Fraction publique du NPA?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fraction publique du NPA?

Message  Duzgun le Sam 2 Juil - 16:07

Si ce n'est pas encore le cas officiellement, c'est le cas dans les faits :

Clermont-Ferrand - Un nouveau départpour le NPA



Suite à un vote interne national le week-end dernier, le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) du Puy-de-Dôme a décidé à 81 % de s'unir avec les partis de la gauche de la gauche.

NPA unitaire, c'est le nom encore non officiel du nouveau courant du parti qui ont décidé d'unir leurs forces dans le Puy-de-Dôme avec un maximum de formations comme le Front de gauche. « Il s'agit, entre autres, d'une stratégie pour les législatives, explique Florent Naranjo, militant de 27 ans. Tout seul, on ne peut pas y arriver. » Si au niveau national, 40 % de la formation politique s'est exprimé en faveur de l'union avec les autres mouvements de gauche hors Parti socialiste, le Puy-de-Dôme y est favorable à plus de 80 %.

L'appellation change, mais les idées restent les mêmes. Lutte contre la destruction des services publics, le combat contre le racisme d'État et la construction d'une vraie gauche demeurent les axes de bataille de ce mouvement.

« La pratique unitaire fait qu'on a réalisé 15 % aux élections municipales à Clermont-Ferrand en 2008 », rappelle Alain Laffont, porte-parole du NPA. « Au lieu d'un peu plus de 8 % en 2001. »

La Montagne
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Laffont, aux chiottes !

Message  BouffonVert72 le Sam 2 Juil - 16:45

J'avais donc bien fait de ne pas adhérer ! Je n'aurais pas aimé me retrouver avec une bande de réformistes ! affraid


BV72 ki/ Et puis Laffont aurait été jaloux de ma barbe, je parie ! Evil or Very Mad
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  chejuanito le Sam 2 Juil - 18:26

Les camarades auvergnats ont pris un peu d'avance sur la constitution nationale de ce courant en octobre. Quelques remarques:
- est-ce très intelligent (tactiquement s'entend) pour eux d'avoir un coin où ils donnent un aperçu de ce qu'ils feront ailleurs?
- ils se sont créés un logo NPA unitaire, avec affiches, autocs... ça montre bien que quand ils disent courant public, ça a un sens (rien à voir avec des courants comme Loup ou la claire qui sont publics dans le sens qu'ils ont une presse et une expression en dehors de l'orga mais qui font le travail au nom du NPA). ils comptent sacrément apparaitre en tant que courant et s'ils refont tout leur matos comme ça apparaitront-ils encore comme NPA "simple"?
- Ils disent qu'ils visent des accords unitaires aux législatives, rien de bien surprenant. Mais que se passera-t-il s'ils en trouvent? Dans les circonscriptions où ils sont majoritaires, les camarades se reconnaissant dans la majorité nationale devront ils construire des listes NPA contre les listes auxquelles appartiennent des "NPA unitaires"? Et à l'inverse, là où ils sont minoritaires, présenteront-ils des listes communes "NPA unitaires"-FdG contre les listes NPA?
En tout cas cet été je vais me confectionner un beau matos signé "NPA sectaire"
avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  Marco Pagot le Sam 2 Juil - 18:37

Quand je pense à tout ce que je me suis pris (et que je me prend encore, n'est ce pas gérard) dans la gueule, toutes ces accusations de fractionnisme, parce que je suis un vilain petit canard de la P4 et de la Tendance Claire...
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  Toussaint le Sam 2 Juil - 19:51

On-vous-l'-avait-bien-dit !

Tout à fait exact, comme je l'ai déjà reconnu.

Ensuite que ce soit toute la B, robablement pas, comme la tendance animée en sous-main par l'OCI, ils ne partaient jamais tous...
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  Gauvain le Sam 2 Juil - 21:20

Marco Pagot a écrit:Quand je pense à tout ce que je me suis pris (et que je me prend encore, n'est ce pas gérard) dans la gueule, toutes ces accusations de fractionnisme, parce que je suis un vilain petit canard de la P4 et de la Tendance Claire...

+1000.

Ces camarades s'assoient sur la démocratie (donc entre autres sur mon vote). Si au bout du compte chacun fait ce qu'il veut, alors c'est pas la peine de faire des congrès et des conférences nationales. On donne les pleins pouvoirs au CE, celui-ci décide de tout, et puis après tout le monde s'en fout et chacun fait ce qu'il veut dans son coin.

avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  Roseau le Sam 2 Juil - 23:08

L'expérience est faite, et utile. Elle appelle une révision des statuts provisoires du NPA.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  Duzgun le Dim 3 Juil - 0:15

Ben le problème c'est pas de se mettre en fraction en soi, ça c'est un droit démocratique. Le problème c'est de le faire sans le dire. Les camarades peuvent très bien officialiser qu'ils se mettent en fraction, et clarifier du même coup leurs droits et devoirs vis-à-vis du reste du parti.
Là ils font juste ce qu'ils veulent sans rien devoir à personne, en s'asseyant sur une décision démocratique du parti. Ça me paraît pour le moins problématique d'un point de vue démocratique.
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  gérard menvussa le Dim 3 Juil - 0:32

Marco Pagot a écrit:Quand je pense à tout ce que je me suis pris (et que je me prend encore, n'est ce pas gérard) dans la gueule, toutes ces accusations de fractionnisme, parce que je suis un vilain petit canard de la P4 et de la Tendance Claire...
Ben y'a pas plus gentll que moi : si je dis "fractionnisme" c'est que je le pense, maintenant la position des "zunitaire" n'est pas fractionniste, elle est scissionniste. En bref, je n'ai aucune sympathie pour les zunitaire autoproclamés ! Et leurs méthodes sont des méthodes de destruction qui n'augure vraiment rien de bon ! Bien pires (et dangereuses) que celles de la T4...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  Copas le Dim 3 Juil - 8:57

gérard menvussa a écrit:
Marco Pagot a écrit:Quand je pense à tout ce que je me suis pris (et que je me prend encore, n'est ce pas gérard) dans la gueule, toutes ces accusations de fractionnisme, parce que je suis un vilain petit canard de la P4 et de la Tendance Claire...
Ben y'a pas plus gentll que moi : si je dis "fractionnisme" c'est que je le pense, maintenant la position des "zunitaire" n'est pas fractionniste, elle est scissionniste. En bref, je n'ai aucune sympathie pour les zunitaire autoproclamés ! Et leurs méthodes sont des méthodes de destruction qui n'augure vraiment rien de bon ! Bien pires (et dangereuses) que celles de la T4...

C'est tout là le problème, et ils sont scissionnistes depuis un paquet de temps soit en amenant l'ensemble du NPA à soutenir une nouvelle union de la gauche des réformistes soit en cassant le parti quelqu'en soit le prix.

Ils utilisent à fond les règles du NPA pour détourner et faire un déni de démocratie.

L'utilisation d'un matériel couteux (au moment où le NPA est sur la corde raide de ce point de vue) copiant pile poil le matos du NPA pour semer la confusion ne respire pas l’honnêteté, et il n'y a qu'à voir l'air ravi du bon coup qu'il font d'utiliser les espaces démocratiques du NPA qui n'existent pas au PG et au PCF pour comprendre le bon coup préparé.

Je t'ai déjà dit que je pensais que cette attaque venait de bien loin et qu'elle consistait à rendre impossible une candidature NPA soit en ayant la majorité soit en retardant le processus suffisemment.

Et cette politique remonte à s'être débrouillés dés l'année dernière pour tout retarder (une candidature OB aurait eut les mêmes obstacles, il n'y a qu'à voir les réactions haineuses qui ont commencé contre lui dés 2009 et n'ont jamais cessé).

Mais bon, je suis sur que l'on saura cela un jour.

On verra.

Pour ce qui est des camarades de la P4, ils ont été loyaux, et c'est importants. On connait bien les circonstances de leur venue au projet NPA (et ils s'étaient épanchés là dessus) on ne peut plus dire qu'ils sont dans le même état d'esprit. Ils ont progressé et appris à faire autre chose qu'une entreprise groupusculaire sans perdre de leur spécificité.

Mais en revenant aux liquidateurs , la confusion va être extrême et on peut s'attendre à la voir surgir de partout en France, cela est bien organisé.

Les réponses, quelque soient notre énervement , doivent être de traiter au fond les problèmes rencontrés , de développer enfin une stratégie .

Les questions scissionnistes des réformistes dans le NPA ne relèvent pas de questions statutaires ou d'organisation, du moins pas essentiellement, mais de l'absence d’une orientation politique claire, d'une stratégie audible, dont la relation au prolétariat moderne la relation aux institutions font partie (et pas la question de la relation au PS qui est significative mais pas décisive dans la difference entre réformistes et révolutionnaires).

Les liquidateurs alignés derrière les PPRN utilisent à plein les ouvertures démocratiques du NPA, et ça depuis longtemps, depuis le début du NPA où ils ont manœuvré en profitant des naïvetés du parti et en ayant toujours été opposés au fond du projet du NPA.

Mais les réponses à cela ne sont pas administratives même si il ne faut pas se gêner d'expliquer leur fait aux souteneurs de bureaucrates;

Les réponses sont politiques.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  Toussaint le Dim 3 Juil - 13:55

la position des "zunitaire" n'est pas fractionniste, elle est scissionniste.

En effet et c'est l'échec final du projet NPA, c'est à dire un parti anticapitaliste non délimité stratégiquement entre réforme et révolution, sans théorie unifiante. Tout ce que l'on pouvait craindre au départ.

Les questions scissionnistes des réformistes dans le NPA ne relèvent pas de questions statutaires ou d'organisation, du moins pas essentiellement, mais de l'absence d’une orientation politique claire, d'une stratégie audible, dont la relation au prolétariat moderne la relation aux institutions font partie (et pas la question de la relation au PS qui est significative mais pas décisive dans la difference entre réformistes et révolutionnaires).

Les liquidateurs alignés derrière les PPRN utilisent à plein les ouvertures démocratiques du NPA, et ça depuis longtemps, depuis le début du NPA où ils ont manœuvré en profitant des naïvetés du parti et en ayant toujours été opposés au fond du projet du NPA.

De toute façon, la question pour le NPA n'est plus les élections présidentielles, c'est de savoir comment scissionner. Au fond, ce qui arrive au NPA est arrivé jusqu'ici à toutes les organisations de ce type. Elles ont sombré dans les scissions à répétition, les tensions internes et les pressions externes. Faute d'une théorie politique unifiante et permettant justement de résister. En ce qui me concerne, j'étais assez favorable à l'expérimentation. Mais les propos d'OB largement brocardés ici sur le guévarismo-libertarisme, le flou absolu en matière de théorie du pouvoir d'état, de stratégie et la volonté affirmée de l'auberge espagnole sans aucune discipline interne m'avaient terrifié. Cela voulait dire dès le départ que la structure serait exposée à tous les vents alors que l'on ouvrait grand les voiles et que la tempête s'annonçait. Personne ne fait cela.
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  chejuanito le Dim 3 Juil - 14:44

Toussaint a écrit:
De toute façon, la question pour le NPA n'est plus les élections présidentielles, c'est de savoir comment scissionner. Au fond, ce qui arrive au NPA est arrivé jusqu'ici à toutes les organisations de ce type.
Je dirai qu'en fait il y avait déjà à la ligue plusieurs projet de NPA (ceux qui voulaient faire ce parti centriste à la PSU dont tu parles, ceux qui voulaient faire comme la LCR mais en plus gros, et ceux qui, comme moi, voulaient faire un parti révolutionnaire à la définition stratégique non achevée). A l'époque on était bien conscient des différences de projets, mais il y a deux choses qui nous ont fait les occulter: d'une part, le fait que ces divergences étaient plus faibles que celles qu'on avait connu jusque là qui nous poussait à accepter avec plaisir de se retrouver sur un projet partiellement commun, d'une autre part l'opposition commune à la future GU qui l'air de rien (mais air connu) unifiait sacrément les 80 autres % du parti.
De fait il y a un échec d'un projet tel qu'il s'est concrétisé, pour moi ça ne remet nullement en cause le bien fondé de la tentative. De fait si on regarde un peu, la ligne de partage existerait pareil au sein de la LCR (et a aussi existé de manière plus ou moins rampante suivant les périodes), et n'avoir pas tenté le NPA ne nous aurait sûrement pas mis en meilleure situation.
Après, n'en déplaise à certain, je ne pense pas que la question soit comment scissionner. Face aux scissionnistes, l'actuelle majorité conjoncturelle doit savoir à la fois tout faire pour ne pas avoir la moindre responsabilité directe dans une scission dont on ne sort jamais grandi (contrairement à la GU, il ne s'agit pas là de juste 10-15% qui peuvent passer inaperçu) et en même temps et ne pas céder au chantage permanent (par exemple sur les législatives, ne pas dire "certes on a voté en CN et ratifié au CPN qu'il n'y aurait pas de campagne unitaire - sauf éventuellement avec le MOC - mais comme vous nous menacer des pires choses on va vous laisser faire ce que vous voulez où vous êtes majoritaire"). La question qui reste entière est quel est (ou plutôt quel sera en octobre quand il sera constitué) le but du courant unitaire. Je maintiens que beaucoup en son sein ne s'imagine à l'heure actuelle pas être au FdG, en même temps ils ont une pratique qui risque vite de rendre impossible de militer longtemps dans un même parti et il n'y a aucun espace entre le NPA et le FdG. Et le pire dans tout ça c'est que pour n'importe qui de pas trop averti, les divergences dans le NPA sont absconses, les revendications sont globalement les mêmes, etc.
avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  Invité le Dim 3 Juil - 19:08

BouffonVert72 a écrit:J'avais donc bien fait de ne pas adhérer ! Je n'aurais pas aimé me retrouver avec une bande de réformistes ! affraid


BV72 ki/ Et puis Laffont aurait été jaloux de ma barbe, je parie ! Evil or Very Mad
Comment oses-tu de telles ignominies : Laffont aux chiottes ! quand à chacune de tes interventions ou presque il faudrait tirer la chasse d'eau. Tu n'as aucun droit en tant qu'extérieur à ce parti, plus encore en tant que supporter des bové, cohn-bendit et autres bobos de la ramener de cette manière. Bouffon c'est pas suffisant, il faudrait rajouter pitoyable !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  tristana le Dim 3 Juil - 20:50

Pour les présidentielles, je pense qu'il faut que tous les camarades de la tendance B participent activement à la campagne de notre candidat, candidature adoptée démocratiquement par la CN.
En revanche, pour les législatives, je n'ai pas de désaccord avec mes camarades de Clermont, rechercher l'unité avec le FdG me parait être une idée intéressante.
Nous en reparlerons au moment venu. Car pour ma part, je n'ai pas l'intention de saborder notre parti et d'accepter qu'il devienne une organisation sectaire et fermée.
avatar
tristana

Messages : 263
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur http://www.npa-var-est.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  Roseau le Dim 3 Juil - 20:58

En revanche, pour les législatives, je n'ai pas de désaccord avec mes camarades de Clermont, rechercher l'unité avec le FdG me parait être une idée intéressante.

Autrement changer de programme entre les présidentielles et les législatives,
car les candidats PC et ralliés n'auront pas d'autre horizon que les sièges et marroquins pour gérer le capital.
Meilleur plan de sabotage du NPA, on ne peut pas trouver mieux...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  Toussaint le Lun 4 Juil - 3:44

Pour les présidentielles, je pense qu'il faut que tous les camarades de la tendance B participent activement à la campagne de notre candidat, candidature adoptée démocratiquement par la CN.

Fort bien... mais je ne vois pas trop comment le NPA pourra mener une camapgne dans laquelle son principal et meilleur adversaire public se revendiquera de lui... C'est peut-être compréhensible pour quelques fanas des scissions et maneuvres bureaucratiques, pas pour les autres, heureusement les plus nombreux. Votre campagne sur le fait que les gens ne comprennent pas qu'il n'y ait pas 2 ou 3 mois de plus de débats avec des crapules staliniennes et sociales démocrates, soit la direction du FDG, ne tient pas. Vous êtes les animateurs de cette campagne de dénigrement du NPA. Et le moins que l'on puisse en dire, c'est que vous renvoyez l'image d'un parti au mieux totalement en cours d'émiettement, au pire sectaire. Dire qu'après cette campagne que vous mènerez à l'unisson des crapules staliniennes et socdems, mais aussi de la presse bourgeoise, vous pourrez dire "OK, maintenant qu'on a assuré sa défaite et son discrédit, on va construire loyalement le NPA, parce que tout ça, c'est la faute des militants qui n'ont pas été d'accord avec nous." Procédés moins que douteux, d'une malhonnêteté absolue. Et si certains y croient, ils sont les prnices d'un royaume enchanté... Ce qu'on voit, c'est que le NPA part en lameaux et que ce sont ses propres militants ou anciens militants qui le déchirent le mieux.

En revanche, pour les législatives, je n'ai pas de désaccord avec mes camarades de Clermont, rechercher l'unité avec le FdG me parait être une idée intéressante.

Very Happy Ben tiens, c'est là que les postes seront à prendre, en rétribution de vos bons et loyaux services... Et si la CN adopte "démocratiquement" une position opposée? Ensuite, les actions de Clermont ne sont rien d'autre qu'un cours scissionniste, et tu ne peux dire le contraire.
Ce sera comme l'époque où Matti était surnommé le rabatteur... Les scissions se feront à intervalles réguliers. Depuis la création du PDG, il est clair que le NPA est paralysé, tout simplement parce que beaucoup avaient comme vrai projet un PDG et un FDG. Picquet en rêvait, Mélenchon l'a fait, et nombreux sont ceux qui le suivront. C'est une orientation de fond et tu peux nous épargner le coup des bolcheviks du 21ème siècle... Mélenchon n'est pas Martov... pas plus que Picquet... ou d'autres. Le bolchevisme, c'est d'abord le refus de construire un parti flou sur la question de la destruction de l'état bourgeois et la dictature du prolétariat. Rien à voir avec le FDG. Et, à moins que quiconque se fasse des illusions sur la possibilité de renverser la bourgeoisie par le scrutin de 2012, je ne vois pas trop en quoi l'effacement derrière Mélenchon apporterait un iota dans la construction d'une direction révolutionnaire. Et là encore, pas de blague sur la "candidature commune". Le FDG, le PC et la GU ont adoubé Mélenchon, votre truc n'a plus rien de crédible. Le fond, c'est un ralliement au FDG, c'est très clair.
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  Babel le Lun 4 Juil - 6:40

En plus de quarante ans d'existence, ce qui fait la vitalité d'un courant comme le nôtre, c'est d'avoir toujours su rester en phase avec le mouvement social, d'en avoir (de façon même imparfaite ou déformée) su exprimer les aspirations profondes : c'est là ma conviction, et on est libre de ne pas la partager.

Aujourd'hui encore, les insurgés des places Tahrir, ceux d'Espagne et de Grèce, disent la profondeur des processus sociaux en cours, par la qualité hautement et directement politique d'un engagement radical et démocratique qui met en mouvement une population jeune et ouvrière aux visages multiples. Aujourd'hui encore, les faits semblent nous donner raison...

Et il faudrait, comme traduction politique agitatoire dans le cadre d'un jeu institutionnel où chacun sait depuis belle lurette que les dés sont pipés, se borner à faire la promotion d'une alliance sans principe avec ceux qui cherchent par tous les moyens à neutraliser le mouvement social, à en dévoyer les revendications, à les vider de leur contenu, afin de satisfaire les ambitions personnelles de X ou de Y ?

Je ne parle pas ici de perspective révolutionnaire, mais simplement de respect du contenu revendicatif des mobilisations sociales les plus récentes : vous vous voyez, vous, faire campagne commune avec ceux dont on sait d'expérience qu'une fois élus ils s'empresseront d'entériner les principes et le contenu de la contre-réforme libérale du système des retraites et la destruction des services publics, quitte à en repeindre l'emballage en rouge fuschia ? Alors même que l'acuité de la crise actuelle ne laisse pas d'autre espace au mouvement social que celui d'une confrontation directe avec les représentants de la vieille société ? Et que les ferments d'un autre monde possible n'ont de cesse de voir le jour ?

Ce n'est pas sérieux.

Je sais bien que ce genre d'envolée romantico-lyrique ne sert à rien, sinon à se faire plaisir entre soi. Qu'elle fleure sa contrefaçon, et qu'on pourrait en toute bonne cause en souligner le caractère rhétorique et artificiel : ça fait plaisir à dire, et ça ne mange pas de pain.

Reste ma perplexité, qui est réelle. Et une question que j'adresse à tous les camarades qui envisagent à plus ou moins court terme de quitter le navire : pour quoi faire, et dans quel but ?

Babel

Messages : 1081
Date d'inscription : 30/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Aux chiottes le caviar !

Message  BouffonVert72 le Lun 4 Juil - 23:41

Babel a écrit:pour quoi faire
Pour aller aux Places.

et dans quel but ?
Pour atteindre le caviar sur le buffet, une grande louche dans chaque main.
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  chejuanito le Mar 5 Juil - 0:39

BouffonVert72 a écrit:
Babel a écrit:pour quoi faire
Pour aller aux Places.

et dans quel but ?
Pour atteindre le caviar sur le buffet, une grande louche dans chaque main.
J'aimerais qu'on arrête sur ce forum de raconter n'importe quoi sur les militants du mouvements ouvriers. J'ai de profonds désaccords politiques avec les camarades du NPA qui se reconnaissent dans la motion B et je trouve le comportement d'une partie d'entre eux assez débecquetant. Cela dit cela ne sert à rien de les traiter d'arrivistes; a moins que BV ne soit capable de m'expliquer en quoi leur comportement actuel les mène à des strapontins. Et puis contrairement à leur calomniateur, ce sont pour beaucoup de véritables militantes ouvrier qui se battent au jour le jour (pas toujours selon des méthodes et des lignes que je partage mais c'est une autre histoire) et ce pour certains de puis des décennies. On peut combattre sans concessions des lignes politiques au sein du mouvement ouvrier mais diffamer de l'extérieur le mouvement ouvrier c'est détestable.
avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  chejuanito le Mar 5 Juil - 0:44

Ces camarades ont une ligne politique (que je juge fausse) mais qui se base sur une analyse (toute aussi fausse) de la période et des tâches qu'elle amène. Qu'un ou deux puissent avoir l'espoir secret d'un poste au chaud j'en sais rien et je m'en fous, mais l'immense majorité des 1000 et quelques votants B est persuadé de faire avancer les idées socialistes tels qu'ils s'y prennent, et de tels fourvoiements se combattent avec des arguments politiques ... à condition d'en avoir. Après il y a la question des méthodes pour défendre leurs idées, et là, je suis pas d'humeur magnanime, mais c'est pas une raison pour avoir moins d'éthique qu'eux.
avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  BouffonVert72 le Mar 5 Juil - 0:56

On ne remet pas les gens dans la bonne direction avec des fleurs, ça n'a jamais fonctionné. La seule méthode qui a un effet, : c'est l'effet-baffe (ou effet bombe-citrouilles). Malheureusement l'espèce humaine est comme ça, je n'y peux rien. Ils nous remercieront plutard quand ils comprendront leur erreur.
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  Toussaint le Mar 5 Juil - 5:10

la bonne direction
La seule méthode qui a un effet, : c'est l'effet-baffe
l'espèce humaine est comme ça

Maximum de conneries et de trucs réacs bourgeois en si peu de mots, bravo.

On peut combattre sans concessions des lignes politiques au sein du mouvement ouvrier mais diffamer de l'extérieur le mouvement ouvrier c'est détestable.

Pas mieux.
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  oxy le Mar 5 Juil - 10:17

Babel a écrit:En plus de quarante ans d'existence, ce qui fait la vitalité d'un courant comme le nôtre, c'est d'avoir toujours su rester en phase avec le mouvement social, d'en avoir (de façon même imparfaite ou déformée) su exprimer les aspirations profondes : c'est là ma conviction, et on est libre de ne pas la partager.

Aujourd'hui encore, les insurgés des places Tahrir, ceux d'Espagne et de Grèce, disent la profondeur des processus sociaux en cours, par la qualité hautement et directement politique d'un engagement radical et démocratique qui met en mouvement une population jeune et ouvrière aux visages multiples. Aujourd'hui encore, les faits semblent nous donner raison...

Et il faudrait, comme traduction politique agitatoire dans le cadre d'un jeu institutionnel où chacun sait depuis belle lurette que les dés sont pipés, se borner à faire la promotion d'une alliance sans principe avec ceux qui cherchent par tous les moyens à neutraliser le mouvement social, à en dévoyer les revendications, à les vider de leur contenu, afin de satisfaire les ambitions personnelles de X ou de Y ?

Je ne parle pas ici de perspective révolutionnaire, mais simplement de respect du contenu revendicatif des mobilisations sociales les plus récentes : vous vous voyez, vous, faire campagne commune avec ceux dont on sait d'expérience qu'une fois élus ils s'empresseront d'entériner les principes et le contenu de la contre-réforme libérale du système des retraites et la destruction des services publics, quitte à en repeindre l'emballage en rouge fuschia ? Alors même que l'acuité de la crise actuelle ne laisse pas d'autre espace au mouvement social que celui d'une confrontation directe avec les représentants de la vieille société ? Et que les ferments d'un autre monde possible n'ont de cesse de voir le jour ?
Ce n'est pas sérieux.

Je sais bien que ce genre d'envolée romantico-lyrique ne sert à rien, sinon à se faire plaisir entre soi. Qu'elle fleure sa contrefaçon, et qu'on pourrait en toute bonne cause en souligner le caractère rhétorique et artificiel : ça fait plaisir à dire, et ça ne mange pas de pain.

Reste ma perplexité, qui est réelle. Et une question que j'adresse à tous les camarades qui envisagent à plus ou moins court terme de quitter le navire : pour quoi faire, et dans quel but ?

Je partagerai presque cette intervention (en gras) bien que je sois un apolitique sans carte tout en ayant une expérience militante (petite /grande, breveté ou pas ?) dans vos rangs, mais pour dire l’inverse, la révolution ne se fera pas uniquement en regroupant l'avant garde autour de sectes idéologiques ...

Pourtant vous réclamez/soutenez (moi aussi) des insurgés des places Tahrir, ceux d'Espagne et de Grèce , du Maroc et d'ailleurs qui luttent sans projets politiques clairement révolutionnaire ( à votre sens)
En outre je ne me sens pas capable de donner des leçons car je ne suis plus actif mais découragé et désabusé .Le dire me fait avancer comme ceux qui se proclament révolutionnaires dans un forum .Les révolutionnaires virtuels ( chacun reconnaîtra les siens) surs d'eux , leurs certitudes me font rire .

Je ne suis plus perplexe , ces/vos débats ont toujours existé et ils ne servent qu'à convaincre ceux qui vous ressemblent le plus alors que ceux dominés mais révoltés sont écartés par ces débats de spécialistes .
Le paradoxe vous critiquez les pseudos réformistes ( avec raison souvent , je le sais je pourrais me définir comme tel) mais vous employez les mêmes façons de débattre, de casser l'autre ,de manœuvrer en plus sans enjeu de prise de pouvoir car au fond vous savez que vous ne construirez pas le socialisme /communisme à vous tout seul? Ce sont des mythes ni aux paradis , mais j’aurais envie de lutter pour défendre nos acquis.

La question que je me pose voulez vous faire une révolution Avec qui ?....

Vos débats m étonnent non pas par leur contenu ( je les ai vécu) mais par leur continuité , et pas leur coté donneur de "bon et mauvais points" répétitifs entre les" liquidateurs" et les "vrais révolutionnaires" .

Etes vous sûr que vous arriverez à convaincre les travailleurs, les petits paysans, les jeunes , les ’immigrés , les victimes du système capitaliste pour seulement combattre les injustices de "classe" , Pourrait-on dire que la révolution : on verra après elle pourrait se "faire" dans ces luttes.



oxy

Messages : 141
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  verié2 le Mar 5 Juil - 12:00

Chehuanito
Cela dit cela ne sert à rien de les traiter d'arrivistes; a moins que BV ne soit capable de m'expliquer en quoi leur comportement actuel les mène à des strapontins.

Je suis tout à fait opposé aux calomnies, insultes, caricatures etc qui accompagnent, hélas, la plupart des scissions. Nous devons en effet présenter des critiques politiques de l'attitude des camarades qui choisissent, de façon plus ou moins ouverte, de façon plus ou moins honteuse, de se rallier au FdG.

Toutefois, ce n'est pas une calomnie de constater que, historiquement, quelles que soient les intentions sans doute sincères au départ, les évolutions vers la droite ont permis à certains militants d'obtenir en effet ce qu'on peut appeler des "strapontins". Le cas de Picquet chantant la marseillaise aux côtés de Buffet et Mélenchon est tout de même assez caractéristique.

Ca n'implique pas que ces camarades soient poussés par l'attrait du pouvoir et de ses prébendes, et soient de futurs émules des Julien Dray, Cambadelis etc. Ils espèrent sans doute ainsi jouer un rôle et être plus efficaces, alors qu'ils se sentent peut-être impuissants dans un parti ultra minoritaire sans grande prise sur la société. C'est un phénomène socio-psychologico-politique complexe qui ne se résume pas à une trahison, même s'il y a évidemment abandon des principes marxistes révolutionnaires. Mais le poids sociologique conduit quasi invariablement aux mêmes situations : PSU et PS hier, FdG aujourd'hui...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  tristana le Mar 5 Juil - 12:43

Je crois que vous ne saisissez pas ce qu'est le courant B. Beaucoup de contre vérités qui sont assenées en boucle ont fini par devenir des vérités putatives qui vous semblent désormais intangibles.
Au risque de me répéter, nous ne sommes pas pour un ralliement à Mélenchon ou au front de gauche, c'est même le contraire! Nous sommes pour débattre avec eux, pour que ce débat soit public et pour que nos arguments puissent être entendus par les dizaines de milliers de camarades influencés par le FdG, mais qui sur le fond politique sont plutôt d'accord avec le NPA.
S'il existe chez nous quelques camarades qui se sont ralliés ou qui vont se rallier au FdG, ils n'ont absolument rien à voir avec la démarche de la T B. De même que les quelques camarades de la TC qui une fois leur marché terminé vont rejoindre la LTF, ou le CCI, ou le CORQUI, ou l'AJS-OCI....
Ce sont des magouilleurs à la petite semaine, mais ils ne sont que l'exception.
La majorité du NPA a décidé de saborder notre organisation, de laisser les coudées franches au FdG, il est naturel que les militants révolutionnaires les plus lucides fassent tout pour redresser notre parti.
C'est ce que les militants du courant B essaient, modestement, de faire....
avatar
tristana

Messages : 263
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur http://www.npa-var-est.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fraction publique du NPA?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum