Georges Ibrahim Abdallah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Georges Ibrahim Abdallah

Message  Joe Hill le Mer 21 Déc - 13:32

http://couppourcoup31.over-blog.com/article-paris-le-22-decembre-liberation-pour-georges-abdallah-93811554.html

Appel à un rassemblement pour la libération de Georges Abdallah

28e année de détention en France pour Georges Ibrahim Abdallah, communiste libanais condamné à perpétuité pour complicité dans des actions de résistance à l’impérialisme et au sionisme.

La peine de sûreté de 15 ans assortie à sa condamnation est terminée depuis… 1999 !

Il est donc libérable depuis 12 ans !

Mais la justice française, aux ordres des États-Unis et d’Israël, a refusé de le libérer malgré sept demandes de libération conditionnelle, toutes rejetées. Le motif : Georges Ibrahim Abdallah a conservé intactes ses convictions politiques.

Est-ce parce qu’il est un résistant à la domination impérialiste qu’on le maintient en prison de manière illégitime ?

Georges Abdallah s’est en effet battu pour libérer son pays de l’occupation étrangère. C’est un combattant révolutionnaire.

Son pays se déclare prêt à l’accueillir, comme le consul libanais à Paris l’a encore réaffirmé le mois dernier dans une lettre adressée au juge français chargé du dossier.

Alors, qu’attend le gouvernement libanais pour exiger la libération de son compatriote ?

Alors, qu’attend le gouvernement français pour enfin libérer Georges Abdallah ?

L’aval des États-Unis ? L’autorisation d’Israël ?

Le combat politique de Georges Abdallah est aussi le nôtre : la libération de toute la Palestine et la résistance sous toutes ses formes à toute ingérence impérialiste, en particulier dans le monde arabe, au Moyen-Orient.

Nous appelons tous ceux qui sont solidaires de ce combat à venir manifester leur soutien à la libération de Georges Ibrahim Abdallah et à protester contre son maintien en prison.

Libérez Georges Abdallah !

Rassemblement pour la libération de Georges Abdallah
Le jeudi 22 décembre à 18 h place Vendôme,
face au ministère de la Justice.

Campagne internationale pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah

Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Ibrahim Abdallah

Message  sylvestre le Sam 7 Jan - 15:43

http://www.ladepeche.fr/article/2012/01/07/1255561-yves-bonnet-raconte-les-dessous-de-l-affaire-abdallah.html

Yves Bonnet raconte les dessous de l'affaire Abdallah

justice

Georges Ibrahim Abdallah arrivant au palais de justice de Tarbes, le 1er décembre 2009. Il lui était reproché d'avoir refusé un prélèvement ADN…/Photo DDMJoël Boyé
Georges Ibrahim Abdallah arrivant au palais de justice de Tarbes, le 1er décembre 2009. Il lui était reproché d'avoir refusé un prélèvement ADN…/Photo DDMJoël Boyé
Georges Ibrahim Abdallah arrivant au palais de justice de Tarbes, le 1er décembre 2009. Il lui était reproché d'avoir refusé un prélèvement ADN…/Photo D MJoël Boyé

Ancien patron de la DST et ancien député UDF, le préfet Yves Bonnet réclame la libération de Georges Ibrahim Abdallah, le plus vieux prisonnier politique de France, détenu à Lannemezan. Il dénonce une « vengeance d'état ». Interview.

Vous étiez le patron de la DST au moment de l'arrestation de Georges Ibrahim Abdallah, en 1984. Que lui reproche-t-on, à l'époque ?

En fait, lorsque nous l'arrêtons, nous ne savons pas qui il est. Mais en garde à vue, il profère des menaces et met en avant son appartenance au service de sécurité de l'OLP. Manque de chance, j'entretiens des relations amicales avec Abou Iyad, n° 2 de l'OLP et je sollicite les Israéliens de l'autre côté. C'est alors que nous l'identifions comme chef des Fractions armées révolutionnaires libanaises, un groupe marxiste pro-palestinien, responsable d'attentats et ayant tué trois personnes en France. Mais nous n'avons rien de sérieux contre lui, juste une histoire de faux papiers, de détention d'armes et d'explosifs…

Que se passe-t-il alors ?

Au Liban, les FARL sont un groupe résolu, impossible à infiltrer, reposant sur une vingtaine de personnes issues de trois familles de Koubeyat, un village près de Tripoli. Georges Ibrahim Abdallah arrêté, en mars 1985, elles s'emparent de Gilles Sidney Peyroles, directeur du centre culturel français de Tripoli et le fils de l'écrivain Gilles Perrault. On se retrouve donc avec une sale histoire d'enlèvement sur les bras. J'étais au siège de la CIA, à Langley et Paris me demande de rentrer d'urgence. Il faut négocier un échange. Jusque-là, Georges Ibrahim Abdallah est accusé de délits, il n'a pas de crime sur le dos. Les Algériens s'engagent et servent d'intermédiaires, je donne mon accord pour l'échange sans que Pierre Joxe, ministre de l'Intérieur ne s'y oppose. Gilles Peyroles est libéré. Mais malheureusement pour Georges Ibrahim Abdallah, dans le même temps, on trouve dans une planque des FARL l'arme qui a servi à tuer MM. Charles Ray et Yacov Barsimentov et là, le dossier change de dimension, la justice ignorant les tractations et l'accord que j'avais passé avec l'Algérie. Pour Georges Ibrahim Abdallah, on me dit « son compte est bon. » Je me sens très mal parce que j'ai donné ma parole à mes amis algériens qui se sont énormément mouillés dans le dossier et je suis lâché par les politiques.

Condamné dans un premier temps à 4 ans de prison pour la détention d'armes et de faux papiers, Georges Ibrahim Abdallah est ensuite condamné à perpétuité. Cela fait 28 ans qu'il est prisonnier et à plusieurs reprises, vous avez réclamé sa libération. Officieusement, d'abord, officiellement désormais. Pourquoi ?

J'ai un problème de conscience avec cette affaire. La France a trahi la parole donnée et on a voulu faire croire qu'à l'époque, Bonnet avait négocié tout seul. Je trouve cela ignoble car cela revenait à me mettre directement dans le collimateur des FARL. Aujourd'hui, presque 30 ans après les faits, je trouve anormal et scandaleux de maintenir encore Georges Ibrahim Abdallah en prison. Je considère qu'il avait le droit de revendiquer les actes commis par les FARL comme des actes de résistance. Après on peut ne pas être d'accord, c'est un autre débat. Mais il faut se souvenir du contexte, aussi, des massacres de Sabra et Chatilah dont les coupables n'ont jamais été punis. Et aujourd'hui, la France garde cet homme derrière les barreaux alors qu'elle a libéré Maurice Papon ? J'aimerais rappeler aussi qu'on a remis en liberté l'assassin de Chapour Baktiar, qui lui, sur ordre de l'Iran, avait décapité l'ancien Premier ministre au couteau et lui avait coupé les mains. Ce type-là, qui a commis un crime atroce, a été libéré moins de 20 après les faits. Georges Ibrahim Abdallah, lui, est plus mal traité qu'un serial killer alors qu'il a commis des actes politiques.

S'agit-il alors d'une vengeance d'état, contre Georges Ibrahim Abdallah ?

Je pense que oui et c'est absolument lamentable, d'autant plus qu'il a déjà eu un avis favorable de libération localement. C'est Paris qui refuse par rapport à ses alliés. Je demande à ce que la justice m'entende dans ce dossier.


Prison à perpétuité

1982, la guerre du Liban fait rage. Le 18 janvier, l'attaché militaire adjoint des Etats-Unis en France, le lieutenant-colonel Ray, est tué à Paris par les Fractions armées révolutionnaires libanaises. Le 3 avril, Yacov Barsimentov, diplomate israélien en poste à Paris, est aussi victime d'un attentat des FARL. Puis le consul américain, à Strasbourg.

Pour les FARL, qui se revendiquent comme une organisation de résistance, Ray et Barsimentov sont deux officiers de renseignement d'armées d'occupation au Liban. Logique de guerre inacceptable pour la France pour qui il s'agit d'actes terroristes commis sur son territoire.

Le 26 janvier 1987, considéré comme le chef présumé des FARL, Georges Ibrahim Abdallah est condamné à perpétuité, mais sans peine de sûreté, pour « complicité d'assassinats ». En 2004, la Cour d'appel de Pau avait accepté la demande de libération conditionnelle de ce « prisonnier modèle ».



avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Angela Davis solidaire de Georges Abdallah

Message  Joe Hill le Lun 25 Mar - 1:00

http://couppourcoup31.over-blog.com/article-angela-davis-solidaire-de-georges-ibrahim-abdallah-116451048.html

Angela Davis, de passage à Toulouse à l'occasion de la sortie en salle du film "Free Angela and all political prisoners", était présente au cinéma l'Utopia jeudi 21 mars. Une délégation de militantEs de Coup Pour Coup 31 était présente pour évoquer le sort de Georges Abdallah. Angela Davis n'a pas manqué de réaffirmer son soutien envers ce militant.
Nous retranscrivons ci-dessous l'intervention de notre militante ainsi que la photo prise à cette occasion.

Bonsoir,
Je voulais revenir sur un point important qu’aborde le film et votre autobiographie, celui de la mobilisation et du soutien autour de votre procès mais aussi autour de celui des Trois de Soledad. Nous avons pu voir que cette mobilisation a été un élément décisif qui a pesé dans la balance pour obtenir votre libération, et je ne peux pas m’empêcher de faire le parallèle avec les prisonniers palestiniens enfermés aujourd’hui, comme il a été dit tout à l’heure. Je pense notamment à Georges Ibrahim Abdallah, militant pro palestinien emprisonné en France depuis près de trente ans !
Aujourd’hui devait être rendu l’appel par rapport à sa huitième demande de libération conditionnelle, la décision a été reportée au 11 avril. Il est enfermé depuis près de trente ans et libérable depuis 14 ans mais il continue de subir un véritable acharnement judiciaire de la part du gouvernement français. Parce qu’il est communiste, Parce qu’il ne renie pas ses opinions, Parce qu’il lutte et continue de lutter du fin fond de sa prison pour la cause palestinienne ! Je profite de votre présence et de cette tribune pour en parler, pour amplifier la solidarité et la mobilisation pour exiger sa libération ! Merci pour votre soutien.


Hier mobilisés pour Angela Davis,
aujourd'hui pour Georges Abdallah !
FREE ABDALLAH !





Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Ibrahim Abdallah

Message  Joe Hill le Lun 25 Mar - 12:46

La vidéo ayant été supprimée, voici la nouvelle version (définitive...)


Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Ibrahim Abdallah

Message  Joe Hill le Mar 21 Mai - 23:46

http://couppourcoup31.over-blog.com/article-declaration-de-georges-abdallah-du-18-mai-2013-117962173.html

Cher(e)s Camarades, cher(e)s ami(e)s,

Au début de cette année, il m’est arrivé de penser à certains moments de la nuit, que bientôt, voire très bientôt, je n’aurais plus à m’adresser à vous, amis«e»s et camarades, de derrière ces abominables murs. Je me disais que très probablement, ce n’était plus qu’une question de quelques petites semaines et nous aurions alors l’opportunité de nous trouver ensemble, loin de ces sinistres lieux … que je pourrais alors vous saluer tous, et même vous serrer fort et voir vos visages de près, vous écouter et vous parler sans avoir recours à tel ou tel stratagème pour tenter d’échapper quelque peu aux conditions de captivité.

Bien entendu je me disais aussi que l’on aurait largement le temps pour discuter et tirer les leçons de ces initiatives solidaires que vous avez su développer tout au long de mes années de captivité.
Comme beaucoup d’autres camarades et ami«e»s, je regardais avec une particulière attention les divers messages et « conseils » et autres exigences adressés aux autorités de mon pays.

Camarades, à partir de mi-février les manœuvres du gouvernement français ne laissaient plus guère présager une issue favorable à court terme. En effet après quelques mois de tergiversations, le gouvernement a tranché : pas question de libérer Abdallah. Et tout naturellement les magistrats de la cour de cassation sont toujours là pour habiller et avaliser la décision…et certainement ils ne sont jamais à court de formules lapidaires : « La demande de libération n’est pas recevable. » Ainsi fut prononcé leur jugement ce 4 avril.

Certainement camarades, vous n’êtes pas sans savoir, que durant tous ces derniers mois les initiatives solidaires ont fleuri un peu partout, ici en France et ailleurs de par le monde et tout particulièrement au Liban… et c’est toujours dans le cadre légal des lois envigueur dans ces divers pays. Cependant ou peut-être c’est pourquoi, les autorités impérialistes concernées directement ont estimé qu’il vaudrait mieux casser la décision du tribunal de l’application des peines ainsi que celle de la cour d’appel et me garder encore ici, dans les geôles de la République.

Comme toujours, ces criminelles autorités réactionnaires estiment, qu’avec le temps, tout finit par s’essouffler, s’épuiser et peut-être disparaître. Et pourtant elles ont tort et toujours elles ont eu tort à ce niveau. Et les faits sont là aussi têtus que l’on ne peut d’aucune façon en faire abstraction. Plusieurs milliers dans les geôles sionistes depuis tant d’années, et leur résistance est toujours intacte nourrie d’inépuisable élan populaire solidaire.

Camarades comme vous savez, ces jours-ci, on commémore chez nous la Naqba de 1948. Elle est toujours là, une blessure béante…une blessure toujours saignante… tout un peuple y est lié. Elle est Partout, elle est dans tout. Elle est les camps des réfugiés et les ruelles de la misère et les massacres et la terreur et l’humiliation à tout moment. Elle est les vieux et les moins vieux attendant toute une vie l’heure du retour, gardant en main avec tendresse des vieilles clés qu’on se passe de père en fils jusqu’à nos jours… elle est le crime qu’on reproduit devant les yeux de tout le monde. Les impérialistes de tout bord y ont participé et continuent à cautionner, d’une manière ou d’une autre, la spoliation et la destruction de tout un peuple…

Comme vous voyez chers camarades, la Naqba, loin d’être un moment douloureux d’un passé lointain qu’on cherche à commémorer par respect aux ancêtres, elle est le vécu quotidien de tout un peuple. De ses entrailles surgissent toujours de longs cortèges de fidayîn et les enfants de l’Intifada. Elle est la Palestine de tous les jours.
Camarades, jadis, Ben Gourion, comme tous les criminels réactionnaires des années quarante, disait à ceux qui l’avertissaient de la révolution palestinienne : «… les causes aussi vieillissent avec le temps et finissent à leur tour par mourir et disparaître. » Cependant plus de six décennies plus tard, la Palestine est toujours là, aussi vivante que résistante. La détermination des masses populaires palestiniennes est plus que jamais inébranlable, en dépit de la terreur et des atrocités de tout genre. Les prisonniers palestiniens aussi, en dépit des longues années, sont toujours là, debout face à leurs geôliers, incarnant la résistance héroïque de la Palestine et prouvant à tous les Ben Gourion que la Palestine non seulement vivra, mais elle vaincra certainement.

La solidarité est une arme camarades, faisons-en bon usage !

Certainement, ce n’est pas en cherchant des astuces judiciaires ici et là que l’on fait face à leur criminel acharnement, mais plutôt en affirmant une détermination inébranlable dans la lutte contre leur criminel système impérialiste.

À bas l’impérialisme et ses chiens de garde sionistes et autres réactionnaires arabes !
Gloire aux masses populaires en lutte !
Honneur aux martyrs !
Ensemble camarades, et ce n’est qu’ensemble camarades, que nous vaincrons !
Mes plus chaleureuses salutations à vous tous.

Votre camarade, Georges Ibrahim Abdallah
Samedi 18 mai 2013

[dailymotion]
Déclaration de Georges Ibrahim Abdallah - 18... par coup-pour-coup[/dailymotion]

Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Ibrahim Abdallah

Message  Joe Hill le Sam 24 Aoû - 20:34

http://couppourcoup31.over-blog.com/manif-le-26-octobre-libert%C3%A9-pour-georges-abdallah

Liberté pour Georges Abdallah !
30 ans de prison, 30 ans de résistance !


Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste libanais âgé de 62 ans, arrêté à Lyon en 1984, a été condamné à la réclusion à perpétuité pour des actions revendiquées par les Fractions Armées Révolutionnaires Libanaises (FARL). Il entrera le 24 octobre 2013 dans sa 30ème année de détention.

C’est un résistant qui a combattu l’invasion israélienne du Liban en 1978. Il a combattu, notamment comme membre du Front Populaire de Libération de la Palestine, contre l'occupation de la Palestine.

Il a terminé sa peine de sûreté depuis 1999. Son maintien en captivité est un choix politique de l’État français appuyé par Israël et les États-Unis. A ce sujet, la DST (service secret français) a déclaré en 2007 :« Personnalité emblématique de la lutte anti-sioniste, la libération de Georges Abdallah constituerait sans nul doute, au Liban, un évènement. Il sera probablement fêté comme un héros à son retour dans son pays, mais aussi par différentes mouvances engagées dans la lutte révolutionnaire ».

Le rejet de sa huitième demande de libération conditionnelle en avril 2013, après de nombreuses manœuvres politico-judiciaires, montre bien la volonté de ne pas le libérer. Ce qui lui vaut cet acharnement, c'est de rester un militant anti-impérialiste et pro-palestinien implacable et de n'avoir jamais renié ses opinions.  
Au Liban, dans le Monde arabe, mais aussi en Europe et dans le reste du monde, la lutte pour sa libération s'amplifie. Car seule une forte mobilisation populaire fera sortir Georges Abdallah de prison. Nous appelons à un rassemblement le plus large possible, le samedi 26 octobre 2013 à 14h à Lannemezan devant la prison où il est enfermé. Pour reprendre ses mots « Ensemble, camarades, nous vaincrons et ce n'est qu'ensemble que nous vaincrons ».

Palestine vivra, Palestine vaincra !
Libérez Georges Abdallah !

Manifestation le 26 octobre 2013
Rendez-vous à 14 h
devant la gare de Lannemezan

Départ en bus depuis Toulouse : 11h - Métro Arènes (prix libre - contactez-nous pour les inscriptions)

Premiers signataires : Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah, Coup Pour Coup 31, Comité Libérons Georges 33

Pour signer l'appel : liberonsgeorges@no-log.org


Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Ibrahim Abdallah

Message  Joe Hill le Lun 2 Sep - 21:13

Les signatures mises à jour :

Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah, Comité Libérons Georges 33, Collectif Libérons Georges Abdallah PACA, Collectif "Bassin minier" pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah (Pas-de-Calais), Comité Solidarité Georges Lille, Abna Philistine, AFPS Nord-Pas de Calais, Alternative libertaire, Les Amis de Karl Marx, CAPJPO-EuroPalestine, Comité "Libérez-les !" (59 - 62), Commission arabe des droits humains, Collectif Palestine Libre (Toulouse), Coup Pour Coup 31, parti Egalité (Belgique), Fondation Eva ( La Réunion), Fondation Frantz Fanon, Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires, OC Futur rouge, Génération Palestine, Gers-Palestine, ISM-France, Jeunesse Emigrée Réunionnais en France, Libertat, Organisation communiste libertaire, OCML-Voie Prolétarienne, OPA 33 (Orchestre poétique d’avant-guerre), PCF 62, PCF de Grenay, PCmF, Parti des indigènes de la République, Prisoners’ Family & Friends Association (Belgique), Résistance (Lille), Secours Rouge Arabe, Secours Rouge de Belgique, Commission pour un Secours Rouge International, Comité pour un SRI Baiona, Sortir du Colonialisme, Stop Apartheid (Toulouse)...
Toujours signable à liberonsgeorges@no-log.org

Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Ibrahim Abdallah

Message  Joe Hill le Mer 9 Oct - 0:41


Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Ibrahim Abdallah

Message  Roseau le Sam 12 Oct - 3:04

30 ans, ça suffit ! Libérez Georges Ibrahim Abdallah

Par Libérons Georges

Mobilisation à Bordeaux pour la libération du plus vieux prisonnier politique en Europe : 17 septembre, 19 octobre et 26 octobre

30 ans, ça suffit ! Libérez Georges Ibrahim Abdallah

Sur le mur sioniste, à Bethléem (Palestine occupée)
17 septembre 2013
Cinéma UTOPIA / 20h30
« Après la guerre, c’est toujours la guerre » Film de Samir ABDALLAH
Et débat sur la situation au Moyen-Orient et de ce prisonnier politique.

19 octobre 2013
Concert de soutien à Georges ABDALLAH / 19h
Avec OPA, Fils du Béton, Première ligne
Salle Point du Jour « Pierre Tachou », 44 Rue Joseph Brunet 33300 Bordeaux
(Tram B, arrêt Brandenburg) petite restauration sur place. PRIX LIBRE

Les recettes (cinéma et concert) serviront à la location du car pour le rassemblement du 26 octobre devant la prison de Lannemezan

26 octobre 2013
Rassemblement devant la prison de Lannemezan
(Hautes-Pyrénées 65) / 14h

Pour tout contact : alasir1948@gmail.com
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Ibrahim Abdallah

Message  Joe Hill le Lun 14 Oct - 0:41

http://liberonsgeorges.over-blog.com/article-mobilisation-pour-georges-ibrahim-abdallah-120545463.html

Ce mois d'octobre marquant l'entrée de Georges Abdallah dans sa 30e année de détention, la mobilisation s'intensifie pour exprimer la solidarité des soutiens à sa libération.

✭ A Bordeaux,

à la fête du NPA 33, le samedi 5 octobre, une place de choix a été donnée au comité de soutien de Georges Ibrahim Abdallah et Philippe Poutou dans son discours a apporté le soutien du NPA aux actions pour la libération de Georges.

Rappel : concert de solidarité organisé par le comité le samedi 19 octobre

✭ A Toulouse,
on tague et on colle pour Georges Abdallah ! http://www.dailymotion.com/video/x15pmgd_teaser-georges-abdallah-30-ans-de-prison-30-ans-de-resistance_news#from=embediframe  et un article sur notre camarade dans http://couppourcoup31.over-blog.com/le-02-minutes-d-octobre-vient-de-sortir qui vient de paraître.
http://img.over-blog.com/141x200/0/45/19/24/2013/affiche-18-oct.jpg
Rappel : concert de soutien organisé par Coup Pour Coup, le vendredi 18 octobre.

✭ Le Collectif PACA Libérons Georges Abdallah organise une semaine de solidarité du 17 au 23 octobre. Appel et programme :
17 octobre : soirée-débat à 18h au Manifesten, 59 rue Thiers 13001 Marseille avec Chloé Delaume, Nadir Dendoune et Jean-Marc Rouillan
   
18 octobre : de 19h à 20h sur Radio Galère 88.4, une émission consacrée à Georges Abdallah, avec Youssef Boussoumah.
20 octobre : à 21h, concert Hip Hop de soutien au collectif, au Molotov, 3 place Paul Cezanne 13006 Marseille.
23 octobre : à 19h apéro militant, chants palestiniens et libanais à La Merveilleuse,18 place notre dame du Mont 13006 Marseille.

✭ A Limoges,

le 19 octobre, réunion-débat à 20h, salle Jean-Pierre Thimbaud.

✭ Le 26 octobre le comité Rennes/Nantes organise une manifestation et une soirée-débat à Rennes. Plus de détails à venir.
✭ A Bayonne,
le 22 octobre, le comité Solidarité Georges Abdallah Pays basque Nord organise une soirée-débat au "Patxoki", 22 rue des Tonneliers au Petit Bayonne. Exposition, stand, vidéo, informations, débat, lectures de textes de Georges Abdallah et de Samir Abdallah, réalisateur du film "Après la Guerre c'est toujours la guerre" qui sera projeté également au cours de cette soirée.  

✭ A Paris, l'émission hebdomadaire "Liberté sur paroles" sera consacrée à Georges Ibrahim Abdallah, lundi 21 octobre de 9h à 10h sur Radio Aligre (FM 93.1), avec le CLGIA.

Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Ibrahim Abdallah

Message  Joe Hill le Jeu 24 Oct - 11:53

http://blog.mondediplo.net/2013-10-23-Georges-Ibrahim-Abdallah-trentieme-annee-dans-les

Lettre ouverte au Président de la République :

Lettre ouverte au président de la République

Paris, le 23 octobre 2013,

Il a passé plus de temps en prison que Nelson Mandela. Il est le plus vieux prisonnier politique du continent européen et sans doute un des plus vieux du monde. Le 24 octobre 2013, il entamera sa trentième année de détention. Georges Ibrahim Abdallah a été condamné le 24 octobre 1987 à la prison à vie.

Il peut bénéficier d’une libération conditionnelle depuis 1999. Et, pourtant, alors même que le Liban s’est dit prêt à l’accueillir, il s’est vu refuser huit fois cette demande.

Ce refus est d’autant plus scandaleux que, en 1985, dans le cadre de négociations menées pour la libération d’un otage français, les plus hautes autorités de la France avaient accepté qu’il soit libéré. Elles n’ont pas tenu parole. Ce qui indignait l’ancien directeur de la direction de la surveillance du territoire (DST), le préfet Yves Bonnet : « Cette injustice a assez duré ; elle a même dépassé les limites du raisonnable. Qu’on le mette dans un avion et qu’on le renvoie chez lui, au Liban, où les autorités sont disposées à l’accueillir. » (Déclaration à France 24, 28 décembre 2011).

C’est pour cela, Monsieur le Président, que nous, élus de la République, nous vous demandons de mettre un terme à cette injustice et de prendre les mesures, quelles que soient les pressions étrangères, pour qu’il puisse être libéré et rejoindre le Liban.

Signataires

Noël Mamère, député-maire de Bègles

Serge Janquin, député-maire de Labuissière

Danielle Bidard-Reydet, sénatrice honoraire

Sergio Coronado, député des Français établis hors de France

Patrick Braouezec, membre honoraire du parlement

Nathalie Goulet, sénatrice

Bally Bagayoko, vice-président du Conseil général de Seine-Saint-Denis

François Asensi, député-maire de Tremblay-en-France

Stéphane Gatignon, maire de Sevran

Jean-Claude Lefort, député honoraire

André Chassaigne, député du Puy-de-Dôme

Nicole Borvo, sénatrice honoraire

Jacques Perreux, conseiller régional

Rose-Marie Saint-Germes-Akar, conseillère régionale

Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Ibrahim Abdallah

Message  mykha le Jeu 31 Oct - 10:56

Liberté pour Georges Ibrahim Abdallah !

Le 24 octobre, Georges Ibrahim Abdallah entamait sa trentième année de détention en France, plus que Nelson Mandela ! Ce militant communiste libanais des FARL (Fraction armée révolutionnaire libanaise), pro-Palestiniens, a été condamné à la prison à vie pour complicité dans l'assassinat de deux diplomates américain et israélien. Alors qu'il était déjà emprisonné, la police avait comme par hasard retrouvé à son domicile une arme qui l'incriminait.
Aucune peine de sûreté n'ayant été requise contre lui, il aurait dû être libérable en 1999. Huit demandes de libération conditionnelle ont été faites depuis cette date, elles ont toutes été refusées, la dernière en avril 2013. En novembre 2012, cependant, la justice avait autorisé sa libération, la liant avec un arrêté d'expulsion qui devait être signé par le ministre de l'Intérieur. Manuel Valls a refusé de signer cet arrêté, alors que le Liban se déclarait prêt à l'accueillir.
Qu'à chaque fois le gouvernement français, quelle que soit son étiquette, ait cédé aux pressions des gouvernements américain et israélien ne fait aucun doute pour expliquer cet acharnement contre Georges Ibrahim Abdallah.

En janvier 2011, Yves Bonnet déclarait : « Je trouve anormal et scandaleux de maintenir Georges Ibrahim Abdallah en prison. Je considère qu'il avait le droit de revendiquer les actes commis par les FARL comme des actes de résistance. Après, on peut ne pas être d'accord, c'est un autre débat. Mais il faut se souvenir du contexte aussi, des massacres de Sabra et Chatilah dont les coupables n'ont jamais été punis. Et aujourd'hui, la France garde cet homme derrière les barreaux, alors qu'elle a libéré Maurice Papon ? »
Yves Bonnet n'est pas un militant communiste ou pro-Palestiniens, mais est l'ancien directeur de la DST ! Et quand il dénonce la « vengeance d'État » qui s'exerce contre Abdallah, il sait de quoi il parle.

Marianne LAMIRAL
LUTTE OUVRIERE 1er NOV 2013
avatar
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Ibrahim Abdallah

Message  Joe Hill le Jeu 31 Oct - 18:14

http://www.vp-partisan.org/article1125.html

Déclaration de l’OCML Voie Prolétarienne à l’occasion de la manifestation du samedi 26 octobre à Lannemezan pour exiger la libération de Georges Abdallah.

Cette manifestation est pour nous l’occasion de réaffirmer notre soutien à tous les prisonniers révolutionnaires, communistes et anarchistes, antifascistes et anti-impérialistes, qui payent d’années de prison leur engagement révolutionnaire.
Nous apportons évidemment un soutien particulier à Georges Ibrahim Abdallah. Il reste, après quasiment 30 ans de prison, un exemple pour nous tous de part sa détermination et sa résistance face à l’acharnement de la bourgeoisie française qui tente par tous les moyens de le détruire. Et soyons sur camarades que l’enjeu de sa libération se trouve entre nos mains, en travaillant à amplifier toujours plus la mobilisation.

L’acharnement contre Georges Abdallah montre aux yeux du plus grand nombre que la France n’a de démocratique que le nom. Que la bourgeoisie au pouvoir ne respecte qu’un principe : sauvegarder par tous les moyens nécessaires ses intérêts. Ainsi, elle ne fait pas de cadeau aux combattants révolutionnaires qui ont osé l’affronter. Elle n’a de cesse de tout mettre en œuvre pour les détruire et surtout les empêcher de parler, de témoigner sur leur engagement politique et les choix qu’ils ont faits.

L’État et ceux qui servent le capitalisme, qu’ils se disent « socialistes » ou « républicains », n’hésitent jamais à user de la violence contre nos révoltes pour défendre leur système. Si nous voulons que ça change, il faut arracher aux bourgeois leurs pouvoirs économique et politique. Arracher, oui, sans penser pouvoir le conquérir par le vote. Nous devrons chasser du pouvoir, patrons, politiciens, sans ménagement. Nous devrons leur imposer notre volonté et nos intérêts, ceux des prolétaires et des ouvriers. Alors, il ne suffira pas pour les vaincre d’un coup de colère ou d’une révolte, ni même d’une grève générale. Nous devrons être suffisamment forts, conscients et organisés pour assurer notre victoire contre leur police et leur armée, et jeter les bases d’une société sans exploitation.

Face au capitalisme et à sa répression, la solidarité est notre arme ! Libérez Georges Abdallah !



Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Ibrahim Abdallah

Message  Joe Hill le Mar 11 Fév - 16:18

http://www.vp-partisan.org/article1196.html


Lundi 10 février 2014 se tenait le meeting du Parti Socialiste pour les élections municipales à Saint-Ouen. L’invitée était la ministre de la Justice, Christiane Taubira.

Des militants de l’OCML Voie Prolétarienne, du Comité Anti-Impérialiste et des individuEs ont interrompu l’arrivée de la ministre aux cris de "Liberté pour Georges Abdallah !".
L’objectif de cette action est clair. Signifier au gouvernement PS/EELV, à ses ministres, que malgré leur acharnement à vouloir garder enfermer Georges Abdallah, nous continuerons à exiger sa libération.

Ce que la bourgeoisie française reproche à Georges Abdallah c’est bien de ne pas renier ses engagements, ceux d’un militant communiste libanais implacable qui refuse de céder au chantage aux reniements !
Alors plus que jamais, amplifions la mobilisation et faisons partout grandir l’exigence de la libération de Georges Abdallah !
Stop à l’acharnement ! Liberté pour Georges Abdallah !

11 février 2014, OCML Voie Prolétarienne Saint-Ouen


Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Ibrahim Abdallah

Message  Joe Hill le Mar 29 Avr - 20:50

http://www.vp-partisan.org/article1256.html

A l’initiative de l’OCML Voie Prolétarienne, une motion de soutien à Georges Ibrahim Abdallah a été adoptée à la 11ème Conférence Internationale des Partis et Organisations Marxistes-Léninistes en Mars 2014.

Georges Ibrahim Abdallah est un militant communiste libanais, anti sioniste, incarcéré sans preuve en France depuis 1984 pour des actions anti impérialistes revendiquées par les Fractions Armées Révolutionnaires Libanaises (FARL).

Georges I. Abdallah est libérable depuis 1999. Le 24 octobre 2013, il est entré dans sa 30° année de détention. La bourgeoisie française s’acharne contre Georges Ibrahim Abdallah,
parce qu’elle défend activement la politique sioniste, aujourd’hui comme hier, le gouvernement du Parti « socialiste » (PS) de Hollande tout comme celui de Sarkosy et tous ceux qui l’ont précédé ;
elle poursuit sa politique impérialiste dans le cadre d’un front avec les USA et Israël, sous prétexte de la « guerre contre le terrorisme », tout en défendant ses propres intérêts avec une agressivité croissante marquée récemment par les interventions militaires en Lybie, au Mali, en République Centrafricaine et Afghanistan … et sous d’autres formes dans beaucoup d’autres pays comme la Syrie ;
elle veut faire taire les militants révolutionnaires, d’autant plus ceux qui, comme Georges Ibrahim Abdallah, refusent de renier leur engagement politique et demeurent comme lui des militants communistes anti impérialistes implacables. C’est cela que la bourgeoisie française lui fait payer !

La 11° Conférence Internationale des Partis et Organisations Marxiste-Léniniste affirme ses positions anti sionistes et anti impérialistes et salue la détermination de ce militant révolutionnaire qui refuse de céder au chantage au reniement.
Elle exige sa libération immédiate.
Mars 2004.

Premiers signataires :
OCML Voie Prolétarienne (France) - OCML VP
Parti Communiste d’Afrique du Sud (Marxiste-Léniniste) - CPSA(ml)
Bolchevik Partisan (Turquie/Kurdistan Nord)
Parti communiste de Turquie/marxiste-léniniste - TKP/ml
Parti Marxiste-Léniniste d’Allemagne - MLPD
Parti Communiste d’Inde (Marxiste-Léniniste) - CPI(ML)
Parti Communiste Colombien - Maoïste - PCC(m)
Organisation Marxiste-Léniniste d’Afghanistan - MLOA
Rode Morgen - Pays-Bas
Ranjibaran Party - Iran
Parti Communiste du Népal (Mashal) - NCP(Mashal)
Organisation Communiste du Luxembourg - KOL/OCL
Ray O. Light Group (USA) - ROL
Parti Communiste du Pérou (Marxiste-Léniniste) - PCML
Parti Communiste Révolutionnaire d’Argentine - PCR
Parti Communiste des Philippines - CPP

Georges Ibrahim Abdallah ist ein kommunistischer libanesischer anti zionistischer Aktivist, der für antiimperialistische Aktivitäten 1984 ohne Beweis verhaftet wurde, die Libanesischen Revolutionären Bewaffneten Fraktionnen (FARL) für sich in Anspruch nehmen.

Georges I. Abdallah könnte seit 1999 frei sein. Am 24. Oktober 2013 hat jedoch in sein 30. Jahr Inhaftierung begonnen. Die französische Bourgoisie verfolgt GI Abdallah unaufhörlich,
weil sie die zionistische Politik aktiv verteidigt, heute wie gestern, mit der Regierung der “sozialistischen” Hollande’s Partei genau wie Sarkozy’s Regierung und alle Regierungen vorher ;
die Bourgeoisie verfolgte ihre imperialistische Politik im Rahmen einer mit Israël und den Vereinigten Staaten mit dem Vorwand einer Front gegen den sogenannten “anti Terroristenkrieg”. Gleichzeitig verteidigt sie ihre eigenen Interessen durch eine zunehmende Agressivität, die vor kurzem durch militärischen Einsätze in Libye, Mali, zentralafrikanischen Republik und Afghanistan und auch durch weitere Arten in mehrere anderen Länder wie Syrien geprägt wurde ;
sie will die revolutionären Aktivisten zum Schweigen bringen, um so mehr diese, wie G. I. Abdallah es ablehnen, ihrem politischen Einsatz abzuschwören und wie er kommunistische antiimpérialistische entschlossene Aktivisten bleiben. Das ist, was die französische Bourgeoisie ihm heim zahlen will !

Die 11° internationale Konferenz der marxist-leninistischen Parteien und Organisationen bekräftigt sich ihre anti zionistischen und anti imperialistischen Positionen und begrüsst die Entschlossenheit dieses revolutionären Aktivisten, der es ablehnt, sich durch Erpressung zu verleugnen.
Die internationale Konferenz verlangt seine sofortige Befreiung !
März 2014

Georges Ibrahim Abdallah is a communist, Lebanese anti-Zionist activist who was arrested in 1984 without any evidence because of anti-imperialist activities to which the Lebanese Armed Revolutionary Factions (FARL) had claimed it responsibility.

Georges I. Abdallah could have been free since 1999, but on 24 October 2013 his 30th year in prison has begun. The French bourgeoisie prosecutes G. I. Abdallah with dogged determination,
because it is still actively defending the Zionist policy. It is the same with government of the Hollande’s “socialist” party as it was with Sarkozy’s government and all governments before.
The bourgeoisie pursues its imperialist policy in the framework of a front together with Israel and the United States giving as their pretext the so-called “anti-terrorist war”. At the same time it defends its own interest with increasing aggressiveness which finds expression in military action in Libya, Mali, Central-African Republic and Afghanistan short time ago and also in other forms in other countries like Syria.
The bourgeoisie wants to silence revolutionary activists all the more so, as these like G. I. Abdallah refuse to renounce their political dedication and like him remain determined communist, anti-imperialist activists. He is supposed to pay for that according to the French Bourgeoisie !

The 11th International Conference of Marxist-Leninist Parties and Organizations enforces its anti-Zionist and anti-imperialist positions and welcome the determination of this revolutionary activist who refuses to deny his conviction under extortion.
The International Conference demands his immediate release !
March 2014

Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Ibrahim Abdallah

Message  Joe Hill le Dim 28 Sep - 17:46

http://www.couppourcoup31.com/2014/09/meeting-liberte-pour-georges-abdallah.html

Le 24 octobre 2014, cela fera exactement 30 ans que Georges Ibrahim Abdallah est enfermé en France. En 1982, l’Etat sioniste envahit le Liban. L’organisation de Georges Ibrahim Abdallah, les Fractions armées révolutionnaires libanaises (FARL), mène la lutte contre l’agresseur et ses soutiens en Europe : l’attaché militaire à l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Paris et le responsable du Mossad en France sont exécutés. Accusé pour ces faits, Georges Ibrahim Abdallah est condamné à la réclusion à perpétuité en 1987 au terme de nombreuses manipulations politico-judiciaires et avec l’aval du gouvernement étasunien de Reagan.

Libérable depuis 1999, il vient de déposer une neuvième demande de libération.

Le collectif anti-impérialiste Coup Pour Coup 31 organise un meeting le 24 octobre 2014 (la veille de la manifestation nationale à Lannemezan). Seront invités :

Khaled Barakat, militant et écrivain palestinien, coordinateur de la campagne pour la libération d'Ahmad Saadat. Quelques mois après la nouvelle attaque sioniste sur Gaza, il rappelera le sens du combat de Georges Abdallah pour la Palestine.

Charlotte Kates, membre de Samidoun, organisation de défense des prisonniers palestiniens. Elle interviendra pour rappelera que Georges Abdallah fait parti des milliers de prisonniers palestiniens et reviendra sur les conditions de détentions et le combat pour leur libération.



Vendredi 24 octobre 2014

20h - Salle Osète

(6 rue du Lt Colonel Pelissier - métro Capitole)

TOULOUSE



Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Ibrahim Abdallah

Message  Roseau le Sam 25 Oct - 20:44

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Ibrahim Abdallah

Message  Joe Hill le Lun 27 Oct - 20:24


Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Ibrahim Abdallah

Message  Dinky le Mer 5 Nov - 16:06

Liberté pour Georges Ibrahim Abdallah !


Samedi 25 octobre, comme ils le font chaque année, ceux qui soutiennent la cause de Georges Ibrahim Abdallah et luttent pour sa libération des geôles de l'impérialisme français se sont retrouvés à Lannemezan pour dénoncer un enfermement qui aurait pu s'arrêter il y a quinze ans !

Georges Abdallah, un militant communiste arabe, s'était engagé à la fin des années soixante dans la résistance palestinienne et libanaise contre la colonisation et l'occupation israélienne.

Arrêté à Lyon le 24 octobre 1984, il fut d'abord condamné à quatre ans de prison, puis condamné à la réclusion à perpétuité, en 1987, accusé de complicité dans l'exécution d'un agent des services secrets israéliens et d'un attaché militaire américain. Depuis, le montage juridico-policier qui a entraîné cette condamnation a été dénoncé par le chef des services secrets français de l'époque, qui a désigné une « vengeance d'État ».

En 2003, un tribunal avait autorisé sa libération mais, après une intervention des États-Unis, cette décision a été annulée. À plusieurs reprises, en 2009, en 2012, en 2013, ses demandes de libération ont été refusées. En 2012, la demande avait été acceptée, mais Valls, alors ministre de l'Intérieur, avait refusé de la signer et une nouvelle demande vient d'être déposée.

La peine de sûreté de Georges Ibrahim Abdallah est accomplie depuis 1999. Il aurait donc pu être libéré il y a quinze ans ! Enfermé depuis 30 ans, Georges Abdallah détient le triste record d'être le plus ancien prisonnier politique en France. Visiblement le gouvernement Hollande-Valls voudrait embastiller jusqu'au bout un militant ayant osé contesté l'ordre impérialiste au Moyen-Orient.

Jacques Fontenoy

Pour écrire :

Georges Ibrahim Abdallah, n°23881A221,

CP Lannemezan, 204 rue des Saligues, BP 70166

65307 Lannemezan

ou consulter le blog du Collectif pour sa libération :

blog : http://liberonsgeorges.over-blog.com


Le président du CRIF a pondu cette saloperie pour justifier le maintien en détention d'ABDALLAH:

Les Etats-Unis ne sont pas les seuls à se battre pour que cet ancien instituteur maronite reste derrière les barreaux. Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) mène le même combat depuis dix ans.
«C’est l’aspect pédagogique qui motive notre campagne, explique à 20 Minutes, Roger Cukierman, le président du Crif. Dans une période où de très jeunes sont tentés par le terrorisme en Syrie ou en Irak, il faut veiller à ne pas glorifier ce genre de personnage.»

Et le président d’ajouter qu’il faudrait déjà qu’Abdallah exprime «des regrets ou des remords» pour qu’il change de position à son sujet. Ce n’est pas au programme. «Fin septembre, il avait l’air en forme, conclut Jean-Louis Chalanset. Et toujours convaincu d’avoir mené un acte militant pour lequel il n’a pas à s’excuser…»

Dinky

Messages : 400
Date d'inscription : 02/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Ibrahim Abdallah

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum