Lutte ouvrière

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Robert Paris le Lun 5 Mar - 9:45

c'est plus valable... parce que c'est pas écrit là où tu voudrais que ce le soit.

Bien entendu. Il est facile de dire, en aparté au milieu, ne vous inquiétez pas, notre propagande reste révolutionnaire. Et, en public, de dire le contraire, c'est-à-dire de développer des mesures qui semblent faites pour un gouvernement bourgeois qui resterait dans le cadre du capitalisme.

Qu'est-ce que cela change ? Cela signifie que ce n'est pas sur la conscience des travailleurs que l'on se fonde. Toute la propagande passée de Lo consistait à dire que l'on s'adressait à l'ensemble des travailleurs et pas aux seuls militants....
avatar
Robert Paris

Messages : 354
Date d'inscription : 06/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.matierevolution.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  gérard menvussa le Lun 5 Mar - 12:39

Robert Paris a écrit:
c'est plus valable... parce que c'est pas écrit là où tu voudrais que ce le soit.

Bien entendu. Il est facile de dire, en aparté au milieu, ne vous inquiétez pas, notre propagande reste révolutionnaire. Et, en public, de dire le contraire, c'est-à-dire de développer des mesures qui semblent faites pour un gouvernement bourgeois qui resterait dans le cadre du capitalisme.

Qu'est-ce que cela change ? Cela signifie que ce n'est pas sur la conscience des travailleurs que l'on se fonde. Toute la propagande passée de Lo consistait à dire que l'on s'adressait à l'ensemble des travailleurs et pas aux seuls militants....

Tout montre au contraire que LO s'adresse à la "conscience des travailleurs" et pas des révolutionnaires... Il n'a échappé a personne que la "conscience des travailleurs" n'est pas, pour le moment, "révolutionnaire" Comme dans les années 2000... Comme dans les années 1990 Comme dans les années 80. comme dans les années 70.... Il n'a échappé a personne que la dernière révolution, chez nous, remonte a 140 ans.... Ce qui d'une part ne nous rajeunis pas et d'autre part montre que "l'acmée révolutionnaire" est chez nous un instant extrêmement rare, et qu'il faut savoir saisir. Ce qui implique que nous bénéficions de la confiance des masses à cette période. et comment faire en sorte que les masses "nous fassent confiance" ? En étant sérieux dans nos affaires, bien organisés, bien disciplinés (sans que cela soit trop étouffant) etc etc etc. De ce point de vue, la politique de LO (que je critique par ailleurs) est a peu pret constante ! Tu lui reproche de ne pas être assez "révolutionnaire", mais elle ne l'était pas plus en 70 (je le sais, j'y étais) en 80 (je le sais j'y étais) en 90 (je n'y était plus mais je le sais quand même) Bref tu forge une LO "totalement imaginaire" qui convient mieux a tes fantasmes qu'a la réalité de l'organisation que l'on connait depuis des décennies....
7
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Robert Paris le Lun 5 Mar - 14:12

la "conscience des travailleurs" n'est pas, pour le moment, "révolutionnaire"


Certes. Il n'a non plus échappé à personne qu'elle ne l'était pas en 1974 quand LO expliquait qu'on ne pouvait pas développer le programme électoral sans mettre en avant la nécessité des comités de salariés.

Et maintenant, alors que le capitalisme est en pleine crise systémique, cela ne serait plus nécessaire sous prétexte que la conscience des travailleurs n'est pas révolutionnaire ,
avatar
Robert Paris

Messages : 354
Date d'inscription : 06/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.matierevolution.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Robert Paris le Lun 5 Mar - 14:22

Tout ce que fait aujourd'hui LO, elle le faisait déja vers la fin des années 70

C'est faux !

Tu as un souvenir ancien et tu ne connais bien LO actuelle.

LO ne cultivait pas les Unions Locales, le cumul des mandats syndicaux, n'avait pas les responsabilités syndicales qu'elle a aujourd'hui, ne modifiait pas son discours sur ce qui se passait dans les boites en fonction des ses postes syndicaux, ne s'interdisait pas de faire de la propagande pour la destruction de l'Etat bourgeois, ne s'interdisait pas de faire de la propagande y compris électorale en faveur des comités de salariés, s'adressait au PCF et menait une politique de critique publique à son égard, n'allait pas à la fête de l'Huma sans dire quoique ce soit, etc, etc...

Il est évident que si Lo est devenue ainsi, c'est qu'il y avait aussi dans les années 70 et même bien avant un problème. Je ne suis pas aussi nostalgique que certains voudraient le faire croire.

je signale à Gérard que j'ai écrit que j'étais d'accord avec ce qu'avait écrit Barta : Hardy n'est pas capable de construire une groupe révolutionnaire conséquent. je ne vois pas la nostalgie là dedans !
avatar
Robert Paris

Messages : 354
Date d'inscription : 06/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.matierevolution.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  gérard menvussa le Lun 5 Mar - 15:10

LO ne cultivait pas les Unions Locales, le cumul des mandats syndicaux, n'avait pas les responsabilités syndicales qu'elle a aujourd'hui
en grande partie, c'était surtout parce qu'il était impossible de militer a la CGT dans les années 70 et 80 comme militant "connu" de LO. J'en sais quelque chose.... Mais il y avait déja de nombreux militant "a la base" avec un mandat syndical... Évidemment il y a une vraie crise "militante" dans les syndicats, et on peut vachement plus s'implanter qu'il y a quelques années...
ne modifiait pas son discours sur ce qui se passait dans les boites en fonction des ses postes syndicaux
Si, tout a fait ! En particulier quand elle avait une vraie implantation dans une boite...

s'adressait au PCF et menait une politique de critique publique à son égard, n'allait pas à la fête de l'Huma sans dire quoique ce soit, etc, etc...
Il me semble qu'ils pronent toujours une "politique de critique publique à l'égard du pcf", mais peut être suis je mal renseigné ! Quand au fait d'aller "en tant qu'organisation" c'est du en partie en raison des changement d'état d'esprit dans les rangs du pcf, qui sont eux même la résultante d'une action constante de la lcr (qui a cherché et obtenu depuis quelques années d'être présent a leur fête)
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Vals le Lun 5 Mar - 15:53

Il me semble qu'ils pronent toujours une "politique de critique publique à l'égard du pcf", mais peut être suis je mal renseigné !

Rien de changé là-dessus sauf que le monumental recul du PC fait que ses militants occupent beaucoup moins de postes à responsabilité dans les syndicats, dans des associations ou des collectivités territoriales....Face à une influence quasi-hégémonique du PC jusqu'aux années 70/80, à l'influence directe que sa direction exerçait sur les appareils syndicaux mais aussi sur l'immense majorité des militants sincères du mouvement ouvrier, il était indispensable, et de s'adresser à eux, et de développer les critiques de la politique impulsée ou propagée par l'appareil PC...
Qu'il y ait moins de lignes ou d'interventions consacrées à cette critique politique est donc le corolaire de lka perte d'influence directe ou indirecte du PC....

Même si on peut aujourd'hui par exemple expliquer que l'alignement derrière un politicard bourgeois comme Melenchon est mortifère, de même que les cocoricos du "made in France" ....
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Vals le Lun 5 Mar - 16:01

en grande partie, c'était surtout parce qu'il était impossible de militer a la CGT dans les années 70 et 80 comme militant "connu" de LO. J'en sais quelque chose.... Mais il y avait déja de nombreux militant "a la base" avec un mandat syndical... Évidemment il y a une vraie crise "militante" dans les syndicats, et on peut vachement plus s'implanter qu'il y a quelques années...

Effectivement, en quelques décennies, le paysage syndical a radicalement changé et ça ne se bouscule plus au portillon pour prendre des responsabilités syndicales....que parfois, même s'ils y sont incités et invités, les révolutionnaires ne prennent pas pour ne pas y être "bouffés"...
Quant au fait de mliliter dans les syndicaux, en essayant d'y impulser une véritable démocratie à la base, rien de nouveau non plus, sinon que les difficultés résident moins dans le verrouillage bureaucratique que dans le désengagement de beaucoup de militants, d'adhérents, de travailleurs.

Et si les révolutionnaires pèsent un peu plus qu'avant dans certains secteurs syndicaux, c'est moins du à leur développement qu'à l'absence de concurrence.....
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  gérard menvussa le Lun 5 Mar - 20:32

Sans aucun doute. Mais le fait que le paysage "réformiste" a la pcf se soit totalement délité, et que par contre les révolutionnaires soient restés "fidéle au poste" est aussi hautement significatif de la période. Pour caractériser celle ci, il faut prendre en compte tous les signaux parfois contradictoires qu'on a a notre disposition. Par exemple, est ce que les conflits dans les entreprises sont en chute ou pas ? Avec la difficulté particuliére que toute une série de conflit dans des "petites boites" sont trés mal pises en compte par la "comptabilité nationale" (de l'insee) Mais si on prend en compte l'ensemble des "signaux", on est trés loin de la vision "ultra pessimiste" qui est celle de LO (je me souviens encore des jugements a l'emporte piéce sur "mai 68") Et tout autant celle d'une certaine tradition "ultra optimiste" de la ligue, que j'ai toujours combattu et qui nous ont foutu dans une merde noire a plusieurs reprises !
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Copas le Lun 5 Mar - 23:21

gérard menvussa a écrit:Sans aucun doute. Mais le fait que le paysage "réformiste" a la pcf se soit totalement délité, et que par contre les révolutionnaires soient restés "fidéle au poste" est aussi hautement significatif de la période. Pour caractériser celle ci, il faut prendre en compte tous les signaux parfois contradictoires qu'on a a notre disposition. Par exemple, est ce que les conflits dans les entreprises sont en chute ou pas ? Avec la difficulté particuliére que toute une série de conflit dans des "petites boites" sont trés mal pises en compte par la "comptabilité nationale" (de l'insee) Mais si on prend en compte l'ensemble des "signaux", on est trés loin de la vision "ultra pessimiste" qui est celle de LO (je me souviens encore des jugements a l'emporte piéce sur "mai 68") Et tout autant celle d'une certaine tradition "ultra optimiste" de la ligue, que j'ai toujours combattu et qui nous ont foutu dans une merde noire a plusieurs reprises !

Il y a depuis plusieurs mois un nombre considérable de batailles et de grèves dans des petites boites, services, etc. En identifier le volume est complexe et difficile, surtout pour savoir si c'est + ou moins. Mais il y a un fond de tensions indéniables, même dans des secteurs où on pourrait croire que les carottes sont cuites.

Avant le grand mouvement des retraites pendant 2 à 3 mois il y avait eu une montée conséquente d'une série de "petits conflits", pourtant déclenché essentiellement dans les grands secteurs, mais le déboulé partiel et l’énorme tension apparue dans le cours de ce mouvement dans une partie de la classe ouvrière avait des précurseurs clairs (du moins le suivi dans le cadre d'un site du volume de vidéos postées par des travailleurs sur leurs batailles sociales, avait grimpé les mois précédent le mouvement).

Depuis un paquet d'années nous avons tous les deux ou trois ans de grandes batailles sociales entrecoupées de reculs . Reconnaitre cette situation c'est quelque part reconnaitre les traits compliqués de la période. Le dernier mouvement fut le plus puissant et le recul le plus lourd également mais lentement on sent les forces se remettre petit à petit en place.

Les creux sont plus creux parce que les organisations de la classe ouvrière ont perdu du terrain, et les hauts plus hauts parce qu'il y a moins de forces bureaucratiques en face.

Le problème d'une partie majoritaire de la gauche révolutionnaire ce sont ses semelles de plomb, persuadée d'une défaite décisive après chaque recul plutôt que de préparer la poussée suivante.

Le discours de JLM, et le positivisme qu'il y exprime, tente de capter un désir d'en découdre dans la classe populaire aux fins que l'on sait. Et l'écho qu'il récupère dans de petits secteurs de la classe ouvrière doit alerter sur l'état des consciences et les désirs d'en découdre.

et de nos responsabilités pour construire notre orientation, celle des révolutionnaires ...


avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nico37 le Mar 6 Mar - 0:36

L'héritage infernal 05.03.2012 MATTHIEU VERRIER

Pas facile d'être successeur. On a vite fait d'être remplaçant. Quelques candidats en font l'expérience. Philippe Poutou ? Ah oui, celui qui remplace Besancenot. Arthaud ? La nouvelle Arlette.

Paradoxalement, c'est à l'extrême gauche, qui use à longueur de discours du terme « collectif », que la personnalisation est poussée à son plus haut point. Les partis NPA et Lutte ouvrière jouent de la caisse de résonance médiatique autant qu'ils la critiquent.

Mais qu'il est difficile de passer après deux bêtes de télé ! En deux scrutins, le facteur de Neuilly avait imposé son style : des slogans percutants, un visage sympathique, des indignations évidentes. Depuis 1974, Arlette Laguiller et son célèbre « travailleurs, travailleuses » étaient attendus à chaque présidentielle.

Le temps crée la familiarité. Et celle-ci est indispensable quand l'idéologie trotskiste trouve très peu d'écho en France.

Alors les ombres d'Olivier et Arlette planent sur la campagne de Poutou et Arthaud. Le premier est un ouvrier inexpérimenté dans le domaine médiatique. Il a passé sa première grande émission, chez Ruquier, à regarder ses chaussures. Mais il apprend vite auprès de son prédécesseur. Le salarié de Ford sait désormais jouer de son sourire en coin, maniant l'ironie et l'incrédulité face à ses contradicteurs de droite... et fait du Besancenot. Nathalie Arthaud, aussi, respecte à la lettre le tutorat de son aînée. Les ex-candidats ne réclament pas de droit de succession, mais empêchent le droit d'inventaire.

Comment s'affranchir d'une figure tutélaire ? Peut-être ces deux candidats peuvent-ils demander conseil à l'autre extrémité de l'échiquier. Marine Le Pen tente depuis quelques années de dédiaboliser le FN. Mais ce « diable » n'est pas facile à faire entrer dans la boîte. Le père ne cesse d'en ressortir.

Si l'ex-candidat a bien passé la main, il ne l'a pas perdue. L'octogénaire garde le sens de la provocation qui fait mouche, de la caricature qui pique au vif. Qu'il compare Sarkozy à « une pute qui devient chaisière d'église », soit. Son électorat apprécie.

Mais il devient embarrassant pour la candidate frontiste lorsqu'il cite l'auteur collaborationniste Brasillach. Ou lorsqu'il veut avec Jean-Luc Mélenchon un débat que refuse sa fille. Il est pourtant dur pour l'extrême droite de se passer de cet original souvent copié, et en premier lieu par Marine Le Pen elle-même. Alors le président d'honneur du FN était, hier, au premier rang lors du meeting marseillais de sa progéniture pour afficher l'harmonie familiale.

Son legs est aussi précieux qu'encombrant.

Comment prolonger sans copier ? Comment utiliser la lumière médiatique de son prédécesseur sans risquer son ombre ? En politique, l'héritage n'est pas chose aisée à transmettre. Il faut, pour les anciens candidats, savoir le céder. Il faut, pour les nouveaux, savoir ne pas trop s'y attacher.

Les ex-candidats ne réclament pas de droit de succession, mais empêchent le droit d'inventaire.

Comment s'affranchir d'une figure tutélaire ?

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  verié2 le Mar 6 Mar - 10:35

L'héritage infernal 05.03.2012 MATTHIEU VERRIER
Bon, voilà un journaliste qui n'a rien à dire et qui est sans doute tout content d'avoir trouvé un "bon axe d'article" creux...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Vals le Mar 6 Mar - 11:18

verié2 a écrit:
L'héritage infernal 05.03.2012 MATTHIEU VERRIER
Bon, voilà un journaliste qui n'a rien à dire et qui est sans doute tout content d'avoir trouvé un "bon axe d'article" creux...

Et si ça trouve, il est mêùme rémunéré.....
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Vals le Mar 6 Mar - 19:17

avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  ulm le Mer 7 Mar - 10:30

La candidate Lutte Ouvrière à l’élection présidentielle était à Nantes mardi soir, où elle participait à un meeting en compagnie du Nazairien Eddy Le Beller, et des Nantais Hélène Defrance et Nicolas Bazille. Lors d’un point presse qui a précédé, Nathalie Arthaud a annoncé qu’elle devrait être en mesure de déposer, aujourd’hui mercredi, les 500 signatures nécessaires pour pouvoir se présenter. « Ce n’est plus qu’une question d’heures. Les informations sont bonnes, les engagements sont tenus ».
ouest france

voila une bonne chose de faite. Les choses serieures vont pouvoir commencer! Very Happy

ulm

Messages : 385
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Vals le Mer 7 Mar - 10:55

Effectivement, c'est bouclé....
Il y aura donc une candidature communiste pour s'adresser aux travailleurs et faire entendre une autre voix au milieu du grand cirque électoral....
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  le glode le Mer 7 Mar - 13:03

cheers

le glode

Messages : 121
Date d'inscription : 10/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Vals le Mer 7 Mar - 23:56

avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Vals le Jeu 8 Mar - 13:30

Nathalie Arthaud dépose ses parrainages

« Après le dépôt que je viens de faire auprès du Conseil constitutionnel, je dispose maintenant des 500 parrainages d'élus qui me permettront d'être présente dans cette élection présidentielle. Je remercie les maires, qui ne partagent pas forcément mes idées, mais qui me permettent, par ce geste démocratique, d'être candidate.

Dans cette élection, je défendrai un programme de lutte pour le monde du travail, un programme destiné à répondre à la dégradation dramatique des conditions de vie des classes populaires : l'interdiction des licenciements et la répartition du travail entre tous sans perte de salaire ; l'augmentation générale des salaires et des retraites et l'échelle mobile des salaires et des pensions ; le contrôle de toute la population sur les comptes des entreprises et la levée du secret industriel, commercial et bancaire. En présentant ce programme de lutte, je ferai entendre une voix communiste révolutionnaire. »

Déclaration faite devant le Conseil constitutionnel le mercredi 7 mars




Il nous reste à souhaiter que la candidature de Philippe Poutou soit égament validée...
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  irneh09218 le Jeu 8 Mar - 14:05

Vals a écrit:
Nathalie Arthaud dépose ses parrainages

« Après le dépôt que je viens de faire auprès du Conseil constitutionnel, je dispose maintenant des 500 parrainages d'élus qui me permettront d'être présente dans cette élection présidentielle. Je remercie les maires, qui ne partagent pas forcément mes idées, mais qui me permettent, par ce geste démocratique, d'être candidate.

Dans cette élection, je défendrai un programme de lutte pour le monde du travail, un programme destiné à répondre à la dégradation dramatique des conditions de vie des classes populaires : l'interdiction des licenciements et la répartition du travail entre tous sans perte de salaire ; l'augmentation générale des salaires et des retraites et l'échelle mobile des salaires et des pensions ; le contrôle de toute la population sur les comptes des entreprises et la levée du secret industriel, commercial et bancaire. En présentant ce programme de lutte, je ferai entendre une voix communiste révolutionnaire. »

Déclaration faite devant le Conseil constitutionnel le mercredi 7 mars




Il nous reste à souhaiter que la candidature de Philippe Poutou soit égament validée...

A partir du moment où l'on n'attaque le "système" que par un programme de lutte, qui plus est, en sous entendant "sans violences", tout est possible.
avatar
irneh09218

Messages : 502
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 66
Localisation : L'Ametlla de mar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Maxence le Jeu 8 Mar - 22:00

A partir du moment où l'on n'attaque le "système" que par un programme de lutte, qui plus est, en sous entendant "sans violences", ET SANS AUTO ORGANISATION DES EXPLOITES. SANS COMITES , coordination , rien, NADA.

Tout a fait et surtout qu'on fait croire que la classe ouvrière a un rôle de pression sur un système qui va à la guerre ou au fascisme comme dans les années 30.

La" mobilisation " et le contrôle des comptes, ca c'est du programme mais 100% réformiste et dans la période ça mène droit dans le mur , ou a des fronts populaires qui annoncent , non pas les congés payés, mais une boucherie mondiale!

Maxence

Messages : 74
Date d'inscription : 17/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Vals le Jeu 8 Mar - 22:21

Maxence a écrit:A partir du moment où l'on n'attaque le "système" que par un programme de lutte, qui plus est, en sous entendant "sans violences", ET SANS AUTO ORGANISATION DES EXPLOITES. SANS COMITES , coordination , rien, NADA.

Tout a fait et surtout qu'on fait croire que la classe ouvrière a un rôle de pression sur un système qui va à la guerre ou au fascisme comme dans les années 30.

La" mobilisation " et le contrôle des comptes, ca c'est du programme mais 100% réformiste et dans la période ça mène droit dans le mur , ou a des fronts populaires qui annoncent , non pas les congés payés, mais une boucherie mondiale!

Dommage que personne n'ait envie de se donner les moyens d'obtenir les signatures nécessaires pour qu'un ou une porte-parole puisse véhiculer ce genre d'ânerie hors du temps....
En tout cas, ceux qui font le boulot pour exprimer une volonté communiste révolutionnaire, ont évidemment des choses plus sérieuses à proposer au monde du travail......
Moi, , qui passe par là, je suis très satisfait que dans cette période de merde et de recul, il y ait pour les communistes révolutionnaires, un moyen de s'exprimer un peu plus fort et largement même si on sait qu'on rame à contre-courant...
Que les gauchistes imbéciles et prétentieux se donnent les moyense de s'adresser au prolétariat....Ca les occupera et nous fera des vacances pour militer sérieusement.....
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Robert Paris le Jeu 8 Mar - 22:29

Que les gauchistes imbéciles et prétentieux se donnent les moyense de s'adresser au prolétariat....Ca les occupera et nous fera des vacances pour militer sérieusement.....

Super !

Tu as recopié ça dans un tract PCF des années cinquante ?
avatar
Robert Paris

Messages : 354
Date d'inscription : 06/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.matierevolution.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Copas le Jeu 8 Mar - 22:43

Une bonne chose qu'il y ait au moins une candidate du camp des travailleurs.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  nico37 le Jeu 8 Mar - 23:01

À la manifestation des travailleurs de Paru-Vendu

Mardi dernier, Nathalie Arthaud est allée soutenir les travailleurs de la Comareg, d'Hebdoprint, qui manifestaient devant l'Assemblée nationale. Ce sont tous des travailleurs du groupe Paru-Vendu liquidé il y a quelques mois par le milliardaire Robert Hersant, centième fortune française. Pour entretenir sa fortune, qui lui permet de couler des jours tranquilles en Suisse, 2 500 salariés se retrouvent aujourd'hui sans emploi.
Ils étaient plusieurs centaines de travailleurs -- des imprimeurs à ceux de l'édition -- à être venus des quatre coins de la France où les différents sites de Paru-Vendu étaient éclatés.
Il y avait aussi des travailleuses des 3 Suisses, elles aussi victimes de centaines de suppressions d'emplois, qui avaient profité de l'occasion pour venir exprimer leur colère.
Après avoir discuté avec plusieurs salariés, dont ceux de la Comareg-Hebdoprint du site de Tinqueux dans la Marne, qu'elle avait rencontrés lors de l'annonce de la liquidation de Paru-Vendu, Nathalie Arthaud a pris la parole, après des représentants du Parti communiste et du Parti socialiste.
Elle a expliqué que, dans cette campagne électorale, elle souhaite que l'interdiction des licenciements soit la revendication partagée par tous les travailleurs. Que cette revendication se fasse entendre dans les urnes, bien sûr, mais qu'elle se fasse aussi entendre demain dans les luttes collectives.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte ouvrière

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum