grève poste 92

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

grève poste 92

Message  lieva le Mer 7 Mar - 11:25

51ème jour de grève à La Poste dans le 92
de : Jean-Louis
mercredi 7 mars 2012 - 09h53

Soutien grandissant à la grève

Un changement d’attitude...

Ce matin, les grévistes se sont rassemblés une nouvelle fois à Nanterre. Ils ont pu y remarquer un changement dans le dispositif mis en place par la direction à l’entrée de la DOTC. Les vigiles étaient toujours présents mais en retrait, les grilles étaient ouvertes, le passage était libre pour les représentants syndicaux. La direction est même allée jusqu’à discuter avec les grévistes (c’est tout sauf naturel chez eux !)... mais en maintenant leur refus d’une audience départementale, sans même donner de dates pour les audiences de Montrouge et Malakoff/Vanves.

Notre discours hier auprès de la direction et lors de notre visite à la préfecture avait été clair : « après 50 jours de grève, on va voir les uns, les autres en restant polis et ça ne change rien donc au bout d’un moment il risque d’y avoir de la casse ». La démonstration de détermination d’hier à la DOTC a du faire un peu réfléchir la direction. Mais le facteur déterminant est peut-être la médiatisation des suicides à La Poste, qui remet l’entreprise au centre du viseur médiatique. La direction n’a certainement pas envie de se retrouver avec un conflit qui aile trop loin et cherche à calmer le jeu sans pour autant reculer pour l’instant sur ses positions.

Visites dans les Quartiers Généraux des candidats aux présidentielle

Nous nous sommes rendus aux QG de campagne de F. Hollande et J-L Mélenchon.

Nous avons été accueillis un peu froidement dans les beaux quartiers où se situe le siège de campagne du candidat socialiste... Ce n’était pas la première fois que nous tentions de rentrer en contact avec Mr Hollande, et notre persistance a fini par payer : une délégation de son équipe sera présente au rassemblement de demain.

L’ensemble des grévistes ont été reçus par 2 responsables du Front de Gauche, qui les ont assurés d’un soutien financier et d’une participation au rassemblement de demain. Il a aussi été proposé aux grévistes de venir intervenir dans un certain nombre de meetings. 2 grévistes sont intervenus d’ailleurs à une réunion du PCF de Montrouge dans la soirée : une collecte sera organisée au marché dimanche prochain.

Olivier Besancenot a quant à lui parlé de la grève du 92 sur RMC aujourd’hui.

De plus, un appel d’élus soutenant les grévistes a été rendu public aujourd’hui, signé notamment par les députés et maires des villes touchées par le conflit. Les grévistes ont senti aujourd’hui que leur cause était en train de gagner en popularité.

Un contexte favorable : à nous de saisir notre chance

La direction nationale de La Poste est sur la défensive : il devient de plus en plus difficile de nier que ce sont les réorganisations qui sont responsables de l’augmentation des suicides, des maladies professionnelles, des accidents du travail... De plus, les grévistes ont de plus en plus de soutien. Cela signifie que la situation peut de nouveau évoluer en faveur des grévistes.

Le rassemblement de demain, qui a lieu pendant la séance de négociation concernant Nanterre, doit concrétiser cette idée. Les grévistes savent que pour arracher des reculs à la boîte pour tous les bureaux, il faudra profiter de la situation pour frapper fort.

lieva

Messages : 140
Date d'inscription : 09/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Trois mois de grève dans le 92

Message  Roseau le Mar 6 Mai - 14:50

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grève poste 92

Message  Roseau le Lun 26 Mai - 1:46

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grève poste 92

Message  Roseau le Mar 27 Mai - 22:22

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grève poste 92

Message  Roseau le Sam 31 Mai - 16:40

Postiers du 92 : "pour gagner, il faut tout d’abord tenir et continuer à tisser des liens avec d’autres"
Entretien.
Postiers du 92 et grévistes, Gaël Quirante, Brahim Ibrahimi, Dalila Ben Farhat et Mohamed Ziani,
tous représentants de SUD Activités postales 92,
ont passé 10 heures en garde à vue...
http://npa2009.org/content/postiers-du-92-pour-gagner-il-faut-tout-dabord-tenir-et-continuer-tisser-des-liens-avec
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Résumés des 118è à 122è jours de grève

Message  Roseau le Lun 2 Juin - 14:34

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grève poste 92

Message  Roseau le Dim 22 Juin - 15:53

Ces postierEs qui ne lâchent rien depuis plus de 4 mois !
http://npaherault.blogspot.com/2014/06/paris-ces-postieres-qui-ne-lachent-rien.html
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le licenciement de Gaël refusé, victoire!

Message  Roseau le Dim 22 Juin - 16:09


On vient de recevoir le courrier de l’Inspection du Travail : le licenciement de Gaël est refusé !
Sans entrer dans les détails juridiques, les motifs du refus vont mettre en difficulté la direction pour faire appel auprès du Ministère du Travail.

Une excellente nouvelle en vérité… mais toutes les revendications ne sont pas encore satisfaites et toutes les poursuites ne sont pas encore abandonnées, Thibault notamment n’est pas ré-intégré… la lutte continue donc !

Pour en savoir plus :
http://grevedespostiersdu92.tumblr.com/
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grève poste 92

Message  Roseau le Sam 5 Juil - 13:18

Cinq mois de grève : contre la répression syndicale, solidarité !
http://npa2009.org/actualite/postieres-du-92-cinq-mois-de-greve-contre-la-repression-syndicale-solidarite
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grève poste 92

Message  Roseau le Mar 15 Juil - 16:13

Rassemblement pour la convocation de Gaël au commissariat de Gennevilliers
mercredi 16 juillet à 13h30
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grève poste 92

Message  alexi le Ven 18 Juil - 19:00

L'article ne parle pas de la levée des nombreuses sanctions contre les militants de la grève :


AFP 18 juillet 2014

Les postiers des Hauts-de-Seine arrêtent leur grève


Un accord a été trouvé entre la direction et les 80 salariés concernés, mettant un terme au «conflit le plus long de l’histoire de La Poste».

Des postiers des Hauts-de-Seine, en grève depuis près de six mois, ont annoncé vendredi avoir conclu un accord de fin de conflit permettant la reprise du travail, la direction se félicitant que le dialogue social ait «porté ses fruits». «L’accord a été validé en Assemblée générale par les grévistes pour une reprise du travail lundi», a indiqué à l’AFP Gaël Quirante (SUD), soulignant qu’il s’agissait du «conflit le plus long de l’histoire de La Poste», de 173 jours au total.

La direction du courrier des Hauts-de-Seine s’est félicitée de son côté dans un communiqué de cettre sortie de crise, rappelant que le mouvement était resté «ultra minoritaire» avec environ 80 postiers en grève «sur les 3 000 que compte le département» dans les services du courrier. La Poste estime que les taux de grévistes ont été en moyenne de 3 à 4% depuis le début du mouvement.

Selon le responsable SUD, les grévistes ont «obtenu la satisfaction de l’essentiel des revendications». Il a cité la titularisation des contrats précaires (avec trois CDI ou promesses de CDI), le «report de 8 à 12 mois» des réorganisations dans les bureaux et des avancées en matière de conditions de travail et de rémunérations.

Le mouvement, qui selon SUD a entraîné des retards de courrier, avait débuté fin janvier à la plateforme de Rueil-Malmaison, et s’était propagé ensuite dans plusieurs autres villes des Hauts-de-Seine (La Garenne-Colombes, Bois-Colombes, Genneviliers, Courbevoie).

Dans le cadre de leur mouvement, les postiers ont plusieurs fois occupé des locaux de La Poste, dont le siège parisien ou la direction du courrier. Ils ont aussi brièvement envahi le siège du parti socialiste en mai. A la suite de ces occupations, quatre militants de SUD-PTT ont été placés en garde à vue en mai soupçonnés de «violences volontaires en réunion» envers des vigiles de La Poste. L’enquête est toujours en cours.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grève poste 92

Message  Copas le Sam 19 Juil - 18:27



Déclaration de l’Assemblée Générale des postiers grévistes des Hauts-de-Seine
Après avoir infligé une défaite à La Poste par la grève, nous continuons le combat

Avec une durée de 173 jours, nous venons de mener le conflit le plus long de l’histoire de La Poste, et malgré toutes les difficultés, nous sommes fiers de dire que nous avons infligé une défaite à La Poste.
Pourtant la direction de La Poste avait proclamé que « les grévistes pouvaient bien faire grève 300 jours, cela ne changerait rien ». La détermination des grévistes a fini par démentir ces propos arrogants.

La grève est partie de Rueil-Malmaison pour exiger le renouvellement d’une collègue en contrat d’insertion que La Poste avait honteusement mis à la porte après l’avoir exploitée pendant des mois. Nous avons au final gagné la titularisation de 3 de nos collègues précaires.
La grève s’est étendue sur La Garenne-Colombes, Bois-Colombes, Courbevoie, Gennevilliers contre les suppressions d’emplois. C’est en agrégeant les forces de ces différents bureaux que la grève a acquis sa force. Des collègues d’autres bureaux se sont mis en grève minoritaire même si leur centre n’était pas directement touché par une restructuration. Leur implication dans la grève, l’expérience des conflits auxquels ils avaient participé auparavant ont joué un rôle fondamental dans la construction de la grève.
Le taux de grève ultra-majoritaire qu’a connu La Garenne-Colombes/Bois-Colombes pendant plusieurs mois a permis la réduction de moitié du nombre de suppressions d’emplois initialement prévu, ainsi que la non-intégration de la partie sécable au casier.
Les conditions de travail et de rémunération des rouleurs sont améliorées, à Courbevoie à La Garenne-Colombes/Bois-Colombes et au Centre de Tri et d’Entraide Départemental (CTED).
Des reports des restructurations de 8 à 12 mois ont été obtenus sur l’ensemble de ces centres. De report en report, les grèves menées ces dernières années dans notre département ont permis d’empêcher la mise en place de restructurations à un rythme effréné. Alors que la norme fixée par La Poste est de restructurer chaque centre tous les deux ans, l’écart entre deux réorganisations est en moyenne de 5 ans sur le 92. Et Rueil-Malmaison n’a pas subi de suppressions de tournées depuis plus de 15 ans !

Aujourd’hui, nous avons conscience qu’il ne suffit plus de résister. Ne serait-ce que pendant notre conflit, des grèves reconductibles se sont déclenchées dans plusieurs régions. La colère existe mais elle s’exprime de manière dispersée. La multiplication des grèves postales ces derniers mois prouve qu’il existe une disponibilité à l’action collective de la part d’une partie significative des postiers. Dans le cours de ce conflit, nous avons cherché à notre échelle à faire en sorte que cette colère latente puisse déboucher sur une action qui fédère plusieurs bureaux, plusieurs métiers et même plusieurs départements : grèves communes avec les guichetières de Rueil Jaurès, grève reconductible conjointe avec la PFC de Gennevilliers, interventions en direction des bureaux de distribution parisiens, du 91, du Cher, de Corse. C’est en additionnant les revendications, en agrégeant les forces que la voix des postiers peut se faire entendre.

Gel de salaires, suppressions d’emplois, précarité : ce que nous vivons dans notre entreprise entre en résonnance avec ce que vivent beaucoup d’autres, et ce sont les mêmes qui nous font subir cette politique d’austérité à savoir le patronat et le gouvernement qui s’est mis à son service. C’est pourquoi nous nous sommes tournés vers les autres secteurs en lutte : autour de la question de la précarité, nous avons mené plusieurs actions communes avec les intermittents et précaires, et cette alliance imprévue nous a permis de sortir de l’isolement et nous a aidés à faire reculer la direction. Cortèges de lutte intersyndicaux et interprofessionnels avec les cheminots, blocage de centres postaux avec les intermittents, actions de popularisation de la grève par des usagers en colère… cela rompt avec le rituel des manifs purement symboliques et des logiques de repli du « chacun dans son cortège syndical ».
A l’inverse de simples actions de témoignages, le point commun des différentes grèves postales qui se sont coordonnées ces dernières semaines, c’est que l’objectif des grévistes était de gagner, sur la question de l’emploi ou sur des projets qui dégradent radicalement les conditions de travail des agents. Et la direction ne s’y est pas trompée, elle a à chaque fois adopté la même attitude face aux grévistes : tenter de les écraser et laisser pourrir les conflits.

C’est bien parce que nous avons mené cette politique de convergence des postiers, de convergence des secteurs en bagarre que la direction a mis si longtemps à s’asseoir à la table des négociations et qu’elle a fait preuve d’un acharnement répressif sans précédent : procédures de licenciements, convocations au commissariat, gardes-à-vue, paies à zéro, ordonnances interdisant aux grévistes de se rendre dans les centres… La direction a un problème : l’équipe militante qu’elle avait face à elle avant ce conflit est toujours là, elle est même en passe de se renforcer. Nous serons présents dès cet été et à la rentrée dans les mobilisations contre la répression dans le 92 et ailleurs. Même si la direction n’est pas parvenue à nous éradiquer, comme elle se l’était initialement fixé, le combat pour empêcher licenciements et révocations est pour l’essentiel devant nous.
L’esprit revanchard de La Poste a poussé la direction à nous imposer des conditions de reprise difficiles, certes meilleures que celles arrachées par les grévistes des autres départements, mais en recul par rapport à celles que La Poste avaient envisagé de concéder il y a quelques semaines. Nous avons prévu de continuer à alimenter la caisse de grève dans les mois qui viennent, à la fois pour pallier au coût de la grève, pour maintenir les salaires des collègues réprimés et en prévision des futurs conflits.

Il y aura un avant et un après cette grève. Il sera nécessaire de tirer les bilans du rôle des organisations syndicales à La Poste, de discuter de quelles priorités se donner pour faire face à la politique d’attaque systématique contre les droits des postiers de la part de la direction.

La reprise du travail aujourd’hui suite à la satisfaction de nos principales revendications ne veut pas dire l’arrêt de la lutte. Au contraire : le comité de grève élu en Assemblée Générale continuera à se réunir, afin de faire en sorte que les postiers du 92 prennent toute leur part dans la lutte contre la direction de La Poste.
Nous nous investirons pleinement dans le débat sur le rôle des syndicats comme outils que doivent se réapproprier les travailleurs, pour faire gagner les luttes. Cela passera inévitablement par un renforcement des syndicats.
Durant tout l’été, nous populariserons notre grève et nous chercherons à susciter le débat sur les leçons à en tirer. Nous maintiendrons les liens tissés avec les autres postiers et les autres secteurs en lutte, en particulier avec les intermittents, précaires et chômeurs, que nous saluons chaleureusement et à qui nous souhaitons de gagner face au gouvernement. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour les y aider.

Courbevoie, le 18 juillet 2014
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grève poste 92

Message  alexi le Dim 20 Juil - 11:12

Dans le cours de ce conflit, nous avons cherché à notre échelle à faire en sorte que cette colère latente puisse déboucher sur une action qui fédère plusieurs bureaux, plusieurs métiers et même plusieurs départements : grèves communes avec les guichetières de Rueil Jaurès, grève reconductible conjointe avec la PFC de Gennevilliers, interventions en direction des bureaux de distribution parisiens, du 91, du Cher, de Corse.

La convergence avec Paris 15, qui lui aussi a connu une longue lutte, a été oublié dans cette liste.

Nous serons présents dès cet été et à la rentrée dans les mobilisations contre la répression dans le 92 et ailleurs.
Le protocole de fin de grève ne semble pas avoir englobé l'annulation des très nombreuses sanctions envers les militants de cette grève.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grève poste 92

Message  Byrrh le Mer 14 Jan - 2:17

Information du syndicat Sud Poste 91 :

"Liberté, liberté chérie"

Un huissier vient de signifier à Yann Le Merrer (militant Sud 92) sa révocation de la Fonction publique ! C'est la 1ère fois depuis des décennies qu'un fonctionnaire est révoqué pour des faits de grève. Que lui reproche-t-on? Des prises de paroles non autorisées... Et depuis des jours ces gens-là nous abreuvent de bonnes paroles sur la défense de la liberté d'expression. Montrons à tous ces hypocrites que nous n'acceptons pas leurs décisions sans réagir. Ils ne nous feront pas taire.

La dernière révocation de ce genre date en effet de 1951.

Entre ça et la Marseillaise entonnée hier par tous les parlementaires du P"C"F au FN (du jamais vu depuis 1918), les puissants cherchent vraiment à nous faire voyager dans le temps.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grève poste 92

Message  Roseau le Mer 14 Jan - 5:41

Byrrh a écrit:Information du syndicat Sud Poste 91 :

"Liberté, liberté chérie"

Un huissier vient de signifier à Yann Le Merrer (militant Sud 92) sa révocation de la Fonction publique ! C'est la 1ère fois depuis des décennies qu'un fonctionnaire est révoqué pour des faits de grève. Que lui reproche-t-on? Des prises de paroles non autorisées... Et depuis des jours ces gens-là nous abreuvent de bonnes paroles sur la défense de la liberté d'expression. Montrons à tous ces hypocrites que nous n'acceptons pas leurs décisions sans réagir. Ils ne nous feront pas taire.

La dernière révocation de ce genre date en effet de 1951.

Entre ça et la Marseillaise entonnée hier par tous les parlementaires du P"C"F au FN (du jamais vu depuis 1918), les puissants cherchent vraiment à nous faire voyager dans le temps.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grève poste 92

Message  Roseau le Mer 14 Jan - 5:43

Nous sommes Zimmerwald, ont écrit les camarades de l'OCL.
L'Union Sacrée des politiciens de "gôche" FdG, y compris à "reculons" ils avancent, clot une période.
Et en plus, on a rien oublié de nos camarades russes!
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grève poste 92

Message  Byrrh le Jeu 15 Jan - 1:10


Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grève poste 92

Message  Byrrh le Ven 16 Jan - 13:35

Pétition nationale pour la réintégration de Yann Le Merrer : http://reintegrationyann.sudptt.org/index.php?petition=3

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grève poste 92

Message  Invité le Lun 19 Jan - 2:22

Byrrh a écrit:Pétition nationale pour la réintégration de Yann Le Merrer : http://reintegrationyann.sudptt.org/index.php?petition=3
C'est fait...

Nous vous remercions pour votre signature. Elle a été ajoutée à la base des signatures de la pétition.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: grève poste 92

Message  Gayraud de Mazars le Mar 3 Fév - 16:03

Salut camarades,

Solidarité avec Yann !

Germinal n’est plus, sauf à la Poste
Par La Riposte, le 3 février 2015

http://www.lariposte.org/2015/02/germinal-nest-plus-sauf-la-poste/



Il faut remonter à 1951 pour voir une révocation de fonctionnaire pour fait syndicaux à la Poste. A l’époque, c’était Georges Frischmann (secrétaire général de la CGT PTT) et René Duhamel (adhérent CGT) qui avaient été victimes des méthodes brutales et injustes de la direction de la Poste. Ils avaient alors commis l’erreur suprême d’avoir signé une déclaration en faveur de la paix pendant un voyage en RDA et ceci semblait incompatible avec le travail de postier...

Signez la pétition en ligne : http://reintegrationyann.sudptt.org/

Fraternellement,
GdM
avatar
Gayraud de Mazars

Messages : 544
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 50
Localisation : En Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grève poste 92

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum