Qu'est-ce que la classe ouvrière aujourd'hui ?

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la classe ouvrière aujourd'hui ?

Message  Vérosa_2 le Dim 4 Sep - 14:02

Il est indéniable que quelqu'un qui s'occupe de taches administratives ne produit pas de "plus value" (intégré à la valeur de la marchandise) n'est pas pour moi de la "working class", quelque soit par ailleurs son revenu et ses conditions réelles de travail...
Suspect Suspect Un agent administratif ne fait pas partie le la classe ouvrière c'est certain, mais il fait partie du prolétariat, c'est tout aussi certain.

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la classe ouvrière aujourd'hui ?

Message  Invité le Dim 4 Sep - 17:31

Vérosa_2 a écrit:Comme beaucoup d'intervenants sur le forum, je pense très simplement que les classes se définissent selon le rapport social contradictoire qu'elles entretiennent entre elles. Dans le fond, on ne sort pas de la définition marxiste "canonique". Il existe deux grandes classes. Le prolétariat d'un côté, qui ne peut que vendre sa force de travail et subit uniformément le rapport d'exploitation (qu'une grande masse de prolétaires ne participent pas à la formation de la plus-value n'entre pas en compte dans cette définition). De l'autre côté la bourgeoisie qui capte la plus-value et possède les moyens de production.

Au sein du prolétariat, on trouve bien entendu les travailleurs productifs qui fournissent la plus-value au capital (la classe ouvrière). Et toujours au sein du prolétariat, on trouve aussi, comme le mentionne Verié depuis plusieurs pages, une frange indéfinie de "petite bourgeoisie salariée" (disons les cadres d'entreprises pour faire court, et prendre l'exemple le plus connu et significatif), pour qui le salariat n'est pas une forte contrainte et n'ont guère d'intérêt objectif à vouloir changer l'ordre des choses (c.a.d : qui ne participent pas à la dynamique construisant la "classe pour soi"). Il reste - comme dit plus haut - que l'immense majorité du prolétariat (ouvriers et prolétaires non productifs de plus-value) subit la violence du rapport d'exploitation et a un intérêt objectif à exproprier le capital.

Sorry de débiter ces quelques banalités, mais je ne vois pas trop quoi dire d'autre.
Il me semble que l'on soit en accord. L'immense majorité du prolétariat a un intérêt objectif à exproprier le capital. La frange de "petits-bourgeois salariés" ne représente rien au regard des deux grandes classes qui s'affrontent, et ne joueront probablement aucun rôle dans la dynamique de classes sinon de grossir à la marge les effectifs de la classe bourgeoise ou petite-bourgeoise.
Combien de trader, de financier, etc. en France par exemple ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la classe ouvrière aujourd'hui ?

Message  irneh09218 le Dim 4 Sep - 18:59

la caissiére de monoprix n'appartient pas à la "classe ouvriére", au prolétariat...

Sauf que lorsqu'on analyse le rôle d'une caissière, l'on s'aperçoit très vite que sans la caissière le système actuel ne peut pas fonctionner...
Son rôle est lié à la "captation" du capital investi+la captation de la plus value brute.
Sans la captation du capital investis + la plus value en parti et son réinvestissement par le capitaliste toute la filière de production s’effondre.

irneh09218

Messages : 502
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 65
Localisation : L'Ametlla de mar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la classe ouvrière aujourd'hui ?

Message  gérard menvussa le Dim 4 Sep - 23:45

encore une fois, le fait d'appartenir ou pas a telle ou telle classe n'est pas une question de jugement de valeur... Ce n'est pas parce que tu n'est pas un "travailleur" que tu n'en est pas moins utile à la société ! Et indispensable dans le cadre du capitalisme. Aprés tout, le flic aussi est indispensable, cela n'en fait pas un prolo pour autant...

gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 59
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la classe ouvrière aujourd'hui ?

Message  irneh09218 le Lun 5 Sep - 19:02

Je pense que l'on ne peut définir un emploi, une fonction, etc que par rapport au système de production dans le système capitaliste et non pas dans la société capitaliste (d'où mes exemples succincts)

irneh09218

Messages : 502
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 65
Localisation : L'Ametlla de mar

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La nouvelle classe ouvrière, par Dan Le Botz

Message  Roseau le Lun 4 Fév - 21:46

Conférence, matériaux de lecture et PowerPoint
lors de l'Ecole Eco-socialiste de l'IRRF (IVème Inter)

http://www.iire.org/fr/iire-activities-mainmenu-30/24/299-ecosocialist-school-lecture-four.html

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Message  Roseau le Lun 23 Sep - 19:05

La classe ouvrière aujourd'hui : la grande distribution
https://soundcloud.com/user468951501/la-classe-ouvri-re-aujourdhui

Session de l'U d'été du NPA,
autour du livre de Marlène Banquet, "Encaisser", consacré aux travailleurs de la GD
Un travail décapant sur le capitalisme à l’œuvre.
La camarade sociologue a plongé dans le travail de caissière chez Carrefour
et a plongé comme stagiaire dans FO, puis dans la direction de Carrefour !
A 53 mn, témoignage savoureux sur la collaboration de classe de FO
chouchouté par la direction de Carrefour.

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la classe ouvrière aujourd'hui ?

Message  sylvestre le Jeu 10 Oct - 17:37


sylvestre

Messages : 4488
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La formation d'une classe ouvrière mondiale

Message  Roseau le Lun 9 Déc - 19:18


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Campagne ouvrière

Message  Roseau le Dim 29 Déc - 20:08


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Existe-t-il une classe de précaires ?

Message  Roseau le Dim 19 Jan - 1:37

Néolibéralisme et désindustrialisation ne sont plus des concepts nouveaux. L’utilisation de ces mots pour décrire les transformations des centres de l’économie mondiale depuis les années 1970 est devenue une forme de lieu commun ou de raccourci décrivant un état de fait contre lequel on ne pourrait pas grand-chose. Mais récemment, des militants et des penseurs radicaux ont commencé à s’interroger sur les conséquences de ces transformations du capitalisme sur la structure de classe : sommes-nous confrontés à quelque chose de fondamentalement nouveau et différent ? L’insécurité des conditions d’emploi et la fragmentation du salariat changent-elles les perspectives historiques radicales du mouvement ouvrier, ou valident-elles au contraire les stratégies syndicales et progressistes ? Ce que certains appellent le « précariat » est un terme aux contours assez flous qu’on retrouve de plus en plus à l’extrême-gauche.

Pour Charles Post, auteur d’American Road to Capitalism et sympathisant du groupe Solidarity, le « précariat » apparaît comme une catégorie trompeuse n’aidant pas à comprendre les changements du système capitaliste auxquels les travailleurs sont aujourd’hui confrontés. Dans cet entretien, nous discutons avec lui des mutations du mouvement ouvrier, et nous nous demandons s’il existe réellement un précariat.

http://terrainsdeluttes.ouvaton.org/?p=2635

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la classe ouvrière aujourd'hui ?

Message  Roseau le Lun 20 Jan - 1:01


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la classe ouvrière aujourd'hui ?

Message  Roseau le Lun 24 Fév - 15:04

Le prolétariat comme sujet politique : déclin, métamorphoses ou éclipse  ?
PALHETA Ugo

Jamais le prolétariat n’a été aussi fort numériquement, jamais il n’a été dans le même temps aussi faible politiquement. Quelles en sont les raisons, et quelles voies pour avancer dans la résolution d’une telle contradiction  ? C’est l’objet de ce dossier [1] que de tenter d’ébaucher des réponses à ces questions si cruciales…

http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article31178

Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la classe ouvrière aujourd'hui ?

Message  Félicien le Mar 25 Fév - 19:47

"Fort numériquement" ne veut rien dire quand on est confronté à des dizaines de millions de quasi-esclaves dans de très nombreux pays et des dizaines ou centaines de millions de précaires d'autre part...."Faibles politiquement" non plus quand on voit les révolutions, les situations révolutionnaires, les mouvements de masse qui s'enchaînent les uns les autres (Copas en a dressé une liste impressionnante)
Ce qui est triste et dramatique, c'est la faiblesse du facteur subjectif, c'est à dire des organisations révolutionnaires (sauf quelques exceptions) pouvant aider les travailleurs à concrétiser une victoire révolutionnaire.

Félicien

Messages : 2
Date d'inscription : 24/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la classe ouvrière aujourd'hui ?

Message  Copas le Jeu 27 Fév - 9:24

Félicien a écrit:"Fort numériquement" ne veut rien dire  quand on est confronté à des dizaines de millions de quasi-esclaves dans de très nombreux pays et des dizaines ou centaines de millions de précaires d'autre part...."Faibles politiquement"  non plus quand on voit les révolutions, les situations révolutionnaires, les mouvements de masse qui s'enchaînent les uns les autres  (Copas en a dressé une liste impressionnante)
Ce qui est triste et dramatique, c'est la faiblesse du facteur subjectif,  c'est à dire des organisations révolutionnaires (sauf quelques exceptions) pouvant aider les  travailleurs à concrétiser une victoire révolutionnaire.

Effectivement, hauts niveaux d'instruction (la Bosnie, aller sur le fil Bosnie, a 2 fois et demi plus de jeunes qui font des études tertiaires que la France de 68, c'est valable aussi sur toutes les rives de la Méditerranée), prolétariat urbain sur-puissant numériquement, écroulement des paysanneries, écrasements de la petite-bourgeoisie, luttes sociales, politisations (douloureuses), crises politico-sociales.
Le prolétariat se lance à l'assaut dans le combat social et politique dans un très grand nombre de pays.

Ce qui manque :
1) Dans un certain nombre de cas (pas tous) , de grandes orgas de résistance des travailleurs
2) Des partis révolutionnaires pour le pouvoir des travailleurs.

Le dernier point ne s'improvise pas, nécessite d'avoir une vue lucide globale de ce qui se passe. Pour l'instant ça n'existe pas, entre les débris campistes et ceux qui chantent la messe en latin en sommant les travailleurs de les reconnaitre, il y a un gros problème.

Il y a également un gros problème de comprenette pour les courants révolutionnaires quand on voit que personne ne veut analyser les raisons de fond long terme de la ceinture de feu des luttes poltico-sociales qui agitent l'espace méditerranéen, toutes les rives de cet espace...

On continue les mantras sur les états-socialistes d'Europe, au maximum, sans comprendre ce qui explose, les moteurs de fond long terme dans les classes en présence qui sont communs et détruisent ces frontières en redessinant d'autres espaces, là construits sur la bataille de notre classe.

Le phénomène de fond c'est la poussée des forces productives, dont la partie humaine de celles-ci, classe ouvrière, numériquement, en instruction, en formation, en information, en capacités de communication, etc.
Bref une poussée multi-forme de la classe ouvrière malgré les coups de torchon politiques du mvt révolutionnaire dans le monde qui ont affaibli, momifié les orgas communistes.

Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la classe ouvrière aujourd'hui ?

Message  Roseau le Jeu 1 Mai - 3:13


Roseau

Messages : 17759
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la classe ouvrière aujourd'hui ?

Message  Copas le Sam 16 Aoû - 11:31

Au sujet des thèses de Michael Hardt et d’Antonio Negri Multitude ou prolétarisation ?
Samir Amin


Un bon début qui sombre ensuite dans les errements autour des états-nations,  d'étapisme interclassiste autour des états-nations. Et également l'incompréhension, la négation, du développement des forces productives dans des périphéries qui le sont de moins en moins...

On reste sur sa faim d'un texte qui finit finalement ne permet nullement d'avancer vers des solutions ouvrières. et qui ne cautérise pas quelque part la plaie de finir dans les fourgons d'états bourgeois ... A méditer pour ... l’Égypte.

Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la classe ouvrière aujourd'hui ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum