Union Européenne et révolutionnaires

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  erouville le Lun 5 Sep - 18:56

Le fin du fin en matière de Marxisme et de Trotskysme !! République une et indivisible, cinquième république, état, nation, patrie, nationalisme....Tout ça c'est bonnet blanc...et bonnet blanc comme dirait Vérié, le maître ès dialectique! (pour ne pas dire comme Duclos et être traité de national stalinien par Vals !)

Eh oui Vals! Le traité de Maastricht est passé en 1992 avec seulement 51,5% de votes pour !! L'appel de LO à l'abstention a ainsi stérilisé 2% des voix ( ce que représentait électoralement Laguiller à l'époque) et ainsi permis la victoire de la bourgeoisie . Merci LO, on n'oubliera pas de vous mettre médiatiquement en avant!!

erouville

Messages : 412
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Vals le Lun 5 Sep - 22:33

erouville a écrit:Le fin du fin en matière de Marxisme et de Trotskysme !! République une et indivisible, cinquième république, état, nation, patrie, nationalisme....Tout ça c'est bonnet blanc...et bonnet blanc comme dirait Vérié, le maître ès dialectique! (pour ne pas dire comme Duclos et être traité de national stalinien par Vals !)

Eh oui Vals! Le traité de Maastricht est passé en 1992 avec seulement 51,5% de votes pour !! L'appel de LO à l'abstention a ainsi stérilisé 2% des voix ( ce que représentait électoralement Laguiller à l'époque) et ainsi permis la victoire de la bourgeoisie . Merci LO, on n'oubliera pas de vous mettre médiatiquement en avant!!

Le traité de Maastricht est passé : horrible drame, effroyable défaite pour les travailleurs !
Avant comme après Maastricht, les exploiteurs et leurs larbins (y compris ceux qui, comme toi, ont hurlé à la mort contre Maastricht ont passé leur temps de plans anti-ouvriers en attaques contre l'emploi !
Ca n'a pas empêché la gauche plurielle, avec les anti-maastritchiens du PCF , de continuer le sale boulot contre la classe ouvrière...
Tes accents, croisements subtils, entre le souverainisme d'un De Villiers ou d'un Pasqua et le chauvinisme du PCF ou de Chevenement, sont au service d'un électoralisme stupide qui ose prétendre que c'est le résultat d'un referendum bourgeois qui détermine le devenir des rapports de classe...
Ta république "une, indivisible".... et pourrie, ton patriotisme, tes nostalgies communales, tes illusions absurdes dans les institutions bourgeoises et les farces referendaires , je m'en tape et ça n'a rien à voir avec les intérêts des exploités !
Oui, ton discours et tes méthodes de discussion sont dignes de celles des stals.
Heureusement, tu n'as pas (et n'auras pas j'espère) l'occasion de nuire aux communistes internationalistes, comme tes modèles l'ont fait.

Et puis au fait, puisque LO a voté non au TCE, et que ce non doit être, pour toi, une grande victoire du prolétariat, tu devrais rendre hommage à LO et à son énorme force de frappe :
-LO s'abstient pour Maastricht, défaite pour le camp ouvrier ! Sad
-LO vote non au TCE, c'est le tsunami du non, et une monumentale victoire pour le monde du travail !!!!! sunny

Bon, les conneries usées des ex-stals, relayées par un patriote amoureux de la 3eme république, ça devient fatigant Sleep



Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  alexi le Lun 5 Sep - 23:05

Erouville :
République une et indivisible

Et tu fais quoi si certaines contrées souhaitent la séparation d'avec cette République ? Exclamation
Avec toi, on est à l'opposé du principe de l'autodétermination des peuples Neutral

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Invité le Lun 5 Sep - 23:12

Vals a écrit:
Le traité de Maastricht est passé : horrible drame, effroyable défaite pour les travailleurs !

Ca n'a pas empêché la gauche plurielle, avec les anti-maastritchiens du PCF , de continuer le sale boulot contre la classe ouvrière...

Et puis au fait, puisque LO a voté non au TCE, et que ce non doit être, pour toi, une grande victoire du prolétariat, tu devrais rendre hommage à LO et à son énorme force de frappe :
-LO s'abstient pour Maastricht, défaite pour le camp ouvrier ! Sad
-LO vote non au TCE, c'est le tsunami du non, et une monumentale victoire pour le monde du travail !!!!! sunny
Mettre sur un même plan les différents attaques des bourgeoisies sans en distinguer la portée réelle sur la classe ouvrière internationale et nationale, cela porte un nom - celui de l'abstention de LO, je te laisse le soin de définir ce nom. Un indice : la maladie infantile ...
Tiens une question à deux balles : puisque rien ne change pour le prolétariat avec une abstention à Maastricht pourquoi avoir appeler au NON pour le TCE. C'est marrant mais ton ironie est à double tranchant. Sans le vouloir tu contredis les deux évènements et la réaction de LO en rapport.
Pour ma part, je pense que le choix pour LO d'en appeler contradictoirement au NON au TCE - contradictoirement par rapport au traité de Maastricht qui contenait déjà une grosse parti du TCE, est sans doute le fruit de la pression de la classe ouvrière - qui s'est réfracté dans la CGT d'ailleurs - sur une organisation oscillante et non un choix politique assumé, réfléchit ou alors LO devait reconnaitre son erreur d'appréciation sur Maastricht.


Dernière édition par loriot2010 le Lun 5 Sep - 23:16, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Invité le Lun 5 Sep - 23:15

alexi a écrit:
Erouville :
République une et indivisible

Et tu fais quoi si certaines contrées souhaitent la séparation d'avec cette République ? Exclamation
Avec toi, on est à l'opposé du principe de l'autodétermination des peuples Neutral
Ben ça dépend si on la joue façon Côte d'Ivoire, Lybie, Somalie, etc ... c'est à dire si c'est réellement l'expression d'un peuple opprimé qui cherche à se défaire des chaînes de son exploitation ou si c'est simplement un calcul d'un autre impérialiste s'appuyant sur une frange très étroite ayant pour but de briser l'échine du prolétariat en le divisant artificiellement !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Vals le Lun 5 Sep - 23:54

loriot2010 a écrit:
Vals a écrit:
Le traité de Maastricht est passé : horrible drame, effroyable défaite pour les travailleurs !

Ca n'a pas empêché la gauche plurielle, avec les anti-maastritchiens du PCF , de continuer le sale boulot contre la classe ouvrière...

Et puis au fait, puisque LO a voté non au TCE, et que ce non doit être, pour toi, une grande victoire du prolétariat, tu devrais rendre hommage à LO et à son énorme force de frappe :
-LO s'abstient pour Maastricht, défaite pour le camp ouvrier ! Sad
-LO vote non au TCE, c'est le tsunami du non, et une monumentale victoire pour le monde du travail !!!!! sunny
Mettre sur un même plan les différents attaques des bourgeoisies sans en distinguer la portée réelle sur la classe ouvrière internationale et nationale, cela porte un nom - celui de l'abstention de LO, je te laisse le soin de définir ce nom. Un indice : la maladie infantile ...
Tiens une question à deux balles : puisque rien ne change pour le prolétariat avec une abstention à Maastricht pourquoi avoir appeler au NON pour le TCE. C'est marrant mais ton ironie est à double tranchant. Sans le vouloir tu contredis les deux évènements et la réaction de LO en rapport.
Pour ma part, je pense que le choix pour LO d'en appeler contradictoirement au NON au TCE - contradictoirement par rapport au traité de Maastricht qui contenait déjà une grosse parti du TCE, est sans doute le fruit de la pression de la classe ouvrière - qui s'est réfracté dans la CGT d'ailleurs - sur une organisation oscillante et non un choix politique assumé, réfléchit ou alors LO devait reconnaitre son erreur d'appréciation sur Maastricht.

Non, pas une once de gauchisme là-dedans..
J'ai surtout dit l'importance "de fond" qu'il ne faut pas accorder à un referendum mis en oeuvre par la bourgeoisie (après tout, dans d'autres pays, les gouvernements ont su se passer de referendum).
Reste, comme je l'ai dit plus haut, une question de tactique, qui se discute au cas par cas et je me garderais bien de dire ce qu'il serait juste de dire dans un éventuel prochain referendum...
Alors oui, Loriot, ce que ressentent les travailleurs, y compris leurs illusions, c'est à prendre en compte parmi d'autres éléments...
Mais j'avoue que le fait d'avoir fait campagne pour le non au TCE et avoir constaté qu'il était majoritaire ne m'a pas fait sauter de joie ni crier victoire ....pas plus que d'avoir parfois voté pour la gauche au deuxième tour par solidarité...
Il serait donc bien de savoir relativiser tout ça sans continuer de propager ou renforcer des illusions sur les effets réels d'un résultat électoral, pour une présidentielle comme pour un referendum...
Cela dit, tes critiques sont politiques, contrairement à celles de ton compère Erouville, qui se complait dans l'insinuation douteuse avec une certaine délectation.

Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  erouville le Mar 6 Sep - 11:22

Pauvre Vals,
Tu parle d'insinuation à mon propos, tu ne connais même pas le sens des mots que tu emploies!!
Je n'insinue rien, je dis clairement que LO a sciemment soutenu la bourgeoisie en appelant à l'abstention sur le traité de Maastricht, ce qui a permis à ce traité d'obtenir les 51,5% de vote pour, traité de Maastricht dont la plupart des mauvais coups découlent depuis 20 ans!! ( 80% des lois votées dans ce pays ne sont que des transpositions de directives européennes!).
Mais pour Vals, Vérié et consorts, traité de Maastricht, d'Amsterdam, de Lisbonne, aucune importance puisque de toutes façons les ouvriers restent exploités!!! Pitoyable ! Conservons donc L'Union européenne et l'euro puisque malgré tout ce sont des pas en avant vers les Etats-unis socialistes d'Europe !!!
Ces adeptes de la croissance prodigieuse des forces productives ( comme toutes les forces bourgeoises, staliniennes et social-démocrates) et des journées d'action bidon organisées par les appareils, qui ne comprennent rien à la dialectique et à la notion de revendications transitoires (la revendication de "la République" en Espagne est-elle légitime?), confondent République une et indivisible et cinquième république, assimilent la défense de la première à du patriotisme, du nationalisme !!! Mais pourquoi donc ce capitalisme pourrissant et agonisant s'acharne t-il à la démolir par tous les bouts ? N'est-ce pas justement parce qu' elle est le cadre de toutes les conquêtes sociales et démocratiques ( encore un gros mot mais qui permet notamment à LO de se présenter aux différentes élections avec le succès que l'on sait, malgré l'appui médiatique!!) , cadre national, eh oui! Ce n'est pas un gros mot, surtout pour des nationaux pseudo trotskystes comme vous qui, à aucun moment, n'ont combattu ou ne combattent pour la construction d'une Internationale!! Pourrait-on donc en déduire que comme les staliniens vous seriez pour le socialisme dans un seul pays !!! En tout cas , votre combat vous situe plutôt sur le terrain du crypto-stalinisme (forces productives, euro et union européenne, journées d'action à répétition organisées pour épuiser les travailleurs et ainsi protéger les capitalistes et leur gouvernement, soutien et participation à des majorités municipales de gauche qui ne sont pas les dernières pour porter des coups aux travailleurs et aux services publics, aucun combat internationaliste...).
LA LISTE EST LONGUE ET CERTAINS DEVRAIENT SOUVENT LA METTRE UN PEU EN VEILLEUSE QUAND ON CONSIDERE LEUR ETAT DE SERVICE !

erouville

Messages : 412
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne et révolutionnaires

Message  Vals le Mar 6 Sep - 11:53




Quand la bêtise crasse se mêle à la crapulerie, ça donne ça...
Je m'abstiendrai donc désormais de tout échange avec un individu capable de produire ce type de saleté.


EROUVILLE
Pauvre Vals,
Tu parle d'insinuation à mon propos, tu ne connais même pas le sens des mots que tu emploies!!
Je n'insinue rien, je dis clairement que LO a sciemment soutenu la bourgeoisie
en appelant à l'abstention sur le traité de Maastricht, ce qui a permis à ce traité d'obtenir les 51,5% de vote pour, traité de Maastricht dont la plupart des mauvais coups découlent depuis 20 ans!! ( 80% des lois votées dans ce pays ne sont que des transpositions de directives européennes!).

Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  alexi le Mar 6 Sep - 14:04

Erouville :
(...) confondent République une et indivisible et cinquième république, assimilent la défense de la première à du patriotisme, du nationalisme !!!
Mais pourquoi donc ce capitalisme pourrissant et agonisant s'acharne t-il à la démolir par tous les bouts ? N'est-ce pas justement parce qu' elle est le cadre de toutes les conquêtes sociales et démocratiques ( encore un gros mot mais qui permet notamment à LO de se présenter aux différentes élections avec le succès que l'on sait, malgré l'appui médiatique!!) , cadre national, eh oui!
Ta République protectrice des travailleurs est une vue de l'esprit geek
La bourgeoisie attaque partout les travailleurs sans se préoccuper de la forme institutionnelle du pays.
Des conquêtes sociales ont pu être acquises dans le cadre d'une monarchie, faut-il pour autant défendre ce type de cadre institutionnel ?!

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Vals le Mar 6 Sep - 15:52

alexi a écrit:
Erouville :
(...) confondent République une et indivisible et cinquième république, assimilent la défense de la première à du patriotisme, du nationalisme !!!
Mais pourquoi donc ce capitalisme pourrissant et agonisant s'acharne t-il à la démolir par tous les bouts ? N'est-ce pas justement parce qu' elle est le cadre de toutes les conquêtes sociales et démocratiques ( encore un gros mot mais qui permet notamment à LO de se présenter aux différentes élections avec le succès que l'on sait, malgré l'appui médiatique!!) , cadre national, eh oui!
Ta République protectrice des travailleurs est une vue de l'esprit geek
La bourgeoisie attaque partout les travailleurs sans se préoccuper de la forme institutionnelle du pays.
Des conquêtes sociales ont pu être acquises dans le cadre d'une monarchie, faut-il pour autant défendre ce type de cadre institutionnel ?!

Et dire qu'on pourrait penser que ce que dit Alexi est une évidence pour n'importe quel marxiste....

Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Roseau le Mar 6 Sep - 16:00

Mieux vaut en rire...
Le marxisme est un habit de lumière pour les vestales d'une petite secte bureaucratique en déroute.

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  erouville le Mar 6 Sep - 18:09

C'est bien connu ! les travailleurs qui revendiquent "la république" contre la monarchie franquiste n'ont rien compris et sont des imbéciles!
D'ailleurs pourquoi diable revendiquer la liquidation des restes de la monarchie, la séparation de l'église et de l'Etat, l'école laïque..., tout ça n'empêche pas l'exploitation des travailleurs répondent les lobotomisés du cerveau gauche! De même que la défense de la République une et indivisible et les communes ( le reste d'un contrôle minimum des élus par la population dans la plupart des petites et moyennes communes) contre la cinquième république, les communautés d'agglomération permettant de démanteler les services publics et de priver les citoyens de leur contrôle sur les élus, contrôle certes rabougri par rapport à l'objectif final de la Commune de Paris, forme enfin trouvée de la dictature du prolétariat) la régionalisation connectée à l'union européenne....
TOUT CELA C'EST BOURGEOIS PUISQUE LES TRAVAILLEURS SUBISSENT TOUJOURS L'EXPLOiTATION CAPITALISTE !
Pauvres de nous!!!

erouville

Messages : 412
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  erouville le Mar 6 Sep - 18:22

Tu as raison, Vals, il vaut mieux te taire ! Quand on ne supporte pas de voir la vérité en face, cela laisse présager du bonhomme!!
Appeler à s'abstenir sur Maastricht dont découlent la plupart des mauvais coups contre les travailleurs ( 80% des textes votés ne sont que des transpositions de directives européennes), c'est effectivement soutenir sciemment les bourgeoisies européennes ( ce n'est pas une insulte mais un constat imparable!) dans leur volonté acharnée de casser le coût du travail et les services publics.
Rappelons qu'à l'époque, LO représentait électoralement 2% et c'est ce qui a manqué pour mettre à bas ce traité!!
Mais ôte nous d'un doute, Vals, es-tu pour la rupture avec l'union européenne et l'euro ? Ou bien ces derniers sont-ils des pas en avant vers la fraternité ouvrière européenne ? (Si ça t'arrache le clavier, ne me réponds pas directement!)

erouville

Messages : 412
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  erouville le Mar 6 Sep - 18:30

Roseau, le petit archiviste des analyses et solutions "réformistes" à la crise, Roseau dont les propres forces productives ont cessé de croître depuis bien longtemps !! Cela lui va bien de parler de "petite secte en déroute" quand l'opportuniste NPA explose en plein vol malgré tous les soutiens médiatiques et l'appui de Sarkozy pour les signatures à la présidentielle ((on comprend pourquoi!). C'est vraiment dommage pour le partage des richesses, la réorientation de l'union européenne et le soutien positif aux banques en 2008!!

erouville

Messages : 412
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  erouville le Mar 6 Sep - 18:48

Alexi, avant de parler de "république", il faudrait d'abord que tu saches ce qu'est, ce que signifie "la République une et indivisible" qui s'oppose frontalement justement à la cinquième république actrice directe au service de l'union européenne, avec la remise en cause du principe d'égalité des citoyens, et donc évidemment de fraternité , par le démantèlement des services publics, de la sécurité sociale, de l'école laïque, du droit du travail (LES MÊMES JUSQU'ALORS POUR TOUS!) par les privatisations et la mise en concurrence des écoles, des lycées, des facultés, des hôpitaux, et la destruction des milliers de petites communes qui permettaient (encore) un contrôle minimum des citoyens sur leurs élus, le tout par le biais de la décentralisation, de la régionalisation et des communautés d'agglomération.
Si tu ne distingues que deux couleurs, le blanc et le noir, tu as un sacré problème avec la dialectique et tu ne risques pas de voir le passage du quantitatif à une nouvelle qualité, en l'occurrence une barbarie avancée (un peu comme ceux pour qui les forces productives jamais ne peuvent cesser de croître, ce que pensent ensemble bourgeois, staliniens, sociaux-démocrates et pablistes réunis! Mais est-ce vraiment un hasard ?).

erouville

Messages : 412
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Roseau le Mar 6 Sep - 19:13

erouville a écrit:Roseau, le petit archiviste des analyses et solutions "réformistes" à la crise, Roseau dont les propres forces productives ont cessé de croître depuis bien longtemps!
Copié collé du post sur fil "crise". Le trollage reprend pour pourrir le forum. A modérer.
Mais ne pas sanctionner le reste du message.
L'incessante reprise des attaques perso et les schivardismes du troll
régalent le forum et informent sur les "pratiques" de la secte.

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  erouville le Mar 6 Sep - 19:17

Merci Roseau ( qui plie mais ne rompt pas!), je n'avais pas vu ce nouveau fil "Union européenne et révolutionnaires", d'où cette répétition.

erouville

Messages : 412
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Invité le Mar 6 Sep - 20:00

Vals a écrit:
loriot2010 a écrit:
Vals a écrit:
Le traité de Maastricht est passé : horrible drame, effroyable défaite pour les travailleurs !

Ca n'a pas empêché la gauche plurielle, avec les anti-maastritchiens du PCF , de continuer le sale boulot contre la classe ouvrière...

Et puis au fait, puisque LO a voté non au TCE, et que ce non doit être, pour toi, une grande victoire du prolétariat, tu devrais rendre hommage à LO et à son énorme force de frappe :
-LO s'abstient pour Maastricht, défaite pour le camp ouvrier ! Sad
-LO vote non au TCE, c'est le tsunami du non, et une monumentale victoire pour le monde du travail !!!!! sunny
Mettre sur un même plan les différents attaques des bourgeoisies sans en distinguer la portée réelle sur la classe ouvrière internationale et nationale, cela porte un nom - celui de l'abstention de LO, je te laisse le soin de définir ce nom. Un indice : la maladie infantile ...
Tiens une question à deux balles : puisque rien ne change pour le prolétariat avec une abstention à Maastricht pourquoi avoir appeler au NON pour le TCE. C'est marrant mais ton ironie est à double tranchant. Sans le vouloir tu contredis les deux évènements et la réaction de LO en rapport.
Pour ma part, je pense que le choix pour LO d'en appeler contradictoirement au NON au TCE - contradictoirement par rapport au traité de Maastricht qui contenait déjà une grosse parti du TCE, est sans doute le fruit de la pression de la classe ouvrière - qui s'est réfracté dans la CGT d'ailleurs - sur une organisation oscillante et non un choix politique assumé, réfléchit ou alors LO devait reconnaitre son erreur d'appréciation sur Maastricht.

Non, pas une once de gauchisme là-dedans..
J'ai surtout dit l'importance "de fond" qu'il ne faut pas accorder à un referendum mis en oeuvre par la bourgeoisie (après tout, dans d'autres pays, les gouvernements ont su se passer de referendum).
Reste, comme je l'ai dit plus haut, une question de tactique, qui se discute au cas par cas et je me garderais bien de dire ce qu'il serait juste de dire dans un éventuel prochain referendum...
Alors oui, Loriot, ce que ressentent les travailleurs, y compris leurs illusions, c'est à prendre en compte parmi d'autres éléments...
Mais j'avoue que le fait d'avoir fait campagne pour le non au TCE et avoir constaté qu'il était majoritaire ne m'a pas fait sauter de joie ni crier victoire ....pas plus que d'avoir parfois voté pour la gauche au deuxième tour par solidarité...
Il serait donc bien de savoir relativiser tout ça sans continuer de propager ou renforcer des illusions sur les effets réels d'un résultat électoral, pour une présidentielle comme pour un referendum...
Cela dit, tes critiques sont politiques, contrairement à celles de ton compère Erouville, qui se complait dans l'insinuation douteuse avec une certaine délectation.
Désolé camarade Vals mais tu réponds encore à côté. Je te parle du fond tu me répons forme. Sur les différents traités, le problème ne résidait pas sur la forme de la consultation populaire mais sur la ligne politique et théorique qui prévalait pour Maastricht pour appeler à l'abstention, et le non au TCE. J'ai bien compris qu'un parti ouvrier n'est pas insensible à l'état d'esprit de sa classe mais cela n'empêche nullement de donner les clés de compréhension d'un vote.
Il me semble que LO - et Vérié n'y fait pas exception, est-ce là un reliquat de sa formation LO ? - a un petit problème de vue ; les reliefs semblent singulièrement absents dans votre réflexion. Ces reliefs étant la nature des attaques capitalistes qui, si elles attentent toutes à la classe ouvrière, n'en possèdent pas moins des intensités différentes. Si le capitalisme investit dans des institutions, des lois, ce n'est pas par désœuvrement. En bon capitaliste, ils en attendent des dividendes. Si un groupe de capitalistes mettent de côté leur compétition, et s'entendent sur des institutions, des traités, des lois, il est évident que ce groupe en attend aussi des dividendes, et des dividendes à la mesure de l'échelle européenne. Une lecture même superficielle des traités européens rend parfaitement compte de l'intensité de ces attaques. Mettre toutes les attaques au même niveau en disant de manière simpliste "rien de change, ce sont des attaques capitalistes", c'est finalement ne pas saisir le mouvement de la classe antagoniste dans le processus vivant de la lutte de classes et revient finalement à désarmer le prolétariat.
Et contrairement à toi, le NON au TCE fut une bonne nouvelle, celle d'une classe ouvrière que la bourgeoisie pensait malléable à merci, gauche droite, écolo, tous unis pour enfler le prolétariat. Mais rien n'y a fait sinon que la bourgeoisie fut dans l'obligation de montrer les vertus de la démocratie bourgeoise : un passage en force avec la complicité du PS. Qu'y a t'il de plus obscène et donc de plus efficace pour l'éducation des masses que de contempler l'avilissement de la bourgeoisie ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  alexi le Mer 7 Sep - 11:31

Erouville :
Alexi, avant de parler de "république", il faudrait d'abord que tu saches ce qu'est, ce que signifie "la République une et indivisible" qui s'oppose frontalement justement à la cinquième république actrice directe au service de l'union européenne, avec la remise en cause du principe d'égalité des citoyens, et donc évidemment de fraternité , par le démantèlement des services publics, de la sécurité sociale, de l'école laïque, du droit du travail (LES MÊMES JUSQU'ALORS POUR TOUS!) par les privatisations et la mise en concurrence des écoles, des lycées, des facultés, des hôpitaux, et la destruction des milliers de petites communes qui permettaient (encore) un contrôle minimum des citoyens sur leurs élus, le tout par le biais de la décentralisation, de la régionalisation et des communautés d'agglomération.
Si tu ne distingues que deux couleurs, le blanc et le noir, tu as un sacré problème avec la dialectique et tu ne risques pas de voir le passage du quantitatif à une nouvelle qualité, en l'occurrence une barbarie avancée (un peu comme ceux pour qui les forces productives jamais ne peuvent cesser de croître, ce que pensent ensemble bourgeois, staliniens, sociaux-démocrates et pablistes réunis! Mais est-ce vraiment un hasard ?).
En fait tu parles d'un concept, la République, que tu répètes en boucle comme d'autres parlent de la France, et qui serait source de tous les bienfaits, indépendamment de la classe au pouvoir vu que tu n'en parles pas.
Et pas besoin de ton gloubi-boulga pour voir la barbarie.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  yannalan le Mer 7 Sep - 15:02

la destruction des milliers de petites communes qui permettaient (encore) un contrôle minimum des citoyens sur leurs élus
T'as pas fini de te raconter des histoires ? Quel contrôle tu as, à part l'élection, comme pour le département ou la Région ou la République?
Moi j'habite une commune de 1200 habitants, les communes autour en font encore moins et franchement on n'a pas l'impression d'une préfiguration des soviets.. En fait le Maire contrôle tout, les autres votent.
La Communauté de Communes centralise le boulot que faisaient un tas de commissions et de syndicats ad hoc avant. D'accord, c'est dommage qu'elle ne soit pas élue directement, mais concrètement ça a apporté pas mal d'améliorations.
Et vu les pouvoirs des communes françaises par rapport à d'autres en Europe, ils décident quoi les maires ? Les 3/4 des compétences sont gérées par l'Etat. Tu peux toujours décider d'ouvrir une classe, si l'Eta t'envoie pas d'instit, tu peux aller te faire voir.

yannalan

Messages : 2065
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  erouville le Mer 7 Sep - 19:20

Je ne dis pas que les communes actuelles préfigurent les soviets, je dis simplement que pour le capitalisme agonisant, même ces éléments de base de la démocratie (bourgeoise) deviennent un luxe superflu et leur destruction est l'un des moyens à la fois de détruire les services publics et d'éloigner (et donc de les "protéger") les élus par rapport à la population en colère.
Mais est-ce un hasard si au triptyque de la "république une et indivisible" communes-départements-état, la cinquiême république veut lui substituer celui de communautés d'agglomérations-régions (provinces de l'ancien régime)- union européenne !

erouville

Messages : 412
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Vals le Mer 7 Sep - 19:38

Mais est-ce un hasard si au triptyque de la "république une et indivisible" communes-départements-état, la cinquiême république veut lui substituer celui de communautés d'agglomérations-régions (provinces de l'ancien régime)- union européenne !.
jocolor jocolor jocolor

Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  erouville le Mer 7 Sep - 20:27

Mon pauvre Vals,
Tu peux te marrer quand tes copains font partie de majorités de gauche dans certaines de ces communes et les soutiennent dans leurs mesures contre la population; ils font effectivement partie de ceux qui ont intérêt à se planquer!!
Tu me diras que quand on appartient à une organisation (LO) qui a aidé les bourgeoisies européennes à faire passer le traité de Maastricht ( en toute conscience pour les Hardy-Laguiller...), traité fondateur de l'essentiel des mesures anti-ouvrières depuis 20 ans, et qui par ailleurs cautionnent toutes les journées d'action bidon des appareils au service du capitalisme et de ses gouvernements, on est particulièrement mal placé pour faire de l'humour!!

erouville

Messages : 412
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Vals le Mer 7 Sep - 20:42

erouville a écrit:Mon pauvre Vals,
Tu peux te marrer quand tes copains font partie de majorités de gauche dans certaines de ces communes et les soutiennent dans leurs mesures contre la population; ils font effectivement partie de ceux qui ont intérêt à se planquer!!
Tu me diras que quand on appartient à une organisation (LO) qui a aidé les bourgeoisies européennes à faire passer le traité de Maastricht ( en toute conscience pour les Hardy-Laguiller...), traité fondateur de l'essentiel des mesures anti-ouvrières depuis 20 ans, et qui par ailleurs cautionnent toutes les journées d'action bidon des appareils au service du capitalisme et de ses gouvernements, on est particulièrement mal placé pour faire de l'humour!!


king king king king king ils font effectivement partie de ceux qui ont intérêt à se planquer!! pale pale pale pale pale

Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Invité le Mer 7 Sep - 23:47

yannalan a écrit:
la destruction des milliers de petites communes qui permettaient (encore) un contrôle minimum des citoyens sur leurs élus
T'as pas fini de te raconter des histoires ? Quel contrôle tu as, à part l'élection, comme pour le département ou la Région ou la République?
Moi j'habite une commune de 1200 habitants, les communes autour en font encore moins et franchement on n'a pas l'impression d'une préfiguration des soviets.. En fait le Maire contrôle tout, les autres votent.
La Communauté de Communes centralise le boulot que faisaient un tas de commissions et de syndicats ad hoc avant. D'accord, c'est dommage qu'elle ne soit pas élue directement, mais concrètement ça a apporté pas mal d'améliorations.
Et vu les pouvoirs des communes françaises par rapport à d'autres en Europe, ils décident quoi les maires ? Les 3/4 des compétences sont gérées par l'Etat. Tu peux toujours décider d'ouvrir une classe, si l'Eta t'envoie pas d'instit, tu peux aller te faire voir.
Heu faudrait pas raconter n'importe quoi quand même ! Le maire ne contrôle rien, le conseil municipal tout puisque justement il vote avec le choix du mode de scrutin. Les débats sont publics. Le budget de la commune est en grande partie constitué des impôts et taxes locales ; je ne vois pas d'où tu sors ton 3/4. Les lois de décentralisation font maintenant peser sur les communes tout le poids des obligations de l'Etat notamment en matière sociale quand bien même ces obligations s'accompagnent en partie de dotation publiques nationales. La communauté de communes ? Parlons-en justement, l'intercommunalité (les communautés de communes) a remplacé en particulier les syndicats intercommunaux gérés par les municipalités pour lui substituer plus d'opacité encore, et favoriser plus encore la marche à la privatisation. Loin de diminuer la part administrative, elle a explosé emmenant avec elle une flopée de conseillers, etc. non élus, ne rendant aucun compte donc à une quelconque population.
Si tu veux discuter de ces sujets, encore faut-il avoir la critique objective et fondée !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne et révolutionnaires

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:37


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum