Islamophobie

Page 6 sur 40 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  iztok le Lun 13 Sep - 18:15

je suis pas un chantre de "l'islamophobie" ... mais force est de constater que cette personne a contribué fortement à riposte laique. Ça suffit pour la discréditer et voir qu'elle n'est pas forcément dans notre camp social.
avatar
iztok

Messages : 241
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 29
Localisation : toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  verié2 le Lun 13 Sep - 19:15

iztok a écrit:je suis pas un chantre de "l'islamophobie" ... mais force est de constater que cette personne a contribué fortement à riposte laique. Ça suffit pour la discréditer et voir qu'elle n'est pas forcément dans notre camp social.
Vérification faite, Djemila Benhabid est en effet une auteure publiée par Riposte Laïque encore récemment - dernier article en avril 2010, à une époque où les liens de RL avec l'extrême-droite ne pouvaient pas être ignorés, même Chalot-Valière en prenait conscience...

A Vals.
Une fois de plus, tu consacres un post à des attaques personnelles, sans avancer le moindre argument en réponse aux éléments présentés. A savoir notamment que nous assistons à une vague de xénophobie (1) dont l'hostilité à l'islam est une composante importante, cela dans de nombreux Etats occidentaux, comme on le voit aux Etats Unis. Cette négation de la réalité est assez effrayante...
__
1) Tu remarqueras que xénophobie et islamophobie se terminent par le même suffixe "phobie". Crainte irraisonnée, pathologique de l'étranger dans un cas, du Musulman dans l'autre. Crainte qui débouche bien évidemment sur l'hostilité voire la haine. Donc, il n'est pas possible de dire "je suis islamophobe comme je suis catholicophobe etc", car il ne s'agit pas d'une simple hostilité philosophique et politique raisonnée, comme celle d'un matérialiste marxiste athée, mais d'une
hostilité maladive, qui est d'ailleurs tout à fait évidente dans les articles de... Riposte Laïque., comme dans l'attitude de ces Américains qui refusent la construction d'une mosquée près de "ground zéro" et de ce pasteur évangéliste qui veut brûler des corans en place publique.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Duzgun le Lun 13 Sep - 19:40

Vals a écrit:Bouquin à lire et faire à tous ceux qui considèrent que les femmes d'où qu'elles viennent doivent avoir les mêmes droits et que ceux qui les brimes sont des ennemis à combattre .
En voilà une idée révolutionnaire. Toutes les femmes doivent avoir les mêmes droits. Soit. On peut même aller plus loin et défendre l'idée que hommes et femmes doivent avoir les mêmes droits. Si si! Smile

Mais était-il besoin pour exprimer une telle évidence d'aller chercher une militante proche des milieux d'extrême droite (Riposte Laïque etc) pour prétendre que l'oppression des femmes ne serait justement pas de même nature, selon que les oppresseurs soient musulmans, catholiques ou athées?

Quand on lit "Ils ont caractérisé comme raciste les attitudes qui consistent à considérer que les humains (et les femmes en particulier) nés dans la culture musulmane n'ont pas besoin des droits qui paraissent élémentaires pour ceux qui ne sont pas victimes de ce milieu .", il est facile de comprendre que ceux qui portent ce genre de raisonnements sont islamophobes, au sens d'une peur irraisonnée, pathologique, de l'Islam... et plus généralement de la "culture musulmane", ce qui revient à assimiler l'intégrisme musulman avec la culture musulmane en général! Rolling Eyes (un peu comme si l'on assimilait la culture occidentale à l'intégrisme catholique par exemple)

Nier l'islamophobie aujourd'hui, c'est un peu comme nier l'antisémitisme dans les années 30, c'est non seulement ridicule mais dangereux.
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  gérard menvussa le Lun 13 Sep - 19:46

ce qui est "phobique" la dedans, c'est de considérer que reconnaitre comme phénomène social l'islamophobie s'oppose naturellement à la laïcité, et plus généralement à une politique matérialiste et révolutionnaire. C'est nier de façon constante ce qu'a toujours développé le marxisme sur la question (et en particulier la question de "l'opium des peuples") On en arrive à des absurdités, telles que considérer que "les quartiers" ont l'islam comme probléme ! Mais les quartiers, leur probléme, ce n'est pas "la religion", mais le capitalisme, le capitalisme qui met des populations dans des culs de basse fosse, qui fait monter le chomage des jeunes à des taux prohibitifs !
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Invité le Lun 13 Sep - 20:04

Vals a écrit:
Oudiste a écrit:Merci de confirmer vals que, malgré l'actualité (autodafés de coran et tutti quanti) tu fais partie des négateurs de l'islamophobie et continues de relayer les collaborateurs de de riposte laique.

Pense ce que tu veux , profère n'importe quoi, ça ne m'impressionne pas venant de ton camp;
et ce qui compte c'est que ce bouquin salutaire, comme d'autres, soit lu, circule et encourage les mobilisations féministes.
pour l'islamophobie, rien de nouveau, je n'ai jamais reconnu la validité de ce mot, je combats le racisme, la xenophobie......et les politico-religieux qui instrumentent ces saloperies comme le fait l'extrême-droite.

Faudrait que tu calme parce que dans les manif contre le FN ont y voie jamais LO, par contre ont y voie des femmes mais pas Arlette.
Et dalleurs le 9 Mai vous vous avait tout fait pour que le NPA n'y participe pas avec des accusation débile mettant dos a dos antifasciste et fasciste.
Un xénophobe lute pas contre la xénophobie, il font comme toi et LO il la nourris en utilisant le féminisme ou la laïcité, en essayent d'affaiblissant antifasciste comme vous avez essayer de le faire le 9, et a d'autre occasion.

Commence a m'énerver de parlé au gens comme si c'était des merdes celui la...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Vals le Lun 13 Sep - 20:08

Mais était-il besoin pour exprimer une telle évidence d'aller chercher une militante proche des milieux d'extrême droite

A ce niveau de calomnie stupide, mieux vaut faire le boulot et permettre que l'anti-islamisme se diffuse largement que de perdre trop de temps à répondre.
J'espère (et j'y contribuerai) que Djemila pourra continuer à être diffusée, à s'exprimer et que toutes les féministes de culture musulmane seront soutenues et défendues par le mouvement ouvrier contre les fascistes verts et ceux qui leur servent d'ambassadeurs et les crétins utiles qu'il est aussi vain de vouloir convaincre que de parler matérialisme avec un bigot.....
mais, je le répète , ce bouquin (et les autres) circulent, se diffusent et contribueront à faire reculer les complaisances gauchisantes pour la crapulerie religieuse et sexiste....
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  gérard menvussa le Lun 13 Sep - 21:01

Donc, visiblement, Vals n'a toujours pas compris ! Cette militante publie dans "Riposte Laique", c'est a dire pas n'importe quoi, et elle le fait en connaissance de cause ! Tu sais, le petit groupe d'ultra laicistes qui co organise des manifs avec les identitaires, et tout ce que le pays compte de nazis décélébré (je te recommande chaleureusement le compte rendu de leur derniére manif dans "La Mèche")

On pouvait avoir "quelques illusions" au début sur ce groupe (quoique*). Maintenant, ce n'est plus de l'aveuglement, c'est de la complicité !

* Je me souviens de mes premiers échanges avec Valiére sur la chose ! Et dire que certains parlaient de "mes obsessions"...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Vals le Lun 13 Sep - 21:27

Gérard Menvussa a écrit:Donc, visiblement, Vals n'a toujours pas compris !

Non, il est un peu con........
avec quelques autres comme lui qui lisent et font lire le bouquin de Djemila, ceux de Chadordt Djavann, de Taslima Nasreen, de Wassila tamzali......(toutes des fachos) ...
Et qui les invitent à des débats, les diffusent , les soutiennent et les encouragent à résister à la bête immonde, au sexisme, à l'islamo-fascisme, au crétinisme religieux , à la veulerie complaisante .
Et le pire c'est que ça marche et qu'on rencontre des femmes et hommes de culture musulmane que ça aide à cracher sur les textes sacrés , à dénoncer la charia, et à blasphémer sans complexe....
Vive les femmes libres que les minables calomnies n'arrêtent pas plus que les menaces de mort de la pègre politico-religieuse !
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Vals le Lun 13 Sep - 21:44

Pour ne pas oublier non plus Nadia Kaci :

Vendredi 23 avril 2010 5 23 /04 /2010 00:07 Hassi Messaoud - Algérie : violences contre les femmes (Lutte Ouvrière)

Ces dernières semaines, les femmes travaillant à Hassi Messaoud, dans le sud de l'Algérie, sont de nouveau victimes de violences de la part d'hommes constitués en bandes. Le visage masqué, munis d'armes blanches ou de bâtons, ils assaillent les femmes à leur domicile, volant leurs maigres biens et mettant les appartements à sac, avant de les humilier, de les brutaliser ou de les violer.



Les victimes de ce déchaînement de violence assortie d'insultes et de menaces sont des femmes seules qui, pour subvenir aux besoins de leur famille, sont venues à Hassi Messaoud chercher un emploi auprès d'une des nombreuses entreprises étrangères qui y sont implantées. Si elles vivent ici, dans des logements misérables et sous une température de 60°, c'est bien parce que c'était leur dernier recours. Les salaires y sont plus élevés mais, surtout, le chômage important qui frappe l'ensemble du pays leur barre la route à tout emploi décemment rétribué dans le Nord. En outre, à cause du Code de la famille d'inspiration islamiste adopté en 1984, qui fait de la femme algérienne une éternelle mineure en matière de mariage, de divorce ou de succession, celle-ci peut se retrouver sans aucune ressource du jour au lendemain pour vivre et faire vivre ses enfants, lorsqu'elle a été abandonnée par son mari.



Victimes d'agresseurs influencés par les islamistes, qui leur reprochent aussi de voler le travail des hommes, les femmes molestées ne reçoivent aucun appui des autorités. Certaines, qui sont allées porter plainte dans un commissariat, se sont entendu dire : « Que voulez-vous que l'on fasse ? Retournez chez vous. Ici, c'est dangereux pour les femmes comme vous » ! Quand ce n'est pas : « Savez-vous qui sont ces jeunes ? Qui vous dit que moi, le policier, je ne suis pas avec eux ? » De son côté, la justice met toute la mauvaise volonté possible pour rechercher et poursuivre les auteurs de ces violences, même lorsqu'ils sont connus.



En 2001, après un prêche enflammé d'un imam appelant à châtier les « femmes perdues » de Hassi Messaoud, plusieurs centaines d'hommes avaient monté une expédition punitive contre les femmes d'un quartier. Plusieurs dizaines de femmes avaient alors été lapidées, torturées, violées, enterrées vivantes. À ce jour, les victimes de ces actes de barbarie n'ont toujours pas obtenu réparation, tandis que de nombreux agresseurs, souvent des notables, vivent tranquillement chez eux. Deux femmes qui, malgré les obstacles voire les menaces de mort, continuent à se battre pour que justice leur soit rendue, ont témoigné dans le livre Laissées pour mortes de ce que fut cette nuit d'horreur, de l'inertie des autorités censées les protéger, ainsi que plus généralement de la condition de la femme algérienne.



Près de dix ans après ces faits, des brutes réactionnaires continuent à agresser des femmes sous le seul prétexte que ce sont des femmes et qu'elles travaillent pour vivre.



Marianne Lamiral

Lutte Ouvrière, n°2177 du 23 avril 2010


Nadia Kaci, qui a recueilli et transcrit les témoignages de Rahmouna Salah et Fatiha Maamoura, victimes des islamistes le 13 juillet 2001 à Hassi Messaoud et qui se battent encore pour obtenir justice, sera présente à la Fête de Lutte Ouvrière pour présenter le livre Laissées pour mortes - Le lynchage des femmes de Hassi Messaoud.
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Marco Pagot le Lun 13 Sep - 21:46

Ca devient grave à ce niveau là les oeillères...

Le mec refuse de discuter parce qu'y a oudiste, et le mot islamophobie...
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Invité le Lun 13 Sep - 22:21

Nadia Kaci, qui a recueilli et transcrit les témoignages de Rahmouna Salah et Fatiha Maamoura, victimes des islamistes le 13 juillet 2001 à Hassi Messaoud et qui se battent encore pour obtenir justice, sera présente à la Fête de Lutte Ouvrière pour présenter le livre Laissées pour mortes - Le lynchage des femmes de Hassi Messaoud.

Elle sont pas toutes victimes de l'islamisme, mais pour l'Algerie c'est des groupe de bandit qui les viole et les vole, t'est le roi de l'amalgame parce que tu a tout simplement associer Islam et bandit, comme le FN. Embarassed

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Vals le Lun 13 Sep - 22:58

FRED a écrit: t'est le roi de l'amalgame parce que tu a tout simplement associer Islam et bandit, comme le FN. Embarassed

T'es un malin, toi.....tu m'as démasqué !
Trop fort le Fred !!! jocolor
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  gérard menvussa le Lun 13 Sep - 23:24

Vals a écrit:
Gérard Menvussa a écrit:Donc, visiblement, Vals n'a toujours pas compris !

Non, il est un peu con........
avec quelques autres comme lui qui lisent et font lire le bouquin de Djemila, ceux de Chadordt Djavann, de Taslima Nasreen, de Wassila tamzali......(toutes des fachos) ...
Et qui les invitent à des débats, les diffusent , les soutiennent et les encouragent à résister à la bête immonde, au sexisme, à l'islamo-fascisme, au crétinisme religieux , à la veulerie complaisante .
Et le pire c'est que ça marche et qu'on rencontre des femmes et hommes de culture musulmane que ça aide à cracher sur les textes sacrés , à dénoncer la charia, et à blasphémer sans complexe....
Non, il est un peu con........
Certes ! Mais ce n'est pas suffisant, comme explication !
avec quelques autres comme lui qui lisent et font lire le bouquin de Djemila, ceux de Chadordt Djavann, de Taslima Nasreen, de Wassila tamzali......(toutes des fachos) ...
Toutes des fachos ? I dont know, mais ce que je sais, c'est que ton "modéle" précité participe à "Riposte Laique", et que leur modéle de femme, c'est Marine Le Pen. Entre nous, on est loin de Alexandra Kollontaï (je pense que Arlette doit se retourner dans sa tombe)
Vive les femmes libres que les minables calomnies n'arrêtent pas plus que les menaces de mort de la pègre politico-religieuse !
Vive les femmes libres ! Tu as choisi ton modéle : ce n'est pas le mien... Quelqu'un qui trouve que la liberté de la femme, c'est marine le pen, ce n'est pas une femme libre. Je te laisse trouver le qualificatif approprié



avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Invité le Lun 13 Sep - 23:26

Vals a écrit:
FRED a écrit: t'est le roi de l'amalgame parce que tu a tout simplement associer Islam et bandit, comme le FN. Embarassed

T'es un malin, toi.....tu m'as démasqué !
Trop fort le Fred !!! jocolor

Laisser entendre sur un site public que il faut être Islamophobe parce que les musulmans viole et vol les femmes seule, tous et sans exception, comme si les premières victime n'était pas musulman, forcément puisque les musulman son tous des violeur qui dépouille leurs victimes non musulman, c'est se que vous dictent en gros.

Qu'es qui justifie t'est propos?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Gayraud de Mazars le Lun 13 Sep - 23:34

Quoiqu'il arrive j'ai envi de dire, que l'élimination de la société de classe, et la mentalité qui en résulte, amènera des hommes et des femmes nouveaux, des êtres libres, en étant un peu dogmatique, je dirai, qu'une authentique émancipation de la femme n'est possible que si la classe ouvrière dans son ensemble, est aussi émancipée... Alors à quand la révolution ?
avatar
Gayraud de Mazars

Messages : 544
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 49
Localisation : En Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Vals le Mar 14 Sep - 7:18

Note biographique dans JEUNE AFRIQUE (mai 2010)

Djemila BENHABIB


Née en Ukraine d’une mère chypriote et d’un père algérien, cette jeune essayiste, fonctionnaire du gouvernement fédéral canadien, a fait de la laïcité son combat.

Elle achève à peine la tournée de promotion de son premier livre, Ma vie à contre-Coran, une femme témoigne sur les islamistes, mais ­Djemila Benhabib a l’air d’avoir dompté la fatigue de ses voyages entre France, Belgique et Canada. Cheveux courts, visage fin et déterminé, joues rougies par le froid de Montréal, la jeune femme de 37 ans se montre rapidement à l’aise, en habituée des entretiens avec les journalistes. Son livre, vendu à plus de 8 000 exemplaires au Québec, est un témoignage documenté et argumenté sur « le véritable agenda politique des islamistes dans les sociétés laïques ». Selon l’auteure, les dérogations à la loi pour motifs religieux nuisent aux valeurs fondamentales des sociétés démocratiques et prennent en otages les communautés musulmanes de ces pays. Elles reflètent l’influence d’un islamisme politique radical.

La Belle province connaît en effet une controverse médiatique à la suite du rapport de la « Commission de consultation sur les pratiques d’accommodement reliées aux différences culturelles », la Commission Bouchard-Taylor, chargée de synthétiser les points de vue des citoyens québécois sur la gestion de la diversité. La laïcité doit-elle être intangible ? Doit-on concéder des accommodements « raisonnables » aux « nouveaux arrivants » ? Doit-on, par exemple, permettre le port du voile dans la fonction publique ? Les associations féministes du Québec sont montées au créneau : toute femme est libre de porter ou non un voile. Mais sur ce débat, la réponse de Djemila Benhabib est toute différente : ces concessions « raisonnables » cachent un réel danger… Et non, pour elle, le voile n’est pas acceptable. Au cœur de ce débat houleux, Ma vie à contre-Coran, qui dénonce les atteintes à la laïcité, a été bien reçu par les médias québécois. Les invitations se sont multipliées et Djemila a pu s’exprimer un peu partout, de l’Association du barreau canadien au Salon du livre de Toronto en passant par le Salon du livre de Montréal.

Distinguer islam et islamisme

« En France, ça a été différent, confie honnêtement la jeune écrivaine. Le livre est bien passé, mais il y avait plus de pressions. » Certains groupes islamistes ont tenté d’empêcher le débat autour du livre et de la problématique, plus générale, de la percée des islamistes dans les sociétés laïques. À Bobigny et à la Courneuve, en banlieue parisienne, les associations de défense des droits des femmes qui l’invitaient ont reçu des menaces et leurs locaux ont parfois été saccagés. Loin d’être effrayée, la néo-Québécoise a néanmoins tenu à rencontrer celles « qui font du terrain » chaque jour et distribuent des tracts sous tension. « J’essaie d’être là, mais je sens que le climat politique s’est largement détérioré, en France comme au Québec. L’abandon dont sont victimes les populations profite aux extrémistes qui occupent l’espace. Et ces gens ont des agendas politiques clairs. C’est ce que je tente de faire passer comme message. »

Djemila Benhabib dit faire clairement la distinction entre l’islam, qu’elle respecte, et l’islamisme qui vise à ériger une version extrême de la religion en système politique. Ainsi, la multiplication des mosquées, en banlieue parisienne et ailleurs, l’inquiète. « Avec quel argent construit-on ces édifices ? demande la militante. Les gens de ces quartiers ne vivent pas dans l’opulence, mais paradoxalement, les mosquées se construisent ! » Les groupuscules islamistes ciblent, selon elle, les populations musulmanes immigrées en exploitant le sentiment d’injustice qu’elles ressentent et les discriminations qu’elles subissent dans leur société d’accueil, et en leur servant un discours politico-religieux réactionnaire. « La majorité des musulmans n’adhère pas à cet islamisme conservateur. C’est la majorité silencieuse. Mon grand-père était un musulman pieux, mais il avait une pratique ouverte de sa religion. »

Si Djemila s’embarque dans un débat aussi sensible, c’est parce qu’elle a le sentiment de revivre, aujourd’hui, le cauchemar algérien des années 1990. « Honnêtement, au Québec, je pensais vivre dans une société laïque. J’imaginais que ce genre de débat sur les “accommodements raisonnables” était déjà tranché. Mais voilà que resurgissent dans le paysage ces requêtes religieuses ! Avec mon expérience, il était de mon devoir de recentrer le débat. Je dois prévenir, parce que j’ai pu mesurer la portée meurtrière de ce genre de revendications. »

Condamnée à mort en Algérie


Née à Kharkov, en Ukraine, d’une mère chypriote grecque et d’un père algérien, alors tous deux étudiants, Djemila est très tôt immergée dans un milieu multiculturel. Dès l’âge de 4 ans, elle maîtrise le russe, le grec, l’arabe et le français. En 1974, alors qu’elle séjourne à Chypre, le coup d’État pousse ses parents à partir s’installer à Oran, en Algérie, où Djemila passera près de vingt ans. L’enfance et l’adolescence sont heureuses, au sein d’une famille d’universitaires engagés dans des causes humanistes. La situation s’assombrit, à l’aube des années 1990, quand les islamistes terrorisent son « Algérie de lavande et de mimosa ». Pressions politiques, intimidations contre les intellectuels, terreur, Djemila voit alors les enterrements d’amis se multiplier et l’islamisation radicale de la société algérienne se préciser. Son père n’est pas épargné par les menaces. En août 1994, sa famille condamnée à mort par le Front islamique pour le djihad armé (Fida) quitte le pays et gagne la France.

Elle qui ne renonce jamais à l’idée de défendre le droit des autres s’implique trois ans durant en banlieue parisienne dans des associations de défense des droits de la femme. Alors que ses parents et son frère cadet restent en France, elle demande le statut de réfugiée politique au Canada, en 1997. Il lui est accordé trois mois plus tard. Elle s’installe au Québec et obtient successivement une bourse de l’Institut national de la recherche scientifique en énergie, matériaux et télécommunications, une maîtrise en physique, et une maîtrise en sciences politiques et droit international à l’Université du Québec.

Parallèlement, Djemila Benhabib devient journaliste, correspondante pour El-Watan, et réalise une série de reportages au Caire, à Beyrouth et à Damas, mais aussi en Palestine, où elle rencontre Yasser Arafat, assiégé dans son quartier général de Ramallah. En 2000, elle fait la connaissance de son futur mari, Gilles, également journaliste, puis donne naissance à une petite Frida, âgée aujourd’hui de 4 ans. En 2003, elle est embauchée au Parlement canadien et aujourd’hui, elle occupe un poste de fonctionnaire au sein du gouvernement fédéral du Canada.

« Le nom germanophone de ma fille, qui signifie liberté, est porteur de cet universel que je défends. » Cette conviction profonde guide chaque jour le combat qu’elle mène, entre autres, au sein du Collectif citoyen pour l’égalité et la laïcité, le lobby qui tente de pousser le gouvernement québécois à adopter une charte claire en faveur de la laïcité. « À une époque où l’on renvoie constamment l’autre à son particularisme, le vivre ensemble se situe au-delà des croyances religieuses, qui ne sont que facteurs de division », dit-elle.
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  vilenne le Mar 14 Sep - 10:31

Zarbi cette femme. Elle indique les raisons pour lesquelles les extrémistes islamistes arrivent à s'implanter :
L’abandon dont sont victimes les populations profite aux extrémistes qui occupent l’espace.
les populations musulmanes immigrées en exploitant le sentiment d’injustice qu’elles ressentent et les discriminations qu’elles subissent dans leur société d’accueil

et son combat, c'est
Mais sur ce débat, la réponse de Djemila Benhabib est toute différente : ces concessions « raisonnables » cachent un réel danger… Et non, pour elle, le voile n’est pas acceptable.

Si je comprends bien, les populations immigrées subissent des discriminations, des injustices permettant l'implantation d'une charia dure. Et pour combattre cette charia, il faut interdire le voile. Une personne normalement constituée ne mettrait pas plutôt le doigt sur la discrimination et l'injustice ? Ne devrait-elle pas plutôt dénoncer et combattre les raisons de la discrimination plutôt que d'en dénoncer les conséquences ?

vilenne

Messages : 264
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  gérard menvussa le Mar 14 Sep - 12:49

cher Vilenne, pour une fois tu coupe les cheveux en 4. La seule question : est ce que toi Vals, tu partage l'opinion de ta Djamila, à savoir que "la meilleurs représentante du droit des femmes en france, c'est Marine Le Pen" ? sinon, que penses tu de cette position de celle que tu défend "inconditionnelement".
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  verié2 le Mar 14 Sep - 16:06

Ce qui rend la discussion très difficile, voire impossible, c'est outre une certaine mauvaise foi de Vals, qui ne répond qu'à ce qui l'arrange, le fait que, à ses yeux, la frontière ou une des frontières essentielles des luttes semble aujourd'hui se situer entre les Islamistes-machistes-obscurantistes et les laïques-défenseurs-des-droits-des-femmes. Donc, il fait l'éloge de tous ceux qui affirment combattre l'oppression islamiste (réelle, supposée ou exagérée), même quand, par ailleurs, ils défendent des positions douteuses sur toutes sortes de questions et fréquentent des gens plus que douteux comme ceux de Riposte Laïque.

On comprend donc la complaisance dont Riposte Laïque et Valière (quand il y participait) ont fait l'objet et la complaisance dont Valière-Chalot fait encore l'objet sur le forum des amis de LO en dépit de son islamophobie patente.

La logique de la position qui consiste à considérer l'islamisme voire l'islam comme un péril majeur pour la civilisation conduit en effet directement à constituer un front uni de "Résistants anti-islamistes" - c'est exactement le point de vue que défend Cassen, ancien trotskyste et dirigeant de RL... Mais on peut être surpris que des militants ou sympathisants proches de LO s'égarent dans cette voie.

En ce qui concerne cette écrivaine d'origine algérienne qui vit au Canada, elle est peut-être compétente pour parler de l'Algérie des années 80_90 et des méfaits des islamistes dans ce pays, mais je doute de sa compétence pour parler du rôle de l'Islam dans les cités, en France, tout comme une autre écrivaine d'origine iranienne qui vit aussi au Canada - pays ou, soit dit en passant se développe un fort courant islamophobe. (Parmi les intellos islamophobes connus au Canada, on peut signaler Dantec, qui se dit "réfugié politique"(sic), par crainte pour ses enfants menacés par la charia islamiste en France, et qui fricote lui aussi avec les Identitaires...)

Elle est carrément grotesque quand elle prétend avoir l'impression de "revivre en France et au Canada le cauchemar des années 90" (en Algérie).


verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  sylvestre le Mar 14 Sep - 17:19

Gérard Menvussa a écrit:cher Vilenne, pour une fois tu coupe les cheveux en 4. La seule question : est ce que toi Vals, tu partage l'opinion de ta Djamila, à savoir que "la meilleurs représentante du droit des femmes en france, c'est Marine Le Pen" ? sinon, que penses tu de cette position de celle que tu défend "inconditionnelement".

Attention à l'utilisation des guillemets ! Ou alors source...
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  verié2 le Mar 14 Sep - 17:23

Je viens de lire quelques textes de Djemila Benhahib. Elle dit un certain nombre de choses justes, que nous ne pouvons que soutenir, mais elle dérape aussi. En voici quelques exemples :

J’ai été choquée récemment par une scène vécue à la Courneuve un vendredi après-midi : j’ai vu des gens bloquer plusieurs rues en toute illégalité, et y prier. Où sont les pouvoirs publics ? Que font-ils ?

Comme elle vit depuis 12 ans au Canada, elle ne doit pas être trop gênée par ces prières publiques, qu'elle n'a pu voir qu'au cours d'un voyage en France où habitent ses parents. Si ses parents habitaient le quartier de la butte Montmartre, ils auraient pu être indisposés par les processions pascales. Et s'ils habitaient le 19ème arrondissement, par les processions juives et les diverses cérémonies juives, les nombreux pratiquants en costumes traditionnels qui viennent aux Buttes Chaumont... sans jamais le moindre incident à ma connaissance. Personne ne demande : mais que font les pouvoirs publics de ce pays laïque ?

Merci à vous mes amies de Femmes solidaires et de la Ligue du droit international des femmes pour votre travail acharné, permanent et indispensable que ce soit dans les quartiers, auprès des femmes victimes de violences et discriminations, des sans papiers ou encore au sein des politiques et des instances onusiennes.

La Ligue du droit international des femmes est une micro-organisation ultra laïque, proche de Riposte Laïque et dénoncée comme telle par... Caroline Fourest. C'est aussi une organisation franchement islamophobe. Djemila Benhahib, qui est une intellectuelle, une journaliste etc, ne peut ignorer les positions de ces groupes qui fricotent avec l'extrême-droite. Nous voyons donc qu'elle se raccroche à tous ceux qui prétendent combattre l'islamisme. C'est sans doute une attitude compréhensible pour une exilée qui comprend mal la situation en Europe et se polarise sur ce qu'elle a vécue en Algérie et sur le péril islamiste, sans comprendre ou sans vouloir comprendre que les situations n'ont rien de commun. Mais, en devenant le porte-drapeau de la dénonciation de l'islamisme et des Etats où l'islam est dominant ou influent, ennemis de l'Occident, elle donne inévitablement prise à une instrumentalisation qu'elle ne maîtrise pas. Car, ce qui intéresse ceux qui chantent ses louanges et lui donnent la parole dans les médias, c'est bien évidemment sa dénonciation de l'Islamisme et son appui aux "démocraties occidentales", c'est à dire à l'impérialisme occidental. Nombre de dissidents des pays de l'Est connurent le même sort, la même instrumentalisation, même si leur combat était courageux et juste - ou relativement juste - au départ.

Porter une jupe, un acte de résistance. C’est tout de même une banlieue française qui est le théâtre du film La Journée de la jupe.

Comme la réfugiée iranienne appelée à témoigner devant la commission Gérin, Benhahib se ridiculise et souligne son ignorance en présentant ce grossier film de propagande comme une sorte de document sur les banlieues françaises.
C'est à peu près comme si on citait Les bérets verts comme un témoignage sur la guerre du Vietnam ou un film des années trente sur le père de Foucault comme document sur l'Algérie pour montrer les bienfaits du colonialisme...


Dernière édition par verié2 le Mar 14 Sep - 19:40, édité 1 fois

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  sylvestre le Mar 14 Sep - 17:54

verié2 a écrit:
La Ligue du droit international des femmes est une micro-organisation ultra laïque, proche de Riposte Laïque et dénoncée comme telle par... Caroline Fourest. C'est aussi une organisation franchement islamophobe.

C'est aussi cette assoce qui s'était fait un coup de pub en dénonçant le NPA pour avoir présenté une candidate voilée avant de se faire doubler sur sa droite par NPNS.

Tiens, sur ce lien, on constate aussi que Djamila Benhabib a collaboré à l'opération Gérin-Raoult. Voir aussi ici.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Vals le Mar 14 Sep - 21:29

Toutes ces interventions sont intéressantes et à considérer avec sérieux.

Elles me confortent en tous cas dans l'idée que si Djemila , compte tenu de son histoire, limite son combat à ce qui la touche le plus chez les islamo-fascistes (et c'est dommage qu"elle ne remette pas ce combat contre la barbarie religieuse en perspective de classe), il faut la soutenir et diffuser largement son bouquin et ceux de ces soeurs qui relèvent la tête devant la dictature islamiste et ses crimes.....

Je pense que "Ma vie à contre-coran" est un outil de réflexion pour tous ceux qui craignent d'être injuriés parce qu'ils dénoncent les menées et visées islamistes qu'il faur considérer avec autant d'aménité que les stratégies des nazis dans les années 30....
C'est vrai que Djemila Benhabib n'est pas trotskiste, comme beaucoup de ceux et celles qui croient qu'on pourra démolir ou faire disparaitre la réaction religieuse et machiste sans aller vers la révolution socialiste.

Mais c'est plutôt sain et rassurant que se lève et s'exprime une génération de femmes d'origine musulmane qui ne considèrent pas comme normal ou acceptable l'oppression spécifique, accompagnée de menaces et de crimes, que veulent leur imposer les émules de Tarik Ramadan et des Frères Musulmans.
Et c'est rassurant aussi que leur combat soit soutenu, leur colère relayée, leur dignité encouragée par des hommes issus de cette même culture religieuse qui aurait pu les enfermer dans le communautarime ou dans une complaisance confortable vis à vis des dogmes imbéciles et criminels véhiculés par cette religion comme par toutes les autres dès qu'elles ont la possibilité d'imposer leur barbarie moyenageuse.

Continue Djamila , tu confortes toutes celles et ceux qui n'accepteront jamais que les femmes soient traitées comme du bétail et déguisées en épouvantails sous la menace et la surveillance du machisme le plus crasse.

PS.... Merci à Sylvestre d'avoir indiqué.
le moyen de lire la lettre de Djemila à Gerin (quoiqu'on puisse penser de lui).
Je ne connaissais pas ce texte qui mérite d'être largement diffusé pour inviter toutes et tous à la réflexion.

PS 2...... Merci aussi à Vérié de rappeler qu'il est encore possible de voir , pour réfléchir également,le film "La journée de la jupe" , qui continue à tourner et servir la cause des femmes.


Dernière édition par Vals le Mar 14 Sep - 21:41, édité 1 fois
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Gauvain le Mar 14 Sep - 21:41

Vals a écrit:Toutes ces interventions sont intéressantes et à considérer avec sérieux.

Elles me confortent en tous cas dans l'idée que si Djemila , compte tenu de son histoire, limite son combat à ce qui la touche le plus chez les islamo-fascistes (et c'est dommage qu"elle ne remette pas ce combat contre la barbarie religieuse en perspective de classe), il faut la soutenir et diffuser largement son bouquin et ceux de ces soeurs qui relèvent la tête devant la dictature islamiste et ses crimes.....

Je pense que "Ma vie à contre-coran" est un outil de réflexion pour tous ceux qui craignent d'être injuriés parce qu'ils dénoncent les menées et visées islamistes qu'il faur considérer avec autant d'aménité que les stratégies des nazis dans les années 30....
C'est vrai que Djemila Benhabib n'est pas trotskiste, comme beaucoup de ceux et celles qui croient qu'on pourra démolir ou faire disparaitre la réaction religieuse et machiste sans aller vers la révolution socialiste.

Ca me fait penser à la critique immonde de LO sur le bouquin (non moins immonde) de Chahdortt Djavann. On précise au détour d'une phrase "Certes elle n'est pas marxiste" ou "Certes elle n'est pas trotskyste", et on estime avoir réglé la question de savoir de quel point de vue cette personne s'exprime, avec quelle idéologie derrière, etc. Or, non.

avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Vals le Mar 14 Sep - 21:51

Gauvain a écrit:
Vals a écrit:Toutes ces interventions sont intéressantes et à considérer avec sérieux.

Elles me confortent en tous cas dans l'idée que si Djemila , compte tenu de son histoire, limite son combat à ce qui la touche le plus chez les islamo-fascistes (et c'est dommage qu"elle ne remette pas ce combat contre la barbarie religieuse en perspective de classe), il faut la soutenir et diffuser largement son bouquin et ceux de ces soeurs qui relèvent la tête devant la dictature islamiste et ses crimes.....

Je pense que "Ma vie à contre-coran" est un outil de réflexion pour tous ceux qui craignent d'être injuriés parce qu'ils dénoncent les menées et visées islamistes qu'il faur considérer avec autant d'aménité que les stratégies des nazis dans les années 30....
C'est vrai que Djemila Benhabib n'est pas trotskiste, comme beaucoup de ceux et celles qui croient qu'on pourra démolir ou faire disparaitre la réaction religieuse et machiste sans aller vers la révolution socialiste.

Ca me fait penser à la critique immonde de LO sur le bouquin (non moins immonde) de Chahdortt Djavann. On précise au détour d'une phrase "Certes elle n'est pas marxiste" ou "Certes elle n'est pas trotskyste", et on estime avoir réglé la question de savoir de quel point de vue cette personne s'exprime, avec quelle idéologie derrière, etc. Or, non.


c'est la preuve que tout ça est très compliqué pour certains, car moi j'aime beaucoup la critique et le bouquin que tu trouves "immondes" ...
Difficilement conciliables ces points de vue, contrairement à ce qu'ont voulu croire certains camarades...
Mais bon, c'est la vie....
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 40 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum