Oppression des Roms

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Oppression des Roms

Message  Gauvain le Mar 6 Juil - 12:17


Evacuation d'un campement rom de Saint-Denis, le "plus ancien" d'Ile-de-France



(AFP)

Il y a 2 heures
BOBIGNY — Le campement du Hanul à Saint-Denis, qui comptait entre
150 et 200 Roms et était le plus ancien d'Ile-de-France selon des
associations, a été évacué tôt mardi matin, a-t-on appris de sources
concordantes.Une compagnie de CRS, d'un effectif de 75
personnes, est intervenue tôt mardi matin et l'évacuation était
terminée vers 7 heures."On a laissé les gens prendre leurs
biens, et immédiatement, la pelleteuse est entrée", a raconté Saimir
Mile de l'association la Voix des Roms, qui était sur place.Les
Roms devaient se rendre à la mairie de Saint-Denis dans la matinée,
pour demander des hébergements d'urgence et une nouvelle convention
d'installation. Selon les associations la Voix des Roms et Parada, le
Hanul existait depuis 10 ans, ce qui en faisait le plus ancien
campement rom d'Ile-de-France, et une convention avait été signée il y
a sept ans avec la mairie et la communauté d'agglomération Plaine
commune.Lundi, les associations avaient expliqué lors d'un point
de presse dans le Hanul que des policiers étaient passés vendredi et
lundi pour demander aux Roms de faire leurs bagages et de partir car le
camp allait être rasé.La préfecture a expliqué qu'il s'agissait
d'appliquer des décisions du tribunal de Bobigny remontant à octobre
2007 et février 2010. Elle a dit avoir "volontairement" attendu la fin
de l'année scolaire pour organiser l'évacuation, car des enfants du
Hanul étaient scolarisés à Saint-Denis.
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5h3GVbkSndGN0Ceu3tUWSMl7JbX5Q
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

«Gens du voyage, parfois même français…»

Message  sylvestre le Mer 28 Juil - 12:07

http://www.liberation.fr/politiques/0101648801-gens-du-voyage-parfois-meme-francais

Politiques 26/07/2010 à 00h00 (mise à jour le 27/07/2010 à 11h17)

«Gens du voyage, parfois même français…»

tribune

Par Catherine Coquio, Claude Mouchard, Jean-Luc Poueyto, Stéphane Lévêque, Henriette Asséo,


Le 21 juillet, suite aux violences survenues à Saint-Aignan, le président de la République a annoncé en Conseil des ministres la tenue d’une réunion le 28 juillet à l’Elysée sur les «problèmes que posent les comportements de certains parmi les gens du voyage et les Roms» : «Cette réunion fera le point de la situation de tous les départements et décidera les expulsions de tous les campements en situation irrégulière», a-t-il ajouté. Le porte-parole du gouvernement, Luc Chatel, a précisé, parlant de Nicolas Sarkozy: «Il ne cherche pas à stigmatiser une communauté mais à répondre à une problématique. On a beau être rom, gens du voyage, parfois même français au sein de cette communauté, eh bien on doit respecter les lois de la République.» Quelques jours auparavant, le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, avait déclaré que «les gens du voyage ne sont ni au-dessous, ni au-dessus des lois».

Il s’agit là de propos très graves venant du sommet de l’Etat, commettant une série d’amalgames contraires aux principes de la République, voire à la simple logique.

Le premier consiste à étendre à plusieurs centaines de milliers de Français répartis sur l’ensemble du territoire les agissements locaux d’un groupe de personnes ; généralisation d’autant plus abusive que c’est la première fois qu’un tel phénomène a lieu : les «gens du voyage» n’ont pas pour habitude d’attaquer les gendarmeries ou de saccager les boulangeries.

Le deuxième consiste à associer ces actes au problème des lieux de vie des gens du voyage. Or le problème vient ici du fait que l’Etat n’applique pas sa propre législation : non seulement il ne se donne pas les moyens de faire respecter la loi imposant aux communes de plus de 5 000 habitants de réaliser une aire d’accueil, mais, depuis la fin 2008, il a cessé de contribuer à leur financement. Les maires, eux, traînent souvent les pieds, parfois du fait de réactions hostiles de la population.

Le troisième consiste à identifier «gens du voyage» et «Roms». Or la première appellation renvoie à une classification administrative française relative à un mode d’habitat «constitué de résidences mobiles» (loi du 5 juillet 2000) ; tandis que les Roms sont des ressortissants des pays de l’Est, sédentaires dans leur grande majorité.

Enfin, en déclarant : «On a beau être rom, gens du voyage, parfois même français, au sein de cette communauté…», Luc Châtel laisse entendre que les gens du voyage sont majoritairement des étrangers. Or la quasi-totalité d’entre eux sont citoyens français depuis des siècles. Soit, donc, le porte-parole du gouvernement ne connaît pas son sujet - alors qu’en tant que maire il est en charge de cette question dans les politiques publiques territoriales -, soit il choisit sciemment de désigner comme étrangers des citoyens français ; à quelle fin ?

Il y a sept ans déjà, le 15 décembre 2003, lors d’une séance du Sénat consacrée à un projet de loi d’orientation et de programmation pour la sécurité intérieure, le ministre de l’Intérieur d’alors, Nicolas Sarkozy, n’avait pas craint d’affirmer : «Nomades, gens du voyage, Roms, peu importent les dénominations, ce qui compte c’est que les associations me disent que la situation est devenue insupportable dans les camps.» On peut se demander de quelles «associations» il s’agit. Car, celles qui connaissent de près la vie des «gens du voyage» témoignent surtout de l’aggravation des hostilités qu’ils subissent, des incohérences de traitements administratifs qui empoisonnent leur quotidien, de la haute surveillance et parfois du harcèlement dont ils font l’objet. On peut aussi s’inquiéter de ce que signifie la menace d’«expulsion» évoquée en Conseil des ministres de la part de quelqu’un à qui «peu importent les dénominations» : où et de quoi veut-on expulser des «gens» qui, tout voyageurs qu’ils soient, sont français ? De quelle «situation irrégulière» s’agit-il exactement ?

Ce qui est surtout devenu insupportable, c’est le jeu extrêmement dangereux auquel se prêtent les membres de l’équipe au pouvoir : par de tels amalgames, ils désignent des groupes humains qui risquent de subir des déchaînements de violences semblables à ceux qui ont lieu depuis quelques années en Hongrie ou en Italie. Les Français pourront alors s’en émouvoir, il sera trop tard.

Les gens du voyage ne sont certes pas au-dessus des lois - mais ils sont bien «en dessous» de certaines d’entre elles. La loi de 1912 leur imposait un «carnet anthropométrique». Celle de 1969 les oblige à faire viser régulièrement par les autorités leur titre de circulation ; et il leur faut attendre trois ans (et non six mois selon la règle) pour pouvoir voter dans une nouvelle commune. Rappelons que ces «indésirables», que la République avait assignés à résidence en avril 1940, et que Vichy avait enfermés dans des camps d’internement, y étaient restés au-delà de la Libération.

Ils subissent aujourd’hui une hostilité croissante, qui se formule en toute impunité, dans une situation de crise propre à la stigmatisation de boucs émissaires. La fonction politique en est ici flagrante.

De tels propos n’ont pas seulement pour effet d’ethniciser des problèmes sociaux, auxquels il aurait fallu remédier par des décisions concertées, au niveau interministériel, avec les collectivités et les intéressés - et non en court-circuitant la commission consultable pour cela. Ils font franchir une étape dans une politique destinée à fractionner la population française, et son mécontentement croissant, en faisant déchoir de leur nationalité certains groupes sociaux. Si de telles politiques parviennent à s’imposer, ce sera dans la société française elle-même que la situation sera devenue insupportable.

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ROM

Message  Toussaint le Ven 30 Juil - 2:29

L'autre bouffon à talonnettes s'en prend aux ROMs. Décidément, l'Histoire bégaie...
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  Toussaint le Ven 30 Juil - 2:54

Les ROMs, les musulmans, cela prend bonne tournure.
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  chejuanito le Ven 30 Juil - 7:46

Très clairement, aujourd'hui les Rroms et les voyageurs sont les sous arabes de la France. On a entendu des choses absolument effarantes même si pas tellement surprenante quand on connait un peu le niveau d'inculture, de mépris et de racisme. Je crois que c'est l'express qui a fait un florilège en ligne des propos tenus ces derniers temps par nos hommes politiques, si tu remplaces gens du voyage par Arabes, il n'y en aurait plus un seul en place.
Le bon côté de la chose c'est que tout ça a forcé les média à laisser un peu la parole aux défenseurs des Rroms et qu'on a vu un certain nombre de mass média rétablir quelques vérités jamais dites. Par contre gerbant de voir tous les soç-dem entrain de s'insurger alors que ce sont les 1ers à expulser les camps à tour de bras et dans des conditions honteuses sur leurs communes de la région parisienne notamment. Enfin je suis un peu impressionné par la futilité des événements pris pour prétexte à ce grand raout. 3 voitures brûlées, une terrible attaque de gendarmerie qui n'a même pas fait de blessés... Les flics n'avaient même pas besoin de buter l'un d'eux pour créer un prétexte s'ils se contentent de si peu.
avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  ulm le Dim 1 Aoû - 20:35

Mesures contre les Roms : Lutte Ouvrière et Nathalie Arthaud dénoncent une politique raciste du gouvernement

Lutte Ouvrière - 29/07/2010 18:20:00

On ne peut être qu'écoeuré en écoutant Brice Hortefeux, ce ministre de l'intérieur qui a été condamné il y a deux mois pour avoir tenu des propos racistes, se vanter des mesures que vient de décider le gouvernement contre la population rom.

Ils ont bonne mine ces ministres qui encaissent des enveloppes bien remplies en guise de pourboires offerts par les milliardaires dont ils sont les larbins, quand ils décident de multiplier les contrôles fiscaux contre des nomades sous prétexte qu'ils tractent leurs caravanes avec des grosses voitures, et pas avec des 2CV !

Mais c'est qu'il est important pour eux d'essayer de garder l'électorat réactionnaire qui avait abandonné Le Pen au profit de l'UMP.

On a pu dire naguère que la France avait « la droite la plus bête du monde ». Mais ce qui est sûr c'est qu'elle a aujourd'hui la plus crasseuse.

Nathalie ARTHAUD



ulm

Messages : 385
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Expulsés Rroms de Montreuil : rassemblement mardi 3 août

Message  chejuanito le Lun 2 Aoû - 15:51

Expulsés, chassés, Nous voulons une maison pour habiter. » Rassemblement mardi 3 août 2010 devant la mairie de Montreuil à 18h

Vendredi
30 juillet à Montreuil, 7h du matin. Une maison occupée depuis sept
mois est expulsée par la police et immédiatement détruite à la
pelleteuse, devenant terrain vague inhabitable. La préfecture n’a fait
qu’exécuter une décision de justice : à Montreuil comme partout, il
suffit de squatter une maison abandonnée pour que son propriétaire s’y
intéresse. Cette maison abandonnée depuis des années, déjà squattée à
plusieurs reprises et détruite de l’intérieur, avait été réinvestie par
des Rroms et des soutiens après que ceux-ci aient été chassés d’un
terrain vague en face du salon du livre en novembre dernier. Durant une
semaine, police et agents municipaux de Montreuil et Bagnolet les
avaient repoussés de ville en ville, de place en place, jusqu’à
l’ouverture de cette maison inoccupée.

C’est l’été. Le Président
de la République vient d’annoncer l’expulsion de tous les squats et
campements dits illégaux de Rroms et gens du voyage. Il en veut 300
avant l’hiver. Le préfet qu’il a placé en Seine-St-Denis se doit de
donner l’exemple. Avec cette seule expulsion, il met plus de 50
personnes à la rue, une dizaine de familles, une vingtaine d’enfants,
dont plusieurs nourrissons. Bel exemple.

Vendredi la préfecture
aurait aimé que tout ça se fasse dans le silence. Mais les Roms
expulsés, accompagnés de voisins et soutiens, s’installent aussitôt à
Croix de Chavaux, devant l’office du tourisme. Une banderole est peinte
et accrochée : « la préfecture a détruit notre maison, nous en voulons
une autre MAINTENANT. L’école Berthelot attend les enfants ». Des tracts
sont écrits, imprimés et distribués pour informer d’un rassemblement le
soir même. Les policiers menacent : « Si le rassemblement a lieu, ça va
aller au clash. ». La préfecture ne veut pas de rassemblement public
non déclaré à l’avance ; c’est pourtant elle qui a jeté ces familles sur
la voie publique le matin. Environ 150 personnes se retrouvent donc
rassemblées vers 18h à l’entrée de la rue piétonne, et se mêlent
joyeusement à un concert de soutien aux sans-papiers grévistes qui
occupent leur agence d’intérim Man Power depuis plus de dix mois.

Le
soir, il faut trouver un bout de terrain pour dormir : ce sera le
terrain en face du Palais des congrès, le fameux terrain expulsé pour
une bonne tenue du salon du livre l’hiver dernier. Le lendemain à
l’aube, la police chasse les Rroms de ce campement de fortune. Ils se
retrouvent finalement place de la mairie, où se tient un concert, et
sont bientôt rejoints par des soutiens. La mairie se contente de faire
pression sur la police pour qu’elle n’intervienne pas (et ne gâche pas
sa prestation culturelle), mais affirme n’avoir aucune solution à
proposer, et refuse même une simple prise de parole au micro.

Le
soir, Rroms et soutiens se déplacent vers le haut Montreuil pour
chercher un endroit où s’installer pour la nuit. Nous occupons depuis le
stade municipal Alfred Wigishoff, boulevard de la Boissière. Nous nous
sommes installés et la mairie n’a pas demandé l’expulsion. Certains
voisins nous aident pour accéder aux douches du stade, apportent du café
et des bâches ; d’autres, haineux, bougonnent et insultent. Il est
possible de venir y soutenir les occupants dans les jours qui viennent.

C’est
quoi occuper un terrain ou une maison à Montreuil quand on est Rrom ?
C’est se voir refuser un accés à l’eau parce que Véolia affirme que
c’est impossible. C’est ne pas pouvoir avoir une benne ou des poubelles
où jeter les déchets parce que les services municipaux refusent pour
mille et une mauvaises raisons. « Cela rendrait leur présence trop
visible, les voisins se plaindront s’il le voit », répond un agent
municipal aux occupants Rroms d’un terrain rue de Rosny. C’est se faire
escorter jusqu’en Roumanie par la police. C’est ne pas avoir le droit de
travailler sans promesse d’embauche préalable (qui en obtient, sinon la
femme du ministre du travail ?), mais se faire traiter partout de
parasites. C’est faire la manche, vendre à la sauvette et être
pourchassé par la police. C’est récupérer ferrailles et autres mais être
confronté comme tous les glaneurs à la suppression des encombrants sur
la ville de Montreuil. La liberté de circulation pour les Rroms, c’est
être chassé et expulsé de partout.

Les Rroms expulsés vendredi
n’avaient pas demandé une place dans un des camps de réinsertion MOUS.
Ils avaient un logement. Ils voulaient juste qu’on les laisse
tranquille. Les MOUS – pour : « Maîtrise de l’œuvre urbaine et sociale
»- camps de réinsertion très contraignants (vigiles à l’entrée, horaires
d’ouverture et de fermeture, interdiction de visites, même du conjoint
s’il n’est pas sur les listes) ne sont pas une solution miracle. Les
Rroms ne sont pas un problème à éradiquer par les expulsions ou à gérer
par l’intégration forcée. Il n’y a pas un « problème Rroms », il n’ a
que des histoires singulières. Plusieurs expulsés venaient de villages
totalement dévastés par les inondations qui touchent la Roumanie depuis
près d’un mois. L’hospitalité n’a rien à voir avec la gestion, et c’est
bien d’hospitalité dont nous avons besoin.

Cette semaine en
Seine-Saint-Denis, des expulsions ont eu lieu à Montreuil, à la
Courneuve, à St Denis. Rroms, gens du voyage, habitants casaniers,
voisins, soutiens, c’est à nous tous de résister dans nos villes, dans
nos quartiers. D’empêcher ou au moins de rendre visible chaque expulsion
par des banderoles, des textes, des rassemblements. De chercher
ensemble des maisons délaissées, des terrains en friche, des caravanes à
réparer. De partager couvertures, repas et mots. 300 expulsions d’ici
l’hiver, cela ne doit pas être possible.
avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  sylvestre le Jeu 12 Aoû - 11:24

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/des-aires-d-accueil-pour-gens-du-voyage-saccagees-pres-de-toulouse_911896.html

Des aires d'accueil pour gens du voyage saccagées près de Toulouse

Par LEXPRESS.fr avec AFP, publié le 11/08/2010 à 18:47


A trois reprises, des zones réservées ont subi des dégâts.

 

"Il y en a pour 5.000 à 6.000 euros minimum", compte le maire de la ville. Trois aires d'accueil de la périphérie toulousaine, réservées pour les gens du voyage, ont été saccagées. Les faits se sont reproduits à trois reprises au cours des dernières semaines, a-t-on appris ce mercredi 11 août.  

L'aire d'Aucamville a été attaquée apparemment dans la nuit du lundi 9 août, détaille le premier adjoint de la commune. Celle de Saint-Alban l'a été par deux fois dans les jours précédents, selon le maire.  

Une inscription hostile aux gens du voyage a été découverte à Aucamville. Malgré cela, "on peut tout supposer" quant aux motivations du ou des auteurs, "de l'acte le plus bête au geste intentionnellement dirigé contre les gens du voyage, ou l'acte de gens du voyage eux-mêmes" parce que l'aire était alors fermée, a dit le parquet. Les mairies et les autorités se sont elles aussi gardées de se prononcer en se retranchant derrière l'enquête menée sous la conduite du parquet.  

La secrétaire générale de la préfecture de la Haute-Garonne a appelé à "raison garder" et à s'abstenir des amalgames auxquels pourrait prêter le climat actuel autour des gens du voyage. En effet, ce fait-divers survient alors que Nicolas Sarkozy a à nouveau enfourché le cheval de bataille de la sécurité et flirte avec le thème de prédilection de l'extrême droite. Après ses annonces sur la question, un camp de Roms a d'ailleurs été évacué le 6 août ainsi que deux squats le 10 août.  

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  chejuanito le Ven 13 Aoû - 7:21

avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  Invité le Sam 14 Aoû - 11:02

il y a des lien entres le traitement de la population issu de l'émigration et le traitement des ROM, c'est une population discriminé et stigmatise, abandonner par la politique idéologique qui les traite comme des sous citoyen, la violence viens aussi de la car la violence social fait que partout il y règne le mépris et le dénigrement, la violence prend le pas sur le dialogue et la c'est l'engrenage.

Un ministre qui rencontre des problème ou un mal baiser, op ont fait chié les bouc émissaire, ça c'est du défoulement !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  jacquouille le Sam 14 Aoû - 17:40

FRED a écrit:
Un ministre qui rencontre des problème ou un mal baiser, op ont fait chié les bouc émissaire, ça c'est du défoulement !


Tu veut dire,Fred,que si les policiers étaient tous"bien baisés" il n'y aurait plus de répression?.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  Invité le Sam 14 Aoû - 18:14

Montreuil: colère et détresse des Roms après une nouvelle expulsion


"Libérez nos papas!", crient plusieurs enfants
regroupés samedi avec leurs mères près du commissariat de Montreuil, où
ont été emmenés tôt dans la matinée 16 hommes, lors d'une nouvelle
expulsion de Roms.



Lire l'article ici

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  Invité le Mar 17 Aoû - 17:32

Le premier vol reconduisant des Roms partira jeudi
Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a annoncé mardi matin à Toulon que le premier vol reconduisant des Roms en situation irrégulière dans leurs pays d'origine partirait jeudi, en soulignant que 51 camps illicites avaient été démantelés cet été

Lire l'article ici

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  sylvestre le Mar 17 Aoû - 17:43

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  Invité le Mer 18 Aoû - 10:42

Bordeaux : les gens du voyage attaquent la mairie en justice
Le tribunal administratif de Bordeaux doit examiner mercredi matin un recours en référé déposé par les familles de gens du voyage engagées depuis dimanche dans un bras de fer avec la mairie pour qu'on leur "délivre un espace qui remplacera les aires de grand passage qui sont défaillantes", selon les termes de leur avocat Me Pierre Blazy.

Lire l'article ici

Finalement ils vont se défendre tout seule... Ben c'est le mieux qu'ils est a faire parce que ça bouge pas beaucoup du coté de la "gauche".
Ils auront rien a devoirs a personnes, est c'est t'en mieux! Arrow Arrow

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  yannalan le Mer 18 Aoû - 19:34

Pourquoi tu veux que ça bouge du côté de la gauche ? C'est un maire PS qui les a viré d'Anglet.....

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  Invité le Jeu 19 Aoû - 11:28

Expulsion de Roms: Paris affrète trois vols dont un jeudi pour la Roumanie
Trois vols seront organisés jeudi, vendredi et le 26 août vers la Roumanie pour rapatrier dans leur pays des Roms en situation illégale en France, a indiqué mercredi le ministère de l'Intérieur à l'AFP, confirmant des informations de Bucarest. Evènement
Lire l'article ici

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  Invité le Jeu 19 Aoû - 16:15

Accord entre les gens du voyage et la mairie de Bordeaux
France Info - 15:48

Après un bras de fer de quatre jours, les gens du voyage ont accepté la solution d’accueil transitoire proposée par la mairie de Bordeaux. Ils pourront rester à proximité des axes qu’ils occupent depuis dimanche soir dans la zone de Bordeaux-Lac et s’installer sur des parties enherbées près du Parc des expositions.

L'ite larticle ici

yannalan a écrit:Pourquoi tu veux que ça bouge du côté de la gauche ? C'est un maire PS qui les a viré d'Anglet.....

Je sais, mais j'aime bien me faire passer pour un naïf. flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  Invité le Ven 20 Aoû - 21:26

La France procède à de nouvelles expulsions de Roms, malgré les critiques
Quelque 130 Roms ont été expulsés de France vers la Roumanie vendredi, après le renvoi de 86 personnes jeudi, le ministre de l'Immigration Eric Besson défendant le principe de ces expulsions et promettant une adaptation de la loi pour empêcher les retours en France.Lire l'article ici.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  rougeole le Dim 22 Aoû - 15:15














  • Roms : deux hommes d'Église dénoncent les expulsions









    Par lefigaro.fr














    Le père Arthur, qui officie dans le Nord, proteste
    contre la «situation déplorable» faite aux Roms en rendant sa médaille
    du Mérite.
    Crédits photo : AFP




    Tandis que l'archevêque d'Aix-en-Provence fustige des discours
    sécuritaires «inacceptables», un prêtre lillois a décidé de protester en
    rendant sa médaille du Mérite. Le pape lui-même a appelé à la
    «fraternité universelle».






    Tous les deux usent de mots très forts. Deux hommes d'Église ont dénoncé dimanche, chacun de leur côté, le durcissement actuel de la politique du gouvernement à l'égard des Roms. Témoin
    d'une expulsion jeudi, Mgr Christophe Dufour, archevêque
    d'Aix-en-Provence et d'Arles dans les Bouches-du-Rhône, appelle à
    respecter la «dignité» des personnes. Lors de sa visite jeudi dans un
    campement de Roms, il a assisté à l'arrivée d'«un important détachement
    de policiers». «Des caravanes ont été détruites, décrit-il dans un
    communiqué. Je ne mets pas en cause les forces de police qui obéissent
    aux ordres. Mais je demande le respect des personnes et de leur dignité,
    dans le cadre de la loi française.» «Les discours sécuritaires
    qui peuvent laisser entendre qu'il y a des populations inférieures sont
    inacceptables, poursuit l'archevêque. Ces personnes, citoyens européens,
    vivent pour la plupart paisiblement ici, un certain nombre depuis de
    longues années.» «C'est une guerre que cette communauté subit»

    De
    son côté le père Arthur Hervet, prêtre lillois engagé dans la défense
    des Roms, a décidé de rendre symboliquement sa médaille de l'Ordre
    national du Mérite, reçue il y a quatre ans. «J'ai trouvé à Lille une
    situation déplorable pour les Roms et leurs enfants», a-t-il déclaré
    dimanche, à la sortie de la messe. «J'ai essayé, comme dit l'Abbé
    Pierre, de les aimer et de les aider», en achetant des tentes, de la
    nourriture et des vêtements, a expliqué le prêtre assomptionniste de 71
    ans. Mais «depuis trois mois», ajoute-t-il, «c'est une guerre que cette
    communauté subit». «Je ne sais plus quoi faire », a déploré le
    père Arthur, qui s'en est pris violemment au chef de l'État devant des
    journalistes. «Il ne me restait plus qu'une dernière balle : la
    décoration de Chevalier de l'Ordre national du Mérite (...) Vu la
    politique qui est actuellement menée par le gouvernement, je ne peux pas
    la garder», a-t-il conclu. «Accueillir les légitimes diversités humaines»

    Le
    pape lui-même, s'il n'a pas pris position quant à la politique
    française, a exhorté dimanche des pèlerins français à accueillir les
    hommes de toutes origines. «Les textes liturgiques de ce jour nous
    redisent que tous les hommes sont appelés au salut. C'est aussi une
    invitation à savoir accueillir les légitimes diversités humaines, à la
    suite de Jésus venu rassembler les hommes de toute nation et de toute
    langue», a déclaré le pape lors de la prière de l'Angelus. Il
    s'adressait en particulier à des pèlerins francophones et à des
    étudiants venus d'une paroisse de Paris. Benoît XVI, qui
    s'exprimait depuis sa résidence d'été de Castel Gandolfo, près de Rome, a
    également exhorté les parents à élever leurs enfants dans la tolérance:
    «Chers parents, puissiez-vous éduquer vos enfants à la fraternité
    universelle».
avatar
rougeole

Messages : 38
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  Invité le Dim 22 Aoû - 18:30

C'est le minimums syndicale cette dénonciation, l'église catholique c'est toujours accommodé des régime raciste et fasciste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  Invité le Mar 24 Aoû - 15:41

La fille adoptive de Chirac estime que "les Roms n'ont pas d'avenir en France"
La fille adoptive du couple Chirac, Anh-Dao Traxel, estime que "les Roms n'ont pas d'avenir en France" et défend la politique d'expulsions menée par le gouvernement dans une interview publiée mardi dans France soir.Lire la déclaration desChiraque ICI

A vomir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  chejuanito le Mar 24 Aoû - 21:30

FRED a écrit:
La fille adoptive de Chirac estime que "les Roms n'ont pas d'avenir en France"
La fille adoptive du couple Chirac, Anh-Dao Traxel, estime que "les Roms n'ont pas d'avenir en France" et défend la politique d'expulsions menée par le gouvernement dans une interview publiée mardi dans France soir.Lire la déclaration desChiraque ICI

A vomir.

3 remarques.
1/ Ce n'est en rien "la déclaration des chirac" mais juste celle de Anh-Dao Traxel en son nom propre.
2/ C'est révélateur que pour trouver quelqu'un qui soutienne le gvt, il ait fallu aller chercher cette illustre inconnue qui n'a pour justifier qu'on s'intéresse à son avis que le fait d'être la fille adoptive (pas même adoptée) d'un ancien président, elle n'est ni politique, ni spécialiste en quoi que ce soit...
3/ On s'enfonce chaque jour un peu plus dans l'amalgame Rrom = Roumain (voir plus rarement, Bulgare), tout comme dans les 90's on jouait sur Rrom = Yougos et que dans les siècles passés on faisait passer les Rrom pour des arabes ou des juifs pour les discréditer.
avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  Invité le Mer 25 Aoû - 11:25

Rom (ou Rroms, féminin R(r)oma, pluriel R(r)omané) est un endonyme signifiant « êtres humains » adopté par l'Union romani internationale (IRU) et les Nations unies pour désigner un ensemble de populations, ayant en commun une origine indienne[13], dont les langues initiales sont originaires du nord-ouest du sous-continent indien, et constituant des minorités entre l'Inde et l'Atlantique (voire en Amérique du Nord), connues sous de nombreux exonymes dont les plus utilisés en français sont Gitans, Tsiganes ou Tziganes, Manouches, Romanichels, Bohémiens, Sintis, ou parfois gens du voyage (bien que cette dernière dénomination ne soit pas réservée aux Rom).

wikipedia

chejuanito a raison les Roms désigne des gens du voyage venue d'inde, si certain sont Roumain, d'autres Français, leurs traitement des avis de l'union Européen est un scandale car pas considéré du tout.
c'est vraiment des gens qui sont traité des avis des lois comme de la merde.

Droits Economiques Sociaux et Culturels
Discrimination
Avec l’élargissement à 25 pays, les Roms sont devenus en 2004 la première minorité de l’Union européenne. Victimes de discrimination depuis des siècles, ils accèdent toujours aussi rarement aux droits les plus élémentaires.
http://www.a-part-entiere.org/

Je rajoute que ça deviens visible cette discrimination spécifique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  yannalan le Mer 25 Aoû - 12:11

Le gros du problème, c'est que c'est une population qui ne s'est jamais vraiment prise en charge elle-même. Tu trouveras plein d'assos de soutien aux roms ou d'aides aux tsiganes, rarement des assos tsiganes. Les pasteurs évangéliques arrivent parfois à avoir une influence, mais d'un autre côté, ils jouent beaucoup des guérisons miraculeuses et autres transes... L'organisation patriarcale a pris pas mal de coups aussi et il y a déstructuration. Il y a eu un temps où on pouvait s'adresser aux anciens dans une communauté, ce n'est plus vrai.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oppression des Roms

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum