Luttes pour les droits des femmes

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le retour au foyer ?

Message  Roseau le Lun 26 Nov - 15:53

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes pour les droits des femmes

Message  alexi le Lun 26 Nov - 20:42

L'Etincelle (26/11/12) :

Contre les violences faites aux femmes

En France, une femme meurt tous les deux jours et demi des coups de son conjoint, et on estime à 75 000 le nombre de femmes violées tous les ans. Le 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, a été l’occasion de le dénoncer.

Au 19ème siècle déjà, le socialiste Charles Fourier disait : « Dans une société donnée, le degré d’émancipation de la femme est la mesure naturelle de l’émancipation générale. » En ce 21ème siècle, on est donc toujours proche de la servitude et de la barbarie.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De 50 à 100 millions d'esclaves domestiques

Message  Roseau le Ven 14 Déc - 18:29

Regardez ce reportage fabuleux, sur la forme et le fond
La conclusion d'Helena, heureusement,
évite de pleurer, et garde l'envie de tout péter!

Profession domestique from Julien Brygo on Vimeo.



Le texte de la Convention de l'OIT est ici.
Mieux que rien. Autant s'en servir
http://www.ilo.org/wcmsp5/groups/public/---ed_norm/---relconf/documents/meetingdocument/wcms_157837.pdf
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes pour les droits des femmes

Message  Roseau le Sam 9 Fév - 15:19

Le 14 février, hommes et femmes du monde entier sont invités à se rassembler
et à ensemble dénoncer les violences faites aux femmes.

L'idée : danser !
Pour apprendre la chorégraphie : http://www.youtube.com/watch?v=mRU1xmBwUeA

Pour écouter la chanson :
http://onebillionrising.org/blog/we-have-an-anthem

Ecrite et produite par Tena Clark, avec la musique de Tena Clark et Tim Heintz,
Break The Chain regroupe un ensemble de V-Girl activistes et de chanteuses New Yorkaises :
Liz Byrne, Shelea Frazier, Ashley Juedy, Dana Kluczyk, Jenny Mollett,
Jenna Brooke Scannelli, Tanyaradzwa Tawengwa, Naomi Walley, and Caitlin Witty

Le V-Day

V-Day est un mouvement mondial activiste
pour faire cesser la violence envers les femmes et les filles.
V-Day est un catalyseur qui promeut les événements créatifs
permettant aux organisations anti-violence existantes de sensibiliser le grand public,
de lever des fonds et de trouver un deuxième souffle.
V-Day renforce la mobilisation dans la lutte pour faire cesser la violence envers les femmes et les filles,
y compris le viol, l'inceste, les coups, la mutilation génitale féminine (MGF) et l'esclavage sexuel.

Plus d'informations : http://www.vday.org/home
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Des hommes et des grues, et alors ?

Message  Roseau le Mar 26 Fév - 1:04

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tract NPA 8 mars

Message  Roseau le Lun 4 Mar - 3:15

Inégalités, violences, exploitation :les femmes en ont assez!
http://www.npa2009.org/sites/default/files/tract%208%20mars%202013.pdf
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

8 Mars !

Message  Roseau le Jeu 7 Mar - 3:27

TEAN
Inégalités, violences, exploitation... Luttons pour les droits des femmes !
http://www.npa2009.org/content/in%C3%A9galit%C3%A9s-violences-exploitation-luttons-pour-les-droits-des-femmes
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dans la rue le 8 mars

Message  Roseau le Jeu 7 Mar - 22:10


Luttons pour les droits des femmes, toutes et tous dans la rue le 8 mars
NPA
Les femmes sont les premières victimes de la crise et des politiques d’austérité. Ce sont les femmes qui sont le plus touchées par le chômage, la précarité et le temps partiel imposé. Ce sont les femmes qui subissent directement la détérioration des services publics en particulier pour l’avortement ou la pénurie des places en crèche.

Les femmes touchent toujours des salaires inférieurs de 27% à ceux des hommes et représentent 80 % des temps partiels. L’accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 qui doit être transposé en loi aggravera encore plus cette situation.

Les violences envers les femmes sont toujours aussi nombreuses et touchent tous les milieux, et trop souvent les femmes n’ont pas d’échappatoire, contraintes de rester dans les cadres familiaux. Nous exigeons l’ouverture de foyers d’accueil pour les femmes et leurs enfants, et la fin de la logique sexiste dans la police et la justice, qui broie les femmes qui osent porter plainte et qui libère les agresseurs !

Avec la crise actuelle, la situation de l’ensemble des salariéEs est en train de s’aggraver, et les incitations au retour au foyer des femmes se font de plus en plus fortes. Premières touchées par la crise, utilisées comme variable d’ajustement par les capitalistes, les femmes luttent et s’organisent.

Nous voulons des créations d'emplois de titulaires dans tous les secteurs où les besoins se font sentir : petite enfance, éducation et santé en particulier. Dans le privé, il faut imposer l’égalité des salaires, l’interdiction des temps partiels imposés, la transformation des contrats précaires en CDI… afin de permettre aux femmes de gagner leur autonomie économique.

En solidarité avec les femmes du monde entier, celles qui luttent contre les désastres écologiques à travers le monde, celles qui résistent dans les pays en guerre, celles qui se lèvent contre les politiques d'austérité, celles qui se battent pour la scolarisation des filles, celles qui revendiquent toujours le droit à être reconnues égales des hommes, d'exister et de disposer de leurs corps par et pour elles-mêmes.

Le NPA sera dans la rue le 8 mars pour défendre les droits des femmes.

Montreuil, le 7 mars 2013
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes pour les droits des femmes

Message  Roseau le Ven 22 Mar - 16:46

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Femen : beaucoup de bruit pour rien ?

Message  Roseau le Mar 26 Mar - 15:44

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes pour les droits des femmes

Message  Achille le Ven 29 Mar - 15:32

"...Le courage d’Amina Tyler, première Femen de Tunisie, n’a d’égale que la tragédie qui l’entoure. Elle avait disparu, enlevée par sa famille, après avoir été hébergée par des amis. J’ai pu la rencontrer, quelque part dans le pays profond, loin de la capitale, avec l’accord de sa mère qui n’a autorisé aucune photo.

Aujourd’hui, la jeune fille n’est pas libre de ses mouvements et de ses contacts, bien que majeure. La famille plaide sa « fragilité psychologique » pour la couper du monde. On lui donne beaucoup de médicaments. Des antidépresseurs à haute dose. C’est aussi, curieusement, la thèse de certaines féministes tunisiennes. Le cas Amina sent d’évidence le soufre pour la génération précédente. J’ai trouvé une jeune fille lasse, à la fois engourdie par un traitement médical et ferme sur sa volonté de retrouver sa liberté d’action..."



http://m.marianne.net/J-ai-retrouve-Amina-la-Femen-tunisienne_a227722.html

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Echos de l’Assemblée des femmes du FSM de Tunis

Message  Roseau le Lun 1 Avr - 4:11

La révolution sera féministe ou ne sera pas !
http://cadtm.org/La-revolution-sera-feministe-ou-ne
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes pour les droits des femmes

Message  Achille le Sam 1 Juin - 16:38

La Femen tunisienne reste en prison
Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 30.05.2013 à 18h42 • Mis à jour le 30.05.2013 à 18h52

Le juge d'instruction chargé du dossier de la militante féministe tunisienne Amina Sboui a indiqué avoir ordonné son maintien en détention, jeudi 30 mai, dans le cadre de nouvelles poursuites pour profanation de cimetière et atteinte aux bonnes moeurs.

Le juge a confié à l'AFP que la jeune femme, qui attendait le verdict de son procès pour le port d'un aérosol lacrymogène, sera interrogée le 5 juin dans le cadre de ces nouvelles poursuites. L'un des avocats de l'accusée, Mokhtar Janène, a confirmé qu'un "mandat de dépôt a été émis".

LE PÈRE SE DIT "FIER"

Au début de son procès à Kairouan, Amina Sboui – connue sous son pseudonyme de Tyler – a été conduite devant le juge habillée d'un safsari, le voile traditionnel tunisien. Arrêtée le 19 mai après qu'elle eut peint "Femen" sur un muret proche d'un cimetière à Kairouan où devait se tenir un rassemblement de la mouvance salafiste, elle a expliqué au juge posséder depuis deux mois la bombe lacrymogène pour sa propre "défense".

Avant le début de l'audience, Mounir Sboui, le père d'Amina, s'est dit "fier" de sa fille pour son engagement, tout en qualifiant ses actes de démesurés. Amina avait fait scandale en mars en publiant des photos d'elle seins nus à la manière des Femen, recevant notamment des menaces d'islamistes radicaux, selon son témoignage.

Ses proches la présentent comme une dépressive chronique suicidaire et ses parents l'ont longtemps empêchée de sortir de chez elle, arguant de sa sécurité. Amina, qui accusait sa famille de la séquestrer, a fugué fin avril et apparaissait depuis régulièrement en public, sans pour autant se dénuder.

TROIS FEMEN ARRÊTÉES À TUNIS

Un de ses avocats, Souheib Bahri, a indiqué que les accusations contre elle se fondent sur un décret beylical de 1894 qui prévoit des peines de six mois à cinq ans de prison pour détention d'engins incendiaires ou explosifs. Selon lui, Amina Sboui ne risque que la condamnation minimale étant donné qu'elle n'était qu'en possession d'un spray d'autodéfense.

Le mouvement Femen, dont trois membres se sont déshabillées la veille à Tunis pour soutenir l'accusée, a indiqué que les deux Françaises et l'Allemande seront présentées, jeudi, au procureur, qui décidera des poursuites à engager.

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes pour les droits des femmes

Message  sylvestre le Mer 31 Juil - 9:41

Un féminisme au poil ?

Regards a écrit:
Selon Offensive féministe, Femen n’est pas à une contradiction près, et ses membres ont également souligné les amalgames xénophobes dont ses militantes se seraient rendues coupables, en filigrane de leurs campagnes. « J’ai été particulièrement choquée par leur protestation contre la venue des supporters de l’équipe de football turque Galatasaray dans la ville de Lviv, lors d’un match contre l’équipe du « Karpaty », confie Natacha Tchermalykh. Femen proposait d’interdire la présence des Turcs à Lviv au niveau municipal, considérant qu’ils représentent un danger majeur pour les femmes ukrainiennes. Le discours de Femen dans ce cas-là rejoint clairement le discours de Svoboda, un parti d’extrême droite ukrainien, particulièrement hostile aux mouvements migratoires et à la présence des étrangers sur le territoire de leur pays. Les Turcs, quand à eux, sont stéréotypés par Femen comme une horde "hyper-virile" de "barbares" ne sachant pas contrôler leur pulsions sexuelles... » Les images postées en ligne lors de cette campagne médiatique sont en effet assez éloquentes : une jeune femme, complètement nue et les seins peints aux couleurs du club Karpaty, est encadrée par deux supporters ukrainiens aux mines patibulaires qui protègent son sexe de leurs mains. « En dehors de l’esthétique très douteuse de toute la scène, une autre interprétation, plus politique, est possible, estime Natacha Tchermalykh. Ici, la féminité stéréotypée de Femen fait alliance avec une masculinité exacerbée de la micro-société très patriarcale des supporters de football, cette dernière étant censée "sauver" la femme ukrainienne des hommes turcs... Pour ma part, un mouvement de femmes qui combinerait un discours libertaire et égalitaire avec un discours xénophobe est insoutenable. »
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes pour les droits des femmes

Message  sylvestre le Sam 3 Aoû - 15:03

Femen : un mouvement raciste.

Femen a écrit:Le mouvement femen (...) demande à la municipalité de Lviv d'interdire aux fans du Galatasaray de visiter la ville. Et nous demandons aux fans du Karpaty Lviv de soutenir cette initiative et de ne pas laisser le "macho turc" à la triste réputation visiter la capitale culturelle de l'Ukraine. Nous sommes convaincus que l'arrivée de supporters turcs au match avec le Karpaty Lviv conduira à une augmentation de la prostitution et du tourisme sexuel dans la ville de Lviv. La Turquie a longtemps été une zone de l'esclavage sexuel des femmes ukrainiennes, et les Turcs - les principaux consommateurs de services sexuels en Ukraine. Selon nos statistiques compilées en collaboration avec l'Institut d'études politiques, sociaux et marketing. Taras Shevchenko, 52% des jeunes filles ukrainiennes ont reçu des avances non-désirées de la part de Turcs.
(...)
Nous espérons que le patrotisme et l'intégrité de Lviv, connus dans toute l'Ukraine, mettra fin à cet institut (?) de pseudo-supporters de football, pour lesquels le football n'est qu'un prétexte commode pour le hooliganisme et la prostitution.
Nous n'avons pas besoin de ce genre de supporters ! Protégeons ensemble les jeunes filles ukrainiennes de cette "horde sauvage" !

( http://femen.livejournal.com/84464.html )
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes pour les droits des femmes

Message  Vic le Jeu 19 Sep - 8:48

COMMUNIQUE DE PRESSE 16 septembre 2013

X. Dor à nouveau condamné pour délit d’entrave à l’IVG au TGI de Paris

Ce Lundi 16 septembre, la 31ème chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris vient de rendre son verdict dans le procès opposant Le Planning Familial 75 à Xavier Dor.

Le verdict vient d’être rendu dans le procès engagé contre Xavier DOR qui avec d’autres opposants s’était introduit dans les locaux du Planning Familial 75 les 25 et 26 juin 2012. L’association avait porté plainte pour « entrave à l’interruption de grossesse par pressions, menaces ou intimidation du personnel, d’une patiente ou de son entourage »délit puni par la loi à condition que les personnes puissent ou osent porter plainte.

Le Planning Familial, l’ANCIC (Association nationale des Centres d’Interruption Volontaires de Grossesse et de contraception) et la CADAC (Coordination des associations pour le droit à l’avortement et à la contraception) s’étaient constituées parties civiles à ce procès. Cet opposant actif à l’avortement a déjà fait l’objet de comparutions et condamnations devant les tribunaux correctionnels de France pour délit d’entrave à l’IVG : car malgré la loi, il nie toujours aux femmes le droit à disposer de leur corps et d’exercer leur libre choix en matière de sexualité, de contraception et d’avortement.
Le verdict rendu aujourd’hui condamne ces agissements et réaffirme que ce droit inscrit dans la loi depuis presque 40 ans ne peut plus être bafoué sans vergogne par des opposants qui s’estiment au- dessus des lois et nuisent ainsi à la société. Toute femme doit pouvoir avorter aujourd’hui en France, sans avoir à justifier son choix, sans culpabilisation ni stigmatisation et quelle que soit sa situation sociale, économique ou géographique.
Pour cela, il est nécessaire de mettre en place des campagnes nationales d’information sur la sexualité la contraception et l’avortement comme celle initiée par le Conseil régional Ile-de-France en partenariat avec Le Planning Familial, l’Ancic et la Cadac. Cela va de pair avec le développement de centres de proximité de qualité qui permettent un accès rapide à l’avortement et la formation adaptée de professionnels-les de santé en matière de contraception et d’IVG. Il est temps que ce droit inscrit dans la loi soit enfin légitime et cesse d’être considéré comme un droit « à part ». Les associations poursuivront leur combat pour que toute femme puisse exercer ce choix ici ou ailleurs.

Le Planning Familial ,Cadac, -Ancic
avatar
Vic

Messages : 470
Date d'inscription : 29/08/2013
Age : 63
Localisation : Près de la Mer du Sud

Voir le profil de l'utilisateur http://emma-en-ligne.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes pour les droits des femmes

Message  Vic le Mar 8 Oct - 11:25

"CONTRE LES DROITS DES FEMMES, LES C R S ENVAHISSENT L’HOPITAL TENON, A L’APPEL DE LA DIRECTION !"

Devant les difficultés de fonctionnement du CIVG ces derniers mois, le collectif avait demandé un rendez vous à la direction de l’hôpital. Celle ci n’ayant pas daigné répondre à cette demande, le collectif a donc décidé d’occuper pacifiquement le jeudi 3 octobre le hall du BUCA pour attendre ce rendez vous.

La quarantaine de personnes présentes a alors vécu 2h hallucinantes : Le service sécurité, nous arrachant des mains notre banderole, la police nationale nous encerclant dans le hall. Quelle ne fut pas notre surprise de voir que la police était l’interlocuteur privilégié de la direction, lui servant d’intermédiaire dans la négociation, du jamais vu !

Devant notre détermination, le principe d’une délégation, auprès de la direction fût accepté. Le parcours de "combattantEs"du collectif pouvait commencer : menaces, intimidations, blocage des ascenseurs, interdiction de passer par les jardins......Pour nous retrouver à proximité des bureaux de l’administration, attenduEs par une escouade de CRS. EncercléEs, bousculéEs, puis devant nos protestations, nous fûmes repousséEs avec brutalité vers l’extérieur, la police s’acharnant sur un jeune camarade de la CGT le molestant, le plaquant avec violence contre les grilles de l’hôpital où il fut retenu par les forces de police.

L’Administration en laissant la police devenir les maîtres des lieux ouvre une brèche sans précédent :

Jamais de mémoire de personnel, de syndicalistes, d’usagerEs, la police n’avait pénétré dans l’hôpital.

Police partout serait-il le nouveau mot d’ordre ?

L’HOPITAL EST FAIT POUR LES MALADES, LA POLICE N’A RIEN A Y FAIRE !

Lorsque enfin, nous avons pu rencontrer la directrice, accompagnée d’un directeur adjoint du pôle, nous avons exprimé nos demandes, pour un vrai centre dédié qui répond à l’attente des femmes, avec les personnels et le matériel nécessaire. Nous avons obtenu, un nouveau rendez vous le 4 NOVEMBRE

Ce qui s’est passé à Tenon est une grave atteinte à la démocratie.

Face au personnel et aux représentants syndicaux,

Face à la défense des Droits des Femmes, au droit de choisir, les responsables de l’administration ont choisi les CRS.

Nous ne céderons pas, nous continuerons nos luttes

Nous ne lâcherons rien !!

Le collectif Tenon : des habitants du XXème, et des militantes et militants de l’Association pour les Droits des Femmes du XXème, d’AC, d’APEIS, ATTAC XXème, Femmes libres, Femmes Solidaires, LDH XXe, Marche mondiale des femmes, MRAP, le Planning Familial , Alternative libertaire, EELV, FASE, GA, NPA, PCF, PG, les syndicats CGT et Sud- Santé Tenon.

Soutenu par la CNT-UR, la Fédération Anarchiste, Les Alternatifs, Les Effrontées, Rasl’Front-MLV, SCALP, Solidaires, l’ULCGT XXe, et Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité"

http://siteinfosecusante.free.fr/spip.php?article4140
avatar
Vic

Messages : 470
Date d'inscription : 29/08/2013
Age : 63
Localisation : Près de la Mer du Sud

Voir le profil de l'utilisateur http://emma-en-ligne.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes pour les droits des femmes

Message  Vic le Mer 9 Oct - 7:49

avatar
Vic

Messages : 470
Date d'inscription : 29/08/2013
Age : 63
Localisation : Près de la Mer du Sud

Voir le profil de l'utilisateur http://emma-en-ligne.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes pour les droits des femmes

Message  Vic le Mer 23 Oct - 9:55

avatar
Vic

Messages : 470
Date d'inscription : 29/08/2013
Age : 63
Localisation : Près de la Mer du Sud

Voir le profil de l'utilisateur http://emma-en-ligne.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes pour les droits des femmes

Message  Roseau le Sam 9 Nov - 19:26

L'INSEE a présenté un rapport commandé par la Ministre des droits des femmes
sur l’état de l’information statistique sexuée
dans la statistique publique et les leviers de progrès,
notamment pour enrichir les études d’impact sur les inégalités entre les femmes/hommes..

http://www.insee.fr/fr/insee-statistique-publique/colloques/femme-homme/rapport-femme-homme.pdf
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes pour les droits des femmes

Message  Roseau le Ven 22 Nov - 18:05

The Effects of Political Institutions on Women’s Political Representation:
A Comparative Analysis of 168 Countries from 1992 to 2010

http://prq.sagepub.com/content/66/2/306.full.pdf+html
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes pour les droits des femmes

Message  Roseau le Jeu 26 Déc - 2:40

Paris - Rassemblement en solidarité avec les EspagnolEs et le droit à l'avortement -
13h le 27 décembre
http://npa2009.org/node/40198
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bravo Olivier !

Message  Roseau le Mer 12 Fév - 2:11

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes pour les droits des femmes

Message  Roseau le Lun 24 Fév - 15:17

A l’origine de la journée du 8 mars, une militante communiste : Clara Zetkin (1857-1933)
http://npa2009.org/content/lorigine-de-la-journee-du-8-mars-une-militante-communiste-clara-zetkin-1857-1933
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes pour les droits des femmes

Message  Joe Hill le Mer 26 Fév - 0:39

Appel de Femmes En Lutte 93 : http://femmesenlutte93.over-blog.com/article-pour-le-8-mars-femmes-exploitees-sans-papiers-des-quartiers-sortons-de-l-ombre-122579030.html



Pourquoi nous devons participer au 8 mars ?
Le 8 mars pour nous c’est une journée de lutte, c'est la fête des luttes des femmes ouvrières, précaires, prolétaires, avec ou sans papiers, avec ou sans emploi. Cette journée internationale des luttes des femmes. a été créée par Clara Zetkin, militante communiste et féministe allemande et la conférence des femmes socialistes de 1910. Pour que les femmes ouvrières défilent par milliers ce jour- là, pour porter leurs revendications sur le travail et tous les aspects de leurs vies.
Le féminisme fait partie de l’histoire de nos quartiers et du mouvement ouvrier. Avec la crise le 8 mars est plus que jamais une date de lutte, c'est l’occasion de dire quel féminisme nous voulons !

Que voulons-nous ? Sortir de l’ombre !
Sortir de l’ombre pour affirmer que la place des femmes dans le milieu militant reste trop invisible. Pour dire que nous taisons nos situations spécifiques. Or, nous sommes présentes dans tous les combats, notre place est légitime !

Sortir de l’ombre pour ne plus se cacher, ne plus avoir peur. Pour dénoncer les violences économiques, sociales et domestiques que nous subissons. Comme en 2010 l’ont fait les femmes du quartier des Francs-Moisins pour ne plus « avoir à choisir entre manger, se soigner, se loger » et subir les humiliations des administrations.

Sortir de l’ombre pour ne plus avoir peur de dénoncer les crimes racistes et policiers laissant les familles et les proches endeuillées face à une justice à deux vitesses !

Sortir de l’ombre par rapport aux féministes institutionnelles et bourgeoises qui nient nos réalités sociales au nom de l’unité de toutes les femmes. La parole sur les oppressions que nous vivions c'est à nous de la porter, nous ne devons plus laisser les féministes bourgeoises parler en notre nom. Nous ne vivons pas les mêmes réalités ! Nous n'avons pas les mêmes priorités.

Sortir de l’ombre contre les discours qui disent que seuls les hommes des quartiers populaires sont sexistes et violents ! Bertrand Cantat , DSK, Polanski ne sont ni noirs, ni arabes, ni pauvres ! Leur mépris et leur violence envers les femmes sont restés impunis, parce que ce sont des bourgeois. C’est à nous de définir nous-mêmes les oppressions que nous vivons et comment nous organiser ! Pour ne plus laisser d’autres femmes ou hommes parler en notre nom ! Sortons de l’ombre pour dénoncer les violences sexistes et pour développer nos propres outils de défense !

Sortir de l’ombre contre l’homophobie, la lesbophobie et la transphobie ! Contre les discours qui disent que l’homosexualité n’existe pas dans nos quartiers et que c’est une « maladie occidentale ». Nous, LGBT, existons dans les quartiers populaires et nous devons sortir de l’ombre aussi !

Sortir de l’ombre pour critiquer les mouvements politiques et sociaux qui disent que le féminisme n’est ni l'affaire des habitants des quartiers , ni de l’immigration, ni du mouvement ouvrier. Nous, féministes des quartiers, françaises ou issues de l’immigration, exploitées et précarisées, avec ou sans papiers , sortons de l’ombre pour défendre un féminisme populaire et multiculturel de lutte des classes !


Pour vivre libres !
Vivre libres, c’est avoir le droit de circuler librement sans la crainte de se faire arrêter pour les papiers et expulser. C’est pourvoir travailler sans être exploitées par d’autres femmes qui profitent de notre statut de sans-papiers pour nous faire subir les pires conditions de travail !

Vivre libres, c'est revendiquer d'être dans l'espace public le jour, la nuit, partout. C’est pouvoir choisir sa tenue vestimentaire sans se faire insulter si on est en mini-jupe ; ou sans être agressé par les racistes si nous portons un voile.

Vivre libres, c'est combattre la précarité de nos vies imposées par le patronat et les gouvernements : peur des licenciements, intérim, chômage de masse, santé au rabais, logements insalubres...

Vivre libres, c’est pouvoir assumer son orientation sexuelle sans la peur d’être banni de sa famille ou de sa communauté, sans la peur de se faire agresser et insulter dans la rue ou au travail.

Vivre libres, c’est pouvoir choisir librement son/sa partenaire, sans la pression familiale ou économique ou des papiers. C’est pouvoir se séparer et avoir une autonomie financière. C'est pouvoir choisir ou non la maternité, pouvoir accéder à l'IVG et l’accès aux crèches pour toutes. C’est pouvoir aimer qui on veut, comme on le veut.

Vivre libres, c’est s’unir pour construire un avenir plus serein pour nous nous-mêmes et ne plus avoir à se cacher et se battre seule. Construire notre mouvement féministe de lutte des classes contre l'oppression, le sexisme, les discriminations, le racisme. C'est aussi, s’organiser collectivement dans les associations, les syndicats, les partis ou entre voisines, collègues pour créer des solidarités contre l’exploitation.


Faire vivre notre féminisme !
Faisons taire ceux et celles qui disent que quand les femmes s'organisent elles divisent notre camp.
Ensemble, créons un féminisme populaire anti-homophobe et anti-raciste. Un féminisme de lutte de classe résolument multiculturel et internationaliste !
Faisons un cortège pour le 8 mars pour faire entendre nos voix, crier notre révolte mais aussi notre confiance en nos propres forces !
Cette date du 8 mars est la nôtre habitants et habitantes des quartiers populaires!

Faisons la vivre avec force et rage !

Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes pour les droits des femmes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum