Russie

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Russie

Message  sylvestre le Ven 30 Juil - 11:41

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2010/07/29/un-tribunal-russe-ordonne-le-blocage-de-youtube_1393628_651865.html

Un tribunal russe ordonne le blocage de Youtube

Le tribunal de Komsomolsk-sur-l'Amour, dans le sud-est de la Russie, a ordonné à un fournisseur d'accès de bloquer l'accès au site de partage de vidéos Youtube, parce qu'il héberge des vidéos jugées racistes. La décision, portant sur une vidéo titrée "la Russie aux Russes", concerne également d'autres sites, comme le Internet archive.

Youtube, propriété de Google, a indiqué "étudier le dossier" et "faire tout ce qui est possible pour que l'accès au service ne soit pas interrompu". Youtube est ou a été bloqué dans plusieurs pays, notamment la Chine, la Thaïlande ou la Turquie. En juin, le Pakistan avait temporairement bloqué le site, après la publication de plusieurs vidéos liées à un concours de dessin du prophète Mahomet ; la religion musulmane interdit à ses pratiquants de dessiner ou de représenter son prophète.

Dans la plupart des cas, Google a contesté devant les tribunaux les décisions de blocage. Le moteur de recherche a notamment fait appel de la condamnation de trois responsables de sa filiale italienne, en février, après la publication d'une vidéo sur Youtube montrant un adolescent handicapé victime de brimades.

Interrogé par Russia Today, Rosnet, le fournisseur d'accès à Internet mis en cause par le jugement, a estimé que la décision était "absurde", et que le blocage des sites n'était pas de la responsabilité des fournisseurs d'accès. "Si l'on suit cette logique, il faudrait détruire tous les immeubles qui ont une swastika sur leurs murs [la swastika, un temps utilisée comme symbole de l'empire russe, figure sur de nombreux monuments historiques russes, NDLR]. Il faudrait aussi confisquer tous les téléphones du pays à chaque fois que deux personnes préparent un mauvais coup par téléphone", estime Alexander Ermakov, le PDG de Rosnet.

Le gouvernement russe, qui travaille à un projet de moteur de recherche national, pourrait également lancer un service de partage de vidéos dans le futur.

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  sylvestre le Dim 1 Aoû - 23:01

Arrestation de militants antifascistes, nécessité de solidarité internationale !

In the morning of July, 29 antifascist Alexei Gaskarov was called in for a conversation to the local Internal Affairs Department. From there he was passed on to Extremism Department officers and taken away in the unknown destination. Most of the regulations of the law that determines the operation policy for the police have been violated. No relatives have been informed, no notice has been served to state the fact of the arrest. That very evening antifascist Maxim Solopov has been called in for a conversation by Okhotny Ryad metro station after the “Russian News Service” radio broadcast. Maxim has come to the meeting spot but no conversation has taken place. He was handed into a car and brought to Khimki. At night flats of Gaskarov and Solopov have been searched. Alexei Gaskarov's flat was searched with no warrant and due papers being provided, without assets being listed and with no attesting witness.



We clearly understand why this were Alexei and Maxim who got arrested. They are well known in public and are taking responsibility for being publicly open. They never concealed their views, appeared both in press and on the radio. They got arrested being the only antifascists well known to the police. Now the police is under pressure from the administration of the president, that’s why at least someone needed to be arrested.



As Alexei’s and Maxim’s faces are known to the police and mass media this would have been too stupid of them to take part in violent actions.

We clearly understand that to ask for the guys to be released is to cry for the moon no matter how hard we long for it. We appeal for the legitimacy although this institution in our country is being defied by the guardians of law themselves. We demand that the legal procedure against our friends is not turned into demonstrative judicatory. We urge that mass media is allowed access to the procedure. We demand that your laws are being observed by yourselves.



We know that the truth is ours and we will break through.



On July, 31 the first closed judicial session took place in Khimki. Nobody was allowed in. The building was surrounded by bunches of riot police officers, water cannon trucks with also a number of ambulances and police cars around. After 48 hours of the guys being detained, the charge should have been brought against Alexei and Maxim today but they still haven't been accused and the judicial session has been postponed until Tuesday, August, 3 being qualified by the judge as a “tough” one.



It has also come to light that their protocols state that the guys were detained on the crime site which contravenes to the original police statement which read that no one was arrested after the incident. This gives evidence that the cases are being invented.

We’re disturbed by the way the procedures are progressing and would appreciate any international support.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  sylvestre le Mer 4 Aoû - 15:18

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/07/29/97001-20100729FILWWW00347-violente-manifestation-pres-de-moscou.php

Violente manifestation près de Moscou
AFP
29/07/2010 | Mise à jour : 11:09 Réagir
Plusieurs centaines de jeunes gens ont jeté des pierres et lancé des fumigènes contre une mairie de la région de Moscou hier soir pour protester contre l'abattage d'une forêt afin d'y construire une autoroute, ont rapporté aujourd'hui les médias russes.

De jeunes anarchistes et antifascistes dont certains avaient le visage masqué, ont pris pour cible la mairie de Khimki et des coups de feu ont retenti, selon les images diffusées par la chaîne de télévision russe NTV. Ils ont scandé des mots d'ordre contre l'abattage d'arbres de la forêt de Khimki que doit traverser la future autoroute reliant la capitale russe à Saint-Pétersbourg et exhibé des banderoles sur lesquelles on pouvait lire: "Epurons la forêt de l'occupation fasciste. 1941-2010".

Des manifestations d'une telle violence sont très rares en Russie où les forces de l'ordre interviennent en général très rapidement, même lors de rassemblements pacifiques. Les manifestants étaient plus de 500 et la police n'a réussi à interpeller aucun d'entre eux, selon le quotidien Kommersant.

Des écologistes et riverains, qui se battent depuis des années contre le tracé de cette autoroute au milieu de la forêt, ont indiqué n'avoir aucun lien avec les violences. Neuf militants du Mouvement pour la défense de la forêt de Khimki qui a aménagé à la mi-juillet un camp au milieu de la forêt ont cependant été interpellés hier, selon la radio Echo de Moscou. "Notre camp a été encerclé (...) et on nous a dit de quitter la forêt. Nous sommes sortis et les OMON (troupes anti-émeutes) nous ont embarqués", a déclaré à Echo de Moscou la dirigeante de ce mouvement, Evguenia Tchirikova, qui figure parmi les interpellés et était toujours détenue ce matin.






L'autoroute en question est construite par la multinationale française Vinci.

Voir aussi http://chtodelat.wordpress.com/2010/08/04/another-beautiful-day-in-the-russian-capital-khimki-forest-defender-yevgenia-chirikova-kidnapped-by-police-after-press-conference/
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  chejuanito le Mer 4 Aoû - 18:54

C'est marqué quoi sur la banderole noir sur blanc longuement filmée (tenue par un gus qui se ballade la familiale à la main alors qu'il est évident qu'il n'est pas dans une situation où il en a besoin, ce coté mytho, le logo avec les deux dates et la façon de scander en agitant les mains ça fait assez kop de foot)?
avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  sylvestre le Jeu 5 Aoû - 12:39

chejuanito a écrit:C'est marqué quoi sur la banderole noir sur blanc longuement filmée (tenue par un gus qui se ballade la familiale à la main alors qu'il est évident qu'il n'est pas dans une situation où il en a besoin, ce coté mytho, le logo avec les deux dates et la façon de scander en agitant les mains ça fait assez kop de foot)?

Ce qui est indiqué dans l'article : "Epurons la forêt de l'occupation fasciste. 1941-2010"

C'est vrai que cet assaut a un côté gauchiste minoritaire assez marqué - alors que la mobilisation pour la fôrêt de Khimki a des bases plus larges - on y trouve aussi le parti "démocrate bon teint" Yabloko par exemple, et la militante arrétée l'autre jour, Evguenia Tchirikova, est présentée dans la plupart des articles de presse comme une "businesswoman".
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  nico37 le Ven 6 Aoû - 19:07

Russie: mobilisation citoyenne contre la destruction d'une forêt au profit d'une autoroute

KHIMKI (Russie) - Dans la banlieue de Moscou, le combat de riverains qui luttent en vain pour un coin de forêt menacé par une nouvelle autoroute, a tourné à la violence avec l'attaque en règle de l'administration locale par des centaines de jeunes gens.

Une association d'habitants de Khimki, une banlieue du nord-ouest de la capitale russe, tente depuis trois ans d'obtenir la révision d'un projet qu'elle dit empreint d'illégalité au profit d'intérêts privés.

Malgré la multiplication des manifestations, lettres ouvertes, pétitions, et l'installation d'un campement dans la forêt pour empêcher les travaux, ces Russes dont le combat local a réveillé la mobilisation citoyenne ne sont jusqu'à présent parvenus à rien. Les travaux ont commencé.

Mercredi soir, plus de 500 jeunes gens se réclamant de mouvements anarchistes et antifascistes, selon des médias russes, ont attaqué la mairie de Khimki.

Venus de Moscou, pour certains le visage masqué, ils ont pris pour cible le bâtiment, brisant les vitres ou lançant des fumigènes, et des coups de feu ont retenti, selon des images placées sur l'internet et reprises par la chaîne de télévision russe NTV. "Sauvons la forêt russe !", ont-ils écrit sur les murs du bâtiment avant de prendre la fuite.

Le mouvement des riverains de Khimki a aussitôt souligné qu'il n'avait rien à voir avec cette attaque, mais dès mercredi soir, la police russe a interpellé neuf militants pacifistes qui occupaient au même moment leur bout de forêt.

"Notre camp a été encerclé (...) et on nous a dit de quitter la forêt. Les OMON (troupes anti-émeutes) nous ont embarqués", a déclaré par téléphone l'organisatrice du mouvement, Evguenia Tchirikova. Elle a été condamnée dans la soirée à 700 roubles (18 euros) d'amende pour un feu de camp interdit dans la forêt, et libérée avec les autres militants, a rapporté la radio Echo de Moscou.

Cette petite femme mince et blonde s'est lancée dans ce combat il y a trois ans pour ses deux jeunes enfants, dit-elle.

Son association s'est adressée récemment au PDG du groupe français Vinci pour lui demander de renoncer à un contrat entaché selon elle d'"illégalité et (de) violence".

En 2008, Mikhaïl Beketov, le rédacteur en chef d'un journal local avait été violemment battu après des révélations sur ce dossier. Resté des mois dans le coma, il a été amputé d'une jambe, et l'enquête n'a à ce jour rien donné.

Le président du Sénat russe, Sergueï Mironov, a apporté jeudi un soutien inattendu à cette cause, estimant que l'attaque de mercredi soir était une "grossière provocation", et demandant que le problème soit réglé "autour d'une table de négociations".

Le chef du gouvernement, Vladimir Poutine, a lui aussi fait savoir par son porte-parole qu'il "suivait l'évolution de la situation".

Car dans un paysage politique monotone depuis l'arrivée au pouvoir de M. Poutine en 2000, ces embryons de mobilisation citoyenne se sont multipliés, au fil de l'exaspération suscitée localement par l'arbitraire des autorités, les passe-droits ou les questions environnementales.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  alexi le Dim 8 Aoû - 11:21

LIBERATION 7/8/10 à propos des déces notamment des personnes âgées :


(...) Ce qu’on ignore aussi, c’est le nombre de personnes ayant succombé à la canicule et à ses effets. Si le ministère de la Santé reste coi, les services de l’état civil à Moscou ont déjà enregistré 5 000 décès de plus qu’à la même période de 2009, soit une hausse de 50%. (...)

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  sylvestre le Lun 23 Aoû - 10:28

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gtQTkrdl4v3r_4aNiQul8O28ELxw

2.000 manifestants défient les autorités à Moscou pour défendre une forêt menacée

De Antoine LAMBROSCHINI (AFP) – Il y a 2 jours

MOSCOU — Environ 2.000 personnes ont participé dimanche dans le centre de Moscou à un concert de rock, interdit par la mairie, pour défendre une forêt menacée avec le soutien de représentants de l'opposition russe, qui ont critiqué Vladimir Poutine, l'homme fort du pays.

Il s'agit de l'une des plus importantes manifestations de ces dernières années à Moscou, où les rassemblements de gens critiquant de près ou de loin les autorités se soldent généralement par des dizaines d'interpellations musclées.

Les organisateurs ont reçu le soutien de certains grands noms de la scène musicale comme le vétéran du rock engagé de l'ex-Leningrad (actuelle Saint-Pétersbourg), Iouri Chevtchouk, leader du groupe culte DDT, mais ils n'ont pas pu mettre en scène le concert comme ils l'entendaient.

"On est venu pour faire des beaux discours et chanter des belles chansons, mais on a un problème, le matériel pour le son est dans une voiture à côté, les forces de l'ordre ne veulent pas le laisser entrer" sur la place, a expliqué l'un des organisateurs, Artemi Troïtski.

Des dizaines de cars de police et des OMON (unité anti-émeutes) équipés de casques et de gilets pare-balles étaient stationnés tout autour de la place Pouchkine, au coeur de la ville, a constaté un journaliste de l'AFP.

La mairie de Moscou a autorisé à cet endroit un rassemblement des défenseurs de la forêt de Khimki, qui doit être partiellement abattue pour faire place à une autoroute au nord de la capitale russe, mais pas un concert qualifié d'"illégal et amoral".

Environ 2.000 personnes, selon l'AFP, 800 selon la police, ont participé à la manifestation sur la place barricadée et étroitement surveillée par les forces de l'ordre.

Face à l'intransigeance des autorités, Iouri Chevtchouk est monté sur un escabeau avec une guitare sèche et a chanté debout avec la foule qui a repris en choeur ses refrains, notamment ceux de "Rodina" ("La Patrie"), une chanson contre le pouvoir de l'époque soviétique.

Plusieurs opposants ont été interpellés par la police avant le début de la manifestation, ont rapporté les autorités locales, une "provocation", selon des défenseurs des libertés publiques.

Derrière ce concert gratuit, c'est tout le système de pouvoir instauré sous Vladimir Poutine qui était visé.

"Le problème est que, pour une raison ou pour une autre, le pouvoir a peur des gens avec des guitares", a déclaré Iouri Chevtchouk en arrivant une guitare à la main sur la place Pouchkine, dont certains musiciens qui devaient participer au concert se sont vu refuser l'accès.

La forêt de Khimki est "un symbole de la lutte citoyenne contre l'arbitraire de l'Etat", a estimé Iouri Chevtchouk. "C'est notre forêt!", "la Russie sans Poutine!", a crié la foule.

La manifestation s'est terminée vers 16H00 GMT sans incident.

Une association d'habitants de Khimki, une banlieue du nord-ouest de la capitale russe, tente depuis trois ans d'obtenir la révision d'un projet qu'elle dit empreint d'illégalité au profit d'intérêts privés.

"Une armée de fonctionnaires est contre nous, mais on n'est pas seuls, merci d'être venus aussi nombreux", a lancé le leader de l'association devant la foule.

L'ancienne dissidente soviétique Lioudmila Alexeeva a elle dénoncé "un comportement barbare contre la nature. Les endroits sacrés comme la forêt de Khimki, il faut les protéger des bureaucrates qui cherchent à se remplir les poches", a-t-elle confié à l'AFP.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  sylvestre le Ven 17 Sep - 10:02

http://www.tetu.com/actualites/international/le-militant-homo-nikola-alekseev-arrete-une-intimidation-du-maire-de-moscou-17909

Le militant homo Nikolaï Alekseev arrêté: une intimidation du maire de Moscou?

Par Paul Parant jeudi 16 septembre 2010, à 16h03 | 1055 vues

Alors qu'il a porté plainte auprès de la justice européenne contre le maire homophobe de la capitale russe, l'organisateur de la gay pride de Moscou a été interpellé hier soir. MISE A JOUR: le militant a donné de ses nouvelles, il a été extradé... en Biélorussie.

La nouvelle circule depuis hier soir sur les réseaux militants LGBT, et commence à être reprise par les grands médias. Le militant russe Nikolaï Alekseev, organisateur de la tentative annuelle de gay pride à Moscou, a été arrêté mercredi soir à l'aéroport de Domodedovo, près de la capitale russe, alors qu'il allait embarquer pour Genève. La raison supposée de cette arrestation serait de faire pression sur lui afin qu'il retire sa plainte contre la décision du maire homophobe de Moscou, Iouri Loujkov, d'interdire la gay pride.

Cette nuit, ses amis ont fait part de ce SMS, reçu depuis un téléphone portable utilisé occasionnellement par Nikolaï Alekseev: «Je ne peux pas en dire plus mais il y a eu une grosse pression, je ne suis plus à Moscou, mais à peu près libre.» C'est le seul message qu'aurait envoyé le militant depuis son arrestation. Selon des médias russes, il aurait été emmené à 600 kilomètres de l'aéroport.

Pressions politiques
La porte-parole de l'aéroport, Elena Galanova, a démenti qu'il y ait un motif politique pour cette arrestation, affirmant que le militant avait été empêché d'embarquer pour avoir refusé de retirer ses chaussures au contrôle de sécurité, selon l'agence de presse officielle Itar-Tass.

Mais selon Alexeï Davydov, un des collègues de Nikolaï Alexeïev, et fondateur du site internet GayRussia.ru, il s'agit bien de pressions contre l'organisation d'une manifestation contre Loujkov qui aura lieu le 21 septembre, et à la plainte déposée à la Cour européenne des droits de l'homme contre l'interdiction de la gay pride à Moscou. «Ce sont des méthodes totalement arbitraires. On utilise des méthodes de la Gestapo pour qu'une personne renonce à ses actions et à ses convictions», a protesté M. Davydov, qui est aussi membre du mouvement d'opposition russe Solidarnost.

Réactions internationales
En France, Louis-Georges Tin, président du comité Idaho qui organise la Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie, se dit «particulièrement choqué par l'arrestation de son vice-président dans un pays ou on sait que les militants des droits de l'homme sont particulièrement mal traités et souvent assassinés». Il demande au gouvernement français de tenter d'intervenir auprès de son homologue russe pour la libération du militant. «Cet incident est d'autant plus choquant qu'il intervient lors de l'année croisée France-Russie et que la Russie est systématiquement montrée du doigt pour son traitement des droits des personnes LGBT depuis plusieurs années», note-t-il.

L'association Ilga-Europe réclame également la libération immédiate de Nikolaï Alekseev, de même que l'association allemande LSVD, ou le président du groupe communiste au Conseil de Paris, Ian Brossat.

MISE A JOUR 18h45: Nikolaï Alekseev donne de ses nouvelles
Selon une dépêche publiée cet après-midi par l'agence russe privée Interfax, Nikolaï Alekseev a été extradé en Biélorussie. «En ce moment je suis à Minsk», a-t-il expliqué par SMS, confirmant avoir été envoyé dans la capitale biélorusse, sitée à 600 kilomètres de Moscou. «On a exigé que je signe une déclaration stipulant que je retirais ma plainte sur les gays prides auprès de la Cour européenne des droits de l'homme.»
Et concernant ses projets immédiats, il ajoute: «Dans les prochains jours je vais retourner en Russie pour participer à la manifestation contre Loujkov (le maire de Moscou) mardi. C'est une question de principe, je ferai tout ce que je peux pour y être.»

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  sylvestre le Sam 18 Sep - 15:34

http://khimkibattle.org/?p=302&lang=fr#more-302

Appel à des Journées d’action internationales 14

Liberté pour les ôtages de Khimki!

Appel à des Journées d’action internationales pour Alekseï Gaskarov et Maxime Solopov

Les 17-20 septembre 2010

Le 28 juillet 2010 plus de 200 personnes, jeunes antifascistes et anarchistes ont mené une manifestation spontanée devant la mairie de Khimki (la banlieue nord de Moscou), à la défense de la forêt de cette ville qui a été abbattu au profit du grand business. L’action lors de laquelle plusieurs vitres ont été brisées, a trouvé un large écho. De leur côté, les autorités y ont répondu par des répressions. Au lendemain de l’action deux militants des mouvements sociaux connus, Alekseï Gaskarov et Maxime Solopov ont été arrêtés. Ils sont menacés de 7 ans de prison pour vandalisme bien qu’il n’y ait pas de preuves de leur complicité à des actes illégaux. D’autres militants, surtout des antifascistes, subissent des poursuites policières.

La lutte pour la conservation de la forêt de KhimkI dure déjà depuis trois ans. D’après les projets des autorités, c’est à travers de cette forêt que doit être construite l’autoroute à péage Moscou-St-Petersbourg, la première de tel type en Russie; ce qui menera à une dégradation de la situation écologique locale et privera les moscovites et les banlieusards d’une zone de recréation en plus. Malgré l’existence des plans alternatifs pour l’autoroute qui permettraient de se passer d’une déforestation et au dépit des protestations actives des écologistes et de la population locale, les autorités ont refusé d’y prêter l’oreille. Au contraire, elles ont fait plusieurs démarches visées à imposer le silence aux contestateurs.

Plus d’une fois les autorités de Khimki (en concertation avec la compagnie de bâtiment chargée des travaux) ont recouru à la violence contre les défenseurs de la forêt de la ville: en négligeant l’opinion publique, en refusant de permettre des actions de protestation, en appellant les nationalistes à disperser les piquets des écologistes et des habitants de la ville, en arrêtant illégalement et en attaquant les journalistes. Les “personnes inconnues” ont mutilé le rédacteur en chef du journal local “Khimkinskaïa Pravda” Mikhaïl Beketov qui avait âprement critiqué les autorités, et ils ont assassiné le metteur en pages d’un autre journal d’opposition, Sergueï Protazanov.

Après l’action du 28 juillet 2010 la police russe et les services secrets ont déclenché une chasse aux antifascistes sans précédents. Les personnes une fois signalées à l’attention du Centre anti-extrémiste et du Service fédéral de sûreté (l’ex-KGB) en tant qu’antifascistes, sont amenées de force aux interrogatoires, les visites à domicile illégales se tiennent chez eux; il y a des cas des pressions physiques atroces pour arracher des dépositions dont l’instruction a besoin.

Ayant peur d’une vague montante des protestations contre la déforestation, les autorités ont enfin reculé en exprimant la volonté de reviser le projet de l’autoroute. Mais il n’y a pas lieu de crier victoire. Alekseï Gaskarov et Maxime Solopov sont toujours en prison sans droit, pris en ôtage par les autorités.

A la fin septembre se tiendra la prochaine audience pénale qui devra prononcer sur une mise en liberté d’Alekseï et de Maxime dans l’attente du jugement. Tous ceux qui s’inquiètent de leur sort, doivent faire tout leur possible pour les arracher de la prison. La Campagne pour la mise en liberté des ôtages de Khimki appelle à des Journées d’action internationales les 17-20 septembre 2010 pour mettre de la pression sur les autorités russes en vue d’obtenir la libération d’Alekseï et de Maxime.

Nous appelons à organiser des manifestations devant les ambassades, les consulats, les missions économiques et culturelles de la Fédération de Russie, aux événements publics et culturels qui ont des rapports à la Russie, tout comme d’envoyer des télécopies et des lettres au tribunal, au Parquet et au gouvernement russes (la journée principale de la campagne fax sera lundi le 20 septembre). Les adresses nécessaries et les détails supplémentaires sur les répressions en Russie seront bientôt communiqués. Vous pouvez les trouver aussi sur notre site web: http://khimkibattle.org en anglais, allemand, français et russe.

Unissez-vous à l’action!

Campagne pour la mise en liberté des ôtages de Khimki

Tel.: +7 (915) 053-59-12

http://khimkibattle.org

info@khimkibattle.org

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  nico37 le Mer 10 Nov - 0:30

Solidarité avec les défenseurs de la forêt de Khimki (Russie), victimes de la répression. par le NPA lundi 8 novembre 2010

Le NPA dénonce les agressions contre le journaliste Oleg Kachine et l’écologiste Konstantin Fetissov perpétrées cette semaine en Russie.M. Kachine a été un de premiers journalistes à couvrir la situation autour de la forêt de Khimki menacée par la construction d’une autoroute dont le projet - suscitant une importante mobilisation populaire - a été confié à l’entreprise française Vinci.
C’est dire que les mobilisations en défense de la forêt de Khimki sont probablement la cible de ces agressions.

Nous sommes également toujours inquiets du sort des militants anti-fascistes inculpés et pris en otages pour faire cesser les mobilisations de défense de la forêt de Khimki, et, au-delà, toute contestation sociale et politique.

Le NPA exprime sa solidaritéavec tous les défenseurs de la forêt de Khimki et avec les victimes d’agressions et d’inculpations arbitraires. Il dénonce le fait que la firme Vinci, et derrière elle, les autorités françaises couvrent des atteintes majeures aux droits humains pour tirer profit de projets écologiquement désastreux.

Le NPA demande :
- l’ouverture d’enquêtes indépendantes pour trouver les responsables et les commanditaires des agressions ;
- la levée des inculptations contre Maxim Solopov et Alexey Gaskarov.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Russie : Trente milliards de tonnes de déchets dangereux entreposés

Message  BouffonVert72 le Ven 17 Juin - 18:38

http://www.20minutes.fr/ledirect/738753/russie-trente-milliards-tonnes-dechets-dangereux-entreposes


Russie : Trente milliards de tonnes de déchets dangereux entreposés

Mis à jour le 09.06.11 à 18h39


Le président russe, Dmitri Medvedev, a annoncé ce jeudi que plus de 30 milliards de tonnes de déchets dangereux sont entreposés en Russie et a accusé le gouvernement de ne pas mettre en oeuvre ses instructions en matière de protection de l'environnement.

«A l'heure actuelle, plus de 30 milliards de tonnes de déchets dangereux ont été accumulés dans le pays», a-t-il déclaré lors d'une réunion à Dzerjinsk, ville de la Volga qui fut l'un des plus importants centres de l'industrie chimique de l'URSS et reste l'une des plus polluées au monde. «Le recyclage de ces déchets nécessite de gros investissements aussi bien de la part de l'Etat que du privé», a ajouté le chef de l'Etat, sans pour autant apporter de précisions sur les montants et sur les sites concernés.

Reproches à Poutine

Il a ensuite reproché au gouvernement du Premier ministre Vladimir Poutine de ne pas avoir appliqué ses instructions en matière de protection de l'environnement. «La plus grande partie des documents officiels qui devaient être préparés ne ne l'ont pas été. Je vois en cela la responsabilité du gouvernement», a déploré Dmitri Medvedev. Le président faisait référence à une réunion en mai de hauts responsables russes au cours de laquelle il avait donné comme instruction d'améliorer la régulation des services de l'Etat dans le domaine de la protection de l'environnement.

Lors d'une rencontre mercredi avec des ONG, Dmitri Medvedev a reconnu que la Russie était confrontée à de nombreux «problèmes écologiques», et que «beaucoup de choses dépendaient des organisations de défense de l'environnement». Cependant, plusieurs responsables d'ONG avaient indiqué à l'AFP n'avoir pas été conviés à cette rencontre, mettant en doute la représentativité des participants et la sincérité des autorités en la matière.

© 2011 AFP

avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  nico37 le Sam 6 Aoû - 21:34

Incendies et explosions, les anarchistes russes attaquent l’État - 05/08/11

Depuis deux ans, les actes criminels visant des symboles de l’Etat russe, ainsi que ceux du capitalisme, se multiplient dans le pays. À l’origine de ces actions violentes, principalement des incendies criminels, se trouve un réseau d’anarchistes russes prêts à tout pour se faire entendre.

La première de ces attaques remonte à 2009. Lors de la célébration du 1er mai, journée internationale des travailleurs, 250 anarchistes s’étaient regroupés à Saint-Pétersbourg avec l’autorisation de la mairie de la ville. Avant même le début de leur marche, des officiers OMON, les troupes spéciales du ministère russe de l’Intérieur, avaient arrêté 137 d’entre eux au motif qu’ils prévoyaient d’attaquer un groupe de nationalistes russes rassemblés pour la même occasion. Une attaque que les anarchistes niaient avoir planifié. Trois jours après ces arrestations, plusieurs voitures de police ont été incendiées à proximité du commissariat de Svetlanovsky à Saint-Pétersbourg. Le lendemain, c’est un poste de police entier qui était réduit en cendres à Nizni Novgorod.

Après ces premiers incidents, les incendies criminels se sont multipliés dans le pays. Entre 2010 et 2011, des voitures et des postes de police, mais aussi des voitures de luxe, des centres d’affaires, des bureaux d’inscription militaires, un chalet témoin qui faisait la promotion de maisons de luxe près de Moscou et des antennes locales de Russie Unie, le parti au pouvoir, ont été incendiés. Dernière cible en date, un bureau local de Russie Unie situé à Moscou a été réduit en cendres le 22 juillet dernier. Aucune victime n’a jamais été à déplorer car les bâtiments, comme les voitures, étaient toujours vides au moment des crimes.


Un poste de police à proximité de Moscow à la fin du mois de juin.

Ces actes ont tous été revendiqués par différents mouvements anarchistes qui se disent regroupés de façon informelle dans un réseau Black Bloc. Les Black Bloc sont desrassemblements éphémères et non hiérarchisés d'individus anonymes ayant pour but des actions violentes notamment contre les symboles du capitalisme. Les membres partagent leurs expériences et collaborent pour établir leurs cibles et leurs modes d’action. Quiconque souhaite prendre part à ces incendies criminels est libre de le faire. Jusqu’à présent la police n’a retrouvé aucun individu lié à ce réseau.

Déjà présents en Europe, les réseaux Black bloc ont été particulièrement actifs pendant les manifestations contre l’austérité à Londres et en Grèce.



Le bureau de Russie Unie à Saint-Petersbourg, le 31 décembre 2010.

" Employer des méthodes plus radicales nous permet d’atteindre des objectifs plus importants avec moins de moyens "

Blacblocg écrit en anglais le blog " Black Bloc, nouvelles de la guérilla anarchique".

Les formes pacifiques de luttes (réunions, campagne de communication, etc…) n’ont pas ou très peu d’effets dans notre pays car finalement peu de gens sont prêts à descendre dans la rue pour manifester. Les actions radicales et "dangereuses" attirent bien plus l’attention du public et des médias. Un bon exemple de cette théorie est le combat pour la protection de la forêt de Khimki [En juillet 2010, un groupe d’écologistes russes dénonçait le projet de construction d'un tronçon de la nouvelle autoroute Moscou-Saint-Pétersbourg au beau milieu du parc forestier de Khimki]. La campagne de sensibilisation, plutôt calme au début, a reçu bien plus d’attention après que les "anti-fascistes" se sont attaqués à des locaux de l’administration de Khimki. Nous considérons que ce n’est que suite à cette action que le combat des écologistes a reçu le soutien de personnalités comme Yuri Shevchuk [chanteur de rock engagé qui dénonce le manque de démocratie en Russie] ou Artemy Troitsky [un des critiques musicaux les plus reconnus en Russie] et que tout s’est accéléré [Les écologistes n’ont toutefois pas réussi à empêcher la construction de l’autoroute et des actions anarchistes ciblent aujourd’hui le matériel de construction].


Des bulldozers incendiés dans la forêt de Khimki à la fin du mois de juin 2011.

Donc, il y a deux ans, nous avons décidé d’employer des méthodes plus radicales. Nous voulions pouvoir atteindre des objectifs plus importants, mais avec moins de moyens. Et jusqu’à présent, cette méthode s’est révélée efficace. Grâce à nos actions de ces deux dernières années, plus de gens se sont reconnus dans les opinions anarchistes que pendant toute la période d’anarchisme pacifique de la Russie moderne.

" Jusqu’à sa disparition, nous verrons toujours l’État comme un ennemi "

Il y aussi quelques chose de très personnel, voire d’ "existentiel" dans notre lutte. Etant anarchistes, jusqu’à sa disparition, nous verrons l’État comme un ennemi. Imaginez-vous voir votre ennemi jour après jour sans faire quoique ce soit d’autre que de dire aux gens qui vous entourent à quel point il est mauvais – et la plupart des gens s’en fichent d’ailleurs pas mal. Voila comment les anarchistes russes ont vécu ces 25 dernières années. Mais heureusement cette période est terminée. L’État n’a pas encore disparu, mais nous pouvons provoquer de véritables dégâts.

Nos attaques n’ont pas fait de victimes jusqu’à présent, pas même un officier de police ou quelque autre représentant de l’État. Eviter de blesser les gens est notre premier principe et toutes nos actions sont clairement organisées dans ce sens.

Nous ne pensons pas que nos actions vont faire l’objet d’une importante répression. Aujourd’hui, l’État russe n’a pas de moyens, pas d’instrument efficace, et surtout, n’a pas la volonté politique de nous réprimer."

" Ils vont exaspérer l’Etat, justifier un durcissement de la police et discréditer l’opposition "

Oleg Kozyrev habite à Moscou. Il est écrivain et milite pour la démocratie en Russie.

Je suis pour la lutte non-violente. Mes modèles sont Gandhi et Martin Luther King. Je ne peux pas approuver ce nouveau mode d’action des anarchistes et ce même si personne n’a été blessé jusqu’à aujourd’hui. Le risque que ces actions ne fassent des victimes dans le futur existe.

Ils mettent le feu à des bureaux d’inscriptions de l’armée, mais ces locaux sont la plupart du temps situés dans des immeubles. Ils ont de la chance que les bâtiments n’aient pas intégralement brûlé. Quand ils lancent une bombe, il peut très bien y avoir un passant innocent dans les parages. Et même s’il y a une victime qui symbolise l’autorité, ça reste de la violence et rien de bon ne peut en résulter.

Les incendies criminels, les explosions et autres méthodes brutales ont des conséquences déplorables. Elles vont exaspérer l’État, justifier un durcissement de la police et discréditer l’opposition. Les nouvelles générations devraient plutôt apprendre de l’Histoire de notre pays que les Russes ont beaucoup souffert des extrémistes révolutionnaires.

Il est évident que les anarchistes deviennent de plus en plus forts politiquement en Russie. Ils mènent de très nombreuses actions, se battent contre le fascisme et tous les abus de pouvoir des forces de l’ordre. Et je soutiendrai leurs actions tant qu’elles seront pacifiques, justes et adaptées. Mais je ne peux pas soutenir les incendies criminels. J’ose espérer qu’ils seront assez sages pour laisser tomber ces méthodes."

Oleg Kozyrev / Billet écrit avec la collaboration de Ostap Karmodi, journaliste.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  gérard menvussa le Sam 6 Aoû - 21:45

Rencontre d'anciens experts de l'URSS et de la Russie
06/08/2011 | 21:58:54
EMAIL PRINT Bookmark and Share SHARE CỠ CHỮ A A A
Dernière heure

Clôture de la première session de l'AN de la 13e législature
Rencontre d'anciens experts de l'URSS et de la Russie
Développement continu de la coopération Vietnam - Thaïlande
Félicitations aux dirigeants vietnamiens
L'AN discute du règlement des difficultés des entreprises
L'établissement des relations diplomatiques Vietnam-Thaïlande célébré
L'ambassadeur d'Allemagne au Vietnam à l'honneur
Resserrement des liens d'amitié Thaïlande-Vietnam

La 42e rencontre traditionnelle avec d'anciens experts de l'ex-Union soviétique (URSS) et de la Russie a été organisée le 5 août à Moscou par l'ambassade du Vietnam en Russie.

On y a noté la présence de représentants des ministères russes des Affaires étrangères (MAE), de la Défense, de l'Association des anciens vétérans russes de la guerre du Vietnam (MOOVVV), de l'Association d'amitié Russie-Vietnam, du Fonds de la paix de Moscou, des centaines de vétérans de guerre soviétiques et russes ayant travaillé au Vietnam.

Dans son allocutions prononcée à cette occasion, le président de la MOOVVV, Nicolai Kolensnik, a souligné l'esprit de lutte, l'héroïsme et la vaillance de l'Armée et du peuple vietnamiens pendant les années de guerre pour la défense de la Patrie socialiste ainsi que les aides précieuses et efficaces des anciens experts soviétiques envers le Vietnam.

L'ambassadeur Pham Xuan Son a retracé les années de lutte courageuse et glorieuse de l'Armée et du peuple vietnamiens. Il a souligné les contributions considérables du peuple de l'ex-Union soviétique (URSS) et de la Russie, notamment celles des anciens experts, dans ces victoires avant d'exprimer ses remerciements envers ceux-ci en espérant qu'ils continueraient de contribuer sans cesse au renforcement des relations d'amitié traditionnelles et de partenariat stratégique sur tous les plans entre les deux peuples. - AVI
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  gérard menvussa le Sam 6 Aoû - 21:49

Les Medvedev Girls se dénudent pour soutenir le président russe

Après Vladimir Poutine, c’est au tour du président russe Dmitri Medvedev d’afficher ses soutiens féminins. Dans la course à la présidentielle de 2012, l’actuel président de la Fédération de Russie sera opposé à l’ancien. Mais les deux acolytes semblent pourtant avoir les mêmes choix en terme de communication politique.

Après les filles qui « déchiraient tout pour Vladimir Poutine », deux autres jeunes filles russes se sont déshabillées jeudi en plein centre de Moscou pour exprimer leur soutien à Dmitri Medvedev. Officiellement, elles soutenaient une nouvelle loi limitant la consommation de bière en Russie.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  sylvestre le Lun 5 Déc - 12:14

Même si le score du parti poutinien reste très haut, c'est un revers pour le tandem Poutine-Medvedev que tous les commentateurs ont noté. La censure et les fraudes probables n'ont pas empêché une nette progression de l'opposition. Ce que les commentateurs occidentaux encore pétris de l'idéologie de la guerre froide se sont bien gardés de souligner c'est la nette progression du Parti Communiste (19,6 % contre 11,7 % en 2007). De l'avis général des camarades russes, c'est un parti nationaliste pro-stalinien qui n'a rien de "gauche" - sauf dans certaines régions où des comités locaux travaillent avec l'extrême gauche au moins sur certaines campagnes. Mais leur score ainsi que celui de "Russie juste" représente de toutes façons une entaille dans l'hégémonie poutinienne.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  Roseau le Lun 5 Déc - 16:48

De bonnes nouvelles des camarades russes
http://www.internationalviewpoint.org/spip.php?article2400
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  verié2 le Lun 5 Déc - 16:51

Ce que les commentateurs occidentaux encore pétris de l'idéologie de la guerre froide se sont bien gardés de souligner c'est la nette progression du Parti Communiste (19,6 % contre 11,7 % en 2007).
Euh... France Inter en a parlé ce matin aux infos de 8 H...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  sylvestre le Lun 5 Déc - 17:29

verié2 a écrit:
Ce que les commentateurs occidentaux encore pétris de l'idéologie de la guerre froide se sont bien gardés de souligner c'est la nette progression du Parti Communiste (19,6 % contre 11,7 % en 2007).
Euh... France Inter en a parlé ce matin aux infos de 8 H...

Dont acte ! J'avais dû fouiller pour trouver cette info sur le web.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  gérard menvussa le Lun 5 Déc - 17:40

Enfin, il y a également un article trés intéressant (je ne rigole pas !) dans "20 minuttes"

Russie: Voter communiste, un vote de contestation plutôt que d'adhésion
Mis à jour le 05.12.11 à 13h58

En Russie, les communistes semblaient condamnés aux poubelles de l'histoire mais dimanche, les étudiants et intellectuels ne voulant plus de Vladimir Poutine se sont résolus à voter communiste, vingt ans après la chute de l'Union soviétique.

Les 19% obtenus par le Parti communiste, le double des précédentes élections, n'augurent pas d'une prise du pouvoir dans les années à venir. Les souvenirs de la répression, des "goulags" et de l'effondrement économique sont trop frais.

Mais les communistes incarnent aujourd'hui l'opposition la plus crédible à Russie unie, le parti au pouvoir dont l'emprise sur la Douma a fortement diminué à l'occasion de ce scrutin. (voir )

Et c'est en se pinçant le nez que certains ont voté pour un parti qui, en Russie, est associé aux vétérans bardés de décoration et aux retraités sans pension, laissés de côté dans la "Nouvelle Russie" des privilèges et du tape-à-l'oeil.
Parti associé aux vétérans

"Je me souviens, avec tristesse, que j'avais juré à mon grand-père que je ne voterais jamais pour les communistes", dit Ioulia Serpikova, 27 ans, qui travaille dans l'industrie cinématographique. "C'est triste que, dans l'urne, j'ai dû cocher leur case malgré tout."

Dans le marasme des années 1990, le parti de la faucille et du marteau a conservé une forte présence sur tout le territoire, dans les entreprises notamment. L'accès aux médias publics étant limité pour l'opposition, cela a constitué un avantage considérable sur la concurrence.

"Les communistes sont le seul vrai parti qu'il y ait ici", dit un banquier occidental basé à Moscou. "Russie unie c'est une blague, Russie juste c'est une blague et le LPDR (nationalistes) c'est une blague, et beaucoup le savent."

"Donc, les gens votent communiste car ils réalisent que c'est le vrai vote d'opposition et contre Russie unie. On ne pourrait faire plus ironique."
"Vote d'opposition contre Russie unie"

Hormis Russie unie et les communistes, tous les partis manquent d'une réelle structure nationale. Russie juste et le LPDR pâtissent d'avoir collaboré avec le pouvoir en place.

"Russie unie énerve tout le monde, donc les gens cherchent une alternative", dit Alexander Kourov, étudiant en physique de 19 ans. "Je n'aime pas particulièrement les communistes mais il n'y a personne d'autre et je ne veux pas que ma voix soit volée."

Au siège du Parti communiste trônent encore des portraits de Lenine et des bannières en velours rouge ornées de la faucille et du marteau.

Malgré ses bons résultats, le chef du parti, Guennadi Ziouganov, a décrit l'élection comme "un vol à très grande échelle". La police a selon lui interdit aux observateurs communistes de pénétrer dans plusieurs bureaux de vote, parfois violemment. Certaines urnes étaient remplies avant le début du vote, a-t-il dénoncé.
Vote de contestation

De façon assez cocasse, les communistes bénéficient de la comparaison qui est faite, dans la blogosphère russe, entre le parti de Poutine et le Parti communiste de l'ère soviétique.

Un montage populaire sur internet montre le visage de Poutine, vieilli de quelques années, en surimpression du vieux Leonid Brejnev. Une façon de moquer le projet de retour au Kremlin de l'actuel Premier ministre, qui pourrait ainsi diriger la Russie jusqu'en 2024.

Même si certaines jeunes électeurs affirment que le Parti communiste n'a plus rien à voir avec celui d'il y a vingt ans, les analystes considèrent le vote en sa faveur comme un vote de contestation.

Voter pour le Parti communiste, "c'est comme écrire un mot de cinq lettres sur le bulletin", dit Masha Lipman, du centre de réflexion Carnegie Moscow Center. "Le gouvernement a fait de cette élection une farce et, en retour, les gens font un simulacre de choix électoral."
Reuters


le figaro

Russie/fraudes: le PC va porter plainte
Le parti communiste russe a annoncé lundi qu'il allait déposer une plainte à la Cour suprême de Russie pour protester contre les fraudes massives constatées lors des élections législatives qui ont donné la majorité au parti Russie Unie de Vladimir Poutine. "Nous préparons une plainte à la Cour suprême de Russie, nous l'enverrons quand la Commission électorale centrale publiera les résultats officiels des élections", a déclaré Ivan Melnikov le premier vice-président du parti communiste, cité par l'agence Ria Novosti.
Par ailleurs, le parti va déposer des plaintes dans des tribunaux locaux dans au moins 1.600 bureaux de vote, où des violations sur les résultats du scrutin ont été constatées, a-t-il indiqué. Le parti Russie unie de Vladimir Poutine a remporté à l'issue des législatives de dimanche la majorité absolue à la chambre basse du Parlement (Douma) avec 238 députés sur 450, un score important mais en net recul par rapport à 2007.
Le parti communiste a obtenu pour sa part 19,16% des voix selon des résultats préliminaires. Les médias indépendants et l'ONG russe d'observation électorale Golos ont recensé de nombreuses fraudes tout au long de la journée de dimanche. La mission d'observateurs de l'OSCE a également affirmé que le scrutin avait été marqué par de "fréquentes violations" lors du décompte des voix et notamment du "bourrage des urnes".
Le Commission électorale centrale de Russie a pour sa part indiqué qu'aucune fraude notable n'avait été constatée. Le chef du parti communiste, Guennadi Ziouganov, a jugé de son côté que les élections n'avaient été "jamais été aussi sales". "Nous examinons tous les cas de fraude, et appelons tous nos camarades à défendre nos voix. Nous allons les défendre et dans la rue, et sur le terrain du droit, et nous allons nous occuper de chaque cas", a-t-il dit, cité par Interfax
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  gérard menvussa le Lun 5 Déc - 17:46

En tout cas le journal "Expert", proche des poutiniens a trouvé le coupable de ce triste revers : c'est encore un coup de l'ignoble Lev Davidovitch Bronstein !

avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  Roseau le Lun 5 Déc - 18:48

Le fond, en plus, c'est le Che ! cheers
Quelqu'un pourrait avoir le texte de l'article ?
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  sylvestre le Lun 5 Déc - 18:57

gérard menvussa a écrit:En tout cas le journal "Expert", proche des poutiniens a trouvé le coupable de ce triste revers : c'est encore un coup de l'ignoble Lev Davidovitch Bronstein !


Il y a quelques semaines cet article attribuait plutôt à l'influence trotskyste le mouvement des Indigné-es américain-es. Le titre de ton magazine "à nouveau la révolution mondiale" me semble aussi ne pas se limiter à la Russie - d'ailleurs il serait sorti bien rapidement après le résultat des élections...
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  gérard menvussa le Lun 5 Déc - 19:13

Le fait d'être sorti AVANT les élections n'est qu'un signe de plus qu'elles étaient truquées... En tout cas, il fera chaud en russie avant que le PCR dise "nous sommes les 99%"
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Russie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum