Annulation de la dette !

Page 8 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Copas le Sam 6 Avr - 21:22

louismichel a écrit:Le mensonge et le camouflage de Menvussa !! Il ne cite pas la bonne page du numéro en question; je parle de la déclaration de la LCR en tant que telle ( pas de Besancenot!)

ROUGE,
n° 2269, 09/10/2008,
"...il n'y a pas lieu sur le principe de s'opposer au sauvetage des banques...", déclaration de la LCR, au moment où le système financier dans son ensemble risque de basculer dans la faillite!
G.Menvussa n'est pas seulement un zozo, c'est un truqueur et son comportement est tout sauf innocent même si lui-même l'est un peu.....innocent!

Il y a là les articles de l'hebdo en question et je ne trouve pas la déclaration de la LCR dont tu parles :

http://orta.dynalias.org/archivesrouge/rouge?numero=2269

Un autre numéro ?

Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  gérard menvussa le Dim 7 Avr - 2:46

Mais Louis michel a tout a fait raison. Un autre article du rouge en question :

Leurs Bourses ou nos vies

Rouge n° 2269, 09/10/2008

« Sarkozy, t’es foutu, les Renault sont dans la rue. » C’est avec ce slogan que des centaines de salariés de Sandouville (Seine-Maritime) ont accueilli Sarkozy, lundi 6 octobre. Ce dernier pensait pouvoir parader tranquillement devant les chaînes de montage. C’était compter sans la colère des grévistes, qui refusent le licenciement d’un quart des effectifs. Confronté à la mobilisation, le président démagogue a préféré faire ses déclarations à bonne distance !

Pas dupes, les salariés de Renault. Ils ne croient pas aux « garanties » et autres promesses d’un Sarkozy ami des patrons et d’un PDG, Carlos Ghosn, dont le projet immédiat est de mener une opération de dégraissage avec, à la clé, la disparition de 4 000 emplois, dont 1 000 à l’usine de Sandouville. Ce sont par dizaines de milliers que les licenciements se comptent et vont se compter dans les mois à venir : à Renault, à Ford, chez Peugeot, mais aussi dans la construction, les banques, etc. Pas de doute, ce sont toujours les mêmes qui payent la crise et sont victimes du capitalisme. C’est ainsi que les États volent au secours des banques et des spéculateurs en tout genre : le plan Paulson a finalement été adopté aux États-Unis, et 700 milliards d’euros vont passer des poches des contribuables à celles des banquiers !

Pendant ce temps-là, les affaires continuent. Il est clair que ce n’est pas la crise pour tout le monde. BNP-Paribas vient d’avaler la banque Fortis et se trouve ainsi projetée à la première place des banques européennes pour le montant des dépôts. Peugeot accroît les dividendes de ses actionnaires de 11 %, Renault fait grimper ses bénéfices de 20 %, et son PDG s’octroie une plus value de plus de 3 millions d’euros grâce à ses stock-options ! N’oublions pas les parachutes dorés octroyés aux liquidateurs d’emplois, même si le PDG de Dexia a dû renoncer au sien devant l’indignation que cela risquait de soulever.

Les salariés de Renault montrent aujourd’hui la voie : se mobiliser pour empêcher les licenciements. Ce n’est pas au monde du travail de payer la facture de la crise.

Et information ouvriére ? Silence radio. Même leurs militiants en ont honte...

gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 59
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Babel le Dim 7 Avr - 8:16

Copas a écrit:
louismichel a écrit:Le mensonge et le camouflage de Menvussa !! Il ne cite pas la bonne page du numéro en question; je parle de la déclaration de la LCR en tant que telle ( pas de Besancenot!)

ROUGE,
n° 2269, 09/10/2008,
"...il n'y a pas lieu sur le principe de s'opposer au sauvetage des banques...", déclaration de la LCR, au moment où le système financier dans son ensemble risque de basculer dans la faillite!
G.Menvussa n'est pas seulement un zozo, c'est un truqueur et son comportement est tout sauf innocent même si lui-même l'est un peu.....innocent!

Il y a là les articles de l'hebdo en question et je ne trouve pas la déclaration de la LCR dont tu parles :
http://orta.dynalias.org/archivesrouge/rouge?numero=2269
Un autre numéro ?
Il s'agit d'une contribution au débat signée Cédric Durand, et non d'une déclaration politique de la Ligue qui engagerait l'ensemble de l'organisation. Elle est intitulée "Aller à la racine des choses". La voici reproduite in extenso. Chacun pourra ainsi se faire une idée, et discuter s'il veut de la justesse ou non des propositions émises, et ce autrement qu'à partir d'un bout de citation tronquée.
ALLER À LA RACINE DES CHOSES
http://orta.dynalias.org/archivesrouge/article-rouge?id=8676

Trois mesures d’urgence anticapitalistes
Rouge n° 2269, 09/10/2008

Le capitalisme a une manière bien à lui de fêter le 160e anniversaire du « Manifeste du parti communiste » de Marx et Engels. Même s’il est entré dans une phase de turbulences aiguës il y a un peu plus d’un an, la crise n’en est qu’à ses débuts. Financière, économique, sociale, politique, et bientôt géopolitique, elle peut aujourd’hui être considérée comme une crise globale du capitalisme néolibéral. Elle impose aux forces anticapitalistes d’élaborer un programme à la hauteur d’une situation historique charnière, au cours de laquelle les lignes peuvent se déplacer extrêmement vite. Pour engager le débat, ce texte avance une série de mesures et de perspectives autour de grandes orientations.

1. Cautériser la crise financière et briser le pouvoir de la finance
Dans l’immédiat, les salariés n’ont rien à gagner à un effondrement du système financier, car un tel effondrement signifierait la fin du crédit, et la fin du crédit, c’est l’impossibilité de financer les activités réelles de production de biens et de services, donc une accélération dramatique de la crise sociale. Il n’y a donc pas lieu de s’opposer, sur le principe, au sauvetage des banques. En revanche, c’est sur les conditions dans lesquelles celui-ci s’effectue que doit se concentrer la bataille. Les banques défaillantes doivent passer sous contrôle public total, sans indemnisation de leurs actionnaires. Il faut aussi exiger l’ouverture des livres de comptes de toutes les banques, de manière à ce qu’un contrôle public effectif sur le secteur soit possible.
Par ailleurs, l’ensemble des débats qui s’engagent sur la « reréglementation » ouvre une brèche dans laquelle il faut s’engouffrer. Il ne faut pas se tromper, la libéralisation de la finance, au fil des années, a été une arme de destruction massive des droits sociaux et des services publics. Inversement, revenir sur ces mesures constituerait un point d’appui majeur pour les salariés. De ce point de vue, le travail de longue date d’Attac contre les paradis fiscaux ou pour la taxation des transactions financières, entre autres, est plus que jamais d’actualité. De manière plus détaillée, des propositions de réglementation visant à briser le pouvoir de la finance et à mettre un terme aux crises récurrentes émergent. Les discussions sont souvent un peu techniques, mais une mesure mérite sans doute d’être mise en avant : l’abrogation de l’article 56 du traité de Lisbonne, qui interdit toute restriction à la circulation du capital et lui offre une condition essentielle pour mettre en concurrence les travailleurs et les sociétés. Cette mesure, déjà soutenue par plus de 37 000 personnes ayant signé la pétition « Stop-finance » (www.stop-finance.org), a de plus l’avantage d’offrir un lieu de convergence européen. L’indépendance des banques centrales constitue une autre cible de choix, car rien ne justifie qu’une institution aussi essentielle que la monnaie soit arrachée à un contrôle politique.

2.Un bouclier social face à la crise
Ce n’est pas aux salariés de payer la crise. L’une des causes fondamentales de la financiarisation, qui a conduit à la débâcle actuelle, est le fait qu’une part accrue de la richesse est allée aux profits et, pour la plus grande part, qu’elle a été distribuée aux rentiers, au cours des 25 dernières années. Pour protéger les salariés contre les conséquences de la crise, les réponses doivent donc peser sur les rapports entre capital et travail. Cela implique d’abord de ne rien céder sur nos revendications d’urgence sociale, notamment sur les augmentations de salaires, sur le droit au logement ou encore sur la gratuité des transports en commun.
De manière plus précise, deux mesures peuvent être avancées. Premièrement, opérer un prélèvement exceptionnel sur les dividendes et les transférer à un fonds de mutualisation sous contrôle des salariés. Ce fonds, dont l’usage devrait être débattu démocratiquement, permettrait par exemple de financer l’interdiction des licenciements en garantissant le maintien des revenus des chômeurs. Deuxièmement, garantir le pouvoir d’achat des salariés en retirant les aides publiques aux entreprises qui s’y refuseraient. De telles mesures permettent de faire payer la crise à ceux qui en sont responsables, tout en jetant les bases d’une meilleure répartition des richesses.
Au-delà de ces mesures d’urgence, un véritable bouclier social implique de mener à bien la contre-offensive, notamment dans le domaine de la santé et des retraites. Pour les retraites, c’est évident : fondamentalement, il n’y a pas de problème de financement ; l’allongement de la durée de cotisation n’est donc qu’un stratagème qui vise à affaiblir le régime par répartition en diminuant le niveau des retraites effectivement versées, puisqu’il est de plus en plus difficile de toucher une pension à taux plein. En conséquence, ceux et celles qui en ont les moyens sont incités à souscrire à une retraite par capitalisation. Or, la crise du système financier va révéler au grand jour le risque considérable auquel sont exposés les salariés dont les retraites dépendent des fonds de pension. Des millions de personnes, aux Etats-Unis, vont en faire les frais. Il faut agir aussi sur la santé, en revenant sur toutes les mesures qui conduisent à rendre l’accès aux soins de plus en plus coûteux (franchises médicales, déremboursements, hausse du ticket modérateur…). Garantir les retraites par répartition et la gratuité de l’accès aux soins sont non seulement des mesures essentielles de justice sociale, mais aussi un moyen de faire face à la crise : en réduisant l’incertitude des salariés quant à leur avenir, on limite aussi la casse immédiate que va provoquer le recul de la consommation.
Enfin, le bouclier social se construira aussi au niveau local, par l’autodéfense des salariés et des communautés locales : entreprise par entreprise, contre les licenciements, il faudra exiger l’ouverture des livres de comptes pour montrer qu’il est possible de préserver les emplois. Et, pourquoi pas, comme les salariés de Lip en 1974, ceux de l’usine Continental de Guadalajara au Mexique en 2005, ou de nombreuses usines en Argentine après la crise de 2001, faire en sorte que les salariés prennent eux-mêmes le contrôle de leurs entreprises.

3.Pour l’écologie et pour l’égalité, un contrôle démocratique de l’orientation des investissements
Au-delà des mesures de défense immédiate des salariés et de la contre-offensive vis-à-vis du pouvoir de la finance, la crise est une opportunité majeure de permettre aux anticapitalistes de développer leur projet de société. Tout l’enjeu est d’être en mesure de passer d’une propagande abstraite sur les méfaits du capitalisme et la nécessaire socialisation des moyens de production à des mots d’ordres concrets. On peut, dans la situation actuelle, s’appuyer sur deux éléments. Premier point : à quoi sert la finance, si ce n’est, après moult détours et spéculations, à répartir l’investissement des capitaux ? Aujourd’hui, c’est cette faculté d’orienter le développement de l’activité économique selon le seul critère du profit maximal qui est en crise. Il faut donc un autre mécanisme de direction de l’activité économique. Second point : la planète et les sociétés humaines sont aujourd’hui au bord du gouffre du fait d’une orientation du développement économique qui détruit à une vitesse effroyable les écosystèmes et produit des inégalités extrêmes. Il nous faut une autre orientation de l’activité économique. Puisque la finance capitaliste a doublement failli dans sa gestion de l’investissement, toutes les banques doivent intégrer un pôle public de financement de l’économie. Mais ce pôle public ne doit pas être une simple béquille au service du capital. Il doit s’accompagner d’un processus démocratique pour décider et planifier les grandes orientations de l’activité économique en fonction des besoins sociaux, et engager la transition vers un développement respectueux de la biosphère. Mettre en débat le mot d’ordre d’« états généraux de l’investissement pour l’écologie et pour l’égalité » permet ainsi de faire le lien entre la crise de la finance et l’écosocialisme. Voici une manière bien vivante de souhaiter un bon anniversaire au Manifeste du parti communiste ! ■
Cédric Durand



Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  louismichel le Dim 7 Avr - 12:02

"un tel effondrement (des banques) signifierait la fin du crédit, et la fin du crédit, c’est l’impossibilité de financer les activités réelles de production de biens et de services, donc une accélération dramatique de la crise sociale. Il n’y a donc pas lieu de s’opposer, sur le principe, au sauvetage des banques".
En fait de citation tronquée , dès qu'on élargit la citation, ça renforce le côté " coup de main dans la tourmente"! Et le fait de demander un contrôle public suer les banques douteuses, même Obama le demande et le fait!

Vous voyez le contexte!! Au moment où le capitalisme financier est au bord du gouffre (octobre 2008), la LCR, (ça pour débattre, elle débattait!) vient apporter sa contribution au soutien du système ( il faut qu'il puisse continuer de produire, le pauvre, sinon les forces productives pourraient cesser de croître!!), mais il y a une cohérence, car si les forces productives continuent de croître (n'est-ce pas ? puisque la croissance mondiale reste positive!!), la victoire de la révolution n'est pas à l'ordre du jour car, comme le disent Marx et Trotsky, "une société ne disparaît jamais avant d'avoir développé toutes les forces productives qu'elle est capable de contenir"!

louismichel

Messages : 554
Date d'inscription : 01/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  yannalan le Dim 7 Avr - 12:47

Eh bien, heureusement pour le système financier que la LCR était là, vu le rôle décisif qu'elle semble avoir joué !
Je ne la savais pas aussi puissante. Elle doit être soutenue en secret par les Illuminati !

yannalan

Messages : 2065
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Dim 7 Avr - 13:31

Excellente démonstration, encore une, des méthodes indignes de la secte:

1) affabulation sur l'auteur: c'est un texte de Durand pour débattre,
sous sa seule responsabilité, jamais de la LCR, qui n'a jamais partagé sa proposition.
Durand était membre de la tendance réformiste devenue GA...
Mais le droit à l'expression individuelle, dans la secte caserne,
le vrai faux POI ne connait pas plus que la démocratie ouvrière.

2) j'attendais depuis quelques semaines qu'il s'enfonce dans l'ignominie, c'est fait!
sa citation relève du couple troncage/trucage. Voici la phrase:
Il n’y a donc pas lieu de s’opposer, sur le principe, au sauvetage des banques. En revanche, c’est sur les conditions dans lesquelles celui-ci s’effectue que doit se concentrer la bataille. Les banques défaillantes doivent passer sous contrôle public total, sans indemnisation de leurs actionnaires. Il faut aussi exiger l’ouverture des livres de comptes de toutes les banques, de manière à ce qu’un contrôle public effectif sur le secteur soit possible.
Il s'agit d'expropriation des banques, pas de nationalisation temporaire.
Le vrai faux POI le sait. Pour le coup, là, il est net: un affabulateur vrai de vrai.

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  louismichel le Dim 7 Avr - 14:18

Simplement des banques défaillantes, Roseau, tu parles d'une expropriation! Tu te gargarises de grands mots pour masquer le rôle politique de la LCR, puis du NPA, tellement "anti-systèmes" qu'on retrouve leurs représentants sur tous les médias aux ordres du pouvoir et des capitalistes!! ça non plus, ce n'est pas une affabulation, pas plus que la citation bien réelle que vous avez niée jusqu'à ce qu'on vous la mette sous le nez!

louismichel

Messages : 554
Date d'inscription : 01/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Dim 7 Avr - 14:22

louismichel a écrit:Simplement des banques défaillantes, Roseau, tu parles d'une expropriation! Tu te gargarises de grands mots pour masquer le rôle politique de la LCR, puis du NPA, tellement "anti-systèmes" qu'on retrouve leurs représentants sur tous les médias aux ordres du pouvoir et des capitalistes!! ça non plus, ce n'est pas une affabulation, pas plus que la citation bien réelle que vous avez niée jusqu'à ce qu'on vous la mette sous le nez!
Le vrai faux POI, prix la main dans son bénitier, détourne le sujet
Restons y. Je répète:
1) ce n'est pas le programme de la LCR ou NPA, mais d'un individu, qui a d'ailleurs rompu avec le NPA!
2) le vrai faux POI a bien tronqué, donc truqué la citation,
une des méthodes courantes et indignes de la secte.

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  louismichel le Dim 7 Avr - 14:33

"un tel effondrement (des banques) signifierait la fin du crédit, et la fin du crédit, c’est l’impossibilité de financer les activités réelles de production de biens et de services, donc une accélération dramatique de la crise sociale. Il n’y a donc pas lieu de s’opposer, sur le principe, au sauvetage des banques"

Aucun trucage ni troncage, Roseau, le sens est limpide, on veut éviter l'effondrement du crédit, assurer la continuité de la production, sauver les banques, contrôler les seule défaillantes!!! La liste est longue, ça se passe dans le journal "ROUGE", en octobre 2008, au sein de la LCR !

Si le contrôle public ne concerne que les banques défaillantes, le capital financier reste globalement le maître d'oeuvre tout comme aux USA avec Obama et se nationalisations temporaires!

louismichel

Messages : 554
Date d'inscription : 01/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Dim 7 Avr - 14:42

[quote="louismichel"] ça se passe dans le journal "ROUGE", en octobre 2008, au sein de la LCR !
quote]
Très pédagogique

1) il ratifie le procédé de la secte: il tronque la citation, sur la question de l'expropriation,
et fait almalgame avec polititique...d'Obama!

2) il ne peut concevoir qu'une expression minoritaire, qui n'est pas celle de la direction,
puisse s'exprimer dans une orga révo.

Conclusion: méthode indigne qui définit parfaitement la secte/caserne.
Mais qu'il continue: chaque nouvel arrivant sur le forum est ainsi vacciné... Very Happy

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  louismichel le Dim 7 Avr - 17:10

Ne raconte pas n'importe quoi, Roseau, ça n'a rien d'une discussion préparatoire à un congrès, ça engage bien le journal de l'organisation et l'organisation elle-même, et il n'y a pas de citation truquée ou tronquée (je renvoie à l'ensemble du paragraphe, à aucun moment il n'est question d'expropriation de l'ensemble du système bancaire, mais seulement des banques défaillantes (effectivement sans indemnisation, c'est la moindre des choses! Et encore, le NPA revendique un audit citoyen sur la dette!).
Quant à la discussion interne, rappelons simplement que le POI organise un congrès ouvert fin mai-début juin et qu'il comprend 4 courants: le courant socialiste, le courant communiste, le courant trotskyste (avec droit de tendance en son sein), le courant anarcho-syndicaliste !!
On voit bien à quoi correspond l'expression "secte/caserne", au défoulement impuissant de Roseau!

louismichel

Messages : 554
Date d'inscription : 01/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Dim 7 Avr - 17:23

louismichel a écrit:Ne raconte pas n'importe quoi, Roseau, ça n'a rien d'une discussion préparatoire à un congrès, ça engage bien le journal de l'organisation et l'organisation elle-même, et il n'y a pas de citation truquée ou tronquée
Mensonge toujours:
1) le journal présente le texte comme contribution "pour engager le débat"!
Et il est signé, par Durand, tendance qui a créé la GA!
Mais la secte/caserne ne peut imaginer qu'on débatte en dehors d'un Congrès...
2) la proposition n'était pas celle de la LCR, ni la mienne,
mais notons qu'elle a été charcutée,
vieille pratique du vrai faux POI: l'expropriation à été gommée.
Staline faisait la même chose avec la photo de Trotski,
dont la secte est indigne.
Trotski avait à ce propos fort bien expliqué pourquoi
il n'était pas "trotskiste", ne voulant pas se commettre d'avance
avec non pas des héritiers, mais des aventuriers dilapidant l'héritage.
Je m'en tiens à sa recommandation.
Il a eu, sur ce coup, une préscience remarquable! Smile


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  louismichel le Dim 7 Avr - 19:20


Justement, une telle discussion, hors préparation de congrès, engage bien le journal "Rouge" et l'ensemble de la direction de la LCR.

Ah bon, "le contrôle public des banques défaillantes" équivaut à l'expropriation de l'ensemble du système bancaire ? Bravo!!
Trotskiste, tu penses peut-être l'être, en tout cas, trotskyste tu ne l'es pas!

T'as bien retenu le conseil, répéter 100 fois le même mensonge ( "la secte"), malheureusement pour toi, ça n'en fait pas une vérité!

"rappelons simplement que le POI organise un congrès ouvert fin mai-début juin et qu'il comprend 4 courants: le courant socialiste, le courant communiste, le courant trotskyste (avec droit de tendance en son sein), le courant anarcho-syndicaliste !!
On voit bien à quoi correspond l'expression "secte/caserne", au défoulement impuissant de Roseau!"

louismichel

Messages : 554
Date d'inscription : 01/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Dim 7 Avr - 20:26

louismichel a écrit:
Justement, une telle discussion, hors préparation de congrès, engage bien le journal "Rouge" et l'ensemble de la direction de la LCR.
Ah bon, Bravo!!
Trotskiste, tu penses peut-être l'être, en tout cas, trotskyste tu ne l'es pas!
1) Non, c'est annoncé dans l'article comme un débat, dans les orga démocratiques, le débat qui n'est pas interdit hors préparation de Congrès ! Il veut changer le règles des autres partis pour en faire la caserne antidémocratique de sa secte!
2) mensonge éhonté de plus: qui a prétendu que "le contrôle public des banques défaillantes" équivaut à l'expropriation de l'ensemble du système bancaire ? Personne ! L'auteur, minoritaire, a proposé d'exproprier seulement les banques défaillantes, et c'est une divergence avec la position d'expropriation de tout le secteur financier et création d'un service public.
3) Raté encore, je suis MR, pas besoin d'autre étiquette.
Comme beaucoup de camarades à travers le monde,
y compris certains qui savent à peine qui est Trotski, c'est le contenu de la bouteille qui m'intéresse.
Trotski avait raison: son héritage est dilapidé par des profiteurs.

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  louismichel le Dim 7 Avr - 20:43

Justement, une telle discussion, hors préparation de congrès, engage donc bien le journal "Rouge" qui prend la responsabilité de publier l'article et, par la même occasion, l'organisation qu'il représente!


"rappelons simplement que le POI organise un congrès ouvert fin mai-début juin et qu'il comprend 4 courants: le courant socialiste, le courant communiste, le courant trotskyste (avec droit de tendance en son sein), le courant anarcho-syndicaliste !!
On voit donc bien à quoi correspond l'expression "secte/caserne", au défoulement impuissant de Roseau qui répète en boucle des contre-vérités!

louismichel

Messages : 554
Date d'inscription : 01/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Dim 7 Avr - 21:37

louismichel a écrit:Justement, une telle discussion, hors préparation de congrès, engage donc bien le journal "Rouge" qui prend la responsabilité de publier l'article et, par la même occasion, l'organisation qu'il représente!
Encore une fois, non. C'est un débat, annoncé comme tel.
La liberté d'expression n'a jamais été resteinte aux Congrès dans une orga démocratique comme la LCR
Il veut changer les statuts de toutes les orgas pour en faire le repoussoir de sa caserne Smile

A noter la méthode: avec un HS, il pourrit ce fil, comme tant d'autres...

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  louismichel le Dim 14 Avr - 17:35

Éric Toussaint à Tunis :
« Il faut désobéir aux créanciers et refuser de rembourser des dettes illégitimes ! »

"Nous sommes face à un moment historique ! La coalition de partis tunisiens de l’opposition de gauche laïque, le Front populaire (qui regroupe 11 formations politiques), a organisé ces 23 et 24 mars 2013 une rencontre avec des représentants des partis politiques progressistes de la région méditerranéenne afin de réclamer conjointement une annulation des dettes odieuses et illégitimes des États du sud et du nord de la Méditerranée. Cette rencontre s’est déroulée sous la forme de deux demi-journées de travail qui ont débouché sur une déclaration finale. Le tout a été suivi d’une grande conférence publique réunissant 1000 participants et l’ensemble des forces de gauche présentes à la rencontre autour d’un combat désormais commun.
Suite:http://cadtm.org/Eric-Toussaint-a-Tunis"


"NE PAS REMBOURSER LES DETTES ILLEGITIMES ET ODIEUSES"..... ET LES AUTRES? Et pas seulement pour les pays du sud mais aussi pour ceux du nord de la Mediterranée! La belle union de la gauche que voilà!

Et bien sûr, pas un mot sur l'accord d'association avec l'Union européenne par lequel cette dernière veut démanteler les droits de douane tunisiens pour pouvoir vendre ses propres produits et ainsi étouffer les cultures vivrières du pays en développant chômage et endettement en Tunisie et mettre à mal le processus révolutionnaire!



louismichel

Messages : 554
Date d'inscription : 01/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

3e Université d’été du CADTM

Message  Roseau le Dim 14 Avr - 21:12

Bloquez vos agendas !

La 3ème Université d’été du CADTM Europe se déroulera les 28, 29 & 30 Juin à la Marlagne, près de Namur, en Belgique.

Cette année, vous y trouverez plus de 25 ateliers et plénières
pour analyser et réfléchir à l’impact de la dette sur les hommes et les femmes, du Nord au Sud :
retour sur l’impact de la dette dans l’Histoire de l’antiquité à nos jours,
état des lieux de la dette du Sud et des luttes en cours,
analyse des mouvements citoyens d’opposition à la dette en Europe,
réflexion et débat sur l’impact de la dette et de l’austérité sur les femmes,
mais aussi sur la nature avec la question de la dette écologique,
et bien d’autres sujets.
Ces ateliers seront animés par des invités venus du monde entier.

L’Université d’été du CADTM est ouverte à toute personne intéressée.

Vous pouvez d’ores et déjà réserver votre week end du 28, 29 & 30 Juin !
http://cadtm.org/3e-Universite-d-ete-du-CADTM

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Roseau le Jeu 25 Avr - 23:10

Méditerranée : Manifeste du front commun d’organisations politiques contre la dette
http://cadtm.org/Mediterranee-Manifeste-du-front


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les prêts toxiques: une affaire d'Etat

Message  Roseau le Ven 3 Mai - 15:02


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Méluche entend surfer sur la planche à billet

Message  Roseau le Dim 5 Mai - 16:27

La honte répétée, le 5 mai, l'adjudant-chef Du Balai
Sa place n'est pas à la Bastille.
La révolution française, elle, a annulé la dette.

" Il faut effacer la dette en la faisant racheter par le banquier central (...). Mieux vaut l'inflation que la banqueroute ou la guerre."

Donc confirmation: pas d'annulation de la dette.
Méluche, en bon politicien bourgeois, veut que nous la payons par l'inflation,
aux nababs capitalistes qui continueront ainsi à nous exploiter en dormant!

Annulation de la dette!
Expropriation du capital!
Dehors les politiciens bourgeois!

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Audit Piaf

Message  Roseau le Sam 11 Mai - 23:47

http://cadtm.org/Les-Autres-Voix-de-la-Planete-No58
« Audit Piaf », deux extraits d’un répertoire revisité par des militant-e-s du CADTM en Belgique
pour sensibiliser et dénoncer, de façon interactive et joyeuse,
le chantage de la dette publique et de l’austérité, et entonner, haut et fort,
« nous ne devons rien, nous ne paierons rien ! »

Hymne à l’audit

Rien de rien
Non, rien de rien,
non, je ne payerai rien !
Ni la dette qu’ils ont faite,
ni le bal
de leur austérité !
Non, rien de rien,
non, je ne payerai rien !
impayés,
balayés,
oubliés,
On se fout des créanciers !
Avec mes acolytes,
on allumera le feu !
Les dettes on les audite,
c’est ce qu’on fait de mieux
Balayés les banquiers
avec leurs intérêts,
balayés pour toujours !
Dégagez, on est prêt.
Non, rien de rien,
non, je ne payerai rien !
Ni la dette qu’ils ont faite,
ni le bal
de leur austérité !
Non, rien de rien,
non, je ne payerai rien !
Car ma vie,
car mes droits
valent bien plus
que leur profit, crois-moi
Les banquiers, sur nous peuvent tomber
Et la crise peut nous menacer
Peu m’importe si ça gène
Je me fous des financiers
Tant qu’l’audit égaiera mes matins
Tant qu’la dette frémira sous tes mains
Peu m’importe les problèmes
Et la crise, puisque j’suis libre
Nous ferons un moratoire
Nous suspendrons les paiements
Nous, le peuple réuni
Nous vérifierons les comptes
Nous reprendrons la fortune
Que les banques nous ont volée
Nous sauverons les hôpitaux
Socialiserons les capitaux
Pour pouvoir nous développer
On peut bien rire de nous
Nous ne sommes pas les plus fous
Nous, le peuple réuni
Si un jour, la dette s’éloign’ de moi
Que les banques passent au loin là-bas
Peu m’importe, leurs problèmes
Car nous serons libérés
Nous aurons pour nous l’avenir
Des finances pour nous développer
Des projets, plus de problèmes
On récolte ce qu’on sème.

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Excellente video des camarades de IA

Message  Roseau le Lun 13 Mai - 2:37


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Et si on arrâtait de banquer ?

Message  Roseau le Jeu 16 Mai - 3:45


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Empire romain: la dette a conduit au servage

Message  Roseau le Dim 2 Juin - 20:59


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annulation de la dette !

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:37


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum