Wesh Professeur !

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Wesh Professeur !

Message  Invité le Jeu 16 Juin - 18:48

« Wesh Professeur ! »

Volée de crachats à la face des hypocrites contremaîtres de l’ordre établi

« Wesh Professeur », faut qu’on te parle, on a passé nos vies à écouter tes conneries et à t’obéir en fermant nos gueules, tu vas bien nous écouter cinq minutes à ton tour.

A l’heure où s’annonce un énième « mouvement de l’éducation », cette mascarade qui voudrait faire de toi le héros martyr de la pure et innocente « République- des- droits- de- l’homme- et- des- lumières » menacée par le vilain Capital, il nous a semblé nécessaire de faire entendre un son discordant au sein du chorus tonitruant des clochers syndicaux appelant les fidèles à cette messe traditionnelle.

Parce que les manif’ à la con on y croit pas plus que cette connerie de bulletin de vote, parce qu’à la réalité le « travail » auquel on nous astreint, de l’école à la retraite, sert à nous déposséder du libre emploi de notre vie quotidienne, sur laquelle on délègue le pouvoir tous les cinq ans après l’habituelle brève comédie électorale.
Parce que, à l’heure où la politique n’est plus que de la « gestion », que le « gouvernement des hommes » a abdiqué à l’ « administration des choses », que l’Etat n’est plus que le valet décentralisé du Capital, la seule vérité est qu’il n’est ni utile de manifester pour aménager le travail (dont ton « école » fait partie »), ni de voter pour se choisir de « meilleurs » représentants politique : il est urgent de détruire le Travail et de se réapproprier la Politique.

Parce que ta « république » n’a jamais eu d’autre fonction que de nous confisquer la politique en nous imposant le travail, parce qu’elle n’a jamais eu d’autre vocation que d’être la pute du Capital, le catéchisme citoyenniste avec lequel tu endors tes ouailles n’est qu’une fumée d’encensoir vous faisant oublier la triste réalité que voici : les « enfants de la république » sont tous des enfants de putain, et toi, professeur, son fayot le plus zélée, son rejeton le plus lèche- cul et le plus moralisateur.
Parce qu’on t’emmerde toujours, sale flic de prof, et qu’on ne se mobilisera pas pour sauver ton petit cul et ton sale boulot, mais pour détruire ce monde qui te produit.
Parce qu’on ne s’illusionne plus des artifices de la « contestation- spectacle » menée par ta clique de gauchistes, ni sur sa volonté de renverser réellement cette société dont cette « extrême- gauche » hypocrite est, finalement, le rempart le plus sournois.
Parce que votre discours œcuméniste d’union de la « Gauche » ou de l’ « Extrême- gauche » nous passe largement au dessus de la tête, ou en dessous de la ceinture, à nous qui voulons détruire la Gauche comme la Droite, la Gauche autant que la Droite, nous qui voulons combattre le système sur le terrain de son imaginaire et de sa fausse bonne conscience militante tout autant que sur le terrain de ses offensives concrètes.
Parce que ce Monde, c’est sa Police, c’est à dire autrement, ses dispositifs, ceux qui assurent, en tous temps, en tous lieux, l’ininterruption du règne de la « situation normale, celle où la Marchandise est produite, consommée et où règne son statut, que ce soit sur les objets comme sur les formes- de- vie et leur rapport entre elles et au monde qu’elle façonne.
Et parce que ce monde est sa propre Police, dans ton petit cortège « pacifiques » toi et tes amis manifestants qui vous faites une fierté de n’avoir « rien à vous reprocher » à l’égard du Pouvoir, imbéciles heureux qui confondez être « pacifistes » avec être « inoffensifs » et « collaborer », attendez vous toujours à être la cible de ceux qui ont tout à reprocher à cette société et ne s’illusionnent pas lâchement sur l’impossibilité d’éluder l’affrontement direct.
Craignez d’être la cibles des « casseurs », car, au même titre qu’un cordon de flic, une vitrine d’agence bancaire, un mobilier urbain, un panneau publicitaire, une caméra de surveillance, une école, un ministère, une prison, le « calme Républicain » auquel vous appelez et auquel vous voulez collaborer est la « situation normale » que nous voulons perturber et détruire par la grève véritable, générale et insurrectionnelle.
Parce que, professeur, le « savoir », que les laquais du Vieux Monde de ton espèce, se flattent de « transmettre » ne pourra jamais être réduit à l’«éducation », qui n’est que le dressage aux fins de la reproduction d’un système pourri qui n’est pas réformable … ni par sa droite ni par sa gauche.
Parce que, au-delà du débauchage, sans cesse plus ouvert et putassier, de ce prétendu « savoir » par le Capital, l’éducation républicaine est, comme son nom l’indique, l’école de cette société à détruire ; à ce titre elle existe pour nous apprendre à accepter passivement, comme « allant de soi » tout ce que nous devrions rejeter.
Elle existe pour nous apprendre l’acceptation de l’enfermement et du temps volé dans les salles de cours pour répondre au sacro- saint impératifs d’être « dynamique, participatif et productif », cette productivité étant « sanctionnée » par le « bulletin » de note et ses « appréciations » (du « satisfaisant » au « très insuffisant »), qui préparent à la future « fiche de paie » et aux lettres de licenciement comme aux avis d’expulsions de logements, aux Ordonnance de Quitter le Territoire, aux Condamnations Judiciaires, et à tous les autres « avis de décès » que la Marchandise réserve à ce qui n’est pas ELLE.

Elle nous conditionne à accepter la soumission inconditionnelle à ton autorité, et à l’autorité en général, comme à l’acceptation et au respect de toutes les hiérarchies, dont les échelons se gravissent au rythme d’une compétition perpétuelle, qu’on nous fait accepter sous la condition dérisoire d’une fumeuse « égalité des chances » (comprenez « égalités des chances de départ) qui n’est, de toute façon, pas le dernier des mensonges d’un système corrompu à tous ses étages.
L’arsenal punitif de l’ « éducation républicaine » n’est qu’une des facettes de ce laboratoire d’expérimentation des formes- de- vie futures, fonctionnant par un minutieux travail de préparation basé sur la sélection la criminalisation et l’exclusion des vie non-conformes à l’ordre régnants : malheur aux « déviants » et aux « élèves à problème » refusant le travail, la compétition, la sanction, refusant d’accepter de se considérer à travers des notes et des appréciations, malheur à toute vie qui déborde du cadre autorisé par l’institution : toi et tes connards de collègues, dont c’est le rôle foncier, tout comme les conseillères d’orientation ou d’éducation, assistante sociales psychologues scolaires, êtes là pour faire rentrer dans le droit chemin ceux qui s’en écarteraient, par la prévention psycho- sociale ou la répression judiciairo- économique ; tout comme les « chercheurs » et autres troufions d’intellectuels universitaires au service de ce système ne sont pas les derniers, ni les moins dangereux, de ses flics.

Parce qu’elle est un des premiers, et des plus important, dispositif de conditionnement de notre rapport aux autres et au monde selon la logique de l’autorité, l’éducation scolaire est toujours dégueulassement politique, elle n’est pas ce que tu veut nous faire croire avec ta fiction mièvre d’un apprentissage « neutre » et d’une préparation globale à « la vie en société » ; elle est un dispositif policier préventif, un outils de pacification sociale visant à l’intégration, consentie ou forcée, à ce monde, et à l’organisation de la non- vie dans cette société ci.
Ton « éducation », « Professeur », comme ta République, on lui chie dessus, on la sabote et on veut l’éliminer à tout jamais, comme on veut éliminer l’autorité de nos vies !

On veut libérer le savoir et l’apprentissage individuel, qui ne se confondent pas avec le gavage surgelé qu’on fait ingurgiter aux pigeons du dressage de masse dont tu es le petit contremaître.
Nous sommes du coté des cancres, des branleurs, des rêveurs du fond de classe, de ceux qui regardent par la fenêtre et n’écoutent pas, du coté des perturbateurs, du coté de ceux qui rient trop fort, courent dans les couloirs, foutent des boules puantes, de ceux qui sèchent les cours, du coté de ceux qui te répondent, te crachent dessus, emmerdent ton autorité, du coté des collés, des virés et jusqu’aux émeutiers qui crament les écoles publiques.

Du côté de ceux qui piquent les ordinateurs ou qui les cassent gratuitement, comme les distributeurs Selecta, du côté de ceux qui allument l’alerte incendie, tagguent les amphi, défoncent les portes, pètent les serrures, les murs et les barreaux des fenêtres, du coté de ceux qui arrivent en retard ou jamais et baisent dans les salles de cours.
Du coté de tous ceux qui « te niquent », sale prof, qui niquent ton école et ton université de merde, du coté de ceux qui ne veulent pas la sauver mais la détruire, du coté de ceux qui sifflent la marseillaise et qui « niquent la république ».

Nous sommes du coté de ceux qui ne seront jamais ni des élèves, ni des étudiants, ni des travailleurs ni des citoyens. »

http://mafia12.fr.gd/Du-r%F4le-du-professeur.htm

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

C'était trop tentant...

Message  Marie-Georges le Jeu 16 Juin - 23:23

Compréhension de la fonction institutionnelle de l'école républicaine : 20/20.

Connaissance des intrications des systèmes capitaliste et républicain : 20/20.

Connaissance du métier de professeur 8/20. Vous feignez d'ignorer la liberté pédagogique et, par ce tour de passe-passe un peu gros, vous transformez le professeur en simple soldat de son ministère, ce qu'il peut très bien ne pas être. Que faites-vous de celui qui enseigne l'auto-organisation, les outils d'expression de ses opinions, la recherche de ses centres d'intérêt au mépris des métiers en vogue etc. ? Vous prévenez ensuite les enseignants de ce qu'ils savaient déjà, à savoir qu'ils seront une cible privilégiée des énervés de tous poils. Autant avertir un nageur qu'il risque de se mouiller.

Connaissances des pratiques militantes enseignantes 5/20. Vous dites que "les enseignants" n'ont pas la volonté de changer la société. Quelles sont vos sources ? Vous en faites des porte-parole de l'union de la gauche. Pourquoi ? Vous les traitez également de gauchistes. Où est la cohérence ? Vous les dépeignez accrochés à leur cadre de travail tel Picsou à ses liasses de billets. Est-ce bien sérieux ?

Pertinence des solutions envisagées : 0/20. Votre majeur tendu aux enseignants qui manifestent vous situera implacablement du côté des enseignants biquets qui assureront leurs cours dans la plus pure tradition que vous dénoncez.
Côté formation, vous prônez l'apprentissage individuel. L'apprentissage de groupe est-il foncièrement mauvais ? Qu'en est-il de quelqu'un qui souhaite apprendre le football ? Tout groupe est-il nécessairement une masse moutonnante ? Toute personne seule est-elle libre ?
Vous dites vouloir détruire la gauche comme la droite, ça me rappelle quelqu'un de particulièrement nauséabond...

Style : 12/20. Un lyrisme sympathique regorgeant d'emprunts à des univers littéraires variés, sous un vernis de cool attitude qui frise le kitsch. Des points en moins pour les quelques touches de sexisme distillées ça et là dans les corps de métier attaqués, furieusement féminisés pour l'occasion.
avatar
Marie-Georges

Messages : 51
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Buisson versus Ferry

Message  BouffonVert72 le Ven 17 Juin - 0:41

Zut, j'ai dû oublier de signer ce texte... Very Happy

J'ai totalement perdu 18 années de ma triste vie là-bas. Je regrette de ne pas avoir eu les couilles de me casser plus tôt... Hélas, une fois que le mal est fait, c'est trop tard. La seule revanche aujourd'hui que j'en tire est que je suis hors-système : personne ne me commande, et je ne commande personne, et je ne participe pas à la continuité du système, du moins pas dans les trucs principaux.


BV72, casi-d'accord. cheers
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wesh Professeur !

Message  gérard menvussa le Ven 17 Juin - 1:09

Ouais, en général, c'est quand on a fait des études supérieures qu'on pond ce genre de texte. Le genre étudiant boutonneux (celui qui a pondu cette grosse daube est étudiant à Nanterre) avec la pâle imitation des situationnistes. Lamentable...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mouais...

Message  wigan pier le Ven 17 Juin - 1:30

A propos du "manifeste" tiré de "mafia12" :

1/ Au vu de l'orthographe (voire de la syntaxe) du texte, on ne peut pas dire que ses rédacteurs soient très "subversifs".
Que de respect pour la grammaire française. Beaucoup de professeurs aimeraient lire des copies présentant ces qualités.

Quant au "style". C'est quand même bien en-deçà des Situationnistes, qui sont sans doute les "modèles" en la matière...


2/ En ce qui concerne les lycéens dont "le libre emploi de la vie quotidienne" serait bafoué par ces infâmes professeurs, il faut rappeler qu'ils n'ont pas l'obligation légale d'être scolarisés après 16 ans. Ils peuvent donc librement quitter le circuit scolaire...
Pas la peine de jouer aux rebelles sans compromis, pointe avancée de la jeunesse révolutionnaire, si c'est pour rester dans l'institution Education Nationale alors que rien ne les retient...
Radicalité verbale = pusillanimité pratique ?

3/ Il faudra faire lire ce texte aux ultralibéraux et à tous les adversaires de l'Ecole publique et laïque ; ils apprécieront le fait que les professeurs y soient traités (par exemple) de "connards". Cela fera fureur comme gimmick, auprès des sectateurs du Medef et autres anti-"profs-privilégiés-qui-coutent-si-chers-aux-forces-vives-de-la-nation" -Le Figaro est déjà preneur...

avatar
wigan pier

Messages : 2
Date d'inscription : 17/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

la menthe à l'eau

Message  BouffonVert72 le Ven 17 Juin - 1:47

gérard menvussa a écrit:Ouais, en général, c'est quand on a fait des études supérieures qu'on pond ce genre de texte. Le genre étudiant boutonneux (celui qui a pondu cette grosse daube est étudiant à Nanterre) avec la pâle imitation des situationnistes. Lamentable...

- Je ne vois pas quels sont les éléments matériels qui pourraient laisser penser que l'auteur du texte a fait des études supérieures, et est à Nanterre.

- Et même si cela était vrai, est-ce-que ça remettrait en question une seule seconde la justesse de la plupart de ses arguments ?

- Comme GM est incapable de dire en quoi ce texte serait lamentable, il préfère insulter son auteur en le traitant d'acnéique... Eh oui toujours l'attaque personnelle pour masquer le vide argumentatif... Evidement elle qualifie son auteur !
En plus c'est stygmatisé tous ceux qui ont/ont eu des problèmes de peau... Tu ferais mieux de parler du scandale sanitaire lié au Roacutanne ! Mais non, tu préfères attaquer un pauvre étudiant !? Shocked

- J'espère que cette position anti-libertaire n'est circonscrite qu'à G.Menvussa... Car sinon, je la vois mal, la constitution d'un Front d'Extrème Gauche avec nos compagnons anars, les jeunes... Ah mais oui, je viens de comprendre... Tu préfères faire alliance avec les néo-réformistes du Npa... Ceci explique peut-être cela...
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wesh Professeur !

Message  Invité le Ven 17 Juin - 9:49

Pas la peine de jouer aux rebelles sans compromis, pointe avancée de la jeunesse révolutionnaire, si c'est pour rester dans l'institution Education Nationale alors que rien ne les retient...

Exactement. L'éducastration nationale, c'est comme la fRance et la vie : tu l'aimes ou tu la quittes. Il n'est pas bien de cracher dans la soupe infâme de la nation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Wesh Professeur !

Message  gérard menvussa le Ven 17 Juin - 14:28


- J'espère que cette position anti-libertaire n'est circonscrite qu'à G.Menvussa

Tu verrait les réactions des anars face à ce brulot pseudo situationiste, tu ne confondrait pas "anar" et "toto". Moi j'suis un mec à l'ancienne, et quand je vois un "autonome" façon BAC + 5 Je vais lui montrer qui c'est Raoul. Aux quatre coins de Paris qu'on va le retrouver, éparpillé par petits bouts, façon Puzzle. Moi, quand on m'en fait trop je correctionne plus: je dynamite, je disperse, je ventile!
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wesh Professeur !

Message  Invité le Ven 17 Juin - 15:04


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Wesh Professeur !

Message  yannalan le Ven 17 Juin - 15:34

gérard menvussa a écrit:

- J'espère que cette position anti-libertaire n'est circonscrite qu'à G.Menvussa

Tu verrait les réactions des anars face à ce brulot pseudo situationiste, tu ne confondrait pas "anar" et "toto". Moi j'suis un mec à l'ancienne, et quand je vois un "autonome" façon BAC + 5 Je vais lui montrer qui c'est Raoul. Aux quatre coins de Paris qu'on va le retrouver, éparpillé par petits bouts, façon Puzzle. Moi, quand on m'en fait trop je correctionne plus: je dynamite, je disperse, je ventile!

Je vois pas d'autre réaction sensée non plus...

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wesh Professeur !

Message  Vals le Ven 17 Juin - 15:54

gnl intellect a écrit:
Pas la peine de jouer aux rebelles sans compromis, pointe avancée de la jeunesse révolutionnaire, si c'est pour rester dans l'institution Education Nationale alors que rien ne les retient...

Exactement. L'éducastration nationale, c'est comme la fRance et la vie : tu l'aimes ou tu la quittes. Il n'est pas bien de cracher dans la soupe infâme de la nation.

Y'a encore mieux pour les vrais subversifs de campus : l' Education NaZionale...Ach, Ach.....
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wesh Professeur !

Message  Invité le Ven 17 Juin - 19:39

Trop mortel ! J'kiffe à donf ! Tu t'es surpassé ! 69/2 Moulinot !

Au fait... ceux qui critiquaient et critiquent cet étron en béton armé qu'est la psychiatrie sont encore parfois accusés de fricoter avec la scientologie ("faire le jeu de"), ce qui est vrai mais assez rare, la scientologie ayant tendance à racler dans les fosses communes du capitalisme comme l'extrême droite... C'est une technique de philosophe de troquets* qui enterre toute critique des pouvoirs institués, ses fondements, buts, bref de son histoire et passe par-là en dessous de toute critique. "Faire le jeu de" donc, est une technique illustrée je crois dans "L'Art d'avoir toujours raison" d'Arthur Sch., dont un archiviste vient de dénicher un brouillon prophétique et intitulé : "Le marathon de bites virtuel au XXieme siècle (pitié pour les femmes)". Ainsi le "va coller tes crottes de nez anti-éducation au MEDEF" n'est pas "logique" et illustre la réacitude (involontaire) de marxistes révolutionnaires n'acceptant la critique, ces baillonneurs du Cri, de cette volée de crachats. Ceci dit si quelqu'un pouvait me présenter Seillière, j'ai une folle envie de me faire sodomiser par son grand nez.

* je n'ai rien contre les troquets, c'est même souvent là que j'y suis "le mieux", juste que le langage n'est en effet pas neutre, on baigne dedans, personne n'est en-dehors de "sa culture", faut bien "comparer", se servir des armes de la modernité pour ne pas se laisser écraser par elle et tenter, en pesant très fort mes mots, de la dépasser. Même Saint-Marx qui était loin d'être un DEBILE a écrit des lignes de crapule et était méchant avec sa bonne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Wesh Professeur !

Message  gérard menvussa le Ven 17 Juin - 21:14

Hum. Bouffon Vert est soumis à forte concurrence ! Rolling Eyes J'ai rien compris, mais en moins d'une seconde on est passé de l'école à la psychiatrie, la scientologie, un philosophe (son "art d'avoir toujours raison" est excellent) allemand, le MERDEF etc. A mon avis tu as confondu la lecture de "l'encyclopédie des nuissances" et la prise de Maxiton (tm) mon grand !
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wesh Professeur !

Message  Azadi le Ven 17 Juin - 22:22

Pas envie de faire un long développement sur le texte totoïde sur l'éducation...

Juste deux trucs :

Elle existe pour nous apprendre l’acceptation de l’enfermement et du temps volé dans les salles de cours pour répondre au sacro- saint impératifs d’être « dynamique, participatif et productif », cette productivité étant « sanctionnée » par le « bulletin » de note et ses « appréciations » (du « satisfaisant » au « très insuffisant »), qui préparent à la future « fiche de paie » et aux lettres de licenciement comme aux avis d’expulsions de logements, aux Ordonnance de Quitter le Territoire, aux Condamnations Judiciaires, et à tous les autres « avis de décès » que la Marchandise réserve à ce qui n’est pas ELLE.

J'adore ce côté de quelques ultra-gauchistes totoïdes qui, pour faire "radical", mélange tout au point que ça ne veut plus rien dire ! Pour comparer le bulletin de note avec une OQTF il ne faut vraiment pas savoir ce que ça fait d'avoir une OQTF et d'être sans-papier !

vous voulez collaborer est la « situation normale » que nous voulons perturber et détruire par la grève véritable, générale et insurrectionnelle. (bla bla bla) Nous sommes du coté de ceux qui ne seront jamais ni des élèves, ni des étudiants, ni des travailleurs

C'est ballot... Pour faire une grève (que ce soit un débrayage d'une heure ou une grève générale), la condition c'est d'être travailleur, non ? Bref on parle de grève, pour signer à la fin qu'on est du côté de ceux... qui ne seront jamais grévistes Very Happy
avatar
Azadi

Messages : 82
Date d'inscription : 27/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Réflexe corporatif

Message  BouffonVert72 le Sam 18 Juin - 0:10

D'abord il va vous falloir définir le concept de "situationisme" car nous ne savons pas trop ce que c'est. Nous sentons d'ici là que c'est un terme très surrané, obsolête, assez has-been... A chaque fois que vous ne savez pas quoi répondre, nous avons le droit à soit "situationiste", soit "dialectique machin-truc"...

Ensuite, vos réactions très négatives s'expliquent en partie par le fait qu'un certain nombre d'entre-vous est/a été instit/prof/formateur (à LO surtout, mais aussi au Npa)... Evidemment vous êtes pris en défaut, et votre premier réflexe est un réflexe corporatiste.

Et pour finir il est assez décevant de découvrir que certains militants d'EG aient si peu de réflexe libertaire en eux... Ca promet pour la suite...


BV72 ki/ Nous n'avons pas peur de la concurrence !
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wesh Professeur !

Message  Invité le Sam 18 Juin - 10:04

La technique "faire le jeu de" légitime le statut quo relativement bouseux.

"critiquer, cracher sur le travail, les travailleurs c'est faire le jeu du patronat"
"critiquer, cracher sur l'educ nationos c'est faire le jeu des libertariens"
"critiquer, cracher sur la psychiatrie c'est faire le jeu de la scientologie"
"critiquer, cracher sur les communistes c'est faire le jeu des nazis (et vice versa)"
...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Wesh Professeur !

Message  gérard menvussa le Sam 18 Juin - 10:34

Et cracher sur les totoïde décélébrés (mais qui passent leurs partiels quand même ! Z'ont pas le sens de l'humour à Paris X) c'est faire le jeu de qui ? Dans ce cas, le coup de boule s'impose !
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wesh Professeur !

Message  Invité le Sam 18 Juin - 10:41

"Circulez, ya rien à voir."


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Wesh Professeur !

Message  Vérosa_2 le Sam 18 Juin - 11:02

Quoiqu'il en soit, le texte en question est bien pauvre. Et, comme l'ont mentionné certains, il est dans la ligne directe des derniers post-situs, et ne présente qu'un copier coller des situationnistes des années 1960, le style et l'élégance en moins. Et la possible pertinence de l'époque en moins de même. Ce faux-brûlot fait aujourd'hui sourire un recteur d'académie, tout au plus effraiera-t-il un flic... et encore.


Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wesh Professeur !

Message  iztok le Sam 18 Juin - 13:48

Y'a une différence entre libertaires, autonomes et "totos" (post situ ou autres décérébrés). Les 3 peuvent d'ailleurs se superposer mais bon, faisons simple.
On peut discuter largement avec les premiers, travailler avec les seconds, mais les troisièmes désolé à part leur haine première contre le npa (pouvant aller jusqu'à la violence physique et les menaces de morts, le défonçage d'AG et autres saloperies réactionnaires) y'a rien à faire en commun avec eux.
Et je suis parfois déçu de voir les libertaires et autonomes s'accoquiner avec les "totos".
avatar
iztok

Messages : 241
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 29
Localisation : toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wesh Professeur !

Message  Invité le Sam 18 Juin - 14:20

C'est vrai que le Manifeste ca fait peur aux flics...

Décérébrés Shocked En un temps à peine reculé c'était dégénéré... Et après tu t'étonnes que certain-e-s soient "haineux-ses" envers les partis utilisant cette terminologie dégueulasse ?

Allez t'as raison. Laissons faire et vive la pathologisation des opposants politiques.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Wesh Professeur !

Message  iztok le Sam 18 Juin - 14:40

Quand les "totos" décérébrés ont comme seule pratique de lutte de faire annuler des assemblées générales de mouvements, insulter constamment les organisés et les non organisés qui ne penseraient pas comme eux et attaquer physiquement des militants d'extrême gauche (et pas que du npa) ... faut pas s'étonner qu'on les traite comme ça. Faudrait pas inverser les rôles.

Ils n'ont rien à voir avec le mouvement autonome, et encore moins avec les mouvements libertaires. Même si malheureusement certains militants libertaires et autonomes draguent en direction de ce milieu, mais ce n'est pas une pratique courante je pense.
avatar
iztok

Messages : 241
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 29
Localisation : toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wesh Professeur !

Message  Vérosa_2 le Sam 18 Juin - 15:00

C'est vrai que le Manifeste ca fait peur aux flics...
Non seulement, mais bien plus important, ça doit faire flipper plus d'un patron. Contrairement à ce pauvre post-situ qui croit faire la révolution en crachant sur les profs. Encore un qui croit avoir un libre arbitre, encore un rebelle qui croit que le monde est fait d'individus - et particulièrement de sa propre personne héroïque. Du Tony Montana de "Scarface" à Francis Lalanne, on a les rebelles qu'on peut. Qu'en penses-tu ?


Dernière édition par Vérosa_2 le Sam 18 Juin - 15:19, édité 1 fois

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wesh Professeur !

Message  Invité le Sam 18 Juin - 17:04

Si tu le dis...

Ah ! Parce que cracher sur l'éducastron nationale et ses pédachiottes c'est forcément croire avoir un "libre arbitre", se considérer comme un héros, voire en poussant l'analyse jusqu'au bout du procès d'intention psychologiste : "ignorer se considérer comme tel" ? Et si justement c'était fait pour cracher sur les déterminismes empêchant le "libre arbitre" ? Et si justement c'était fait pour extirper l’insupportable charogne que "nos aïeux" nous ont légué en nous imposant entre autres sa gestion ? Et faudrait après ça encore être courtois dans les pamphlets ? (qu'ils soient "bien ou mal" écrits n'est pas la question)

"Le monde n'est pas composé d'individus" est bien relatif. Sans nier les déterminismes, les rapports sociaux ne fonctionnent pas seuls, ses porteurs ne sont pas des machines, de la matière inerte dénuée de toute sensibilité, "sujets automates" est une bien bizarre expression... Si c'était le cas, autant "excuser" TOUS les génocides passés, faire dans la condescendance, infantiliser tous ses bourreaux, collabos et autres, déresponsabiliser entièrement les individus. Autant dire aux flics, militaires et tortionnaires que losrqu'ils matraquent, exterminent et torturent, que ce n'est pas une partie d'eux-mêmes qu'ils mutilent en FAISANT LEUR BOULOT.

Désolé mais moi je peux pas penser de cette manière, enfin je peux plus. Pas envie de dire merci à l'huissier qui m'expulse, au prof qui me fout des coups de triques, au connard de bureaucrate appliquant le règlement qui est de bousiller la vie d'individu-e-s généralement plus démunis qu'eux. Quand ton patron te considère comme de la merde, tu lui dis merci en chantant comme Les Charlots ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Wesh Professeur !

Message  Marie-Georges le Sam 18 Juin - 19:48

Moi les totos, j'avoue, je sais pas ce que c'est...

BV : "Évidemment vous êtes pris en défaut, et votre premier réflexe est un réflexe corporatiste."

En fait non. Ce texte ne prend même pas les enseignants en défaut, il leur prête en bloc des idées politiques comme s'ils marchaient tous avec la même cervelle, comme si ce corps de métier ne réunissait pas des travailleurs anarcho-syndiqués, des révolutionnaires, des réformistes, des réacs et des gens de droite, et les place tous en position d'agent zélé du gouvernement alors qu'il en existe une frange qui lutte de l'intérieur (désobéisseurs etc.). Là c'est l'argument subtil du "tous pourris", avec l'idée qu'être prof c'est être à la fois un roquet policier dresseur de chiards, un unioniste de gauche et un gauchiste (?).

J'ai beau être une connasse qui enseigne les bases en lecture au CP, je déteste ce qu'est l'école en tant qu'institution et je ne nourris aucune illusion sur sa mission. Reste que, en dehors des histoires de bouillie ministérielle, je suis en présence d'un groupe de mômes 6 heures par jour. Qu'est-ce qui m'empêche d'organiser des temps pour les conseils d'enfants, avec prises de paroles libres mais structurées (par eux) pour que tout le monde puisse parler, des activités totalement libres et décroissantes etc. ? Pas grand-chose. Je dis pas que c'est génial ( enfermer des gosses dans le même espace tous les jours durant des heures avec un adulte fatigué c'est complètement idiot) mais chez les profs, on est quelques uns à essayer d'en faire autre chose que de la chair à capital. Cela dit je comprends que le gars n'en ait pas la moindre connaissance. En attendant, le boulot minimal au niveau syndical est hélas souvent d'éviter que l'école ne soit pire (c'est à dire la même chose, mais payante ; la même chose, mais sans les pratiques artistiques ; la même chose, mais avec moins de moyens etc.). Le monsieur vénère n'a pas idée du nombre d'attaques visant justement à éradiquer le peu de bénéfice que peuvent encore en tirer certains gamins.

En lisant cette prose ulcérée, je sais au mieux ce que son auteur ne veut pas : soutenir les manifs des profs. Quel activisme bouillonnant !
Mon boulot, s'il était différent, si d'autres s'en chargeaient et/ou partageaient ma tâche, si l'école était autre ou si elle n'était pas mais qu'un dispositif autogéré de formation émancipatrice bétonné existait, ça m'arrangerait carrément. C'est ce qui lui semble dur à comprendre, qu'on puisse enseigner ET refuser le système éducatif tel qu'il est. Pourtant, je ne vois pas pourquoi. On peut tout à fait être un salarié se positionnant résolument contre le salariat.
avatar
Marie-Georges

Messages : 51
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wesh Professeur !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum