La Riposte : Edito du numéro 59

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Riposte : Edito du numéro 59

Message  Gayraud de Mazars le Lun 14 Nov - 19:34

Salut camarades,

L'éditorial du numéro 59 de La Riposte qui vient de paraitre...

Les nouvelles Bastilles à prendre- Edito du n°59
14-11-2011

Si la France ne se trouve pas dans la même situation que la Grèce, c’est parce que Sarkozy a su prendre les bonnes décisions et mettre en œuvre les bonnes réformes. Qui le dit ? Sarkozy lui-même, naturellement. Dans le bilan dont il est manifestement si fier, il doit penser à la dégradation des retraites, aux dizaines de milliers de professeurs en moins dans les écoles, à la montée en flèche du chômage et de la « grande misère », aux exonérations fiscales pour les plus riches, à la stagnation de l’économie ou encore au déficit commercial le plus important dans l’histoire de la France (70 milliards d’euros prévus en 2011). Le capitalisme français se porte – admettons-le – un peu mieux que le capitalisme grec, pour le moment. Car l’Espagne et l’Italie ne sont pas loin du scénario grec – et la France, avec 1 650 milliards d’euros de dette publique, n’est pas loin des scénarios espagnol et italien !

Il suffirait de peu pour que la dette française devienne « hors de contrôle », comme celle de la Grèce. Chaque année, elle augmente d’environ 150 milliards d’euros. Et malgré toutes les mesures pour faire des économies sur le dos des travailleurs, il s’est avéré impossible de la réduire. Initialement, Sarkozy voulait réduire le déficit public de 40 milliards d’euros en 2011. Il n’a pas atteint la moitié de cet objectif, ce qui ne l’empêche pas de demander un effort « supplémentaire » de 20 à 22 milliards. Le très conservateur journal du monde de la finance, le Financial Times, applaudit les nouvelles mesures d’austérité décidées par Sarkozy, mais constate leur insuffisance, qu’il impute à l’approche des échéances électorales. Il ajoute : « Que ce soit Nicolas Sarkozy, le candidat centre-droit, ou un candidat socialiste qui remporte l’élection présidentielle, le gagnant fera face à des décisions difficiles concernant les dépenses publiques et l’avenir de la protection sociale. »

Ne serait-ce que pour inverser la tendance et entamer une phase de désendettement, ce n’est pas 20, ni 40 milliards d’économies par an qu’il faudrait, mais plus de 150 milliards ! Des coupes aussi drastiques dans les dépenses de l’Etat plongeraient automatiquement l’économie dans une grave récession. Déjà, le taux de croissance prévu pour le dernier trimestre de 2011 est de 0 %. Si, par contre, la dette continue de s’alourdir, la France se retrouvera avec un niveau d’endettement insoutenable. Le « scénario grec » n’est pas si loin que cela, d’autant plus que l’évolution de la dette publique française ne dépend pas uniquement – loin s’en faut – de la politique budgétaire qui sera menée en France. Une faillite de l’Italie ou de l’Espagne précipiterait celle de la France, à courte échéance. Notre « sauveur » Sarkozy n’a donc rien sauvé du tout.

Pour le président de la République, il faut « moins d’assistanat et plus d’investissement ». En langage clair : moins de soutien aux chômeurs et aux pauvres, moins d’argent pour la sécurité sociale et les retraites – et plus d’argent pour les « investisseurs » (les capitalistes). Dans le cas contraire, la « confiance » de ces derniers risquerait de flancher. Les Bourses s’envolent ou s’effondrent en fonction de la quantité de milliards que les gouvernements arrivent à dégager pour enrichir les banques et autres « investisseurs », au détriment de la santé, de l’éducation ou de l’emploi. Médecins sans Frontières intervient en Grèce pour lutter contre la malnutrition. Mais les banques et grandes entreprises capitalistes qui martyrisent le peuple grec enregistrent des profits en hausse. En Grèce comme partout ailleurs, la vie et les perspectives d’avenir des travailleurs sont suspendues à l’avarice de quelques milliers de grands spéculateurs et aux fluctuations de leur grand casino : la Bourse. Quelle meilleure preuve faut-il du caractère complètement parasitaire et réactionnaire du système capitaliste ?

Il y a plus de deux cents ans, une révolution a éclaté en France. C’était un immense soulèvement des opprimés. Ils voulaient en finir avec l’injustice et l’oppression. Dans les circonstances de l’époque, la révolution ne pouvait que remplacer un type d’exploitation par un autre. Les couches sociales qui constituaient la force motrice de la révolution sont celles qui en ont le moins profité. Aujourd’hui, face à l’impasse capitaliste, une nouvelle révolution s’impose, une révolution pour émanciper les travailleurs. La Grèce y vient. La France y viendra. Les nouvelles Bastilles à prendre s’appellent BNP-Paribas, AXA, Total, Bouygues ou Carrefour. Nous sommes la dernière classe. En dessous de nous, il n’y a rien. Notre émancipation sera donc celle de tous. Les seuls perdants seront les capitalistes. Une fois leur capital exproprié, on leur proposera un emploi ou, s’ils s’avèrent incapables de travailler, une retraite anticipée.

La Riposte

avatar
Gayraud de Mazars

Messages : 544
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 50
Localisation : En Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Riposte : Edito du numéro 59

Message  gérard menvussa le Lun 14 Nov - 20:16

Allez, je vais être gentil ! quel tissus de connerie quand même ! (Le rappel de la marseillaise ma tué... Et dire que c'est pour ça que tu as quitté la ligue...)
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Riposte : Edito du numéro 59

Message  Vals le Lun 14 Nov - 20:48

gérard menvussa a écrit:Allez, je vais être gentil ! quel tissus de connerie quand même ! (Le rappel de la marseillaise ma tué... Et dire que c'est pour ça que tu as quitté la ligue...)

Pourquoi tant de haine ????
On peut être en désaccord avec telle ou telle partie de ce texte, sans le qualifier de "tissus de connerie"

quant à la "Marseillaise qui t'a tué", j'ai l'impression que c'est dans ta tête qu'elle résonne : et c'est peut-être sa façon de résonner qui impacte gravement ta façon de raisonner...
Ca te fait au moins une excuse pour cet affligeant commentaire d'un tract publié par un camarade qui ne mérite peut-être pas autant de mépris de Ta Splendeur......
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Riposte : Edito du numéro 59

Message  gérard menvussa le Lun 14 Nov - 21:04

je nai vraiment aucun "sentiment de supériorité", d aucune sorte.Ce n'est pas moi qui me présente comme un "cadre supérieur du social" a l'instar d'un certain Val...

il n'empèche que ce texte est déplorable, et sauf une sacrée mauvaise foi ne permet pas que tu t'en rende compte... Suppose un instant que ce texte soit signé du npa, et tu en ferais des gorges chaudes (mais ça risque pas ! )
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Riposte : Edito du numéro 59

Message  Gayraud de Mazars le Lun 14 Nov - 21:34

Salut Vals,

Vals a écrit:
gérard menvussa a écrit:Allez, je vais être gentil ! quel tissus de connerie quand même ! (Le rappel de la marseillaise ma tué... Et dire que c'est pour ça que tu as quitté la ligue...)

Pourquoi tant de haine ????
On peut être en désaccord avec telle ou telle partie de ce texte, sans le qualifier de "tissus de connerie"

quant à la "Marseillaise qui t'a tué", j'ai l'impression que c'est dans ta tête qu'elle résonne : et c'est peut-être sa façon de résonner qui impacte gravement ta façon de raisonner...
Ca te fait au moins une excuse pour cet affligeant commentaire d'un tract publié par un camarade qui ne mérite peut-être pas autant de mépris de Ta Splendeur......

Bof, les commentaires de GM ne sont pas percutants et convainquants, elle, la dite "Marseillaise", je l'entend pas dans ce texte, les Bastilles capitalistes, on devra les prendre, la référence à La Révolution Française t'a ému apparament GM.

Tu as une façon très pédagogique de prendre une discussion, camarade GM, enfin ce genre de pédagogie qui ferait fuir le moindre pékin, d'être en désaccord avec un document, soit, mais quiconque te lira, dira, se demandera, quoi donc de plus à dire doc ?

Vals tu as raison, sur le fond et tu sais que je le pense, enfin sur les façons d'intervenir, c'est une forme d'école d'éducation politique, c'est pas qu'une question de politesse petite bourgeoise, mais de respect entre communistes et révolutionnaires, sur le fond je n'ai pas changé d'un iota mes convictions, après il y a la façon de voir comment les révolutionnaires prennent prises dans les masses, d'une façon ou d'une autre...

Je ne renie rien de mon passé, soit 20 ans à la Ligue entre autre, je pense simplement que c'est sûrement pas au NPA que cela se passe pour des révolutionnaires à ce jour, à lire le forum un signe quand même étroit, je suis attéré, maintenant, je peux me tromper, c'est pas le problème, en tout cas c'est pas de la manière dont tu t'y prends que tu feras ouvrir les yeux à quiconque camarade GM Very Happy

Fraternellement,
GdM





avatar
Gayraud de Mazars

Messages : 544
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 50
Localisation : En Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Riposte : Edito du numéro 59

Message  tomaz le Lun 14 Nov - 21:54


Déplorable ce texte ? je ne pense pas, exalté peut etre, surement autant que certains du NPA, de LO

moi ce qui m'interroge c'est comment il est distribué, si il l'est, vers qui

avatar
tomaz

Messages : 303
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : zonvier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Riposte : Edito du numéro 59

Message  Gayraud de Mazars le Lun 14 Nov - 22:03

Salut Tomaz,

La "distribution", elle se fait par la vente du journal La Riposte ici l'éditorial, sur le site internet de LR et ses abonnés au site à titre divers, newsletter (18000 à ce jour), sur les marchés, sur les lieux de travail, au sein de la CGT et du PCF souvent, voilà, dirigé plutôt vers la jeunesse et les travailleurs, mais je sais pas si cela était la réponse à ta question...

Fraternellement,
GdM
avatar
Gayraud de Mazars

Messages : 544
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 50
Localisation : En Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Riposte : Edito du numéro 59

Message  gérard menvussa le Mar 15 Nov - 14:37

Dire, le "il y a des bastilles à prendre" quand on s'adresse a des militants du pcf à toute une histoire (et comme mon interlocuteur n'est pas un perdreau de l'année, il me semble qu'il s'en rappelle fort bien) Ce slogan était en effet le "signal de reconnaissance" des militants du pcf dans leur collaboration avec le ps dans l'immédiat après mai 81... Un élément de leur "langue de bois" de l'époque... Comme a chaque fois d'ailleurs qu'ils réactivent les références a la révolution française et aux discours "républicains". Et il signifie bien un opportunisme caractérisé de la part du groupe Riposte vis a vis des tendances les plus détestables du pcf.

Mais bon, je suis touché de l'amitié (toute neuve) qui unit mes deux interlocuteurs. C'est beau comme de l'antique !
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Riposte : Edito du numéro 59

Message  Gayraud de Mazars le Mar 15 Nov - 15:50

Salut GM,

Cela répond surtout à cela par exemple...



Fraternellement,
GdM
avatar
Gayraud de Mazars

Messages : 544
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 50
Localisation : En Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Riposte : Edito du numéro 59

Message  Toussaint le Sam 19 Nov - 19:56

Je ne vois pas de tissu de conneries et je n'entends pas de Marseillaise, moi à qui cette pompe à merde échauffe vite les oreilles. Ensuite, le ton et le langage en effet sont typés PCF, républicanisme français, les symboles sont bien là, bien datés et bien connotés. Mais, bon, La Riposte, c'est des gens du PC, non? Le tract est pas trop mal dans l'ensemble, non? J'ai beau lire, mis à part le fait que c'est un truc cadré pcF , et c'est surtout dans les connotations, je le trouve assez clair.

Quant aux considérations stratégiques sur le fait de construire un parti stalinien nationaliste français dans une perspective de ravalement des oripeaux défraîchis de la social-démocratie et la braderie qui se dessine antre les deux tours des présidentielles, je crois que c'est clair. GDM est passé de l'indépendantisme occitan et de la IV au nationalisme français chauvin du PCF (haberlo dicho...). Sauf que je partage ce qu'il dit sur le NPA. Et que je ne sais pas laquelle des deux impasses est la pire. A ceci près qu'autour du PCF il y a encore une réalité ouvrière militante, et que la candidature Mélenchon avec ses couleurs du rouge vif au blanc le plus éclatant va attirer vers le FDG. Alors que le NPA... est devenu une sorte de happening permanent, qui en arrive à faire des pathétiques apparitions de son candidat des motifs de fierté de classe... Il est nul, normal, c'est un prolo, votez Poutou... Ne votez pas pour lui, c'est un sectaire ouviériste, mais ne rejoignez pas Mélenchon, c'est autre chose, etc... Au bout du compte, La Riposte, c'est cool.
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Riposte : Edito du numéro 59

Message  gérard menvussa le Sam 19 Nov - 20:38

Pfffffffffuit ! Peut être que j'étais particulièrement à cran le jours ou j'ai sorti un jugement qui faisait pas spécialement dans la nuance. Cela dit, ceux qui me le reprochent ne sont pas eux même spécialement des spécialistes du jugement fin, et finement balancé. Donc leur valeur d'exemple me semble peu probante...

Maintenant, c'est le droit de Toussaint de préférer le républicanisme de "la riposte" au bordélisme du npa. On a tous les droits sur un forum. N’empêche, que je ne trouve pas ça très cohérent... Mais c'est vrai que vu la situation, nous "engagés" au npa ne pouvons guère nous présenter comme des modèles, la dessus (ou ailleurs...) De toute façon, n'aimant décidément pas les donneurs de leçons (et dieu sait qu'ils pullulent sur les forums) j'essaye moi même de ne pas trop en donner, de leçons... Comme le disait un camarade-vitamine "Un mal hante l'époque : la manie compulsive de juger."

La dessus le npa a fait bien des conneries, et ça n'a pas l'air d'être terminé. Pourtant, je préfère de beaucoup la naïveté de certains au cynisme de beaucoup, et à la résignation des autres...

Quand a la "politique" suivie par "la riposte", je pense qu'elle se trouve plus dans le second ou le troisième item que dans le premier...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Riposte : Edito du numéro 59

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum