Union Européenne et révolutionnaires

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La cime du sommet

Message  Roseau le Ven 15 Mar - 15:12

Jean-Claude Juncker, le premier ministre luxembourgeois
« Je n’exclurais pas que nous courons le risque de voir une révolution sociale, une rébellion sociale »,

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  louismichel le Ven 15 Mar - 16:45

La position OFFICIELLE du POI (et non pas celle correspondant à tes fantasmes et qui semble vraiment te bercer, "POI réactionnaire", etc...), c'est le combat pour l'Europe des travailleurs (par exemple l'organisation de la conférence ouvrière européenne de Tarragone ce week-end dans le cadre de l'Entente Internationale des Travailleurs et des Peuples); la position souverainiste à la Dupont Aignan n'a pas de sens, je l'ai déjà dit, puisque le capital des entreprises du CAC 40 appartiennent à 50% et plus aux fonds anglo-saxons!!

louismichel

Messages : 554
Date d'inscription : 01/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  louismichel le Ven 15 Mar - 16:52

Bien sûr, Junker ne distingue rien de l'autre côté de la Méditerranée!

louismichel

Messages : 554
Date d'inscription : 01/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  louismichel le Ven 15 Mar - 16:52

Bien sûr, Junker ne distingue rien de l'autre côté de la Méditerranée!

louismichel

Messages : 554
Date d'inscription : 01/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  louismichel le Jeu 21 Mar - 11:32

Où sont les fiers bataillons du NPA ( qui préfère fricoter avec les islamistes syriens) et de LO pour dénoncer l'agression de l'Union européenne contre les travailleurs chypriotes, grecs, espagnols, portugais, italiens....... qui, tous, veulent en finir avec elle et tous les gouvernements à sa botte!

louismichel

Messages : 554
Date d'inscription : 01/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Roseau le Ven 28 Juin - 3:51


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  mykha le Dim 30 Juin - 17:53

La politique du bouc-émissaire

Lors du sommet à Bruxelles sur l’emploi des jeunes, Hollande a voulu calmer la polémique alimentée par Montebourg et d’autres ministres socialistes contre Barroso, le président de la Commission européenne. Pour faire oublier leurs responsabilités écrasantes dans l’appauvrissement des classes populaires, les uns et les autres font diversion en accusant Barroso d’être trop exigeant. Comme si c’était l’Union européenne qui décidait de dégrader les retraites, et des licenciements en France !
De Barroso à Hollande en passant par Merkel, les dirigeants européens sont unanimes pour faire ce qu’exige le grand patronat des pays de l’Union européenne.
En accusant l’Europe, les notables du PS apportent de l’eau au moulin du Front national.
(brève LO).

mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Eugene Duhring le Dim 30 Juin - 18:27

mykha a écrit:
La politique du bouc-émissaire

Lors du sommet à Bruxelles sur l’emploi des jeunes, Hollande a voulu calmer la polémique alimentée par Montebourg et d’autres ministres socialistes contre Barroso, le président de la Commission européenne. Pour faire oublier leurs responsabilités écrasantes dans l’appauvrissement des classes populaires, les uns et les autres font diversion en accusant Barroso d’être trop exigeant. Comme si c’était l’Union européenne qui décidait de dégrader les retraites, et des licenciements en France !
De Barroso à Hollande en passant par Merkel, les dirigeants européens sont unanimes pour faire ce qu’exige le grand patronat des pays de l’Union européenne.
En accusant l’Europe, les notables du PS apportent de l’eau au moulin du Front national.
 (brève LO).
Incompréhensible, inepte, débile, contradictoire, ... Et c'est avec ce genre de brève que LO compte convaincre les travailleurs ?

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  mykha le Dim 30 Juin - 18:32

Eugene Duhring a écrit:
mykha a écrit:
La politique du bouc-émissaire

Lors du sommet à Bruxelles sur l’emploi des jeunes, Hollande a voulu calmer la polémique alimentée par Montebourg et d’autres ministres socialistes contre Barroso, le président de la Commission européenne. Pour faire oublier leurs responsabilités écrasantes dans l’appauvrissement des classes populaires, les uns et les autres font diversion en accusant Barroso d’être trop exigeant. Comme si c’était l’Union européenne qui décidait de dégrader les retraites, et des licenciements en France !
De Barroso à Hollande en passant par Merkel, les dirigeants européens sont unanimes pour faire ce qu’exige le grand patronat des pays de l’Union européenne.
En accusant l’Europe, les notables du PS apportent de l’eau au moulin du Front national.
 (brève LO).
Incompréhensible, inepte, débile, contradictoire, ... Et c'est avec ce genre de brève que LO compte convaincre les travailleurs ?

OUI. OUI OUI et OUI

mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sur la sortie de l’Euro et le débat en France

Message  Roseau le Jeu 8 Aoû - 15:28


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  AlexAntifa le Ven 9 Aoû - 17:31

Eugene Duhring a écrit:
mykha a écrit:
La politique du bouc-émissaire

Lors du sommet à Bruxelles sur l’emploi des jeunes, Hollande a voulu calmer la polémique alimentée par Montebourg et d’autres ministres socialistes contre Barroso, le président de la Commission européenne. Pour faire oublier leurs responsabilités écrasantes dans l’appauvrissement des classes populaires, les uns et les autres font diversion en accusant Barroso d’être trop exigeant. Comme si c’était l’Union européenne qui décidait de dégrader les retraites, et des licenciements en France !
De Barroso à Hollande en passant par Merkel, les dirigeants européens sont unanimes pour faire ce qu’exige le grand patronat des pays de l’Union européenne.
En accusant l’Europe, les notables du PS apportent de l’eau au moulin du Front national.
 (brève LO).
Incompréhensible, inepte, débile, contradictoire, ... Et c'est avec ce genre de brève que LO compte convaincre les travailleurs ?
Je ne vois pas en quoi c'est incompréhensible. scratch 

AlexAntifa

Messages : 14
Date d'inscription : 28/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Roseau le Sam 31 Aoû - 22:00


Rompre avec l’austérité et l’Union européenne
F. Sabado
http://npa2009.org/node/38511

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Roseau le Sam 7 Sep - 12:57

« Une alternative anticapitaliste à l’Union européenne »
Par Ludovic Wolfgang
http://tendanceclaire.npa.free.fr/article.php?id=531

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Roseau le Ven 11 Oct - 0:46

Face à l’Union européenne « En finir avec l’Europe », ou avec quelques faux débats ?
Publié dans : Revue L'Anticapitaliste n°46 (septembre 2013)
http://npa2009.org/node/39055

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Roseau le Sam 12 Oct - 4:22

De quoi l'Europe est-elle le nom ?
Les camarades de Grand Angle Libertaire organisent un débat le mardi 15 octobre à Paris :
Anselme Jappe et Cédric Durand opposeront leurs vues sur ces sujets divers et une discussion collective suivra.

Le mardi 15 octobre
19h – 21h
Au LIEU-DIT
6, rue Sorbier 75020 Paris

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Roseau le Mer 16 Oct - 17:26

Sondage sur l’Europe CSA :
Sondage CSA
plus de données ici:
http://www.les-crises.fr/miscellanees-2013-10-1/


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Comité économique et monétaire parlement UE

Message  Roseau le Mar 5 Nov - 17:30

En live
http://www.europarl.europa.eu/ep-live/en/committees/video?event=20131105-1530-COMMITTEE-ECON
(possible de sélectionner la traduction en français via le menu de la vidéo)

Ici texte de l'intervention de Paul Jorion (en anglais)
http://www.pauljorion.com/blog/?p=59402

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un militant NPA sur Lor'FM à propos de l'UE

Message  Byrrh le Mer 11 Déc - 19:37

Ce matin, Gaël Diaferia, militant NPA de Moselle, est intervenu sur la station de radio locale Lor'FM dans un débat qui avait pour titre "Pour ou contre : l'Union Européenne". Face à lui, le sinistre Engelmann du FN, et des représentants de l'UMP et d'EELV.

Le camarade était joint par téléphone, ce qui ne lui facilitait pas la tâche, mais il s'est bien débrouillé, et il est parvenu à faire passer quelques points de vue de classe dans un débat dont la thématique était biaisée dès le départ : http://www.lorfm.com/pour-ou-contre-l-union-europeenne.html

Byrrh

Messages : 981
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Roseau le Mer 8 Jan - 16:56



Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Copas le Mer 8 Jan - 22:38

La question européenne s'est déplacée considérablement (même si elle a ses logiques propres) par le fait que l'épicentre régional des affrontements entre les classes se situe sur les rives sud, est et nord de la Méditerranée.

L'affrontement qui met en ligne de grosses classes ouvrières secoue toutes les rives de la méditerranée.
Il est assez domageable qu'au nom d'une vision du passé obscurcisse la vision d'une situation nouvelle avec des prolétariats industriels sud-méditerranéens et est-méditerranéens proportionnellement plus importants que le prolétariat nord méditerranéen.

Puissance de la classe ouvrière au sens moderne du terme, montée des luttes des travailleurs, de la jeunesse et des chômeurs, ont été le saillant méditerranéen, en Afrique du Nord, et dans l'est-méditerranéen. En cela ils ont eut leurs reflets en Turquie, en Grève, en Croatie, en Italie, en Espagne (avec des collatéraux portugais et slovènes, bulgares et portugais, bosniaques et chypriotes, etc).

Cette situation géo-politique est totalement nouvelle, de puissants prolétariats urbains alter-égos tout autour de la Méditerranée, formés, très instruits, communicants, etc, en mouvements sur les rives sud et est-méditerranéennes.

Il est surprenant de voir dans le meilleur des organisations révolutionnaires françaises une sous-estimation inouïe de la situation nouvelle créée en méditerranée et ses impacts puissants de fond long terme sur la question européenne.

Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Copas le Jeu 9 Jan - 11:41

Morgan je a écrit:Attention à une vision simpliste étant donné la masse de chômeurs et de précaires.

Ca ne change rien à l'importance maintenant de la classe ouvrière sur les cotés sud et est-méditerranéennes.

De plus la précarité et le chômage, notamment le chômage dit des jeunes diplômés en AFN a été facteur de mobilisation et de lutte. Il n'y a qu'à voir l’importance des mouvements de jeunes chômeurs en Tunisie, Algérie et Maroc. A contrario avec la situation en Europe où le chômage et la précarisation ont fait mal au mouvement social.
Ca ne signifie pas que ces problèmes sociaux jouent toujours dans le sens de pousser des jeunes, des chômeurs, des précaires à la bataille, mais ce fut le détonateur des crises méditerranéennes qui rebondissent sans cesse maintenant.

Il faut distinguer les évolutions de fond qui marquent et marqueront de plus en plus long terme les rapports de classe, montée numérique de la classe ouvrière au sens large, dans toutes ses composantes en sud-méditerranée et est-méditerranée, crises de tous les régimes dictatoriaux et appareils d'état qui avaient été construits à une époque de très grandes paysanneries et de grosses petite-bourgeoisies.

L'instabilité qui existe en Méditerranée vient aussi de cela, d'une insurrection des forces productives contre des régimes qui ne correspondent plus à celles-ci. La bourgeoisie endogène là dedans est totalement lovée autour de l'appareil d'état et ses prébendes, construite sur la corruption, ses liens profonds fusionnels avec l'appareil militaire , elle a du mal à trouver des solutions stables à ces données de fond.

Il existe bien une inflexion significative autour de la Méditerranée dans les rapports de classe et les proportions des classes en présence, qui lisse les différences entre Europe du Sud et AFN et est-méditerranée.
De plus les relations intimes (émigrés, ex-colonies, etc) entre l'Europe du Sud et les autres rives méditerranéennes sont exceptionnelles et puissantes.

Bien plus importantes qu'entre Europe du Sud et certains pays d'Europe du Nord. Pourtant cette question n'apparait pas dans sa profondeur pour les révolutionnaires européens.

Une situation nouvelle s'est crée, par les forces brutes en présence, et maintenant par les soulèvements sociaux et démocratiques tout autour de la Méditerranée.
Se saisir de cette situation nouvelle est indispensable et dessine la question européenne autrement que le discours historique traditionnel que j'entends actuellement où rien n'est dit de cette situation nouvelle.

Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Morgan je le Jeu 9 Jan - 19:27

Mais es-tu pour en finir avec l'Union européenne ? Et que fais-tu des grandes mobilisations populaires dans plusieurs pays d'Extrême orient ?

Morgan je

Messages : 12
Date d'inscription : 07/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Copas le Jeu 9 Jan - 21:45

Morgan je a écrit:Mais es-tu pour en finir avec l'Union européenne ? Et que fais-tu des grandes mobilisations populaires dans plusieurs pays d'Extrême orient ?

Tu trouveras un très grand nombre d'interventions de ma part sur l'analyse, l'importance des poussées des prolétariats d'Indonésie, de Chine, du Cambodge, etc... Tu vas sur les fils concernés de ce forum et tu comprendra mes positions là dessus et l'importance que j'estime qu'on devrait leur accorder).

Ce qu'on peut relever c'est que le phénomène en action sur les cotes est-méditerranéennes et sud-méditerranéennes (poussées des forces productives, croissances des prolétariats urbains et dedans des prolétariats industriels, hausses de leurs niveaux de formation, de scolarisation, d'information, de capacités de communication, montées des infrastructures routières, maritimes, fluviales, etc) est un phénomène qui touche un nombre grandissant de pays dit en développement.
Et ces phénomènes d'accumulation qui jouent depuis quelques dizaines d'années percutent des régimes dont les appareils d'état et les personnels politiques étaient construits pour maitriser d'immenses paysanneries et des petites bourgeoisies non négligeables.
Tout cela vole en éclat dans un grand nombre de pays et crée des crises politiques interminables, plus ou moins progressistes.
Un à un les sociétés de ces pays rentrent en crises avec un prolétariat urbain de plus en plus au centre des affrontements, enjeu explicite même des fois de forces politiques diverses.
Toutefois pour les 3 gros, Inde, Chine et Indonésie, les proportions entre les classes sont encore en retards importants avec les états méditerranéens. Voir là quelques chiffres : http://forummarxiste.forum-actif.net/t2994-un-nouveau-cycle-de-luttes-dans-le-monde#72112 .

Les états sud-méditerranéens et est-méditerranéens ont des proportions des classes en présence qui ressemblent à celles de la France de 68 sauf pour l’Égypte qui a une paysannerie dense encore importante.

Tous ces états ont des spécificités indéniables mais également des points communs.

La question de la relation entre états méditerranéens relève d'une proximité humaine, économique et historique importante et crée de fait une société qui a bien des aspects communs. Se rajoute maintenant des rapports de classe de fond qui tendent, pour le camp des travailleurs et de la jeunesse, à bien des points communs.

La ceinture de feu des conflits politiques et sociaux qui agite maintenant la quasi-totalité des états autour de la Méditerranée ET l'analyse de l'évolution de ces sociétés dont je parlais, crée une nouvelle situation, une situation commune, ne relevant pas des frontières de l'Union Européenne.

C'est déjà une première "délimitation" pour les révolutionnaires qui ne correspond pas aux frontières de l'UE, mais à une bataille commune de prolétariats importants liés profondément les uns aux autres avec les mêmes patrons.

C'est donc aussi un combat que de tracer des camps de classe en la matière en prenant une grande attention aux restes d'attachement à des nations longuement colonisées par le passé.
Cet aspect est nouveau .

Pour ce qui est de l'UE, je parlerai de l'UE en tant qu'état en formation, expression pure des états-nations qui l'ont construite. Il faut mener la guerre à cette UE en tant qu'appareil d'état bourgeois en formation, espace de domination bourgeois.

Mais il ne faut pas mener la guerre à l'UE en tant qu'espace sans des frontières internes qui bloqueraient les libertés sociales et populaires.
L'espace européen d'un point de vue géographique est une facilité de travail pour les révolutionnaires et le camp ouvrier, quand il permet d'avoir moins de frontières internes pour mener des combats.
Mais l’appareil de l'UE est un ennemi à abattre. Mais les frontières (et la conception du type de frontières) externes à l'UE sont à combattre pour les freins et les exactions qu'elles permettent contre les migrants et les divisions de notre classe qu'elles provoquent.

La question de l'euro est un problème tactique pour moi, pas une question de fond. La livre sterling ne fait pas de la Grande-Bretagne un état plus libre, moins capitaliste et plus favorable aux travailleurs, de la même façon que jamais les révolutionnaires russes n'ont mené de campagnes politiques contre le rouble à ma connaissance... et pourtant, c'était bien la monnaie d'un appareil d'état colonialiste rassemblant dans ses rives par une très grande violence bien des peuples...

Canonner l'UE oui, mais ne pas lever des frontières supplémentaires entre travailleurs, c'est la différence entre ceux qui se battent pour la souveraineté ouvrière face à ceux qui se battent pour la souveraineté nationale et broutent l'herbe d'un républicanisme bourgeois hérité de la révolution de 89 et de la prise de pouvoir de la bourgeoisie.

Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Copas le Ven 10 Jan - 21:49

Morgan je a écrit:Donc, en finir avec l'Union européenne, pour une Europe des travailleurs.

Pas exactement.

Si on estime que l'épicentre de la lutte de classe, le mouvement de grands classes ouvrières, en relation avec la question européenne, est essentiellement autour de la Méditerranée, c'est une faute grave de ne pas adapter la formule d'Europe des travailleurs .

La Turquie, la Syrie, Israel, l'Egypte, la Libye, Chypre, la Tunisie, l'Algérie, le Maroc, l'Espagne, le Portugal (même si ce n'est pas un état formellement méditerranéen), l'Italie, la Grèce, les balkans, font face à des mises en mouvements des prolétariats urbains (avec  des forces réactionnaires qui en ralentissent la progression), seul un point de vue étroit et issu de la vision colonialiste européenne empêche de prendre en considération la situation nouvelle créée et la route ouverte vers la possibilité de la matérialisation d'un camp commun à toutes les rives de la Méditerranée, une situation qui a des racines profondes.

La formule de l'Europe des travailleurs ne répond pas aux nécessités pratiques de la lutte des classes par la non-prise en compte de l’imbrication méditerranéenne et le surgissement d'un grand prolétariat Est et Sud de plus de 100 millions de personnes, et dedans un prolétariat industriel de plus en plus fer de lance des soulèvements populaires (sauf en Syrie où l'écrasement du soulèvement populaire syrien s'est accompagné de la destruction physique du prolétariat urbain par la mort, l'exil, la prison, destruction qui rend problématique une nouvelle poussée populaire).

Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum