Fraction publique du NPA?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  Duzgun le Jeu 7 Juil - 0:00

loriot2010 a écrit:
Le NPA revendique 3 500 adhérents en Juin 2011 selon wiki. C'est une blague ?
C'est une blague, il y a à ma connaissance autour de 4500 camarades à jour de cotisation (71% de participation à la consultation).
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  BouffonVert72 le Jeu 7 Juil - 0:03

Maintenant que c'est officiel, on peut les virer. Proposons une motion.
Faisons notre propre conférence de Prague 18-01-1912. Tiens, on pourrait faire ça à Port Leucate, comme ça ce serait d'autant moins à faire en septembre...
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  Invité le Jeu 7 Juil - 0:16

BouffonVert72 a écrit:Maintenant que c'est officiel, on peut les virer. Proposons une motion.
Faisons notre propre conférence de Prague 18-01-1912. Tiens, on pourrait faire ça à Port Leucate, comme ça ce serait d'autant moins à faire en septembre...
Explique-moi une chose : es-tu oui ou non adhérent du NPA, de EELV, ... ? Tu donnes l'impression à te lire que tu fais parti du NPA ?!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  Gayraud de Mazars le Jeu 7 Juil - 0:54

Salut Roseau,

Roseau a écrit:Ils ont du calculer sur la base de 3100 s'étant déplacés pour débat et vote dans 92 AG préparatoires à la CN
http://www.npa2009.org/content/conf%C3%A9rence-nationale-du-npa-une-campagne-face-%C3%A0-la-crise-du-syst%C3%A8me

D'ailleurs ce chiffre de 3100, mais je ne suis pas au NPA, occulte la réalité, réalité de presque toute les organisations...

Souvent presqu'un quart des adhérents, ne sont pas à jour de cotisations et n'apparaissent officiellement pas comme pouvant voter à une consultation interne, ensuite une partie des adhérents à jour, ne vote pas, et puis il y a les votants effectifs...

Que ce soit le NPA ou le PCF ou d'autres, c'est toujours la même chose, qui font que le NPA est sûrement à plus de 4500 adhérents réels (inscrits et à jour) et le PCF pas à moins de 70000...

Mais bon, ce problème a un intérêt limité, la force d'une organisation, et d'un parti, ce n'est pas que les effectifs sur le papier...

Salutations communistes,
GdM
avatar
Gayraud de Mazars

Messages : 544
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 50
Localisation : En Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  nico37 le Sam 16 Juil - 11:05

APRES LA CONFERENCE NATIONALE DU NPA?, LA CONFERENCE DE PRESSE DU "NPA UNITAIRE" dans le Puit de Dôme
“ Anticapitalistes et unitaires ” Après la CN, en Limousin, on continue !

Au lendemain de la conférence nationale du NPA des 25 et 26 juin, nous, militant-e-s NPA limousin-e-s, anticapitalistes et unitaires, prenons acte de la décision qui en est issue.

Bien qu’il soit affirmé dans la déclaration majoritaire finale de cette conférence que "le NPA n’a de cesse, depuis sa création de proposer l’unité la plus large pour s’opposer à ces attaques, d’impulser et de participer à tous les cadres unitaires qui permettent d’être utile dans ce sens", nous constatons pourtant que la démarche choisie pour la présidentielle et les législatives porte la marque du repli et du refus de mener la bataille à gauche pour rassembler tous ceux qui veulent rompre avec le système capitaliste et rétablir ainsi un rapport de force favorable à ceux qui subissent les inégalités sociales et l'exploitation.

D’autre part nous regrettons qu'aucun bilan de la politique du NPA depuis sa fondation n'ait été tiré, que ce soit dans sa stratégie électorale ou dans sa capacité à intervenir dans les entreprises ou dans les quartiers. En effet, après deux ans d’existence, le NPA a-t-il élargi la sphère d'intervention des anticapitalistes ? Oui, non ? Et pourquoi ?

Enfin, nous pensions que le temps était largement venue pour le NPA, parti féministe, de proposer une candidate.

Dans la continuité de ce qui a été construit aux élections régionales et cantonales en Limousin, et en accord avec le patrimoine commun du NPA, des textes fondateurs jusqu’au programme d’urgence formalisé dans le document “ Nos réponses à la crise ” adopté lors du congrès de février, nous entendons agir avec toutes celles et ceux qui n’ont pas renoncé au projet initial large du NPA pour "révolutionner la société", ce qui ne se résume pas à rassembler les seuls révolutionnaires patentés. Nous décidons donc de tout mettre en oeuvre pour maintenir le dialogue avec toutes les forces à la gauche du PS qui s'inscrivent dans une logique de rupture avec le libéralisme. Cela implique pour nous la continuation et l’amplification de tout le travail de convergence et de confrontation engagé au sein du front politique que constitue le regroupement “ Limousin Terre de gauche ”.

Réaffirmant, nonobstant les difficultés rencontrées, le caractère positif de cette démarche initiée en Limousin qui a permis de politiser à une plus large échelle et de faire progresser nos idées dans la population, mettant notamment en évidence les orientations libérales du PS dans une gestion locale, nous entendons dans ce cadre poursuivre le débat sur les questions programmatiques, participer de manière unitaire aux luttes, et prolonger l’expérience “ Limousin Terre de gauche ”, en rassemblant à nouveau PCF, PG, Alternatifs et NPA, ainsi que « les anonymes » du mouvement social à l’occasion des prochaines élections législatives de juin 2012.

Notre rentrée politique se fera d’ailleurs au travers d’une “ université d’été ” de Limousin Terre de Gauche et nous nous engageons pour l’automne dans la préparation en Limousin d’une rencontre nationale des expériences unitaires menées lors des derniers scrutins.

Parce que nous croyons que le projet initial du NPA est encore valide, nous appelons les militants du NPA dans toute la France à continuer à faire vivre cette orientation en constituant rapidement un courant unitaire du NPA, seul à même de rassembler celles et ceux qui sont attaché-e-s à notre projet.

NPA anticapitalistes et unitaires en Limousin Premiers signataires :

Guillaume Baudry, Fleur Bidon, Luc Bidon (syndicaliste), Ghislaine Bordas, Michel Calvès, Frédéric Chalangeas, Daniel Clérembaux (élu conseil municipal Limoges NPA-100% à Gauche, syndicaliste), Laurent Dufour, Gérard Guéry, Didier Faydi (syndicaliste), Liliane Guéry, Marie-Lo July (élue conseil municipal de Verneuil sur Vienne) , Pierre Martial (CPN), Chantal Labrousse, Joël Lainé (élu NPA - conseil municipal de Saint-Hilaire la Plaine), Raphaël Lainé, Sonia Lajaumont (syndicaliste), Stéphane Lajaumont (élu conseil régional NPA-Limousin Terre de Gauche) , Franck Larouquie, Aymeric Martin, Marina Masselin, Véronique Momenteau (élue conseil régional NPA-Limousin Terre de Gauche), Christian Nguyen (ex CE-CPN), Cyrille Rougier, Nicolas Vanderlick, ...

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  Vals le Sam 16 Juil - 11:28

Après la CN, en Limousin, on continue !


Peut-on dire plus clairement (et très publiquement) qu'on s'assoit allègrement sur des décisions et orientations prises par la majorité de son propre parti. ??
Faire ça en plus à un moment où le NPA connait une période de difficultés, renforcées par la désertion de Besancennot qui hypothèque la possibilité d'exister politiquement en 2012, ça parait complètement cinglé.
Quand on a des des amis comme ça, on évite de leur tourner le dos ..et ça dispense d'avoir des ennemis....
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  Copas le Sam 16 Juil - 11:38

La scissionnite de la droite continue : attaques publiques contre le NPA, mensonges purs et simples, détournement des structures du parti (être en fraction ou une tendance c'est une chose, considérer des structures régulières de l'organisation comme propriétés d'une fraction c'est autre chose...), utilisation du sigle NPA pour autre chose que la politique choisie par le NPA, c'est un écroulement moral.

Mais bon, on a compris que tout était bon dans l'entreprise de liquidation du NPA.

Le rappel à l'élan créateur du NPA confine à la clownerie quand cet élan était effectivement d'en finir avec les tractations politiciennes par en haut, sectaires et sordides. Cet élan a toujours été combattu dans le NPA par la droite de ce parti qui n'a eu de cesse de vouloir en revenir à une recombinaison de la gauche avec les petites bureaucraties , une partie de la direction en plus ne cessant de mener une bataille sourde pour coopter hors de l'espérance démocratique des personnalités.


[quote="nico37"]
APRES LA CONFERENCE NATIONALE DU NPA?, LA CONFERENCE DE PRESSE DU "NPA UNITAIRE" dans le Puit de Dôme
“ Anticapitalistes et unitaires ” Après la CN, en Limousin, on continue !

Au lendemain de la conférence nationale du NPA des 25 et 26 juin, nous, militant-e-s NPA limousin-e-s, anticapitalistes et unitaires, prenons acte de la décision qui en est issue.

Bien qu’il soit affirmé dans la déclaration majoritaire finale de cette conférence que "le NPA n’a de cesse, depuis sa création de proposer l’unité la plus large pour s’opposer à ces attaques, d’impulser et de participer à tous les cadres unitaires qui permettent d’être utile dans ce sens", nous constatons pourtant que la démarche choisie pour la présidentielle et les législatives porte la marque du repli et du refus de mener la bataille à gauche pour rassembler tous ceux qui veulent rompre avec le système capitaliste et rétablir ainsi un rapport de force favorable à ceux qui subissent les inégalités sociales et l'exploitation.

D’autre part nous regrettons qu'aucun bilan de la politique du NPA depuis sa fondation n'ait été tiré, que ce soit dans sa stratégie électorale ou dans sa capacité à intervenir dans les entreprises ou dans les quartiers. En effet, après deux ans d’existence, le NPA a-t-il élargi la sphère d'intervention des anticapitalistes ? Oui, non ? Et pourquoi ?

Enfin, nous pensions que le temps était largement venue pour le NPA, parti féministe, de proposer une candidate.

Dans la continuité de ce qui a été construit aux élections régionales et cantonales en Limousin, et en accord avec le patrimoine commun du NPA, des textes fondateurs jusqu’au programme d’urgence formalisé dans le document “ Nos réponses à la crise ” adopté lors du congrès de février, nous entendons agir avec toutes celles et ceux qui n’ont pas renoncé au projet initial large du NPA pour "révolutionner la société", ce qui ne se résume pas à rassembler les seuls révolutionnaires patentés. Nous décidons donc de tout mettre en oeuvre pour maintenir le dialogue avec toutes les forces à la gauche du PS qui s'inscrivent dans une logique de rupture avec le libéralisme. Cela implique pour nous la continuation et l’amplification de tout le travail de convergence et de confrontation engagé au sein du front politique que constitue le regroupement “ Limousin Terre de gauche ”.

Réaffirmant, nonobstant les difficultés rencontrées, le caractère positif de cette démarche initiée en Limousin qui a permis de politiser à une plus large échelle et de faire progresser nos idées dans la population, mettant notamment en évidence les orientations libérales du PS dans une gestion locale, nous entendons dans ce cadre poursuivre le débat sur les questions programmatiques, participer de manière unitaire aux luttes, et prolonger l’expérience “ Limousin Terre de gauche ”, en rassemblant à nouveau PCF, PG, Alternatifs et NPA, ainsi que « les anonymes » du mouvement social à l’occasion des prochaines élections législatives de juin 2012.

Notre rentrée politique se fera d’ailleurs au travers d’une “ université d’été ” de Limousin Terre de Gauche et nous nous engageons pour l’automne dans la préparation en Limousin d’une rencontre nationale des expériences unitaires menées lors des derniers scrutins.

Parce que nous croyons que le projet initial du NPA est encore valide, nous appelons les militants du NPA dans toute la France à continuer à faire vivre cette orientation en constituant rapidement un courant unitaire du NPA, seul à même de rassembler celles et ceux qui sont attaché-e-s à notre projet.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum