a rien là d’exceptionnel pour le NPA ou LO qui sont devenus des petits partis de travailleurs qui regorgent de camarades travailleurs révolutionnaires .

Les processus révolutionnaires nécessiteront de nouvelles règles démocratiques de combat mais aussi une généralisation de ces processus permettant de lutter contre la ségrégation qui frappe les plus exploités.

Photos comparés des deux camarades au bureau :

Le bureau de Poutou

le bureau de Mélenchon
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Achille le Dim 1 Avr - 12:11

Quelle démagogie ouvriériste ! On atteint des sommets. ça me fait penser à Brigitte Bardot parlant des bébés phoques, ou aux bigôts de l'ouest parisiens parlant de leurs "pôvres". Certains parlent de droit du sang comme d'autres pourraient manifestement parler de droit du cambouis ! Quelle honte de considérer des ouvriers sous cet angle ! C'est avec ce raisonnement là que certains opposent ouvriers de l'industrie et salariés dans les services, ouvriers aux fonctionnaires... exploités des pays riches aux exploités des pays colonisés.
Philippe Poutou n'a aucun mérite donné par sa situation d'ouvrier. Il en a par sa volonté d'émancipation, par le projet qu'il porte, par son dévouement... C'est évidemment le projet anti-capitaliste et ses résultats qui compteront dans l'histoire pour PP comme pour le candidat du FdG.


Dernière édition par Achille le Dim 1 Avr - 17:25, édité 1 fois

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Copas le Dim 1 Avr - 17:09

Achille a écrit:Quelle démagogie ouvriériste ! On atteint des sommets. ça me fait penser à Brigitte Bardot parlant des bébés phoques, ou aux bigôts de l'ouest parisiens parlant de leurs "pôvres". Certains parlent de droit du sang comme d'autres pourraient manifestement parler de droit du cambouis ! Quelle honte de considérer des ouvriers sous cet angle ! C'est avec ce raisonnement là que certains opposent ouvriers de l'industrie et salariés dans les services, ouvriers aux fonctionnaires... exploités des pays riches aux exploités des pays colonisés.
Philippe Poutou n'a aucun mérite donné par sa situation d'ouvrier. Il en a par sa volonté d'émancipation, par le projet qu'il porte, par son dévouement... C'est évidemment le projet anti-capitaliste et ses résultats qui compteront dans l'histoire pour PP comme pour le candidat du FdG.

Toi ça ne te gène pas les mises en scène délirantes et grandiloquentes d'un politicien bourgeois, mais il t'insupporte de voir un ouvrier révolutionnaire sur son lieu de travail.

Passons sur le crétinisme moyenâgeux qui est d'estimer qu'on oppose forcement des travailleurs à d'autres quand on montre des travailleurs sur leur lieu de travail. Et ce lieu de travail n'a rien à voir avec les ors de la république bourgeoise d'une minorité de politiciens, ni avec les clowneries napoléoniennes.

Pour ce qui est de l'internationalisme, tu te trompes de crèmerie, pour moi il y a un prolétariat moderne urbain regroupant 80% de la population, JLM n'en fait pas partie.

Tu peux te reporter là pour le prolétariat des pays en développement et tu auras autre chose que les phrases haineuses de ton chef sur les autres peuples : http://forummarxiste.forum-actif.net/t30p165-chine .

Ou là : http://forummarxiste.forum-actif.net/t1807p30-luttes-du-secteur-de-la-sante-de-par-le-monde et tu verras qu'on parle des travailleuses de la santé à New Delhi et à karachi alors que JLM braille son soutien aux camarillas dirigeantes et approuve bruyamment des ventes d'armes de pointe à l'Inde. C'est normal, hein, l'impérialisme français vend des sous-marins d'attaque à Karachi puis après à New Delhi.

Et Achille vient parler des autres prolétariats ?

Et c'est ça qui emmerde et donne des coups de fourches dans les miches des groupies des politiciens bourgeois : voir la réalité nue, telle qu'elle est.

Sauf dans les méandres obscurs de leurs raisonnements il n'y a là aucune opposition entre des travailleurs et d'autres. Si ça emmerde on peut montrer un postier au taf , on peut montrer un prof face à une trentaine de boutonneux, mais ça ne fera toujours pas un politicien bourgeois dans une mise en scène grotesque.

Un lieu de travail n'est pas une mise en scène , c'est le quotidien de la totalité du monde du prolétariat. Il n'y a que des snobinards pour estimer que montrer un lieu de travail c'est sale.

Je comprends que ça donne des plaques, des boutons et de l'urticaire, mais il y a un monde entre le prolétariat et un représentant des politiciens professionnels, d'une couche sociale qui vit de son rôle d'intermédiaire entre bourgeoisie et prolétariat.

Personne n'a obligé le FdG a présenter un politicien bourgeois, personne n'a obligé le dit politicien à se faire représenter dans de telles mises en scène grotesques et narcissiques.

La photo au travail de Poutou est son ordinaire d'ouvrier, ça et ce qui n'est pas montré, ses interventions dans l'usine, et c'est de cet ordinaire que les travailleurs prendront le pouvoir.

Et si le NPA présente Poutou c'est d'abord parce qu'il est un révolutionnaire (comme Krivine) et deuxièmement un travailleur ayant joué un rôle dans une bataille unitaire concrète pour faire reculer la bourgeoisie. Il y a lieu d'être fier d'un tel candidat, mais à la difference de ceux qui soutiennent et se mettent au service d'un politicien bourgeois, le NPA délègue Poutou a une tâche très difficile.

Le nier et vouloir le cacher, aboyer de haine contre un ouvrier, je comprends ce cri du coeur, mais ce n'est pas celui de notre camp, même d’une grande partie de ceux qui soutiennent le FdG.

Je sais qu'Achille n'aime pas lire, mais il peut le faire quand même en lisant ce qui précède les photos, le pourquoi du comment . Et surtout le chemin qui monte à l'estrade de la mise en scène narcissique.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Achille le Dim 1 Avr - 17:43

Copas a écrit:
Achille a écrit:Quelle démagogie ouvriériste ! On atteint des sommets. ça me fait penser à Brigitte Bardot parlant des bébés phoques, ou aux bigôts de l'ouest parisiens parlant de leurs "pôvres". Certains parlent de droit du sang comme d'autres pourraient manifestement parler de droit du cambouis ! Quelle honte de considérer des ouvriers sous cet angle ! C'est avec ce raisonnement là que certains opposent ouvriers de l'industrie et salariés dans les services, ouvriers aux fonctionnaires... exploités des pays riches aux exploités des pays colonisés.
Philippe Poutou n'a aucun mérite donné par sa situation d'ouvrier. Il en a par sa volonté d'émancipation, par le projet qu'il porte, par son dévouement... C'est évidemment le projet anti-capitaliste et ses résultats qui compteront dans l'histoire pour PP comme pour le candidat du FdG.

Le nier et vouloir le cacher, aboyer de haine contre un ouvrier, je comprends ce cri du coeur, mais ce n'est pas celui de notre camp, même d’une grande partie de ceux qui soutiennent le FdG.

Il se trouve que si je critique une personne c'est bien la tienne pas celle de PP car précisément je prend sa défense contre tes déclarations de dame patronnesse ou d'écologiste protecteur de panda. Jamais PP utiliserai ta phraséologie haineuse pour critiquer le FdG. Tu aimes tant les photos d'ouvriers c'est parce que tu n'a jamais vu un vestiaire de ta vie, tu n'as jamais port un bleu de travail tu ne sais pas ce que c'est que de se dégraisser les mains au white spirit puis se la nettoyer à la pâte Arma. Bref tes discours sont des caricatures. Tu vis la vie des ouvriers par procuration et par reportage photo. Heureusement que si peu d'ouvriers te lisent car malgré qu'ils aient le cœur bien accroché, ils en auraient la gerbe. Tu es un marginal dans ton activité politique destructive sans doute un héritage de ton passé politique peu glorieux, heureusement ton influence est homéopathique sauf si le NPA que tu contribues largement à faire imploser.


Dernière édition par Achille le Dim 1 Avr - 18:20, édité 3 fois

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  verié2 le Dim 1 Avr - 17:44

Achille
Quelle démagogie ouvriériste !
Eh bien moi, je suis fier de faire la campagne d'un militant ouvrier qui a su gagner l'estime et le soutien de ses camarades de travail, prouvé son dévouement à sa classe dans les luttes.

Il n'y a rien de déshonorant à présenter un candidat intellectuel, comme Krivine ou Nathalie Arthaud, qui se place sur les positions de la classe ouvrière, mais présenter un travailleur du rang, cela a une signification hautement symbolique. C'est montrer, à un petit niveau, que les travailleurs sont capables de se prendre en mains, sans confier automatiquement leur sort à des membres d'autres classes sociales, privilégiés ou relativement privilégiés.

Et ça demande un sacré dévouement de se présenter ainsi à la Présidentielle pour retourner demain à l'usine, pour un militant qui n'est pas assoiffé de gloriole médiatique comme le sont les politiciens bourgeois.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Roseau le Dim 1 Avr - 17:53

dug et klin a écrit:
Mon cher Eugene,que tu trouves Krivine "lamentable"dans un interwiev,c'est ton droit de le penser et de le dire.Mais que tu le qualifie de professionel de la politique,le mettant dans le meme sac que les autres,c'est pas tres correct.Ceux que l'on range dans cette appellation sont ces gens(de l'UMP au F.deG.)qui ont un"plan de carriere"pour grimper dans leurs partis,et obtenir des places(maires,députés,sénateurs,ou au minimum dans les régions ou départements).A.Krivine ne fait pas parti de ce sérail,lui c'est un révolutionnaire professionnel.Alors oui,il l'a été toute sa vie et il l'est encore,c'est tout a son honneur de ne pas avoir flanché comme ses ex amis Weber ou Dray.

Quand a son mode de vie,j'ai eu l'occasion de cotoyer A.Krivine dans le début des années 80,il gagnait l'équivalant du salaire d'un ouvrier P3 en région Parisienne(donc niveau de vie égal a P.Poutou)et il roulait en Renault9.....sans chauffeur.

Je confirme, comme peuvent le faire des centaines de gens.
Dans le camp des travailleurs, politiquement et socialement.
Strictement RIEN à voir avec les nomenclatures réformistes PS ou FdG,
rémunérés grassement pour jouer la comédie d'Alternance
visant à amarrer notre classe à l'Etat bourgeois.

A ce propos rappel d'un message de Vérié,
puisqu'il fait partie des messages du fil gommés par un bug informatique:
Quand tu postules pour un emploi, ton futur patron (ou son recruteur) te demande un CV, tes diplômes, expériences, qualifications. Et, de son point de vue, il a bien raison. Personne ne va embaucher un salarié sur sa seule bonne mine et ce qu'il raconte. Si tu as chouravé dans la caisse de ton patron précédent, même si tu racontes que tu es devenu le plus honnête des hommes, tu vas avoir du mal à convaincre. Engagerais-tu Tapie pour gérer tes comptes ?

Or Mélenchon, comme le PCF, ont de lourds CV, du moins aux yeux de ceux qui veulent défendre les intérêts des travailleurs :
-Participation à des gouvernements bourgeois,
-Soutien à des guerres impérialistes.
-Long séjour au PS (pour Mélenchon).

Ca n'incite pas à leur faire confiance, surtout quand ils n'ont pas un mot pour regretter leurs "erreurs"...

Au passage, je vous rappelle aussi que Mélenchon a été deux fois sénateur. Pouvez-vous nous donner les références de déclarations de Mélenchon pour dénoncer le scandaleux train de vie du sénat et des sénateurs ?

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Copas le Dim 1 Avr - 18:02

Achille a écrit:
Copas a écrit:
Achille a écrit:Quelle démagogie ouvriériste ! On atteint des sommets. ça me fait penser à Brigitte Bardot parlant des bébés phoques, ou aux bigôts de l'ouest parisiens parlant de leurs "pôvres". Certains parlent de droit du sang comme d'autres pourraient manifestement parler de droit du cambouis ! Quelle honte de considérer des ouvriers sous cet angle ! C'est avec ce raisonnement là que certains opposent ouvriers de l'industrie et salariés dans les services, ouvriers aux fonctionnaires... exploités des pays riches aux exploités des pays colonisés.
Philippe Poutou n'a aucun mérite donné par sa situation d'ouvrier. Il en a par sa volonté d'émancipation, par le projet qu'il porte, par son dévouement... C'est évidemment le projet anti-capitaliste et ses résultats qui compteront dans l'histoire pour PP comme pour le candidat du FdG.

Le nier et vouloir le cacher, aboyer de haine contre un ouvrier, je comprends ce cri du coeur, mais ce n'est pas celui de notre camp, même d’une grande partie de ceux qui soutiennent le FdG.

Il se trouve que si je critique une personne c'est bien la tienne pas celle de PP car précisément je prend sa défense contre tes déclarations de dame patronnesse ou d'écologiste protecteur de panda. Jamais PP utiliserai ta phraséologie haineuse pour critiquer le FdG. Tu aimes tant les photos d'ouvriers c'est parce que tu n'a jamais vu un vestiaire de ta vie, tu n'as jamais port un bleu de travail tu ne sais pas ce que c'est que de se dégraisser les mains au white spirit puis se la nettoyer à la pâte Arma. Bref tes discours sont des caricatures. Tu vis la vie des ouvriers par procuration et par reportage photo. Heureusement que si peu d'ouvriers te lisent car malgré qu'ils aient le cœur bien accroché, ils en auraient la gerbe. Tu es un marginal dans ton activité politique destructive sans doute un héritage de ton passé politique peu glorieux, heureusement ton influence est homéopathique sauf si le NPA que tu contribues largement à faire imploser.

Et toujours les attaques perso à la ducon pour faire basculer les discussions. Décidément Achille a de sales manières. Pour le reste et ma vie professionnelle ça ne concerne pas le débat ici mais ce que recherche à camoufler Achille : son soutien aveugle et génuflexant à un politicien bourgeois et sa haine des ouvriers qu'il trouve mal propre de montrer.

Je pense que ces attaques n'ont rien à faire dans cette discussion.

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Achille le Dim 1 Avr - 18:15

Copas a écrit:
Passons sur le crétinisme moyenâgeux ...
...des coups de fourches dans les miches des groupies des politiciens bourgeois
Il n'y a que des snobinards pour estimer que montrer un lieu de travail c'est sale.
Je comprends que ça donne des plaques, des boutons et de l'urticaire
aboyer de haine contre un ouvrier, je comprends ce cri du coeur, mais ce n'est pas celui de notre camp, même d’une grande partie de ceux qui soutiennent le FdG.

Copas a écrit:
Je pense que ces attaques n'ont rien à faire dans cette discussion.

Tu en es le champion mention calomnies et injures. Tu es juste traité comme tu traites tes interlocuteurs.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 28 1, 2, 3 ... 14 ... 28  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum