bellaciao ou la difficulté du critique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

bellaciao ou la difficulté du critique

Message  panchoa le Jeu 17 Nov - 11:53

n'ayant pu faire un titre plus long je rajoute "bellaciao ou la difficulté de la critique subtile et variée" surtout en ces temps de "goches" qui veut nous faire prendre les vessies pour des lanternes.


Bientôt une pétition CONTRE Bellaciao comme en 2007 ? *
de : Jean Rumain ??
jeudi 17 novembre 2011 - 09h48


6 commentaires



sympa ce monsieur Jean Rumain, qui calomnie Bellaciao ("censure stalinienne") sur son blog car on a refusé sa propagande pour le m’pep, et qui revient comme si de rien n’était publier ici...

son illustration à son article :

Voir son article sur son blog :
bellaciao ou la censure stalinienne ?
(remarquez le point d’interrogation du parfait faux-jeton)

les dizaines d’articles qu’il a publié sur bellaciao :
http://www.google.fr/search?q=site%...

et il parle de censure ??? en connait-il la définition ?

voir l’article qu’il a publié hier, et sa réponse aux questions de Bellaciao :
http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

* en 2007, une pétition contre Bellaciao a circulé (regards, politis, bové et cie...)

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bellaciao ou la difficulté du critique

Message  panchoa le Sam 19 Nov - 9:43

FRALIB’ : Le Collectif BELLACIAO réitère tout son soutien aux salariés en lutte
de : Collectif BELLACIAO
mardi 8 novembre 2011 - 11h50
> Bellaciao France > Dazibao > Police - Répression > Syndicats

Après l’agression et les violences subies par les salariés de FRALIB’ actuellement en lutte pour le maintien de leurs emplois et contre la fermeture de leur usine , le Collectif BELLACIAO tient à réitérer son plein et entier soutien aux salariés de Géménos et à leurs familles.

Les salariés occupent actuellement LEUR USINE pour défendre leurs emplois. Ils sont en lutte depuis longtemps, et leur persévérance et leur détermination force le respect.

Cette occupation est non seulement légitime, les salariés étant les premiers producteurs de la richesse dans l’entreprise, ils en sont également les propriétaires (quoi que la loi, qui en défend que la propriété privée de la bourgeoisie ne voie pas les choses ainsi), mais c’est également une pratique syndicale de lutte courante et acceptée comme telle sur laquelle il ne faut pas lâcher prise.

Ainsi, l’envoi sur le site d’une véritable milice patronale composée par des employés d’une société de sécurité privée, (malheureusement approuvée par la justice qui ne s’est pas honorée dans une telle décision), montre le véritable visage d’UNILEVER.

Ayant obtenu l’avalisation de cette milice au nom de la protection de la direction (qui devait se sentir menacée, mais pourquoi donc ?), pas moins de trente miliciens ont bloqué les accès de l’usine aux salariés et leurs représentants, les empêchant de rentrer, ce alors même que la direction qu’ils sont supposé protéger avait quitté les lieux de l’usine !

Il est évident que la direction cherche par tous les moyens de créer les conditions pour faire sortir les salariés de l’usine, les coupant ainsi de leurs représentants.

La direction cherche la provocation permanente pour faire "déraper" des salariés placés dans des conditions de vie extrêmement difficiles.

La direction, comme elle le fait partout ailleurs dans ce genre de cas, cherche l’affrontement et l’incident pour tenter de jeter le discrédit sur la lutte de ces salariés.

Elle ne les aura pas, et la détermination et le courage des salariés et de leurs organisations sauront démasquer les coups tordus patronaux !

Les salariés de FRALIB avec leurs représentants ont repris leur place légitime dans l’entreprise. La milice a dû quitter les lieux mettant en échec cette nouvelle provocation patronale.

Cette action milicienne doit être combattue et condamnée comme toutes les actions privées ou publiques qui ont aujourd’hui pour objectif de restreindre les droits et les libertés des habitants de ce pays, et notamment en l’espèce, des travailleurs et des syndicalistes.

Laisser-faire porte atteinte aux conquêtes héritées depuis 1789 !

Il est donc d’une grande importance d’apporter à ces salariés, (comme à tous ceux qui luttent aujourd’hui dans ce pays contre l’arbitraire, l’exploitation, le racisme, la fascisation...) un soutien sans faille, unitaire et déterminé.

Nous vous invitons à signer la pétition électronique du comité de soutien des FRALIB disponible sur le site FRALIB VIVRA et à manifester par tous les moyens à votre disposition votre solidarité avec les salariés de Géménos.

Un pays sans industrie est un pays qui meurt !

Particulièrement dans une telle période de crise systémique, l’industrie, les salaires et les droits sociaux doivent connaître de nouvelles luttes pour gagner de nouveaux bastions.

FRALIB’, GOODYEAR, M’REAL, PETROPLUS, FONDERIES DU POITOU,LEJABY... tant d’autres, du privé et du public, en lutte pour le maintien et le développement de l’emploi en France.

Pour la convergence des luttes, pour un mouvement de lutte national contre l’exploitation, la désindustrialisation et l’austérité, pour l’appropriation collective des moyens de production !

NON A LA RÉPRESSION, NON AUX MILICES , NON A L’ETAT POLICIER !

FRALIB DOIT VIVRE. FRALIB VIVRA !

Le Collectif Bellaciao

Paris, le 8 novembre 2011

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bellaciao ou la difficulté du critique

Message  Copas le Jeu 24 Nov - 20:01

et en prime time Lénine sur BC :

Passage d’un écrit de Lénine
de : EFX
jeudi 24 novembre 2011 - 09h50
9 commentaires

Le silence de mort qui règne actuellement en Europe ne doit pas nous faire illusion. L’Europe est grosse d’une révolution. Les atrocités monstrueuses de la guerre impérialiste, les tourments de la vie chère engendrent partout un état d’esprit révolutionnaire, et les classes dominantes, la bourgeoisie ainsi que leurs commis, les gouvernements, sont de plus en plus acculés dans une impasse, dont ils ne peuvent se tirer sans de très graves bouleversements.

Lénine

Oeuvres, tome 23

Réponse d'un des animateurs du site :

Passage d’un écrit de Lénine
24 novembre 2011 - 10h39 - Posté par Roberto Ferrario - 82.***.180.**

Bon... la phrase complété c’est la suivant, c’est mieux, particulièrement la fin... par contre on attend avec impatience que "les peuples d’Europe se soulever sous la conduite du prolétariat contre le pouvoir du capital financier, contre les grandes banques, contre les capitalistes, et ces bouleversements ne pourront se terminer que par l’expropriation de la bourgeoisie et la victoire du socialisme" Est que le temps est arrivé ? ;-)

"On rencontre très souvent des Occidentaux qui parlent de la Révolution russe comme si les événements, les rapports, les moyens de lutte de ce pays arriéré étaient très peu comparables à ceux de l’Europe occidentale et ne pouvaient guère par conséquent avoir une portée tant soit peu pratique. Rien de plus erroné que cette opinion. Certes les formes et les mobiles des luttes prochaines de la révolution européenne de demain différeront à maints égards des formes de notre révolution ; mais la Révolution russe n’en reste pas moins, précisément de par son caractère prolétarien dans le sens particulier que j’ai déjà indiqué, le prélude de l’imminente révolution européenne. Nul doute que celle-ci ne puisse être qu’une révolution prolétarienne, et cela dans un sens encore plus profond du mot, une révolution prolétarienne socialiste par son contenu également. Cette révolution qui approche montrera avec encore plus d’ampleur, d’une part que seuls des combats acharnés, à savoir des guerres civiles, peuvent affranchir l’humanité du joug du capital ; et d’autre part que seuls les prolétaires ayant une conscience de classe développée peuvent intervenir et interviendront en qualité de chefs de l’immense majorité des exploités.

Le silence de mort qui règne actuellement en Europe ne doit pas nous faire illusion ; l’Europe est grosse d’une révolution. Les atrocités monstrueuses de la guerre impérialiste, les tourments de la vie chère engendrent partout un état d’esprit révolutionnaire et les classes dominantes, la bourgeoisie, ainsi que leurs commis les gouvernements, sont de plus en plus acculés dans une impasse dont ils ne peuvent se tirer sans de très graves bouleversements. De même qu’en 1905 le peuple de Russie, conduit par le prolétariat, se souleva contre le gouvernement du tsar afin de conquérir une république démocratique, de même on verra dans les années à venir, par suite de cette guerre de brigandage, les peuples d’Europe se soulever sous la conduite du prolétariat contre le pouvoir du capital financier, contre les grandes banques, contre les capitalistes, et ces bouleversements ne pourront se terminer que par l’expropriation de la bourgeoisie et la victoire du socialisme. (Lénine, Rapport sur la révolution de 1905, Œuvres, t. 23, p. 276-277, Editions sociales, 1959)
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bellaciao ou la difficulté du critique

Message  panchoa le Dim 4 Déc - 13:22



"Les parti-pris du nouveau communisme" au fil de l'eau sur bellaciao. le texte joint n'est pas sortie en lien. si defois quelqu'un. merci panchoa
de : un texte de L. SEVE relayé par A.C
dimanche 4 décembre 2011 - 12h02

Avertissement.

Bien entendu, la question n’est pas ici-si possible- de nous re- dire ce que très majoritairement nous pensons du FRONT de GAUCHE, ni de revenir sur le parcours de ces"Communistes unitaires" dont je redonne quand même les coordonnées car, parles temps qui courent,la connaissance de certains points de vue, "épicés" d’un brin d’"intelligence" de rupture avec l’extraordinaire floraison d’imbécilités en tous genres que la mode du "prêt à penser" nous offre tous les jours., me semble utile à la pensée et à l’action.

Lucien SEVE intitule son papier :

Cause écologique et cause anthropologique

Etant de ceux qui , au delà de liens personnels amicaux, ne font pas de"cadeaux" à des dirigeants de mon ex Parti, (c’est le cas s’agissant de Pierre ZARKA), j’en suis d’autant plus à l’aise pour loger sur Bella Ciao, ce texte de Lucien SEVE.

Lequel, avec le regretté Daniel BENSAÏD(dans un autre registre, certes) représentent ce que je crois être un réel apport à l’enrichissement du Marxisme.

Lucien SEVE intitule son papier :

Cause écologique et cause anthropologique

La rédaction en fait la présentation ci après :


A l’heure où la campagne pour l’élection présidentielle s’annonce comme un nouvel affrontement en vue d’une simple alternance institutionnelle, Lucien Sève interroge : quelle société voulons-nous être ? Au moment où la crise devient globale - économique, sociale, écologique, culturelle, démocratique...
le philosophe nous invite à forger la cause anthropologique, à partir d’une analyse des périls auxquels nous sommes, individuellement et collectivement, confrontés. Nous donnons à notre engagement l’horizon d’un dépassement du capitalisme et de toutes les dominations : celui d’un projet et d’un mouvement d’émancipation. Cela inclut les moments électoraux, sous la forme de notre implication au sein du Front de gauche, en même temps que cela les dépasse. Le “nouveau communisme” est ce combat pour l’égalité et la démocratie, à partir des potentialités immédiates et des possibles à révéler.-

L’association des communistes unitaires

On retrouvera ici des points de vue -j’en combat l’essentiel- qui facilitent le remue-méninges.

www.communistesunitaires.net

www.cerisesenligne.fr

Par ailleurs , pour ceux qui cherchent des cadeaux de lecture à faire à leurs proches, je conseille vivement les deux Tomes de "Penser aujourd’hui avec Marx," de L.S.
Lucien SEVE... Cause écologique et cause anthropologique
Bonne lecture... et éventuellement échanges

texte ci-joint.

A.C.












panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bellaciao ou la difficulté du critique

Message  Copas le Mer 22 Fév - 22:48

source La Louve dans
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article125556#forum472748

Au diable donc les tartuffes qui vitupèrent "le capitalisme financier", "la finance mondialisée" et passent systématiquement à côté du capitalisme "tout court". Et non ce n’est pas une "question de point de vue" et encore moins une "question tactique" (au contraire, c’est de faire de la clarté sur les mots, sur les noms, une "question tactique" qui est en soi une saloperie). C’est une question axiologique.

Pourquoi préférer dénoncer "la finance" alors que c’est "le capitalisme" (dont il ne s’agit pas de nier la complexité , les fractions etc) le problème ?

Où est "la finance" quand Merkel et Sarkozy "prêtent" de l’argent à l’Etat grec sous condition d’achats d’armes ? Est elle seule, la "finance" ? Les armes, ce n’est pas du capitalisme industriel ? La guerre que peuvent faire ces armes, ce ne sera pas "de la finance" !


Et pourquoi pointer du doigt "la Chine" plutôt que "la bourgeoisie" qui, nous le savons toutes et tous, n’a pas de patrie ?

"Le mouvement réel" ? Par définition le mouvement s’oppose à une conception dogmatique figée et déjà-donnée définitivement, implique, que l’orsque l’on tombe on se relève, que l’on "construise en marchant", si je puis dire. Réel parce que quotidien, au sens de "ancré dans les données immédiatement appréhendables" et opposé à "idéologique".

"L’abolition" quant à elle ne peut laisser place au doute et ne peut être équivalent à "aménagement" ou à "transformation" ou "modification". Abolir c’est effacer, supprimer, détruire. "Abolir" ce n’est pas "réformer".

C’est une autre question de savoir si des réformes peuvent être porteuses de ferments d’abolition. Je pense que oui, SI (et seulement si) "les réformes" ne sont pas du "réformisme", c’est à dire, si elles contribuent à d’une part armer le prolétariat et à étendre ses luttes, et d’autre part, à faire monter les contradictions au sein de la bourgeoisie et du bloc au pouvoir. Ceci à la condition expresse, nécessaire, que donc, tout ne repose pas sur la réforme (ce qui distingue la réforme porteuse de révolution et le réformisme) et à condition également sur le fait de s’entendre sur le contenu, le lieu et la forme des réformes. Il y a des réformes qui ne sont pas susceptibles d’être porteuses de ce ferment, de cet accélérateur d’abolition, et d’autres qui le sont.

Si on pose clairement ces "éléments clivants", notamment le "rapport" communisme/capitalisme, on s’aperçoit qu’il y a beaucoup de "la gauche" qui est en réalité d’une manière ou d’une autre du côté du capitalisme.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[b]5 ans de règne policier et d’état "sécuritaire"

Message  Copas le Jeu 8 Mar - 22:33

5 ans de règne policier et d’état "sécuritaire" - Les Lois - Liste I
de : La Louve
jeudi 8 mars 2012 - 10h13


Bonjour camarades, compagnons, amis.


J’ai fait un petit tour rapide du sujet "état sécuritaire depuis 5 ans". J’ai abouti à la construction d’un premier projet de liste des principales lois.

(Et pour répondre à une autre question : oui, je crois que ce type de liste a une vertu. Une vertu informative, une vertu éducative.)

Je vais dire ici tout de suite que je trouve fort regrettable que, sauf erreur ou omission, aucun parti de "gauche" n’ait jugé utile se mettre à ce genre de travail général sur les libertés publiques et l’état policier, dommage que personne ne porte ce sujet sur la "place publique" des élections, présidentielle et législatives....

Mais enfin, il n’est jamais trop tard pour bien faire (on peut informer, analyser et critiquer sans répandre des illusions sur "l’Etat de droit bourgeois" et au contraire , en faisant réfléchir sur le Droit, la loi, etc, je le pense vraiment).

Cependant, comme nous n’avons pas de temps à perdre dans des polémiques stériles qui ne font rien avancer, j’ai retroussé mes manches et initié cela moi-même (vu qu’il paraît que c’est ainsi qu’on est jamais aussi bien servi Wink)

Il va sans doute en manquer (hélas) - notamment beaucoup de textes réglementaires (décrets d’application ou autres). NB/ Il est possible également que certains textes réglementaires aient fait l’objet d’annulation (c’est le cas je crois du texte sur la liste des avocats admis en garde à vue pour les actes terroristes) - ce sera à compléter /vérifier dès que j’aurai 5 minutes de plus (ou si vous le pouvez).

Vous pouvez la compléter à volonté (en essayant si possible de mettre le nom exact du texte et le numéro + la date).

Ce sera alors une œuvre collective et ce sera bien ainsi, car c’est ainsi que nous devrions fonctionner.

Pour les lois, alors ok ok, je "triche", car je commence au 7 mars 2007 et il n’a été élu que le 6 mai Wink).

2007 début du règne - 3 lois très dures, très marquantes, pour "couronner" le nouvel édile (si on peut l’appeler ainsi...).

L’année 2011, vous le constaterez à l’oeil nu, l’année de la fin du règne actuel, a été (c’est logique) riche en textes...et pas des moindres, puisqu’elle voit l’aboutissement de la LOPPSI une petite sœur -en pire- de la LOPSI.

Pour info, je suis également en train de préparer également une autre liste - celle des abus policiers, des affaires, etc. (Bref, celle de la mise en pratique.)

[Vous noterez deux choses : 1° que je ne prends pas en compte ici la construction du 2ème état qui complète cet état policier à destination "interne" c’est celui de l’état policier à destination "externe", c’est à dire l’état qui s’arme et qui s’étend dans sa coopération avec les agressions colonialistes impérialistes dans le monde et notamment les pays en voie de développement et également 2° que je n’ai pas parlé ici du développement ahurissant des FICHIERS. Mais cela peut faire l’objet d’une troisième et quatrième liste, peut être ?.]

En réalité, la construction de l’Etat policier a commencé avant l’élection de NS à la Présidence. Au regard de ces listes, on peut légitimement se dire que finalement, il n’est pas devenu Président de la République, il est resté Ministre de l’Intérieur et lui a transféré les pouvoirs du Président de la République !

Bien sûr, vous me direz que tout état bourgeois (tout état "tout court" si vous êtes franchement anarchiste) est un état policier par essence, à plus ou moins forte intensité , et c’est juste dans le principe mais justement tout ou presque réside souvent dans "l’intensité" pour le faire voir et comprendre...

Mais il y a bien eu un véritable tournant sous la 5ème République dans la construction de ce que l’on peut appeler un "état policier" - C’était déjà sous Chirac, deuxième mandat notamment, avec Perben, lorsque Sarkozy était ministre de l’Intérieur. C’est perceptible.

Un changement d’intensité, de degré et de nature, un changement de priorité aussi.

Mais c’est vrai que Sarkozy devenu président on a une sacrée brochette avec Ciotti, Estrosi Hortefeux Besson Longuet etc etc...et j’en passe !

Pour ma part, je ne crois pas (plus) que ce soit seulement lié à une "idéologie" qui serait plus "de droite" ou "de gauche", je pense que ces développement très inquiétants et sur lesquels nous sommes ici (ou là) insuffisamment mobilisés et informés, sont nécessaires à l’état bourgeois, qu’ils sont liés, profondément, au côté de la barricade capitaliste duquel on se tient. Pour ou contre la bourgeoisie. Pour ou contre le capitalisme. Et que tout ceci a vocation à s’aggraver avec la crise systémique, évidemment. Mais ce ci est un autre débat.... ;-)

Heureusement qu’existent la Chine, la Russie, la Corée du Nord, l’Iran ....pour nous faire croire que nous sommes encore en démocratie (Humour).

2007

Loi relative à la prévention de la délinquance n°2007-297 du 7 mars 2007

Loi relative à la récidive dite "loi Dati" n°2007-1198 du 10 août 2007.

Loi relative à la maîtrise de l’immigration dite "loi Hortefeux" n°2007-1631 du 20 novembre 2007

2008

Loi relative à la rétention de sûreté et à la déclaration d’irresponsabilité pénale pour cause de trouble mental. Loi n°2008-174 du 25 février 2008

Loi relative au renforcement des mesures de prévention et de protection des personnes contre les chiens dangereux. Loi n°2008-582 du 20 juin 2008 "loi Alliot-Marie"

2009

LOI n° 2009-971 du 3 août 2009 relative à la gendarmerie nationale

Loi du 22 septembre 2009, dite "loi HADOPI"

LOI n° 2009-1436 du 24 novembre 2009 pénitentiaire

Décret n° 2009-724 du 19 juin 2009 relatif à l’incrimination de dissimulation illicite du visage à l’occasion de manifestations sur la voie publique dit "anti-cagoule"

Décret n° 2009-137 du 9 février 2009 relatif à la carte professionnelle, à l’autorisation préalable et à l’autorisation provisoire des salariés participant aux activités privées de sécurité définies à l’article 1er de la loi n° 83-629 du 12 juillet 1983

2010


Loi relative au renforcement de la lutte contre les violences de groupes i n° 2010-201 du 2 mars 2010

Loi relative aux violences faites spécifiquement aux femmes loi n° 2010-769 du 9 juillet 2010

LOI n° 2010-1192 du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public dite "Loi anti-burqa"

2011

Loi " LOPPSI " Loi n° 2011-267 du 14 mars 2011 Loi d’Orientation et de Programmation pour la Performance de la Sécurité Intérieure

LOI n° 2011-900 du 29 juillet 2011 de finances rectificative pour 2011 qui établit le "Timbre Mobile pour la Contribution à l’Aide Juridique" de 35 euros.

LOI n° 2011-392 du 14 avril 2011 relative à la garde à vue

LOI n° 2011-803 du 5 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge

8 Juillet : début de la procédure législative sur le fichier dit "des gens honnêtes" - NB : il y a alors à l’Assemblée Nationale 11 députés siégeant (7 de la majorité et 4 de l’opposition) !!!!!

Loi n° 2011-939 du 10 août 2011 sur la participation des citoyens au fonctionnement de la justice pénale et le jugement des mineurs

Décret n° 2011-795 et 794 du 30 juin 2011 relatif aux armes à feu susceptibles d’être utilisées pour le maintien de l’ordre public

Décret n° 2011-1520 du 14 novembre 2011 relatif à la désignation des avocats pour intervenir au cours de la garde à vue en matière de terrorisme

2012 :

Projet de Loi de programmation relative à l’exécution des peines (au stade de projet mais procédure bien avancée)

Je me permets par ailleurs de vous signaler quelques liens selon moi essentiels et de qualité sur la question générale des libertés publiques individuelles et/ou collectives, l’état policier et sécuritaire :

Le blog du Professeur Roseline LETTERON

Le blog du Professeur Geneviève KOUBI

Bug BROTHER

Combats droits de l’Homme

Centre d’Etudes et de Recherches sur les Droits Fondamentaux CREDOF

Insécurité blog

Syndicat de la magistrature

Wikipédia sur la LOPPSI

Je signale également ici le blog du CLAP33
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bellaciao ou la difficulté du critique

Message  Copas le Dim 1 Déc - 8:54

Les modos de BC semblent avoir caviarder  la plupart de l'info sur les luttes en Bretagne, sauf les initiatives de diversion des bureaucraties syndicales en faveur du gouvernement du grand capital.

Ils sont partis du point de vue que les grandes mobilisations de Bretagne étaient des initiatives du MEDEF soutenues bras dessus bras dessous par le FN, le NPA, etc. Les lecteurs de BC ne sauront pas, abrutis par les éructations infamantes, que le FN n'a pas osé apparaitre sous ses couleurs à Quiimper pour une bonne raison, ils se seraient fait démonter.

Ils ne reconnaissant dans le déroulé des événements que la version de la direction de la CGT, de JLM et des médias de la bourgeoisie.

Pour la démonstration du 30 novembre à Carhaix :
L'article sur le pôle ouvrier n'apparait plus, on ne saura pas non plus que le MEDEF ne soutient pas la manif du 30, et cette dernière n'existe plus, il ne s'est rien passé, circulez !  Et pour le 30 ils ne sauront pas que le FN a été hué.

La dérive du site est dommageable, elle les regarde.

Il ne sauront donc pas que le dit Pôle Ouvrier est composé de travailleurs de Gad, Tilly-Sabco, Marine Harvest... syndiqués et non syndiqués.
« Il faut tordre le cou à cette idée véhiculée depuis plusieurs semaines qui veut faire penser que le mouvement des Bonnets rouges est manipulé par les grands patrons, les extrémistes de droite, les identitaires. C'est avant tout un mouvement de salariés, d'ouvriers, de chômeurs, de précaires, qui ont défilé le 2 novembre dernier à Quimper », martèle Matthieu Guillemot (*), l'un des responsables du comité créé le 18 octobre dernier, à l'origine des Bonnets rouges.

Le but : « Faire converger toutes les luttes en cours en Centre-Bretagne. Celles des gens qui souffrent. Pour se faire entendre d'une même voix. » Et qui prône « l'interdiction des licenciements et la réquisition des usines ».
N.B. : c'est typiquement des slogans FN ça... hein...
Stéphane Renoux, employé chez Marine Harvest, l'usine de transformation de saumon qui va fermer le 31 mai prochain, confirme : « C'est un mouvement de salariés. » Il ne digère pas la prochaine disparition de la pisciculture de Conval. Et met en cause ceux qui ont négocié les indemnités de licenciement alors qu'il aurait fallu d'abord « se battre pour le maintien de l'emploi ». Avant d'annoncer qu'il appelle « les salariés et ouvriers de Marine Harvest, et uniquement eux », à se mobiliser.

Stéphane Renoux en est même à envisager un voyage en Norvège, où se trouve le siège de Marine Harvest, histoire de « faire pression » et de médiatiser là-bas leur combat. « Pour une réindustrialisation du site. Ce n'est pas infaisable. »

Les instigateurs du « Pôle ouvrier » des Bonnets rouges ont reçu le soutien d'Olivier Le Bras, le délégué Force ouvrière de chez Gad : « Le rassemblement de Quimper le 2 novembre a été un succès populaire. Et non populiste. Le monde ouvrier subit de plein fouet les différents plans sociaux. Et ce n'est pas fini. Il est important de rester unis. Nous n'avons toujours pas été entendus. Il faut continuer ce mouvement pour faire entendre notre voix. J'appelle tous les salariés à venir au rassemblement du 30 novembre. Notre point commun reste l'emploi. »
La question de la lecture des événements de la part de BC est chaotique, a des relents qui mélangent bureaucratisme et gauchisme. Pour l'instant.

Personne ne nie l'impureté des mouvements de Bretagne, mais ce sont d'abord à 99.99% un mouvement du prolétariat urbain, des travailleurs des boites en butte aux licenciements, de petits paysans et commerçants. Là dedans les salariés sont les plus nombreux.
Comme au Brésil, il y a également des mouvements réactionnaires qui grenouillent dedans, comme dans les révolutions dites arabes, comme en Turquie.

Personne dans ces pays n'aurait eu l'idée saugrenue de s'enfuir comme des lapins d'une mobilisation populaire parce qu'il y a des réacs qui y appellent et la plupart du temps n'osent pas apparaitre sous leurs propres couleurs de peur justifiée de se faire balayer.

Et pourtant, BC, comme JLM, comme les bureaucrates ont cela de commun, de prétendre qu'il n'y a là que des forces réactionnaires, qu'il ne faut pas y aller.

BC semble sincère dans son sectarisme non construit, par contre JLM et bureaucrates, ça fait hurler de rire quand tout à coup ils découvrent l'indépendance de classe, surtout quand il s'agit de s'enfuir et casser une mobilisation qui pourrait être incontrôlable, surtout quand il s'agit de sucer le gouvernement du grand capital aux moments clés des colères sociales.

Le parti des lapins qui s'enfuit face aux impuretés du mouvement social :

BC a pris ce parti là en caviardant une grande partie du mouvement social en Bretagne, ne laissant en place que les démonstrations groupusculaires des directions bureaucratiques .

Hors des contradictions du mouvement social, dommage.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bellaciao ou la difficulté du critique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum