Libertaires au NPA ?

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Libertaires au NPA ?

Message  nico37 le Mar 6 Sep - 20:10


nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  tomaz le Mar 6 Sep - 20:41


c'est maintenant un "groupe" constitué avec des échanges nombreux, des débats, des propositions (ben oui) pour le parti, une réunion off lors de l'ue et une participation "officielle" lors d'un atelier de cette ue.

notons que le groupe traverse toute les tendances et position du npa, ce qui est déja un exploit en soi !

souhaitons nous donc bonne chance !
avatar
tomaz

Messages : 303
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : zonvier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  Invité le Mer 7 Sep - 21:32

Bonne chance! Vu que on nous demande de leur en souhaiter...aux anarchistes du NPA. Dits "libertaires" (cela me rappelle que Lénine disait que les anars étaient des "libéraux avec des pistolets").

Des gars sympa sans doute, des excellents coupeurs de cheveux en quatre, amis des amis, bons vivants et sensibles à toutes les causes, de société et sociétales. Mais qui n'ont jamais rien fait pour les travailleurs depuis leur naissance nulle part (si en Espagne mais alors là...ils ont trahi bel et bien)

Ils seront heureux de être avec les sociaux-démocrates, ceux de la tendance ex-Lcr, ceux des tendances ex-Pt, ceux des tendances écolos, les décroisanteurs de diverses tendances, ceux à moitié dedans à moitié dehors de la tendance ex-LO et surement d'autres qui "s’organisent" pour bavarder entre eux avec plus d'aisance.

Je crois bien que je vais rentrer au NPA, il y a à boire et à manger, on peut se promener pénard parmi les "tendances" parler de tout et n'importe quoi et attendre patiemment que les Ex de la Ligue imposent leur "point de vue", comme c'est le cas dans ce type d'organisation "démocratique".

Parlez, parlez les amis, faites des tendances à ne plus finir, mais in fine ce sont toujours les mêmes qui coupent le fromage.

En voila un "parti de luttes" mais que le jour où les luttes viendront sera plus perclus qu'un ancien de 100 ans.Cela commence sérieusement à ressembler une auberge espagnole qu'un parti de lutte. Avec tout les respect que j'ai pour les auberges, les espagnoles en particulier.



Dernière édition par Elquenosaltaesmomio le Mer 7 Sep - 22:03, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  tomaz le Mer 7 Sep - 21:48


Toi par contre au niveau blabla, tu te pose la, les donneur de leçon et autres curés me feront toujours autant rigoler
avatar
tomaz

Messages : 303
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : zonvier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  Invité le Mer 7 Sep - 22:02

tomaz a écrit:
Toi par contre au niveau blabla, tu te pose la, les donneur de leçon et autres curés me feront toujours autant rigoler

Amen.

Cela fait au moins 20 jours que je ne poste rien sur ce forum.

Mais vu que l'on demandait de souhaiter bon chance aux "libertaires" (ces rigolos) j'ai pensé que je pouvais les en souhaiter. Ils sont sympas et inoffensifs et je les aime bien, alors?

Question "donner des leçons"...quelles leçons?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les curés rouges ou noirs ...existent j'en ai rencontré des tas.

Message  oxy le Jeu 8 Sep - 9:16

Sortez les gants :

http://fightclubnpa.blogspot.com/2011/08/ce-quest-un-cure-rouge.html

Les curés rouges me font aussi marrer grave ( voir ce lien) mais les noirs existent aussi .....remarque les curés peuvent être au coté du peuple . Tiens Camillo Torres, un curé Colombien est mort les armes à la main alors que les communistes (vrais ou faux labels) népalais exploitent leur peuple depuis qu'ils sont au gouvernement après une lutte armée et ils sont divisés comme les religieux ( plus de 20 branches) .

Mais il n’empêche le NPA est un moulin à parole et une auberge espagnole où on vient faire ses courses pour recruter ou on discute du sexe des anges. Au fond l'étiquette est un drapeau éphémère qui change de sens en fonction de celui qui le brandit .

Le peuple a besoin de partis qui dépassent les étiquettes en tout cas les nombreux anti capitalistes ( sous des noms différents) se réveilleront au moment des luttes et ils n'ont pas besoin de mots d'ordre . Ils doutent avec raisons de ces partis, Il suffit de voir leur inefficacité en Grèce , Espagne Portugal alors que les indignés manifestent . Les partis sont surtout des clubs de discussion ou deviennent pire des lieux/clans pour trouver une place et retourner sa veste .
Alors le nouveau NPA a-t-il une ligne si claire? BOF !


oxy

Messages : 141
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  Roseau le Jeu 8 Sep - 15:08

oxy a écrit:Les partis sont surtout des clubs de discussion ou deviennent pire des lieux/clans pour trouver une place et retourner sa veste .
Bravo le niveau d'analyse, la subtilité et les propositions, encore une fois...
Sans parler du mépris petit-bourgeois pour des générations et des millions de militants
à travers le monde, auxquels l'humanité doit sa survie!
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  yannalan le Jeu 8 Sep - 15:25

De toute façon, Oxy? avec les gens comme toi,soit les partis ont une ligne claire et ils sont "curés rouges" ou "staliniens", soit ils n'en ont pas et ce sont des "clubs de discussion". Un peu facile.
des lieux/clans pour trouver une place et retourner sa veste .
Ca existe, mais pour une bonne carrière, mieux vaut ne pas perdre son temps à l'extrême-gauche et aller direct au PS. Je connais un tas de gens comme moi qui ont passé un temps à la LCR ou ailleurs, qui ont au moins eu une formation et qui continuent à militer localement ou dans leur syndicat par exemple.
Mais le grand sage nous a dit qu'aider les autres c'est être curé.... Reste donc au lit.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  Vals le Jeu 8 Sep - 16:02

oxy a écrit:Sortez les gants :

http://fightclubnpa.blogspot.com/2011/08/ce-quest-un-cure-rouge.html

Les curés rouges me font aussi marrer grave ( voir ce lien) mais les noirs existent aussi .....remarque les curés peuvent être au coté du peuple . Tiens Camillo Torres, un curé Colombien est mort les armes à la main alors que les communistes (vrais ou faux labels) népalais exploitent leur peuple depuis qu'ils sont au gouvernement après une lutte armée et ils sont divisés comme les religieux ( plus de 20 branches) .

Mais il n’empêche le NPA est un moulin à parole et une auberge espagnole où on vient faire ses courses pour recruter ou on discute du sexe des anges. Au fond l'étiquette est un drapeau éphémère qui change de sens en fonction de celui qui le brandit .

Le peuple a besoin de partis qui dépassent les étiquettes en tout cas les nombreux anti capitalistes ( sous des noms différents) se réveilleront au moment des luttes et ils n'ont pas besoin de mots d'ordre . Ils doutent avec raisons de ces partis, Il suffit de voir leur inefficacité en Grèce , Espagne Portugal alors que les indignés manifestent . Les partis sont surtout des clubs de discussion ou deviennent pire des lieux/clans pour trouver une place et retourner sa veste .
Alors le nouveau NPA a-t-il une ligne si claire? BOF !


A ta manière tu es aussi un militant....
Et tu appartiens même à un groupe (malheureusement) plus important que les révolutiionnaires.....
Tu dépenses effectivement de l'énergie pour tenter de démoraliser et décourager ceux qui s'engagent, réfechissent, discutent, agissent contre les injustices, contre l'exploitation, contre le capitalisme.
Ces derniers ont sûrement plein de défauts, commettent des erreurs, s'engueulent....
Mais n'importe lequel d'entre eux m'est mille fois plus sympathique que les réacs aigris qui commentent avec mépris nos errements, nos déceptions, nos espoirs.
Il y a toujours eu des gens comme toi du style patron de bistrot, bras cassé qui justifie ses abandons ou lâchetés, en crachant à la gueule de ceux qui essaient de tenir dans une période pas facile...
Garde tes distances hautaines et ricanantes ...et passe ton chemin...
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  verié2 le Jeu 8 Sep - 16:09

Oui, la ligne politique défendue avec acharnement par Oxy est claire : elle consiste à essayer de propager sa propre démoralisation. Triste.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  Vérosa_2 le Jeu 8 Sep - 16:28

Vals a écrit:Garde tes distances hautaines et ricanantes ...et passe ton chemin...
On ne saurait mieux dire.

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  le petit scarabée le Jeu 8 Sep - 20:17

Moi aussi je trouve qu'Oxy est très contre-productif avec ce genre de discours.
Cela dit, le blog qu'il pointait, les "anarcho-droitiers" du NPA, me semble plein d'humour : http://fightclubnpa.blogspot.com

le petit scarabée

Messages : 194
Date d'inscription : 18/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  Roseau le Jeu 8 Sep - 22:57

le petit scarabée a écrit:Moi aussi je trouve qu'Oxy est très contre-productif avec ce genre de discours.
Comme d'hab, rien sur le fond.
D'autant plus dommage qu'il y a des choses intéressantes dans le texte des camarades libertaires du NPA.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  Copas le Jeu 8 Sep - 23:21

Roseau a écrit:
le petit scarabée a écrit:Moi aussi je trouve qu'Oxy est très contre-productif avec ce genre de discours.
Comme d'hab, rien sur le fond.
D'autant plus dommage qu'il y a des choses intéressantes dans le texte des camarades libertaires du NPA.

mais ce ne sont pas les mêmes.

La situation est complexe dans le NPA et la conférence nationale n'a renversé ni les décisions du congrès, ni les alliances dans ce parti, bref l'orientation globale est ce fond de droite aigri et agressif qui m'a surpris à l'UE du NPA. Pendant que d'un autre côté je voyais une gauche jeune, ouverte, en mouvement, populaire. La difference de dynamisme est impressionnante entre la réunion de la droite et la réunion de la gauche.

Ce qui ne va pas sans travers.

Mais est-ce trop tard tant l'orientation du passé qui existe en grande partie encore maintenant a fait tant de dégâts ?

Par contre effectivement une tendance libertaire y aurait plus sa place que dans la précédente orientation qui était très alliance avec les apparatchics de la petite gauche réformiste.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  oxy le Ven 9 Sep - 6:46

J'adore les réponses des militants dit révolutionnaire de ce forum , ils veulent rester entre eux et pouvoir s'insulter . les "bolcheviques" soft ou hard ont fait leur unité . . Ne vous rendez vous pas compte que vos propos ou jugement de mépris sont contre productif
Je ne passerai pas mon chemin j'attends que vous me viriez .
Je veux devenir un martyr
Very Happy

oxy

Messages : 141
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  Roseau le Ven 9 Sep - 18:10

Oxy toujours à radoter , rien sur le fond du texte.
Du café du commerce...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  oxy le Lun 12 Sep - 6:02

il est vrai que j''ai du mal à discuter avec les moines soldats de LO , les curés rouge du NPA ....Heureusement que l'extrême gauche se trouve aussi hors des sectes..Au fond les cafés du commerce sont accueillants alors je vais boire avec le peuple au lieu de le sermoner.

Ce qu'est un curé rouge
Le curé rouge sera souvent l'objet de nos attaques, il convient donc de le définir avec précision. Le curé rouge est un garçon ou une fille qui peut être fort sympathique à la première rencontre, mais qui va se révéler rapidement très fatiguant à cause d'une série de travers redondants. Travers qui vont faire dire à bien des gens : « Décidément, je ne suis pas comme eux ». Ce qui est un lourd handicap, nous y reviendrons à la fin de ce billet.


● Le curé rouge se réfère aux grands anciens et aux textes sacrés. Ses conversations sont truffés de « selon Marx » ou « comme disait Bakounine » ou « si tu avais lu l'État et la Révolution tu saurais que... ». Le curé rouge a une lourde tendance à la citation. Il voue un culte aux saints et aux héros et gare à ceux qui blasphèment les icônes.


● Le curé rouge a parfois besoin d'un « grigri » qui le rassure : un badge à l'effigie d'un de ses héros, une petite étoile rouge, un A cerclé, un bouclier de Vénus, un sigle antifasciste...


●Le curé rouge a besoin de cérémonial. La fin des meeting et des grandes réunions doit ainsi être ponctuée d'un chant religieux : l'Internationale. Il convient alors d'adopter la posture adéquate : poing levé, recueillement et gueule en biais. On peut également agiter des drapeaux rouges pour chasser le mauvais œil.


● Bien qu'il soit la plupart du temps athée, le curé rouge pense que les militants morts le regardent, quelque part dans le ciel. C'est pour ça qu'il refuse de changer ses habitudes ou d'abandonner le fétichisme cité plus haut : « on a toujours fait comme ça » et « c'est pour respecter la mémoire de ceux qui sont morts en luttant ».


● De même, le curé rouge croit au paradis. « Sous le communisme il n'y aura plus de chagrin d'amour » disait Josiane Balasko dans un célèbre film ; on peut aussi entendre « Quand il y aura le socialisme/l'anarchie, il n'y aura plus besoin de prisons... »


● Le curé rouge est persuadé de parler au nom du peuple et de connaître les désirs que le peuple lui-même ignore : « Si les gens s'abstiennent aux élections, c'est parce qu'ils rejettent le système et veulent le renverser ». A l'instar du concept de « croyant qui s'ignore » de l'Église Chrétienne, pour le curé rouge, l'ouvrier est un révolutionnaire qui s'ignore.


● Le curé rouge pratique l'incantation : « nous sommes le parti des luttes », « nous sommes un parti à l'image de la société... », répétés à foison dans un réflexe d'auto-persuasion rappelant fortement le credo catholique.


● Tous ceux qui ne pensent pas exactement comme le curé rouge sont des mécréants. Il use alors de formules magiques qui permettent de couper court à toute discussion telles que : « tu es sectaire » ou « c'est une position droitière » ou, plus sobrement, « sale facho »...


● Enfin le curé rouge a l'esprit de sacrifice. Pour lui le militantisme est un sacerdoce, dans lequel on se purifie par la souffrance. C'est pour cela qu'il distribue des tracts à 6h du matin devant une usine, qu'il colle des affiches sous la pluie en plein hiver, ou qu'il passe cinq heures en réunion. Quand il veut un ''parti de militants'', militants s'entend comme ''des gens exactement comme lui'', avec les mêmes pratiques.


Voici en huit points ce qu'est un curé rouge. D'autres tares pourraient être ajoutés, les laboratoires du Courant Anarcho-droitier continuent leur étude de ces individus.
Qui a ce genre de comportement dans la vie de tous les jours ? Personne. Qui alors peut se reconnaître dans ces militants ? Personne, à part d'autres militants. Et pour quelqu'un qui a déjà des journées très chargées, ce type de comportement ne fait pas envie. Ce quelqu'un restera au mieux un sympathisant. Bref, le curé rouge est un lourd handicap. Il serait temps que l'extrême-gauche deviennent vraiment laïque

oxy

Messages : 141
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  Copas le Lun 12 Sep - 8:08

oxy a écrit:il est vrai que j''ai du mal à discuter avec les moines soldats de LO , les curés rouge du NPA ....Heureusement que l'extrême gauche se trouve aussi hors des sectes..Au fond les cafés du commerce sont accueillants alors je vais boire avec le peuple au lieu de le sermoner.

Ce qu'est un curé rouge
Le curé rouge sera souvent l'objet de nos attaques, il convient donc de le définir avec précision. Le curé rouge est un garçon ou une fille qui peut être fort sympathique à la première rencontre, mais qui va se révéler rapidement très fatiguant à cause d'une série de travers redondants. Travers qui vont faire dire à bien des gens : « Décidément, je ne suis pas comme eux ». Ce qui est un lourd handicap, nous y reviendrons à la fin de ce billet.

● Le curé rouge se réfère aux grands anciens et aux textes sacrés. Ses conversations sont truffés de « selon Marx » ou « comme disait Bakounine » ou « si tu avais lu l'État et la Révolution tu saurais que... ». Le curé rouge a une lourde tendance à la citation. Il voue un culte aux saints et aux héros et gare à ceux qui blasphèment les icônes.

● Le curé rouge a parfois besoin d'un « grigri » qui le rassure : un badge à l'effigie d'un de ses héros, une petite étoile rouge, un A cerclé, un bouclier de Vénus, un sigle antifasciste...

●Le curé rouge a besoin de cérémonial. La fin des meeting et des grandes réunions doit ainsi être ponctuée d'un chant religieux : l'Internationale. Il convient alors d'adopter la posture adéquate : poing levé, recueillement et gueule en biais. On peut également agiter des drapeaux rouges pour chasser le mauvais œil.

● Bien qu'il soit la plupart du temps athée, le curé rouge pense que les militants morts le regardent, quelque part dans le ciel. C'est pour ça qu'il refuse de changer ses habitudes ou d'abandonner le fétichisme cité plus haut : « on a toujours fait comme ça » et « c'est pour respecter la mémoire de ceux qui sont morts en luttant ».

● De même, le curé rouge croit au paradis. « Sous le communisme il n'y aura plus de chagrin d'amour » disait Josiane Balasko dans un célèbre film ; on peut aussi entendre « Quand il y aura le socialisme/l'anarchie, il n'y aura plus besoin de prisons... »

● Le curé rouge est persuadé de parler au nom du peuple et de connaître les désirs que le peuple lui-même ignore : « Si les gens s'abstiennent aux élections, c'est parce qu'ils rejettent le système et veulent le renverser ». A l'instar du concept de « croyant qui s'ignore » de l'Église Chrétienne, pour le curé rouge, l'ouvrier est un révolutionnaire qui s'ignore.

● Le curé rouge pratique l'incantation : « nous sommes le parti des luttes », « nous sommes un parti à l'image de la société... », répétés à foison dans un réflexe d'auto-persuasion rappelant fortement le credo catholique.

● Tous ceux qui ne pensent pas exactement comme le curé rouge sont des mécréants. Il use alors de formules magiques qui permettent de couper court à toute discussion telles que : « tu es sectaire » ou « c'est une position droitière » ou, plus sobrement, « sale facho »...

● Enfin le curé rouge a l'esprit de sacrifice. Pour lui le militantisme est un sacerdoce, dans lequel on se purifie par la souffrance. C'est pour cela qu'il distribue des tracts à 6h du matin devant une usine, qu'il colle des affiches sous la pluie en plein hiver, ou qu'il passe cinq heures en réunion. Quand il veut un ''parti de militants'', militants s'entend comme ''des gens exactement comme lui'', avec les mêmes pratiques.

Voici en huit points ce qu'est un curé rouge. D'autres tares pourraient être ajoutés, les laboratoires du Courant Anarcho-droitier continuent leur étude de ces individus.
Qui a ce genre de comportement dans la vie de tous les jours ? Personne. Qui alors peut se reconnaître dans ces militants ? Personne, à part d'autres militants. Et pour quelqu'un qui a déjà des journées très chargées, ce type de comportement ne fait pas envie. Ce quelqu'un restera au mieux un sympathisant. Bref, le curé rouge est un lourd handicap. Il serait temps que l'extrême-gauche deviennent vraiment laïque

que dire de cette logorrhée ?

T'étais comme ça jeune ? tu te critiques là où tu te crées un adversaire fantasmé pour mieux le combattre ?

En quoi cela concerne-t-il le débat sur les libertaires au NPA ?



avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  Marco Pagot le Lun 12 Sep - 9:28

Moi ça me donne surtout envie de créer un blog (ca me démange) où je me proclamerai fièrement curé rouge et où je cracherai fièrement à la gueule de tout le monde en me considérant comme l'élite; que ce soit comme ce ********* de Thierry-CSP ou fightclubnpa...

Et sinon... Incroyable je suis d'accord avec Vals Shocked Shocked Shocked
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  vilenne le Mer 14 Sep - 17:13

Z'êtes sévère ! Si, effectivement, le texte est hors-sujet, il est poilant à lire. Curés rouges ou noirs, même travers. Ce n'est pas un manifeste politique, plutôt une observation amère.

Y a-t-il eu des suites sur ce regroupement de comlib à l'intérieur du NPA ? Y a un suivi ? des productions écrits et des pratiques nouvelles ?

vilenne

Messages : 264
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  oxy le Mer 14 Sep - 18:38

Copas a écrit:
T'étais comme ça jeune ? En quoi cela concerne-t-il le débat sur les libertaires au NPA ?
Pire mais mon passé est trop lointain maintenant je vis ailleurs dans un monde plus serein si si ....
Quant aux libertaires je suis resté à Daniel Guerin et à l'UTCL Je laisse là mes souvenirs...
tu te critiques là où tu te crées un adversaire fantasmé pour mieux le combattre ?

Je ne vois pas le rapport juste un clin d’œil sur votre nébuleuse incompréhensible pour le néophyte ..;J'aurais besoin de cours de rattrapage ...

que dire de cette logorrhée ?

Cette logorrhée est drôle à la différence des logorrhées trotskistes . Ils ne se prennent pas au sérieux et décrivent une réalité sous forme de bouffonnerie alors que les sectes qui sont de le NPA se la pète grave pour au fond passer leur temps à s'engueuler (cf le débat avec le POI ). Sinon le mvt anar est de la même veine .Sinon j’apprécie de me faire insulter par tes amis c'est une habitude entre MR . Bref on comprend pourquoi les sectes ont de l'audience au NPA .On comprends vos scissions qui ne concernent pas , le Merluche et le Piquet reproduiront les mêmes travers ...
....Alors les anar de droite je m'en tape le coquillard comme des trostkards ... !

oxy

Messages : 141
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  oxy le Mer 14 Sep - 18:39

Marco Pagot a écrit:Et sinon... Incroyable je suis d'accord avec Vals Shocked Shocked Shocked

Normal FUO des sectes Very Happy

oxy

Messages : 141
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  oxy le Mer 14 Sep - 18:43

vilenne a écrit: des pratiques nouvelles ?

OUI on n'aime que son jumeau ou sa jumelle uniquement monosigothe. Very Happy




oxy

Messages : 141
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  gérard menvussa le Mer 14 Sep - 18:51

Bof ! C'est comme l'histoire des "conspirationnistes" (tu sais, ceux qui voient des complots partout) Il est vrai que certains sont particulièrement gratinés (et je ne parle même pas de certains qui sont carrément suspect) Mais malheureusement, les "anticonspirationnistes" sont tout autant lourdingues, et quelque uns même plus ! Le "conspirationnisme de l'anticonspirationnisme", c'est quelque chose...
Personnellement, les gens plein de certitude et de morgue m'ont toujours profondément emmerdé ! Et il est indéniable que les "curés rouges", "curés rouges et noirs" "moines soldat du Trotskysme", etc etc etc font partie de cette redoutable engeance ! Mais le problème c'est que leurs détracteurs ne valent guère mieux... Et que ta maladie de "il voit des curés rouges partout", je ne sais pas si ça se soigne, mais tu devrais consulter...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  Vérosa_2 le Mer 14 Sep - 18:53

monosigothe
Ca s'écrit "monozygote", espèce de clown triste et prétentieux.

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertaires au NPA ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum