Troisième université d'été du NPA

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Troisième université d'été du NPA

Message  nico37 le Dim 26 Juin - 12:38

DES INVITÉ(E)S... mardi 21 juin 2011

Des rencontres, vous en ferez sur tous les sujets et des invitéEs, il y en aura de partout. Car notre université d'été est avant tout un espace d'ouverture où le NPA noue le dialogue avec des personnalités, des spécialistes, et des militantEs de tous les horizons.

Cette année, Daniel Mermet, célèbre animateur radio de l'émission « Là-bas si j'y suis » sur France Inter, sera parmi nous. Compagnon de route depuis de nombreuses années de la contestation en tout genre, il nous fera partager ses nombreuses expériences et la vision de son métier de journaliste.

Autre personnalité en lutte contre le prêt-à-penser, Marie-Monique Robin, journaliste, écrivain et réalisatrice de nombreux documentaires, viendra nous présenter deux d'entre eux : le dernier en date « notre poison quotidien » consacré à la mal-bouffe et aux poisons dans nos assiettes, ainsi qu'un documentaire plus ancien consacré à l'aide accordée par l'état français aux dictatures sud-américaines. Et elle n'oubliera pas non plus de nous parler de l'agro-business et des OGM auquel elle avait consacré un fameux documentaire « le monde selon Monsanto ».

L'expertise n'empêche pas le militantisme, et nous pourrons ainsi profiter de l'éclairage engagé de différents invités. Ainsi, le sociologue Said Bouamama abordera avec nous lors de différents ateliers les problématiques liées à la lutte contre les discriminations, en particulier dans les quartiers. Eric Toussaint, animateur du CADTM, nous expliquera les ressorts de la dette au Nord comme au Sud et de comment nous pouvons résister à ce piège. Daniel Tanuro, ingénieur agronome et militant belge pour l'écosocialisme, viendra nous parler entre autre de la question centrale des ressources énergétiques et nous présenter son dernier livre « l'impossible capitalisme vert ». Kaissa Tissous, spécialiste de la question du logement dans les quartiers populaires, interviendra sur ce thème.

Dans le cadre de la Société Louise Michel présente à notre université d'été depuis la première année, ce sera aussi la variété des disciplines et des savoirs. Gus Massiah, figure centrale du mouvement altermondialiste, Edwy Plenel, fondateur de Médiapart, Elizabeth Claverie, directrice à l'EHESS en anthropologie, Luc Boltanski, sociologue, Claude Calame, spécialiste de la Grèce antique... ils seront tous présents à Port Leucate. De la question stratégique aux passions religieuses, de l'Etat et des institutions à la révolte, les sujets seront nombreux et variés. Et il y aura même une soirée spectacle jouée par des comédiens professionnels autour de textes de Daniel Bensaid.

Et pour celles et ceux à qui cet inventaire – incomplet - ne suffit pas, précisons enfin que cette année encore il faudra être sérieusement polyglotte. Des invités tunisiens et égyptiens pour nous parler des révolutions du monde arabe, un militant de la cause paysanne venu du Bangladesh, des militantEs de la gauche anticapitaliste européenne (dont notre camarade Esther Vivas de l’État espagnol) pour nous faire vivre les résistances internationales aux politiques d'austérité. Mais que l'on se rassure, les traductions seront toutes assurées.

Vous l'aurez compris : le meilleur endroit pour faire les plus belles rencontres de l'été, ce sera cette année encore l'université d'été du NPA. On vous y attend !

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  nico37 le Jeu 30 Juin - 18:51

COMMUNIQUÉ DU NPA. UNIVERSITÉ D'ÉTÉ DU NPA DU 28 AU 31 AOÛT.
jeudi 30 juin 2011
Le Nouveau Parti Anticapitaliste tiendra sa 3e université d'été du 28 au 31 août 2011 à Port-Leucate, au village vacances « les Carrats ». Le meeting aura lieu le lundi 29 août.

De nombreux débats sont prévus, que ce soit, par exemple, sur la situation et les stratégies portées par les partis à gauche, sur les discriminations, le droit des femmes et la luute contre les violences faites aux femmes, la répartition des richesses et la lutte contre l'austérité, le Front national, l'Etat et ses institutions, la question énergétique, sans oublier les révolutions du monde arabe ou la situation des gauches en Amérique du sud.

L'université d'été c'est aussi l'occasion d'inviter et d'avoir un débat avec des personnalités e différents horizons. Nous pouvons coplter cette année sur la présence de Daniel Mermet, d'Edwy Plénel, d'Eric Toussaint animateur du Comité pour l'annulation de la dette du tiers monde (CADTM), de Daniel Tanuro, ingénieur agronome et militants belge pour l'écosocialisme et bien sûr des invités tunisiens et égyptiens, des militant-E-s de la gauche anticapitaliste européenne.

Le 30 juin 2011.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  Invité le Jeu 7 Juil - 12:40

Bon j'ai rien dit, j'attendais de voir si quelqu'un réagissait... mais ça fait bientôt 15 jours que ce fil est ouvert et que la programmation est annoncée, et je n'ai toujours pas vu le déversement de fiel (auquel à eu droit LO pour avoir laissé venir Aurengo, cf. fil sur la fête de LO) contre le NPA qui invite et met en avant dans son communiqué une truqueuse notoire comme Marie-Monique Robin...

Donc allez-y, vous avez quelques heures pour remplir une quinzaine de pages et faire les plus extravagantes des déductions !

NB : Ca ne m'empêchera pas de venir, pour peu que mes finances me le permettent encore d'ici là...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  Vals le Jeu 7 Juil - 15:07

Autre personnalité en lutte contre le prêt-à-penser, Marie-Monique Robin, journaliste, écrivain et réalisatrice de nombreux documentaires, viendra nous présenter deux d'entre eux : le dernier en date « notre poison quotidien » consacré à la mal-bouffe et aux poisons dans nos assiettes, ainsi qu'un documentaire plus ancien consacré à l'aide accordée par l'état français aux dictatures sud-américaines. Et elle n'oubliera pas non plus de nous parler de l'agro-business et des OGM auquel elle avait consacré un fameux documentaire « le monde selon Monsanto ».


Je crois (ce n'est qu'une explication) que même si Elisabeth Teissier (la célèbre et pertinente astrologue) venait attaquer la dictature du matérialisme ou si Tarik Ramadan venait défendre la démocratie anti-impérialiste des ayatollahs en Iran, ça ne ferait plus réagir personne, tant la valeur "éclectisme" semble être devenue un pilier de la pensée anticapitaliste contemporaine...J'oubliais José Bové contre la "mal-bouffe" et la dictature de Mac Do qui écrase le Roquefort, mais il parait qu'il n'est pas libre, hésitant à choisir entre Royal et Hollande....
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Calomnie, calomnie...

Message  BouffonVert72 le Jeu 7 Juil - 15:26

East End a écrit:truqueuse notoire comme Marie-Monique Robin...
C'est de la calomnie. Tu pourrais être poursuivi pour de tels propos... (je sais, certains vont venir dire que la calomnie, au contraire de la diffamation, n'est pas poursuivable, mais bon, au bout d'un moment...).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Monique_Robin

Son travail a permit, entre-autres, l'arrestation d'anciens généraux de la dictature argentine et de révéler les liens entre France et Dina ( Escadrons de la mort, l'école française ), de dénoncer la torture qui était devenue un instrument de la politique américaine dans le Golf Torture made in USA, de révéler toutes les saloperies de certains empoisonneurs notoires ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Monde_selon_Monsanto : PCB dont pyralène, l'agent orange utilisé pour détruire le peuple Viet-namien, les hormones de croissance pour les bovins, dévoyage des scientifiques, ogm, etc...).

La chose que certains lui reprochent c'est : http://fr.wikipedia.org/wiki/Voleurs_d%27yeux .
Après plusieurs mois de réflexion et de nombreuses auditions le prix sera finalement confirmé[8] : « la commission a œuvré du 2 octobre 1995 au 18 mars 1996, a tenu treize réunions et entendu plus de 20 personnalités. Au terme de ce travail, la commission n’a décelé aucune intention frauduleuse chez la réalisatrice, même si ce reportage n’apporte pas les preuves irréfutables de ce qu’elle avance dans le cas précis de l’enfant Jaison Cruz Vargas ».
Pour cet enfant il y a doute, mais le trafic d'organes existe. Ce doute est un prétexte pour l'Afis, Monsanto & co pour remettre en cause tout le sérieux du travail de Marie-Monique Robin.


Vraiment rien à voir avec l'autre là, le dévoyé, qui lèche le cul des grands groupes privés... Cette comparaison est odieuse.


BV72 ki/ Espérons qu'East End ne soit pas en mission commanditée par l'Afis... Y'avait déjà eu l'autre là y'a qq temps... Soyons vigilant. cyclops
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  verié2 le Jeu 7 Juil - 15:28

East End
ça fait bientôt 15 jours que ce fil est ouvert et que la programmation est annoncée, et je n'ai toujours pas vu le déversement de fiel (auquel à eu droit LO pour avoir laissé venir Aurengo, cf. fil sur la fête de LO) contre le NPA qui invite et met en avant dans son communiqué une truqueuse notoire comme Marie-Monique Robin...

C'est en effet tout aussi regrettable de cautionner MM Robin ou Aurengo, que ce soit dans une manifestation du NPA ou à la fête de LO. Le problème est surtout de les inviter sans faire appel à un contradicteur connaissant bien le dossier. MM Robin, comme je l'ai déjà écrit plusieurs fois, sur ce forum comme sur le FALO, s'est complètement déconsidérée depuis son enquête bidonnée sur "Les yeux volés" en Amérique latine, question que je connais assez bien. Evidemment, ça ne prouve pas en soi que toutes ses enquêtes soient de la même eau, mais ça incite à une certaine méfiance à son égard.

Et en effet, on ne doit pas faire appel à n'importe qui sous prétexte qu'il soutient telle ou telle cause. Il est déplorable que les anti OGM soient aussi aveugles que les pro OGM ou les pro nucléaire...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  verié2 le Jeu 7 Juil - 16:10


Wikipedia
Après plusieurs mois de réflexion et de nombreuses auditions le prix sera finalement confirmé

Je ne crois pas du tout que ce texte de Wikipedia suffise à résumer et conclure la polémique suscitée par le "reportage" de MM Robin. Ce reportage ne comprend que des approximations, des insinuations et des affirmations d'ordre général. Il n'y a aucune preuve, rien, ce n'est que vent destiné à susciter l'émotion. La seule "preuve" était le cas de cet enfant, controversé.

Cela ne signifie pas que le trafic d'organes n'existe pas en Amérique latine, comme d'ailleurs en Inde ou même en Europe (mais pas à l'échelle grande mafieuse qu'on imagine parfois, en raison d'innombrables complications techniques); mais que MM Robin n'a fait qu'un reportage bidon, poudre aux yeux, à partir de quelques articles de presse déjà anciens, dont certains fort discutables. De plus, dans des pays comme la Colombie ou le Pérou de l'époque, où régnait la guerre civile, on pouvait facilement se procurer des cornées sur les cadavres sans avoir besoin d'en voler sur des vivants.

Le trafic d'organe le plus courant, c'est tout simplement l'achat de reins à des victimes consentantes pour des prix dérisoires, comme cela est arrivé récemment en Chine à un ado qui a vendu un rein pour s'acheter... un I Pad. C'est suffisamment horrible pour qu'il ne soit pas nécessaire d'en rajouter avec des scoops bidon pour épater la galerie.

Mais on tombe vraiment dans le HS...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Vérié dérape

Message  BouffonVert72 le Jeu 7 Juil - 16:14

MM Robin, comme je l'ai déjà écrit plusieurs fois, sur ce forum comme sur le FALO, s'est complètement déconsidérée depuis son enquête bidonnée sur "Les yeux volés" en Amérique latine, question que je connais assez bien. Evidemment, ça ne prouve pas en soi que toutes ses enquêtes soient de la même eau, mais ça incite à une certaine méfiance à son égard.
Malheureusement en écrivant ça tu viens de tomber dans le piège en apportant de l'eau au moulin d'une partie de nos ennemis...

Relis la page wikipedia.
le film a été par la suite l'objet d'une polémique centrée sur un des témoins du reportage, un enfant retrouvé sans yeux. La véracité du vol des yeux de cet enfant est en effet contestée par des spécialistes qui affirment qu'il a été victime d'une infection.

Non, elle ne s'est absolument pas déconsidérée, et son enquête n'était pas bidonnée. Il y a des trafics d'organes, que tu y crois ou pas. Le seul doute sur cette enquête, c'est sur un enfant. Cela a servit de prétexte à l'Afis (des scientistes dévoyés pour la plupart) et à Monsanto pour décrédibiliser le sérieux de cette journaliste d'investigation.

Il n'y a de notre part aucune méfiance à son égard. Now, si tu veux quitter le Npa et re-rejoindre LO, tu es libre... Mais ce serait dommage...
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  verié2 le Jeu 7 Juil - 16:31


Bouffon Vert
son enquête n'était pas bidonnée. Il y a des trafics d'organes, que tu y crois ou pas. Le seul doute sur cette enquête, c'est sur un enfant. Cela a servit de prétexte à l'Afis (des scientistes dévoyés pour la plupart) et à Monsanto pour décrédibiliser le sérieux de cette journaliste d'investigation.

Bouffon,
1)As-tu vu ce "reportage" ?
2)Connais-tu le sujet - les trafics d'organes ?
3)As-tu déjà essayé d'enquêter en Amérique latine, avec une équipe comprenant des chauffeurs, des techniciens, des gardes du corps etc ? As-tu la moindre idée de ce que représenterait une vraie enquête sur un sujet pareil dans des pays étrangers où la vie humaine n'a pas beaucoup de valeur ?
4) Sais-tu comment fonctionnent les équipes de TV envoyées par des boites de production comme Capa ?

Le fait que le prix de MM Robin ait finalement été confirmé (tout en mettant tout de même discrètement en garde contre la légèreté de certains aspects de ce "document"), ça ne prouve que l'incompétence et l'ignorance des membres du jury (comme de la critique), et sans doute aussi leur souci de ne pas perdre la face. Il y a eu d'ailleurs le même genre de polémique à propos d'un autre docu bidonné Le cauchemar de Darwin qui avait suscité l'enthousiasme des ignorants...

Quant à l'AFIS, que je n'apprécie guère, comme je l'ai écrit à propos de l'invitation d'Aurengo à la fête de LO, c'est bien plus tard qu'elle a utilisé cette affaire pour démolir MM Robin. L'AFIS n'est pas du tout à l'origine de la polémique.
__
Cela-dit, peut-être que les livres de MM Robin sont plus sérieux. Un livre demande moins de moyens qu'un docu TV. Je n'en sais rien. Mais tu me permettras d'être méfiant.


verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  Toussaint le Jeu 7 Juil - 17:45

Le cauchemar de Darwin a gagné tous les procès qu'il a engagé contre tous ses calomniateurs. Il n'en a pas perdu un seul. Evidemment cela n'a pas eu la même publicité que les accusations. Et permis de casser l'impact que commençait à avoir le film. Il est dommage que tu l'ignores. Et il fallait aussi voir de qui venaient les accusations, toutes plus bidon les unes que les autres.

J'ajoute qu'il suffit d'avoir traîné un peu en Afrique pour savoir que ce n'est pas le seul cas de désastre de ce genre, ou au Chili avec les saumons venant d'élevages qui détruisent inexorablement toute la faune de certains lacs, des espèces de coquillages et menacent la santé des populations humaines. Il suffit aussi de voir les aberrations des importations animalières et leurs conséquences. Des pays entiers ne s'en remettent jamais, pas seulement le lac Victoria.

Quant aux trafics d'organes, en effet tu as raison, vérié, il y a des incertitudes dans le reportage incriminé et il est impossible de faire des enquêtes sur ce genre de choses en Amérique Latine, sauf envie de suicide carabinées. Donc la journaliste a été légère dans sa méthode, et elle a affirmé des choses pas toujours prouvables... Certes, certes, et puisqu'il ne peut y avoir d'enquête dans ces contrées, n'en parlons surtout pas, cela gâcherait les préoccupations électrales de l'extrême gauche... Mais la pratique existe en Colombie ou a existé. D'un cas, je peux témoigner personnellement. La fille d'une amie, simplement, depuis émigrée avec sa mère aux Etats Unis... et ne crois pas qu'il s'agisse d'un cas unique. De la même manière le nombre faramineux de gosses exportés pour les Etats Unis, soi disant du moins, pour l'adoption, soulevé par un commissaire de police mexicain (qui s'est rétracté en grande panique, preuve qu'il bidonnait lui aussi à tes yeux, je suppose) de gosses inadoptables: dur de retrouver des traces de ces gosses après. Il en est de même pour les snuff movies, où la preuve est rarement faite, vu les pays et les conditions réelles d'une enquête. Pendant des années, la rumeur était dans les cercles bien pensants, de l'EG européenne notamment, que c'était bidon, que cela ne pouvait pas exister, qu'il n'y avait pas de preuves véritables, etc... Perso, je suis reconnaissant à la journaliste d'avoir abordé une des horreurs dont l'extrême gauche européenne parle rarement. De même lorsque je dis que les paramilitaires colombiens coupent les mains des gens, indiens, syndicalistes paysans ou parfois les déchirent à la scie tronçonneuse, on me regarde comme si je délirais. C'est pourtant la réalité. On me dit que je suis "gore" (sic!!!). Mais cette réalité évidemment renvoie à des conclusions, notamment sur le plan politique en Colombie, qui gênerait en ces temps de consensus, plus non violent que moi tu meurs... Et Ingrid Bettencourt, la sainte martyre écologiste de la France du 21ème siècle et son hépatite B, c'était quand même un peu plus sérieux, documenté, on a vu Rouge se joindre aux pleureuses et se féliciter de sa "libération". Au moins tirons-en les conclusions: les FARC ont trouvé enfin le remède à l'hépatite B... gloire à eux dans tous leurs campements...
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  verié2 le Jeu 7 Juil - 18:06


Toussaint
Le cauchemar de Darwin a gagné tous les procès qu'il a engagé contre tous ses calomniateurs. Il n'en a pas perdu un seul.
Le réalisateur a gagné un procès contre l'auteur d'un livre critique, car celui-ci n'a pas été en mesure de prouver absolument tout ce qu'il affirmait. C'est le principe d'un procès en diffamation : il faut tout pouvoir prouver au détail près, sinon on perd, même si 99 % de ce qu'on dénonce par ailleurs est juste. C'est un sujet que je connais vraiment très bien, je peux te l'affirmer.

Ca ne change rien au fait que l'Afrique soit exploitée de façon ignoble. Mais ce docu était très largement bidon, avec toutes sortes d'insinuations non prouvées. Va sur le FALO où nous en avons discuté en détails à l'époque et où je me suis fais incendier par nombre de ceux qui avaient apprécié le film.

Donc la journaliste a été légère dans sa méthode, et elle a affirmé des choses pas toujours prouvables... Certes, certes, et puisqu'il ne peut y avoir d'enquête dans ces contrées, n'en parlons surtout pas, cela gâcherait les préoccupations électrales de l'extrême gauche.
Je ne vois pas ce que les préoccupations électorales de l'EG viennent faire dans cette galère ???????

Le fait qu'il y ait des trafics d'organes en Amérique latine et que l'Afrique soit exploitée par l'impérialisme n'autorise pas à raconter n'importe quoi. La première qualité d'un journaliste, c'est tout de même l'honneteté. Ca consiste à dire ce qu'on sait et ce qu'on ne sait pas. Modestement.

Le problème, c'est que les équipes TV, pour des raisons de rentabilité, sont contraintes de ramener des sujets spectaculaires en peu de temps avec peu de moyens. Or une enquête sur cette question exigerait une année au moins de travail discret et risqué pour des journalistes du pays ou connaissant bien le pays et travaillant en collaboration avec des gens du pays, tels que des juges, des flics, des assoces humanitaires etc.

En trois semaines, on ne peut que filmer quelques images de cliniques "mystérieuses" et y ajouter un commentaire inquiétant. Un peu comme si on filmait l'Hôtel Dieu avec des CRS devant en disant : "Pourquoi, les CRS surveillent-ils cet établissement dont le directeur a refusé de nous recevoir ?" Le docu de MM Robin, c'est ça et rien de plus. Zéro pointé.

Mais, quand on travaille pour Capa (ou une autre agence) et qu'on se fait payer un voyage, avec l'équipe et les frais que ça représente, on ne peut pas revenir en disant : "C'est impossible d'obtenir des infos précises, il n'y a que des rumeurs." Donc, il faut bidonner, sous peine de perdre la face et de ne plus se faire embaucher. Ca marche comme ça.

Et, pour dénoncer des rumeurs, d'après de vieilles coupures de presse remontant parfois à cinq ans, voire davantage, inutile d'aller en Amérique latine. On peut faire ça de son salon ou de son studio..
____
Sinon, je n'avais jamais entendu parler de cette histoire de greffe chez les FARC. Où as-tu trouvé ça ?


Dernière édition par verié2 le Jeu 7 Juil - 18:10, édité 1 fois

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  Roseau le Jeu 7 Juil - 18:09

Le Cauchemar de Darwin est un documentaire extraordinairement pédagogique reliant saccage des ressources de l'Afrique,
destruction de l'éco-système, pauvreté, prostitution, et trafic d'armes.
N'achetez plus la Perche du Nil.
Je l'ai utilisé devant des publics africains.
Personne n'a jamais constesté dans les discussions les faits et leur enchainement, même pas les autorités de l'UE mises en cause.
La scène où les autorités en question présentent leur programme est de l'anthologie.
Je le recommande vivement aux antiK, écologistes, féministes, internationalistes:
http://www.youtube.com/watch?v=4PNeBDg3oNc

Quant à la réalité des trafics d'organes, c'est un autre cauchemar, établi autant par enquêtes journalistiques que judiciaires.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  verié2 le Jeu 7 Juil - 18:22


Roseau
Quant à la réalité des trafics d'organes, c'est un autre cauchemar, établi autant par enquêtes journalistiques que judiciaires.
Non. Le seul cas de condamnation probable et prochaine est celui d'un médecin turc opérant au Kossovo et surnommé "Docteur Frankeinstein". Mais il ne volait pas les organes, il les achetait à des "volontaires".

La plupart des commerces d'organes sont d'ailleurs légaux, dans des pays comme l'Inde ou le Mexique où il est légal de vendre un rein. Aucune mafia n'est donc nécessaire. En revanche, il faut disposer d'un bloc opératoire et d'une équipe. Cette nécessité et l'impossibilité de conserver des organes plus de 48 heures (une dizaine d'heures maxi pour un coeur) rend tout stockage et trafic mafieux de grande échelle impossible. Les seuls "organes" qui se conservent assez longtemps sont les cornées. Le trafic de drogue est donc beaucoup plus simple et beaucoup plus rentable.

Au Mexique ou en Argentine par exemple, il n'y a eu que des articles (assez anciens) sur des rumeurs, bien que des journalistes et des juges se soient acharnés.

Le plus grand commerce d'organes est probablement celui mis en place par l'Etat chinois, avec les condamnés à mort, mais c'est aussi légal.

Donc, il faut éviter de raconter n'importe quoi.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  Roseau le Jeu 7 Juil - 18:31

Mais tout le monde rierait dans plusieurs pays d'Amérique Latine que je connais bien, en apprenant qu'il n'y pas de trafic d'organe, légal et illégal...Ils y sont dénoncés, heureusement!
Bon, mais c'est pas le sujet de l'U d'été.
Que ceux qui y vont le disent, on se donnera un rencart. Tellement de têtes inconnues.
Moi j'essaierai, mais cela dépend encore du taf...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  verié2 le Jeu 7 Juil - 18:42


Roseau
Mais tout le monde rierait dans plusieurs pays d'Amérique Latine que je connais bien, en apprenant qu'il n'y pas de trafic d'organe, légal et illégal...Ils y sont dénoncés, heureusement!
Il ne faut pas confondre les rumeurs, les certitudes populaires, les mythes etc avec la réalité des faits. Aucun trafic illégal d'organes n'a jamais été établi par la justice, ni par la presse, en Amérique latine. Et je te répète qu'un trafic illégal de grande ampleur est impossible pour des raisons techniques.

Quant au commerce légal, oui il est dénoncé mais pas aboli... Chacun sait que les citoyens américains n'ont que la frontière à traverser pour aller se faire greffer un rein légalement dans les nombreuses cliniques de Ciudad Juarez ou de Tijuana. Un coeur ou un poumon, ça doit être plus difficile et ça requiert en effet d'assassiner quelqu'un qui présente les caractéristiques adéquates dans les 10 ou 24 heures précédant l'opération.
Pas évident. En tout cas, ça n'a jamais été prouvé.
__
PS Roseau, je connais moi aussi un peu certains pays d'Amérique latine... Very Happy

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  Roseau le Jeu 7 Juil - 19:12

Et je te répète qu'un trafic illégal de grande ampleur est impossible pour des raisons techniques.
Certainement pas de la même ampleur que le trafic "légal", évidemment.
Bon, mais encore une fois pas le sujet. Suffirait qu'un modo déplace en ouvrant un fil.
Qui espère aller à l'U d'été ?
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  verié2 le Jeu 7 Juil - 19:18

Roseau a écrit:
Et je te répète qu'un trafic illégal de grande ampleur est impossible pour des raisons techniques.
Certainement pas de la même ampleur que le trafic "légal", évidemment.
Bon, mais encore une fois pas le sujet. Suffirait qu'un modo déplace en ouvrant un fil.
Qui espère aller à l'U d'été ?
Pour te donner une idée, une greffe de coeur ou de poumon exige un plateau technique très complexe, avec toute une équipe spécialisée, dont un chirurgien de haut niveau. Ca ne se fait pas dans une cave ou garage. Pas si facile que ça à mettre en place, même avec du fric. Et Il suffirait donc qu'une simple infirmière parle pour tout flanquer par terre... Pourquoi veux-tu que de vrais mafieux se cassent la tête alors que la drogue rapporte bien plus et qu'on peut la faire fabriquer par des esclaves ?

Sinon, oui, c'est devenu HS. On peut déplacer le fil pour ceux que ça intéresse?

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  Toussaint le Jeu 7 Juil - 19:24

livre critique, car celui-ci n'a pas été en mesure de prouver absolument tout ce qu'il affirmait

Et pour cause, et cela portait sur des trrucs clés dans la diffamation du documentaire.

nous en avons discuté en détails à l'époque

Sans doute pas à l'époque des procès et il n'y a pas que ce procès qui a été gagné, réactualise tes infos, ils se sont gardés de l'attaquer en justice, ce qui en dit long... Moi aussi j'avais gobé la contre attaque des puissants et des crapules, au point que j'avais combattu l'achat du DVD par mon bahut, avec ma légèreté légendaire. Les collègues m'ont montré mon bec jaune, point barre. On a acheté le DVD, je le montre. End of the story.

un plateau technique très complexe, avec toute une équipe spécialisée, dont un chirurgien de haut niveau. Ca ne se fait pas dans une cave ou garage. Pas si facile que ça à mettre en place, même avec du fric. Et Il suffirait donc qu'une simple infirmière parle pour tout flanquer par terre...


D'abord, cela ne se fait pas dans un garage, pourquoi pas dans la clinique où se fera la greffe? Quant à l'infirmière bavarde, il n'y a pas tant de suicidaires que cela, même en Amérique Latine. Et l'argument sur le fric de la drogue ne tient pas. Pourquoi aussi faire des fleurs ou des voitures, à ce compte-là? On fait dans son secteur. A une époque, en Corse, on comptait des fréquences de cancer des ovaires et du col de l'utérus littéralement inexplicables, même avec la mine d'amiante de Canari et le granit. Ce qui était explicable, c'était simplement le besoin de rentabiliser les investissements. En d'autres lieux, on peut être plus brutal.

Sinon, je n'avais jamais entendu parler de cette histoire de greffe chez les FARC.


Je plaisante sur la fameuse hépatite B de la Sainte Ingrid, que toute la presse internationale a reprise, et pour laquelle Sarkochien a écrit un message public à Manuel Marulanda. A sa sortie, la Sainte pétait la forme et personne ne parla plus jamais de l'hépatite. Mais bon, personne n'a jamais mis au ban de la presse des gens du Monde, de Libé et cie... Faut croire qu'en racontant des saletés sur les FARC on fait son beurre mais que si on est léger dans la méthode pour attaquer les salauds qui nous gouvernent, là on se retrouve au ban même de l'EG. Que n'ai-je pas entendu sur les FARC, dépourvus d'idéologie, simples bandits, sur leurs chefs, vivant dans des palaces et le luxe sur la peau de gentils "otages" (en fait des prisonniers de guerre proposés à l'échange avec des guérilleros). Rouge a repris en son temps les termes "otages" sans plus de nuances et "exigé" leur "libération" sans dire un mot des guérilleros en prison. Je parle de Rouge parce que le reste, hein... laissons courir... là, c'était les "narco-guérilleros", carrément. Cela sur la base de quoi? De propos, généralement tenus par la presse bourgeoise, avec les mêmes termes que le gouvernement nord-américain et l'armée colombienne. Mais chut, là, nul besoin d'enquêtes sérieuses, pensez-vous... Alors, tu vois, vérié, ton indignation à deux balles sur la journaliste tu te la gardes. L'EG est très sélective. Lorsqu'on met en cause une oligarchie, et des criminels liés au grand patronat et à l'impérialisme, houla, faut faire gaffe, parce qu'en effet il y aura contre attaque, et la journaliste le savait. Mais si vous venez salir des combattants qui, horreur, malheur, ont fait le choix des armes à la main, bienvenus, on peut raconter n'importe quoi. Ainsi va la glorieuse cohorte des révolutionnaires en France. Beurk.

les rumeurs, les certitudes populaires, les mythes etc avec la réalité des faits

Tu m'écris cela pour ma filleule, cela la consolera de ses yeux. Merci pour elle. Remarque, elle a été compensée, 5000 pesos colombiens!!! Et surtout, sympa, elle a été ramenée en vie. Un avis, vérié, si tu as besoin d'une greffe oculaire, va à Bogota, c'est les meilleurs. Mais pose pas de questions.

Pas évident. En tout cas, ça n'a jamais été prouvé.

Pas évident de tuer et de faire disparaitre quelques dizaines de personnes en Colombie par an? Tu veux me tuer de rire? Tu as idée des chiffres des disparitions de gens de toutes sortes (pas des bourges, ça, c'est clair, pas des français non plus, sinon, l'EG en parlerait davantage...) en Colombie? Et tu dis que tu connais des pays d'Amérique Latine? En tout cas, pas la Colombie.
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  Invité le Jeu 7 Juil - 20:00

Toussaint a écrit:
livre critique, car celui-ci n'a pas été en mesure de prouver absolument tout ce qu'il affirmait

Et pour cause, et cela portait sur des trrucs clés dans la diffamation du documentaire.

nous en avons discuté en détails à l'époque

Sans doute pas à l'époque des procès et il n'y a pas que ce procès qui a été gagné, réactualise tes infos, ils se sont gardés de l'attaquer en justice, ce qui en dit long... Moi aussi j'avais gobé la contre attaque des puissants et des crapules, au point que j'avais combattu l'achat du DVD par mon bahut, avec ma légèreté légendaire. Les collègues m'ont montré mon bec jaune, point barre. On a acheté le DVD, je le montre. End of the story.

un plateau technique très complexe, avec toute une équipe spécialisée, dont un chirurgien de haut niveau. Ca ne se fait pas dans une cave ou garage. Pas si facile que ça à mettre en place, même avec du fric. Et Il suffirait donc qu'une simple infirmière parle pour tout flanquer par terre...


D'abord, cela ne se fait pas dans un garage, pourquoi pas dans la clinique où se fera la greffe? Quant à l'infirmière bavarde, il n'y a pas tant de suicidaires que cela, même en Amérique Latine. Et l'argument sur le fric de la drogue ne tient pas. Pourquoi aussi faire des fleurs ou des voitures, à ce compte-là? On fait dans son secteur. A une époque, en Corse, on comptait des fréquences de cancer des ovaires et du col de l'utérus littéralement inexplicables, même avec la mine d'amiante de Canari et le granit. Ce qui était explicable, c'était simplement le besoin de rentabiliser les investissements. En d'autres lieux, on peut être plus brutal.

Sinon, je n'avais jamais entendu parler de cette histoire de greffe chez les FARC.


Je plaisante sur la fameuse hépatite B de la Sainte Ingrid, que toute la presse internationale a reprise, et pour laquelle Sarkochien a écrit un message public à Manuel Marulanda. A sa sortie, la Sainte pétait la forme et personne ne parla plus jamais de l'hépatite. Mais bon, personne n'a jamais mis au ban de la presse des gens du Monde, de Libé et cie... Faut croire qu'en racontant des saletés sur les FARC on fait son beurre mais que si on est léger dans la méthode pour attaquer les salauds qui nous gouvernent, là on se retrouve au ban même de l'EG. Que n'ai-je pas entendu sur les FARC, dépourvus d'idéologie, simples bandits, sur leurs chefs, vivant dans des palaces et le luxe sur la peau de gentils "otages" (en fait des prisonniers de guerre proposés à l'échange avec des guérilleros). Rouge a repris en son temps les termes "otages" sans plus de nuances et "exigé" leur "libération" sans dire un mot des guérilleros en prison. Je parle de Rouge parce que le reste, hein... laissons courir... là, c'était les "narco-guérilleros", carrément. Cela sur la base de quoi? De propos, généralement tenus par la presse bourgeoise, avec les mêmes termes que le gouvernement nord-américain et l'armée colombienne. Mais chut, là, nul besoin d'enquêtes sérieuses, pensez-vous... Alors, tu vois, vérié, ton indignation à deux balles sur la journaliste tu te la gardes. L'EG est très sélective. Lorsqu'on met en cause une oligarchie, et des criminels liés au grand patronat et à l'impérialisme, houla, faut faire gaffe, parce qu'en effet il y aura contre attaque, et la journaliste le savait. Mais si vous venez salir des combattants qui, horreur, malheur, ont fait le choix des armes à la main, bienvenus, on peut raconter n'importe quoi. Ainsi va la glorieuse cohorte des révolutionnaires en France. Beurk.

les rumeurs, les certitudes populaires, les mythes etc avec la réalité des faits

Tu m'écris cela pour ma filleule, cela la consolera de ses yeux. Merci pour elle. Remarque, elle a été compensée, 5000 pesos colombiens!!! Et surtout, sympa, elle a été ramenée en vie. Un avis, vérié, si tu as besoin d'une greffe oculaire, va à Bogota, c'est les meilleurs. Mais pose pas de questions.

Pas évident. En tout cas, ça n'a jamais été prouvé.

Pas évident de tuer et de faire disparaitre quelques dizaines de personnes en Colombie par an? Tu veux me tuer de rire? Tu as idée des chiffres des disparitions de gens de toutes sortes (pas des bourges, ça, c'est clair, pas des français non plus, sinon, l'EG en parlerait davantage...) en Colombie? Et tu dis que tu connais des pays d'Amérique Latine? En tout cas, pas la Colombie.
C'est vrai que Vérié fait dans le conte pour enfants, une gentille histoire à dormir debout. La maffia n'a jamais reculé devant le moindre obstacle lorsqu'au bout de l'obstacle il y a des fortunes à se faire.
Analysons le marché des greffes d'organes. C'est relativement simple, il suffit de prendre appui sur Marx et les sphères de production. Sphère de production du secteur I : le prélèvement d'organe. Il suffit de peu de chose ; une salle propre bien éclairée en sous-sol par exemple, une bonne boite à outils, un étudiant en médecine, un médecin ou un chirurgien véreux. Inutile d'investir dans de couteux équipements ou des ouvriers hyper qualifiés, la matière une fois "transformée" ira rejoindre soit son bidonville soit une fosse commune quelque part. Jusque là donc peu de difficultés. Une fois le capital constant déterminé (et quel capital !), il reste à trouver la matière. Des rabatteurs dans des bidonvilles repèrent la matière première et s'en saisissent. La Sphère de production du secteur I s'arrête là, commence alors la sphère de production dans le secteur II. Les moyens sont nettement plus importants puisqu'il s'agit de préserver la vie des consommateurs de greffe. Mais l'obstacle n'est pas incontournable puisque tel capital maffieux arrive à se blanchir en s'incrustant dans tous les pores de l'économie capitaliste, il ne lui reste plus qu'à prendre des parts dans une clinique privée où dans une proportion qu'il est seul à déterminer, il peut insérer dans une journée de greffe officielle, une certaine quantité de greffe maffieuse. L'affaire est juteuse. Le consommateur est prêt à sacrifier des sommes considérables pour se sauver, on ne peut décemment pas l'opérer pour accéder à l'objet du délit, et il est muet comme une carpe par d'un côté la menace maffieuse et de l'autre sa complicité dans le crime.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  verié2 le Jeu 7 Juil - 20:12


Toussaint
Pas évident de tuer et de faire disparaitre quelques dizaines de personnes en Colombie par an?
Tu mélanges beaucoup de choses. On peut imaginer qu'il arrive qu'on enlève un type pour lui faucher son coeur, après avoir vérifié toutes ses caractéristiques, 10 heures maximum seulement avant la greffe. Car un donneur compatible n'est pas si facile que ça à trouver. Ce n'est pas matériellement impossible, mais c'est rigoureusement impossible à une échelle significative, digne d'intéresser une vraie mafia. On ne peut pas en faire une industrie. Il me semble que tu n'as pas sérieusement réfléchi au sujet.

Ce n'est pas parce que la rumeur court que ça devient un fait établi. Le rôle d'un journaliste sérieux est d'expliquer ce qu'on sait et ce qu'on ne sait pas, pas de rapporter un cocktail de rumeurs et de faits plus ou moins avérés. Si nous nous rencontrons un jour, je t'expliquerai dans le détail dans quelles conditions le "reportage" de MM Robin a été réalisé.

ils se sont gardés de l'attaquer en justice, ce qui en dit long
Ca, c'est encore le genre d'argument qu'il faut éviter d'employer. Surtout en ce qui concerne la diffamation, la vérité des faits etc.

Pour en revenir au docu Le cauchemar de Darwin, désolé, mais il est très, très mauvais. Le réalisateur, pour se défendre, a d'ailleurs été obligé de déclarer qu'il s'agit d'une fiction fantasmatique, pas d'un docu.

Deux exemples :
-l'histoire des avions cargos russes qui livreraient des armes et emporteraient des poissons. Le réalisateur filme à différentes reprises des aviateurs russes, près de leur avion vide, dans un bistro etc (ce qui n'a aucun intérêt documentaire, c'est hyper répétitif) et essaie de leur faire dire qu'ils auraient transporté des armes. Ce qu'ils nient systématiquement. Ca avance à quoi ? Ca démontre quoi ? Même pas un témoin pour dire qu'il a vu charger des armes...
-Les déchets : le film insinue que la population locale mange les déchets de poisson, ce qui est faux et a été clairement démenti. Ces déchets vont dans une usine d'aliments pour animaux.

La seule chose intéressante et impressionnante, ce sont les énormes perches du nil sur les camions. Le reste est archi nul. Ca pourrait faire un docu d'un quart d'heure. Mais plein de tiermondistes genre Télérama en ont eu la larme à l'oeil au point de perdre tout sens critique.

Ce n'est parce qu'un docu dénonce des horreurs qu'il faut le défendre à tout prix. Il y a suffisamment de vraies horreurs à dénoncer, avec un travail sérieux, pour ne pas avoir besoin de bidonner.
__
Sinon, on peut peut-être créer un fil sur le bidonnage journalistique.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  verié2 le Jeu 7 Juil - 20:16


Loriot
Analysons le marché des greffes d'organes.
Comment expliques-tu que, non seulement pas un seul gang de trafiquants d'organes, mais pas un seul chirurgien, n'ait jamais été arrêté et jugé ? Alors que les arrestations et condamnations pour trafic de drogue sont innombrables ?

Il me semble aussi, Loriot, que tu restes dans le domaine de la théorie, mais que tu n'as jamais essayé de te pencher sur la réalité des faits.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  Invité le Jeu 7 Juil - 20:22

verié2 a écrit:

Loriot
Analysons le marché des greffes d'organes.
Comment expliques-tu que, non seulement pas un seul gang de trafiquants d'organes, mais pas un seul chirurgien, n'ait jamais été arrêté et jugé ? Alors que les arrestations et condamnations pour trafic de drogue sont innombrables ?

Il me semble aussi, Loriot, que tu restes dans le domaine de la théorie, mais que tu n'as jamais essayé de te pencher sur la réalité des faits.
La maffia est tout aussi prévisible que le capitalisme. Les profits sont leurs ressorts. Le marché de la greffe d'organe est un marché qui peut s'avérer for juteux et fort peu risqué. Donc la théorie ...
Ensuite, la greffe d'organe est encore un marché relativement neuf où tout est à construire, pour la maffia comme pour les capitalistes. Si les affaires tardent à sortir on peut le comprendre : marché neuf, client peu loquace, preuve pas facile à trouver, etc. Mais t'inquiète pas, dans quelque temps, les affaires vont commencer à sortir avec l'accroissement de la part maffieuse dans ce marché, les contentieux qui iront avec, etc.
Je te trouve un brin fleur bleue pas comme dans l'affaire DSK ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  verié2 le Jeu 7 Juil - 20:35

Loriot
la greffe d'organe est encore un marché relativement neuf où tout est à construire, pour la maffia comme pour les capitalistes. Si les affaires tardent à sortir on peut le comprendre : marché neuf, client peu loquace, preuve pas facile à trouver, etc. Mais t'inquiète pas, dans quelque temps, les affaires vont commencer à sortir avec l'accroissement de la part maffieuse dans ce marché, les contentieux qui iront avec, etc.
Je te trouve un brin fleur bleue pas comme dans l'affaire DSK ...

Ca fait des dizaines d'années qu'on évoque des vols et trafics d'organes ! Ca n'a rien d'un marché neuf... C'est d'ailleurs un thème récurrent de thriller plus ou moins gores depuis aussi des dizaines d'années.

Dans le système capitaliste, on peut imaginer les pires horreurs. L'appât du fric peut pousser à tout. Mais, ça n'a aucun intérêt d'affirmer que des faits existent alors qu'ils n'ont jamais été prouvés une seule fois au cours de dizaines d'années.
-Les cornées, qu'on peut conserver, ont pu donner lieu à des trafics. Notamment pendant la guerre de Yougoslavie où on les récupérait sur les cadavres.
-Les reins, c'est légal dans de nombreux pays. Suffit de passer une annonce sur INternet.
-Les coeurs et poumons, c'est très compliqué. Ca ne peut être que marginal.

Fleur bleue ? Non, Loriot, j'ai travaillé assez longuement sur le sujet,c 'est tout.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  yannalan le Jeu 7 Juil - 21:28

Quant on voit les conditions de prélèvement d'un coeur ou d'un foie et les problèmes de compatibilité et de délai de conservation, on voit aisément que c'est une couillonnade.
Le rein, lui,s'achète,et il n'y a pas obligatoirement mort du donneur qui est payé dans les pays où c'est légal.
Une greffe du coeur, ça veut dire un appareillage haut de gammes, deux équipes de chirurgiens de bon niveau et un transport ultra rapide...

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  Duzgun le Jeu 7 Juil - 21:52

Roseau a écrit:Qui espère aller à l'U d'été ?
Yep je suis inscrit ! cheers
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième université d'été du NPA

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum