Annulation de la dette !

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Mer 16 Avr - 18:47

L'illégitimité de la dette est encore plus grande quand on est une femme.
http://cadtm.org/L-illegitimite-de-la-dette-est
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Jeu 17 Avr - 13:50

4e rencontre du réseau ICAN : une nouvelle étape de la convergence des campagnes d'audit
http://cadtm.org/4e-rencontre-du-reseau-ICAN-une
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La dette vient des cadeaux fiscaux au capital

Message  Roseau le Mar 27 Mai - 19:42

Un excellent audit de la dette publique de la France,
à faire circuler!
http://www.audit-citoyen.org/wp-content/uploads/2014/05/note-dette.pdf
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Dim 8 Juin - 23:34

Premier rapport d’audit citoyen de la dette française : 59% de la dette publique est illégitime !

« Contrairement à l’idée répétée ad nauseam par tous les relais patronaux, hommes politiques et média dominants, la dette publique ne provient pas d’un niveau de dépenses publiques excessif. L’audit citoyen réalisé par des membre d’Attac et du CADTM montre en effet que la part des dépenses publiques dans le PIB a baissé de 2% en 30 ans en France. C’est bien une baisse des recettes fiscales qui est en cause puisqu’elles ont dans le même temps diminuées de 5% dans le PIB… Ainsi, si l’état avait maintenues constantes ses recettes, la dette serait aujourd’hui inférieure de 488 milliards. Enfin, si l’état ne s’était pas financé sur les marchés financiers mais auprès de la banque de France, par exemple, à un taux de 2%, la dette serait inférieure de 589 milliards. Les deux effets combinés auraient ramené la dette à 53 % du PIB au lieu des 90% actuels, soit une baisse de 1077 milliards d’euros ! »
http://www.audit-citoyen.org/?p=6291

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Dim 29 Juin - 18:11

“Annuler la totalité de la dette jugée illégitime”
http://npa2009.org/actualite/annuler-la-totalite-de-la-dette-jugee-illegitime
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Jeu 3 Juil - 16:12

Alternatives à la dette
par Eric Toussaint


Exposé sous forme de diaporama présenté par Eric Toussaint le 2 juillet à Madrid dans le cadre de la formation ETUI organisée par la confédération européenne des syndicats (CES) sur le thème "Stratégies syndicales face aux politiques d’austérité et de réduction des droits des travailleurs en Europe". Participent à cette formation des responsables syndicaux en provenance de Grèce, de Chypre, d’Irlande, du Portugal, d’Espagne, d’Italie, d’Islande et de Belgique.
http://cadtm.org/IMG/ppt/Formation_ETUI_2juillet2014.ppt
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Dim 6 Juil - 23:09

La malédiction des milliards de la BCE

"L'agence de notation Standard & Poors est alarmée par le niveau élevé de la dette dans la zone euro. Malgré les milliards que la BCE a injectés sur les marchés, la dette des ménages et des entreprises a explosé. Bien que les ménages et les entreprises en Italie, en Grèce et en France soient très endettées, le pire, semble-il, est en Irlande, au Portugal et en Espagne. Vers la fin de 2013, la dette du secteur privé s'élève à 185% du PIB en Espagne, au Portugal 220% du PIB et en Irlande pas moins de 292% du PIB. Par comparaison, les ménages et les entreprises en Allemagne ont juste atteint une dette de 115%. La dette privée au début de l'union monétaire de l'euro en 1999, dans les pays de la périphérie, était beaucoup plus faible. En Espagne, c’était à l'époque 99% du PIB et 146% au Portugal. De même, en Irlande, dont la dette privée en 2002, atteignait seulement 168% du PIB. Le pic, cependant, a été atteint en Espagne en 2010 avec 214% du PIB, en Irlande en 2011 avec 311% et au Portugal en 2012 avec 227%."
http://deutsche-wirtschafts-nachrichten.de/2014/06/18/der-fluch-der-ezb-billionen-die-schulden-der-privaten-haushalte-explodieren/
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Mer 30 Juil - 23:02

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Dim 3 Aoû - 3:59

Le Responsable de la direction du plus grande assureur en Europe pointe l’utopie de la bulle:
« Rien n'est résolu et tout le monde le sait »

"Si vous interrogez le Directeur des investissements d'Allianz SE sur la crise de la dette souveraine de la zone euro, préparez-vous à une réponse catégorique. « Les problèmes fondamentaux ne sont pas résolus et tout le monde le sait », a déclaré Maximilian Zimmerer. La « crise de l'euro n'est pas terminée », a-t-il dit. « Il n'y a qu'un seul pays où le niveau de la dette de l'année dernière était inférieur à 2012, et c'est un signal que la crise de la dette ne peut pas être fini, c’est seulement une reconnaissance que la crise de la dette a changé », a déclaré Zimmerer. « Si les niveaux d'endettement ne sont pas en baisse, à la fin nous allons avoir un problème, c'est sûr. »
http://www.zerohedge.com/news/2014-07-11/ceo-europes-largest-insurer-pops-utopia-bubble-nothing-solved-and-everybody-knows-it
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dette, néolibéralisme et classes sociales

Message  Roseau le Jeu 21 Aoû - 16:14

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Mer 17 Sep - 10:51

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Mer 24 Sep - 12:29

Les dettes illégitimes : quand les banques font main basse sur les politiques publiques
Excellent plaidoyer pour l'annulation par François Chesnais
http://npa2009.org/node/42370
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Lun 20 Oct - 22:25

Les gérants de l’assurance-vie des épargnants français
ont placé ces centaines de milliards d’euros dans les obligations de l’Etat français.

Natacha Valla, l’ancienne directrice de la recherche économique de Goldman Sachs,
reconnaît que l’argent placé sur les contrats d’assurance-vie est depuis longtemps évaporé…
et qu’il faudra bien prendre les pertes, d’une façon ou d’une autre

[cliquer sur l'image pour accéder directement à 59mn41].
http://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2014/10/16/natacha-valla-ex-goldman-sachs-sur-lassurance-vie-moi-je-nen-ai-plus/
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La dette est illégitime, on doit s'en débarrasser

Message  Roseau le Sam 25 Oct - 17:30

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Dim 26 Oct - 1:12

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Mer 12 Nov - 18:07

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Jeu 13 Nov - 19:50

Situation internationale et dette, au Sud et au Nord, de 2000 à 2014

par Eric Toussaint
http://cadtm.org/Situation-internationale-et-dette
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La planche de secours...

Message  Roseau le Ven 14 Nov - 14:58

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Mar 25 Nov - 13:55

C'est PODEMOS qui a raison:
une dette impossible à honorer, explique Munchau,
l'éditorialiste du... Financial Times
Ah ! Ah ! Radical left is right about Europe’s debt...
http://FT.com  http://on.ft.com/1rdtHZP
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Ven 12 Déc - 19:28

Beacoup de données sur les dettes dans ce rapport
http://cimb.ch/ICMB/Publications_files/Geneva16_2.pdf

Je relève ici la Coupe du monde des pays en faillite
(dans les 11 premières places, il y a 9 pays européens)

1- Médaille d’or : Japon. Dette publique de 243 % du PIB

2- Médaille d’argent : Grèce. Dette publique de 317,499 milliards d’euros, soit 174,1 % du PIB

3- Médaille de bronze : Italie. Dette publique de 2168,855 milliards d’euros, soit 133,8 % du PIB

4- Portugal : dette publique de 224,129 milliards d’euros, soit 129,4 % du PIB

5- Irlande : dette publique de 209,702 milliards d’euros, soit 116,7 % du PIB

6- Chypre : dette publique de 19,365 milliards d’euros, soit 112,2 % du PIB

7- Belgique : dette publique de 433,274 milliards d’euros, soit 105,1 % du PIB

8- Etats-Unis : dette publique de 18011 milliards de dollars, soit 105 % du PIB

9- Espagne : dette publique de 1012,606 milliards d’euros, soit 96,8 % du PIB

10- France : dette publique de 2023,668 milliards d’euros, soit 95,2 % du PIB

11- Royaume-Uni : dette publique de 1552,344 milliards de livres sterling, soit 88,4 % du PIB
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Thomas Piketty et la dette publique

Message  Roseau le Mer 7 Jan - 21:25

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Ven 16 Jan - 18:11

Stiglitz montre qu'une suspension du paiement de la dette peut être bénéfique pour un pays et sa population

Eric Toussaint

Depuis que l'Union européenne est frappée de plein fouet par une crise de la dette et que plusieurs pays sont étranglés par les créanciers, la perspective d'un défaut de paiement pointe à l'horizon. Une majorité d'économistes de droite et de gauche considère qu'il faut éviter un arrêt du remboursement de la dette. Les crédits octroyés en urgence par la Troïka à la Grèce (mai 2010), à l'Irlande (novembre 2010), au Portugal (mai 2011) et à Chypre (mars 2013) l'ont été sous prétexte d'éviter un défaut de paiement qui aurait eu, disait-on, des effets catastrophiques pour les populations des pays concernés. Pourtant on trouve dans plusieurs recherches économiques des arguments forts en faveur de la décision de suspendre le paiement de la dette. De plus, aujourd'hui, il est difficile de nier que les conditions attachées à ces crédits combinées à l'augmentation de la dette ont des effets dramatiques pour les peuples, à commencer par le peuple grec. Il est temps de comprendre qu'une suspension du paiement de la dette peut constituer un choix justifié.




Joseph Stiglitz, prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel en 2001, président du conseil des économistes du président Bill Clinton de 1995 à 1997, économiste en chef et vice-président de la Banque mondiale de 1997 à 2000, apporte des arguments forts à ceux qui plaident pour la suspension du remboursement des dettes publiques. Dans un livre collectif2 publié en 2010 par l’université d’Oxford, il affirme que la Russie en 1998 et l’Argentine au cours des années 2000 ont fait la preuve qu’une suspension unilatérale du remboursement de la dette peut être bénéfique pour les pays qui prennent cette décision : « Tant la théorie que la pratique suggèrent que la menace de fermeture du robinet du crédit a été probablement exagérée » (p. 48).




Quand un pays réussit à imposer une réduction de dette à ses créanciers et recycle les fonds antérieurement destinés au remboursement pour financer une politique fiscale expansionniste, cela donne des résultats positifs : « Dans ce scénario, le nombre d’entreprises locales qui tombent en faillite diminue à la fois parce que les taux d’intérêt locaux sont plus bas que si le pays avait continué à rembourser sa dette3 et parce que la situation économique générale du pays s’améliore. Puisque l’économie se renforce, les recettes d’impôts augmentent, ce qui améliore encore la marge budgétaire du gouvernement. […] Tout cela signifie que la position financière du gouvernement se renforce, rendant plus probable (et pas moins) le fait que les prêteurs voudront à nouveau octroyer des prêts. » (p. 48) Et il ajoute : « Empiriquement, il y a très peu de preuves accréditant l’idée qu’un défaut de paiement entraîne une longue période d’exclusion d’accès aux marchés financiers. La Russie a pu emprunter à nouveau sur les marchés financiers deux ans après son défaut de paiement qui avait été décrété unilatéralement, sans consultation préalable avec les créanciers. […] Dès lors, en pratique, la menace de voir le robinet du crédit fermé n’est pas réelle. » (p. 49)




Pour Joseph Stiglitz, certains pensent qu’un des rôles centraux du FMI est d’imposer le prix le plus élevé possible aux pays qui voudraient se déclarer en défaut de paiement et beaucoup de pays se comportent comme s’ils croyaient à cette menace. Il considère qu’ils font fausse route : « Le fait que l’Argentine soit allée si bien après son défaut de paiement, même sans l’appui du FMI (ou peut être parce qu’elle n’a pas eu l’appui du FMI), peut conduire à un changement de cette croyance. » (p. 49)




Il met également clairement en cause les banquiers et autres prêteurs qui ont octroyé massivement des prêts sans vérifier sérieusement la solvabilité des pays qui empruntaient ou, pire, qui ont prêté en sachant parfaitement que le risque de défaut était très élevé. Il ajoute que, puisque les prêteurs exigent de certains pays des taux élevés en vertu des risques qu’ils prennent, il est tout à fait normal qu’ils soient confrontés à des pertes dues à un effacement de dette. Ces prêteurs n’avaient qu’à utiliser les intérêts élevés qu’ils percevaient en tant que provisions pour pertes possibles. Il dénonce aussi les prêts « prédateurs » octroyés aux pays débiteurs à la légère par les banquiers (p. 55).




En résumé, Stiglitz plaide pour que les prêteurs assument les risques qu’ils prennent (p. 61). À la fin de sa contribution, il considère que les pays qui s’engagent dans la voie du défaut de paiement ou de la renégociation en vue d’obtenir une réduction de dette auront besoin d’imposer un contrôle temporaire sur les changes et/ou des taxes pour décourager les sorties des capitaux (p. 60). Il reprend à son compte la doctrine de la dette odieuse et affirme que celle-ci doit être annulée (p. 61)4.




D'autres économistes abondent dans la même direction que Joseph Stiglitz

Il n’est pas le seul à aller dans ce sens. Dans un article publié par le Journal of Development Economics5 sous le titre « The elusive costs of sovereign defaults », Eduardo Levy Yeyati et Ugo Panizza, deux économistes qui ont travaillé pour la Banque interaméricaine de développement, présentent les résultats de leurs recherches minutieuses sur les défauts de paiement concernant une quarantaine de pays. Une de leurs conclusions principales est la suivante : « Les périodes de défaut de paiement marquent le début de la récupération économique »6. On ne peut mieux dire.





1 Eric Toussaint, docteur en sciences politiques, est porte-parole du CADTM international et membre du conseil scientifique d’ATTAC France. Il est auteur des livres Bancocratie, Aden, 2014, http://cadtm.org/Bancocratie; Procès d’un homme exemplaire, Editions Al Dante, Marseille, 2013 ; Un coup d’œil dans le rétroviseur. L’idéologie néolibérale des origines jusqu’à aujourd’hui, Le Cerisier, Mons, 2010.


2 Barry Herman, José Antonio Ocampo, Shari Spiegel, Overcoming Developing Country Debt Crises, OUP Oxford, 2010.


3 En effet, une des conditions posées par le FMI lorsqu’il vient en aide à un pays au bord du défaut de payement est d’augmenter les taux d’intérêt locaux. Si un pays échappe aux conditions fixées par le FMI, il peut au contraire baisser les taux d’intérêt afin d’éviter autant que possible des faillites d’entreprises.


4 Joseph Stiglitz a défendu cette position à de nombreuses reprises au cours des dix dernières années. Voir notamment son livre La grande désillusion, Fayard, 2002.


5 Journal of Development Economics 94, 2011, p. 95-105.


6 “Default episodes mark the beginning of the economic recovery”.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Ven 23 Jan - 14:06



Message un peu personnel, mais pas tant...

Je suis heureux d'avoir, pendant plusieurs années, contribué,
avec d'autres camarades, et avec les encouragements de bp d'autres,
à alimenter ce forum en informations économiques,
sources essentielles d'analyse pour les militants révolutionnaires,
qui préfèrent aux dogmes périssables les faits crus,
sonnant et trébuchants, et la dialectique de l'histoire.

Je vous renvoie maintenant à un site de critique économique anti-K,
beaucoup plus riche en information qu'un forum,
destiné à des dizaines de milliiers de militants LDC,
car fruit de l'initiative hardie et réussie du Groupe de Travail Economique (GTE) du NPA.
J'y consacrerai mes efforts, dans ce domaine au moins.

C'est une surprise pour la plupart d'entre vous, car tout beau tout neuf.
Mais attention, ce n'est encore qu'un beau véhicule anti-K en rôdage,
un pilote même pas encore lancé officiellement...
Il appelle vos critiques , suggestions et contributions.

Découvrez, profitez en pour mieux décrypter et combattre le capitallisme,
utilisez ses actualités, ses articles, graphiques, vidéos, films, caricatures, etc
pour le plaisir de savoir, de comprendre,
et ensuite pour rassembler dans la lutte,
pour vos réunions, tracts, prises de parole, etc:
http://www.anti-k.org/
.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum