Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  Marco Pagot le Dim 14 Aoû - 17:18

gérard menvussa a écrit:ce qui est vrai, c'est que le "cadre organisationnel", c'est la classe au sens large, et pas quelques organisations, aussi respectables soient elles !

ça va surtout les mêmes 10 personnes du collectif services publics, du collectif la poste, du collectif x, du collectif y... En tout cas chez moi, t'auras encore 2 npa, 3 pcf, 3 fase, 1 cgt hopitaux, 1 solidaires, 1 PG... Toujours le même club qui saura pas se mettre d'accord sur un tract (ou alors après 4 mois de discussions)... Après faudra un mois pour trouver le rédacteur, celui qui va les tirer, pour savoir quand on les diffuse...
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  tristana le Dim 14 Aoû - 21:05

Moi je suis pour la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »
Au fait, notre Maire est parti à Paris à vélo pour porter les pétitions contre la fermeture de la maternité et pour la défense des services publics. Le 17, il sera reçu à Paris, et appuyé par un rassemblement à Notre Dame de Paris.
Ce même jour, grand rassemblement à la Seyne. C'est unitaire, PS, NPA, PC, CGT, ATTAC, FSU, etc.....
avatar
tristana

Messages : 263
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur http://www.npa-var-est.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  Copas le Dim 14 Aoû - 21:55

tristana a écrit:Moi je suis pour la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »
Au fait, notre Maire est parti à Paris à vélo pour porter les pétitions contre la fermeture de la maternité et pour la défense des services publics. Le 17, il sera reçu à Paris, et appuyé par un rassemblement à Notre Dame de Paris.
Ce même jour, grand rassemblement à la Seyne. C'est unitaire, PS, NPA, PC, CGT, ATTAC, FSU, etc.....

Tu nous tiendras au courant.

Par ailleurs, pour moi, ce qui est unitaire est ce qui permet à une classe de faire un pas en avant dans l'action. ce qui rassemble notre classe dans l'action.

Il ne faut pas abuser du terme unitaire à tord et à travers.

Là c'est assez compliqué.

Maintenant, l'expérience d'autres mobilisations unitaires (réelles dans certains cas) avec des partis réformistes et directions syndicales ont surtout montré que le NPA, sans parler d'autres groupes comme le POI ou LO rentraient là dedans sans feuille de route, autres que de servir de porteurs d'eau.

Sur la mobilisation sur la Poste, par exemple, le NPA est resté le bec dans l'eau, sans articulation concrète pour peser réellement au moment où les réformistes ont soufflé dans leur manche.

Nous nous étions décarcassés pourtant comme des dieux (et des déesses), mais sans stratégie, du point de vue du NPA du moins, l'échec était en ligne d'horizon, avec les bras cassés réformistes.

Là c'est encore plus compliqué .

D'autant plus que ça urge...

Ton maire, là, plutôt que le vélo il peut pas prendre le TGV.

Pour le reste, sa pétition c'est là (vers la fin) :

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  gérard menvussa le Mar 16 Aoû - 14:35

Par ailleurs, pour moi, ce qui est unitaire est ce qui permet à une classe de faire un pas en avant dans l'action. ce qui rassemble notre classe dans l'action.
Sans doute que l'action dans ce cas ne se sépare pas de la réflexion et de l'analyse... Mais en tout cas, la question n'est pas de signer un truc "convenable", mais de discuter de la façon la plus efficace de faire bouger les choses "dans l'action"...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un article en attende publication

Message  stef le Ven 19 Aoû - 10:27


stef

Messages : 184
Date d'inscription : 25/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  Invité le Sam 20 Aoû - 22:47

Il manque simplement avec la revendication de l'échelle mobile des salaires, une grille indicière ouvrière. L'un sans l'autre c'est les Daltons sans Averell.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  Copas le Dim 21 Aoû - 10:41

Le texte de Morsu est intéressant, à traduire en un langage compréhensible aux plus grandes masses (même si il est en progrès net et salutaire avec les charabias ampoulés alter-citoyens qui fleurissent).

Toutefois, il demeure dramatiquement insuffisant sur les questions d'organisation.

Et cette question fait partie intégrale d'un programme d'action.

L'appel à s'organiser (et donc l'obligation d'avoir quelque chose à proposer), tant d'un point de vue des outils organisationnels de résistance que du point de vue des outils politiques doit progresser, doit être une donnée permanente inséparable de toute plateforme d'urgence, et féconder en permanence les appels revendicatifs.

Là nous avons un gouvernement des travailleurs sans en définir l'organisation, les moyens et le contenu qui parait posé ainsi abstraitement car il ne peut exister dans les institutions telles qu'elles sont, etc. Disons que c'est un réflexe argumentaire sans que ça fasse avancer le schmilblic si on ne définit pas à minima d'où il pourrait surgir et ce qu'il serait.

Par ailleurs, si c'est une feuille de route pour la campagne Poutou, ce qui est juste, la bataille doit permettre un programme d'urgence dans l'action à d'autres forces pour le pouvoir des travailleurs qui ne vont pas forcement soutenir cette campagne électorale .
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  irneh09218 le Dim 21 Aoû - 11:16

Ce texte n'a rien d'anticapitaliste, puisque toutes les solutions proposées sont "réformistes".
Encore de la poudre aux yeux...
avatar
irneh09218

Messages : 502
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 66
Localisation : L'Ametlla de mar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  oxy le Lun 22 Aoû - 8:58

irneh09218 a écrit:Ce texte n'a rien d'anticapitaliste, puisque toutes les solutions proposées sont "réformistes".
Encore de la poudre aux yeux...


Alors trêve de détours : tous les groupes/ individus à la ligne prolétarienne , de ce forum fassent la vraie révolution sans aucuns liquidateurs, réformistes de tous poils, sans prolos aliénés (les pires avec leur face cynique ) arretons de signer des petochesque que les vrais communistes se lèvent avec ce slogan unificateur :
"De Vitry à Marseille vive le peuple en arme"

copas a écrit:Le texte de Morsu est intéressant, à traduire en un langage compréhensible aux plus grandes masses (même si il est en progrès net et salutaire avec les charabias ampoulés alter-citoyens qui fleurissent).Toutefois, il demeure dramatiquement insuffisant sur les questions d'organisation. Et cette question fait partie intégrale d'un programme d'action. L'appel à s'organiser (et donc l'obligation d'avoir quelque chose à proposer), tant d'un point de vue des outils organisationnels de résistance que du point de vue des outils politiques doit progresser, doit être une donnée permanente inséparable de toute plateforme d'urgence, et féconder en permanence les appels revendicatifs.Là nous avons un gouvernement des travailleurs sans en définir l'organisation, les moyens et le contenu qui parait posé ainsi abstraitement car il ne peut exister dans les institutions telles qu'elles sont, etc. Disons que c'est un réflexe argumentaire sans que ça fasse avancer le schmilblic si on ne définit pas à minima d'où il pourrait surgir et ce qu'il serait.Par ailleurs, si c'est une feuille de route pour la campagne Poutou, ce qui est juste, la bataille doit permettre un programme d'urgence dans l'action à d'autres forces pour le pouvoir des travailleurs qui ne vont pas forcement soutenir cette campagne électorale .
...

J'ai relu deux fois, trois fois et j’ai compris , . On est loin du langage ampoulé des réformistes, cette réponse est d'une clarté étonnante , elle donne la ligne de conduite à suivre pour sortir des ornières bourgeoises .
Il est vrai je suis un prolo qui a frôlé les fanges de la noirceur centriste mais j’ai compris .
Merci à Copas et aux autres vrais camarades prolétariens, leur maîtrise du langage communiste m'a ouvert les yeux .
Comme quoi la ligne juste paye auprès des masses incultes aussi je promets de ne plus avoir de charabia à la façon des centristes et autres collabos bourgeois .
Unissons nous pour la victoire de la révolution prolétarienne .
Merci de m'avoir donné de nouveau cette foi communiste ...
C'est la lutte finale .




oxy

Messages : 141
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  Copas le Lun 22 Aoû - 18:35

oxy a écrit:

Alors trêve de détours : tous les groupes/ individus à la ligne prolétarienne , de ce forum fassent la vraie révolution sans aucuns liquidateurs, réformistes de tous poils, sans prolos aliénés (les pires avec leur face cynique ) arretons de signer des petochesque que les vrais communistes se lèvent avec ce slogan unificateur :
"De Vitry à Marseille vive le peuple en arme"

copas a écrit:Le texte de Morsu est intéressant, à traduire en un langage compréhensible aux plus grandes masses (même si il est en progrès net et salutaire avec les charabias ampoulés alter-citoyens qui fleurissent).Toutefois, il demeure dramatiquement insuffisant sur les questions d'organisation. Et cette question fait partie intégrale d'un programme d'action. L'appel à s'organiser (et donc l'obligation d'avoir quelque chose à proposer), tant d'un point de vue des outils organisationnels de résistance que du point de vue des outils politiques doit progresser, doit être une donnée permanente inséparable de toute plateforme d'urgence, et féconder en permanence les appels revendicatifs.Là nous avons un gouvernement des travailleurs sans en définir l'organisation, les moyens et le contenu qui parait posé ainsi abstraitement car il ne peut exister dans les institutions telles qu'elles sont, etc. Disons que c'est un réflexe argumentaire sans que ça fasse avancer le schmilblic si on ne définit pas à minima d'où il pourrait surgir et ce qu'il serait.Par ailleurs, si c'est une feuille de route pour la campagne Poutou, ce qui est juste, la bataille doit permettre un programme d'urgence dans l'action à d'autres forces pour le pouvoir des travailleurs qui ne vont pas forcement soutenir cette campagne électorale .
...

J'ai relu deux fois, trois fois et j’ai compris , . On est loin du langage ampoulé des réformistes, cette réponse est d'une clarté étonnante , elle donne la ligne de conduite à suivre pour sortir des ornières bourgeoises .
Il est vrai je suis un prolo qui a frôlé les fanges de la noirceur centriste mais j’ai compris .
Merci à Copas et aux autres vrais camarades prolétariens, leur maîtrise du langage communiste m'a ouvert les yeux .
Comme quoi la ligne juste paye auprès des masses incultes aussi je promets de ne plus avoir de charabia à la façon des centristes et autres collabos bourgeois .
Unissons nous pour la victoire de la révolution prolétarienne .
Merci de m'avoir donné de nouveau cette foi communiste ...
C'est la lutte finale .

A par l'agressivité, est-ce que tu conçois que les textes entre vous (qui savez) d'un petit milieu avec ses jargons, peuvent être inféconds quand ils sont sensés s'adresser aux travailleurs et la population ?

C'est de cela qu'on parle, de sortir des jargons spécialisés que personne ne comprends et qui tournent en boucle.

C'est une maladie large qui touche tout la gauche en France.

Plutôt que de t'exciter agressivement en t'en prenant aux personnes, est-ce que tu comprends qu'on puisse reprocher que certains discours adressés largement soient en fait incompréhensibles pour les plus larges populations, même pour les camarades et des fois même pour ceux qui écrivent.

Le langage clair n'est ni une vertu de la gauche du NPA, ni celui de sa droite ou de son centre.

Je comprends qu'on puisse partager des références et avoir développer des jargons obscurs à l'immense majorité de la population, c'est un fait et une réalité et je la prends pour ce qu'elle est.

Par contre, quand on souhaite s'adresser à nos collègues de travail je souhaite qu'on fasse l'effort d'être bien compris.

En plus que très souvent ça aide à progresser soi-même, et comprendre ce qu'on dit...

Par contre, au fond, et c'est un autre sujet, comprends-tu que de parler de gouvernement des travailleurs puisse interroger ?

Ca veut dire quoi ? Comment cela est compris ? Je comprends ce que cela signifie à force de côtoyer vous autres trotskystes , mais ce n'est pas forcement quelque chose qui suscite un entendement immédiat.

Mais à part ton agressivité gratuite sur les personnes et t'être défoulé, tu as quoi à dire ?
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  irneh09218 le Lun 22 Aoû - 22:24

La partie réformiste incohérente et irréalisable dans le système actuel comme d'habitude:
le SMIC à 1600 €, 300 € en plus pour tous
l'indexation des salaires sur les prix (échelle mobile des salaires) face à l'inflation qui menace.
Contre le chômage généré par la crise capitaliste, la revendication d'interdiction des licenciements garde toute son importance, ainsi qu’une réduction du temps de travail sans baisse de salaire pour partager le travail.
Contre la politique de destruction cynique des principaux services publics, des revendications telles que la défense du statut de fonctionnaire, de l'accès égalitaire à l'Enseignement et aux services publics essentiels, le rattrapage des suppressions de postes de ces 10 dernières années.
En matière de protection sociale, l’abrogation des contre-réformes Woerth (retraites) et Fillon (Sécu).
Enfin, avant que de nouvelles catastrophes ne surviennent, notre candidat sera celui de l'abandon du nucléaire, par un plan de réorientation énergétique.


Et la partie qui ne veut rien dire :
-D'où la nécessité de mener une propagande pour un gouvernement des travailleurs, seule forme de pouvoir à même de remettre en cause les lois de l'économie de profit
-Non paiement de la dette
-Etc


Beaucoups de propositions « tape l'oeil », sans l'apport d'une analyse sérieuse sur les conséquences de l'application de telles mesures.
Et puis faire de la « propagande pour un gouvernement des travailleurs », faudrait peut être faire une promotion pour ce produit de suite, sinon les travailleurs vont attendre les soldes.
Quant à l'idée de "gouvernement des travailleurs"???
Qui va croire à toutes ses propositions, je crois rêver...
avatar
irneh09218

Messages : 502
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 66
Localisation : L'Ametlla de mar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  gérard menvussa le Lun 22 Aoû - 23:31

Le probléme c'est que les deux appels (l'un "unitaire", l''autre plus "révolutionnaire", en tout cas en paroles) ne disent rien de la stratégie pour que "la classe" s'empare de ces appels (contre "les marchés", le "capitalisme", etc), de la question organisationnelle qu'on met en route (parce que pour etre transformée en "force actives" , les idées, si justes soient elles, ont besoin d'un cadre organisationnel, etc
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  oxy le Mar 23 Aoû - 6:29

Copas a écrit:A par l'agressivité, est-ce que tu conçois que les textes entre vous (qui savez) d'un petit milieu avec ses jargons, peuvent être inféconds quand ils sont sensés s'adresser aux travailleurs et la population ? C'est de cela qu'on parle, de sortir des jargons spécialisés que personne ne comprends et qui tournent en boucle.C'est une maladie large qui touche tout la gauche en France. Plutôt que de t'exciter agressivement en t'en prenant aux personnes, est-ce que tu comprends qu'on puisse reprocher que certains discours adressés largement soient en fait incompréhensibles pour les plus larges populations, même pour les camarades et des fois même pour ceux qui écrivent. Le langage clair n'est ni une vertu de la gauche du NPA, ni celui de sa droite ou de son centre.

Je comprends qu'on puisse partager des références et avoir développer des jargons obscurs à l'immense majorité de la population, c'est un fait et une réalité et je la prends pour ce qu'elle est.Par contre, quand on souhaite s'adresser à nos collègues de travail je souhaite qu'on fasse l'effort d'être bien compris.

En plus que très souvent ça aide à progresser soi-même, et comprendre ce qu'on dit...Par contre, au fond, et c'est un autre sujet, comprends-tu que de parler de gouvernement des travailleurs puisse interroger ?Ca veut dire quoi ? Comment cela est compris ? Je comprends ce que cela signifie à force de côtoyer vous autres trotskystes , mais ce n'est pas forcement quelque chose qui suscite un entendement immédiat.Mais à part ton agressivité gratuite sur les personnes et t'être défoulé, tu as quoi à dire ?

Je serai donc trotskiste j'ai réussi mon examen de passage ...je viens de comprendre que tu n'étais pas trotskiste , pourtant tu avais une ligne claire hors de jugement de valeur , hors de la science du militant savant expliquant aux masses incultes la ligne juste...tu n'as pas de jargon, il est vrai le mot liquidateur que tu emplois pour désigner tes ennemis du NPA dit unitaire a dû sortir par inadvertance .
D'abord je ne suis plus agressif j'ai compris d'où venait la voie éclairante du prolétariat en lutte .
Je fus lobotomisé par l’idéologie bourgeoise et leurs alliés centristes, aussi je m'entraine à reproduire des tics pour me faire admettre dans une confrérie .J'y suis presque arrivé et je me sens mieux .. .
Je répète donc ...la puissance du verbe de classe a lavé mon cerveau .Je fais une auto critique ta problématique révolutionnaire est très claire : la preuve bientôt le NPA nouveau va dépasser les groupes réformistes....si si cela a déjà commencé j'ai changé .
D'ailleurs le camarade Vérié avec qui j'ai eu le plaisir de partager des idées comprendra mon évolution .
Vive le NPA avec son cours nouveau débarrassé de la fange centriste
Alors j'attends avec impatience tes leçons ouvrières ...


oxy

Messages : 141
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  stef le Mar 23 Aoû - 11:12

Merci pour les réponses des uns et des autres. Pas le temps d'approfondir là, mais quelques remarques.
Pour copas : le texte là avait pour objectif d'être court et de tracer quelques lignes. La question de la reconstruction du mouvement ouvrier me semble devoir être abordée par ailleurs que dans une contrib qui se veut courte. Par exemple, une déclaration de parti sur la crise capitaliste devrait ss doute aborder la question. Ceci étant, c'est une question dont il va falloir débattre auparavant, car elle n'est pas aussi simple qu'il n'y parait.

Concernant irneh, il a à mon avis parfaitement raison d'écrire que la pratie revendicative du texte est
irréalisable dans le système actuel comme d'habitude
C'est meme pour ça que ce texte n'est pas réformiste - ce sont les réformards qui cherchent justement des revendications "réalisables". Les communistes ne partent pas de là (des fois c'est le cas - on parle des revendications immédiates, de fois ça ne l'est pas - on parle de revendications transitoires....).
Soit dit en passant, c'est Marx-Engels qui écrivirent le premier programme d'action, dont voici le contenu :

  • Expropriation de la propriété foncière et affectation de la rente foncière aux dépenses de l'Etat.
  • Impôt fortement progressif.
  • Abolition de l'héritage.
  • Confiscation des biens de tous les émigrés et rebelles.
  • Centralisation du crédit entre les mains de l'Etat, au moyen d'une banque nationale, dont le capital appartiendra à l'Etat et qui jouira d'un monopole exclusif.
  • Centralisation entre les mains de l'Etat de tous les moyens de transport.
  • Multiplication des manufactures nationales et des instruments de production; défrichement des terrains incultes et amélioration des terres cultivées, d'après un plan d'ensemble.
  • Travail obligatoire pour tous; organisation d'armées industrielles, particulièrement pour l'agriculture.
  • Combinaison du travail agricole et du travail industriel; mesures tendant à faire graduellement disparaître la distinction entre la ville et la campagne.
  • Education publique et gratuite de tous les enfants. Abolition du travail des enfants dans les fabriques tel qu'il est pratiqué aujourd'hui.
  • Combinaison de l'éducation avec la production matérielle, etc.

On laissera notre ami irneh le critiquer comme irréalisable.... lol!

stef

Messages : 184
Date d'inscription : 25/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  Gauvain le Mar 23 Aoû - 12:53

stef a écrit:
C'est meme pour ça que ce texte n'est pas réformiste - ce sont les réformards qui cherchent justement des revendications "réalisables". Les communistes ne partent pas de là (des fois c'est le cas - on parle des revendications immédiates, de fois ça ne l'est pas - on parle de revendications transitoires....).
Ben non : les réformistes cherchent des revendications irréalisables, en croyant qu'elles sont réalisables par la seule vertu du jeu parlementaire bourgeois. Par exemple, dire qu'on va abolir le capitalisme en faisant voter des lois, c'est irréalisable, mais c'est réformiste.
On peut avoir des revendications super avancées, super radicales, genre interdiction des licenciements, abolition de l'Etat ou que sais-je, en l'absence d'élaboration tactique ou stratégique pour les accompagner, ce sont des slogans qui relèvent à la fois du gauchisme et du réformisme (qui ne sont que les deux faces de la même médaille).
Il ne suffit malheureusement pas qu'une revendication soit irréalisable pour qu'elle soit transitoire.
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  Roseau le Mar 23 Aoû - 13:06

C'est l'abc MR: en deux mots, la tactique transitoire repose sur revendications inassimilables par le capitalisme,
ET qui MOBILISENT MASSIVEMENT et donc peuvent aller jusqu'à poser la question du pouvoir.
Difficile donc de prévoir si elle seront transitoires, mais toujours à essayer.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  Gauvain le Mar 23 Aoû - 13:24

Roseau a écrit:C'est l'abc MR: en deux mots, la tactique transitoire repose sur revendications inassimilables par le capitalisme,
ET qui MOBILISENT MASSIVEMENT et donc peuvent aller jusqu'à poser la question du pouvoir.
Difficile donc de prévoir si elle seront transitoires, mais toujours à essayer.

Je connais la doxa, mais j'ai toujours du mal à voir comment elle est compatible avec la présence dans le Programme de Transition, par exemple, de l'échelle mobile des salaires, qui est une revendication tout sauf inassimilable par le capitalisme puisqu'elle a été mise en place en France pendant des décennies (et supprimée par Mitterrand).
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  gérard menvussa le Mar 23 Aoû - 13:48

ET qui MOBILISENT MASSIVEMENT
Voila ce qui fait toute la différence entre une "démarche transitoire" et une logorrhée gauchiste...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  Copas le Mar 23 Aoû - 17:56

oxy a écrit:
Je serai donc trotskiste j'ai réussi mon examen de passage ...je viens de comprendre que tu n'étais pas trotskiste , pourtant tu avais une ligne claire hors de jugement de valeur , hors de la science du militant savant expliquant aux masses incultes la ligne juste...tu n'as pas de jargon, il est vrai le mot liquidateur que tu emplois pour désigner tes ennemis du NPA dit unitaire a dû sortir par inadvertance .
D'abord je ne suis plus agressif j'ai compris d'où venait la voie éclairante du prolétariat en lutte .
Je fus lobotomisé par l’idéologie bourgeoise et leurs alliés centristes, aussi je m'entraine à reproduire des tics pour me faire admettre dans une confrérie .J'y suis presque arrivé et je me sens mieux .. .
Je répète donc ...la puissance du verbe de classe a lavé mon cerveau .Je fais une auto critique ta problématique révolutionnaire est très claire : la preuve bientôt le NPA nouveau va dépasser les groupes réformistes....si si cela a déjà commencé j'ai changé .
D'ailleurs le camarade Vérié avec qui j'ai eu le plaisir de partager des idées comprendra mon évolution .
Vive le NPA avec son cours nouveau débarrassé de la fange centriste
Alors j'attends avec impatience tes leçons ouvrières ...

Sur la question de la liquidation, je suis parti de la réalité et de ce qui se passait et pas d'un soupçon, ni de leçons particulières.

je constatais l'orientation consistant à la destruction de la raison d'être d'un petit parti et la fonte des effectifs. Cette orientation correspondait un peu comme ce qui fut fait pour le PC et le PSU a la liquidation organisationnelle, ou en langage policé, une orientation destructrice et incompréhensible.

j'avais indiqué il y a un moment de cela, quand la danse du ventre avait commencé, que ce n'est pas en allant vers la droite qu'on fait aller vers la gauche ceux qui sont à droite. Dans une réunion régionale j'avais indiqué cela et que cela ne marche jamais et ce conclue toujours par des désagréments et un écroulement, le PCF et le PSU, leurs militants, se sont cassés les dents là dessus car ça ne marche jamais et que la question est très mal posée.

Et c'est ce qui se passa.

Ca n'a rien à voir avec faire un pas, même tout petit, de façon unitaire, tous ensembles, avec les collègues travailleurs.

La haine que tu déploies est inquiétante.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  Copas le Mar 23 Aoû - 18:24

gérard menvussa a écrit:
ET qui MOBILISENT MASSIVEMENT
Voila ce qui fait toute la différence entre une "démarche transitoire" et une logorrhée gauchiste...

Effectivement, le bon chemin est celui qui permet de mobiliser le plus massivement, de faire avancer l'unité et l'organisation des travailleurs. Lapalisse... Embarassed

Mais c'est une bonne réflexion. Et ça ne correspond pas toujours aux canons politiques...

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  Invité le Mar 23 Aoû - 20:33

Roseau a écrit:C'est l'abc MR: en deux mots, la tactique transitoire repose sur revendications inassimilables par le capitalisme,
ET qui MOBILISENT MASSIVEMENT et donc peuvent aller jusqu'à poser la question du pouvoir.
Difficile donc de prévoir si elle seront transitoires, mais toujours à essayer.
Revendications inassimilables par le capitalisme ! Kesako ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  gérard menvussa le Mar 23 Aoû - 21:23

Copas a écrit:
gérard menvussa a écrit:
ET qui MOBILISENT MASSIVEMENT
Voila ce qui fait toute la différence entre une "démarche transitoire" et une logorrhée gauchiste...

Effectivement, le bon chemin est celui qui permet de mobiliser le plus massivement, de faire avancer l'unité et l'organisation des travailleurs. Lapalisse... Embarassed

Mais c'est une bonne réflexion. Et ça ne correspond pas toujours aux canons politiques...


C'est peut être une lapalissade, mais cela comme tu l'indique fort jutement "ne correspond pas toujours aux canons politiques"... Parce que une "démarche transitoire" ne comprend pas qu'un "programme transitoire", il comporte aussi une réflexion stratégique, et organisationnelle... Seuls de purs idéalistes croient que "la force des idées" peuvent changer le monde... Ce qui ne veut pas dire que le "débat d'idée" n'ait pas son importance et sa légitimité...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  Copas le Mar 23 Aoû - 21:40

gérard menvussa a écrit:
Copas a écrit:
gérard menvussa a écrit:
ET qui MOBILISENT MASSIVEMENT
Voila ce qui fait toute la différence entre une "démarche transitoire" et une logorrhée gauchiste...

Effectivement, le bon chemin est celui qui permet de mobiliser le plus massivement, de faire avancer l'unité et l'organisation des travailleurs. Lapalisse... Embarassed

Mais c'est une bonne réflexion. Et ça ne correspond pas toujours aux canons politiques...


C'est peut être une lapalissade, mais cela comme tu l'indique fort jutement "ne correspond pas toujours aux canons politiques"... Parce que une "démarche transitoire" ne comprend pas qu'un "programme transitoire", il comporte aussi une réflexion stratégique, et organisationnelle... Seuls de purs idéalistes croient que "la force des idées" peuvent changer le monde... Ce qui ne veut pas dire que le "débat d'idée" n'ait pas son importance et sa légitimité...

Je te reçois 5 sur 5.

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  Roseau le Mar 23 Aoû - 23:22

Exact.
Autre abc MR et façon d'insister sur la mobilisation de masse dans la tactique transitoire: la distinction entre propagande (le projet, le débat d'idée) et l'agitation (la mobilisation de masse)
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre la signature par le NPA de l’appel réformiste « Non à la soumission aux marchés financiers »

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum