anipassion.com

Homophobie

Page 30 sur 33 Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31, 32, 33  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Homophobie

Message  MO2014 le Dim 20 Mar - 14:47

verié2 a écrit:
Se contenter, en guise de réponse du numéro de la femme indigène indocile et brimée, alors que Bouteldja est très largement médiatisée, et depuis longtemps, c'est un peu court...

et la traiter de raciste, homophobe, anti-sémite, mysogine... en public en quelques minutes ce n'est encore plus court ?
Tu préfères à ton habitude te mettre du côté de l'agresseur qui soutient le parti colonialiste plutôt que la militante anti-coloniale dont le parti, le PIR, mène de nombreuses campagnes communes avec la gauche radicale dont le NPA.
Si tu ne veux pas faire court lis le livre.

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  verié2 le Dim 20 Mar - 18:35

Depuis, Bouteldja a répondu. Elle a mis des guillemets à "tarlouze", ce qui n'apparait pas dans la citation reproduite par Byrrh, et elle affirme décrire une mentalité, des conceptions, et non seulement ne pas les partager mais les condamner. Ca semble clair et elle a sans doute raison sur ce point. Guénolé fait semblant de confondre les deux, il est malhonnête.

Mais, si Bouteldja ne se complaisait pas dans les propos ambigus et les provocations (du genre "les Sionistes au goulag"), la tâche des Guénolé ne serait pas aussi aisée. Le pire des émules de Guénolé n'oserait pas accuser de la même manière Arlette Laguiller ou Olivier Besancenot. Qu'est-ce qui empêche donc Bouteldja de s'exprimer clairement et simplement, pour être comprises de tous ?

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  verié2 le Dim 20 Mar - 19:29

La réponse de Bouteldja :
Guénolé en deux mots :

1/ Malhonnête
Lors de l'émission, il brandit une photo de moi posant devant un tag : "Sionistes au goulag". C'était pendant les bombardements de Gaza en 2014. Il ajoute sur sa page fb pour se défendre :

"Le slogan "Sionistes au goulag" de Houria Bouteldja signifie "Les Juifs favorables à l'existence d'Israël doivent être envoyés dans des camps de concentration". Cet antisémitisme est à vomir."

Il feint de confondre une idéologie politique avec un groupe humain et surtout il assimile les Juifs au sionisme (ce que je ne fais pas) alors que n'importe qui peut adhérer à cette idéologie, sachant que la majorité des sionistes sont chrétiens évangélistes (les gros bataillons se trouvent aux USA). En soi, cette assimilation qui fait coïncider les deux, est un antisémitisme. C'est comme si on instituait un lien naturel entre les Blancs et le FN ou entre les Musulmans et Daesh. De plus, il se rend complice de Valls qui veut faire criminaliser l'antisionisme. Depuis, il a plein de copains sionistes dont l'inénarrable Frédéric Haziza.
Guénolé est méprisable..

2/ Menteur
- Il écrit sur sa page fb :

"Pardonnez-moi mais Houria Bouteldja n'est pas "un peu provocatrice". Lorsqu'elle explique dans son livre qu'une femme noire violée par un Noir doit ne pas porter plainte pour protéger la "communauté noire", c'est tout simplement abominable.
Je n'ai pas avancé de "thèses" concernant cette personne. Je me suis systématiquement appuyé sur ses propres écrits et propos : mon but était de prouver qu'elle est raciste, antisémite, homophobe, et misogyne. Si quelqu'un prétend "elle ne pense pas ça", je réponds : "elle l'a écrit"."

Il ment. Je n'ai jamais écrit ca et c'est très facilement vérifiable dans mon livre. Voici ce que j'ai écrit :

"À la question « pourquoi n’avez-vous pas porté plainte », la victime noire d’un viol répond à l’interviewer, lui-même noir :
« Je n’ai jamais porté plainte parce que je voulais vous protéger. Je ne pouvais pas supporter de voir un autre homme noir en prison. »

Quel est le rapport entre évoquer le témoignage d'une femme qui met en évidence et de manière crue les effets dévastateurs de la double oppression (de race et de genre) et un fantasque appel à ne pas porter plainte pour viol alors que toute ma réflexion dans ce bouquin porte sur les stratégies à mettre en oeuvre pour que les femmes non blanches dont je suis échappent à ce guêpier. Le procédé est dégueulasse.
Guénolé est méprisable.

Sur mon homophobie (purée chu horrible).

"Voici ce que j'écris, toujours dans mon livre : Il faut arrêter de se raconter des histoires. Les Blancs, lorsqu’ils se réjouissent du coming out du mâle indigène, c’est à la fois par homophobie et par racisme. Comme chacun sait, « la tarlouze » n’est pas tout à fait un « homme », ainsi, l’Arabe qui perd sa puissance virile n’est plus un homme. Et ça c’est bien. C’est même vachement bien. Et puis, c’est tellement rassurant."

Remarquez les guillemets à "Tarlouze" et donc la distance que je prends par rapport au terme. Ce que j'explique, c'est que la castration (assimilée à une déchéance) des hommes non blancs est un projet colonial et qu'elle relève à la fois du racisme et de l'homophobie. Quelqu'un qui sait lire le français comprend que précisément, ca me choque et que je le dénonce. Mais c'est trop subtile pour les petits cerveaux guénolesques.
Guénolé est donc un être méprisable. J'espère l'avoir démontré. Et j'espère que ca vous donnera l'envie de lire mon bouquin.
Sinon, je le répète, je suis responsable de ce que je dis et de ce que je fais, pas de ce que les autres comprennent ou dans le cas Guénolé (avec sa tête de délégué de classe), feignent de comprendre.
émoticône smile

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Byrrh le Dim 20 Mar - 23:37

Bouteldja a écrit:Voici ce que j'écris, toujours dans mon livre : "Il faut arrêter de se raconter des histoires. Les Blancs, lorsqu’ils se réjouissent du coming out du mâle indigène, c’est à la fois par homophobie et par racisme. Comme chacun sait, « la tarlouze » n’est pas tout à fait un « homme », ainsi, l’Arabe qui perd sa puissance virile n’est plus un homme. Et ça c’est bien. C’est même vachement bien. Et puis, c’est tellement rassurant."

Remarquez les guillemets à "Tarlouze" et donc la distance que je prends par rapport au terme. Ce que j'explique, c'est que la castration (assimilée à une déchéance) des hommes non blancs est un projet colonial et qu'elle relève à la fois du racisme et de l'homophobie. Quelqu'un qui sait lire le français comprend que précisément, ca me choque et que je le dénonce. Mais c'est trop subtile pour les petits cerveaux guénolesques.
Guénolé est donc un être méprisable. J'espère l'avoir démontré. Et j'espère que ca vous donnera l'envie de lire mon bouquin.
Merci Vérié pour ce plus large extrait. Maintenant, peux-tu me dire ce que tu en penses ?

Moi, cette histoire de "castration" me fait penser que Bouteldja abuse de la drogue, ou qu'elle a de vieilles réminiscences de freudisme à la noix.

Qu'est-ce qu'elle dit, finalement ? Que le fait qu'un non Blanc s'affirme comme... non hétérosexuel est censé le placer dans une position de subordination par rapport aux Blancs. Parce qu'un homosexuel, n'est-ce pas, beaucoup de Blancs pensent que c'est une "chochotte", une "lavette", une créature pitoyable qui est incapable de se défendre, de se faire respecter, de rendre les coups... Et donc, sublime logique bouteldjesque, il est hors de question qu'un Arabe passe pour une "chochotte". Une personne capable de se battre, il faut forcément qu'elle soit équipée d'une paire de couilles ; et comme les Blancs sont homophobes - uniquement les Blancs, hein, pas Bouteldja ou ses amis, voyons -, impossible qu'un Arabe s'affiche comme homo, car il perdrait la face...

Ce serait tout aussi con si je disais qu'un homo qui ne fait pas son coming out se place dans une position de subordination par rapport aux hétérosexuels, qu'il est complice de sa propre oppression. Il y a là un côté donneur de leçon assez insupportable.

Et puis franchement, de quoi parle-t-elle, concrètement ? On est en droit de penser qu'elle disserte en chambre, à propos de choses qu'elle ne connaît pas, qu'elle n'imagine que de façon très abstraite. Tout doit absolument rentrer dans les cases prédéfinies de son dogme racial, lequel semble lui donner la "science infuse".

Il y a quelques années, elle disait carrément que l'affirmation homosexuelle - le "coming out" - relevait du mode de pensée "blanc", et que les "indigènes" qui ont des "pratiques homo-érotiques" ne veulent pas de ce coming out (en plus d'être une géniale théoricienne, elle est apparemment télépathe...). L'aboutissement de son argumentation est toujours le même : il n'est pas souhaitable qu'un Arabe ou qu'un Noir s'affirme comme homo.

J'aurais tendance à répondre à Bouteldja qu'elle ferait bien de se mêler de ce qui la regarde, et de laisser les homos - blancs, bistres, noirs et de toute autre couleur - faire ce qu'ils veulent, ou du moins ce qu'ils peuvent.

S'affirmer comme homosexuel - c'est-à-dire cesser de cacher honteusement une particularité qui ne devrait pas être déshonorante -, c'est un moyen parmi d'autres de commencer à s'émanciper, dans une société où l'on veut constamment nous faire rentrer dans le crâne que seule l'hétérosexualité mérite d'être partout visible et omniprésente, et que tout ce qui n'y correspond pas relève de l'anormalité, du vice, de la maladie ou de la dégénérescence.

S'affirmer comme homosexuel, c'est très facile pour certains, pas du tout évident pour d'autres. Et ce n'est pas une question de courage. Les homosexuels qui n'ont d'autre choix que de se cacher - pour simplement éviter que leur vie devienne un enfer - ne sont pas moins courageux que ceux qui peuvent s'affirmer sans grand risque. Ils en prennent bien plus dans la gueule que toutes les célébrités homos des médias, de la politique, de la finance ou du spectacle, avec lesquelles ils n'ont finalement pas grand-chose de commun.

Ce qui n'empêche pas ces célébrités de poser parfois comme les représentants de tous les homosexuels, ou de passer pour tels aux yeux d'une large partie de l'opinion. C'est le genre de chose qui me fait d'ailleurs enrager. Sur ce forum, j'ouvre ma gueule, mais dans la vie réelle, ai-je le choix ? Non, je me cache, je suis un "pédé honteux" comme disent certains crétins pseudo-radicaux, parce que moi, rien ne me protège de l'homophobie courante : c'est ainsi, quand on n'a ni fric, ni réseaux, quand on est juste un salarié anonyme quelque part en province. Il doit y avoir en tout une douzaine de personnes qui savent que je ne suis pas hétérosexuel : s'il y en avait davantage, eh bien cela pourrait être dangereux pour moi, pour ma sécurité. Je n'ai pas envie de me faire passer à tabac ou harceler. Je n'habite pas un quartier chic, comme Pierre Bergé ou Laurent Ruquier ou Jean-Luc Romero. L'espace dans lequel j'évolue n'est pas un univers feutré et douillet comme celui des bourgeois petits et grands.

Pourtant, oui, le coming out a bien des vertus, même quand il ne se produit que devant une douzaine de personnes : il permet d'avoir un peu moins honte, de prendre un peu plus d'assurance pour pouvoir continuer à vivre, malgré tout. C'est quelque chose, la honte. Pouvez-vous imaginer tout ce que j'ai entendu à propos des homos, depuis l'époque où j'étais gosse, de la part de centaines de personnes différentes ? C'est absolument atroce, dévastateur, on passe par une longue période où l'on se trouve soi-même monstrueux, sale, dégoûtant, pervers, pire que de la merde. Et on n'a personne à qui en parler, on ne sait pas à qui faire confiance. C'est un racisme qui se vit absolument seul, très longtemps, parfois toute la vie. Et tout le monde ne parvient pas à se débarrasser complètement de la honte, c'est un sentiment coriace ; je ne vais pas raconter ma vie, mais moi-même, à bientôt 38 ans, je la ressens encore, tous les jours : il suffit que je sois dans la rue, au milieu d'une foule, pour la ressentir ; ou quand je lis certains propos infâmes sur internet ou dans la presse, certaines fois où je suis fatigué.

Cette expérience, on la vit qu'on soit blanc ou pas. Et qu'on soit blanc ou pas, c'est toujours une libération que de pouvoir faire confiance à un allié, à une personne qui ne vous voit pas comme un malade ou un débauché, qui vous aide à vous convaincre vous-même que vous n'avez rien fait de mal et que c'est cette société qui est anormale.

Mais le coming out - le besoin de cesser de se cacher, de ne plus avoir honte, au moins devant quelques personnes -, s'il n'est pas un "privilège de Blancs", est en revanche un sacré privilège de classe. Même si les associations nous rebattent les oreilles avec la nécessité du coming out, celui-ci est inaccessible pour la plupart des gens. A la différence d'une Bouteldja (ou d'une Boutin, qui a osé prétendre qu'on est "envahis de gays"), je ne dis pas qu'il n'est pas souhaitable : je dis qu'il est largement inaccessible. Il faut avoir sérieusement assuré ses arrières pour oser le faire, ne pas avoir tout à perdre. Ceux qu'on voit dans les médias ont fort peu à perdre : ce sont des bourgeois ; leur seul "courage", c'est celui de leur portefeuille et de leurs réseaux d'amis et d'obligés. Ces gens me débectent, ils sont peu à plaindre. De surcroît, leur médiatisation permet à tous les imbéciles que compte le pays de dire que décidément, les "pédés" sont des gens friqués qui jouent les victimes.

Sur l'inaccessibilité du coming out quand on appartient aux classes populaires, je conseille la lecture de cet article, publié en 1993 dans la revue australienne XY: Men, Sex, Politics : A rough trade, par Nick Sellars. J'essaierai de le traduire quand j'aurai le temps.

Chez les prolétaires, de quelque couleur que ce soit, le coming out sera un peu moins hors d'atteinte quand se sera reconstruit un mouvement ouvrier digne de ce nom, quand une fraction politiquement avancée de la classe ouvrière donnera un peu plus le "la" dans la société. Mais d'ici là, pour les homosexuel(le)s pauvres, ce sera encore le règne du "chacun pour soi et Dieu pour tous", et il ne faudra pas compter sur les association LGBT petites-bourgeoises pour y changer quoi que ce soit : leur but, c'est de parachever l'intégration et la visibilité de celles et ceux de leur classe, pas de changer la vie de prolos qui, de toute façon, vivent dans des quartiers et des zones géographiques qui ont disparu depuis longtemps des radars.

Personnellement, je suis heureux d'être au contact d'organisations révolutionnaires, de militants et militantes ouvriers. C'est une sacrée chance. Tout n'y est pas parfait, mais ça permet de se convaincre qu'il peut exister autre chose que cette société sordide. Même l'existence de certains militants, qui faisaient preuve d'une certaine arriération sur la question homosexuelle, ne me fera pas penser le contraire : à partir du moment où ils se sont réellement penchés sur la question, ils ont tous été capables de dépasser leurs préjugés, parce que ce ne sont pas des staliniens ou des croyants, mais des communistes. C'est une des raisons pour lesquelles je suis fier de continuer d'appartenir à leur famille.

En revanche, je n'ai que mépris pour ceux qui cultivent des amitiés douteuses avec des groupuscules réactionnaires prétendument antiracistes.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  MO2014 le Lun 21 Mar - 1:35

tu vois je suis au PIR et sans aucun doute si je t'ai bien lu un communautariste homophobe, réactionnaire et prétendument anti-raciste (hahaha et quand plus on s'en fout). Ce n'est pas pour autant que je t'accuserai d'abuser de drogues.
Le point de vue d'HB est situé dans l'expérience des français issus de l'immigration maghébine et son texte d'Houria décrit précisément l'extrême complexité de la situation lorsque les oppressions s'empilent. Alors ça ne sert de la dénigrer de l'ironie sur le freudisme d'autant que des militants et théoriciens anti-coloniaux comme Franz Fanon était psychiatre... En revanche je vais lire un de ces jours  "A rough trade", de Nick Sellars. Toi en revanche ce n'est pas la peine que tu lises en entier le livre d'HB, contente toi de citations.

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  verié2 le Lun 21 Mar - 12:38

Byrrh
Merci Vérié pour ce plus large extrait. Maintenant, peux-tu me dire ce que tu en penses ?
Ca me semble clair que Guénolé est malhonnête. J'ai déjà dit ce que je pense du langage alambiqué de Bouteldja, sans compter le "philosémitisme" et la lutte contre l'homophobie qui ne concernerait pas les Indigênes, tout comme les femmes palestiniennes ne seraient pas concernés par les revendications féministes.

A MO2014. Je lirai éventuellement le livre de Bouteldja. Mais on peut parfaitement porter un jugement sur une personnalité publique sans avoir lu l'intégralité de son oeuvre, simplement d'après des déclarations et des articles.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Byrrh le Lun 21 Mar - 13:38

verié2 a écrit:
Byrrh
Merci Vérié pour ce plus large extrait. Maintenant, peux-tu me dire ce que tu en penses ?
Ca me semble clair que Guénolé est malhonnête. J'ai déjà dit ce que je pense du langage alambiqué de Bouteldja, sans compter le "philosémitisme" et la lutte contre l'homophobie qui ne concernerait pas les Indigênes, tout comme les femmes palestiniennes ne seraient pas concernés par les revendications féministes.
Je ne connaissais pas ce Guénolé, et à vrai dire je regarde peu la télé, tellement on y trouve de réacs divers et variés.

Sa citation était effectivement malhonnête. Alors que le texte véritable était déjà bien problématique en soi.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  verié2 le Lun 21 Mar - 15:41

Je viens de lire la page entière contenant la fameuse citation sur les "tarlouzes", qui a été reproduite sur Facebook. C'est un jargon fumeux qui mélange les expressions argotiques et vulgaires censées être utilisées dans les "quartiers" et des termes universitaires prétentieux. Ca évoque furieusement la prose des Maos des années soixante-dix, quand les étudiants de l'Ecole Normale voulaient faire peuple. C'est tellement confus qu'on peut l'interpréter de toutes sortes de façons. Mais, à mon avis, ça ne fait pas de Bouteldja une raciste, une homophobe et encore moins une intégriste. C'est tout juste une insupportable petite bourgeoise intello qui se la joue "femme indigène indocile dont on cherche à étouffer la voix", alors que c'est une coqueluche des médias.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  MO2014 le Lun 21 Mar - 20:47

verié2 a écrit:...alors que c'est une coqueluche des médias.

je ne retiens que ce qui peut être quantifié et je laisse tomber les sentences et les condamnations sans aucune argumentation.
Merci de nous donner des chiffres tangibles sur ton affirmation, par exemple le nombre de fois où HB a été invité sur les plateaux de télévision,  les radios ou encore la presse nationale ou régionale disons sur les 12 derniers mois, ou même sur une période plus longue si tu préfères.
Cette calomnie sur HB soit disant coqueluche des médias lancée par la fachosphère (riposte laïque,...) et les soutiens du parti colonialiste (Fourest), est un maronier. Elle surgit régulièrement surtout contre l'émission de Taddéi et est reprise par les laïcistes  se réclamant parfois de l’extrême gauche. C'est pour Guénolé et eux insupportable de voir une militante "indigène de la république" l'ouvrir sans baisser les yeux. C'est la solidarité du champ politique blanc et de la collaboration de classe qui s'exprime. Ex les magazines qui ont apporté un soutien Guénolé :
-Marianne (Socialos laïcards)
-L'Express (droite républicaine)
-Fde souche (site raciste)
-Atlantico (site hyper néocon)
-Dreuz (site qui se définit comme "conservateur américain"chrétien hyper sioniste)
-JForum (site sioniste)
-Egalité et Réconciliation (extrême droite antisémite)
...

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  verié2 le Mar 22 Mar - 18:51

Cette calomnie sur HB soit disant coqueluche des médias
C'est un fait qu'on la voit tout de même pas mal. Evidemment moins que BHL ou Fourest. Mais, par rapport à l'importance du PIR, sa surface médiatique est importante.
insupportable de voir une militante "indigène de la république" l'ouvrir sans baisser les yeux
Faut arrêtez le numéro de la pauvre victime. Bouteldja fait partie des gens qui ont pignon sur rue et ce n'est pas une employée d'une société de nettoyage du métro.

Quant à Guenolé, j'ai dit ce que j'en pense. Mais le choix n'est pas entre Guénolé et Bouteldja... Contre les calomnies, je défends Bouteldja, comme je défens Taubira contre les attaques racistes (bien qu'elle soit une politicienne comme les autres et non une pauvre victime) mais ça ne m'oblige pas à partager les positions de Bouteldja ni la politique de Taubira.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  marxmarx le Mar 22 Mar - 23:14

en même temps Guénolé se contente de citer l'"oeuvre" de Bouteldja et ca suffit à sa demonstration...

marxmarx

Messages : 161
Date d'inscription : 13/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Dinky le Mer 23 Mar - 0:29

Plus Bouteldja parlera....et mieux ce sera....
Ailleurs comme ici, ça fait barrer tout le monde et augmente le niveau de répulsion contre cette facho raciste et ses abjections antisémites et homophobes.

Dinky

Messages : 400
Date d'inscription : 02/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  MO2014 le Mer 23 Mar - 1:09

Oh mon dieu, j'avais oublié  les portes voix de LO * avec les laïcistes gauchistes et islamophobes soutenant Guénolé.
L'erreur est rectifiée.

*(à noter qu'ils interviennent uniquement sur ce forum pour dénigrer le PIR sans aucune autre "contribution")

Toujours sur Guénolé pour préciser :
"
Lamentable mais édifiante histoire du triste sire Guénolé, le fourbe, qui rêvait de faire son beurre sur le dos des jeunes de banlieue, et qui maintenant est adulé par tous les fachos.

Guénolé c'est l'incarnation de la pensée social démocrate, historique, trompeuse, récupératrice, fourbe, lâche, raciste paternaliste et toujours impérialiste.

Juste ce qu'il faut de défense des libertés, une pointe de pensée prétendument humaniste mais fer de lance de la répression d'Etat la plus dure dés qu'il le faut ! Bref du Mitterrandisme pur jus.

Conseiller de gens les plus divers, il est opposé à Valls mais par pur opportunisme, hier il était conseiller de l'UDI, aujourd'hui de Montebourg, à qui d'autres demain vendra t-il ses services ?

Toujours est-il que Guénolé est au service de l'agenda politique de ceux qui oeuvrent à la refondation d'un nouveau parti centriste . Oh qu'on se rassure, rien de nouveau , que du vieux réchauffé, juste du hollandisme du temps de "moi, président".

Mais pour cela, il doit donner un coup à droite, un coup à gauche. Comme il a besoin de troupes, il cherche à draguer l'électorat des banlieues, réservoir habituel de la gauche. Alors il se présente comme l'anti Valls et ses projets fous à la Big Brother, et si incidemment il en vient à dénoncer le racisme contre productif d'un Finkielkraut, c'est juste parce que celui-ci ne veut pas entendre parler d'une assimilation de la jeunesse des banlieues à la république. Si même très courageux il va jusqu'à parler de l'éventuelle reconnaissance par la France d'un Etat palestinien dans le sillage de Fabius, c'est du bout des lèvres, juste parce qu'on ne peut pas parler aux banlieues sans ce mot magique de Palestine, jusque parce que c'est dans l'intérêt d'Israël" que d'être débarrasser du "problème palestinien". Comme il se justifie face à ses amis sionistes ?

Mais comme il doit aussi rallier au projet de ses maîtres, les classes moyennes blanches effrayées par l'aventurisme de Valls fauteur de guerre civile mais tout autant inquiètes de la montée en puissance politique des Indigènes sociologiques, perçus comme des concurrents, il se doit de contrebalancer vers la droite. Et pour cela il lui faut un repoussoir.

Là le PIR était tout indiqué. D'où son attaque violente et totalement inattendue contre nous au cours d'un débat au Maghreb des livres, à l'Hôtel de Ville de Paris.

Jusqu'à l'émission d'hier, CJOJ. Tout d'abord pour rassurer ses amis sionistes inquiets de son audace pourtant poudre aux yeux de reconnaissance d'un Etat palestinien, il ne trouve rien d'autre à se mettre sous la dent , le pauvre, que cette belle photo d'Houria Bouteldja souriant devant l'inscription, "les sionistes au Goulag". celle ci étant supposé illustrer l'antisémitisme foncier du PIR. Oubliant que d'une part les sionistes sur Terre sont en majorité non juifs ( sionistes chrétiens) mais qu'en plus tous les juifs, loin s'en faut, ne sont pas sionistes !

D'ailleurs toujours pour contrebalancer ses appels du pied aux jeunes de banlieue et dans le but de rassurer ses clients petits Blancs Guénolé est celui qui diffuse la thèse stupiide de "la désislamisation des jeunes de banlieue", thèse largement contestée par les observateurs les plus sérieux et qui pour le moins montre sa méconnaissance du terrain.

Ainsi, dans son livre Les jeunes de banlieue mangent-ils les enfants ? Thomas Guénolé soutient il que les Français musulmans sont en pleine « désislamisation », soulignant par exemple que chez les jeunes musulmans, les taux de fréquentation de la mosquée et de port du voile s’effondrent. Histoire de rassurer l'électorat souchien , en leur livrant l'analyse qu'ils attendent.

"Contrairement à ce que l'on dit les jeunes de banlieue sont prêts pour l'assimilation" semble t-il dire "et rassurez vous, nous saurons les tenir en respect."
Car s'il le faut nous combattrons sans aucune faiblesse des groupes comme le PIR qui leur parlent d'autonomie politique.

Guénolé ce faisant n'hésite pas à insulter, calomnier HB, le PIR et en fait tous les Indigènes sociologiques qui ont un peu de nif, façon de montrer aux Blancs inquiets qu'il sait être ferme.
Il sait que l'exercice consistant à s'en prendre à des militantes intégres est sans risque. oseront-elles porter plainte ? Tout le monde sait que la justice est réservée au riches, Guénolé gagne beaucoup d'argent. Sa boîte de consulting politique, ses relations haut placées, ses prestations diverses , tout ça rapporte beaucoup. Il a de nombreux amis au PS, à l'UDI et aussi chez les fachos maintenant. Alors que peuvent face à lui, deux militantes, certes, intègres, mais désargentées?
Car précisément si elles sont désargentées c'est justement parce qu'elles sont intègres !

Mais le plus incroyable c'est la suite. Tout le monde connaît la réflexion historique concernant l'incroyable propension des bourreaux à se prétendre victimes de leur victimes! Un classique du genre.
Et bien Guénolé nous offre une illustration de cette réflexion sur son mur. Alors que c'est lui qui d'emblée à l'émission CSOJ attaque de façon mensongère et hyper violente Maboula Soumahoro et Houria Bouteldja, traitant cette dernière de raciste, d'homophobe, de moins que rien, portant atteinte à sa considération, voila ti pas que c'est ce même Guénolé qui se plaint sur son mur d'avoir été victime de "La parole de haine d'Houria Bouteldja" ! Et qui du coup joue au héros seul contre tous ha ha ha ! Pour un peu on en viendrait à poursuivre HB pour fait de terrorisme !
YB
"

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Dinky le Mer 23 Mar - 1:27

Il ne reste plus ici que le fameux et fumeux MO ,qui après avoir fait virer ou fuir tout le monde, vient tranquillement déposer ses crottes islamistes, regrettant parfois d'être dérangé dans sa besogne par d'aucuns qui rappellent qu'il n'est qu'un islamiste mal planqué, un anticommuniste nauséabond et un émissaire du PIR, officine de la réaction islamiste la plus crasseuse.

Dinky

Messages : 400
Date d'inscription : 02/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  verié2 le Mer 23 Mar - 9:18

marxmarx a écrit:en même temps Guénolé se contente de citer l'"oeuvre" de Bouteldja et ca suffit à sa demonstration...
Non, parce qu'il cite de bouts de phrases hors du contexte, sans les guillemets etc.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  marxmarx le Mer 23 Mar - 10:20

verié2 a écrit:
marxmarx a écrit:en même temps Guénolé se contente de citer l'"oeuvre" de Bouteldja et ca suffit à sa demonstration...
Non, parce qu'il cite de bouts de phrases hors du contexte, sans les guillemets etc.

il cite des phrases entières, il montre à quelles conclusions racistes et homophobes mènent les débilités de Bouteldja

marxmarx

Messages : 161
Date d'inscription : 13/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  verié2 le Mer 23 Mar - 10:54

marxmarx a écrit:
verié2 a écrit:
marxmarx a écrit:en même temps Guénolé se contente de citer l'"oeuvre" de Bouteldja et ca suffit à sa demonstration...
Non, parce qu'il cite de bouts de phrases hors du contexte, sans les guillemets etc.

il cite des phrases entières, il montre à quelles conclusions racistes et homophobes mènent les débilités de Bouteldja
OK "des phrases entières", mais hors du contexte. Il faut lire ce qui précède et ce qui suit. Par exemple le terme "tarlouze", d'une part il est entre guillemets, d'autre part Bouteldja ne le reprend pas du tout à son compte : elle décrit une mentalité, ça ne veut pas dire qu'elle la partage !

C'est d'ailleurs curieux l'intransigeance de certains vis à vis de Bouteldja, comparée à leur complaisance à l'égard de Charlie, excusé au nom du deuxième degré. (Je ne dis pas que c'est ton cas.)

Il me semble qu'on a le droit de critiquer la prose fumeuse de Bouteldja sans la dénaturer et lui faire dire ce qu'elle ne dit pas.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Byrrh le Mer 23 Mar - 13:09

verié2 a écrit:OK "des phrases entières", mais hors du contexte. Il faut lire ce qui précède et ce qui suit. Par exemple le terme "tarlouze", d'une part il est entre guillemets, d'autre part Bouteldja ne le reprend pas du tout à son compte : elle décrit une mentalité, ça ne veut pas dire qu'elle la partage !
En publiant la phrase au milieu du paragraphe dans lequel elle s'insère, tu as permis de révéler ce que Bouteldja souhaitait vraiment dire. Mais ce qu'elle dit n'est pas tellement plus acceptable.

C'est assez raccord avec ses délires passés sur "l'impérialisme gay", concept simpliste et stigmatisant pour des tas des gens qui - en étant gays et lesbiennes - ne dominent personne, et n'ont pas la moindre responsabilité dans l'idéologie véhiculée soit par les gouvernements occidentaux (qui cherchent à se montrer plus civilisés qu'ils ne le sont, et à accréditer un "choc des civilisations"), soit par certains relais associatifs LGBT de la bourgeoisie et de la petite-bourgeoisie.

En novembre 2012, sur le plateau de cette même émission, il faut également se souvenir qu'elle avait fait passer un excellent moment à Frigide Barjot et Paul-Marie Coûteaux avec ces mêmes concepts. Flash-back.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Byrrh le Mar 5 Avr - 14:35

Atmosphère de pogrom au Maroc : le mois dernier, une dizaine de fascistes armés de couteaux ont fait irruption dans un appartement de la ville de Béni Mellal, et en filmant la scène, ils se sont défoulés sur deux hommes nus, qu'ils ont ensuite traînés en sang au milieu de la rue.

Certains agresseurs ont récolté de la prison... avec sursis. En revanche, l'un de deux hommes agressés a été condamné à 4 mois de prison ferme, et son compagnon est jugé en ce moment. Les mots ayant parfois une signification singulière sous la dictature marocaine, une association de "défense des droits de l'homme" fait le pied de grue devant le tribunal pour exiger la fin des poursuites contre les membres de la bande fasciste.

Indignation au procès de l’agression homophobe de Beni Mellal


Credit :capture écran/youtube Indignation au procès de l’agression homophobe de Beni Mellal
4 avril 2016
15:25

Par Kaouthar Oudrhiri

Le procès de la deuxième victime de l’agression homophobe de Béni Mellal a été reporté au 11 avril. Il s’est tenu dans une salle bondée et en présence d’une association qui a réclamé la relaxe des assaillants.

Le procès d’une des deux victimes de l’agression homophobe de Beni Mellal, ainsi que celui de quatre de ses agresseurs présumés, a été reporté au 11 avril, a annoncé le juge lundi 4 avril, dans une salle bondée du tribunal de 1ère instance de Beni Mellal, comme nous l’avons constaté sur place.

La victime de l’agression est accusée d’ « homosexualité« , alors que les présumés agresseurs sont pour leur part poursuivis pour « agression avec arme blanche, attaque sur le domicile d’autrui durant la nuit, et prise d’images d’une personne nue et sa publication sur Internet « ,  selon l’avocat de la défense.

La deuxième victime que l’on pouvait apercevoir sur la vidéo de l’agression avait pour sa part été condamnée à 4 mois prison ferme et à 500 dhs amende.

« Je critique foncièrement l’article qui pénalise l’homosexualité. La victime n’est pas responsable de son orientation sexuelle. Ma ligne de défense versera dans le sens de l’abolition de cet article« , nous assure Me Ibrahim Hassala, l’avocat d’une des victimes de l’agression.

Une heure avant l’ouverture du procès, une association locale –l’association coalition pour la dignité pour les droits de l’homme- a pour sa part  mobilisé devant le tribunal une centaine de personnes dont les familles des présumés agresseurs.

Ils appelaient à la libération des présumés agresseurs. « Il n’est pas envisageable que des personnes qui appellent à la lutte contre le vice se fassent arrêter alors que des homosexuels peuvent eux ne pas être inquiété en plein jour« , a assuré un des manifestants présents sur les lieux.

http://telquel.ma/2016/04/04/proces-lagression-homophobe-beni-mellal-reporte-au-11-avril_1490588

Interview d'homosexuels et trans marocains (à partir de 3 min. 20) :


Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  verié2 le Mar 5 Avr - 15:00

Cette explosion de violence homophobe a-t-elle des explications politico-sociales ?

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Byrrh le Mer 6 Avr - 18:41

verié2 a écrit:Cette explosion de violence homophobe a-t-elle des explications politico-sociales ?
Ce genre de climat peut être alimenté de diverses manières, par exemple par des campagnes de presse ("Faut-il brûler les homos ?", titrait en "une" Maroc Hebdo l'été dernier).

Dans le contexte d'une semi-dictature qui a des liens très forts avec la bourgeoisie française et ses politiciens, et qui accueille à bras ouverts les touristes des pays riches, il peut être utile de se donner des airs d'"anti-impérialisme" à peu de frais, en pourfendant des "vices" censés provenir de l'étranger. C'est ce que font à des degrés divers la plupart des régimes du continent africain, qui réussissent l'exploit de faire passer des "lois" de persécution des homosexuels, pourtant souvent héritées de la période coloniale, pour des marques d'indépendance et de défiance vis-à-vis des pays occidentaux.

En dépit de naïves allusions au pasteur King ou à Obama, une tribune intéressante de l'écrivain marocain Abdellah Taïa : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1502943-au-maroc-la-situation-des-homosexuels-est-terrifiante-mais-je-garde-espoir.html

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  sleepy le Ven 8 Avr - 10:38


sleepy

Messages : 88
Date d'inscription : 10/08/2010
Localisation : Nancy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Zelda le Ven 8 Avr - 19:17

Vous avez vu le scandale du jour I presume

Source le monde a écrit:L’affaire que les prud’hommes avaient à juger est un litige entre les responsables d’un salon de coiffure et l’un des employés. Ce dernier était depuis un mois en période d’essai quand il a reçu par erreur un SMS le concernant, rédigé par l’une de ses supérieures hiérarchiques : « Je ne garde pas X., je le préviens demain, […] je ne le sens pas ce mec : c’est un PD, ils font tous des coups de putes. » L’employé, qui souhaite garder l’anonymat, saisit les prud’hommes le 20 novembre 2014 afin de faire reconnaître le caractère discriminatoire de la rupture de son contrat.
Et les Prud'hommes de Paris de trancher que... ce mot n'est pas une insulte dans le contexte ! On croit rêver !
C'est tout l'inverse, en plus, dans le contexte, la phrase "ils font tous des coups de putes" appuie très clairement sur tout le bien qu'elle pense des gays et bien des gays spécifiquement, la demeurée !
avatar
Zelda

Messages : 60
Date d'inscription : 26/12/2015
Age : 52
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Duzgun le Ven 8 Avr - 21:47

Zelda a écrit:Vous avez vu le scandale du jour I presume

Source le monde a écrit:L’affaire que les prud’hommes avaient à juger est un litige entre les responsables d’un salon de coiffure et l’un des employés. Ce dernier était depuis un mois en période d’essai quand il a reçu par erreur un SMS le concernant, rédigé par l’une de ses supérieures hiérarchiques : « Je ne garde pas X., je le préviens demain, […] je ne le sens pas ce mec : c’est un PD, ils font tous des coups de putes. » L’employé, qui souhaite garder l’anonymat, saisit les prud’hommes le 20 novembre 2014 afin de faire reconnaître le caractère discriminatoire de la rupture de son contrat.
Et les Prud'hommes de Paris de trancher que... ce mot n'est pas une insulte dans le contexte ! On croit rêver !
C'est tout l'inverse, en plus, dans le contexte, la phrase "ils font tous des coups de putes" appuie très clairement sur tout le bien qu'elle pense des gays et bien des gays spécifiquement, la demeurée !
C'est scandaleux. Je sais pas dans quelle mesure il ne serait pas possible d'attaquer en justice .... les conseiller prud'hommaux qui ont osé écrire une telle obscénité! Evil or Very Mad
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Zelda le Sam 9 Avr - 10:36

J'espère bien, et c'est d'autant plus important qu'ils créent un précédent.
Quelques ministres ont hurlé... ça devrait accélérer les recours juridiques.
Quand un copain homo me dit "Nous, les pédés", c'est une chose... Et c'est bien le seul "contexte" où je considère qu'il n'y a pas homophobie, mais recyclage sarcastique d'une insulte au départ homophobe.
avatar
Zelda

Messages : 60
Date d'inscription : 26/12/2015
Age : 52
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 30 sur 33 Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31, 32, 33  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum