Caroline Fourest

Page 13 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  tomaz le Jeu 18 Sep - 22:44

croah c'est le site de joe le corbeau un fan de dieudonné et soral, condamné pour des gestes antisémites (quenelle devant synagogue et devant l'école juive où merah a commis son massacre....)

c'était juste pour préciser, c'est une raclure avant tout.
avatar
tomaz

Messages : 303
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : zonvier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  Dinky le Ven 19 Sep - 0:21

tomaz a écrit:croah c'est le site de joe le corbeau un fan de dieudonné et soral, condamné pour des gestes antisémites (quenelle devant synagogue et devant l'école juive où merah a commis son massacre....)

c'était juste pour préciser, c'est une raclure avant tout.

Merci de la précision. Mais il suffit de cliquer sur leur site et de regarder un instant leurs pourritures fachos et antisémites pour comprendre à quoi on a affaire.
Aller chercher dans cette fange des arguments pour attaquer Fourest montre où mènent certaines dérives qui, heureusement n'ont pas encore gangrené tout ce qui est regroupé sous l'étiquette "extrême-gauche".
Je n'ai personnellement aucune sympathie pour Fourest, mais la façon dont la traite ce site est assez répugnante.

Dinky

Messages : 400
Date d'inscription : 02/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  Duzgun le Ven 19 Sep - 7:39

D'un autre côté, les faits sont là : elle est épinglée par le CSA pour un n-ième bidonnage. Mais peut-être trouves-tu que la façon dont la traite le CSA "est assez répugnante"?
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  verié2 le Ven 19 Sep - 8:43

Dinky
Aller chercher dans cette fange des arguments pour attaquer Fourest montre où mènent certaines dérives
Ta mauvaise foi est stupéfiante. Cette façon de défendre Fourest est pitoyable.
Je n'ai personnellement aucune sympathie pour Fourest, mais la façon dont la traite ce site est assez répugnante.
Si tu n'as pas de sympathie pour Fourest, pourquoi prendre sa défense ? Il s'agit de faits établis (les déclarations du CSA reprises par toutes sortes de sites, par exemple par celui de Direct Matin) http://www.directmatin.fr/radio/2014-09-16/caroline-fourest-taclee-par-le-csa-691390. C'est la énième fois que Fourest se fait épingler pour ses bidonnages. Ces faits n'ont pas été inventés par ce site, dont je te répète que j'ignorais la nature. De plus, il s'agit d'un bidonnage sur l'Ukraine et non d'un bidonnage islamophobe comme ceux qui avaient suscité la sympathie de militants de LO pour Fourest...
__
Recherches faites, il faut ajouter que Fourest est, en ce moment, pas mal attaquée par l'extrême-droite en raison d'un docu sur Marine le Pen adapté de son livre sur elle. Difficile de dire si Fourest est aussi légère et bidonneuse sur le FN que sur d'autres sujets, mais c'est possible. Or le FN et la famille le Pen ont suffisamment de casseroles sans qu'il soit nécessaire d'en rajouter, ce qui ne pourrait, en définitive, que servir le FN. Et surtout, c'est sur des bases de classe qu'il faut attaquer le FN et non sur des ragots. Les antifascistes de salon comme Fourest ne servent guère les causes qu'ils prétendent défendre. Mais, bien entendu, face à des attaques sexistes, homophobes etc, il convient de défendre Fourest, sur ce plan et sur ce plan seulement.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  Dinky le Ven 19 Sep - 10:21

Je n'ai personnellement aucune sympathie pour Fourest, mais la façon dont la traite ce site est assez répugnante.

Pour trouver dans ce que j'ai écrit une "défense" de Fourest, il faut une très grande mauvaise foi.
Je trouve seulement "stupéfiant", pour reprendre l'expression utilisée par Vérié2, qu'on aille se baigner l'esprit sur des sites fascisants et clairement antisémites pour attaquer quelqu'un qu'on peut par ailleurs très légitimement contester.

On trouve par exemple sur ce site une promotion d'un journal qui dénonce celle qu'ils appellent FOUFOU:

Retrouvez Foufou dans Shoah Hebdo!


Shoah Hebdo


Le livre qui a empêché l’apocalypse.
Avec l'aimable participation de : Dieudonné M'bala M'bala, Robert Faurisson, Salim Laïbi, Zéon, Paul-Éric Blanrue et Serge Bernamej.
Visuels en pleine page, enrichis de citations des protagonistes afin d'illustrer le propos et la situation.

Dinky

Messages : 400
Date d'inscription : 02/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  Roseau le Ven 19 Sep - 10:39

Personne ici ne défend un site proche de Dieudo.
Le sujet , c'est le bidonnage de plus de Fourest,
relevé par le CSA et que foule de site reproduisent.
La mauvaise fois de Dinky est à la mesure de celle du banni Valls,
ou plus précisément encore du banni Jacquouille,
ayant pour seul objectif de détourner l'attention sur le comportement
de Fourest, pilier du racisme islamophobe,
dont se sont réclamés ici certains vieux militants de LO.

Retour aux faits, que Dinky ne supporte pas...
http://www.directmatin.fr/radio/2014-09-16/caroline-fourest-taclee-par-le-csa-691390.


Dernière édition par Roseau le Ven 19 Sep - 11:00, édité 3 fois
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  verié2 le Ven 19 Sep - 10:39

Dinky
Je trouve seulement "stupéfiant", pour reprendre l'expression utilisée par Vérié2, qu'on aille se baigner l'esprit sur des sites fascisants et clairement antisémites pour attaquer quelqu'un qu'on peut par ailleurs très légitimement contester.
Gérard Ménussa avait déjà signalé avant toi la nature du site Croah. Si tu en rajoutes, avec une grande mauvaise foi, car je ne crois tout de même pas que tu me soupçonnes de la moindre sympathie pour les fascistes et les antisémites, c'est uniquement pour essayer de me démolir et, à travers moi, évoquer des "dérives" que tu prêtes à certaines tendance d'extrême gauche. Or, le fait d'avoir cité Croah est certes une maladresse, comme on en commet très régulièrement sur ce forum, vu que le Net est vaste et les sites innombrables, mais n'atteste en aucune façon d'une dérive quelconque, et tu le sais.

Mais, si nous sommes d'accord que Fourest est une bidonneuse, ce qui est le sujet de la discussion, c'est déjà ça... Very Happy

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  verié2 le Jeu 25 Sep - 10:30

LCP, qui ne semble pas tenir compte des critiques du CSA à l'encontre de Fourest, vient de lui confier une nouvelle émission intitulée Cahiers de doléances. La bande annonce mélange allègrement immigration et délinquance :
http://www.lcp.fr/emissions/cahiers-de-doleances

Ce matin, dans Rue 89, l'écrivain Mouloud Akkouche, pourtant d'une rare complaisance envers Fourest, critique cette bande annonce :
http://blogs.rue89.nouvelobs.com/mouloud-akkouche/2014/09/24/caroline-fourest-et-son-cahier-de-doleances-une-bande-annonce-ambigue-233535

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  MO2014 le Ven 27 Fév - 1:11

Statistiques de l'islamophobie: misère du journalisme mensonger

26 février 2015 | Par Abdellali Hajjat

Dans sa chronique du 15 décembre 2014 sur France Culture, la journaliste Caroline Fourest remet en cause notre intégrité professionnelle et le caractère scientifique de notre livre Islamophobie (La Découverte). Elle s'appuie sur le livre d'Isabelle Kersimon et Jean-Christophe Moreau, Islamophobie : la contre-enquête (Plein jour, 2014). Cette mise au point démonte les arguments de cette pseudo « contre-enquête » qui cherche à relativiser l'existence du phénomène islamophobe. Par Abdellali Hajjat & Marwan Mohammed.

Dans sa chronique du 15 décembre 2014 sur France Culture, la journaliste Caroline Fourest remet en cause notre intégrité professionnelle et le caractère scientifique de notre livre Islamophobie (La Découverte). Elle est récidiviste puisque lors de sa parution en 2013, elle nous avait déjà attaqué, sur la même antenne, en nous accusant d'être des « chercheurs-militants », dont le livre aurait eu pour « fil conducteur » le Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF), « association communautariste » influencée par Tariq Ramadan et financée par le milliardaire George Soros et le Qatar. Sous-entendu : nous ne mènerions pas un travail scientifique, mais une action militante « communautariste » financée par des puissances financières étrangères... Cette chronique dissimulait mal la contrariété de la journaliste apprenant la véritable origine du mot « islamophobie », qui n'est pas une invention iranienne comme elle l'a prétendu dans un article de 2003, mais bien française, comme l'ont montré Fernando Bravo Lopez, Alain Gresh et Thomas Deltombe. Elle est même allée jusqu'à falsifier son article de 2003 en supprimant l'expression « pour la première fois » sur le site internet de ProChoix...

Dans cette chronique de décembre 2014, elle persiste à nous disqualifier en s'appuyant sur le livre d'Isabelle Kersimon et Jean-Christophe Moreau, Islamophobie : la contre-enquête (Plein jour, 2014), qui serait selon elle une « réponse implacable, argumentée et chiffrée, à la flopée de livres, bien moins rigoureux, qui sont parus ces derniers mois pour nous annoncer une vague islamophobe en France », notamment le nôtre. Selon la journaliste, notre livre « se base presque exclusivement sur une association, le Collectif contre l'islamophobie en France, présentée comme une « source statistique de référence », alors qu'il s'agit d'une association extrêmement douteuse ». Voici son syllogisme simpliste : notre livre se fonde « presque exclusivement » sur les statistiques du CCIF, or le CCIF est une association « communautariste » et « douteuse » dont les données sont contestables, donc notre livre n'est pas rigoureux et participe à la « confusion » entre « la critique légitime envers la religion et l'intégrisme et des actes réellement racistes envers les musulmans » (sur ce dernier point, il suffit de lire notre introduction).

Comment une journaliste ouvertement militante, épinglée à plusieurs reprises pour ses approximations sur divers sujets de l'actualité nationale et internationale, peut-elle nous donner des leçons de scientificité ? Pour une journaliste épinglée par le CSA pour son traitement de la crise ukrainienne, il faut avoir un sentiment de supériorité intellectuelle inouïe pour disqualifier en quelques mots deux docteurs en sociologie, l'un chargé de recherche du CNRS et l'autre maître de conférences en science politique, ayant mené un travail de plusieurs années sur le sujet de l'islamophobie. Bien que nous ne pensons pas pouvoir convaincre cette journaliste avec des arguments rationnels (la lecture attentive de notre livre aurait dû suffire à l'empêcher de prononcer ces approximations), il nous semble important de répondre point par point aux critiques du livre de Kersimon et Moreau pour le grand public peu familier du sujet, en mettant en lumière les citations tronquées, les approximations, les mensonges et l'ignorance de la sociologie et de l'histoire.

Isabelle Kersimon est journaliste à Causeur, mensuel néo-conservateur fondé en 2007 par Élisabeth Lévy, et n'a écrit, à notre connaissance, aucun article sur la question du racisme, de l'antisémitisme et de l'islamophobie. Mais elle a publié dans Causeur deux articles liés à l'islam : « La burqa, ce sera sans moi ! » (juin 2012) et « Lila, le ramadan et les keffieh » (juillet 2010). Elle est par ailleurs l'auteure de plusieurs livres : Déchets d'oeuvres : la littérature et le déchet (textes choisis et présentés avec Gérard Bertolini, Marc Joly, Isabelle Kersimon, AEME, 1992), J'arrête de fumer (avec Gaëlle Alban, Hachette, 2001), Anti-cellulite (avec la collab. des Laboratoires Pierre Fabre-Santé, Hachette, 2002), Anjou : trésors de terre et d'eau (Hermé, 2003) et Pleine forme (avec Annick Pasquier et Catherine Tinghérian, Hachette, 2004). Il semble donc que sa spécialité soit la santé et le bien-être.

Jean-Christophe Moreau est diplômé de l’EHESS (Master 2 Recherches comparatives en histoire, anthropologie et sociologie) et de la Faculté de droit et de science politique d’Aix-Marseille (Master 1 Droit international et européen). Depuis 2011, il semble préparer une thèse d'histoire du droit sous la direction de Florence Renucci à l'université Lille 2, intitulée « La "citoyenneté dans le statut" dans la politique musulmane de Maurice Viollette (1871-1962) ». Il s'agit donc d'un juriste en formation qui, à notre connaissance, n'a rien publié d'autre que cette « contre-enquête ».

La contre-enquête signifie normalement que l'on conteste les conclusions d'un texte en mobilisant des arguments fondés empiriquement. En ce sens, ce livre n'est en rien une contre-enquête : les auteur.e.s n'ont même pas pris la peine de lire toute la littérature existante sur l'islamophobie et ne produisent pas de données scientifiquement vérifiées. Le livre est truffé de jugements de valeur et de partis pris idéologiques néo-conservateurs qui nous font douter du sérieux de leur démarche journalistique. Tel est le traitement journalistique d'exception réservé aux sujets tels que l'islam, les musulmans et l'islamophobie : n'importe qui, même une spécialiste de l'anti-cellulite et un apprenti juriste, peut devenir un expert autoproclamé et trouver une maison d'édition pour publier.

Leur livre a pour objectif affiché de remettre en cause les travaux scientifiques des « sociologues de l'islamophobie » autour de quatre thèmes : les statistiques de l'islamophobie, l'origine du mot « islamophobie », le rôle des médias dans la construction du « problème musulman » et la comparaison entre islamophobie et antisémitisme. Pour plus de clarté, nous avons créé un tableau récapitulatif des arguments mobilisés en citant le texte de manière extensive (colonne de gauche). Pour illustrer les citations tronquées, les approximations, les mensonges et l'ignorance de la sociologie et de l'histoire, nous avons ajouté (colonne de droite) les citations de notre livre et d'autres publications qui, en elles-mêmes, suffisent à démontrer la malhonnêteté intellectuelle des auteur.e.s.

Pour celles et ceux qui n'auraient pas le temps (ou l'envie) de lire dans les détails, voici l'essentiel :

1) Nous nous baserions « presque exclusivement » (Fourest) sur les statistiques du CCIF, que nous prendrions pour « une source statistique de référence ». C'est une citation tronquée puisque nous avons écrit qu'elles sont « une source statistique de référence pour une partie des médias français, mais surtout pour les organisations internationales » et nous avons étudié toutes les données disponibles : CCIF, ministère de l'Intérieur (que les auteur.e.s trouvent irréprochables), ministère de la Justice, enquête TeO de l'INED, enquêtes sociologues et de psychologues sociaux et enquêtes d'opinion. Pour chacune d'entre elles, donc y compris pour les données du CCIF, nous avons souligné les apports et les limites. Il suffit de lire la partie I « Réalités de l'islamophobie » de notre livre. Pour autant, les exemples brocardés pour contester les statistiques du CCIF méritent d'être discutés au cas par cas, ce que pourrait faire de lui-même le CCIF. On notera seulement qu'il s'agit essentiellement d'actes contre des institutions musulmanes (notamment des fermetures de lieux de prière). Or l'écrasante majorité des actes islamophobes recensés par le CCIF concernent des individus. Par exemple, le rapport pour l'année 2011, particulièrement scruté par les auteur.e.s, compatibilisent 298 actes, dont 36 contre des institutions (12%) et 262 contre des individus (88%). Même si l'on enlève les cas contestés par les auteur.e.s de la liste des actes islamophobes du CCIF, cela n'enlève en rien la réalité statistique de l'islamophobie.

2) Nous serions trop « généreux » quand nous prêterions aux enquêtes d'opinion de la CNCDH, menées par une équipe de Science Po (Nonna Mayer, Vincent Tiberj, etc.), « une valeur scientifique incontestable ». Les auteur-e-s ne se rendent peut-être pas compte que toutes les critiques qu'ils émettent ont déjà été émises dans le monde universitaire... Et, comme toutes les autres sources quantitatives, nous avons souligné les apports et les limites de cette enquête d'opinion, notamment le questionnaire, « son architecture globale, les catégories utilisées et la valeur attribuée aux réponses ». On se demande bien pourquoi les auteur.e.s se réveillent seulement en 2013 : le sondage de la CNCDH existe depuis 1990 et les chercheurs de Sciences Po ont publié depuis longtemps sur leur « échelle de tolérance ».

3) L'analogie entre les ethnologues-administrateurs coloniaux et les écrits d'Étienne Dinet et Salah Ben Ibrahim, qui ont utilisé pour la première fois le mot « islamophobie » dans les années 1910, serait fausse. Nous recommandons aux auteur.e.s de prendre la peine lire l'article de Fernando Bravo Lopez, « Towards a definition of Islamophobia : approximations of the early twentieth century », Ethnic and Racial Studies, vol. 34, n°4, 2011, p. 556-573.

4) Nous adopterions la « thèse commune [qui] consiste à entériner l'idée d'une islamophobie constitutive de l'ADN français depuis les Lumières ». Or nous avons écrit exactement l'inverse : « il est impératif d’éviter les écueils de l’anachronisme et d’une vision anhistorique de l’islamophobie discursive. Il n’existe pas d’islamophobie globale, multiséculaire et intrinsèque à l’identité européenne, une hostilité viscérale et endémique dont la « nature » serait identique du Moyen-Âge jusqu’au XXIe siècle et qui ne ferait que varier d’intensité d’une période historique à l’autre ». Peut-on être plus clair que cela ?

5) Concernant les médias, nous aurions occulté les exemples d'émission et de films positifs sur l'islam « n'entrant pas dans [nos] grilles d'analyse » et nous aurions « créer [notre] objet à mesure qu[e nous] l'explor[ons] ». Les auteur.e.s citent « Mosaïque », « Connaître l'islam », la série L'Ennemi intime (France 2, 1986), Grands-Mères de l'islam de Coline Serreau et Mémoires d'immigrés de Yamina Benguigui. Or nous nous basons sur le seul travail scientifique d'envergure sur le traitement médiatique de l'islam en France, L'islam imaginaire de Deltombe qui, contrairement aux mensonges des auteur.e.s, qui n'ont pas pris la peine de le lire, a précisément étudié l'ensemble de ces émissions.

6) Notre comparaison entre antisémitisme et islamophobie ne serait pas pertinente puisque, selon les auteur.e.s, « chez les islamophobes, la question raciale n'occupe qu'un rang secondaire, en ce sens que l'appartenance ethnique n'entre en ligne de compte qu'au titre de présomption d'une appartenance à la religion musulmane ». La dimension raciale de l'islamophobie serait une « forme de pensée magique, ou de complotisme, récusant l'observable a priori au nom des vérités cachées, ce qui ne relève pas de la rationalité dont se revendiquent nos tenants des sciences sociales ». Passons sur l'accusation de « complotisme »... Nous avons démontré, avec d'autres historiens et sociologues reconnus, qu'il existe un processus de racialisation des musulmans qui s'appuient sur des mécanismes d'assignation identitaire proches de ceux qui se produisent dans l'antisémitisme, tout en mettant en lumière les grandes différences historiques.

7) Enfin, nous verserions dans « une exagération manifeste » en citant le travail d'Enzo Traverso (« le spectre du terrorisme islamiste a remplacé celui du judéo-bolchévisme »), « idée dont l'ultime conséquence devrait être de nier la réalité des actes terroristes commis au nom de l'islam ». Tout en affirmant que cette idée de remplacement déboucherait sur un négationnisme, les auteur.e.s se rétractent puis en remettent une couche : « Ils ne le font certes pas. Mais ils révèlent une fois de plus, au passage, leur difficulté à affronter l'intégralité du réel ». Être accusés de déni de la réalité par des dénégateurs de l'islamophobie... On aura tout vu. Or nous avons écrit que « notre analyse critique des modalités et des effets de construction du « problème musulman » ne signifie évidemment pas que les phénomènes sociopolitiques ayant trait à l’« islam » ne doivent pas être analysés. Par exemple, la violence politique se référant à l’islam ou l’activisme de mouvements prônant une coupure radicale avec le reste de la société constituent autant de phénomènes qu’il s’agit d’étudier ». Peut-on être plus clair que cela ?

En conclusion, on ne peut qu'être effarés par tant de mensonges et d'approximations de la part d'une journaliste et d'un apprenti juriste. On comprend mieux pourquoi Fourest n'a rien trouvé à redire. Elles/il semblent partager la même conception du journalisme mensonger qui fait peu de cas des travaux universitaires rigoureux, parce que produits sous la contrainte des pairs : d'autres universitaires. Cette soi-disant « contre-enquête » et ces chroniques sur France Culture, qui est pourtant une des rares radios qui accueille favorablement les analyses des sciences sociales, ne font finalement que confirmer la conclusion de notre livre : « la disqualification du terme d’islamophobie participe à nier l’existence du phénomène, et le déni de l’islamophobie n’est pas sans lien avec la responsabilité des « élites » à propager l’idée d’un « problème musulman », sur lequel s’appuient certains acteurs politiques pour percer électoralement » (p. 259). Ce n'est donc pas un hasard si le livre de Kersimon et Moreau plaît tant à l'extrême-droite : Ivan Rioufol, qui le cite dans un article appelant à abattre la « fragile citadelle » qu'est l'université, et Bernard Mazin, du think tank Polemia, les encensent.
http://blogs.mediapart.fr/blog/abdellali-hajjat/260215/statistiques-de-lislamophobie-misere-du-journalisme-mensonger

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Caroline Fourest

Message  nestor le Dim 3 Mai - 15:42

Bonjour ,

Je viens de terminer le dernier livre de Caroline Fourest et je vous livre une citation concernant l'islamophobie

"Mal nommer un objet c'est ajouter au malheur du monde , disait Camus . Le mot "islamophobie "ajoute aux malheurs du monde . On lui doit l'une des confusions sémantiques et politiques les plus graves de notre époque : faire croire que résister au fanatisme relève du racisme " , p 103 de "Eloge du blasphème" , Grasset , Mai 2015.

J'en suis pour ma part parfaitement d'accord a la virgule prés .

nestor

Messages : 260
Date d'inscription : 01/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  verié2 le Dim 3 Mai - 16:54

C'est franchement affligeant que des gens qui se revendiquent du marxisme révolutionnaire aillent puiser leur réflexion chez une bidonneuse aussi minable que Fourest. Une bidonneuse incohérente d'ailleurs : au moment des agressions islamophobes d'Argenteuil, elle avait avancé le terme "Musulmanophobie" (sic) puis semble avoir fait machine arrière depuis.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  nestor le Dim 3 Mai - 17:02

"Mal nommer un objet c'est ajouter au malheur du monde , disait Camus . Le mot "islamophobie "ajoute aux malheurs du monde . On lui doit l'une des confusions sémantiques et politiques les plus graves de notre époque : faire croire que résister au fanatisme relève du racisme " , p 103 de "Eloge du blasphème" , Grasset , Mai 2015.

Et qu'y a t il de "bidonné" dans cette citation ?

nestor

Messages : 260
Date d'inscription : 01/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  verié2 le Dim 3 Mai - 17:55

Nestor
qu'y a t il de "bidonné" dans cette citation ?
Ai-je dit que cette citation était bidonnée ? Shocked Non, j'ai dit que Fourest est une bidonneuse et cela a très largement été établie. Or, quand on examine des propos, on doit se préoccuper de savoir qui tient ces propos. Isolés du contexte et de l'auteur, toutes sortes de propos sont censés, y compris dans la bouche ou sous la plume des Le Pen.

Bref, on ne peut isoler une phrase de son contexte et des positions générales de son auteur. Exemple : Quand Le Pen dit que "les chambres à gaz sont un détail de la seconde guerre mondiale", ce n'est pas absurde, sur le plan militaire ça peut se discuter. Mais nous savons tous que Le Pen est antisémite et qu'il vise à minimiser voire à nier les crimes nazis. Ce contexte donne tout son sens à sa petite phrase...

Je ne mets pas Fourest sur le même plan que Le Pen bien entendu, mais c'est une arriviste manipulatrice et malhonnête, très médiocre, sans la moindre profondeur ni rigueur intellectuelle, qui ne doit sa notoriété qu'au système médiatique et au fait qu'elle sait souffler dans le sens du vent.

Je répète donc qu'il est absurde, pour des gens qui se revendiquent du marxisme, de chercher dans ses écrits et propos des analyses et des arguments utiles dans nos discussions.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  Rougevert le Dim 3 Mai - 18:14

Une bidonneuse (c'est vrai, elle a bidonné) ne peut-elle que bidonner tout le temps?
Ton jugement sur elle est bien injurieux et entier.
Elle n'est pas "médiocre" et je ne crois pas qu'elle ait été condamnée à cause de son livre sur Marine Le Pen.
Excellent bouquin.
Pour en revenir à ce qu'elle dit dans la citation de Nestor, je pense aussi comme elle, après un chemin différent.
Et d'ailleurs je l'ai déjà dit ici.
Dans cette même page.
Utiliser le terme d'islamophobie (au lieu de celui, très clair, de racisme) conduit à des errements ou des copinages douteux.
Un exemple de dérive opportuniste islamphile: réduire le champ des agressions racistes aux agressions contre des femmes (ou des hommes) portant des "signes religieux ostensibles".
On ne parle alors plus (ou presque) de ceux qui sont agressés (et discriminés) à cause de leur seule apparence physique et de leur nom.


Dernière édition par Rougevert le Dim 3 Mai - 21:09, édité 1 fois
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  MO2014 le Dim 3 Mai - 18:46

nestor a écrit:"Mal nommer un objet c'est ajouter au malheur du monde , disait Camus . Le mot "islamophobie "ajoute aux malheurs du monde . On lui doit l'une des confusions sémantiques et politiques les plus graves de notre époque : faire croire que résister au fanatisme relève du racisme " , p 103 de "Eloge du blasphème" , Grasset , Mai 2015.

Les choses se clarifient pour Nestor qui a maintenant pour référence Camus. Camus engagé dans le mouvement sioniste. Camus le combattant contre l'indépendance de l'Algérie. Camus le colonialiste.

Pour ceux qui voudrait une démonstration du colonialisme de Camus, nouveau maître à pense de Nestor :
http://www.monde-diplomatique.fr/2000/11/SAID/2555

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  MO2014 le Dim 3 Mai - 18:54

à propos de la faussaire... Caroline Fourest ment tellement que c'en est un affront au mensonge !

Youssef Boussoumah : « À l’émission "On n'est pas couché", du samedi 2 mai 2015 , Caroline Fourest, soutenue par Ruquier, encore une fois, est prise en flagrant délit de mensonge !
En effet, avec aplomb et en regardant droit dans les yeux son contradicteur Aymeric Caron, elle prétend avoir gagné son procès dans l'affaire de Rabia, une jeune femme musulmane d'Argenteuil agressée par des fachos. Celle-ci l'avait poursuivie en diffamation.
En fait, Fourest a été condamnée en 1ere instance à plus de 6 000 euros d'amende pour avoir avait laissé entendre "que son agression serait le fruit d’un règlement de compte familial, en représailles contre son style de vie trop libre ».
Certes "l'intellectuelle faussaire" (comme l'avait qualifiée Pascal Boniface) avait annoncé au lendemain de sa condamnation sa volonté de faire appel. Mais, d'une part, nous ne savons pas si elle le fera effectivement et, d'autre part, ce qui est sûr, c'est que le procès d'appel n'a pas encore eu lieu.

Qu'elle mente ainsi effrontément devant des millions de téléspectateurs quand Aymeric Caron affirme justement qu' elle a été condamnée, soit : nous avons l'habitude avec elle. Mais que Ruquier prenne de façon incroyable le parti de Fourest en obligeant son chroniqueur Aymeric Caron à se taire et à accepter ce mensonge supplémentaire en disant "Mais puisqu'elle vous dit qu'elle a gagné", voilà qui est absolument scandaleux ! D'autant qu'auparavant quand Caron rétorque à Fourest " si vous avez gagné comment se fait il que toute la presse dit que vous avez été condamnée" elle réplique de façon aussi tranquille "mais parce que les journalistes mentent !".
Rappelons que Fourest auparavant avait traité Aymeric Caron de "con" sans que cela n’entraîne de réprobation de la part de Ruquier.

Toute l'émission se passera ainsi. Face aux critiques argumentées faites à son livre par Caron et Léa Salamé, Fourest ajoutera mensonge sur mensonge selon son habitude. Par exemple lorsqu'elle prétendra rapporter les propos de Rokaya Diallo, de l'UOIF ou de Tariq Ramadan (qui rappelons-le l'avait mise KO devant ce même Ruqier).
Dans ses conditions, on comprend mieux pourquoi Ruquier a choisi ce facho de Yann Moix, un autre sacré islamophobe pour remplacer l'excellent Aymeric Caron, démissionnaire à la rentrée, et qui toute la soirée a défendu le droit des militants à dénoncer l'islamophobie. Aymeric Caron, déjà menacé physiquement dans sa vie privée par des nervis sionistes, devra maintenant, pour retrouver du travail, affronter les réseaux puissants de la Fourest qui apparemment peut compter sur beaucoup de monde. Si quelqu'un mérite bien un mot d'encouragement, c'est Aymeric Caron. »

Maître Hosni Maati : « Un « clash » entre Aymeric Caron et Caroline Fourest a eu lieu dans l’émission de Laurent Ruquier « On n’est pas couché » diffusée samedi 2 mai 2015.
Celui-ci trouve son origine dans l’évocation du jugement du Tribunal de grande instance du 22 octobre 2014 condamnant Caroline Fourest pour diffamation.
Contrairement à ce qui peut se dire, l'affaire est toujours en cours et Rabia Bentot ne nous a aucunement donné pour consigne de nous désintéresser de l’affaire l’opposant à Caroline Fourest.
Notre détermination à voir la Cour d’appel de Paris confirmer le jugement du Tribunal de grande instance reste intacte.
Nous continuerons donc à veiller au respect des intérêts de notre cliente qui ne sont à ce jour aucunement remis en cause. »

- Vidéo de l'"échange" entre entre Aymeric Caron et Caroline Fourest

https://www.youtube.com/watch?v=LWgNOIHWGYU


a propos de la guerre sainte de Caroline Fourest, l'islamophobe, un livre en téléchargement gratuit

Sainte Caroline contre Tariq Ramadan [click pour télécharger le pdf]


MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  Rougevert le Dim 3 Mai - 19:24

MO2014 a écrit:
nestor a écrit:"Mal nommer un objet c'est ajouter au malheur du monde , disait Camus . Le mot "islamophobie "ajoute aux malheurs du monde . On lui doit l'une des confusions sémantiques et politiques les plus graves de notre époque : faire croire que résister au fanatisme relève du racisme " , p 103 de "Eloge du blasphème" , Grasset , Mai 2015.

Les choses se clarifient pour Nestor qui a maintenant pour référence Camus. Camus engagé dans le mouvement sioniste. Camus le combattant contre l'indépendance de l'Algérie. Camus le colonialiste.

Pour ceux qui voudrait une démonstration du colonialisme de Camus, nouveau maître à pense de Nestor :
http://www.monde-diplomatique.fr/2000/11/SAID/2555
Lis donc les articles dont tu donnes les liens.
Le moins que l'on puisse dire est que cet article est bien plus nuancé que ton point de vue.
Surtout il traite de Camus et de l'Algérie Française, pas d'Israël !!!!! Very Happy
Il est vrai que n'importe quel article parait modéré à côté de ce que tu piailles.
Mais au fait, le Monde Diplomatique n'est pas raciste?
Voilà, au moins, une bonne nouvelle.
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  verié2 le Dim 3 Mai - 19:28

Une bidonneuse (c'est vrai, elle a bidonné) ne peut-elle que bidonner tout le temps?
Ton jugement sur elle est bien injurieux et entier.
Elle n'est pas "médiocre" et je ne crois pas qu'elle ait été condamné à cause de son livre sur Marine Le Pen.
Quelqu'un qui s'est fait ainsi prendre à diverses reprises en flagrant délit de bidonnage grossier, par exemple à propos d'un "reportage" sur une cité de banlieue, mérite d'être jugé sévèrement car c'est un comportement méprisable. Surtout quand les bidonnages vont systématiquement dans le sens de la stigmatisation d'une partie de la population.

Elle est assez habile et sait faire illusion dans les médias, sauf quand elle se trouve face à un interlocuteur compétent. Sa médiocrité saute alors aux yeux. Par exemple quand elle se trouvait en face de Ramadan qu'elle accusait d'être Frère Musulman avec pour seul argument le fait qu'un membre de sa famille est ou avait été FM. Elle doit toute une partie de sa carrière à son patron de Charlie, Val, qui, nommé par Sarko à la tête de France Inter l'a emportée dans ses bagages. C'est dans ce sens qu'on peut dire, sans exagération aucune, que c'est une arriviste minable, sans scrupule et sans principe... mais bien représentative après tout d'une partie de la "classe médiatique".

Son livre sur le Pen, je ne l'ai pas lu, mais s'il est aussi léger que le reste de son travail, je doute qu'il apporte grand chose.
ne peut-elle que bidonner tout le temps?
Même Zemmour ne bidonne pas tout le temps. Ce n'est pas le problème. De fait elle n'est ni une source fiable ni une référence digne d'intérêt. Confierait-on la construction d'un pont à un ingénieur dont deux précédents ouvrages se sont écroulés en se disant : il ne se trompe peut-être pas tout le temps ?

Comme le dirait LO (qui pourtant se référait à Fourest il n'y a pas si longtemps), c'est un signe d'une période de recul bien triste qu'on en arrive à considérer des demi soldes comme Fourest comme des intellectuels susceptibles de nous éclairer. N'y a-t-il pas suffisamment de théoriciens marxistes de part le monde qu'il faille prendre au sérieux des charlatans, sous prétexte qu'ils bénéficient d'une petite notoriété ?

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  MO2014 le Dim 3 Mai - 19:30

Si tu veux on peut comparer notre connaissance réciproque de l'œuvre d'Edward Saïd dont tu ignores manifestement tout.
Tu as l'air aussi d'ignorer que Camus s'était engagé dans le mouvement sioniste. Tu nous as habitué à tes lacunes nombreuses, précipite toi que wiki puisque c'est ton niveau.
Tu n'as rien a dire sur ta référence Sainte Caroline et ses mensonge à l'émission de Ruquié ?

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  yannalan le Dim 3 Mai - 19:48

Camus était comme les autres pieds-noirs, il avait reçu la même éducation. Disons qu'il était dans le camp "libéral", il avait fait des reportages poru "Alger Républicain" sur les crimes coloniaux et l'exploitation, amis il n'est jamais allé aussi loin qire des gens comme Laban, Maillot, Colozzi ou d'autres.
Sur lle sionisme, il était en effet partisan d’Israël, amis ol fait dire qu'à l'époque, Israël avait une image de gauche et passait très bien, ça a duré jusqu'après 67. Même les pays de l'Est, Urss en tête, avaient voté pour la création de cet état, le PCA avait suivi le mouvement à l'époque.
Camus n'a pas eu d'influence sur quiconque là-bas.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  Rougevert le Dim 3 Mai - 19:56

MO2014 a écrit:Si tu veux on peut comparer notre connaissance réciproque de l'œuvre d'Edward Saïd dont tu ignores manifestement tout.
Tu as l'air aussi d'ignorer que Camus s'était engagé dans le mouvement sioniste. Tu nous as habitué à tes lacunes nombreuses, précipite toi que wiki puisque c'est ton niveau.
Tu n'as rien a dire sur ta référence Sainte Caroline et ses mensonge à l'émission de Ruquié ?

1) Non, je n'ai rien à dire sur le "clash" entre Fourest et Caron. Elle n'est pas ma maîtresse à penser, pas plus que Caron et surtout Ruquier, d'ailleurs.
Quand je cite Lénine ou Engels ( pas sur Wiki, dans le texte intégral), c'est le silence. Very Happy
Ou quand j'écris le message en haut de cette page (produit personnel), on ne se bouscule pas pour répondre.

Ou quand j'écris (plus bas) ceci:
Rougevert a écrit:
Utiliser le terme d'islamophobie (au lieu de celui, très clair, de racisme) conduit à des errements ou des copinages douteux.
Un exemple de dérive opportuniste islamophile: réduire le champ des agressions racistes aux agressions contre des femmes (ou des hommes) portant des "signes religieux ostensibles".
On ne parle alors plus (ou presque) de ceux qui sont agressés (et discriminés) à cause de leur seule apparence physique et de leur nom.

2) Je sais que Camus s'est prononcé pour que l'on DONNE la Palestine aux colons israéliens (ce qui mécontente aussi les sionistes qui en font une affaire de droit).
Ce que je dis, c'est que pour nous démontrer que Camus était un sioniste, tu cites un article sur Camus et l'Algérie.
C'est le signe que tu ne lis même pas ce que tu donnes à lire.
Et ca fait désordre....ou bidonnage si tu préfères. Cool

A Vérié: moi j'ai lu son livre sur Marine Le Pen. Désolé de te contredire c'est un excellent livre qui apporte beaucoup de choses qui pourraient être bien utiles à ceux qui ne savent dire que "F comme fasciste, N comme Nazi".
Mais il est vrai que je n'ai pas l'esprit d'un Fouquier-Tinville.
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  MO2014 le Dim 3 Mai - 20:09

Rougevert a écrit:
Ce que je dis, c'est que pour nous démontrer que Camus était un sioniste, tu cites un article sur Camus et l'Algérie.
C'est le signe que tu ne lis même pas ce que tu donnes à lire.
Et ca fait désordre....ou bidonnage si tu préfères. Cool

J'écris que Camus était un sioniste, un colonialiste et un opposant à l'indépendance de l'Algérie (où il n'y a pas si longtemps tu démontrais ton ignorance des campagnes de dévoilement des musulmanes par les colonialistes). Sur le dernier point je cite quelqu'un que j'apprécie particulièrement et... tu mens en affirmant que le le cite sur les deux premiers points. C'est de la stupidité ou de la malveillance ? Sans doute un mélange des deux.

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  Rougevert le Dim 3 Mai - 21:02

MO2014 a écrit:
Rougevert a écrit:
Ce que je dis, c'est que pour nous démontrer que Camus était un sioniste, tu cites un article sur Camus et l'Algérie.
C'est le signe que tu ne lis même pas ce que tu donnes à lire.
Et ca fait désordre....ou bidonnage si tu préfères. Cool

J'écris que Camus était un sioniste, un colonialiste et un opposant à l'indépendance de l'Algérie (où il n'y a pas si longtemps tu démontrais ton ignorance des campagnes de dévoilement des musulmanes par les colonialistes). Sur le dernier point je cite quelqu'un que j'apprécie particulièrement et... tu mens en affirmant que le le cite sur les deux premiers points. C'est de la stupidité ou de la malveillance ? Sans doute un mélange des deux.

Perdu!
Encore du bidonnage.
1) Tu as donné un lien pour "démontrer" que Camus était sioniste. Ce lien débouche sur un article traitant de Camus et de l'Algérie, pas de la Palestine.
MO2014 a écrit:Si tu veux on peut comparer notre connaissance réciproque de l'œuvre d'Edward Saïd dont tu ignores manifestement tout.
Tu as l'air aussi d'ignorer que Camus s'était engagé dans le mouvement sioniste. Tu nous as habitué à tes lacunes nombreuses, précipite toi que wiki puisque c'est ton niveau.
Tu n'as rien a dire sur ta référence Sainte Caroline et ses mensonge à l'émission de Ruquié ?
C'est d'ailleurs faux: si Camus a pris des positions que l'on peut qualifier de "sionistes", il ne s'est jamais engagé au-delà de ses déclarations ou ses articles.

2) J'ai démontré mon ignorance du contenu de la "Marche Mondiale des femmes" (apparue pendant une pause de ma vie militante), pas de ce qui s'est passé en Algérie pendant la colonisation et la guerre de libération nationale.
Tu ne lis donc pas non plus les sujets ou alors tu as la mémoire malade.

MO2014 a écrit:(...)
Tu n'as rien a dire sur ta référence Sainte Caroline et ses mensonge à l'émission de Ruquié ?
J'ai déjà dit non.
Je ne peux pas la défendre sur ce coup là.
Mais n'étant pas religieux, je n'en fais pas une créature du Diable.
Même à toi, il doit arriver de ne pas dire de sottises.
Et toi, tu n'as rien à dire là dessus?
tiliser le terme d'islamophobie (au lieu de celui, très clair, de racisme) conduit à des errements ou des copinages douteux.
Un exemple de dérive opportuniste islamophile: réduire le champ des agressions racistes aux agressions contre des femmes (ou des hommes) portant des "signes religieux ostensibles".
On ne parle alors plus (ou presque) de ceux qui sont agressés (et discriminés) à cause de leur seule apparence physique et de leur nom.
Si tu veux, on continue en mp, parce que ça devient un conflit entre nous et ça n'a (pour moi aussi) AUCUN intérêt.
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  hadrien le Dim 3 Mai - 21:25

nestor a écrit:Bonjour ,

Je viens de terminer  le dernier livre  de Caroline Fourest  et je vous livre une citation concernant  l'islamophobie

"Mal  nommer un objet c'est ajouter au malheur du monde , disait Camus  .  Le mot "islamophobie "ajoute aux malheurs du monde . On lui doit l'une  des confusions sémantiques   et politiques les  plus graves de notre époque  : faire croire que résister au fanatisme relève du racisme " , p 103 de "Eloge du  blasphème" ,  Grasset ,  Mai  2015.

J'en suis pour ma part parfaitement d'accord  a la virgule prés .

Cette phrase me convient parfaitement, en tant que communiste révolutionnaire.

hadrien

Messages : 285
Date d'inscription : 09/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  MO2014 le Dim 3 Mai - 21:39

Rougevert ta dernière intervention démontre parfaitement ta malveillance. Lorsque je caractérise Camus de sioniste, de colonialiste et d'opposant à l'indépendance de l'Algérie, c'est mon choix d'illustrer le dernier point avec un article E. Said. Tu te permets de m'attribuer des intentions en affirmant que j'ai choisi cet article pour illustrer le sionisme de Camus malgré le fait incontestable que le mieux placé pour connaitre mes intentions c'est moi Twisted Evil
Continue donc de pourrir cette discussion avec des procédés mensongers. On peut constater que tu as parfaitement assimilé les méthodes de falsification de Saint Caroline F.
Maintenant ce sera utile de rester dans le sujet et d'arrêter les débats de diversion si tu peux les mener dans un fil dédié, mais ici ce fil était consacré à l'islamophobie.

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caroline Fourest

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum