Néo-nazis et cie...

Page 20 sur 20 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

a voir sur bellaciao

Message  panchoa le Lun 27 Jan - 17:08

Paris 26.01 l’extrême droite française veux imiter Kiev... (photos et videos)
lundi 27 janvier

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Défilé dominical des réactionnaires !

Message  Gayraud de Mazars le Lun 27 Jan - 18:58

Salut camarades,

Comme me disait un ami, cette manifestation de dimanche se disait "coagulation de protestataires". Soit en fait de "colère", bien des réactionnaires de tous poils qui défilaient ensemble, sans avoir rien de commun ou presque, à part, vouloir la tête de Hollande !

Anti - mariage gay du Printemps Français, anti - IVG à la mode espagnole, branches locales de Bonnets Rouges anti - taxes, pro - Dieudonné soraliens, des révoltés fiscaux à l'extrême droite identitaire, qui chantent la Marseillaise ensemble, pas loin du Salve Regina, un curieux attelage tricolore, qui sent très mauvais... Surprised

Le mouvement ouvrier, ses organisations, la jeunesse, ne doivent pas laisser la rue à ces gens - là. Les idées de progrès, les idées socialistes et communistes, les idées du marxisme font, feront avancer le monde et le genre humain, il serait temps, qu'elles redressent bien la tête.

Il serait temps de mettre sous la table, par les luttes, la lutte des classes, ce qui du fond des égouts ressort et émerge en période de crise tragique du capitalisme, quand la classe ouvrière reste inerte dans l'ensemble. Il faut combattre politiquement par des perspectives révolutionnaires claires, ces vieux réflexes réactionnaires avec les idées d'un autre âge, qu'ils colportent, qui ne sont pas les intérêts des travailleurs.

Le capitalisme en faillite sait engendrer la Révolution socialiste, mais aussi les pires des réactions. C'est au moins le signe d'une société en crise mortelle.

Ces gens - là, "leur colère", n'est pas d'en finir avec le capitalisme, bien au contraire, il seraient plutôt sur le fond, demain, avec le Front National, qui n'était pas dans la manifestation en tant que tel, le dernier carré politique de la défense des valeurs morales, cléricales, traditionnelles, au service de l'ordre bourgeois.

Enfin, ces organisateurs avancent masqués, ils se présentent comme "indépendants" et "apolitiques". Vraiment ?



Fraternellement,
GdM
avatar
Gayraud de Mazars

Messages : 544
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 49
Localisation : En Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazis et cie...

Message  Gayraud de Mazars le Lun 27 Jan - 19:00

Salut Panchoa,

panchoa a écrit:Paris 26.01 l’extrême droite française veux imiter Kiev... (photos et videos)
lundi 27 janvier

Je n'arrive pas à accéder à l'article ?

Fraternellement,
GdM
avatar
Gayraud de Mazars

Messages : 544
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 49
Localisation : En Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazis et cie...

Message  panchoa le Lun 27 Jan - 19:33

Gayraud de Mazars a écrit:Salut Panchoa,

panchoa a écrit:Paris 26.01 l’extrême droite française veux imiter Kiev... (photos et videos)
lundi 27 janvier

Je n'arrive pas à accéder à l'article ?

Fraternellement,
GdM

tu va sur bellaciao le reste je sait pas faire amitiés

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazis et cie...

Message  Prado le Lun 27 Jan - 20:59

Un des mots d'ordre qui étaient scandés dans un cortège de dieudonnistes : "Juif, la France n'est pas à toi !".
Vous avez dit "antisionistes" ?

Prado

Messages : 1278
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazis et cie...

Message  panchoa le Mar 28 Jan - 1:07

27 janvier 2014 le monde Françoise Fressoz

Le retour des ligues


On les avait oubliées, elles resurgissent comme un poison venu du fond des années 30. Les ligues sont de retour. Elles ont simplement changé de nom.

Aujourd'hui, elles ne s'appellent plus «  ligues » mais « collectifs » comme ce collectif  Jour de colère qui, dimanche à Paris, a rassemblé plusieurs dizaines de milliers d'opposants à François Hollande.

Tout y était pour rappeler le nauséabond fumet de l'entre-deux-guerres : les appels à la destitution du président de la République, jugé « incapable », les slogans xénophobes, racistes, antisémites, les saluts nazis, les insultes à la presse, la dénonciation des « oligarques », la haine des francs-maçons, les huées contre Christiane Taubira, la contestation fiscale, sans compter les violences en fin de parcours, provoquées par quelques centaines de cagoulés.

Dans le cortège, des intégristes catholiques, des opposants au mariage homosexuel, des partisans de Dieudonné, des identitaires, des patrons en colère, des familles qui communiaient dans la même haine du président de la République.

L'UMP est sous le choc, concurrencée par une droite ultra, une droite factieuse, une droite radicalisée qui déverse sa bile au grand jour. « J'ai entendu beaucoup de choses qui ne me plaisent pas », a réagi sur BFM le député des Yvelines Henri Guaino.

« L'exaspération, je la sens monter... Par chance pour la paix civile, ça ne s'est pas coagulé », a ajouté Patrick Devedjian, sur Radio Classique, avant d'appeler son parti à la responsabilité : « Il faut y réfléchir à deux fois avant d'organiser une manifestation. Si on se lance là-dedans, ça peut déraper », a mis en garde le président du Conseil général des Hauts-de-Seine.

Rarement le pacte de responsabilité lancé début janvier par le président de la République aura si bien mérité son nom. La République n'est pas encore en danger mais elle est à l'évidence fragilisée dans un contexte de défiance politique qui ne cesse de monter. Cela oblige les partis républicains à être totalement responsables dans leur façon d'agir et de réagir.

La priorité, c'est le retour de la croissance et la décrue du chômage. Malheur à qui s'en détournera.

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

gaudin et la manif des coléres

Message  panchoa le Mar 28 Jan - 12:48

«Jour de colère», le grand fourre tout de l'anti hollandisme
Sylvain MOUILLARD, Margaux VELIKONIA et Patxi BERHOUET 24 janvier 2014 à 17:29 (Mis à jour : 25 janvier 2014 à 14:26)
........................
Après avoir (re)découvert l’an passé les vertus des défilés dominicaux, les défenseurs de la famille hétéronormée et des «tous-petits» ont décidé de s’associer au Jour de colère. Plusieurs groupuscules très actifs contre la loi légalisant le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels appellent à manifester. Tel le Camping pour tous - qui avait entrepris de squatter les jardins du Sénat -, le Collectif des avocats libres, ou encore le Collectif Famille Mariage.
Reconverti en un projet plus simple - «Abroger Taubira» - celui-ci a été fondé par Guillaume de Thieulloy, assistant du sénateur UMP Jean-Claude Gaudin (UMP) et figure de la cathosphère tradi. Prisonniers politiques, qui rassemble les témoignages des victimes de la «répression socialiste», viendra dénoncer «l’intolérable répression et à la naissance d’une police politique, rappel de sombres heures de notre histoire». Rien que ça. Dans la même lignée on retrouvera Solidarité pour Tous, qui aide les manifestants confrontés à la justice. En revanche, les Veilleurs, rejetons de la Manif pour tous adepte des chants scouts à la lueur des bougies, ont décidé de ne pas s’associer officiellement au Jour de colère.

La défaite politique de « Jour de colère »
article publié dans le monde, ce jour, . je crois qu'il s'agit d'un blog :Abel Mestre et Caroline Monnot . panchoa
Avec 17 000 participants recensés par la police au plus fort de l'après-midi, la manifestation "jour de colère", dimanche 26 janvier à Paris, a marqué les esprits. C'est la première fois depuis longtemps, qu'une extrême droite, pour le moins éclatée, mobilise autant. C'est encore la première fois depuis longtemps, que des slogans antisémites, négationnistes sont scandés de manière totalement assumée dans un défilé de cette importance. Sans compter les mots d'ordre violents visant les journalistes et les homosexuels.
C'est la première fois, enfin, que l'ultra-droite, dans ses composantes les plus radicales et les plus racistes, cohabite sans heurt dans un même cortège avec des militants plus métissés, issus de la "Dieudosphère", sous le mot d'ordre de "la liberté d'expression". Mais ce qui, à première vue, est apparu comme un succès de cette mouvance ressemble pourtant à une défaite politique. Que signifie cette mobilisation ? Doit-on y voir une mutation de l'extrême droite ?
Ce rassemblement était organisé par le Printemps français, étiquette sous laquelle sont réunis depuis près d'un an les éléments les plus radicaux anti-mariages pour tous. L'objectif était de faire "coaguler les colères" contre le pouvoir qui, dixit, "n’écoute pas le peuple, matraque les contribuables, enterre notre armée, libère les délinquants, déboussole nos enfants, pervertit notre système scolaire, réduit nos liberté, assassine notre identité, détruit nos familles".
Le Printemps français est, dans les faits, structuré par l'Action française (AF, maurrassiens), qui assure toute sa logistique et dont les locaux servent de base arrière. Antirépublicaine et antiparlementaire assumée, l'AF est depuis un an de toutes les actions coup-de-poing et a le vent en poupe.
Le défilé avait reçu le soutien d'une myriade d'associations, pour une part fantomatiques ou liées directement au Printemps français comme le collectif "Hollande dégage" de David van Helmerick , l'un des responsables du PF, le Collectif des avocats libres de Frédéric Pichon ou le Camping pour tous. Mais aussi de divers microgroupes antifiscalité.
Un défilé politiquement marqué
"Quand il y a le feu à la maison, on ne demande pas le CV du pompier", a expliqué Béatrice Bourges, porte-parole du Printemps français et figure centrale de ce "jour de colère" quelques temps avant le défilé. Et de fait, cette fameuse manifestation est devenue le point de rencontre et de jonction de toute la mouvance ultra. Et d'elle seule.
Peu de familles, presque pas d'enfants, une ambiance agressive, tendue et pesante. Et la volonté pour ces militants, dont certains n'hésitaient pas à faire référence à l'Ukraine, d'en découdre, comme ils l'avaient fait en 2013 lors des fins de cortège place des Invalides.
Les catholiques intégristes de Civitas ont ainsi amené avec eux depuis Lyon des activistes du Gud Lyon (proches du  mouvement "philo-nazi" Terre et peuple) et des hooligans. Le Renouveau français, le Gud Paris, les anciens des Jeunesses nationalistes et de l'Oeuvre française – deux organisations dissoutes cet été – étaient également présents.
Si le FN n'appelait pas à cette manifestation et qu'aucun de ses cadres n'était là, un proche de Marine Le Pen, Axel Loustau, était de la partie, comme l'a relevé Mediapart.
Dieudonné avait appelé ses soutiens à participer au défilé. Il a été entendu. Son acolyte, le polémiste Alain Soral, patron d'Egalité et réconciliation, qui se revendique désormais "national-socialiste", avait aussi fait le déplacement avec un groupe d'environ 200 personnes. Certains d'entre-deux brandissaient des ananas – un signe de ralliement à Dieudonné et son chant "Shoahnanas".
La naissance d'un "bloc brun" ?
Dans son édition du 23 janvier, l'hebdomadaire d'extrême droite Minute prédisait pour ce "jour de colère" la formation d'un "Black Block droitier", composé "de hooligans, de patriotes ou de conservateurs énervés" ayant en commun "l'idée que l'on ne parvient pas à se faire entendre en étant sages et fustigeant la politique rose-bonbon de la Manif pour tous". Apparemment, Minute était bien renseigné puisqu'en fin de cortège plusieurs dizaines de personnes, encapuchonnés, le visage recouvert de foulards, ont constitué un tel bloc. Il faut dire que les Nationalistes autonomes avaient appelé leurs troupes à rejoindre le défilé.

Visuel diffusé sur les réseaux sociaux
Place Vauban, après la dispersion, ils ont affronté les forces de l'ordre avec le renfort de jeunes pro-Dieudonné. En tout, quelques trois cents personnes. Chose inédite, ces deux groupes n'étant ni sociologiquement, ni politiquement semblables. Seuls points d'accord : la "baston" et la haine des juifs.
La fuite des "modérés", l'échec politique de "jour de colère"
La physionomie de cette manifestation, les violences de la soirée ont, après-coup, eu un effet repoussoir. Ceux qui en 2013 fustigeaient "la répression" des fins de "Manif pour tous" n'ont aujourd'hui pas de mots assez durs pour condamner "jour de Colère". Il en va ainsi d'Ivan Rioufol, chroniqueur du Figaro, qui résume bien l'état d'esprit. "'Jour de colère' a dévoilé la face hideuse d’un France fascistoïde. Il est l‘exemple à ne plus suivre", écrit notamment le journaliste dans un billet.
Car là est bien la défaite politique de "jour de colère". Il est apparu pour ce qu'il a toujours été : un défilé bric-à-brac d'extrême droite radicale et non le soi-disant mouvement citoyen apolitique et indépendant qu'il prétendait incarner.
***
NB: Près de 250 interpellations
Près de 250 personnes ont été interpellées dimanche soir après la dispersion, dont 224 pour "participation à un attroupement armé" et "violences sur agent dépositaire de la force publique". L'Action française annonce dans un communiqué  15 militants interpellés.

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Sam 15 Fév - 14:33

Deux personnes poignardées par des fascistes dans le Vieux Lyon MAJ 15/02 à 13h30 Article mis à jour régulièrement.

Ce vendredi 14 février, dans la soirée, deux jeunes militant-e-s ont été pris pour cibles par des nervis d’extrême-droite dans le vieux Lyon. Attaqué-e-s au couteau par les néofascistes, les deux agressé-e-s ont été pris en charge à l’hôpital et sont hors de danger.

Vendredi 14 février au soir, deux jeunes (mineurs) ont été poi­gnar­dés par des mili­tants d’extrême-droite dans le quar­tier de Saint Jean. Ils sont encore hos­pi­ta­li­sés. Malgré la gra­vité des faits, leur pro­nos­tic vital n’est heu­reu­se­ment pas engagé.

Cette agres­sion est la der­nière d’une longue série à Saint Jean. Des grou­pes d’extrême-droite ten­tent depuis plu­sieurs années de semer la ter­reur dans ce quar­tier, qu’ils cher­chent à s’appro­prier.

Cette situa­tion est inac­cep­ta­ble, une plainte va être dépo­sée afin que des pour­sui­tes judi­ciai­res soit enga­gées. Nous vous tien­drons au cou­rant de l’évolution de la santé des per­son­nes bles­sés.

Des pro­ches et amis des vic­ti­mes

Un appel à ras­sem­ble­ment pour 14h demain, samedi 15 février, sur la place de la Comédie cir­cule depuis ce soir.
L’ini­tia­tive ne vient pas des vic­ti­mes, de leurs cama­ra­des ou de leurs pro­ches.

P.-S. Beaucoup d’informations ont pu circuler dans les heures qui ont suivit cette attaque. La plupart de ces informations étaient, soit imprécises, soit partiellement fausses (notamment sur la gravité des blessures, sur les suites immédiates, etc). On incitera tout un chacun à se poser la question de diffuser de telles information, via téléphones et réseaux sociaux, sans vérifier ses sources et sans avoir consulté les principaux intéressés.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Jeu 27 Fév - 2:18

SMS de Samuel DUFOUR à un proche d'Ayoub : « J’ai frappé avec ton poing américain »
SMS de Clément Méric : « Ils descendent »

http://www.liberation.fr/societe/2014/02/24/mort-de-meric-la-verite-des-sms_982714

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazis et cie...

Message  Prado le Mar 18 Mar - 10:17

http://www.lavoixdunord.fr/region/insecurite-generation-identitaire-descend-du-metro-lillois-ia19b0n1987780

Tollé à Lille contre "les milices" anti-racailles des identitaires
17-03-2014 19:04
SOCIETE - Des membres de Génération Identitaires Flandres, la branche jeunesse du mouvement d'extrême droite Bloc identitaire, ont participé vendredi à une "tournée de sécurisation" dans le métro lillois. Une action qualifiée de "milices dangereuses" par des opposants.

C'est une première en France qui fait polémique. Une trentaine de membres du groupe Génération Identitaire Flandre, ont réalisé vendredi dernier, une "tournée de sécurisation" dans le métro lillois. Créée en octobre 2012, cette branche jeunesse du mouvement d'ultra-droite Bloc identitaire (lui-même issu du groupe Unité radicale interdit en 2002), regroupe quelque 300 militants actifs dans la région.

"C'est une véritable milice dangereuse qui a investi le métro, dénonce Ali, militant lillois du groupe Action Antifasciste. Mais nous ne sommes pas surpris : certains proviennent de l'ancienne Maison flamande (lieu de rassemblement des identitaires à Lambersart, ndlr) et d'autres sont impliqués dans des actions violentes." "L’objectif est simple et fait froid dans le dos : faire le lien entre immigration et délinquance et chasser les racailles. Une honte", dénonce Mathieu Bayart, porte-parole lillois de l'Union des étudiants communistes.

"Une présence dissuasive"

Chef de file de Génération Identitaire Flandre, Aurélien Verhassel évoque, lui, une action de "prise de conscience" : "Pendant près de deux heures, nous avons imposé une présence dissuasive aux bandes de racailles, rétorque-t-il. Nous ne voulons pas nous substituer à la police, mais les vols avec violence ont augmenté de 65 % dans les transports en commun lillois, entre janvier et août 2013. La mairie de Lille et les pouvoirs publics doivent prendre conscience que la sécurité est le premier des droits."

Tandis que le groupe prépare une action similaire, des cours d'autodéfense vont être lancés à Lille autour de sa devise : "Ils ont leur bande, tu as ton clan, face à la racaille, tu n'es plus seul." En attendant, les opposants s'organisent sur Facebook. La page "Lille : pas de porcs dans nos transports" réunit environ un millier de "j'aime". "Nous demandons que Transpole mette un terme aux tournées dites de sécurisation de la milice d'ultra-droite Génération Identitaire", y clament les opposants.

Prado

Messages : 1278
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazis et cie...

Message  Invité le Mar 22 Avr - 18:27

Mis à jour le 22 avril à 18h :

Samedi 19 avril, dans la plus grande discrétion (les appareils photos et les téléphones portables étaient interdits sur le lieu du concert, et le concert abat été présenté comme un « repas »), des néonazis allemands ont fêté à leur manière l’anniversaire de la naissance de leur idole Adolf Hitler, non pas en Allemagne, où le culte du nazisme est sévèrement réprimé, mais en France, à une quinzaine de kilomètres de la frontière avec l’Allemagne, à Oltingue, un petit village du Haut-Rhin, en Alsace.

http://lahorde.samizdat.net/2014/04/21/alsace-concert-neonazi-pour-lanniversaire-de-hitler/


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazis et cie...

Message  gérard menvussa le Mer 23 Avr - 14:58

On s'en fout, non ?
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazis et cie...

Message  Invité le Mer 23 Avr - 19:22

gérard menvussa a écrit:On s'en fout, non ?

Si jeune et déjà sénile...  Sad

On sais même pas a qui tu parle, car tu na cité personne, on s'en fout de quoi?

Peut tu étayer ta pensé ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazis et cie...

Message  gérard menvussa le Mer 23 Avr - 22:47

Si jeune ?
tu t'adresses a qui ? Personnellement, je me fout un peu des néo nazis qui viennent perfectionner leur organe vocal dans des tavernes Oltinguaises. A paris, chez Jenny, ça coute cher en devantures, mais a part ça, l'importance de la nouvelle m'échappe un peu...

Juste parce que je suis un vieux schnock, ça me rappelle la "journée d'un fasciste" du talentueux Luis Rego



avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazis et cie...

Message  Invité le Mer 23 Avr - 23:49

gérard menvussa a écrit:
Si jeune ?
tu t'adresses a qui ? Personnellement, je me fout un peu des néo nazis qui viennent perfectionner leur organe vocal dans des tavernes Oltinguaises. A paris, chez Jenny, ça coute cher en devantures, mais a part ça, l'importance de la nouvelle m'échappe un peu...

Juste parce que je suis un vieux schnock, ça me rappelle la "journée d'un fasciste" du talentueux Luis Rego




C'est un des problème de la "gauche" en général, sous estimé les nazillon et s'étonné par la suite qu'ils soit a 30%. Moi ça me choque, mais se qui me choque le plus, c'est la banalisation avec laquelle la "gauche" aborde se sujet.

T'aurait pu toi même t'interroger sur le faite qu'un t'elle regroupement d'idéologie nazis est pu être autorisé en Françe, enfin c'est mon avis personnel...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazis et cie...

Message  panchoa le Ven 9 Mai - 9:25

Les anciens SS ont reconstruit l’extrême droite française après 1945 a consulter sur bellaciao
de : Nicolas Lebourg
jeudi 8 mai 2014 - 23h50

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazis et cie...

Message  sylvestre le Dim 3 Aoû - 8:15

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazis et cie...

Message  Carlo Rubeo le Dim 7 Sep - 20:11

avatar
Carlo Rubeo

Messages : 251
Date d'inscription : 03/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazis et cie...

Message  sylvestre le Mer 10 Sep - 14:03

Rassemblement de " Sauvons Calais” : Racisme autorisé, solidarité interdite

Le meeting de " Sauvons Calais", qui avait été autorisé par le Préfet et même déplacé face à la mairie pour des raisons « de sécurité », a rassemblé environ 300 personnes, 150 selon la police. Un échec pour les organisateurs qui en attendaient 600, censés venir de toute la France, mais une belle démonstration politique : service d’ordre du Blood and Honor, saluts nazis, blasons SS de la division Charlemagne…
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazis et cie...

Message  yannalan le Mer 10 Sep - 16:32

C'est un problème sans fin, Calais, la seule chose à faire, c'est la pression sur les anglais.Les migrants ne veulent qu'une chose, passer la Manche. Quand ils se font gauler par les anglais, le transporteur a des amendes conséquentes à payer, ça le rend pas indulgent...Pareil pour les cheminots et les travailleurs du tunnel. Dans le fil Maroc, Copas parlait de bagarres entre marocains et migrants, c'est un peu le même cas de figure.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazis et cie...

Message  Babel le Mer 24 Sep - 19:40


Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazis et cie...

Message  Prado le Dim 9 Nov - 11:22

Sivens : quand l’extrême droite tente d’infiltrer la ZAD
06/11/2014 |

A Sivens, d'étranges militants "écologiques"
Autour de la ZAD de Sivens, gravitent d’inquiétants personnages. Cela fait plusieurs plusieurs années que des groupuscules d’extrême droite violents, au nom de la défense d’une nature éternelle, tentent de récupérer les combats écologiques.
“J’étais à la manifestation contre le barrage du Testet. J’y ai vu deux sortes de manifestants. Ceux qui mènent l’action pour la protection du site (et) des personnages cagoulés et vociférants. Ce dont je suis certain, c’est que l’extrême droite se trouvait sous les cagoules.”

Quelques jours après avoir publié ce statut Facebook, rapidement effacé, Jean-Luc Mélenchon persiste : le 25 octobre, lorsque Rémi Fraisse a été tué au cours d’un affrontement contre les gendarmes dans la forêt de Sivens, ce sont bien des militants d’extrême droite qui l’ont accueilli, lui le dirigeant de gauche, aux cris de “Tiens, voilà la franc-maçonnerie qui se réveille !” et en lui jetant des pierres. “C’était une souricière, j’ai pris des coups et j’ai eu peur, poursuit-il. J’ai profité d’un moment où ces excités se sont retournés contre José Bové pour m’échapper de là.”

Impossible de vérifier l’appartenance politique de ce petit groupe de militants agressifs. Mais une chose est sûre : l’extrême droite a effectivement pointé son nez sur le barrage. Et pas uniquement pour s’attaquer à Mélenchon.

Des tracts étranges

“La première fois qu’on les a vus, c’était à Gaillac, le village voisin, début octobre”, se souvient Dominique*, vieux militant écolo chargé de la sécurité, qui campe sur la ZAD (zone à défendre) depuis août. “Des copains ont vu des types coller des affiches contre le barrage, mais ce n’était pas les nôtres.” Sur les feuilles A3, signées “Rébellion”, une inscription “Non au barrage de Sivens, ne laissons pas le profit détruire la nature !” encadre un dessin représentant un poing levé qui fait office de tronc d’arbre. “On ne savait pas qui ils étaient, raconte Camille C.*, zadiste écolo de 33 ans. Mais ils parlaient plus volontiers de putsch que de révolution : ça m’a mis la puce à l’oreille.” Ce collage d’affiches était en fait l’œuvre du MAS (Mouvement d’action sociale) et de sa revue Rébellion : loin de vouloir attaquer les zadistes, ils cherchaient à s’associer à leur lutte. Et ce n’était pas la première tentative de ce genre. Mi-septembre, déjà, un militant soralien surnommé FArthur, membre du site complotiste Inform’action, avait tenté d’infiltrer une organisation toulousaine de soutien à la ZAD, sous le pseudonyme d’Abbé Farthur. Vite démasqué, il n’avait pas pu accéder au camp. Mais d’autres ont suivi.

Des dieudonnistes s’infiltrent

Fin octobre, les opposants au barrage ont vu débarquer trois membres de la Dieudosphère. Vêtus de tee-shirts de la Ligue de défense goy, portant une inscription “arrière-garde française” dans le dos, ils arboraient des tatouages qui ne trompent pas : le mot “Quenelle” imprimé sur le bras de l’un, un ananas sur l’avant-bras de l’autre (référence au Shoahnanas de Dieudonné). Le premier distribuait des tracts conspirationnistes sur un réseau pédophile pendant que les deux autres montaient leur tente.

“Quelques camarades se sont opposés à eux et on a fini par les convaincre de partir sinon ils risquaient de se faire lyncher”, se rappelle Grogne, jeune zadiste punk. Camille C. raconte qu’avec un ami militant antifasciste, il s’est armé d’une barre de fer pour aller les attendre dans la forêt, au coin de la départementale qui borde le site. “Mais on n’a rien pu faire : deux camarades de la Zad s’étaient postés sur le capot de leur voiture pour qu’ils partent sains et saufs. Sur le coup j’enrageais, mais aujourd’hui je me dis que c’était la bonne décision”. Dans la foulée, les zadistes ont publié sur leur site internet, Tant qu’il y aura des bouilles, un communiqué intitulé “Non à la récupération d’extrême droite de la lutte contre le barrage”. Car c’est bien de cela qu’il s’agit.

“Le MAS existe depuis le milieu des années 2000, précise l’historien Jean-Yves Camus. Ils fonctionnent sur le modèle du CasaPound, mouvement italien néofasciste qui a ouvert un centre social à Rome, doté d’une librairie, d’une maison d’éditions et d’un squat destiné aux SDF. Leur spécialité est de soutenir les luttes sociales, environnementales et contre le logement précaire, pour ne pas laisser ce terrain à l’extrême-gauche”.

L’extrême droite et l’écologie

Selon le politologue, il n’est pas aberrant de penser qu’ils sont réellement opposés au barrage : “Pour eux l’écologie c’est la défense de la nature : ils considèrent qu’elle obéit à des lois immuables auxquelles on ne peut pas déroger. Cela vaut aussi dans le domaine social, le genre, etc.” “Cela leur permet de valoriser les racines, le sol et de défendre une certaine notion de pureté et d’identité aux accents régionalistes et nationalistes”, ajoute l’historien spécialiste des mouvements d’extrême droite Jean-Paul Gautier.

Depuis quand l’extrême-droite s’implique-t-elle dans les luttes écolos ? “A la fin des années 70, elle a récupéré ce thème en associant défense de la Nature et protection de la race blanche”, répond le responsable d’une organisation antifasciste.

“Dans les années 90, Christian Bouchet et Fabrice Robert, de Nouvelle Résistance, avaient même infiltré une section jeune des écolos en y plaçant quelques types pour recruter et diffuser leurs idées. Ensuite ils ont lancé Auto Défense Nature et Ecolo J. Aujourd’hui, on trouve souvent le MAS dans des associations types AMAP (3), où ils touchent un public large et crédibilisent leurs idées pseudo-anticapitalistes”.

Les dieudonnistes, quant à eux, sont les héritiers d’une autre tendance. “En 1910, lors des grandes inondations de Paris, les antisémites de la mouvance Drumont accusaient les Juifs d’avoir déboisé les bords de Seine où ils avaient largement investi, et d’être responsables de la catastrophe”, note Jean-Paul Gautier. “Sur ces questions, les mouvements de gauche vont devoir faire très attention”, prévient Jean-Yves Camus, car les tentatives de récupération des luttes écolos par l’extrême droite sont en train de prendre de l’ampleur.

* Les prénoms ont été modifiés.

par Marie-Lys Lubrano
http://www.lesinrocks.com/2014/11/06/actualite/barrage-sivens-lextreme-droite-tente-dinfiltrer-zad-11534064/

Prado

Messages : 1278
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazis et cie...

Message  Roseau le Dim 14 Déc - 17:51

Le jour où extrême droite et néonazis européens se sont réunis à Nanterre
http://rue89.nouvelobs.com/2014/12/13/jour-extreme-droite-neonazis-europeens-sont-reunis-a-nanterre-256548
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazis et cie...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 20 sur 20 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum