Lutte ouvrière

Page 38 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nico37 le Mer 12 Sep - 20:28

« Nous affirmons notre solidarité avec les travailleurs de Sanofi qui se mettront en grève le 13 septembre et appellent à un rassemblement contre les suppressions d'emploi dont ils sont victimes. Aucune région, aucun département, aucune ville n'échappe à l'hémorragie de licenciements et de fermetures d'entreprises. C'est l'ensemble des travailleurs qui est attaqué. Les suppressions d'emplois sont programmées chez Thalès, à Air France, chez Carrefour, à Peugeot, chez Doux, à Technicolor, chez Fram. Et combien d'autres qui se préparent ?
Et tout cela pourquoi ? Parce que le seul objectif du patronat face à la crise est de préserver les profits des entreprises et les revenus des capitalistes, quitte à démolir la seule source de revenu pour les travailleurs : leur emploi et leur salaire. Face à cela, que fait le gouvernement ? Rien. Il appelle les travailleurs à la "responsabilité économique" pour ne pas "affaiblir" les entreprises. Autrement dit, les travailleurs devraient se laisser licencier sans réagir !
Les travailleurs ont collectivement la force de se défendre. Ils en ont le droit moral.
C'est leur travail à tous qui fait marcher l’économie capitaliste. Et c'est uniquement grâce à ce travail que patrons, actionnaires et banquiers continuent à s'enrichir. Il faudra forcer les capitalistes à puiser dans les profits accumulés et, au besoin, dans les fortunes privées amassées au fil des ans par les actionnaires pour financer le maintien des emplois, des salaires, des conditions de vie. Il ne faut pas les laisser nous étrangler, de plan de licenciement en fermeture d'usine, entreprise après entreprise.
Interdiction des licenciements et répartition du travail entre tous sans diminution de salaire, voilà la seule réponse réaliste du point de vue des travailleurs et de leur survie ».

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Nestor.Makno le Mer 12 Sep - 21:02

nico37 a écrit:
« Nous affirmons notre solidarité avec les travailleurs de Sanofi qui se mettront en grève le 13 septembre et appellent à un rassemblement contre les suppressions d'emploi dont ils sont victimes. Aucune région, aucun département, aucune ville n'échappe à l'hémorragie de licenciements et de fermetures d'entreprises. C'est l'ensemble des travailleurs qui est attaqué. Les suppressions d'emplois sont programmées chez Thalès, à Air France, chez Carrefour, à Peugeot, chez Doux, à Technicolor, chez Fram. Et combien d'autres qui se préparent ?
Et tout cela pourquoi ? Parce que le seul objectif du patronat face à la crise est de préserver les profits des entreprises et les revenus des capitalistes, quitte à démolir la seule source de revenu pour les travailleurs : leur emploi et leur salaire. Face à cela, que fait le gouvernement ? Rien. Il appelle les travailleurs à la "responsabilité économique" pour ne pas "affaiblir" les entreprises. Autrement dit, les travailleurs devraient se laisser licencier sans réagir !
Les travailleurs ont collectivement la force de se défendre. Ils en ont le droit moral.
C'est leur travail à tous qui fait marcher l’économie capitaliste. Et c'est uniquement grâce à ce travail que patrons, actionnaires et banquiers continuent à s'enrichir. Il faudra forcer les capitalistes à puiser dans les profits accumulés et, au besoin, dans les fortunes privées amassées au fil des ans par les actionnaires pour financer le maintien des emplois, des salaires, des conditions de vie. Il ne faut pas les laisser nous étrangler, de plan de licenciement en fermeture d'usine, entreprise après entreprise.
Interdiction des licenciements et répartition du travail entre tous sans diminution de salaire, voilà la seule réponse réaliste du point de vue des travailleurs et de leur survie ».

source ?
avatar
Nestor.Makno

Messages : 4
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  chejuanito le Jeu 13 Sep - 7:19

avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nico37 le Jeu 13 Sep - 21:36

chejuanito a écrit:Article de Sandra Torremocha
Quand il n'y a pas de sources ça vient du site de LO mais pas eu le temps ou oublié de chercher le lien, au besoin faites le savoir en mp pour ne pas polluer la lecture...

Bernard Arnault : expropriation ! Nathalie Arthaud
Bernard Arnault gagne 10 millions par an au titre de président de son groupe de luxe LVMH et 200 millions de revenu du capital. D’où vient cet argent, si ce n’est du travail de milliers de salariés ! Il a bâti sa fortune grâce aux aides publiques. C’est le gouvernement Fabius qui lui a mis le pied à l’étrier en lui faisant le cadeau du groupe Boussac, puis les commandes de l’État français, les subventions, les cadeaux en tout genre ont continué, ce qui lui a permis d’avoir sur son compte en banque, 35 milliards d’euros. 35 milliards, c’est plus que n’en cherche aujourd’hui le gouvernement !
On nous parle de « capitaines d’industrie », on nous dit qu’ils font beaucoup pour le pays. Mais il y a une chose et une seule qui compte pour eux : leur portefeuille, leur fortune et leurs milliards. Et quand le gouvernement veut, au nom des « sacrifices partagés », les faire un peu contribuer, les voilà qui menacent de partir ! Eh bien, je dis : expropriation ! Qu’il parte, bon débarras, mais on garde tout, jusqu’au dernier centime d’euro !

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

LE PARTI COMMUNISTE ET LE GOUVERNEMENT

Message  Vals le Mar 18 Sep - 13:04

Edito LO 17 septembre 2012



LE PARTI COMMUNISTE ET LE GOUVERNEMENT : UN JEU DE DUPES POUR LES TRAVAILLEURS

Malgré tous ceux qui rêvent d’enterrer le Parti communiste français, la fête de l’Humanité reste une grande fête populaire, le plus grand rassemblement politique et militant du pays qui mobilise, bénévolement, des milliers de militants et de sympathisants du PCF.

Au fil des ans, la fête de l’Humanité est aussi devenue le passage obligé pour les ténors du Parti socialiste à la recherche des voix des classes populaires. L’année dernière, Royal, Aubry et Montebourg, candidats à la primaire du PS, s’y étaient bousculés. Cette année, rien de tel. Le PS s’est fait discret et aucun « poids lourd » du gouvernement n’a fait le déplacement. Montebourg, qui avait été chaleureusement accueilli l’année dernière, s’est bien gardé d’y mettre un pied. De peur sans doute qu’on ne lui demande des comptes sur les licenciements et les fermetures d’entreprises qu’il cautionne.

Que le PS au gouvernement n’ait envoyé que trois seconds rôles à la fête de l’Humanité, alors que onze ministres de premier plan s’étaient déplacés à l’université d’été du Medef, est révélateur. Si Hollande doit aussi son élection aux quatre millions d’électeurs du Front de Gauche, venus s’ajouter au deuxième tour à ceux du PS, ce n’est pas à eux qu’il se sent lié et ce n’est pas vis-à-vis d’eux qu’il se sent engagé, mais vis-à-vis du patronat.

Mélenchon qui se pose en « ayant-droit de la victoire » en est d’autant plus ridicule. Le seul « ayant-droit » de la victoire est Hollande et il ne gouvernera pas sous la pression de l’électorat de Mélenchon mais sous les recommandations, voire sous les ordres du grand patronat et des financiers. Avec l’annonce du plan d’austérité sans précédent de la semaine dernière, le message du gouvernement est clair, mais il n’y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. Et la direction du Parti communiste joue au sourd quand elle choisit de faire partie de la majorité présidentielle.

Les dirigeants du PCF « veulent croire » à la réussite de la gauche et ils affirment qu’ils auront une attitude constructive. Si le gouvernement socialiste venait à prendre des mesures un tant soit peu favorables aux travailleurs, rien n’empêcherait de les soutenir. Mais où sont donc ces mesures ?

Il n’y a aucune raison de faire crédit à un gouvernement alors qu’il n’annonce que des sacrifices aux classes populaires ! Ce n’est pas parce que le gouvernement est estampillé de « gauche » qu’il faut se laisser faire sans réagir !

La pire des choses serait que les militants du Parti communiste, en particulier les militants ouvriers croient et fassent croire autour d’eux que nous avons des alliés au gouvernement. Ce serait une façon de démobiliser, de désarmer les travailleurs, et ce fut le cas sous les gouvernements Mitterrand et Jospin avec des militants qui sont restés l’arme au pied. Les travailleurs doivent savoir qu’il n’y a qu’eux qui peuvent changer le rapport de forces avec le grand patronat, par leur lutte. Au lieu de cela, la direction du PCF continue de les bercer d’illusions.

La direction du PCF a choisi de faire du combat contre le traité budgétaire européen, le combat de la rentrée. Mais si elle a choisi ce terrain, c’est justement parce que c’est celui qui gêne le moins le gouvernement : les premiers visés sont l’Europe et Merkel, et l’attention des travailleurs est ainsi détournée vers un faux combat.
Au lieu de proposer aux travailleurs des objectifs pour défendre leur emploi et leur salaire, la direction du PCF leur demande de se mobiliser pour un referendum… contre ce traité budgétaire européen ! Se battre pour demander un référendum est ridicule ! En 2005, un référendum a eu lieu, le « Non » a gagné, et le pouvoir s’est assis dessus.

Quant au traité, c’est un chiffon de papier car aucun gouvernement n’a attendu ce traité pour imposer l’austérité aux travailleurs et ce n’est pas ce traité qui oblige les patrons à licencier, à bloquer les salaires et à aggraver l’exploitation.

Une mobilisation, même victorieuse, contre ce traité ne ferait pas avancer d’un pouce les revendications vitales du monde du travail.

Alors, les travailleurs ont mieux à faire. Ils doivent se défendre contre les licenciements, en imposant leur interdiction et la répartition du travail entre tous sans diminution de salaire. Et ils doivent se battre avec leurs propres armes que sont les grèves et les manifestations. C’est de cette lutte que leur vie dépend. Le reste est de la diversion.

avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Eugene Duhring le Mar 18 Sep - 17:24

Vals a écrit:Edito LO 17 septembre 2012



LE PARTI COMMUNISTE ET LE GOUVERNEMENT : UN JEU DE DUPES POUR LES TRAVAILLEURS

../..
La direction du PCF a choisi de faire du combat contre le traité budgétaire européen, le combat de la rentrée. Mais si elle a choisi ce terrain, c’est justement parce que c’est celui qui gêne le moins le gouvernement : les premiers visés sont l’Europe et Merkel, et l’attention des travailleurs est ainsi détournée vers un faux combat.
Au lieu de proposer aux travailleurs des objectifs pour défendre leur emploi et leur salaire, la direction du PCF leur demande de se mobiliser pour un referendum… contre ce traité budgétaire européen ! Se battre pour demander un référendum est ridicule ! En 2005, un référendum a eu lieu, le « Non » a gagné, et le pouvoir s’est assis dessus.

Quant au traité, c’est un chiffon de papier car aucun gouvernement n’a attendu ce traité pour imposer l’austérité aux travailleurs et ce n’est pas ce traité qui oblige les patrons à licencier, à bloquer les salaires et à aggraver l’exploitation.

Une mobilisation, même victorieuse, contre ce traité ne ferait pas avancer d’un pouce les revendications vitales du monde du travail.
../..
Une telle minimisation du TSCG est non seulement théoriquement faux mais plus encore mensonger. Le reste de ce paragraphe est ensuite une négation de toute forme de lutte politique ou syndicale car toute lutte politique ou syndicale porte en elle le risque d'un echec. C'est à dire le refus par la bourgeoisie de respecter les engagements pris à un moment donné dans un rapport de forces.
Il est heureux que LO soit organisationnellement aussi faible sinon de force ouvrière consciente et organisée et elle en deviendrait un frein réactionnaire.
Le TSCG est un outil du capital au service exclusif du capital. Son adoption est une épine de plus dans le dispositif du gouvernement en tant que serviteur de ce capital. Le capital exige son adoption coûte que coûte et de nombreux gouvernements pour en avoir appliquer ses termes ont littéralement sombré. Zapatero ou Papandreou n'ont pas hésité un instant à saborder leur bureaucratie pour s'aligner sur le TSCG. Penser que le gouvernement Hollande n'est pas gêné par la ratification du TSCG est une imbécilité sans nom.
Toute mobilisation victorieuse contre le capital que ce capital s'exprime directement dans un affrontement contre les travailleurs dans les usines ou que ce capital soit personnifié par un traité, permet d'élever la conscience d'une partie des travailleurs. Le non-respect du référendum de 2005 tout autant sur la nature de l'Etat bourgeois qu'une grève dans une usine. Pitoyable argumentation de LO ! Et vous prétendez incarner le communisme ? N'importe quoi.

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Gayraud de Mazars le Mar 18 Sep - 17:30

Salut Vals

Vals a écrit:Edito LO 17 septembre 2012
La pire des choses serait que les militants du Parti communiste, en particulier les militants ouvriers croient et fassent croire autour d’eux que nous avons des alliés au gouvernement. Ce serait une façon de démobiliser, de désarmer les travailleurs, et ce fut le cas sous les gouvernements Mitterrand et Jospin avec des militants qui sont restés l’arme au pied. Les travailleurs doivent savoir qu’il n’y a qu’eux qui peuvent changer le rapport de forces avec le grand patronat, par leur lutte. Au lieu de cela, la direction du PCF continue de les bercer d’illusions.

Je pense cela aussi comme militant du PCF ! J'en ai discuté avec des camarades de Lutte Ouvrière sur la Fête de l'Humanité, sur la question, c'était pertinent tout de même...

Quant au traité, bien sûr que je suis contre, je ne suis pas contre continuer la lutte mais où sont les priorités ? Pour ma part je ne vais pas m'épuiser dans tous les sens. A choisir, c'est la lutte pour l'interdiction des licenciements, les nationalisations comme chez Sanofi... La lutte pour les emplois, la priorité !

Victoire ou pas sur le traité, à mon avis strict, cela fera pas avancer d'un pouce la cause des travailleurs. Même si une victoire serait la bien venue ! Mais je crois que cela est assez joué cette affaire, les camarades ont beaucoup d'illusions et cela ne remontera pas le moral, l'adoption du traité au parlement ! Car il n'y aura pas de referendum !

Fraternellement,
GdM
avatar
Gayraud de Mazars

Messages : 544
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 49
Localisation : En Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Vals le Mar 18 Sep - 17:40

Gayraud de Mazars a écrit:Salut Vals

Vals a écrit:Edito LO 17 septembre 2012
La pire des choses serait que les militants du Parti communiste, en particulier les militants ouvriers croient et fassent croire autour d’eux que nous avons des alliés au gouvernement. Ce serait une façon de démobiliser, de désarmer les travailleurs, et ce fut le cas sous les gouvernements Mitterrand et Jospin avec des militants qui sont restés l’arme au pied. Les travailleurs doivent savoir qu’il n’y a qu’eux qui peuvent changer le rapport de forces avec le grand patronat, par leur lutte. Au lieu de cela, la direction du PCF continue de les bercer d’illusions.

Je pense cela aussi comme militant du PCF ! J'en ai discuté avec des camarades de Lutte Ouvrière sur la Fête de l'Humanité, sur la question, c'était pertinent tout de même...

Quant au traité, bien sûr que je suis contre, je ne suis pas contre continuer la lutte mais où sont les priorités ? Pour ma part je ne vais pas m'épuiser dans tous les sens. A choisir, c'est la lutte pour l'interdiction des licenciements, les nationalisations comme chez Sanofi... La lutte pour les emplois, la priorité !

Victoire ou pas sur le traité, à mon avis strict, cela fera pas avancer d'un pouce la cause des travailleurs. Même si une victoire serait la bien venue ! Mais je crois que cela est assez joué cette affaire, les camarades ont beaucoup d'illusions et cela ne remontera pas le moral, l'adoption du traité au parlement ! Car il n'y aura pas de referendum !

Fraternellement,
GdM

Sur cette question, nous sommes parfaitement d'accord.
Les attaques de la bourgeoisie sont et seront telles, que toute dispersion des forces de la classe ouvrière renforcera le camp d'en face en illusionnant le nôtre avant de le démoraliser.
Cela dit, je n'ai pas l'impression que les masses sont très mobilisées sur cette histoire de traité et que ça excite plutot les appareils.
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Eugene Duhring le Mar 18 Sep - 17:44

Gayraud de Mazars a écrit:Salut Vals

Vals a écrit:Edito LO 17 septembre 2012
La pire des choses serait que les militants du Parti communiste, en particulier les militants ouvriers croient et fassent croire autour d’eux que nous avons des alliés au gouvernement. Ce serait une façon de démobiliser, de désarmer les travailleurs, et ce fut le cas sous les gouvernements Mitterrand et Jospin avec des militants qui sont restés l’arme au pied. Les travailleurs doivent savoir qu’il n’y a qu’eux qui peuvent changer le rapport de forces avec le grand patronat, par leur lutte. Au lieu de cela, la direction du PCF continue de les bercer d’illusions.

Je pense cela aussi comme militant du PCF ! J'en ai discuté avec des camarades de Lutte Ouvrière sur la Fête de l'Humanité, sur la question, c'était pertinent tout de même...

Quant au traité, bien sûr que je suis contre, je ne suis pas contre continuer la lutte mais où sont les priorités ? Pour ma part je ne vais pas m'épuiser dans tous les sens. A choisir, c'est la lutte pour l'interdiction des licenciements, les nationalisations comme chez Sanofi... La lutte pour les emplois, la priorité !

Victoire ou pas sur le traité, à mon avis strict, cela fera pas avancer d'un pouce la cause des travailleurs. Même si une victoire serait la bien venue ! Mais je crois que cela est assez joué cette affaire, les camarades ont beaucoup d'illusions et cela ne remontera pas le moral, l'adoption du traité au parlement ! Car il n'y aura pas de referendum !

Fraternellement,
GdM
Que par manque de force militante, tu en viennes à opter pour un combat plutôt qu'un autre relève de la stratégie. Cette position ne me pose aucun problème. Par contre les arguments que tu avances sont particulièrement vides sur le TSCG. Quel est la nature du TSCG ? Qui en sont les promoteurs ? Dans quels buts ? Etc. Telles sont les questions qui appellent à un développement sinon théorique du moins pratique. Hors de développement, tu te contentes de prendre pour argent comptant et de les répéter les ersatz d'arguments de LO.

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Eugene Duhring le Mar 18 Sep - 18:08

Vals a écrit:
Cela dit, je n'ai pas l'impression que les masses sont très mobilisées sur cette histoire de traité et que ça excite plutot les appareils.
Remarque complètement con. Si on attendait que les travailleurs soient mobilisés sur certaines questions on ne ferait pas grand chose ... à l'image de LO en ce moment d'ailleurs. Penses-tu réellement que l'une des tâches d'une organisation ouvrière ce n'est pas justement de remettre en perspective des combats que des travailleurs mésestiment ou ne comprennent pas. Penses-tu que les acquits de certains travailleurs - le statut de fonctionnaire par exemple avec les avantages afférents, n'ait pas été une bataille légitime à engager du fait que les travailleurs du privé en soient privés et que gavés par la propagande bourgeoise, ils aient pu estimer inutile de se mobiliser pour les défendre.
Tu agites les masses comme un hochet sans t'apercevoir qu'une fraction de ces masses ont choisi consciemment de lutter contre le TSCG. Les masses ce n'est pas une entité désincarnée, pas davantage un tout homogène qui ne seraient pas traversées par des courants contradictoires.

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Vals le Mer 19 Sep - 21:57

Eugene Duhring a écrit:
Vals a écrit:
Cela dit, je n'ai pas l'impression que les masses sont très mobilisées sur cette histoire de traité et que ça excite plutot les appareils.
Remarque complètement con. Si on attendait que les travailleurs soient mobilisés sur certaines questions on ne ferait pas grand chose ... à l'image de LO en ce moment d'ailleurs. Penses-tu réellement que l'une des tâches d'une organisation ouvrière ce n'est pas justement de remettre en perspective des combats que des travailleurs mésestiment ou ne comprennent pas. Penses-tu que les acquits de certains travailleurs - le statut de fonctionnaire par exemple avec les avantages afférents, n'ait pas été une bataille légitime à engager du fait que les travailleurs du privé en soient privés et que gavés par la propagande bourgeoise, ils aient pu estimer inutile de se mobiliser pour les défendre.
Tu agites les masses comme un hochet sans t'apercevoir qu'une fraction de ces masses ont choisi consciemment de lutter contre le TSCG. Les masses ce n'est pas une entité désincarnée, pas davantage un tout homogène qui ne seraient pas traversées par des courants contradictoires.

T'as raison d'employer ce ton...Si ça te permet de te rassurer sur la politique de diversion que tu soutiens, c'est bien....J'espère seulement qu'il n'y aura pas trop de travailleurs conscients ou de militants ouvriers pour se faire duper et balader vers cette voie de garage ....
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Toussaint le Jeu 20 Sep - 0:33

la politique de diversion


Assez d'accord avec LO, Vals et GdM...
Ce qui est intéressant dans l'opposition au traité, c'est de montrer la nature du gouvernement Hollande et de mettre en lumière le curieux manège du FDG et son agglomérat de mangeurs de soupe à l'assemblée. Ils bavent sur Hollande pour se faire une base sociale mais ils le soutiennent dans sa politique dès qu'il passe au vote. Ils ne voteront pas le traité qui passera sans eux mais ils vont voter les budgets qui précèdent et vont suivre parce que sinon ils perdent leur groupe et leur soupe...

Mais ce n'est pas une bagarre importante.

D'abord parce qu'elle est pliée d'avance et que c'est une défaite annoncée. Ils feront ce qu'ils voudront, avec ou sans traité, et ils modifieront le traité ou passeront outre si la classe les y oblige par ses luttes.
C'est surtout cela qu'il faut expliquer. Ma grande victoire du non en 2005, quel en fut le bilan, à part, évidemment les délires sur le "non" "de gauche" (impossible à séparer du "non" "de droite"...) qui annonçait des lendemains radieux... On sait ce qu'il en advint. Se ruer chaque fois que la bourgeoisie propose une bataille qu'elle a gagné d'avance sur son terrain, et à ses conditions, cela ne donne jamais grand chose. Ah oui, j'oubliais, la révolution citoyenne, par les urnes, on vote Mélenchon et on prend le pouvoir. Mouais... Dans le genre vessie pour des lanternes, je reconnais, pas mal, pas mal.
Et ce n'est pas la lutte contre le traité qui va remettre en mouvement la classe. C'est en effet une diversion.
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Eugene Duhring le Jeu 20 Sep - 19:01

Toussaint a écrit:
la politique de diversion

D'abord parce qu'elle est pliée d'avance et que c'est une défaite annoncée. Ils feront ce qu'ils voudront, avec ou sans traité, et ils modifieront le traité ou passeront outre si la classe les y oblige par ses luttes.
C'est surtout cela qu'il faut expliquer. Ma grande victoire du non en 2005, quel en fut le bilan, à part, évidemment les délires sur le "non" "de gauche" (impossible à séparer du "non" "de droite"...) qui annonçait des lendemains radieux... On sait ce qu'il en advint. Se ruer chaque fois que la bourgeoisie propose une bataille qu'elle a gagné d'avance sur son terrain, et à ses conditions, cela ne donne jamais grand chose. Ah oui, j'oubliais, la révolution citoyenne, par les urnes, on vote Mélenchon et on prend le pouvoir. Mouais... Dans le genre vessie pour des lanternes, je reconnais, pas mal, pas mal.
Et ce n'est pas la lutte contre le traité qui va remettre en mouvement la classe. C'est en effet une diversion.
Curieuse façon de voir la lutte des classes que de se dire qu'une bataille n'a d'importance que si elle est gagnable, sur un terrain propice et aux conditions des travailleurs ?!
Une bataille n'est jamais gagnée ni perdue d'avance, celle sur le TSCG n'y déroge pas même si les chances de la gagner sont minimes. Vous parlez sans cesse de diversion sauf que cette diversion ne durera que le temps de sa ratification ou de sa non-ratification par le parlement à priori. Une histoire d'un ou deux mois tout au plus. Ce qui laisse ouverte la perspective de l'après TSCG, perspective complètement absente chez LO en terme d'organisation d'une bataille "gagnable", "propice et aux conditions des travailleurs" ! Pas davantage chez toi d'ailleurs. Cela me rappelle un syndicat dans ma boite qui est dans l'expectative voire la contestation permanente des propositions des autres syndicats dont le mien mais qui, jamais ... jamais, ne propose aux travailleurs quoi que ce soit en terme d'organisation et de lutte. LO c'est un peu ça en tant que structure organisée politiquement. Trop petit dit-elle, et en plus il y a l'etat d'esprit des travailleurs ... pas assez combattive.
Le TSCG n'est peut-être pas un combat classique au sens où notre classe n'affronte pas directement son patron mais un combat c'est aussi une série d'escarmouches empruntant des chemins détournés, chacune d'elle élevant un peu plus la conscience d'une fraction des travailleurs contre leur bourgeoisie.
Libre à toi de ne pas partager ce point de vue mais de la même manière que j'ai interpelé GDM (sans résultat pour le moment), j'aimerai que tu nous livre une réflexion plus appronfondie que la reprise du squelettique argumentaire LO, sur la nature du TSCG ! Diversion ? Ben prouve nous que ce TSCG n'est pas une création capitaliste dont notre propre bourgeoisie, se définissant comme objectif de faciliter à une échelle plus vaste la destruction des acquits des travailleurs et donc l'infléchissement pour un temps de la baisse tendancielle du taux de profit ?

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  GGrun le Jeu 20 Sep - 19:53

Toussaint a écrit:
la politique de diversion


Assez d'accord avec LO, Vals et GdM...
Ce qui est intéressant dans l'opposition au traité, c'est de montrer la nature du gouvernement Hollande et de mettre en lumière le curieux manège du FDG et son agglomérat de mangeurs de soupe à l'assemblée. Ils bavent sur Hollande pour se faire une base sociale mais ils le soutiennent dans sa politique dès qu'il passe au vote. Ils ne voteront pas le traité qui passera sans eux mais ils vont voter les budgets qui précèdent et vont suivre parce que sinon ils perdent leur groupe et leur soupe...

Mais ce n'est pas une bagarre importante.

D'abord parce qu'elle est pliée d'avance et que c'est une défaite annoncée. Ils feront ce qu'ils voudront, avec ou sans traité, et ils modifieront le traité ou passeront outre si la classe les y oblige par ses luttes.
C'est surtout cela qu'il faut expliquer. Ma grande victoire du non en 2005, quel en fut le bilan, à part, évidemment les délires sur le "non" "de gauche" (impossible à séparer du "non" "de droite"...) qui annonçait des lendemains radieux... On sait ce qu'il en advint. Se ruer chaque fois que la bourgeoisie propose une bataille qu'elle a gagné d'avance sur son terrain, et à ses conditions, cela ne donne jamais grand chose. Ah oui, j'oubliais, la révolution citoyenne, par les urnes, on vote Mélenchon et on prend le pouvoir. Mouais... Dans le genre vessie pour des lanternes, je reconnais, pas mal, pas mal.
Et ce n'est pas la lutte contre le traité qui va remettre en mouvement la classe. C'est en effet une diversion.
oulala
le seul combat perdu est celui qu'on ne mène pas
si toussaint se rallie à toutes les avant gardes qui ne mènent que les combats que "le mouvement de la classe " peut gagner, c'est qu'il est plus défaitiste que LO et toutes ces avant gardes dont l'avenir est derrière eux. mon dieu seigneur de tou lé sain di rénoyoné

GGrun

Messages : 311
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  alexi le Jeu 20 Sep - 19:57

Eugène :
Vous parlez sans cesse de diversion sauf que cette diversion ne durera que le temps de sa ratification ou de sa non-ratification par le parlement à priori. Une histoire d'un ou deux mois tout au plus. Ce qui laisse ouverte la perspective de l'après TSCG, perspective complètement absente chez LO en terme d'organisation d'une bataille "gagnable", "propice et aux conditions des travailleurs" !
Tu as raison Eugène, LO devrait lancer toutes ces forces dans la bataille contre ce traité et arrêter d'organiser la riposte ouvrière chez PSA.
Lo prône maintenant, à partir de la lutte PSA, la convergences des luttes; voilà ce qui est réellement porteur d'espoir pour la classe.
Face à une classe ouvrière mobilisée et offensive, leurs diffèrents traités tomberont d'eux-mêmes.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Eugene Duhring le Jeu 20 Sep - 20:25

alexi a écrit:
Eugène :
Vous parlez sans cesse de diversion sauf que cette diversion ne durera que le temps de sa ratification ou de sa non-ratification par le parlement à priori. Une histoire d'un ou deux mois tout au plus. Ce qui laisse ouverte la perspective de l'après TSCG, perspective complètement absente chez LO en terme d'organisation d'une bataille "gagnable", "propice et aux conditions des travailleurs" !
Tu as raison Eugène, LO devrait lancer toutes ces forces dans la bataille contre ce traité et arrêter d'organiser la riposte ouvrière chez PSA.
Lo prône maintenant, à partir de la lutte PSA, la convergences des luttes; voilà ce qui est réellement porteur d'espoir pour la classe.
Face à une classe ouvrière mobilisée et offensive, leurs diffèrents traités tomberont d'eux-mêmes.
Houla t'es un peu embrouillé dans ta tête ! La riposte qui est organisée chez PSA relève de Mercier le syndicaliste et non de LO. Je ne savais pas que les travailleurs de Aulnay avait élu Lutte Ouvrière pour les organiser syndicalement ??? Continue sur cette voie mon pauvre ami et tu risques de mettre en grande difficulté le camarade Mercier dans son combat syndical. Lamentable.

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  GGrun le Jeu 20 Sep - 20:34

Eugene Duhring a écrit:
alexi a écrit:
Eugène :
Vous parlez sans cesse de diversion sauf que cette diversion ne durera que le temps de sa ratification ou de sa non-ratification par le parlement à priori. Une histoire d'un ou deux mois tout au plus. Ce qui laisse ouverte la perspective de l'après TSCG, perspective complètement absente chez LO en terme d'organisation d'une bataille "gagnable", "propice et aux conditions des travailleurs" !
Tu as raison Eugène, LO devrait lancer toutes ces forces dans la bataille contre ce traité et arrêter d'organiser la riposte ouvrière chez PSA.
Lo prône maintenant, à partir de la lutte PSA, la convergences des luttes; voilà ce qui est réellement porteur d'espoir pour la classe.
Face à une classe ouvrière mobilisée et offensive, leurs diffèrents traités tomberont d'eux-mêmes.
Houla t'es un peu embrouillé dans ta tête ! La riposte qui est organisée chez PSA relève de Mercier le syndicaliste et non de LO. Je ne savais pas que les travailleurs de Aulnay avait élu Lutte Ouvrière pour les organiser syndicalement ??? Continue sur cette voie mon pauvre ami et tu risques de mettre en grande difficulté le camarade Mercier dans son combat syndical. Lamentable.
le pire c'est que la riposte au niveau de l'emploi dont PSA sans riposte sur le Traité et la troïka c'est l'enferment corporatiste et ....

GGrun

Messages : 311
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nico37 le Jeu 20 Sep - 21:21

Lutte Ouvrière sur le terrain 20/09

Les militants de Lutte Ouvrière ne baissent pas les bras. Après leur trêve estivale, ils sont de retour sur le terrain pour dénoncer la politique conduite par François Hollande. Selon LO, "jour après jour, le gouvernement montre plus clairement qu'il ne protègera pas les travailleurs face à la crise et qu'il laissera des patrons, même riches à milliards, licencier et fermer des usines, à la seule fin de maintenir leurs profits". Pour Lutte Ouvrière, le gouvernement mène "une politique d'austérité". "Pour en discuter", les militants de LO seront donc présents en début de semaine prochaine au Havre (lundi, devant le centre Coty), à Fécamp (mardi, dans les rues piétonnes) et à Dieppe (mercredi, quai Henri-IV).

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Jonhy le Jeu 20 Sep - 22:51

Lo prône maintenant, à partir de la lutte PSA, la convergences des luttes

Razz

A commencer par le 29 septembre non ?

Jonhy

Messages : 211
Date d'inscription : 17/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  gérard menvussa le Ven 21 Sep - 18:46

C'est en effet une diversion.
C'est une diversion par rapport a quoi ? Quelle lutte d'ampleur est en train actuellement de se monter, de se construire, brique après brique, étage aprés étage ? Aucune, à ma connaissance !
Lo prône maintenant, à partir de la lutte PSA, la convergences des luttes
Vraiment ? Et qu'est ce qu'elle propose comme outil "unitaire" (parce que "la convergence des luttes" moi ça m'intéresse) .?
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  alexi le Ven 21 Sep - 19:13

Gérard :
Vraiment ? Et qu'est ce qu'elle propose comme outil "unitaire" (parce que "la convergence des luttes" moi ça m'intéresse) .?
C'est avant tout l'unité des travailleurs, leurs convergences dans les luttes mais pas forcément l'unité des organisations (car lesquelles y sont favorables ?).

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  panchoa le Ven 21 Sep - 19:32

alexi a écrit:
Gérard :
Vraiment ? Et qu'est ce qu'elle propose comme outil "unitaire" (parce que "la convergence des luttes" moi ça m'intéresse) .?
C'est avant tout l'unité des travailleurs, leurs convergences dans les luttes mais pas forcément l'unité des organisations (car lesquelles y sont favorables ?).

les ford y travaillent avec le train pour l"emploi qui se rend au salon de l'auto le 29 septembre. les salariés de PSA et d'autre boites en luttent pourraient concrétiser un peu plus cette convergence. le train pourrait régionalement etre de cette convergence avec d'autre boite en luttes en aquitaine. de plus une intersyndicale se met en place entre les DEUX usines ford. une nouveauté. bien sur l'unité se fait avec toutes les composantes du Mvt ouvriers. sectaire ce Poutou et ses copains encartés ou pas au NPA ( pour 40/15 je rapelle que je n'en suis pas ) panchoa

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  gérard menvussa le Ven 21 Sep - 20:55

alexi a écrit:
Gérard :
Vraiment ? Et qu'est ce qu'elle propose comme outil "unitaire" (parce que "la convergence des luttes" moi ça m'intéresse) .?
C'est avant tout l'unité des travailleurs, leurs convergences dans les luttes mais pas forcément l'unité des organisations (car lesquelles y sont favorables ?).
Soyons précis : le mot d'ordre (que je partage) est juste. Mais ce que je demande (parce que c'est ce que je demande à un parti en général, a commencer par le mien) c'est des "outils" politiques pour mettre ces mots d'ordres en jeu (et en route)
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nico37 le Ven 21 Sep - 22:04

Vive la grève des salariés d’Apple !

Alors qu'Apple lance un nouvel iPhone, des employés de ses magasins sont en grève pour de meilleures conditions de travail. Côté jardin, Apple est l'entreprise de tous les records, avec la plus grande capitalisation boursière au monde, des profits mirifiques et des produits vendus dans le monde entier. Côté cour, il y la banalité de l'exploitation.

Des salaires de 1300 € pour les employés des magasins, des horaires à rallonge et la pingrerie habituelle qui va jusqu'à refuser des tickets restaurant à ses salariés !

La presse a récemment rapporté que, pour réussir le lancement de l'iPhone 5, Foxconn, le sinistre sous-traitant qui les fabrique à Taïwan, s'étant retrouvé en manque de main-d'œuvre, des étudiants ont été embauchés de force. Leurs cours ont été suspendus jusqu'après octobre pour qu'ils soient exploités six jours par semaine, 12 heures par jour, pour un salaire de 192 € ! Le capitalisme du XXIe siècle n'a rien à envier à celui des débuts de la révolution industrielle.

Alors, cette grève vient à point nommé pour rappeler que ce sont les travailleurs qui créent les richesses. Et que c'est à eux qu'elles doivent revenir.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 38 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum