anipassion.com

COV : Composés Organiques Volatiles (Phtalates, parabènes, BPA...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

COV : Composés Organiques Volatiles (Phtalates, parabènes, BPA...)

Message  BouffonVert72 le Sam 2 Juil - 21:48

http://www.rue89.com/tele89/2011/07/02/phtalates-parabenes-bpa-ces-substances-qui-nous-envahissent-211769



Phtalates, parabènes, BPA… Un docu ironique sur ces toxiques

Par Sophie Verney-Caillat | Rue89 | 02/07/2011 | 10H32

Lorsque la journaliste Stéphane Horel a sorti son livre « La Grande invasion, enquête sur les produits qui intoxiquent notre vie quotidienne » début 2008, les termes de bisphénol A, phtalates, et autres perturbateurs endocriniens ne disaient rien à personne.

« Au départ, c'était un projet de film, mais les chaînes trouvaient le sujet trop anxiogène », se souvient-elle. En France, mais pas aux Etats-Unis où les chercheurs éveillaient déjà l'opinion sur ces produits, à propos de des troubles de la fertilité et des cancers.

Maintenant que les biberons vendus en France ne peuvent plus contenir de bisphénol A, il est plus facile de se faire une place dans la nouvelle case de France 5 « L'Empire des sciences ». Dans ce documentaire diffusé ce samedi 2 juillet à 19 heures (et visible pendant une semaine sur le site de la chaîne), la journaliste fait avaler sur un ton humoristique des infos qui font froid dans le dos.

Les séquences dessin animé rétro alternent avec les interviews de scientifiques, dans un décalage décapant. Et nous montrent que de nos meubles à notre nourriture, en passant par nos vêtements et l'électroménager, ces produits sont partout. (Voir la bande-annonce)




« Je n'aime pas montrer les souris de laboratoire ou les microscopes, et je trouve que le message serait trop violent si on ne prenait pas du champ, d'où le recours à l'ironie », explique l'auteure.


« Je veux dire aux gens que c'est une question politique, et que si l'on n'empêche pas les industriels de faire ce qu'ils veulent, on va dans le mur. Il y a des possibilités de substitution, mais il faut inciter les industriels à s'y intéresser. »


Vers une interdiction en France ?

C'est ce qu'a essayé de faire le député Nouveau Centre Yvan Lachaud avec sa proposition de loi dont l'article unique est :

« La fabrication, l'importation, la vente ou l'offre de produits
contenant des phtalates, des parabènes ou des alkylphénols sont
interdites. »
Improbable : le texte a été adopté à la majorité par l'Assemblée nationale, le 3 mai.

Si cela prouve que la prise de conscience a nettement progressé, rien n'est fait. La sénatrice Marie-Christine Blandin analyse ce vote comme « le symptôme grave du manque de confiance
dans les agences et les experts », mais prévoit une loi « bâtarde » :

« Comme sur le BPA, on risque d'avoir non une interdiction mais une
suspension jusqu'à de nouvelles analyses… »
L'assistante parlementaire d'Yvan Lachaud reconnaît qu'une interdiction pure et simple des phtalates « n'est pas très réaliste », et qu'il y aura sans doute des délais d'application.

« C'est un pavé dans la mare pour amener les industriels à réfléchir, l'idée est de demander beaucoup pour avoir un peu. Ça prouve que sur les questions de santé publique on doit dépasser les clivages politiques. Et que les députés savent parfois résister aux pressions des lobbies de la chimie. »
La Grande invasion de Stéphane Horel, samedi 2 juillet 2011 à 19 heures sur France 5.



A lire aussi sur Rue89 et sur Eco89


Commander sur Fnac.com



avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COV : Composés Organiques Volatiles (Phtalates, parabènes, BPA...)

Message  BouffonVert72 le Lun 12 Déc - 5:13


http://www.atmoauvergne.asso.fr/actu/reseau.php

Réglementation air intérieur - 9 décembre 2011

Dans le cadre de la loi Grenelle II, la surveillance de la qualité de l’air intérieur dans les ERP (Etablissements Recevant du Public) va devenir obligatoire à partir du 1er janvier 2015, avec une mise en place progressive. Tout d’abord pour les crèches et les écoles maternelles, puis pour les autres ERP (centres de loisirs, écoles, piscines, établissements sanitaires et sociaux, établissements pénitentiaires pour mineurs…) entre 2015 et 2023 avec une surveillance qui serait périodique (probablement deux semaines par an, une en période hivernale et l’autre en période estivale).

Un décret, publié au Journal officiel le 4 décembre 2011, indique les valeurs-guides pour le formaldéhyde et pour le benzène contenus dans l’air intérieur des ERP.
La définition de ces valeurs-guides est prévue par la loi du 1er août 2008 relative à la responsabilité environnementale, en accord avec celles définies par l’Union Européenne et l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

La valeur-guide pour le formaldéhyde est désormais fixée à 30 µg/m³ (microgrammes par mètre cube) au 1er janvier 2015 et à 10 µg/m³ au 1er janvier 2023 (pour une exposition de longue durée).

Pour le benzène, la valeur-guide est fixée à 5 µg/m³ au 1er janvier 2013 et à 2 µg/m³ au 1er janvier 2016 (pour une exposition de longue durée également).

Infos polluants :

Formaldéhyde : gaz incolore principalement utilisé dans la fabrication de colles, de liants ou de résines, on le retrouve dans de nombreux matériaux synthétiques qui vont relâcher ce gaz au cours du temps. Le formaldéhyde a été classé comme « cancérogène certain » par l’OMS. A concentration élevée, il peut également provoquer des irritations diverses et des maux de tête.

Benzène : hydrocarbure aromatique monocyclique, solvant incolore souvent utilisé dans l’industrie chimique, on le retrouve dans l’air suite à des phénomènes de combustion (gaz d’échappement, cheminée, cigarette, etc.). Il s’agit d’une substance cancérogène aux effets hématologiques (endommagement de la moelle osseuse) lors d’exposition chronique. Il peut également provoquer des somnolences, des vertiges, des troubles cardiaques, des maux de tête…et peut être mortel à un taux très élevé.

J'ai trouvé sur internet un site qui proposent des kits d'analyse de l'air :
http://www.kudzuscience.com/analyse-air-interieur-cov.aspx
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COV : Composés Organiques Volatiles (Phtalates, parabènes, BPA...)

Message  BouffonVert72 le Mar 20 Déc - 15:12


http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/anne-jeanblanc/du-mercure-ou-du-bisphenol-a-dans-les-caries-dentaires-20-12-2011-1410479_57.php

Du mercure ou du bisphénol A dans les caries dentaires ?

Le Point.fr - Publié le 20/12/2011 à 13:21 - Modifié le 20/12/2011 à 13:22

Principe de précaution contre nécessité de soins, les dentistes risquent d'être bientôt confrontés à un réel problème.

Par Anne Jeanblanc

Avec quel matériau les dentistes pourront-ils boucher demain les dents cariées ou empêcher l'apparition de cette affection si fréquente ? La question taraude le professeur Michel Goldberg, spécialiste en odontologie (Inserm U 747 et université Paris-Descartes). Dans le dernier numéro de la revue Le chirurgien-dentiste de France, il s'inquiète des possibilités futures de soigner les dents abîmées en raison de la probable interdiction - à plus ou moins long terme - d'employer des matériaux contenant du mercure, et donc de "réaliser des restaurations à base d'amalgame d'argent, dont l'efficacité clinique n'est plus à démontrer", et des mesures attendues concernant le bisphénol A, qui est présent dans toutes les résines actuellement utilisées en dentisterie.

Concernant les "plombages" qu'il n'a jamais cessé de défendre, le spécialiste n'y va pas de main morte : "Les campagnes anti-amalgame nous font perdre un temps qui aurait pu utilement être utilisé. (...) Quand, grâce à ces groupes mono-obsédés par les méfaits du mercure, les patients ne pourront recevoir que des ersatz éphémères, nous en arriverons au règne de l'obscurantisme et à la régression vers un Moyen Âge." Certains dentistes français continuent à préférer les amalgames classiques, car ils sont plus faciles à poser et plus résistants. Et pourtant, l'Organisation mondiale de la santé a préconisé dans un récent rapport l'utilisation de matériaux de remplacement permettant d'éviter de recourir au mercure. La Norvège, la Suède et le Danemark viennent d'interdire les amalgames dentaires et le Conseil de l'Europe a adopté en mai une résolution visant à suivre un chemin similaire. La France est le seul pays à s'y opposer...

Principe de précaution

Cependant, il reste encore aux dentistes la possibilité de restaurer les pertes de substance des dents soit par des résines composites soit par des "ciments verre" modifiés par des résines. Ils peuvent également toujours prévenir le développement de lésions carieuses chez les jeunes patients grâce au scellement des sillons dentaires au moyen de résines. "Hélas, trois fois hélas, ces temps risquent aussi d'être révolus, car la présence de bisphénol A vient dorénavant présenter une question angoissante", écrit le professeur Goldberg. Selon lui, ce perturbateur endocrinien se trouve aujourd'hui logiquement mis au banc des accusés en raison de données de laboratoires obtenues in vitro sur des cultures cellulaires ou tissulaires, ainsi que de résultats des expérimentations animales. Mais ensuite, concernant l'homme, il ne s'agit que d'extrapolation. De plus, si du bisphénol A est effectivement libéré dans la salive trois heures après la mise en place de la restauration dentaire, la dose n'a pas été correctement évaluée, ni à court ni à long terme.

Néanmoins, en raison de l'application du principe de précaution, la prudence s'impose. Avec toutefois une conséquence directe pour les dentistes : le choix du matériau de restauration qu'ils auront le droit d'employer à l'avenir. Que leur restera-t-il comme possibilité "sinon des ciments éphémères ou de ne plus soigner, quelles qu'en soient les conséquences ?" redoute le professeur Goldberg. On peut toutefois espérer que les laboratoires concernés travaillent déjà activement à la mise au point de nouveaux produits plus sûrs...
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: COV : Composés Organiques Volatiles (Phtalates, parabènes, BPA...)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum