Homophobie

Page 6 sur 33 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 19 ... 33  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Homophobie

Message  iztok le Ven 22 Avr - 19:24

verié2 a écrit:
Byrrh a écrit:
Voix prolétarienne a écrit:Néanmoins, au nom de son caractère secondaire, la lutte contre l’homophobie a longtemps été mise en arrière plan, laissant le champ libre à la petite bourgeoisie radicalisée.
Je ne sais pas de quelle "branche" du maoïsme se réclame ce groupe (...)
VP est un groupe mao relativement "original" dans l'univers du maoisme. Ses seules références au maoisme concernent la révolution culturelle que VP s'obstine à considérer comme "prolétarienne". Pour le reste, VP a rejeté le stalinisme sans en avoir une analyse très claire ni cohérente avec ses positions sur la Chine. Mais, sur le plan du travail dans les entreprises, c'est une organisation assez correcte qui collabore volontiers avec d'autres groupes sans sectarisme.

Cela-dit, j'ignorais jusqu'à présent les positions de VP sur la question de l'homosexualité et ce groupe ferait bien de commencer par critiquer la position des staliniens chinois et de Mao lui-même. J'imagine que ce groupe, comme beaucoup d'autres, a suivi l'évolution générale...
oui enfin ses militant-e-s continuent de dire que la révolution permanente (et sous-jacent les totskistes en général) est petite-bourgeoise, et que Mao est un théoricien dont il faut se revendiquer. Je ne sais pas s'ils l'ont écrit quelque part mais en tout cas leurs militants le disent sur le terrain quand on pousse le bouchon théorique un peu trop loin.
Enfin bon un groupuscule de plus, débris des groupes maos des années 70.
avatar
iztok

Messages : 241
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 29
Localisation : toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  fée clochette le Mar 3 Mai - 9:49

17 mai 2011 : Journée mondiale de lutte contre l’homophobie, la lesbophobie et la transphobie

« If a bullet should enter my brain, let that bullet destroy every closet door » (Si une balle devait traverser mon cerveau, laissez-la briser toutes les portes de placard). Cette phrase a été prononcée par Harvey Milk, en référence aux homosexuel(le)s qui craignaient de faire leur coming-out (sortie de placard).

Les Marches des fiertés sont justement l’occasion de sortir de ces placards et de soutenir les revendications des Lesbiennes, Gays, Bi et Trans (LGBT). Ce sont des expressions revendicatives tout en restant festives pour gagner la liberté pour tous et toutes d’être ce qu’il est.

La CGT combat toutes les discriminations dont celles liées à l’orientation sexuelle et l’identité de genre. Le « 17 mai », devenu la Journée mondiale contre l’Homophobie, la Lesbophobie et la Transphobie, est l’occasion de marquer notre engagement pour gagner l’égalité pour les Lesbiennes, Gays, Bisexuel-le-s et Trans (communément appelés LGBT).

Insultes, blagues, moqueries, discriminations sont autant d’attaques à l’encontre des Lesbiennes, Gays, Bisexuel-le-s et Transgenres (LGBT).

Il est vrai, chacun-e est amené-e à remettre en cause ses propres préjugés, attitudes ou propos parfois équivoques … Autour de nous, il nous arrive de laisser dire certaines expressions qui sont pourtant signes d’intolérance et sont blessantes. Elles peuvent avoir des conséquences graves pour les personnes, qui souvent préfèrent les taire.

Les « politiques diversités » des entreprises ignorent très souvent les questions de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre. La « Charte égalité » de la Fonction publique n’est pas déclinée dans certains ministères et reste lettre morte.

En cette période troublée, où on constate malheureusement une montée de la pensée fascisante de l’extrême droite, il est important de rappeler les valeurs républicaines : Liberté, égalité, Fraternité.

Il est nécessaire de ne pas diviser les salarié-e-s, de ne pas stigmatiser certaines personnes du seul fait de leur identité de genre ou de leur orientation sexuelle.

La CGT mettra tout en œuvre pour aider les victimes de cette discrimination au sein même de l’entreprise et en les accompagnant devant le Conseil des Prud’hommes ou le tribunal administratif.

Dans ses propositions revendicatives, la CGT met en avant l’égalité de droits. Mais sans engagement collectif, ces propositions risquent de rester « dans le placard ». Toutes contributions sont les bienvenues.

Faire respecter l’égalité de traitement de tous les salariés, c’est aussi intervenir dans les comités d’entreprises pour obtenir de nouveaux droits pour les Lesbiennes, Gays, Bisexuel-le-s et Transgenres (LGBT). C’est aussi cela faire évoluer les mentalités…

Toute personne qui s’estime discriminée du fait de son orientation sexuelle ou de son identité de genre ne doit pas hésiter à saisir des élus CGT qui mettront tout en œuvre pour lui venir en aide.

Le combat pour l’égalité fait avancer des droits pour toutes et tous. C’est par l’engagement de chacun-e que nous la gagnerons.

Le Collectif confédéral CGT de lutte contre l’Homophobie qui se bat pour l’égalité et la non-discrimination des Lesbiennes, Gays, Bi et Trans (LGBT) se tient à votre disposition :

Site de la CGT : www.cgt.fr

Adresse électronique : discrim-homo@cgt.fr
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  sylvestre le Mar 3 Mai - 12:55

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110423.OBS1802/une-pub-montrant-un-couple-gay-fait-scandale-en-italie.html

Une pub montrant un couple gay fait scandale en Italie

Un couple d'hommes vu de dos ? C'est trop pour le secrétaire d'Etat italien à la Famille.

"Ikea Family: Nous sommes ouverts à toutes les familles" indique la publicité. Ikea family "Ikea Family: Nous sommes ouverts à toutes les familles" indique la publicité. Ikea family

Le secrétaire d'Etat italien à la Famille a attaqué samedi 23 avril une publicité de la multinationale suédoise Ikea mettant en scène un couple gay, la jugeant "grave et de mauvais goût", s'attirant aussitôt les foudres de la gauche et des associations homosexuelles.


La publicité en question est une affiche montrant un couple d'hommes vu de dos se tenant par la main et accompagnés du slogan suivant: "Ikea Family: Nous sommes ouverts à toutes les familles".

"Je trouve grave et de mauvais goût qu'une multinationale suédoise vienne en Italie dire aux Italiens ce qu'ils doivent penser", s'est emporté Carlo Giovanardi lors d'une émission télévisée, dont des extraits sont déjà disponibles sur YouTube.

"Je crois que de nombreux clients d'Ikea ne trouveront pas cela agréable", a-t-il ajouté.

 

"La famille est fondée sur le mariage"

 

La société "Ikea est libre de s'adresser à qui elle veut et d'adresser ses messages à qui elle estime opportun, mais ce terme de +famille+ est en opposition frontale avec notre constitution qui dit que la famille est fondée sur le mariage", a-t-il estimé.

Ces déclarations ont aussitôt été condamnées par l'opposition et les associations de défense des droits des homosexuels.

"Carlo Giovanardi se lance dans une croisade contre une publicité", a ironisé le sénateur de gauche Ignazio Marino, tandis que Franco Grillini du parti Italie des Valeurs a rappelé que "dans le reste de l'Europe ont été adoptées des lois qui reconnaissent toutes les formes de familles, du Pacs aux unions civiles en passant par les mariages gays".

Aurelio Mancuso, de l'association Equality Italia, a pour sa part dénoncé "des déclarations dangereuses et agressives qui risquent d'alimenter le climat d'homophobie qui conduit ensuite à des violences et des insultes contre les gay, les lesbiennes et les transsexuels".

La députée italienne de gauche Paola Concia, lesbienne déclarée, a été insultée et menacée mercredi soir en plein centre de Rome alors qu'elle se promenait main dans la main avec sa compagne.

L'Italie ne reconnaît pas les unions homosexuelles et il n'existe pas non plus de loi contre l'homophobie.

Nouvelobs.com avec AFP



avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  nico37 le Dim 22 Mai - 20:40

Violences policières en marge de la Gay pride de Tours samedi 21 mai 2011 par Solidaires37

L’Union Syndicale SOLIDAIRES proteste contre les violences injustifiées qui se sont déroulées en marge de la Gay Pride de Tours, ce samedi 21 mai. Sur les faits : alors que la manifestation passait devant le « Cosmic Café », un café dont on sait qu’il est le repaire des fascistes de Vox Populi, un militant de cette organisation est sorti afin de filmer le cortège tout en multipliant les signes de provocation. Un manifestant a « commis le crime » de demander des explications par rapport à cette provocation imbécile et des éléments de la bac sont immédiatement intervenus en interpellant un anti-fasciste. Des policiers en uniformes sont alors intervenus et s’en sont pris alors à la foule qui commençait à se rassembler. Un policier a notamment braqué à deux reprises, à bout touchant, son flash ball sur une manifestante. Cette dernière, porte-parole du NPA 37, Fanny Puel, a demandé au fonctionnaire de police de s’identifier afin de dénoncer sa pratique délictueuse. Elle était accompagnée par le délégué départemental de SUD/SOLIDAIRES 37.Ces deux derniers ont été alors violemment pris à partie et projetés à trois reprises sur la chaussée, au sol, pendant que d’autres manifestants subissaient de leur côté d’autres agressions gratuites. Des constats médicaux ont été établis à la suite de cela. 2 autres protestataires ont alors été arrêtés.

Aucun des manifestants n’était, contrairement aux policiers, armé voire agressif. L’Union Syndicale SUD/SOLIDAIRES proteste sur ce nouveau dérapage de la police Tourangelle. Il faut bien reconnaître que ses exactions sont couvertes depuis de trop nombreuses années par les différents responsables de la sécurité urbaine (Voir la tenue du congrès du FN à Tours) et que la police a l’habitude de « se lâcher » contre les manifestants privilégiant cette fois ci singulièrement les provocateurs fascistes.

Les violences policières gratuites survenues en marge de la Gay pride de Tours sont inacceptables. Elles jettent le trouble sur le rôle réel des forces de police. Le passage à tabac de militants syndicaux ou politiques reconnus comme tels sur la ville de Tours est inadmissible. Ni d’ailleurs, les violences commises à l’encontre des autres manifestants. Notre Union Syndicale dénonce la manœuvre qui consiste à vouloir criminaliser une partie des protestataires afin de créer des clivages inexistants.

Plutôt que de faire taper sur les antifascistes, le préfet ferait mieux d’interdire les manifs de fachos…
Une violente agression raciste et une violente agression homophobe vers 18h-19h, évidemment les agresseurs courrent toujours...

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Gay Pride Tours

Message  Aura le Lun 23 Mai - 18:59

A Tours, la gay pride attire les opposants à la «décadence»
Par Pascal Matthieux dimanche 23 mai 2010, à 10h22 | 14088 vues

Tours ouvrait hier la saison 2010 des Marches des fiertés en France. Mais une vingtaine de militants anti-gay pride attendait les participants, avec des slogans pas très friendly...
Ils étaient vingt-cinq, le 22 mai à Tours en haut de la rue Nationale, tenus à bonne distance du cortège de la gay pride par un cordon de policiers plus symbolique que dissuasif. Vingt-cinq militants de Vox Populi, dont deux enfants, droits dans leurs bottes, bien rangés derrière leur banderole qui disait «non à la gay pride» et scandant des slogans haineux rythmés par un chef de bande ganté de noir qui donnait le ton: «La décadence, y en a assez, le cul c'est pour chier». Mais les «olés» et les sifflets des 1 350 manifestants n'ont eu aucun mal à couvrir le son de ces insultes.

«Ne répondons pas à la provocation»
Avant de repartir de la place Jean-Jaurès où avait eu lieu la minute de silence pour les victimes du sida, le président de la LGP Centre, Alexandre Couteau; avait prévenu au micro: «Ils ont assuré à la police qu'ils sont pacifistes. Montrons leur notre intelligence en ne répondant pas à la provocation». Au moment de passer à proximité de ce grouspuscle extrémiste, avant de tourner à droite dans l'étroite rue Colbert, les manifestants ont globalement respecté la consigne. Il y eut bien quelques doigts lévés, des huées ou des «le fascime ne passera pas». Mais il y eut aussi des baisers de drag queen et des signes de la main de Soeurs de la Perpétuelle Indulgence adressés aux excités de Vox Populi. Il y eut aussi les réactions indignées de passants choqués par tant de haine. Et la caravane passa, fière et joyeuse.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Violences policières en marge de la Gay pride de Tours

samedi 21 mai 2011 par Solidaires37

L’Union Syndicale SOLIDAIRES proteste contre les violences injustifiées qui se sont déroulées en marge de la Gay Pride de Tours, ce samedi 21 mai. Sur les faits : alors que la manifestation passait devant le « Cosmic Café », un café dont on sait qu’il est le repaire des fascistes de Vox Populi, un militant de cette organisation est sorti afin de filmer le cortège tout en multipliant les signes de provocation. Un manifestant a « commis le crime » de demander des explications par rapport à cette provocation imbécile et des éléments de la bac sont immédiatement intervenus en interpellant un anti-fasciste. Des policiers en uniformes sont alors intervenus et s’en sont pris alors à la foule qui commençait à se rassembler. Un policier a notamment braqué à deux reprises, à bout touchant, son flash ball sur une manifestante. Cette dernière, porte-parole du NPA 37, Fanny Puel, a demandé au fonctionnaire de police de s’identifier afin de dénoncer sa pratique délictueuse. Elle était accompagnée par le délégué départemental de SUD/SOLIDAIRES 37.Ces deux derniers ont été alors violemment pris à partie et projetés à trois reprises sur la chaussée, au sol, pendant que d’autres manifestants subissaient de leur côté d’autres agressions gratuites. Des constats médicaux ont été établis à la suite de cela. 2 autres protestataires ont alors été arrêtés.

Aucun des manifestants n’était, contrairement aux policiers, armé voire agressif. L’Union Syndicale SUD/SOLIDAIRES proteste sur ce nouveau dérapage de la police Tourangelle. Il faut bien reconnaître que ses exactions sont couvertes depuis de trop nombreuses années par les différents responsables de la sécurité urbaine (Voir la tenue du congrès du FN à Tours) et que la police a l’habitude de « se lâcher » contre les manifestants privilégiant cette fois ci singulièrement les provocateurs fascistes.

Les violences policières gratuites survenues en marge de la Gay pride de Tours sont inacceptables. Elles jettent le trouble sur le rôle réel des forces de police. Le passage à tabac de militants syndicaux ou politiques reconnus comme tels sur la ville de Tours est inadmissible. Ni d’ailleurs, les violences commises à l’encontre des autres manifestants. Notre Union Syndicale dénonce la manœuvre qui consiste à vouloir criminaliser une partie des protestataires afin de créer des clivages inexistants.

Plutôt que de faire taper sur les antifascistes, le préfet ferait mieux d’interdire les manifs de fachos…



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


La Gay pride 2011 de Tours pas si Gaie au final...

C'est sous une belle journée que commence la gay pride de Tours, le rendez-vous avait lieu au château de Tours cette année. Le cortège s'élance dans les rues dans une folle ambiance, on ne peut pas le louper, les camions envoient du sons et les watts font vibrer les vitrines des magasins, il y de la bonne humeur et des couleurs à perte de vue, selon la NR il y aurait plus de 1500 participants, mieux que l'année dernière ou l'on a compté environ 1400 personnes.

Mais cette année encore tous les gens présent ne sont pas animés des intentions les plus nobles, en effet comme en 2010 une contre manif' a été organisé par un groupuscule de néo-faschistes identitaires, vox populi turone pour ceux qui ont oublié leur latin ça veut dire la voix du peuple de Touraine...rien que ça et c'est vrai qu'a 30 individus haineux ils représentent la vox populi!
Le service d'ordre prévu par l'organisation de la gay pride ainsi que les forces de l'ordre ont empêcher les éventuels conflits en installant un cordon de sécurité.

Malgrès ce dispositif il y a une altercation devant le cosmic café (place des halles) et la police intervient avec violence et sans motifs réels et interpelle 6 individus, tous antifaschistes ou simple manifestants de la gay pride. La journée se poursuit, de retour au village installé au château, la fête continue comme si de rien n'était, Grisbi, Rubin Steiner aux platines mettent l'ambiance.

Seulement les faf' (entendre par là les faschos) tournent près du château et agresseront au moins deux personnes qui quittaient l'endroit pour seul motif d'être gay ou sinon d'avoir participé à la gay pride. Une autre agression aura lieu près de place plummereau, mais cette fois la personne est sauvagement mutilée, un oeil crevé, les pommettes enfoncées, la mâchoire fracturée et les tendons d'achille coupés(source venue de l'hôpital) c'est de l'acharnement, de la torture pure et simple, gratuite...

Donc au final un bilan plutôt mitigé de la gay pride, on attend avec hâte le communiqué de la LGP Région centre sur leur bilan de la manifestation et ses incidents.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Incidents à la Gay Pride de Tours 2011
21/05/2011 19:10

La Gay Pride a réuni plus de 1.500 personnes, samedi 21 mai 2011, dans les rues de Tours. La manifestation a croisé sans incident les '' identitaires '' de Vox Populi Turone, qui s'opposaient à l'organisation de cette Gay Pride. En revanche, une échauffourée brève, mais violente, s'est déroulée place des Halles, entre certains éléments de l'ultra gauche et les forces de l'ordre. La police a procédé à six interpellations.

http://www.lanouvellerepublique.fr/ACTUALITE/Economie/Social/Incidents-a-la-Gay-Pride-de-Tours-2011
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

En vidéo, les violences policières à la Pride de Tours ce week-end :

http://www.dailymotion.com/video/xiud79_violences-policieres-a-la-gay-pride-de-tours_news

http://www.dailymotion.com/video/xiudzo_violences-policieres-a-la-gay-pride-de-tours-2_news

http://www.dailymotion.com/video/xiuerk_violences-policieres-a-la-gay-pride-de-tours-3_news

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
avatar
Aura

Messages : 260
Date d'inscription : 28/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Ellie le Jeu 26 Mai - 0:45

http://yagg.com/2011/05/25/la-deputee-brigitte-bareges-a-propos-du-mariage-et-pourquoi-pas-des-unions-avec-les-animaux/


La députée Brigitte Barèges à propos du mariage des couples homos: « Et pourquoi pas des unions avec les animaux? »

Publié par Christophe Martet | Dans Société

La députée UMP de Tarn-et-Garonne Brigitte Barèges a provoqué un tollé à l’Assemblée nationale, en disant, à propos du mariage: « Et pourquoi pas des unions avec des animaux? Ou la polygamie? ».

Selon l’AFP, qui rapporte ces propos, c’est à l’occasion de l’examen à huis-clos par la commission des lois de l’Assemblée nationale de la proposition de loi socialiste pour « ouvrir le mariage aux couples de même sexe », que Brigitte Barèges a tenu ses propos qu’on croyait d’un autre âge.

« LE TON DE LA PLAISANTERIE »
Plusieurs députés, dont Bruno Le Roux (PS) et George Pau Langevin (PS) ont confirmé à l’AFP avoir entendu les propos de la députée, qui face à la protestation de ses collègues socialistes, aurait affirmé qu’elle avait dit cela sur « le ton de la plaisanterie ».

HES ATTEND DES EXCUSES
Ce soir, Homosexualités et Socialisme (HES) réagissait: « Les propos de Brigitte Barèges nous plongent dans les très mauvais souvenirs du débat sur le pacs. Ce sont ces tristes plaisanteries qui autorisent toutes les violences et toutes les discriminations subies au quotidien par les lesbiennes, les gays, les bis et les trans’. HES attend de Brigitte Barèges des excuses, et demande à l’UMP une dénonciation claire et précise de ce dérapage. »
avatar
Ellie

Messages : 89
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://pink.reveries.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Invité le Jeu 26 Mai - 10:37

C'est juste dommage qu'une conne qui a rien a foutre de ça journée gâche un débat très important pour des couple, elle ai pas payer pour blaguer commence a faire chié, les citoyen ne sont des pas sujet de plaisanterie, ou elle a cas changer de métier et faire humoriste, bon au début ça sera dure pour elle, mais elle va s’habituer aux tomate (parce qu'en plus c'est pas drôle.

A par ça qu'es qui en ressort de se débat?

De plus quant même, le PS a était au pouvoir et il a rien fait, a croire que c'est pas le débat qui le passionne puisque ont a rien sur le vrai sujet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Invité le Jeu 26 Mai - 12:19

FRED a écrit:un débat très important pour des couple
Comme tu le dis toi-même à la fin de ton message, il s'agit surtout d'un débat très important pour le PS, qui lui permet de se faire de la pub pour pas cher... et de se distinguer de Sarkozy sur au moins un sujet. Cela ne fera pas disparaître le souvenir de la lâcheté des parlementaires PS lors du premier vote du PaCS en 1998.
Rien ne permet d'être sûr que le PS au pouvoir agira réellement en faveur de l'égalité des droits. Face à la prévisible mobilisation de tout ce que le pays compte de réactionnaires et de calotins, il pourrait bien faire dans son froc, comme le gouvernement Prodi en Italie à l'époque du projet de DICO.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Vals le Sam 28 Mai - 15:19

Violences pendant une marche homosexuelle interdite à Moscou
Publié le 27.05.2011, 16h37

Plus de 30 personnes dont plusieurs étrangers ont été interpellées samedi à Moscou au cours d'une marche homosexuelle interdite à deux pas du Kremlin attaquée par des fondamentalistes orthodoxes et violemment dispersée par la police. | Alexander Nemenov
Réagir

Dès qu'ils s'approchaient du lieu préalablement bouclé par la police, ils se faisaient attaquer par des ultra orthodoxes, a constaté une journaliste de l'AFP.
Ils étaient ensuite plaqués au sol ainsi que leurs assaillants et conduits dans des camionnettes devant des touristes étrangers ahuris se promenant sur la place Rouge par ce samedi ensoleillé.
Les manifestants scandaient "La Russie sans homophobie!" portant des pancartes sur lesquels on pouvait lire "la Russie n'est pas l'Iran!".
Une jeune femme portant un T-shirt "j'aime une fille" et un drapeau arc-en-ciel a été attaquée par un groupe ultra-religieux orthodoxe.
Trente-quatre personnes ont été interpellées parmi lesquelles deux militants américains, Dan Choi, de l'association contre l'interdiction faite aux homosexuels de servir dans l'armée, et Andy Thayer, du "Gay liberation Network", ainsi que le Français Louis-George Tin, un Français, qui préside le comité Idaho contre l'homophobie.
"Nous sommes dans un véhicule de police, cinq Russes, deux Américains et moi-même. Ils nous ont interpellés de manière très grossière", a déclaré M. Tin à l'AFP, ajoutant qu'il était insulté en anglais par des policiers russes.
"Nous demandons au Conseil de l'Europe que soit suspendu le droit de vote de la Russie au Conseil de l'Europe", a-t-il poursuivi.
Le militant britannique Peter Tatchell, pionnier des défilés en faveur de l'égalité des droits pour les homosexuels et dirigeant de l'organisation Outrage!, a indiqué à l'AFP avoir réussi à s'échapper après une brève interpellation.
Il a salué le courage des homosexuels russes qui "se sont rassemblés près du Kremlin sachant qu'ils avaient de fortes chances d'être arrêtés et battus par les néo-nazis".
Depuis leur première demande en 2006, les homosexuels n'ont jamais obtenu le droit de manifester à Moscou et toutes leurs tentatives ont été dispersées sans ménagement par la police.

Vendredi, les homosexuels russes de l'association GayRussia avaient annoncé qu'ils refusaient de se plier à l'interdiction, reflétant selon eux "l'idéologie homophobe, nationaliste et cléricale" du pouvoir russe, très proche de l'Eglise orthodoxe.
Ils en appelaient au récent arrêt de la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) contre la Russie, pour qui interdire de telles manifestations constituait une discrimination et une atteinte au droit de réunion.
Samedi, leurs assaillants, vêtus de noir et brandissant des croix orthodoxes et des icônes, s'étaient postés aux abords du parcours de la manifestation interdite.
"Nous devons empêcher cet événement de se produire", expliquait l'un d'eux à l'AFP, Léonid Simonovitch-Nikitch. "Dieu a brûlé Sodome et Gomorrhe, et il brûlera aussi Moscou si nous laissons ça se produire", a-t-il ajouté, évoquant un passage de la Bible, utilisé pour tenter de justifier la répression de l'homosexualité.
Il a ensuite déchiré et piétiné une photo du chanteur britannique Elton John, homosexuel revendiqué et qui fait figure d'icône dans le mouvement pour l'égalité des droits des homosexuels et des lesbiennes.



avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Invité le Sam 28 Mai - 18:52

Vendredi, les homosexuels russes de l'association GayRussia avaient annoncé qu'ils refusaient de se plier à l'interdiction, reflétant selon eux "l'idéologie homophobe, nationaliste et cléricale" du pouvoir russe, très proche de l'Eglise orthodoxe.
Petite remarque, il me semble pas que sous le régime "communisme" c’était guère mieux, je me trompe?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  alexi le Lun 30 Mai - 19:16

Echo des bulletins de L'Etincelle :

La députée UMP et les néo-nazis moscovites…

La Gay pride moscovite n'a pas eu lieu, dispersée sous les coups conjoints de néo-nazis, d'intégristes religieux et de la police. Mais nul besoin de faire 2000 kilomètres pour entendre des propos rétrogrades concernant les homosexuels.
Ainsi la députée UMP Brigitte Barèges s’est permis l’abjection de comparer le mariage homosexuel au mariage avec des animaux. A quoi certains politiciens ne s’abaisseraient-ils pas pour espérer entretenir leur crédit électoral ?
Dans le monde entier, c'est au nom de préjugés d'un autre âge que l'on prive les homosexuels des mêmes droits que les autres. Ceux qui luttent pour l'égalité des droits des homosexuels doivent avoir toute notre solidarité.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Invité le Lun 30 Mai - 23:44

Lu sur le site du NPA :

Communiqué du NPA. Violences et emprisonnements à la Gay Pride interdite de Moscou.
lundi 30 mai 2011

Alors que les militants LGBTI organisaient la première Gay Pride, toujours interdite depuis 2006 dans la capitale russe, des contre-manifestants homophobes se sont rassemblés et des violences ont éclatés. Ce groupe était composé d'orthodoxe ultra religieux et de membres de l’extrême-droite néo-nazi dont le rassemblement avait été autorisé par le maire de Moscou, contrairement à celui de la Gay Pride.

Une trentaine de militants de la cause LGBTI et des droits de l'homme, dont Louis-Georges TIN ( fondateur de la journée internationale contre l'homophobie et la transphobie) et Dan CHOI (célèbre militaire gay américain) ont été plaqués au sol avant d'être conduites dans un fourgon puis arrêtés.

Ces violences de la part de groupes homophobes et de la police, qui avait indiquée qu'elle ne laisserait pas la marche se tenir, sont inadmissibles !

Alors que Moscou a déjà été condamné deux fois par la Cour Européenne des Droits de l'Homme pour avoir interdit le déroulement des Gay Pride et les avoir dispersés avec violence par la Police, le NPA demande que le droit de vote de la Russie au Conseil de l'Europe soit suspendu et que le droit de manifester et de se réunir soit respecté.

Le NPA exprime son soutien et sa solidarité avec les militants agressés ainsi qu'avec tous les LGBTI persécutés.

Le 30 mai 2011.

Alors comme ça, le NPA demande au gentil Conseil de l'Europe de punir la méchante Russie ?... Rolling Eyes

J'aimerais bien savoir qui a rédigé ce calamiteux communiqué. Le comité exécutif du NPA ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Gauvain le Mar 31 Mai - 0:26

J'avoue que je ne vois pas tellement le problème. Quand on demande à ce que les violeurs soit punis par la justice, on pourrait dire la même chose (on s'adresse à la "gentille" justice bourgeoise contre les violeurs). Tout cela se fait sans illusion sur la nature des institutions qu'on interpelle, mais je ne vois pas pourquoi on s'en priverait. Surtout que le Conseil de l'Europe a déjà sanctionné la Russie pour avoir interdit des gay prides, donc il n'est pas complètement invraisemblable qu'il puisse encore exercer une pression diplomatique sur la Russie.
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  verié2 le Mar 31 Mai - 12:11


Gauvain
Je ne vois pas tellement le problème. Quand on demande à ce que les violeurs soit punis par la justice, on pourrait dire la même chose (on s'adresse à la "gentille" justice bourgeoise contre les violeurs)

Non, ce n'est pas la même chose. Nous n'avons, dans certaines situations, que la justice bourgeoise à notre disposition et elle a tout de même une certaine efficacité. C'est donc le minimum que de demander à l'Etat de respecter ses propres lois, du moins celles qui sont favorables aux travailleurs victimes de l'exploitation, aux femmes, homos etc victimes du machisme etc. Des lois que la lutte a parfois imposées.

Il n'en va pas de même d'institutions internationales que nous n'avons aucune chance d'utiliser au profit des travailleurs et des opprimés. Ces institutions n'agissent pas en fonction de lois dont nous pouvons imposer le respect, mais uniquement en fonction ds intérêts de plus influents de leurs membres. Demander au conseil de l'Europe de sanctionner la Russie, ou pourquoi pas à l'ONU de sanctionner les Etats Unis, l'intervention française en Libye, ça n'a aucun sens, ça ne fait que renforcer des illusions dans ces organismes sans la moindre chance d'efficacité - ce qui n'est pas le cas avec la justice.

Trotsky a par exemple fait appel à la justice, mais tu chercherais vainement un appel de Trotsky ou de Lénine à une des organisations de brigands de l'impérialisme.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Invité le Mar 31 Mai - 13:14

verié2 a écrit:Trotsky a par exemple fait appel à la justice, mais tu chercherais vainement un appel de Trotsky ou de Lénine à une des organisations de brigands de l'impérialisme.
Tout à fait !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  alexi le Mar 31 Mai - 14:13

Il me semble que les années précédentes il y avait quand même du monde à cette Gay pride interdite mais cette fois-ci aucun chiffre n'est donné.
Est-ce que les menaces auraient plus efficaces cette année ?

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Invité le Mar 31 Mai - 14:18

alexi a écrit:Il me semble que les années précédentes il y avait quand même du monde à cette Gay pride interdite mais cette fois-ci aucun chiffre n'est donné.
Est-ce que les menaces auraient plus efficaces cette année ?
Ah bon ? Je crois me souvenir que l'année dernière, ils avaient juste eu le temps de déplier un grand drapeau arc-en-ciel avant de se disperser au bout de cinq minutes pour échapper aux flics.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  alexi le Mar 31 Mai - 14:59

voici les chiffres du nombre de manifestants :

2006 : 100
2007 : 500
2008 : ?
2009 : 30
2010 : 30
2011 : ?

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  yannalan le Mar 31 Mai - 15:12

Selon un sondage publié en août 2010 par le centre Levada, 74 % des personnes interrogées sont convaincues que les homosexuels et les lesbiennes sont des dépravés ou qu'ils souffrent de troubles de la personnalité. 39 % estiment qu'ils doivent être soignés de force, 18 % veulent les mettre à l'écart de la société, 4 % se disent favorable à leur "élimination". 82 % sont opposés à l'organisation chaque année d'une "Gay Parade" dans leur ville. (le monde)
Faire une Gay Pride dans ces conditions, c'est de l'héroïsme.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Vals le Mar 31 Mai - 15:51

verié2 a écrit:

Gauvain
Je ne vois pas tellement le problème. Quand on demande à ce que les violeurs soit punis par la justice, on pourrait dire la même chose (on s'adresse à la "gentille" justice bourgeoise contre les violeurs)

Non, ce n'est pas la même chose. Nous n'avons, dans certaines situations, que la justice bourgeoise à notre disposition et elle a tout de même une certaine efficacité. C'est donc le minimum que de demander à l'Etat de respecter ses propres lois, du moins celles qui sont favorables aux travailleurs victimes de l'exploitation, aux femmes, homos etc victimes du machisme etc. Des lois que la lutte a parfois imposées.

Il n'en va pas de même d'institutions internationales que nous n'avons aucune chance d'utiliser au profit des travailleurs et des opprimés. Ces institutions n'agissent pas en fonction de lois dont nous pouvons imposer le respect, mais uniquement en fonction ds intérêts de plus influents de leurs membres. Demander au conseil de l'Europe de sanctionner la Russie, ou pourquoi pas à l'ONU de sanctionner les Etats Unis, l'intervention française en Libye, ça n'a aucun sens, ça ne fait que renforcer des illusions dans ces organismes sans la moindre chance d'efficacité - ce qui n'est pas le cas avec la justice.

Trotsky a par exemple fait appel à la justice, mais tu chercherais vainement un appel de Trotsky ou de Lénine à une des organisations de brigands de l'impérialisme.

Ca me fait plaisir d'être parfois tout à fait d'accord avec Vérié...
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Invité le Mar 31 Mai - 16:15

Homophobie musulmane, Occident éclairé ?

Une conférence de Georg Klauda *


Le sociologue berlinois Georg Klauda* étudie ce qu’on appelle l’hétéronormativité, un concept qui décrit sociologiquement comment, depuis les année 1990, l’hétérosexualité est imposée comme norme et de quelle manière l’amour au sein du même sexe est considéré comme une déviance définissable scientifiquement. Il pense que le concept de l’hétéronormativité est une nouvelle forme de répression d’une sexualité libre. L’islam est homophobe, l’Occident tolérant, c’est cette formulation simpliste qu’il veut réfuter dans cet article. (Première partie) Le rapport entre l’islam traditionnel et le contenu de cette poésie peut être explicité de manière symptomatique avec un exemple de la littérature datant du XIème siècle. (Deuxième partie)

ARTICLE EN PDF

* Né en 1974, diplômé de sociologie et d’histoire, responsable pour les questions d’homosexualité dans l’organisation estudiantine AStA à l’université libre de Berlin, Georg Klauda a participé aux débuts de la revue consacrée à l’émancipation sexuelle Gigi. Ses livres ne sont pas encore traduits en français.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  sylvestre le Mar 31 Mai - 18:04

Sur le sujet de la tentative d'instrumentalisation de la cause LGBT dans des buts impérialistes lire aussi (en anglais) Pinkwashing Assad?
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Invité le Mar 31 Mai - 18:35

alexi a écrit:voici les chiffres du nombre de manifestants :

2006 : 100
2007 : 500
2008 : ?
2009 : 30
2010 : 30
2011 : ?
Un point positif : ils n'ont pas eu à se farcir les chars des commerçants et la techno... Cool
Oui je sais, j'ai un humour de merde... Embarassed

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Gauvain le Mar 31 Mai - 20:26

verié2 a écrit:

Non, ce n'est pas la même chose. Nous n'avons, dans certaines situations, que la justice bourgeoise à notre disposition et elle a tout de même une certaine efficacité. C'est donc le minimum que de demander à l'Etat de respecter ses propres lois, du moins celles qui sont favorables aux travailleurs victimes de l'exploitation, aux femmes, homos etc victimes du machisme etc. Des lois que la lutte a parfois imposées.

Il n'en va pas de même d'institutions internationales que nous n'avons aucune chance d'utiliser au profit des travailleurs et des opprimés. Ces institutions n'agissent pas en fonction de lois dont nous pouvons imposer le respect, mais uniquement en fonction ds intérêts de plus influents de leurs membres. Demander au conseil de l'Europe de sanctionner la Russie, ou pourquoi pas à l'ONU de sanctionner les Etats Unis, l'intervention française en Libye, ça n'a aucun sens, ça ne fait que renforcer des illusions dans ces organismes sans la moindre chance d'efficacité - ce qui n'est pas le cas avec la justice.

Je pense que le parallèle est tout à fait inexact. L'appel à l'ONU ou à l'UE pour empêcher l'intervention française en Libye était effectivement complètement illusoire, et l'argument selon lequel on pouvait encourager certaines illusions dans la nature de ces institutions pouvait avoir un certain poids. Mais je suis désolé, dans le cas qui nous occupe, ce n'est pas du tout le cas. Les institutions internationales ont besoin, dans une certaine mesure, de légitimer leur existence en prenant des mesures qui ne soient pas forcément toujours et partout dans l'intérêt des dominants. Regarde : la Cour européenne des Droits de l'Homme (qui est une institution du Conseil de l'Europe) a récemment condamné la France à propos de la garde à vue. Aurait-il été scandaleux de militer pour que la CEDH adopte les positions qu'elle a prises ? Serait-il aujourd'hui scandaleux d'appeler la CEDH à aller plus loin dans ses décisions et ses condamnations ?

Je trouve, en définitive, que ton argument est très "mécaniste" et qu'il repose sur une conception un peu rigide de la nature, du rôle et du pouvoir des institutions bourgeoises.

avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homophobie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 33 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 19 ... 33  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum