La Gauche Anticapitaliste

Page 4 sur 38 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 21 ... 38  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  iztok le Mer 7 Mar - 0:39

elle a surtout dit ça depuis le début ... seulement certains et certaines feignaient de ne rien comprendre, en faisant des procès d'intentions.
avatar
iztok

Messages : 241
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 29
Localisation : toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  Marco Pagot le Mer 7 Mar - 1:44

iztok a écrit:elle a surtout dit ça depuis le début ... seulement certains et certaines feignaient de ne rien comprendre, en faisant des procès d'intentions.

Si c'est que ça, je veux bien le croire et ça me va, n'empêche qu'il y a des discussions politiques...

Je pense qu'on est beaucoup à avoir été assez marqués par le fait que tous les jours dans les médias bourgeois des attaques contre PP et le NPA. Je pense aussi que pour certains on a été traumatisés par ce qui se passe localement dans les comités...
La boite mail de mon comité a servi aujourd'hui par exemple à promouvoir la prochaine réunion du Front des Luttes, et elle sert de relais à la fase locale... Moi je veux bien... Elle sert aussi à établir les mandats pour les réunions locales comme nationales de la GA, à définir le mandat comme militant GA aux différents collectifs unitaires... Et la dernière fois que j'ai gueulé, ils se sont concertés sur la boite mail du comité sur comment me répondre... Donc bon, c'est folklorique dans mon coin... Des trucs délirants...

Heureusement qu'il y a des Tristana à la GA...

Parce que moi je suis quand même une brave bête, disciplinée et tout, je dirais même le brave gars un peu couillon qui essaye de tout arranger, qui fait tout sans rechigner, donc pour m'énerver faut y aller... Les quelques du FMR qui m'ont rencontré peuvent en témoigner...

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  Copas le Mer 7 Mar - 9:11

Heureusement que tous les militants qui se sont sentis proches de la GA ne suivent pas l'orientation écrite de la GA.

Dans la situation actuelle la GA se structure et attends des points importants de l'évolution de la situation pour ré-attaquer l'orientation du NPA :

1) Philippe Poutou aura-t-il ses signatures ? Si il ne les a pas ils vont attaquer
2) le score de PP ? Si il est mauvais ils vont déclencher l'assaut pour se saisir du NPA
3) Les législatives : ils sont déjà dans une logique d'éclatement

Sur la question des procès d'intention, il n'y en a pas et même les critiques féroces de la GA ne prennent pas l'entière conscience des dérives d'une faction dirigeante de la GA qui va très loin dans une logique de scission quoiqu'il se passe. Il faut donc se rapporter à ce qui est écrit et décidé par la GA :

Sur la question de la démocratie

1) Cela implique de ne pas tenir compte de la décision votée par le dernier CPN et que les militants du NPA s’emparent dès maintenant localement de cet enjeu.

2) Nous chercherons à mettre en œuvre cette politique dès maintenant par tous les moyens à notre disposition, dans et en dehors du NPA



Citation d'un document non public, en tous cas non sourcé enlevé - Sylvestre

Je donne l'impression sur ces questions d'y revenir sans cesse, mais ce sont des dérives très profondes qui ne ressortent pas de procès d'intention. La relation au parti apparait là très dégradée, de même que la conception d'un parti, surtout quand on connait un certain nombre d'habitudes déplorables d'étouffement de la démocratie et de manœuvres pour imposer des choix là où la GA est dominante. Cela a souvent été : on est majoritaire donc on viole les droits des autres, on fait ce qu'on veut...

Là dessus j'invite tout le monde a ne pas lâcher la rampe, qu'on soit GA, de gauche dans le NPA, ou ce qu'on veut, il s'agit de faire revenir en arrière ceux qui ont ces drôles de conceptions .

C'est une dégénérescence. Celle-ci est profonde et elle vient de loin .

Je rappelle ce qui en a été, à mon sens, l'origine, son moteur profond, je cite :

C'est ça qui m'inquiète fort et me fait penser à une dégénérescence qui dépasse la question du NPA (mais que, finalement la LCR et le NPA ont nourri en leur sein... Jusqu'à quel point ????). Mais sans être un embaumeur de bensaïd celui-ci nous indiquait qu'il y avait forcément un aspect pathologique de rester un courant isolé pendant des dizaines d'années dépassant le stade du groupuscule et en même temps restant faible. La LCR n'est pas la seule d'ailleurs dans ce cas , d'autres ont des travers à plusieurs symétries.

Dont la peur de rester seuls , la peur d'affronter seuls des océans inorganisés, avec la tentation de retourner à la relation avec des nomenclaturistes ombres de ce qu'ils étaient avant, réduisant le champ politique à la relation dont les trotskystes avaient l'habitude. Opposants ou souhaitant s'y fondre comme un retour rassurant, c'est pour ça que je parlais du champ amour-répulsion de l’extrême gauche vis à vis des réformistes nomenclaturisés.


La réduction des problèmes d'unité à la relation avec des nomenclaturistes , sans d'ailleurs traiter l'existence d'autres courants en rupture de la gauche classique, courants de fait qu'on nie, et l'absence de stratégie qui traite au fond les questions et problèmes d'organisation des courants radicaux dans la classe ouvrière et plus généralement les questions larges de structuration des océans inorganisés (l'échec du mouvement de l'automne sur les retraites vient de là en grande partie et pas seulement de "bureaucrates" à qui d'ailleurs on veut maintenant rouler des patins), sont les deux mamelles d'une relation historique avec les bureaucraties qui vient d'une période où la classe était organisée par celle-ci.

Ces conceptions périmées par le mouvement concret des classes jouent toujours actuellement et les courants issues du parti de l'émancipation y sont toujours confrontés, avec les vertiges que l'on sait, les tentations également après de longs combats d'intégrer les rives apaisées de l'intégration dans des logiques parlementaristes et bureaucratiques. Ces orientations n'ont jamais prouvé leur efficacité du temps où les bureaucraties étaient surpuissantes. Elles sont aujourd'hui une réduction du champ politique quand les bureaucraties politiques sont réduites et sans base sur les lieux de production de richesse;

C'est le refus d'assumer des responsabilités historiques.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  sylvestre le Mer 7 Mar - 11:51

Copas a écrit:

Je rappelle ce qui en a été, à mon sens, l'origine, son moteur profond, je cite :

Mais tu cites qui ?

(merci de s'en tenir ici à la discussion de ce qui a été rendu public par les uns et les autres)
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  Copas le Mer 7 Mar - 22:18

sylvestre a écrit:
Copas a écrit:

Je rappelle ce qui en a été, à mon sens, l'origine, son moteur profond, je cite :

Mais tu cites qui ?

(merci de s'en tenir ici à la discussion de ce qui a été rendu public par les uns et les autres)

Une mise au point là :

http://forummarxiste.forum-actif.net/t2039-les-documents-sans-publicite-d-un-parti#35370
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  le petit scarabée le Jeu 15 Mar - 7:25

En tout cas il y a des endroits où ils commencent déjà à appliquer leur politique.

Préparer l'avenir ensemble

Communiqué de la Gauche Anticapitaliste et des Alternatifs Bouches-du-Rhône et Alpes-Maritimes
PREPARER L'AVENIR ENSEMBLE

Après deux rencontres, à Antibes en décembre 2011 et à Gardanne en janvier 2012, deux délégations régionales des Alternatifs et de la Gauche anticapitaliste (GA) se sont de nouveau rencontrées à Antibes le 26 février.

Dans un contexte de crise généralisée -économico-financière, sociale, écologique, démocratique- du capitalisme, les Alternatifs et la Gauche anticapitaliste réaffirment, à l'occasion de la double séquence électorale, la nécessité de battre la droite et l'extrême-droite, et le choix d'une alternative et non d'une simple alternance.

Avec l'ensemble de la gauche alternative, les Alternatifs et la GA défendront leur orientation écosocialiste, rouge et verte, antiproductiviste et anticapitaliste, féministe et antiraciste, autogestionnaire et altermondialiste à l'occasion des élections législatives.

Dès aujourd'hui, les Alternatifs et la Gauche anticapitaliste affirment leur refus total des politiques d'austérité par lesquelles, comme en Grèce, les capitalistes et leurs relais politiques veulent faire payer aux peuples une dette dont ils ne sont en rien responsables.

En conséquence, c'est la construction d'un large bloc à la fois social et politique, dans une démarche citoyenne pour y associer le plus grand nombre, qui est à l'ordre du jour en France comme en Europe.

Refusons l'austérité aujourd'hui comme demain à l'issue des élections -quel que soit leur résultat- ; préparons toutes et tous ensemble une alternative au capitalisme et au productivisme !

De manière complémentaire à la construction de ce large bloc, les Alternatifs et la Gauche anticapitaliste sont favorables à la création d'une coopérative régionale de la gauche alternative, ouverte à toutes et tous, en lien avec le projet de regrouper à l'échelle régionale, comme à l'échelle nationale, la gauche alternative, la gauche de rupture, aujourd'hui dispersée.

Les Alternatifs et la Gauche anticapitaliste au plan régional se retrouveront de nouveau le 17 avril, à Gardanne, pour prolonger et concrétiser le travail commencé ensemble depuis la fin 2011. Notamment en vue de prendre rapidement en commun des initiatives pour un regroupement de la gauche alternative et anticapitaliste.

Antibes, le 26 février 2012

le petit scarabée

Messages : 194
Date d'inscription : 18/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  Copas le Jeu 15 Mar - 9:05

le petit scarabée a écrit:En tout cas il y a des endroits où ils commencent déjà à appliquer leur politique.

Merci enfin, heureusement que nous sommes là éclairés...

La démocratie...
Les militants du NPA apprennent par des communiqués bouclés ce qui a été concocté par la GA, c'est bien. La préférence semble aller à des mouvements en dehors du NPA mais contre des courants du NPA.

Pour le reste, c'est une logique de poupées russes, de blocs dans des blocs, etc...

Personne n'est contre l'unité des travailleurs et de la classe populaire dans la lutte.

Ce sur quoi essaye de se distinguer la GA ne ressort pas de ces questions. Elle ressort des questions d'alliance politique avec d'autres courants politiques. Certains courants politiques.

Ca fait un moment que l'on sait que des négociations sont menés par la direction de la GA pour voir si une nouvelle organisation politique est possible avec les alternatifs et le parti de gauche. Ce n'est pas un scoop, c'est juste le 2e fiancé qui n'est pas encore annoncé dans le lit, mais ça va viendre.

Ca ne permet pas, tout cela, de résoudre les problèmes posés à la classe populaire pour qu'elle puisse se mobiliser et faire reculer la bourgeoisie. Ca ne donne pas de pistes, sauf des ralliements politiques.

Les aspects qui traitent vaguement de ces questions ne font pas différence et justifications de démarches scissionnistes , il faut donc chercher ailleurs les justifications des méthodes dont ce courant se revendique.

On connait la démarche de rapprochement avec le nomenclaturisme de gauche, mais il y a autre chose qui caractérise fortement la direction de ce courant et qui va lui coller au doigt comme un morceau de scotch :

- pas de respect de la démocratie (proclamé et revendiqué)
- proclamation que TOUS les moyens sont bons dedans et dehors du NPA pour faire valoir son point de vue

Il est tout à fait surprenant que des camarades de gauche se revendiquent de telles orientations qui font frémir et ils n'annoncent pas ce qu'ils vont faire.

Dans les semaines à venir le NPA va apprendre une nouvelle très pénible.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  le petit scarabée le Lun 19 Mar - 1:22

bon, ce qui est tout de même affirmé explicitement, c'est qu'ils n'appellent pas à voter pour Poutou.

Déclaration de la Gauche anticapitaliste - 18 mars 2012
dimanche 18 mars 2012

La campagne électorale de la Présidentielle entre dans sa dernière ligne droite. Elle est marquée par le débat autour des politiques pour faire face à la crise, reléguant au second plan d'autres questions pourtant cruciales, comme celle des réponses à la crise écologique ou celle des quartiers populaires.

En campagne pour sauver sa place, Nicolas Sarkozy se présente comme le seul à disposer de l'expérience nécessaire pour «piloter le navire en pleine tempête». Il se présente comme l'homme d'une droite dure, sécuritaire, raciste et xénophobe, défenseur d’une Europe «forteresse», pour draguer les voix du FN. Le «candidat du peuple» a cependant du mal à faire oublier le «Président des riches». Son bilan, catastrophique pour la majorité de la population, est puissamment rejeté. Son projet est dans la continuité de son action, totalement nocif. Oui, il est urgent de «sortir le sortant ».

Battre la droite est un enjeu essentiel et primordial. Il n'est pas le seul de cette élection présidentielle. Le programme de François Hollande s'inscrit dans la gestion de la crise du capitalisme par l'austérité et ne prend pas en charge les questions écologiques à la hauteur des enjeux de crise de civilisation qui sont désormais posés.

Il importe qu'il existe aussi un vote de premier tour, le plus massif possible, pour donner force et crédibilité à un programme d'urgence basé sur une toute autre répartition des richesses, la transition énergétique, des transformations démocratiques radicales. Dans ce cas, une nouvelle chance sera offerte pour faire exister durablement un courant politique qui conteste à gauche l'hégémonie du courant social libéral dont François Hollande est le porte-drapeau à la Présidentielle. C'est essentiel également pour faire contrepoids à une extrême-droite relookée qui s'implante durablement et cherche, par une campagne nationaliste, raciste et prétendument sociale, à séduire les classes populaires. C'est enfin décisif pour donner force et courage à celles et ceux qui luttent et entendent lutter sous diverses formes pour résister aux politiques d'austérité ou pour imposer la transformation sociale, écologique, démocratique.

Au-delà de divergences maintenues, sur le bilan des gouvernements d'union de la gauche de 81 et 97, sur le rapport à la république et à la nation, la campagne que mène Jean-Luc Mélenchon énonce un large spectre de propositions politiques communes à toute la gauche radicale. Réquisitionner les entreprises qui licencient en délocalisant, prendre des mesures pour museler la finance, refuser de faire payer la crise à la majorité de la population, organiser la planification écologique, rompre avec une Vème République antidémocratique, rompre avec les traités européens pour réorganiser une Europe qui réponde aux impératifs sociaux, écologiques, démocratiques, voilà des propositions qui vont dans le bon sens.

La dynamique politique militante autour de la campagne de Jean-Luc Mélenchon permet de faire vivre et se développer une force militante et électorale qui refuse de se soumettre à la gestion sociale-libérale des crises, aux politiques d’austérité tout comme à sa version «verte». C’est un facteur important du rapport de force pour la gauche de la gauche. En témoignent d’ailleurs le nombre de syndicalistes, de militants du mouvement social, écologiste, féministe, antiraciste qui rejoignent la campagne.

Une question importante demeure toutefois ouverte, celle de l'attitude vis-à-vis du PS. De ce point de vue, on sent des approches différentes au sein du Front de gauche entre d'un côté des déclarations du PCF qui laissent ouverte la perspective d'alliances et tous les autres, dont le PG, qui indiquent clairement refuser de collaborer à un gouvernement social libéral.

En tout état de cause, il faudra alors regrouper les forces politiques et sociales qui refuseront de collaborer sous quelque forme que ce soit avec un gouvernement s'inscrivant dans la lignée de ses ex-homologues européens portugais, espagnol ou grec, c'est-à-dire une politique marquée du sceau de l'austérité dite de gauche et du capitalisme prétendument vert. Beaucoup de ces forces se situent à l'heure actuelle de manière significative dans le giron du Front de Gauche.

Et si c'est Sarkozy qui l'emporte, alors il n'en sera que plus nécessaire de regrouper une gauche de combat susceptible de préparer les nouveaux affrontements sociaux et écologiques qui vont survenir.

Force est de constater hélas que la majorité de direction du NPA tourne le dos à une telle politique de rassemblement.

La campagne présidentielle du NPA cherche à s'imposer dans le débat politique par une posture «ouvriériste» et de rejet global du système. Même si l'exigence de «dégager» Sarkozy apparaît dans les interventions de Philippe Poutou ou dans le matériel de campagne, elle ne parvient pas à gommer un autre profil, le rejet d'un monde politicien présenté comme uniforme. La majorité de direction du NPA met en avant comme argument central, le statut social de son candidat, un ouvrier censé être le seul à pouvoir comprendre et exprimer la souffrance populaire. Se démarquer du Front de gauche, compte tenu de sa dynamique et de son positionnement est difficile et renforce les aspects négatifs de la campagne Poutou, et ce jusqu'à la caricature quand on entend que le Front de gauche est déjà au gouvernement Hollande.

Que valent alors les appels au rassemblement des anticapitalistes? A quoi sert la candidature du NPA ? Quelles idées, quel programme contribue-t-elle à populariser dans la société?

Derrière cette posture se teste une évolution négative majeure du NPA. Nous devons acter le fait que le NPA, fondé il y a trois ans dans l'objectif de rassembler tous les anticapitalistes dans un parti de masse implanté dans la société, prend le chemin de la marginalité, renonçant de ce fait à peser réellement dans une situation politique aux enjeux majeurs.

L'ensemble de ces éléments, au-delà de l'enjeu électoral lui-même, confirme les grandes orientations défendues par la Gauche anticapitaliste. A l'occasion de sa réunion nationale, elle prend une série de décisions qui visent à favoriser l'indispensable réorientation du combat des anticapitalistes et le rassemblement de la gauche radicale.

La GA en appelle aux militantes et aux militants du NPA, comme à celles et ceux qui l'ont quitté, pour mettre en œuvre sur le terrain et sans attendre une orientation unitaire. Les enjeux de la situation politique, avec les développements de la campagne présidentielle, rendent une telle concrétisation, urgente et nécessaire. La GA prend donc toutes ses responsabilités en ce sens. Cela passe notamment par :

La structuration plus systématisée des groupes de la Gauche anticapitaliste partout sur le territoire. De ce point de vue, il faut faire un effort pour prendre contact avec les camarades qui ont quitté par désaccord le NPA ces derniers mois et années.

La poursuite et le développement de notre insertion dans les campagnes de masse comme celle contre la dette, autour du référendum en Europe, en solidarité internationale sur tous les fronts et bien d’autres à venir... sur les terrains féministes, antiracistes, du logement, les enjeux syndicaux et sociaux, les luttes des LGTB, etc. avec toujours le même souci d’allier recherche de l’unité et développement de revendications de masse.

L'approfondissement à toutes les échelles, locale, régionale, nationale, de la convergence des forces anticapitalistes et éco-socialistes, notamment les Alternatifs, la FASE, C et A, le MOC, militant-es du mouvement social et écologiste. Ce premier rassemblement doit se matérialiser sur la base d'un texte-cadre programmatique commun, d'un comité de liaison permanent qui, le moment venu, se dotera d'outils appropriés de communications, de débats et d'apparition. Ce regroupement des anticapitalistes peut représenter une première étape dans une recomposition plus vaste que nous pensons nécessaire.

La poursuite des discussions unitaires à tous les niveaux, local, régional, national, avec l'ensemble des partis et mouvements qui composent le Front de gauche. La convergence de toutes les forces de la gauche radicale indépendantes du PS, dans leur pluralité et avec le périmètre le plus large possible, est une absolue nécessité. La recomposition en cours peut prendre des chemins variés. Nous aborderons avec un esprit offensif et en positif des propositions qui émaneraient d'autres forces politiques, dès lors qu'elles se situent dans cette perspective et qu'elles offrent un cadre pluraliste et rassembleur. La nouvelle donne créée par le résultat de la Présidentielle sera propice pour tester ces évolutions politiques nécessaires. Nous devons affirmer clairement en tant que GA, que nous sommes disponibles pour œuvrer à cette convergence, qui dessinera les contours d’un bloc anti-austérité, indépendant du PS, et posera les jalons d’une possible recomposition. Dans ce cadre, nous défendrons la nécessité d’une convergence entre forces politiques et courants issus du mouvement social, la nécessité de formes politiques permettant de vrais débats de fond et un fonctionnement démocratique à tous les niveaux, et notamment la possibilité d'adhésion directe individuelle à des comités de base.

La présentation d'un maximum de candidatures unitaires dans un cadre large de toute la gauche radicale (FDG, NPA, Alternatifs, MOC, etc.), et lorsque cela ne sera pas possible, avec un périmètre plus limité. La GA agira en tant que courant politique, avec ses propres candidat-es dans ce cadre et dans le dialogue avec la majorité du NPA.

Participer à la construction d'un bloc anti-crise, rassembler en son sein les courants anticapitalistes et éco-socialistes, telle est la tâche de l'heure. Ce processus commence dès à présent, et les échéances vont s'accélérer et se concrétiser au lendemain de l’élection présidentielle. La gauche Anticapitaliste, tout en participant directement à tous ces processus, propose à tous les militants et toutes les militantes du NPA une réorientation radicale dans ce sens. Elle proposera au prochain CPN, sur ces enjeux et cet agenda, la tenue d'une conférence nationale décisionnelle avant l'été.

Tout en ayant donné son analyse sur les principaux enjeux de la Présidentielle, la GA constate des positions différentes en son sein sur l'appel au vote. Privilégiant son unité, la GA ne prendra pas, en tant que courant, de position concernant le vote au 1er tour.

La Gauche Anticapitaliste organisera une nouvelle réunion nationale en mai prochain. Elle précisera son analyse de la situation politique et son implication dans les processus en cours.

Adopté à l'unanimité de la réunion nationale de Montreuil (93) des 17 et 18 mars.

le petit scarabée

Messages : 194
Date d'inscription : 18/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  iztok le Lun 19 Mar - 1:49

bon, ce qui est tout de même affirmé explicitement, c'est qu'ils n'appellent pas à voter pour Poutou.
En effet je trouve ça logique. Ça n'en fait pas des "traitres" (ou autres insultes déplacées ...) du NPA pour autant.
avatar
iztok

Messages : 241
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 29
Localisation : toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  élie le Lun 19 Mar - 6:44

Pas des traitres, pas des traitres, pas des traitres.......on va le répéter mille fois pour que ça devienne une vérité.
On sent bien que ça les chatouille quand même d'aller voir du côté des débris du front de gauche. Enfin ils décideront en fonction de la mobilisation, de l'espace politique disponible pour les éco-socialistes et blablabli..... à moins que ce soit le résultat des élections qu'ils attendent ? C'est bien au mois de mai, non ?




avatar
élie

Messages : 42
Date d'inscription : 16/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  chejuanito le Lun 19 Mar - 8:07

élie a écrit:Pas des traitres, pas des traitres, pas des traitres.......on va le répéter mille fois pour que ça devienne une vérité.
On sent bien que ça les chatouille quand même d'aller voir du côté des débris du front de gauche. Enfin ils décideront en fonction de la mobilisation, de l'espace politique disponible pour les éco-socialistes et blablabli..... à moins que ce soit le résultat des élections qu'ils attendent ? C'est bien au mois de mai, non ?
Non, de juin (la séquence électorale comprend les législatives, qui pèsent dans la balance), cela dit, ils attendent visiblement nos échéances internes qui suivront.
avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  Copas le Lun 19 Mar - 9:08

chejuanito a écrit:
élie a écrit:Pas des traitres, pas des traitres, pas des traitres.......on va le répéter mille fois pour que ça devienne une vérité.
On sent bien que ça les chatouille quand même d'aller voir du côté des débris du front de gauche. Enfin ils décideront en fonction de la mobilisation, de l'espace politique disponible pour les éco-socialistes et blablabli..... à moins que ce soit le résultat des élections qu'ils attendent ? C'est bien au mois de mai, non ?
Non, de juin (la séquence électorale comprend les législatives, qui pèsent dans la balance), cela dit, ils attendent visiblement nos échéances internes qui suivront.

Ca fait maintenant 9 mois que la GA est dans une logique inexorable de scission.
Seuls ceux qui croient au Père Noël peuvent penser autre chose. Il suffit de les lire, ils préparent un nouveau parti depuis maintenant un paquet de temps avec les alters, etc, et testent des discussions en ce sens avec le PG.

Le seul frein serait qu'ils récupèrent la direction du NPA et il faudrait alors s'attendre à une chasse aux sorcières . Car vu la hargne et la haine que j'entends, les pratiques étranges qu'on connait , celles qui sont revendiquées politiquent (pas de respect de la démocratie, TOUS les moyens sont bons dans le parti et en dehors, etc) ça ne serait évidemment pas drôle.

L'assemblage des droites et du centre ont détruit et paralysé le NPA après sa création, l’empêchant de mener une politique indépendante du réformisme et audible. Actuellement cet attelage perdure pour partie et contribue au climat pénible et paralysant dans le NPA.

L'espèce de haine qui circule contre le fait de proposer un militant de la classe ouvrière à une élection et de le revendiquer, montre l’inversion incroyable des valeurs et la social-démocratisation accélérée de la GA.

Il s'agit là de processus dépassant la question de divergences quand on voit ce qui se dit à la tête de ce courant. La quasi-totalité des animateurs est pour la scission (c'est pour cela les manœuvres autour du fric du NPA, manœuvres qui ont défrayé la chronique maintenant publiquement).

Cela va au delà de divergences politiques. Mais c'est le choix de la GA.

Sur le fond, les confusions entre parti, unité politique électorale, unité dans le combat, etc, posent de gros problèmes de même les confusions (qui viennent de loin) sur ce qui est appelé un débouché politique, et signent un virage vers le réformisme.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  Invité le Lun 19 Mar - 11:47

iztok a écrit:
bon, ce qui est tout de même affirmé explicitement, c'est qu'ils n'appellent pas à voter pour Poutou.
En effet je trouve ça logique. Ça n'en fait pas des "traitres" (ou autres insultes déplacées ...) du NPA pour autant.

De mon point de vue ça, et leurs pratiques et positions précédentes, les place hors de l'organisation... peu importe les termes qu'on décide de mettre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  Achille le Lun 19 Mar - 11:58

Willie Maley a écrit:
iztok a écrit:
bon, ce qui est tout de même affirmé explicitement, c'est qu'ils n'appellent pas à voter pour Poutou.
En effet je trouve ça logique. Ça n'en fait pas des "traitres" (ou autres insultes déplacées ...) du NPA pour autant.

De mon point de vue ça, et leurs pratiques et positions précédentes, les place hors de l'organisation... peu importe les termes qu'on décide de mettre.

N'écarte pas si vite la possibilité qu'ils deviennent majoritaire au NPA. Dans cette hypothèse que feras-tu ?

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  le petit scarabée le Lun 19 Mar - 12:03

Bof, à mon avis ils ont décidé qu'ils ne pourraient pas prendre la majorité, et qu'il ne leur restait plus qu'à quitter le navire... navire qui prend eau de toutes parts. Parce que par exemple Poutou devant 30 personnes à Nice le mois dernier, ça montre aussi ce qui reste comme motivation... à moins d'un rebond, ça sera très compliqué.
Mais après, si Poutou fait 0,5% ou 5%, ça n'aura pas le même résultat pour les responsables de la GA et pour leurs choix ultérieurs...

le petit scarabée

Messages : 194
Date d'inscription : 18/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  Jonhy le Lun 19 Mar - 13:02

Achille a écrit:

N'écarte pas si vite la possibilité qu'ils deviennent majoritaire au NPA. Dans cette hypothèse que feras-tu ?

Moi je sais ! Moi je sais! Je créerais un courant public pour critiquer toutes les positions de la majorité pendant plusieurs mois, j'instaurerais un climat de suspicion générale et à chaque décisions, même pour la couleur des rideau, je crierai au scandale car pas assez révolutionnaire, ensuite je présenterais des candidats sous l'étiquette " seule candidat communiste révolutionnaire" avec Lo pendant que le majorité du parti soutiendra le FdG, je dirais à qui veut l'entendre dans la presse que notre parti est merdique, mort, que la direction est calamiteuse, que je ne fais pas la campagne, et enfin, après plusieurs mois à avoir fait ça, je quitterai le parti en faisant le plus de dégat possible et en prenant le plus d'argent ! Vala, c'est comme ça qu'on fait quand on est minoritaire non?

Jonhy

Messages : 211
Date d'inscription : 17/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  Marco Pagot le Lun 19 Mar - 15:47

chejuanito a écrit:
élie a écrit:Pas des traitres, pas des traitres, pas des traitres.......on va le répéter mille fois pour que ça devienne une vérité.
On sent bien que ça les chatouille quand même d'aller voir du côté des débris du front de gauche. Enfin ils décideront en fonction de la mobilisation, de l'espace politique disponible pour les éco-socialistes et blablabli..... à moins que ce soit le résultat des élections qu'ils attendent ? C'est bien au mois de mai, non ?
Non, de juin (la séquence électorale comprend les législatives, qui pèsent dans la balance), cela dit, ils attendent visiblement nos échéances internes qui suivront.

En fait ils veulent une CN en juillet pour se compter puis faire un départ en masse...

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  fée clochette le Lun 19 Mar - 17:47

Jonhy a écrit:Moi je sais ! Moi je sais! Je créerais un courant public pour critiquer toutes les positions de la majorité pendant plusieurs mois, j'instaurerais un climat de suspicion générale et à chaque décisions, même pour la couleur des rideau, je crierai au scandale car pas assez révolutionnaire, ensuite je présenterais des candidats sous l'étiquette " seule candidat communiste révolutionnaire" avec Lo pendant que le majorité du parti soutiendra le FdG, je dirais à qui veut l'entendre dans la presse que notre parti est merdique, mort, que la direction est calamiteuse, que je ne fais pas la campagne, et enfin, après plusieurs mois à avoir fait ça, je quitterai le parti en faisant le plus de dégat possible et en prenant le plus d'argent ! Vala, c'est comme ça qu'on fait quand on est minoritaire non?

Tout pareil pour moi Very Happy Very Happy
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  GGrun le Lun 19 Mar - 18:13

fée clochette a écrit:
Jonhy a écrit:Moi je sais ! Moi je sais! Je créerais un courant public pour critiquer toutes les positions de la majorité pendant plusieurs mois, j'instaurerais un climat de suspicion générale et à chaque décisions, même pour la couleur des rideau, je crierai au scandale car pas assez révolutionnaire, ensuite je présenterais des candidats sous l'étiquette " seule candidat communiste révolutionnaire" avec Lo pendant que le majorité du parti soutiendra le FdG, je dirais à qui veut l'entendre dans la presse que notre parti est merdique, mort, que la direction est calamiteuse, que je ne fais pas la campagne, et enfin, après plusieurs mois à avoir fait ça, je quitterai le parti en faisant le plus de dégat possible et en prenant le plus d'argent ! Vala, c'est comme ça qu'on fait quand on est minoritaire non?

Tout pareil pour moi Very Happy Very Happy

moi je ne participe pas à ces jeux
d'ailleurs je boycotte ce fil

GGrun

Messages : 311
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  tristana le Lun 19 Mar - 19:34

La déclaration de la GA m'a soulagé, car je craignais que la minorité scissionniste ne l'emporte.
Du fait d'une grande résistance et d'un attachement au NPA, surtout des camarades de province, la GA reste au NPA et n'appelle pas à voter Mélenchon. J'aurais préféré qu'elle appelle à voter clairement pour notre candidat Philippe Poutou.
Rien n'est encore joué, et j'espère, quelque soit notre score aux présidentielles ou aux législatives, que le NPA renaitra de ses cendres et qu'il deviendra un acteur majeur dans le regroupement des forces à gauche de la gauche, pour s'opposer au social libéralisme et impulser la riposte unitaire de la classe ouvrière.
avatar
tristana

Messages : 263
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur http://www.npa-var-est.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  iztok le Lun 19 Mar - 19:52

vos réponses sont juste à vomir, et dénote une profonde méconnaissance (ou volontaire aveuglement pour les faire se barrer) des camarades de la GA.

Quand 40% du parti se sera barré (et vu ce qu'il en reste, y'aura plus grand monde), vous trouverez encore un moyen pour dire que c'était inévitable et que c'est pas grave, que c'est leur faute, uniquement leur faute, et autres conneries aussi débiles que votre pensée politique. Noooon une partie de l'orga ne cherche absolument pas à les pousser à la sortie, absolument pas. Et ne traite absolument pas leurs positions comme des positions de salaus de réformistes, futurs traitres


Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

Allez je boycotte ce fil, parce que ça ne sert à rien de discuter en fait, personne ne veut débattre, seulement insulter des camarades. Oui des camarades.
avatar
iztok

Messages : 241
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 29
Localisation : toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  élie le Lun 19 Mar - 20:30

Après le boycott de Poutou, le boycott du fil;

Sérieusement tout le monde sait que les camarades de la GA souhaitent quitter le NPA et franchement je suis le premier à le regretter.
Pour ma part je ne pense pas que la construction d'une organisation avec les débris de la bourgeoisie (PG en particulier) soit une bonne chose.
Maintenant si les camarades de la GA pensent faire avancer l'éco-socialisme en rejoignant, un bloc de gauche (je crois qu'il fallait lire front de gauche en fait) c'est leur droit....et nous nous retrouverons dans les luttes de toute façon.
Je ne vois pas de réponses à vomir dans ce fil, mais quoi, alors que nous avons réunis les 500 signatures (sans la participation de la GA) elle attend la fin de la manif de Mélenchon pour pondre un texte pour dire en gros "On reste au NPA mais nous n'appelons pas à voter pour Poutou, nous on rêve du front de gauche attendez nous jusqu'aux législatives"
Ah si seulement nous n'avions pas eu les 500 signatures...cela aurait été tellement plus simple de rejoindre le front de gauche et d'entraîner ainsi une partie du NPA...

avatar
élie

Messages : 42
Date d'inscription : 16/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  tristana le Lun 19 Mar - 20:34

Désolé mais nombre de camarades de la GA ont participé à la collecte de signatures. Les deux meilleurs chasseurs de signatures sont d'ailleurs membres de la GA! Alors il faut cesser de dire n'importe quoi!
avatar
tristana

Messages : 263
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur http://www.npa-var-est.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  Roseau le Lun 19 Mar - 20:47

Subir la pression réformiste et électoraliste n'est pas rejoindre le camp adverse,
ce n'est pas une traitrise, mais une bonne fatigue.
Certaines ne dureront que le temps de la baudruche keynésienne...et de la bulle financière...

« La fidélité a un passé. Il n'est jamais certain qu'elle ait un avenir.
Bien des amis, lassés sans doute d'avoir dû brosser l'histoire à contre-poil,
ont fait la paix avec l'ordre insoutenable des choses. »

Daniel Bensaid dans « Une lente impatience »,
(Stock, Un ordre d’idées, 478 pages)

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  Copas le Lun 19 Mar - 21:45

tristana a écrit:Désolé mais nombre de camarades de la GA ont participé à la collecte de signatures. Les deux meilleurs chasseurs de signatures sont d'ailleurs membres de la GA! Alors il faut cesser de dire n'importe quoi!

Tu as raison Tristana que des militants de la GA ont fait un excellent travail.

Par contre ce que je sais c'est que essentielle de la GA est scissionniste, comme majoritaire ou minoritaire, il n'y a qu'à quelques endroits localement où cette pensée n'est pas dominante.

C'est un fait, confirmé par des écrits et des actes concrets.

Perso je pense que cela a à voir avec une dérive réformiste, ce n'est pas déshonorant en soi et je respecte cela. Ce que j'ai du mal à respecter ce sont des pratiques peu ragoutantes et revendiquées comme telles : TOUS les moyens sont bons contre des camarades pour faire peser une orientation, le sabordage méthodique, la dénonciation et l'appel à l'irrespect de la démocratie, et maintenant, si j'en crois certains trucs qui commencent à transpirer publiquement des problèmes sur le fric, etc.

Ce ne sont pas des divergences, mais des problèmes qui sont de grosses dérives.

Ce qui ne change au fait que j'apprécie beaucoup de militants de la GA . Mais ceux qui parlent au nom de ce courant ça devient là difficile.

Mais il y a des façons de faire qui ne sont pas acceptables, dans n'importe quelle organisation.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gauche Anticapitaliste

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 38 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 21 ... 38  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum